7 jours à Stains du 21 mai 2015 n°833

Commentaires

Transcription

7 jours à Stains du 21 mai 2015 n°833
N° 833
j e u d i 21 m a i 2 015
Papier recyclé et recyclable et imprimé avec des encres végétales.
©Dragan Lekic
Tous au parc !
Dimanche, à midi, les défenseurs du
Parc Georges-Valbon pique-niqueront
contre le projet immobilier « Central
parc ». RDV à l’entrée des Trois rivières.
« La Tête haute »
Révélation du Festival de Cannes, le
jeune comédien stanois, Rod Paradot,
a monté ses premières marches au
Studio théâtre. | Page 9
| Page 3
7 jours à Stains
L ’ a c t u a l i t é
d e
l a
s e m a i n e
« Aujourd’hui on
est ici, ensemble,
pourquoi on n’assigne
pas le préfet ? »,
un habitant lors de la rencontre en mairie
autour du droit au logement.
| Page 2
© Dragan Lekic
Honneur aux aîné(es)
Comme chaque année, le traditionnel banquet des seniors s'est tenu trois jours durant dans l'Eure. Les centaines
de nos aînés présents ont bien apprécié ce moment de convivialité offert par la municipalité. | Pages 6-7
Quand ?
Le 27 mai. Depuis 2013, cette date est reconnue
Journée nationale de la Résistance. RDV : 15h,
en mairie pour un départ au cimetière. 15h45,
projection d'un film à la Maison du temps libre.
le distributeur s'engage
"Jeudi 14 mai 2015, lors de la distribution du journal n° 832, j'ai pris connaissance de la mise
en demeure qui nous est adressée et j'en prends acte. J'ai indiqué que ne nous pouvions pas
traiter les réclamations imprécises (sans nom et numéro de rue). En ce sens, afin de cibler très
précisément toutes les réclamations pour apporter la meilleure réponse possible, notamment
par une redistribution rapide, nous avons découpé la ville en 30 secteurs. Depuis la création
de 7 Jours à Stains, nous œuvrons tous les jeudis pour l’apporter dans tous les foyers, et
ce, par tous les temps. Madame, Monsieur, si vous ne recevez pas le journal, appelez le
01 75 34 69 83 ou contactez par mail : [email protected] Nous vous le porterons
dans les plus brefs délais. Merci de préciser le numéro et le nom de la rue. Indiquez également si le
code a changé. Soyez sûrs, Stanoises et Stanois, que nous mettrons tout en œuvre pour continuer
à vous apporter le meilleur service. " Le directeur, Michel Petit
La rédaction en prend note et invite les lecteurs insatisfaits à s’adresser directement au distributeur tout en
continuant de nous signaler les éventuels dysfonctionnements.
2
© Dragan Lekic
actus
Mercredi 12 mai, le maire invitait les Stanois à débattre autour de la question du logement. Une nouvelle bataille est en marche.
Logement :
le cri d’alarme
Le cri d’alarme
du maire sur
le logement a
transformé la salle
de conseil
de l’Hôtel de
ville en véritable
assemblée
populaire. Le débat
très animé entre
élus et habitants
venus en nombre
a débouché
sur plusieurs
propositions.
L
a nouvelle bataille sur le logement promet d’être grande. Mercredi dernier, le
maire Azzédine Taïbi, entouré de l’avocat
de la ville et de plusieurs élus parmi lesquels
Fabienne Tessier en charge du logement et
Zaïha Nedjar, déléguée à l’action sociale, a
capté l’attention des foules en défendant le
droit au logement. Preuve que cette question arrive en tête des préoccupations de
population, ils étaient environs 80 Stanois,
habitants et représentants des Amicales de
locataires, à participer à cette première rencontre citoyenne sur le logement.
Il a donc fallu faire de la place dans la salle
du conseil avant que le maire n’ouvre les
échanges avec des chiffres édifiants. « Nous
avons recensé 300 logements vides sur la
ville alors que nous avons atteint les 2000
demandeurs de logement sur Stains, »
a dévoilé Azzédine Taïbi qui a laissé exprimer sa colère tout au long de cette rencontre. « Chaque jour, je reçois ou je suis
interpellé par des Stanoises et Stanois qui
Les propositions
à l’issue de cette 1ère rencontre le maire a annoncé plusieurs initiatives.
