N° 5 - Avril 2016

Commentaires

Transcription

N° 5 - Avril 2016
N°
5
avril
2016
Événement : “WOD GAMES“
Inaugurations
2 nouvelles salles
St Nazaire et Strasbourg
La minute Delavier
“Peur du noir ?“
Samantha victoire au 1 round
er
L’ANATOMIE D’UNE DÉTERMINATION
La loi de l’attraction
P
our ce numero 5, il est temps pour moi de vous parler d’une des principales cause de
la clé du succès. Une règle que tous les gens qui réussissent s’accordent à dire qu’ils
respectent. C’est la “loi de l’attraction“.
Vous êtes vous même sans le savoir en train d’utiliser cette loi. Elle est toujours active,
toujours en mouvement. Ces effets se font sentir dans votre vie en ce moment même.
En quelques mots, la loi de l’attraction dit que vous attirez dans votre vie ce sur quoi
vous vous concentrez. Vous recevez en retour tout ce vers quoi vous dirigez votre énergie ou votre
attention. Donc si vous vous concentrez sur ce qui est bon et positif dans votre vie, vous attirez
automatiquement les choses bonnes et positives. Par contre si vous êtes axé sur le manque, la haine,
Fondateur de FIGHT’NESS GYM
la jalousie de l’autre ou toutes autres pensées négatives, c’est ce que vous attirerez dans votre vie.
Chaque moment de chaque jour, vous créez votre réalité. Chacune de vos pensées crééent votre
avenir. Si vous voulez transformer votre vie, et vous créer un futur étonnant, il vous faut comprendre
la façon dont fonctionne cette règle de l’attraction.
P03 ST NAZAIRE
Sommaire
P04 Rendez-vous FIT WOD par Corentin La clé de votre succès va dépendre de votre état d’esprit général. “Ce qui se ressemble,
P06 Le coin des enfants
P07 Les gants de boxe
P08 Rencontre d’un athlète
P09 Test
P10 Evénement
P12 Découvrir une machine
P13 Strasbourg
P14 Samantha JEAN-FRANCOIS
P16 Inflammations : Conseils
P17 Compléments Alimentaires
P18 Le Battle Rope : c’est quoi ?
P19 BCAA par Yoann Bricard
P20 J’ai testé : La cryothérapie
P21 FIGHT’NESS GYM FRANCE
s’assemble“ . Lorsque vous vous sentez enthousiaste, passionné, heureux, reconnaissant, vous
libérez alors de l’énergie positive pour vous et autour de vous. D’un autre coté, si vous êtes aigris,
envieux des autres, inquiet, stressé, rempli de ressentiment, vous dégagerez une énergie négative.
C’est donc simple à comprendre, suivant cette règle, vous attirerez pour vous ce que vous provoquez
pour les autres. Il n’y a pas de jugement de bien ou de mal vous concernant, mais simplement une
réaction directe à votre comportement. En somme, vous recevez exactement ce que vous libérez.
“Nous sommes ce que nous pensons“ a dit Bouddha.
La bonne nouvelle, c’est qu’une fois que vous avez compris cette règle. Vous pourrez donc décider
de la façon dont vous allez entamer votre journée. Vous pourrez également choisir comment vous
allez réagir face aux différentes situations que vous allez rencontrer dans votre vie, dans le sport,
dans votre entreprise ou avec votre famille. C’est donc finalement vous qui décidez de ce que vous
allez projeter envers les autres et vous aurez en échange un retour identique.
Alors vous me direz : “Moi, je ne vois pas pourquoi je ferais des efforts“ ou “Moi, je n’ai rien de spécial
à faire ici de plus qu’un autre…“.
Alors je vous citerai une phrase de Deepak CHOPRA (Médecin américain) : “Il n’y a aucune pièce en
trop sur cette terre, chacun est ici parce qu’il ou elle a une place à remplir, et chaque pièce
doit trouver sa place dans le grand puzzle“.
Alors prenez conscience de votre importance, “Si l’on ne s’estime pas investi d’une mission,
exister est difficile et agir impossible“. Alors trouvez-vous un objectif à atteindre et à partir de là,
fixez y vos règles pour l’atteindre. En vous rappelant à chaque instant, la phrase de Lou HOLTZ :
“Les aptitudes sont ce que vous pouvez faire. La motivation détermine ce que vous faites.
Votre attitude détermine votre degré de réussite“.
P22 Mon assiette
P24 La minute DELAVIER
P26 Dis coach ?
FIGHT’NESS Spirit !
Yovan DELOURME
P27 Application technique
P28 Le gingembre.
Yovan DELOURME Life For Determination
02
FIGHT’NESS Mag N°5
St Nazaire
est
OUVERT
240 route de la Côte d’Amour, 44600 St Nazaire
Tél. : 06.63.13.73.03
03
FIGHT’NESS Mag N°5
Le rendez-vous FIT’WOD
par Corentin
Pompe large
Pieds au sol, écartement des mains
supérieure à la largeur épaules
Descendre en restant gainé,
le torse vient frôler le sol
Revenir en position initiale
Les bras doivent longer le corps lors de la
réalisation de la pompes
Revenir en position initiale
Lors de la descente ramener un genou au
niveau du coude
Revenir en position initiale
Pompe diamant
Les mains forme un triangle au niveau du sol
Pompe Spiderman
Position de départ (voir pompe large)
04
FIGHT’NESS Mag N°5
Séance “pec“ à la maison
Débutant : 20’’ de travail, 30’’ de repos
Intermédiaire : 30’’ de travail, 30’’ de repos
Confirmé : 30’’ de travail, 20’’ de repos
2 min de pause entre chaque tours.
Pompe hand stand
Partir en position pompes puis relever les
fessiers jusqu’à former un angle de 90°
Descendre jusqu’à 90°
Gainage dynamique
Partir en position pompe
Revenir en position initiale
05
FIGHT’NESS Mag N°5
Descendre sur un coude puis sur l’autre
06
FIGHT’NESS Mag N°5
Le coin
des
enfants
Réponse : Kettlebell Jaune, Kettlebell Rouge, Plot Jaune, Corde, Snake Trainer, Elastique bleu, Ballon Lesté, Tabouret, Adhérent Muscu
9
Les gants de Boxe et de MMA
Les gants de boxe sont des gants que les combattants portent pour adoucir l'impact (pour eux et leur adversaire) pendant les matchs de boxe.
Pour une meilleure protection des phalanges et pour absorber la transpiration, ce qui protège le gant, les boxeurs utilisent des bandes qu'ils
mettent avant les gants.
Beaucoup de gens pensent que les gants servent à protéger la personne d'être blessée mais ils servent avant tout à minimiser les blessures pour
son adversaire, en réalité ils protègent avant tout les mains du boxeur (composées de nombreux os très petits et fragiles) lors des percussions.
