Business Immo

Commentaires

Transcription

Business Immo
Business Immo
N°53 - octobre 2009
Business Immo
N°53 - octobre 2009
LA VIE DES
ACTEURS
Association - Micro marché - Intérieur - Extérieur - Portrait
LA VIE
ACTE
avons
tiques
souffre
Très so
souven
raux q
d'inter
font ri
80 form
Pou
aux an
ménag
pied u
l'ensem
paces
manag
de trav
logie,
che en
Ces
au 54,
Confa
centre
mateu
©MAJORELLE
ous déménagez dans de
V nouveaux bureaux ? Vous
héritez d'un aménagement
existant dont vous ne savez que
faire ? Vous devez repenser
l'aménagement de vos espaces
tertiaires ? Pour que ces missions
ne se transforment pas en cassetête insoluble, le cabinet Majorelle
a mis en place une école : la
Laffite Academy. Elle fait sa
rentrée ces jours-ci sur 1 200 m2
au 54, rue Laffitte (Paris 9).
Visite... en avant première.
Par Sandra Roumi
56
Innover, anticiper, laisser une trace :
il n'y a rien qui ne plaît plus aux cieux
fondateurs et animateurs de Majorelle,
Richard Galland et Lucy Bakli. En matière d'aménagement d'espaces tertiaires, c'est le concept du «hotelling» qui les
passionne plus particulièrement. Après
avoir imaginé les bureaux mobiles très
controversés d'Arthur Andersen au 55,
avenue George V ; après avoir lancé, en
2000, le Club Confair, les deux compères
récidivent avec une école dédié à l'aménagement des espaces de travail. Mieux.
Une académie baptisée, sans complexes,
Laffitte Academy.
Former des maîtres d'ouvrage, des représentants des services généraux, de
futurs utilisateurs : l'idée germe en eux
depuis plus d'une dizaine d'années déjà.
Elle a fait un bond, dans leur esprit,
dans les années 2000 avec la banalisation des solutions d'aménagement et
l'idée - fausse - que toutes les solutions
d'aménagement pouvaient se régler à
coups de bench ou de lounge.
« Le concept de la Laffite Academy est
partie d'un constat de longue date chez
nos clients, nous étions nous mêmes
en situation de former nos interlocuteurs sur les problématiques d'aménagement d'espaces de travail en termes
d'acoustique, d'éclairage...», souligne Richard Galland. Des sujets qui vont bien
au-delà de la programmation... « Nous
L'audit
www.businessimmo.com - #53 - Octobre 2009
Octobre
Business Immo
N°53 - octobre 2009
LA VIE DES
ACTEURS
Association - Micro marché - Intérieur - Extérieur - Portrait
avons également été guidés par les critiques adressées à l'espace ouvert qui
souffrent ni plus ni moins d'une dérive.
Très souvent, la programmation retombe
souvent dans le giron des services généraux qui n'ont pas les moyens financiers
d'intervenir correctement. Donc, ils ne
font rien », ajoute Lucy Bakli.
Créée en 1985 pat Richard Galland (Essec 1975) et Lucy Bakli (ESA), Majorelle
est l'un des leaders du space-planning en France avant de se spécialiser, ces
dernières années, dans l'architecture intérieure des espaces tertiaires et la mise
en oeuvre de nouveaux concepts pour les espaces de travail.
Dotée d'une équipe d'une trentaine de personnes, Majorelle est structurée
en trois pôles d'activités: programmation (programmation fonctionnelle, nouveaux concepts, communication), projets (space-planning, projets, architecture
intérieure) et services (travaux, transferts, facilities, archivage).
A son actif, Majorelle a livré, en 2009, des projets d'aménagement pour le
compte de CMA-CGM à Marseille, Icade dans le Parc du Millénaire à Aubervilliers, GE dans Défense Plaza, Arsène Taxand dans Capital 8 à Paris.
quement des consultants extérieurs dispenseront, en journée ou sur 2 jours,
80 formations, à des groupes de 8 à 10
personnes. « Notre souhait est de faire
tourner un sujet deux à trois fois par an.
Et nous projetons, d'ici 2 à 3 ans, de dispenser une formation par jour », précise
Richard Galland.
©MAJORELLE
80 formations, 8 thèmes
Pour répondre aux interrogations et
aux angoisses des responsables d'un déménagement, Majorelle a donc mis sur
pied un cycle de 8 formations couvrant
l'ensemble des problématiques des espaces tertiaires : la programmation, le
management, l'aménagement, le poste
de travail, la communication, la technologie, les relations sociales et la démarche environnement.
Ces formations seront dispensées
au 54, rue Laffitte, aux côtés du Club
Confair qui poursuit son activité de
centre d'affaires. Sur 1 200 m2, les formateurs recrutés par Majorelle - uni -
QUI EST MAJORELLE?
n eux
déjà.
sprit,
nalient et
tions
ler à
my est
chez
êmes
ocuménarmes
ne Ribien
Nous
e 2009
L'auditorium pourrait accueillir 2 fois par an, de grandes conférences inaugurables
Octobre 2009 - #53 - www.businessimmo.com
Les grands comptes sont, évidemment,
les premiers concernés par la nouvelle
offre de services de Majorelle. Mais
aussi les chargés d'affaires, les asset
managers et les facility managers. Sans
oublier le secteur publie qui a, en matière immobilière, des objectifs draconiens
à imposer avec la sacro-sainte règle du
12 m2 par agent.
La mémoire de l'aménagement
Au delà de l'initiative, Majorelle cherche aussi à laisser son empreinte dans le
secteur de l'aménagement des espaces
tertiaires. Et aux deux architectes de
songer déjà à un futur Innovation Center. Déployé sur 150 m2, cet espace serait
réservé aux nouveaux matériaux classés
par famille et selon un parcours en une
dizaine de modules « pour mieux comprendre l'essentiel d'un projet».
Pour parfaire l'exercice, le conseil en
aménagement d'espaces planche aussi
sur l'organisation de grandes conférences inaugurales sur un rythme semestriel dans un auditorium d'une centaine
de places. « Nous voulons construire, à
la Laffitte Academy, un lieu de transmission et de savoir, symbole des bonnes pratiques en matière d'aménagement
d'espaces, insiste Lucy Bakli. Un lieu où
l'on se pose des questions... ». Un point de
repère... mais aussi un lieu témoin de la
mémoire de l'aménagement. Il en va de
l'amélioration des conditions de travail,
« un vrai sujet». Il en va aussi de la valorisation des métiers de l'aménagement.
Pour porter cette ambition, désormais
il existe un lieu le : 54, rue Laffitte. « Un
lieu qui fera l'âme de cette aventure »...
57