En effet, la municipalité va :
- a dresser un courrier au préfet et faire circuler une pétition pour réquisitionner
les 300 logements vides
- d emander à disposer du contingent préfectoral au bénéfice des Stanois,
à l’image de la ville communiste de Bagneux qui a obtenu du préfet
des Hauts-de-Seine 25 % du contingent
- o rganiser une mobilisation à la préfecture
-m
ettre en place une rencontre avec les 2000 demandeurs de logements
sont à la recherche d'un logement. Chaque
fois, j'interviens auprès des bailleurs sociaux
et des pouvoirs publics, mais aucune suite
n'est donnée à mes sollicitations, a-t-il déploré. Or, comme vous le savez la ville ne
détient pas de logements. Ils sont la propriété du bailleur et nous n’avons aucun droit
de regard sur les commissions d’attribution.
Cela devient insupportable d’autant plus
que certaines familles ont formulé des demandes il y a plus de 10 ans et que certaines
se trouvent dans des situations dramatiques. »
« Je vois la détresse des gens qui viennent
me voir à mes permanences et j’écris systématiquement au préfet qui ne me répond
pas, a poursuivi Fabienne Tessier. Sur notre
contingent, on fait venir des personnes qui
viennent d’autres villes parce que des communes comme Le Raincy, Neuilly et Courbevoie ne respectent la loi SRU qui impose
aux villes de disposer de 25 % de logements
sociaux. Ces maires préfèrent violer la loi et
payer des amendes avec l’argent du contribuable plutôt que de construire. » Or, avec
la crise du logement, les politiques d’austérité rendent la situation de plus en plus alarmante. En dix ans, le nombre de demandeurs
de logement a quasiment doublé à Stains
passant de 1192 en 2004 à 2000 en 2015. «
Si nous ne menons pas une grande bataille
politique auprès du préfet et des bailleurs,
les chiffres ne feront que grimper dans les
prochaines années » a prévenu le maire qui a
proposé aux habitants de s’engager dans ce
combat en créant un collectif citoyen car les
élus seuls, ne peuvent rien. Cet appel a reçu
aussitôt un écho dans la salle. « Aujourd’hui
on est ici, ensemble, pourquoi on n’assigne
pas le préfet ? » a proposé un habitant éligible
au DALO (Droit au logement opposable)
depuis deux ans mais toujours pas relogé.
Debout dans le sas d’entrée, une habitante
du Clos a livré un témoignage poignant sur
ses conditions de logement avant d’appeler
à « un blocus total ». « Il n’y a pas mieux que
l’unité, a renchérit un autre Stanois. Il y a
des logements vides. à nous d’engager un
rapport de force. » « Moi, cela fait 23 ans
que j’habite à Stains, a déclaré une autre
habitante. Je veux faire partir du collectif. »
Quelques minutes après une feuille circulait
entre les tables, les habitants motivés inscrivaient leur nom pour constituer ce collectif dans une salle du Conseil qui a pris de
belles allures d’assemblée populaire. « C’est
une initiative remarquable et prometteuse, a
d’ailleurs souligné Maître Weyl, avocat de la
ville. Le droit au logement ne s’enferme pas
dans la loi DALO, c’est un droit fondamental proclamé dans la déclaration universelle
des Droits de l’Homme. Il devrait y avoir un
service public du logement. Et si on parle
des familles en difficultés menacées d’expulsion c’est encore plus grave. » Le maire a
d’ailleurs rappelé qu’il vient de signer un 12e
arrêté anti-expulsion et coupures d’énergie
sur le territoire pour éviter ces pratiques
inhumaines. Il a ensuite conclut cette rencontre en formulant plusieurs propositions
(Lire encadré).
Lynda Zerouk
communiqué
actus
L'appel des maires de Stains,
Saint-Denis et La Courneuve
parc georges-valbon
Dimanche, à l'appel
des défenseurs du
parc Georges-Valbon
menacé d'amputation
par l'immense projet
immobilier « Central
parc », la municipalité
invite les Stanois à
participer à un grand
pique-nique citoyen
et résistant. Rendezvous à midi à l'entrée
des Trois Rivières
pour rejoindre
d'autres opposants.