Les gants de boxe sont aujourd'hui définis par leur poids et selon les différents types de boxe.
La taille des gants de boxe est exprimée en Oz (qui est l’abréviation de Once, une unité de mesure britannique, communément utilisée à travers
le monde pour les gants de boxe). L’Oz représente le poids du gant (et donc son niveau de protection). On choisi généralement
sa taille selon le poids du boxeur et le type d’entrainement que l’on souhaite pratiquer. De même, plus les gants sont gros et
plus ils seront lourds ce qui sollicitera davantage vos bras et vos épaules.
A noter qu’en compétition, la taille des gants est réglementée. On ne choisit donc pas forcément la taille de ses gants car tous
les boxeurs d’une même catégorie de poids doivent porter des gants de la même taille.
Quelle taille choisir ?
HOMME -> Poids du gant : votre poids
FEMME -> Poids du gant : votre poids
6 Oz : > 45 kg
8 Oz : 48 kg à 60 kg
8 Oz : 51 à 63 kg
10 Oz : <60 kg
10 Oz : 63 à 74 kg
12 Oz : 74 à 90 kg
14 Oz : > 90 kg
16 Oz : > 90 kg pour une protection encore plus importante
Les Gants de MMA ont la même fonction que les gants de
boxe, c’est à dire de protéger avant tout les os de la main.
Mais ils ont la particularité de laisser les doigts libres,
simplement pour pouvoir s’adapter à la discipline et
permettre les saisies.
Quelle taille choisir ?
En règle générale, la taille du gant qui vous conviendra le mieux
est proportionnelle à votre poids. Toutefois, si vous avez une main
fine, choisissez une taille en dessous et vice versa si vous avez
une main plus forte.
Taille S : <65 kg
Taille M : 65 à 75 kg
Taille L : 75 à 85 kg
Taille XL : > 85 kg
07
FIGHT’NESS Mag N°5
RAPPEL
Dans votre centre Fight’Ness Gym, vous travaillez énormément les percussions sur sac ou sur cible de type « Paos » ou « Pattes d’ours ». C’est
donc dans le même but que nous vous demandons de protéger vos os de la main et nous imposons le port de gants lors de vos entrainements.
Si vous êtes un pratiquant qui effectue plus de deux cours par semaine au Strike ou au Bag, alors nous vous conseillons de vous protéger avec
des gants de boxe.
Un pratiquant Fight’Ness Gym doit être muni :
Gants de MMA (Mitaines)
Gants de boxe
Protèges tibias
Protèges dents (lors du Free Turn)
INTERVIEW
Yoanne Foulon
Bonjour Yoanne, tu as rejoint la TeamPro de l’enseigne FIGHT’NESS GYM il y a quelque mois. Qu’est ce qui a motivé ce choix ?
Leur concept, la diversité des machines, l’état d’esprit et le cadre de la salle.
Peux-tu nous donner ton age, ton poids et ta taille ?
1,92m 94,8kgs 27 ans.
Depuis quand as tu commencé la musculation et as tu pratiqué d’autres sport en amont ?
Cela fait 15 ans que je pratique la musculation. J’ai pratiqué du rugby, pendant 3 ans et 6 ans de boxe.
Nous avons l’impression que tu passes tes journées dans la salle de Rennes, Peux-tu nous décrire une journée type d’un
passionné de Bodybuilding comme toi ?
En ce moment, effectivement, je passe mes journées en salle. Je prépare une compétition, « le muscle show », qui se déroule le
dimanche 20 Mars.
Ma journée type : De 9h à 10h tapis de course, à jeun.
De 12h à 13h Musculation
De 16h à 17h Cardio
De 20h à 21h Abdos
En période de préparation, peux-tu nous dire la partie la plus difficile à gérer ?
La diet’. Car actuellement, je me contente de 500 ml d’eau et 800 grammes de steak de boeuf réparti sur 4 repas en 12 heures. Autant vous
dire que le « Mac Do » me manque…
Notre fondateur Yovan Delourme est très attaché au parcours atypique des gens et leur détermination et il nous a fait savoir que tu avais
prouvé auparavant que tu avais su te forger un mental da gagnant suite à une épreuve compliquée dans ta vie. Peux-tu nous en dire
quelques mots ?
A l’âge de 12 ans, il m’est arrivé un grave accident, j’ai été alité 6 mois. Selon les médecins, j’étais condamné à rester paraplégique. Je suis
ensuite resté 1 an et demi en fauteuil roulant. J’ai passé, pendant ces 1 ans et demi, mes journées dans un centre de rééducation. Et c’est à
partir de là que j’ai pris le gout à la salle.
FIGHTNESS Mag a pour habitude d’accepter que dans nos interview, vous puissiez passer vos messages de remerciements.
Ce moment est donc à toi, s’il y a des gens ou des sponsors qui t‘aident dans ta quête de réussite,
alors tu peux en profiter :
Je remercie mon ancien partenaire d’entrainement et Coach Redouane Boubakar qui m’a beaucoup
aidé lors de mes baisses de
régime ou de motivation. Si vous êtes sur Saint Brieuc, et que vous recherchez un Coach compétent, je vous le recommande. Un mot également pour l’agence « Team Tribu Muscu » et leurs photographes Bruno
Besse et Romain Altrego
qui me permettent de me présenter sous mon meilleur jour. Je remercie l’enseigne FIGHT’NESS
GYM et ses fondateurs
Gilliane et Yovan Delourme pour leur soutien qui me permet d’atteindre mes objectifs. Ce sont
deux personnes qui
repèrent et savent déceler les athlètes qui ont envie “de tout donner“ et atteindre des objectifs
définis. Et dans ce cas,
Gilliane et Yovan n’hésitent pas mettre les moyens nécessaires pour nous.
Merci Yoanne pour le temps que tu nous as accordé et nous te souhaitons le meilleur pour ton
manquerons pas de partager tes infos de ta page Facebook : Yoanne FOULON et ainsi de
donner de tes nouvelles à nos adhérents.
Le mot de la fin pour donner encore plus de motivation à nos sportifs ?
Je leur conseillerai de ne pas se perdre dans leurs objectifs, d’être vigilant sur les
décisions à prendre et des jugements des gens qui nous entourent. Mon
expérience m’a souvent rappelé que nos plus proches ne sont pas toujours de
bons conseils pour atteindre nos objectifs. Alors ne vous égarez pas lors de
vos prises de décision, ne pas avoir peur de sortir des clous et d’empreinter
des chemins que très peu osent prendre, par peur des jugements.
avenir sportif. Nous ne
Suite à cet interview, Yoanne a terminé second de la compétition
“Muscle Show“, toute l’équipe Fight’Ness Gym le félicite pour
cet excellent résultat et le soutient pour sa prochaine compétition.
