Que sont les Arts du Mouvement Chinois

Commentaires

Transcription

Que sont les Arts du Mouvement Chinois
Que sont les Arts du Mouvement Chinois – Kung Fu & Taï Ji Quan ?
Des pratiques systémiques pour affiner l’interaction CORPS/CERVEAU !
Kung Fu et Taï Ji Quan sont considérés comme
des forme de Méditation en mouvement.
La prise de conscience corporelle est la base
de ces pratiques.
Les exercices proposés sont destinés
à développer la proprioception (relation directe,
entre le corps et le cortex) à stimuler l'utilisation
de toutes les chaînes musculaires posturales,
à les équilibrer, à ancrer les processus de détente
corporelle et mentale et à optimiser le potentiel
d'interrelation
(intra & interpersonnelle / environnementale)
Kung Fu & Taï Ji Quan sont un système complet, une méthode corporelle globale
issue de la synthèse des techniques adaptatives développées
pour assurer l’activité.
Ce système prend en compte l’Être Humain dans sa globalité :
 le Corps
 le Cerveau et le Mental ou plus exactement l'Esprit
 le Souffle, à la fois la respiration mais également ce "ça" qui nous anime
La pratique du Kung Fu & du Taï Ji Quan agit sur la posture anatomique
et comportementale, sur la gestion du stress endogène et exogène,
sur la capacité d’adaptation aux rythmes, aux individus,
aux contraintes et aux changements.
Dans la pratique du Kung Fu & du Taï Ji Quan, chaque geste,
chaque intention, schématise les dimensions corporelle,
mentale et émotionnelle, dans l’environnement
et au sein des interactions relationnelles.
Peinture sur soie datée entre 246/177 av. J.-C.
Un peu d’histoire au sujet de ces pratiques ?
De l’Antiquité au 21ème siècle !
Issues de l’Antiquité, les pratiques corporelles chinoises ont évolué à travers des siècles
d'expérimentation, d'observation et de perfectionnement du geste. Tous les mouvements et leurs
résonnances biomécaniques ont été appréhendé en fonction de leurs conséquences sur l'organisme
et le mental.
Raffinés à travers le temps, diffusés auprès d'un public hétéroclite selon l'organisation de la société
aux différentes époques de l'histoire de la Chine, ces exercices répondent à un large éventail de
besoins.
On retrouve une nomenclature très précise, élaborée par des médecins, des généraux et des
administrateurs impériaux dès le III s. avant JC. Des recueils, nommés « Classiques » se diffusent
largement à partir du IVème siècle de notre ère. Ce sont de véritables ouvrages pédagogiques qui
répertorient et recommandent l'utilisation de méthodes d'entraînement physique. Ils détaillent les
différentes possibilités de réalisation de nombreux exercices, leurs bénéfices pour l'entretien de la
santé du corps et du psychisme.
C'est à partir du 17ème siècle et tout particulièrement depuis le milieu du 20ème, que l’expansion
des arts corporels chinois atteint un niveau sans précédent : les Arts du mouvements, Arts Martiaux
& Énergétique, sortent de Chine et se diffusent dans le monde entier !
Cette expansion est en grande partie due à l'apport pédagogique d'enseignants chinois et
occidentaux. C'est à cette période que sont créés des courants tels le PILATES et la SOPHROLOGIE,
techniques directement inspirées des Arts Martiaux, du Yoga et de la Méditation orientale.
On peut également signaler que les sciences sportives, la biomécanique et les neurosciences,
valident régulièrement la pertinence des exercices et méthodes employés dans ces disciplines.
Aujourd'hui, grâce à la technicité scientifique, des protocoles d'observation confirment le bien-fondé
des connaissances empiriques inhérentes à ces pratiques corporelles et méditatives. Et ce, quel que
soit l'angle sous lequel on les approche : gymnastique, art martial, méditation en mouvement,
stratégie comportementale....!