©Dragan Lekic
Pique-nique résistant
Rendez-vous à midi à l'entrée des Trois Rivières pour un pique-nique résistant près de la Maison du parc
T
ous au parc, dimanche 24
mai, le panier à victuailles
bien garni. Pas seulement
parce que la météo prévoit une
douce journée, mais pour renforcer le poids de la mobilisation
citoyenne qui enfle contre le pharaonique « Central parc » du duo
Castro-Rozenblat. Le maire Azzédine Taïbi entend marquer une
nouvelle fois son opposition à ce
projet et propose aux Stanois (es)
de se retrouver à midi, à l'entrée
des Trois Rivières. Le rendez-vous
citoyen était initialement prévu le
23 mai. Son report au lendemain
permet d'une pierre deux coups.
L'objectif est de rassembler le
maximum d'habitants. Depuis les
Trois Rivières, les défenseurs du
parc rejoindront les abords de la
Maison du parc pour un pique-
nique commun avec celles et ceux
qui ont lancé les premiers piqueniques dominicaux de résistance,
le 10 mai dernier. Ils retrouveront également des habitants de
Saint-Denis et de La Courneuve.
à 13h, les maires de ces trois villes
les plus fortement impactées par
le projet, prendront la parole.
Rappelons que ce projet béton
pivot du Grand-Paris de Manuel
Valls prévoit la construction de 24
000 logements dans le parc départemental Georges-Valbon. Parmi
eux, 3 000 à Stains, au mépris de
l'environnement et de ce que ce
poumon vert offre de respiration
à des milliers de familles. Stains,
la première, a pris position sans
ambiguïté contre ce délire immobilier. « C'est le parc qui doit s'ouvrir et gagner sur la ville, et non
sécurité
l'inverse » avait déclaré son maire.
Dimanche, c'est donc l'éventualité de voir affluer beaucoup de
monde près du lac pour accentuer la pression sur les « pros-central parc ». Mais déjà, la mobilisation populaire a fait bouger les
lignes. Favorable au projet, le président du Conseil départemental
procède aujourd'hui à un savant
rétropédalage. Stéphane Troussel
assure que « ce projet n'est rien
d'autre qu'un scénario, une initiative privée qui n'engage personne
sinon ceux qui l'ont initiée ». C'est
mieux en le disant, mais ces mots
plus sensés auraient-ils été prononcés sans cette levée de boucliers citoyenne ? C'est peut-être
le début d'un virement de cap, pas
encore d'un changement de boussole. F.L.
" Le parc départemental Georges Valbon, poumon
vert de notre département, est le fruit d’une volonté
politique et de la mobilisation des Séquano-dionysiens. Il est classé Natura 2000 depuis 2006. Nous,
maires de La Courneuve, Saint-Denis et Stains, souhaitons manifester notre vive opposition au projet
« Central Parc » et à la mise en œuvre d’une opération d’intérêt national pour édifier 24 000 logements sur ce site. Nos villes forment avec Plaine
Commune le territoire le plus dynamique d’Ile-deFrance avec un objectif de 4200 logements neufs
par an dans le Contrat de développement territorial
signé en 2014 avec l’état.
Il est scandaleux que l’état vienne imposer ici la
construction de milliers d’autres logements, sans
aucune concertation avec les habitants, alors que
de nombreuses communes refusent de construire,
particulièrement du logement social, et de plus par
la privatisation de terrains appartenant au Conseil
départemental – donc aux Sequano-dionysiens –
au profit d’une opération de promotion immobilière privée. Au contraire, les difficultés d’accès au
parc séparé des quartiers d’habitation par l’autoroute A1 et des voies rapides héritées du « tout
automobile », appellent des réponses avec la couverture de l’autoroute, des circulations douces et
des transports en commun.
Il est impensable que l’état s’impose autoritairement aux collectifs d’habitants, aux associations
et aux institutions locales. Les Séquano-dionysiens
doivent pouvoir décider de ce qu’ils veulent pour
leur cadre de vie. Les Opérations d’intérêt national
(OIN) doivent être ciblées sur les territoires qui n’atteignent pas les objectifs de construction de logements imposés par la loi. Les territoires vertueux en
matière de construction de logements, doivent bénéficier d’une aide pour financer les équipements
publics nécessaires et de la mobilisation du foncier
public pour la construction de logements sociaux”.