08
FIGHT’NESS Mag N°5
Yoanne Foulon
Test
Pour quel cours FIGHT’NESS
êtes-vous fait ?
Comment déterminer son profil :
Il vous suffit de compter le nombre d’octogones de la même couleur
devant chacune des réponses choisies.
La couleur majoritaire correspond à un type de cours proposé dans votre centre FIGHT’NESS !
8. Si l’on devait vous comparer à une
personne célèbre, ce serait :
Mohamed Ali / Holly Holm
1. Vous vous sentez en forme aujourd’hui.
Vous en profitez pour :
Regarder un replay de l’UFC
Faire un marathon shopping
Frapper dans un sac
Aller courir
2. Sur un île déserte, vous emportez :
Une cafetière Senséo
Une corde à sauter
Une Kettlebell
Le dernier livre de Ronda Rousey
3. Ce que vous préférez dans le sport :
Me défouler sur des sacs
Discuter pendant la pause
Apprendre de nouvelles techniques
5. Quelle est la devise du sport idéal :
L’essentiel c’est de participer
Le sport est dépassement de soi, le
sport est école de la vie
No pain, no gain
Ma coordination de mouvement
Mon mental
Ma précision de mouvement
Ma capacité à juger et à analyser
Georges St-Pierre / Miesha Tate
Kimbo Slice / Bethe Correia
9. Ce que vous appréciez le plus dans
l’activité sportive :
Ce qui compte ce n’est pas la force
La beauté gestuelle
des coups que tu donnes c’est le
L’exploit physique
nombre de coups que tu encaisses
La stratégie
en continuant d’avancer
6. Dans la vie face à une difficulté :
Je positive et je m’engage
Je n’abandonne jamais
Je reproduis jusqu’à ce que je
réussisse
L’ambiance
10. Vous venez d’effectuer un cours
Fight’Ness, vous ressentez :
La satisfaction d’avoir montré ce
dont j’étais capable
Les battements de mon cœur
L’envie de recommencer
On verra demain
Transpirer
4. Quel est votre point fort :
Conor McGregor / Ronda Rousey
7. Enfant, vous rêviez d’être champion, pour
quelle raison :
La découverte d’une nouvelle facette
de moi-même
11. Vous êtes plutôt :
S’amuser
Calme et rêveur
Participer
Sociable et organisé
Résister
Démonstratif
Gagner
Ultra dynamique
En majorité, vous êtes fait pour les cours cardio de Boxe :
Marre des cours de Step et de Zumba vous avez de l’énergie à revendre,
vous cherchez avant tout à vous dépenser dans la bonne humeur. Se
défouler et apprendre à boxer vous enthousiasme.
Vous aimez matraquer votre steak à la sortie du congelateur !!
En majorité, vous êtes fait pour le MMA ou le JJB :
Passionné par les sports de combat et Arts Martiaux vous êtes ouvert
d’esprit, apprendre différentes techniques de boxe, lutte, grappling vous
captive.
L’UFC vous ouvre ses portes !!
En majorité, vous êtes fait pour le Fit Wod ou la musculation :
Être “Fit“ est votre objectif. Le dépassement de soi fait partie de votre
philosophie. Vous aimez transpirer, ressentir les courbatures le lendemain matin.
Plus que tout, vous aimez mettre une taille S alors que vous faîtes du L !!
En majorité, vous êtes fait pour l’espace détente :
Le canapé est votre zone d’entraînement. Le confiseur est votre meilleur
ami, le Coca et le café sont vos sources de protéine.
Vous êtes l’adhérent que tout le monde aime… ou déteste !!
09
FIGHT’NESS Mag N°5
Êtes-vous prêt
à vous confronter aux meilleurs ?
10
FIGHT’NESS Mag N°5
INSCRIVEZ-VOUS
AU PREMIER TROPHÉE FRANCE FIGHT’NESS GYM
Les selections par régions auront lieu dans votre salle
du 23 mai 2016 au 4 juin 2016
GRANDE FINALE
à RENNES
25 JUIN 2016
11
FIGHT’NESS Mag N°5
Le Gravitron
(Dip and Chin Assist)
Ce qu’il fait : Le Gravitron Matrix est tout simplement un système de contrepoids qui vous aide à faire des mouvements de
poids corporel, en particulier pull-up (traction) et les dips. Cette machine est très efficace pour cibler les triceps, la poitrine, les
épaules et le dos.
Comment l’utiliser : Sélectionnez la quantité de poids que vous
voulez pour vous aider. Pour les tractions, prendre toute
emprise qui est confortable (pronation).
Montez sur le levier, les pieds tournés vers la machine, et redressez votre corps tout entier. Utilisez vos dorsaux pour tirer vos
épaules vers le bas (comme en haussant les épaules en sens
inverse), puis conduire vos coudes vers le bas vers vos hanches.
Gainez vos abdominaux et soulevez votre poitrine vers le haut
jusqu’à ce que votre tête soit entre vos mains. Si vous ne pouvez
pas monter jusqu’en haut, donnez-vous un peu plus d’aide (plus
de poids) sur la prochaine série. Pour les Dips, la mise en place
est la même, mais vous placez vos mains sur les barres parallèles qui sont à proximité de votre taille.
Tirez vos épaules vers l’arrière (ne les laissez pas rouler vers
l’avant pendant que vous descendez). Et abaissez votre corps
jusqu’à ce que vos triceps soient parallèles au sol. Appuyez-vous
pour remonter.
Astuce : Rappelez-vous, moins vous mettez de poids, plus
l’exercice devient difficile.
Les femmes peuvent également être intéressées de savoir que
l’exécution de ces exercices peut aider à réduire l’apparence
des “ailes de bingo“ très redoutées.
12
FIGHT’NESS Mag N°5
Strasbourg
Ouvre
le 2 Avril
84 avenue de Strasbourg, 67400 ILLKIRCH
Tél. : 03 88 39 68 16
13
FIGHT’NESS Mag N°5
Samantha JEAN- FRANCOIS
Coup de cœur, pour Samantha, qui at remporté son combat à VITROLLES, le 13
Février au 1er round par soumission.
Nous allons donc découvrir cette athlète, qui est également coach à FIGHT’NESS GYM
PLAN DE CAMPAGNE à Marseille.
Bonjour Samantha, tout d’abord, nous te présentons nos félicitations pour cette belle victoire, ce combat a eu lieu le 13 Février pour l’évènement
Star Night, qui était ton adversaire ?
Mon adversaire était Audrey Kerouche dit “AK 47“, l’ancienne première féminine toute catégorie au classement Pancrace/MMA.