éducation
Grève dans les écoles
Le maire invite
le ministre en ville et les collèges
L
e maire s’adresse au ministre
de l’Intérieur l’interpelant
une nouvelle fois sur les
questions liées à la sécurité. Devant
le lourd silence des pouvoirs publics, il paraît bien s’impatienter ?
En effet, il précise que tout comme
son adjoint délégué à la sécurité et
à la tranquillité publique, Francis
Morin, il est de plus en plus sollicité
par les habitants. « Nous avons de
grandes attentes vis-à-vis de l’état :
moyens alloués à la vidéo protection ou bien interventions de nuit
dans les quartiers, enquêtes sur
les cambriolages, mais ces attentes
»
laissent place à la déception. 
L’élu parle de sentiment de « rasle-bol des habitants » et craint celui
« d’abandon » qui pourrait conduire
à « des actions individuelles d’autodéfense ». Et d’ajouter : « Il n’est
pas question que notre ville soit
exclue de la République. Les Sta-
nois ont le droit de vivre en toute
sécurité. Nous avons mis en place
et renforcé notre équipe de police
municipale qui travaille étroitement avec la police nationale et a
engagé un travail en profondeur
pour faire respecter l’état de droit
dans les limites évidemment de ses
compétences. Mais elle ne peut se
substituer à la responsabilité des
services de l’état. » Dans ce courrier, Azzédine Taibï s’étonne que le
préfet n’ait pas répondu à son invitation à venir rencontrer les habitants et espère qu’il n’en sera pas
de même de la part du ministre, lui
aussi invité à venir à Stains « afin
que nous ayons, écrit le maire, un
échange et qu’enfin des moyens en
adéquation avec nos besoins soient
dégagés. Vous déclarez vouloir engager des actes forts, et c’est exactement ce dont la ville de Stains a
besoin, » conclut l’édile. A.S.
M
ardi dernier, 1 enseignant sur 4 du
premier degré de Seine-Saint-Denis
était en grève pour exiger le respect
des seuils d’ouverture de classes, la création
de tous les postes nécessaires, et le respect des
droits des enseignants. « à Stains, nous étions
une trentaine de grévistes, déclare Lilia Ben
Hamouda, directrice de l’école Guy-Môquet,
déléguée SNUipp-FSU Stains. Nous manifestions pour exiger des moyens supplémentaires,
il faudrait 200 postes sur le département pour
obtenir le respect des seuils sans compter le
manque de postes RASED, (de remplaçants
et de psychologues nécessaires pour faire fonctionner l’école.» Mais ce n’est pas tout. « Nous
nous mobilisons également car des dizaines de
postes à temps partiel demandés à 80 % sont
accordés à 50 %, ce qui place certains parents
dans des situations dramatiques, poursuit Lilia.
Et sur 500 demandes de mutations, toutes motivées par des raisons économiques et sociales,
seules 21 ont reçu un avis favorables contre 200
habituellement.» Du côté du collège, le climat
était également très tendu. Selon l’intersyndi-
cale - SNES-FSU, SNEP-FSU, Snetaa, Snalc,
SUD Education, FO et CGT Educ’action - qui
avait appelé à la grève pour exiger l’abrogation
de la réforme des collèges, plus de 50 % des
enseignants étaient en grève. Les principaux
points de discordes de cette réforme portent sur
l’autonomie des établissements, l’enseignement
des langues anciennes, de l’allemand ou encore
de l’histoire. Mais le gouvernement fait « bloc »,
vantant une réforme qui permettra « d’assurer
l’excellence ». Ce qui n’est pas l’avis de la députée de circonscription. « Cette réforme institutionnalise la possibilité de parcours différents
dans un même collège mais aussi entre collèges
(…), détaille Marie-George Buffet. Au-delà de
la nécessaire défense de telle ou telle discipline,
oui le latin et le grec, mais aussi l’Histoire, la
Géographie, les Sciences de la Vie et de la Terre
(…), ce qui est en question, c’est d’abord le
droit de chaque enfant à disposer de toutes les
disciplines nécessaires à sa formation, quel que
soit le territoire où il habite et le collège où il/
elle étudie ».
L.Z.