Etais-tu dans cette catégorie de poids, ou as-tu dû adapter ton poids ?
Effectivement ce combat n’était pas dans ma catégorie comme beaucoup de mes combats car il est difficile en France de trouver des filles dans
ma catégorie. Mais celui-ci était programmé depuis longtemps. Ma catégorie initiale étant les - 48kg en pancrace/ MMA. J’ai dû suivre un
programme diététique stricte afin de prendre du muscle rapidement tout en restant souple et rapide.
Peux-tu nous expliquer comment s’est déroulée ta préparation ?
J’ai pu effectuer une très bonne préparation autant technique, physique que mentale pendant deux mois.
Tout a été opérationnel : les phases de récupération ont été très importantes pour pallier au surentrainement car ce fut des mois très durs et
intensifs. La préparation physique est une étape essentielle que j’apprécie beaucoup : elle me permet de ne rien laisser au hasard et d’être parée
à toute éventualité. Malgré des blessures superficielles, rien n’a été un obstacle et cela m’a permis d’aller jusqu’au bout.
Quel est le plus dur pour toi, pendant ces périodes de préparations ?
Le plus difficile pour moi est de gérer l’intensité des entrainements tout en préservant mon intégrité physique.t
Après cette magnifique victoire expéditive, quels sont tes projets ?
Suite à cette dernière performance, de nombreuses opportunités s’offrent à moi. Que ce soit en France ou à l’étranger, diverses propositions sont
faites notamment deux grosses organisations mondiales mais malheureusement toujours dans la catégorie supérieure. Mais devrais-je réellement laisser passer ces opportunités ?
Tu es également coach de MMA à FIGHT’NESS GYM Plan de Campagne, n’est-ce pas compliqué de mêler préparation pour soi même et entraineuse en
parallèle ?
Il est certes moins évident qu’auparavant de m’entrainer aussi régulièrement par rapport à mes horaires tardifs. Toutefois, tout est une question
d’organisation. Mon lieu de travail devient à présent mon lieu d’entrainement. Tout est réuni en un seul endroit pour une meilleure performance.
Nous savons qu’en “off “, le patron du réseau Yovan Delourme, t’a dit que tu n’avais aucune autre solution que la victoire pour ce combat et que
dans ce cas, il t’avait promis la page de couverture du magazine. Nous avons vu également Jo, la gérante du FIGHTNESS monter sur le ring
devant 2000 personnes lors de ta victoire. Samantha, être soutenue par notre enseigne et toute notre équipe t’a t’il aidé à te motiver lors de ta
préparation et ce combat ?
Oui, j’ai pu me préparer convenablement grâce aux équipements sportifs de FIGHT’NESS GYM. Mon entourage professionnel, les adhérents et
le discours de Yovan DELOURME m’ont encouragé. Mon état d’esprit était déjà fort mais le soutien des personnes a été un véritable tremplin vers
14
FIGHT’NESS Mag N°5
la victoire.
Merci pour le temps que tu nous as accordé, si tu as des remerciements à faire, c’est maintenant. Pour notre part, nous sommes fiers de t’avoir
comme coach et athlète dans notre réseau. Merci pour tout Samantha !
Je tiens à remercier mon coach qui est aussi mon fiancé : Jérémie MOREAU, et Geoffrey MOREAU, mes sparrings partners, mes ami(e)s, ma
famille de près comme de loin sur mon île (La Réunion), mes sponsors WFX, Doomey Sport, Ryborn, PFS, et les adhérent(e)s de FIGHT’NESS et
de mon club FURACAO qui ont mis le feu au gymnase vitrollais.
Une grosse pensée pour la petite Jade ….
Samantha jean françois
Si des sponsors veulent m’accompagner dans cette grande aventure sportive, je serai heureuse de les représenter un peu partout dans le monde.
15
FIGHT’NESS Mag N°5
Samantha est sponsorisée par WOLFIGHT Extréme 2DEFX
Qu'est-ce
que
l'inflammation musculaire ?
L'inflammation est la résultante d'un mécanisme nerveux de protection. La zone touchée envoie un message nerveux au cerveau pour lui dire :
stop, il y a risque. Le cerveau traite les informations, organise sa réponse et déclenche le processus de réparation :
Une inflammation du muscle est le symptôme des blessures musculaires. Les fibres musculaires ont subi un traumatisme lors d'une
d'une tension ou d'un choc.
L'inflammation se reconnaît par la chaleur dégagée, les rougeurs dans la zone affectée ou encore une enflure du muscle blessé.
L'inflammation apparaît en premier lieu comme une simple gêne, mais elle est un véritable frein au bon développement musculaire :
il a progressivement une perte de l'amplitude des mouvements, combiné à un risque de compensation.
ALIMENTS ANTI-INFLAMMATOIRES
Les personnes qui ont des douleurs choisissent souvent de prendre des anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène et l’aspirine. Bien que ces
derniers puissent procurer un soulagement à court terme, ils masquent simplement les symptômes sans aborder la cause première de l’inflammation. Qui plus est, les recherches indiquent qu’ils aggravent souvent l’inflammation, particulièrement chez les patients souffrant d’arthrose.
Avant de recourir à des anti-inflammatoires, jetez un coup d’œil au rayon des produits frais de votre supermarché ou de votre marché local !
16
FIGHT’NESS Mag N°5
L’ananas est un fruit incontournable dans une alimentation anti-inflammatoire,
il contient du manganèse qui est à la fois antioxydant et anti-inflammatoire.
N’hésitez pas
à demander conseils
aux coachs
4 parfums :
Chocolat
Vanille
Fraise
Pistache
17
FIGHT’NESS Mag N°5
LE BATTLE ROPE,
C’EST QUOI ?
La Battle Rope, Corde Ondulatoire ou encore Snake Trainer, est une simple corde, épaisse, dont la longueur varie généralement de 10 à 18m,
créée par John Brookfiled. Un outil simple, adopté depuis quelques temps par de nombreux combattants à travers le monde pour son extraordinaire potentiel de conditionnement.
Le principe est simple : la corde est passée autour d’un point d’ancrage (une kettlebell, un pneu, un arbre, un poteau…) et vous en tenez les
deux extrémités en main. Ainsi, chaque mouvement que vous effectuerez transmettra une « onde » dans la corde, qu’il vous faudra contrôler au
fil des mouvements.