3
4
pub
AmbulanceCarnot 1/4-809_AmbulanceCarnot 1/4-809 18/11/2014 17:36 Page1
auto pub psd 1-8:Mise en page 1
Paris - Province - Étranger
21-23 rue Carnot
93240 STAINS
TÉL. : 01 42 35 03 03
Prunevielle07_1-2JSD
6/02/07
17:02
Page 1
11/10/11
11:45
Page 1
Commerçants, professionnels
Votre publicité
dans
Contact : Mme Martine DESAX
Du lundi au vendredi
06 60 51 41 80 - 01 42 43 12 12
Ets PRUNEVIEILLE – 22, rue des Ursulines 93200 SAINT-DENIS
Tél : 01 48 20 36 31 Fax : 01 48 20 05 89
e n v i ll e
voisins/voisines
Clos Saint-Lazare
Maison du droit et de la médiation
Info aux parents de
lycéens
La prévention doit
continuer
Après plusieurs
actions de
prévention pour
éviter que des
enfants du Clos
Saint-Lazare
traversent parking
et chantiers pour
se rendre à l’école,
sachez que certains
persistent.
Vigilance.
U
ne vidéo en date du 11 mai est parvenue à la
rédaction du 7 Jours. On y voit des enfants,
cartable sur le dos, traverser un parking puis
un chantier en courant quelques minutes avant le
début des cours. Le lieu est clairement identifiable
: on est au cœur du Clos Saint-Lazare, à deux pas
de l’ancien collège Maurice-Thorez occupé par les
élèves du groupe scolaire Victor-Hugo/ Emile-Zola
le temps de la réhabilitation de leur établissement.
Ce problème de sécurité n’est pas nouveau (7 Jours
l’évoquait déjà cet hiver) et a été au cœur de plusieurs actions de prévention.
L’équipe de la Gestion Urbaine de Proximité
(GUP), la ville, le bailleur, l’Amicale des locataires,
les directions d’écoles et le chef de chantier y ont
tous travaillé.
à la GUP on raconte : « Depuis la destruction des
arcades pour continuer l’allée des écoliers piétonne,
pavée, sécurisée, des enfants coupaient par un parking pour se rendre à l’école. Alertés par des riverains, les écoles en ont été informées, il a été demandé au chef de chantier d’être vigilent, de veiller
à ce que les périmètres de sécurité soient fermés et
respectés. Les travaux dureront jusque fin juin. »
Côté municipalité, on a également réagi. C’est dans
Une médiatrice assure une permanence d'accès
au Droit et à la Médiation au lycée Maurice
Utrillo deux demi-journées par semaine, destinée aux parents d'élèves.
Pour prendre rendez-vous, contactez Mme
Froehlicher au 06 34 90 33 84.
Encombrants
©Julien Ernst
C'est mercredi !
L’ANACR
les effectifs de la police municipale qu’un interlocuteur explique : « Nous avons placé un agent de quotidienneté de plus sur l’avenue Mandela (un autre y
est en permanence au niveau de la Maison du temps
libre) pendant trois semaines. Il était chargé de
« forcer » les enfants à prendre le bon chemin, tout
en leur expliquant les dangers et l’interdiction d’en
prendre un autre. Un cheminement est tracé. Des
panneaux d’interdiction de passage sont en place.
Cela a bien fonctionné. » Mais depuis quelques
temps, il y a des récidives. « Nous ne pouvons pas
pénaliser une autre école d’un agent, ni mobiliser
constamment la police municipale à cet endroit »,
nous explique-t-on dans le service municipal. Aux
adultes donc de répéter, répéter et intervenir ?
« L’Amicale des locataires nous a signalé que certains enfants recommençaient à prendre ce chemin
interdit, explique la GUP. Nous avons transmis aux
directions d’école et au chef de chantier. Des rappels seront faits. Nous pourrions envisager de fermer l’accès entre le parking et l’entrée de l’ancien
collège, mais ce serait pénaliser tous les locataires
résidents, il en est donc appelé à la vigilance de tous
les adultes. » Carole Sapia
Rues et pont fermés !
D
Sortie intergénérationnelle
L’ANACR propose une sortie intergénérationnelle
samedi 30 mai dans le Nord du pays pour se
souvenir.
Le programme
7 h : Rendez-vous au monument aux morts
10 h 30 - 12 h : Visite du Blockhaus d’Eperlecques (plus gros blockhaus du Nord de la
France)
12 h 30 : Déjeuner au restaurant
14 h : Départ pour Mimoyecques
15 h – 16 h 30 : Visite de la Forteresse de
Mimoyecques (ancien Bunker allemand)
17 h : Découverte des Falaises du Cap Gris Nez
(site stratégique à 30 km des Côtes Anglaises)
20 h - 20 h30 : Arrivée à Stains
Tarifs : 20 euros (adhérents),
25 euros (non-adhérents),
5 euros pour les enfants.
Réservation avant le 28 mai.
06 29 12 10 16.
Cerisaie / Avenir / Maroc
eux arrêtés municipaux viennent d’être signés.
Depuis la rédaction, on vous entend déjà pester
derrière votre volant… mais des fois le jeu en
vaut la chandelle. Que va-t-il donc se passer ? L’un
de ces deux documents concerne la fermeture des
voies à la circulation de la rue Rolinkas à l’avenue
Charles De Gaulle pendant une semaine – un tapis
de bitume y sera déposé par RRF et la SNCF dans
le cadre des travaux de la Tangentielle Nord. Plus
de nids de poule, une route lisse et neuve… L’autre
document annonce lui une plus douloureuse, la fermeture du petit pont (entre le quartier du Maroc
et celui de l’Avenir) pendant -peut-être- deux se-
La prochaine collecte des encombrants aura lieu
mercredi 27 mai dès 7h. Attention seuls sont
acceptés le mobilier et les grands cartons. Tout
autre objet est à déposer à la déchèterie de
Pierrefitte (102 rue d’Amiens) face à la clinique
de l’Estée. Accès gratuit pour tous les particuliers
avec un justificatif de domicile.
Pour tout renseignement vous pouvez contacter
Allo Agglo au 08 00 07 49 04 (gratuit d’un
poste fixe)
maines entières. à cet endroit, les barrières de chantier seront tout de même levées entre 16h et 9h30
« afin de moins gêner la circulation aux heures de
pointe, » rassure un technicien de Plaine commune.
Ce chantier diligenté par Plaine commune sera une
opération de nettoyage des fientes de pigeons et de
mise en place de piques et de grillages anti-pigeons.
C’est vrai que ce lieu est particulièrement marqué
par ces déjections animales. Pas besoin d’y marcher
même en voiture, c’est flagrant.
Et tous ces travaux commencent le même jour :
lundi 28 mai, vous êtes informés, êtes-vous ?
C.S.
nos loisirs ensemble
Une escapade à étretat
L’association Nos Loisirs ensemble propose une
escapade à Etretat samedi 27 juin : visites guidées et déjeuner au restaurant.
Prix adhérent : 70€euros
Non adhérent : 75€euros
Renseignements auprès de Claude
au 06 60 81 05 56.
5
6
pa r lo n s - e n
Au banquet
des seniors
Direction l’Eure. Arrivée dans un manoir. Des centaines de
seniors ont participé mardi, mercredi et ce jeudi au traditionnel banquet organisé en leur honneur par la ville. élégance,
gourmandise, danse… Retour en images.
Discours d’engagements mutuels
Azzédine Taïbi, le maire, devant les
seniors de la ville, a rappelé les actions
qu’il a menées depuis le début de son
mandat avec son équipe et réaffirmé sa
priorité à entendre les préoccupations
des seniors et à agir à leur côté. « Nous
avons entendu vos craintes autour des
questions de sécurité (voir article page
3) et des maintiens des services publics de proximité dans nos quartiers,
comme la Poste et la Sécurité sociale.
Ensemble, nous avons mené bataille,
obtenu des avancées, il faut que nous
continuions ainsi. Vous êtes, vous les
Stanois, notre meilleure arme pour
arracher des victoires. Votre mobilisation à nos côtés est essentielle et nous
vous écouterons toujours. »
L’édile évoque, après un rappel de la
médiatique affaire de la suppression
des dotations de l’état, d’autres dossiers pour lesquels il compte sur la
participation et sur l’expérience des
seniors : celui du logement (voir pages
2 et 10), celui du projet Central parc
(voir page 3)… On comprend à l’écouter que les seniors comptent pour la
ville, « nous avons besoin de vous pour
faire respecter Stains, pour construire
ensemble un avenir ».
Plusieurs centaines de seniors ont participé au traditionnel banquet en présence des élus de la ville.