Ainsi, vous comprendrez vite les nombreux intérêts de cette simple corde, utilisée sous forme de Circuit, WOD ou de séances de fractionné “HIT “,
cette corde permet :
De développer une endurance musculaire et cardio-vasculaire hors norme,
De travailler sa condition physique avec un risque de blessure quasi nul,
De renforcer directement certains mouvements sportifs (Crochets en Boxe, Crawl en Natation…),
De travailler son gainage en rotation (travail bien trop délaissé, et pourtant fondamental dans de nombreux sports et activités quotidiennes !),
De modifier la difficulté de l’exercice en utilisant des mouvements plus puissants ou de plus grandes amplitudes,
De s’entrainer partout, surtout en plein air !
Sur le plan esthétique, cette corde nous propose un travail non-excentrique (donc peu traumatisant pour nos muscles) de très longue durée,
favorisant le déstockage de graisses sur des zones sensibles comme les triceps chez les femmes, ou la poitrine chez les hommes.
Au sein d’une préparation physique, on obtient un modèle d’entrainement cardiovasculaire redoutable, accessible même aux sportifs blessés
aux membres inférieurs, pouvant même, en provoquant un fort afflux sanguin dans les muscles du buste et des bras, accélérer la récupération
entre deux entrainements du haut du corps !
Vous l’aurez compris, cette corde ne présente presque aucun désavantage (hormis celui de demander un certain espace… Cette corde vous
suivra de vos débuts dans le sport, jusqu’à vos entrainements de grand athlète !
18
FIGHT’NESS Mag N°5
Les “BCAA“
(Branched-chain amino acid) ou acides aminés ramifiés.
Les protéines sont composées d’une chaine d’acides aminés. Les acides aminés sont classés en deux catégories:
Les acides aminés non essentiels, qui peuvent être synthétisés par le corps.
Les acides aminés essentiels qui eux, ne peuvent être synthétisés par le corps et doivent être apportés par l’alimentation.
Les « BCAA » font partie de cette deuxième catégorie d’acides aminés. Les « BCAA » regroupent trois acides aminés : la leucine, l’isoleucine et
la valine. Ces acides aminés composent 30 à 40 % de la masse sèche du muscle. Une autre particularité de ces acides aminés c’est qu’ils
peuvent être utilisés comme carburant par les muscles là où, les autres acides aminés, sont catabolisés dans le foie.
Les effets bénéfiques des « BCAA » sont essentiellement centrés sur la récupération musculaire ont été vérifiés par de nombreuses études. Voici
une liste des principaux effets bénéfiques des « BCAA » dans le cadre d’une pratique sportive.
Un entraînement intense à de profonds effets sur le métabolisme protéique au sein du muscle. On observe une diminution de la synthèse
protéique et une dégradation protéique importante (catabolisme). Ces phénomènes peuvent aboutir à une fonte musculaire si l’apport protéique
alimentaire est trop faible.
Lors de la récupération, pour obtenir un gain musculaire
il faut que la synthèse protéique soit supérieure à la dégradation protéique.
La prise de « BCAA » avant et après une séance de
musculation a des propriétés anaboliques et anti-cataboliques. En effet, il a été montré que les « BCAA » stimulent
la synthèse de protéines musculaires et, diminuent leur
dégradation.
La leucine semble être un élément clef dans la
régulation de la synthèse protéique musculaire après
l’entraînement et à un effet anabolisant puissant
soutenu par les autres acides aminés.
Un autre effet indirect des « BCAA » est la stabilisation
du taux de testostérone après un effort conséquent. Lors
d’un entrainement intense, le catabolisme musculaire
est accompagné d’une diminution du taux de testostérone, le rôle anti-catabolique des « BCAA » permet de
maintenir le taux de testostérone après l’effort.
Les courbatures sont un phénomène désagréable très
intenses des microtraumatismes au niveau du tissu
microtraumatismes libèrent divers composés dans le
sés pour quantifier l’importance des courbatures et ont
à un autre groupe supplémenté par un placebo.
diminue les courbatures et la fatigue musculaire.
connu des sportifs. Ils sont le résultat d’exercices
conjonctif musculaire et des fibres musculaires. Ces
sang. Des chercheurs ont utilisé certains de ces compocomparé un groupe de personnes utilisant des « BCAA »
La supplémentation de « BCAA » avant et après l’effort
Lors d’un effort intense, le système immunitaire est mis à rude épreuve et est affaibli. Une des causes est la diminution d’un acide aminé circulant : la glutamine. Cet acide aminé est une source d’énergie pour les globules blancs. La prise de « BCAA » permet de maintenir le taux de glutamine dans le sang et donc de renforcer le système immunitaire.
Enfin, les « BCAA » aident à perdre de la masse graisseuse.
D’une part, par l’augmentation de la synthèse protéique qui
est consommatrice d’énergie et donc de calorie. D’autre
part, il semblerait également que cette perte de masse
graisseuse soit due à la leucine. Des études confirment que la leucine provoque la sécrétion de leptine.
Hormone qui provoque la satiété et augmente la
combustion énergétique.
Pour conclure, les « BCAA » ont un effet anabolique et
courbatures et réduisent la fatigue musculaire. Ils ont
favorisent l’utilisation des graisses.
C’est à mes yeux un complément alimentaire vraiment
maximum vos séances de musculation.
anti-catabolique. Ils diminuent l’intensité des
un effet bénéfique sur le système immunitaire et
intéressant, un incontournable pour rentabiliser au
Yoann Bricard 12/07/1985
Gérant du FIGHTNESS GYM Mérignac
Diplômé d’un master signalisation et physiologie cellulaire par l’université Paris XI
Mail : [email protected]
19
FIGHT’NESS Mag N°5
J’ai testé la Cryothérapie
En quoi ça consiste ?
S’exposer 3 minutes à un froid sec extrême, non humide, et sans vent.
Il en existe deux types :
La cryothérapie corps entier, chambre refroidie par des compresseurs.
Le cryosauna, refroidi par de l’azote liquide, où qu’une partie partielle du corps est exposé.
J’ai testé la chambre refroidie par compresseurs, à deux compartiments.
En tenue légère, maillot de bain, ou short, munie de grosse paire de chaussettes, d’un bandeau en polaire (pour protéger mes
oreilles), et d’une paire de gants ; les extrémités sont les plus sensibles, me voilà parée pour le grand froid ;)
Je rentre dans le premier compartiment : à -30° degrès, j’y reste 20 secondes, le froid est saisissant, mais bizarrement, je ne
grelotte pas.
Je suis sous la surveillance d’un professionnel, qui m’indique de rentrer dans le second compartiment, température indiquée :
-122° !
Je m’étire et veille à « bouger » doucement.
L’objectif ?
…
Pour maintenir sa température corporelle à 37°, le corps met en place des mécanismes de la thermogénèse. Ils se manifestent
par une contraction des vaisseaux, qui stimulent la circulation sanguine, accélèrent le drainage des tissus, qui éliminent donc
les toxines des muscles.t
Le froid a un actif anti-inflammatoire et antalgique.
La méthode permettrait d’apaiser, tendinites, courbatures, blessures, améliorer le sommeil, et même maigrir ( le corps
consomme environ 300 kcal en 3 minutes) !
5…4….3….2….1…..
Je sors, ça y est !! 3 minutes, ça passe très vite, maintenant je file m’envelopper dans mon peignoir, et boire une boisson
chaude ;)
20
FIGHT’NESS Mag N°5
FIGHT’NESS
est dans votre ville...
Pantin
09.52.63.32.39
Strasbourg
03.88.39.68.16
Châlons en Champagne
09.82.57.57.25
Rennes
02.99.41.94.78
St Nazaire
06.63.13.73.03
Bordeaux
05.56.46.03.92
Marseille
06.21.23.51.92
Ne ratez pas l’occasion de pratiquer le sport d’une manière unique !
Une séance vous est offerte, alors n’hésitez plus !
21
FIGHT’NESS Mag N°5
Monassiette
Poivrons rouges aux œufs brouillés
Coupez les poivrons en deux, dans la largeur, videz-les, puis les
laver.
Enfournez-les sous le grill 5 à 6 mn.
Cassez vos œufs dans une poêle . Placez-les à feu doux, mélangez doucement jusqu’à obtention de la brouillade.
Sortez les poivrons du four, garnissez-les de la brouillade d’œufs,
poivrez, et saupoudrez de ciboulette.
Accompagnez-les d’une salade verte.
Bon appétit
30’
4
Ingrédients :
4 poivrons rouges
12 œufs
Poivre, ciboulette
22
FIGHT’NESS Mag N°5
&
MOUSSE AU CHOCOLAT
TOFU SOYEUX
Ingrédients :
400 grammes de Tofou Soyeux
200 grammes de chocolat à pâtisserie
4 cuillère(s) à soupe de purée de noisettes/d’amandes
4 cuillère(s) à soupe de sucre en poudre
1.1
2.
2
3.
3
Faire fondre le chocolat noir au bain-marie avec la purée de noisettes ou d’amandes (au micro-ondes pour un gain de
temps)
Mixer ensemble dans un Blender, le Tofou Soyeux, le sucre en poudre et le chocolat une fois fondu, pendant 1à 2
minutes.
Verser la préparation dans des verrines et réserver au frais au moins 4h. Au moment de déguster, décorer de quelques
noisettes.
Astuce :
Pour une mousse encore plus aérée et onctueuse, incorporer
2 blancs d’œuf, montés en neige, avec tous les ingrédients dans
le Blender, puis mixer.
Info : Qu’est-ce que le TOFU?
Apparu en Chine il y a plus de 2000 ans,
le tofu est une pâte faite à base de
graines de soja jaune, d'eau et
d'un coagulant.
Étymologiquement, TO
signifie "fève" et FU "prendre
en masse"
23
FIGHT’NESS Mag N°5
LA MINUTE DELAVIER
Pourquoi
avons-nous
peur
du
noir ?
Bien qu’actuellement en pleine rédaction
d’un nouveau livre sur l’évolution humaine, je
réponds aux questions que les gens me posent.
Des gens m’ont posé la question sur les peurs
et notamment sur : « Pourquoi avons-nous
peur du noir ? ». Ça revient souvent. Tout le
monde se souvient de son enfance, quand
nous étions terrorisés par le noir. Nous
avions peur des fantômes qui se
cachaient sous les lits, peur de trouver
des monstres dans des recoins
sombres.
Et peur de la nuit, quand arrivait la
nuit. C’était difficile de s’endormir. La
maman vient chanter des berceuses, à
coté des enfants, mais personnellement je me souviens que le moment
de l’endormissement était un moment
assez pénible.
Dans les films d’horreur, souvent
l’histoire se passe la nuit, et quand
elle arrive elle devient terrifiante,
avec des monstres des ténèbres.
Alors, pourquoi avons nous
peur des ténèbres, du noir et de la
nuit, peur très marquée chez les
petits enfants ?
24
FIGHT’NESS Mag N°5
Pendant des millions d’années,
nous étions des singes bipèdes diurnes de
savane. Des prédateurs, des grands fauves,
sortaient la nuit, à la pénombre, ou au petit
matin. C’est ainsi que, pour les éviter, nous
nous sommes spécialisés dans les déplacements bipèdes en plein midi. L’heure où
les fauves se reposaient à l’ombre. Nous
avons donc développé un système de
thermorégulation hyper efficace pour nous
déplacer sous le soleil de midi, avec perte
des poils, et micro-sudation importante par
la peau, la transpiration.
Evacuant de ce fait pendant nos
déplacements l’excédent de chaleur, nous
évitant ainsi de monter en surchauffe
quand les autres animaux s’abritaient au
soleil. Mais, quand la nuit revenait, nous
redevenions vulnérables et devions trouver
un abri sûr. Un arbre dans lequel monter,
pour se protéger. La nuit est donc devenue
dans notre inconscient collectif, dans la
mémoire génétique de notre lignée, inscrit
au plus profond de votre ADN, un synonyme
de peur, de danger. Nous continuons à avoir
peur des monstres qui hantent la
pénombre, des fantômes qui se cachent
sous les lits. Toutes ces choses terribles qui
ne sont qu’une réminiscence ancestrale
des souvenirs génétiquement gravés en
nous. Souvenirs des fauves qui rodaient au
bas des arbres, dans lesquels nos ancêtres
se réfugiaient. Plus profond encore, les
rêves de chutes, si fréquents dans notre
jeunesse, qui nous réveillent en sursaut.
Ces rêves de chutes vertigineuses ne sont
que des avertissements et des remises à
l’ordre pour nous réveiller et nous replacer
correctement sur la branche et ne pas
tomber. Bien sûr, la branche et le risque de
chute n’existent plus, mais nous avons
encore en nous cette vieille peur et ces
réflexes qui ont contribué à la survie de
notre espèce pendant des millions
d’années.
Quand votre enfant, terrorisé par le
noir, vous appellera la nuit, vous comprendrez qu’il a en lui la mémoire de notre
lignée, qu’il a en lui les peurs de nos
ancêtres, et que c’est pour cela qu’il est
inconsciemment effrayé par ce noir qu’il ne
maîtrise pas. Ce noir d’où renaissent les
monstres des bas des arbres qui pouvaient
nous dévorer.
Comprendre l’animalité qui est au
fond de nous éclaire sur le fait que nos
peurs ne sont pas sans raison. Il s’agit là
d’une empreinte génétique importante,
puisque nous sommes passés en savane.
Nous étions des singes de forêt,
des animaux arboricoles, frugivores,
bipèdes. De quadrupède nous sommes
passés totalement bipède, restant frugivore
en forêt. Bien que nous déplaçant le jour et
25
FIGHT’NESS Mag N°5
la nuit, mais non habitué à la nuit parce
qu’étant frugivore, on va donc chercher des
fruits de couleur rouge, qu’on ne peut pas
voir quand il n’y a pas de lumière. On va
chercher des fruits qui sont des offrandes
de la nature, ce sont les arbres qui nous
offrent des calories, une espèce de pulpe
avec une couleur vive pour nous attirer.
Nous voilà formatés, formés pour la quête.
L’intelligence, la recherche, c’est l’Homme.
Ces offrandes de la nature sont faites pour
manger la graine de l’intérieur, nous offrant
du glucose, de la calorie, fructose, acides
aminés au passage. Déféquant plus loin la
graine absorbée, cela permet aux arbres et
aux plantes de coloniser du terrain. Ainsi
est évité le fait de pousser sous la plante
mère, où elle serait asphyxiée par le
manque de lumière.
La vie est toujours une espèce de
symbiose, et les arbres ont une espèce
d’attitude intelligente inconsciente, pour
nous attirer et avoir attiré nos ancêtres.
Pour la vision nocturne, nous
avions beaucoup plus de cônes dans les
yeux, que de bâtonnets sensibles à la
clarté, la faible luminosité, comme les
prédateurs. Nous, nous avons beaucoup de
cônes, sensibles aux variations lumineuses
dans un feuillage qui reçoit lui-même une
luminosité intense la journée. L’intensité
lumineuse est la même pour du rouge ou
pour du vert, mais nous percevrons la
variation, la vibration, en fonction de la
couleur, du spectre lumineux.
Voilà pourquoi nous sommes
spécialisés dans la vue des couleurs. Bien
que nous nous soyons retrouvés dans la
savane - soit chassés, soit par changement
climatique ou surpopulation - nous ne
sommes pas du tout des animaux du noir. Il
y a encore tergiversions sur le pourquoi
nous nous sommes retrouvés en savane,
d’ailleurs. Savane où de grands prédateurs
sont habitués de chasser à la pénombre,
cherchant des proies aussi habituées à la
nuit. A cause de la chaleur, une partie de la
vie se fait la nuit, souvent à la pleine lune,
nuit noire, c’est plus difficile. Ces animaux
ont en général plus de bâtonnets, ce qui
leur permet de mieux voir, de mieux percevoir les moindres variations lumineuses,
pas les variations de couleurs. Alors que
l’Homme lui, est plus dans la couleur.
N’étant pas adaptés, nous, pour les éviter,
nous sommes sortis la journée et une
sélection intense a fait que nous avons
perdu nos poils très rapidement, nous
sommes devenus très noirs très vite.
Concernant la thermorégulation, trouvant
des points d’eau, nous pouvions boire et
respirer en même temps. Cela permettait
de marcher la journée, quand il faisait très
chaud comme en savane. D’aller d’arbres
en arbres et de regarder au loin. La journée,
nous scrutions l’horizon à la recherche de
charognes, ou de vols d’oiseaux au dessus
des charognes. Allant de bosquets en
bosquets, reconnaissant le terrain.
Animaux diurnes, la nuit nous
nous abritions le mieux que l’on pouvait,
installés dans les arbres, essayant de ne
pas attirer l’attention des fauves.
Ceux qui ont survécu sont ceux qui
sortaient en pleine chaleur. Ensuite, ont été
sélectionnées les mutations.
La nuit était souvent plus dangereuse que la pleine journée, où nous étions
habitués aux fortes chaleurs. Ceux qui ont
eu l’intelligence d’avoir trouvé la plage
horaire la moins risquée ont survécu. Ceux
qui ont survécu sont ceux qui sortaient en
pleine chaleur et, ensuite, ont été sélectionnés les mutations permettant de résister en
pleine journée. Sans poils, tout noir afin que
la peau ne grille pas, (cette mélanine disparut progressivement au cours monter en
Europe, bien-sûr). Nous nous sommes mis
à marcher de manière économique des
kilomètres, pour aller d’arbres en arbres,
développant ainsi ce système de transpiration, pour éviter de monter en surchauffe.
On évacue l’excès de chaleur vers le milieu
externe, par évaporation de la sueur, transmettant l'agitation moléculaire des tissus
au milieu.
C’est un principe d’homéostasie.
Les félins, les fauves, les chiens
sauvages, les hyènes ont un odorat très
développé et voient très bien la nuit. Les
poils, les moustaches sur leurs visages leur
permettent de ne pas se cogner, pour ne
pas se faire mal aux yeux, donc ils sont très
sensibles et avancent tête basse pour
renifler. Un peu comme les chats. Ça leur
permet de sentir si il y a des arbres à droite
ou à gauche. Ces animaux étaient très
dangereux pour nous, donc on ne bougeait
pas.
Nous qui n’avions pas d’odorat
très développé, terrorisés dans ces arbres,
on s’endormait.
Pour nous la nuit était un symbole
de danger.
J’espère que vous avez appris des
choses intéressantes, et que vous regarderez les petits enfants avec un recul, avec de
la connaissance sur l’évolution. Ils portent
en eux les angoisses de notre lignée, de nos
ancêtres.
Voilà pourquoi nous avons peur du noir.
Frédéric Delavier.
Le 1er décembre 2015.
( Collaboration : Pénélope Baudoin)
DIS COACH ?
Pourquoi pendant mon cycle menstruel, suis-je prise de fringale ?
Beaucoup de femmes subissent le syndrome prémenstruel (SPM) avec plusieurs symptômes : insomnie, ballonnement, fatigue physique, saut
d’humeur et fringale. . Environ 80% des femmes qui ont le SPM sentent que leur estomac est un puits sans fond quand viennent leurs
menstruations. Elles ont alors envie de manger en permanence, notamment des envies de sucreries, ce qui risque de provoquer une prise de
poids.
Cela est dû aux changements hormonaux, à la baisse du taux de progestérone et à la hausse du taux d'œstrogène, qui génèrent une chute du
taux de sucre sanguin (glycémie), ce qui cause des envies d'aliments sucrés.
Tout n'est pas qu'une question d'hormones. Vous brûlez aussi plus de calories (kcal) durant les jours qui précèdent vos règles (certaines
continuent même à en brûler pendant et pas seulement avant). Le fait que votre organisme dépense plus de calories pendant cette période
(environ 500 kcal au total) fait que vous ressentez la faim plus souvent.
Pourquoi faut-il mieux effectuer le cardio en fin de séance ?
Un entrainement cardio intense en début de séance, va vider vos réserves de glycogène, cette réserve d’énergie dans laquelle le corps puise
en premier pour s’approvisionner en énergie au cours d’un effort. Si vos réserves sont complètement vides, alors vos performances et vos
possibilités de gain musculaire seront fortement limitées par cette absence de glycogène.
Deuxième raison : la synthèse de protéine va être très fortement réduite suite à un effort cardio intense et prolongé. Or, comme c’est la
protéine qui construit les cellules musculaires, si les niveaux de synthèse de protéines sont en baisse (comme c’est le cas après une séance
cardio) alors les résultats ne seront pas au rendez-vous.
Faut-il boire pendant l’entraînement ?
On ne doit pas attendre la sensation de soif pour s’hydrater, car cela signifie qu’il est déjà trop tard. Il est nécessaire de boire avant, pendant et
après l’effort. L’eau perdue sous forme de sueur doit être compensée afin d’éviter les risques de déshydratation.
Pendant l’effort, il est important de penser à boire régulièrement de petites gorgées d’eau, sans attendre de ressentir la soif. Cela permet le
maintien d’un débit cardiaque correct et une bonne oxygénation des tissus.
La sensation de soif indique une déshydratation importante (20% des besoins corporels). Sachez aussi que notre estomac ne peut
absorber plus de 750 ml de liquide par heure.
Il est alors primordial de boire régulièrement en petites quantités.
Boire après l’effort favorise l’élimination des déchets acides générés par les muscles et aide
à reconstituer la perte d’eau.
L’eau du robinet est particulièrement indiquée pour remplir ces fonctions d’hydratation
et d’élimination des déchets. Elle est notamment riche en oligoéléments, en
minéraux et en calcium, ce qui en fait donc une eau à consommer ?
Envoyez vos questions à : [email protected]
26
FIGHT’NESS Mag N°5
Kimura – Clés de bras
APPLICATION TECHNIQUE
Avec
Yovan
& Mat
27
Yovan tient Mathieu en garde de jambes fermées.
Yovan pose ses deux mains sur les poignets de Mathieu.
Yovan a les jambes autour de la taille de Mathieu.
2
Yovan vient écarter les deux bras de Mathieu.
Yovan vient contrôler le biceps droit de Mathieu et
saisit son poignet gauche.
Yovan bascule son corps vers son bras droit.
5
FIGHT’NESS Mag N°5
4
Yovan prend appui sur son coude droit pour basculer
vers la droite. Il glisse son bras gauche derrière le
bras de Mathieu pour saisir son propre poignet.
Yovan vient basculer sur sa gauche tout en maitrisant le
bras de Mathieu vers l’arrière.
Yovan monte son pied droit sur le bas du dos de
Mathieu.
LE GINGEMBRE ET SES VERTUS
La racine du gingembre est couramment utilisée en tant qu’épice dans l’alimentation asiatique depuis plus de 5 000 ans. De nos jours elle s’est répandue
également en Europe notamment grâce à ses vertus aphrodisiaques. Cependant le gingembre possède d’autres propriétés médicinales encore peu connues
de la population occidentale.
Rôle préventif :
C’est un antibactérien et un antiviral qui agit sur les maladies telles que la grippe, l’angine, l’otite, la toux et les maux de gorge
Il stimule le système immunitaire
Antiallergique, il agit sur l’asthme et les poumons
Il réchauffe le corps en luttant contre son refroidissement
Fébrifuge, il fait baisser la fièvre et agit sur la migraine
Aide à prévenir les cancers du côlon, de l’intestin et de l’ovaire
Hépatoprotecteur, il protège le foie
C’est un anti-inflammatoire puissant, dont l’action est démultipliée quand il est associé au curcuma.
Rôle fortifiant :
Redonne de la force, de l’énergie et de la vitalité
C’est un allié pour les personnes affaiblies, démotivées et notamment lors de
convalescences
Aphrodisiaque pour les hommes comme pour les femmes
Protège la santé et le bon fonctionnement de l’organisme.
Rôle digestif :
Il stimule l’appétit
Diminue les douleurs intestinales, en agissant notamment sur les
ulcères gastro-intestinaux
Diminue les gaz et les ballonnements
Il agit sur les vomissements et les nausées, notamment
pendant la grossesse
Diminue le taux de mauvais cholestérol
Il réduit la toxicité de certains aliments
Il a un effet anti-inflammatoire sur les intestins.
Rôle réparateur :
Soulage les douleurs musculaires et articulaires
Agit sur l’arthrite, l’arthrose et les rhumatismes
Indiqué également dans les entorses, fractures, sciatiques et tendinites.
100 grammes de gingembre frais
équivalent à 80 Kcalories.
On peut consommer du gingembre frais, sous forme de poudre ou de tisane, à raison de 500 mg par jour, pour pouvoir profiter de ses bienfaits.
RESTEZ CONNECTÉ
À tous moments suivez l’actualité de FIGHT’NESS GYM
Contacts,
Plans,
Photos,
Vidéos,
RENNES
MÉRIGNAC
MARSEILLE
St NAZAIRE
Actus, Conseils,
Réservations de cours.
Pushs
: Fight’Ness Rennes 1
: Fight’Ness Gym Mérignac
: Fight’Ness Gym Marseille
: Fight’Ness Gym St Nazaire
Et bientôt pour tous vos clubs
ATTENTION :
Pour recevoir toutes les informations de votre club, vous devez accepter les notifications.
28
FIGHT’NESS Mag N°5
Rennes : Fightness Gym Rennes
Mérignac : Fightness Gym Bordeaux
Pantin : Fightness Gym Pantin
Chalons en Champagne : Fightness Châlon en Champagne
Marseille : FightNess Plan de Campagne
St Nazaire : FightNess-St-Nazaire
Strasbourg : FightNess-Strasboug
Directeur de la publication : Cyrille PRIOUX, Rédactrice en
chef : Gilliane DELOURME, Conception graphique : Patrick
ARNAULT, Crédit photos : P. ARNAULT, B. DIVET, FIGHT’NESS
GYM, FGM, Z. Mohamed, Alter&Go, Fotolia, R. ATLREGO.
N°5 Avril 2016

Documents pareils

N° 6 - FIGHT`Ness GYM

N° 6 - FIGHT`Ness GYM Toute l'équipe FIGHT’NESS GYM et ses managers vous remercie d'avoir joué le jeu et d'avoir permis d'organiser parfaitement cette compétition.... Fort de ce succès, le tirage au sort public nous a p...

Plus en détail

N° 4 - FIGHT`Ness GYM

N° 4 - FIGHT`Ness GYM L’anticipation, c’est d’abord un processus de décisions. Vous devez savoir prendre des décisions aujourd’hui par rapport à demain. C’est ça l’art de voir venir. Mais vous allez me dire, comment avo...

Plus en détail