“
Carmen, 85 ans du quartier de l’Avenir :
« Cette journée est magnifique. Tout le monde est tellement gentil. Je suis venue
avec des amis. On est tous d’origine espagnole et à notre table, nous nous
sommes faits deux nouveaux amis, Nicole et Michel. Ils sont adorables. J’aime
venir à ce banquet. »
“
pa r lo n s - e n
Reportage photos © Dragan Lekic
Eurékid, invités
Jeannette, Martine et Marlène
de la Cité-jardin :
d’honneur
« Nous sommes ravies d’être
ici. On est à une superbe
table ! Nous sommes venues
entre voisines et nous rencontrons plein de connaissances
et plein de nouvelles personnes… On passe un super
moment dans une ambiance
où on sent une grande solidarité, et pour nous cela
compte énormément. »
Un magicien, un silhouettiste...
des animations appréciées.
Sladjana et Aïmane du service technique de la mini-entreprise de Pablo-Neruda (voir 7 Jours n°831
page 2), accompagnés de leur professeur Frédérique
Duffay, étaient les invités d’honneur de ce banquet.
Après avoir rappelé le principe et le service que propose leur mini-entreprise au micro, non sans stress
de prendre la parole devant tout ce monde, ils ont
tenu un petit stand pour vendre leur brochure.
Rappelons que les 12 collégiens de 3e ont créé une
mini-entreprise dans le cadre d’une option facultative qui propose d’accompagner des résidents de
l’Epahd du quartier Renelle, la maison de retraite de
la Vallée des fleurs, dans la découverte de l’utilisation d’internet et de tablettes tactiles.
Ils ont aussi produit une brochure, vendue à 5
euros, qui permet de découvrir les tablettes ou servir de pense-bête. Mercredi, les mini-entrepreneurs
concourraient au concours régional après avoir été
sélectionnés au départemental. Résultats dans la
prochaine édition. Jeudi, ce sont Tarik et Maud qui
devaient prendre le relais au banquet. Une présence
appréciée par les seniors qui ont salué leur travail.
“
“
Renée et Alice
de la Cité-jardin :
Eliane et Alexandre
du Bois Moussay :
« C’est une journée que l’on peut qualifier de réussie. On
croise des amis que l’on ne voit pas souvent. On vit un
vrai moment de détente. Seul bémol : le mauvais temps
qui nous empêche de profiter du magnifique parc. C’est
la troisième fois que nous venons et nous reviendrons,
c’est certain ! »
« Nous sommes heureuses d’être là. Nous avons des gens
charmants à notre table ce qui nous permet de passer
un beau moment. Cette année, nous ne pouvons pas
danser, mais les animations sont vraiment agréables et
de qualité. »
Le banquet, une occasion de papoter entre copines devant un bon
repas gastronique.
7
8
sportS
ess
Nouveau bureau
élu lors de l’Assemblée
générale
ESS football
La belle Ascension
Contacts
Siège de l’ESS, avenue Marcel-Cachin,
tél. : 01 48 22 14 59.
cyclisme
Un 30e Tour de
l’Est Parisien
de haut niveau
L
© DR
e 30e Tour de l’Est Parisien (TPE) aura été
serré et le suspense haletant jusqu’à la dernière étape remportée par le belge De Beyter. Au final, c’est Andreoli Jenseric de Thionville
qui s’est imposé au classement général avec une
petite seconde d’avance sur le Val d’Oisien Julien
Pereira-Martins. Rappelons que Vincent Pereira
Martins a remporté la première étape de ce 30e tour
de L’Est Parisien tandis que Andreoli, vaincu final,
s’est notamment imposé lors du contre la montre.
Le maillot vert a été endossé par le belge Michels
Pedro et celui du meilleur grimpeur par Schmitt
Fabien de Thionville. Dans les autres catégories
les lauréats pour le maillot blanc (meilleur jeune)
Holvigue Antoine de Donzere, le rouge Pinheiro
Maçonnerie, Galtier Yann de Longue Triathlon et
le bleu de Sekatol par Chahumeau Benjamin de
Maule. Le classement féminin revient à la Stanoise
Quillac Cécile devant la championne du monde
ICF Doeurdr Kim. Par équipe, c’est l’Ocvo qui
l’emporte devant Thionville et l’équipe belge et
le Bleuzen. Dans les minitours, le Stanois. Lemperière s’est imposé en minime et Tony Mosse de
Thionville en cadets.
Podium du 30e Tour de l’Est Parisien
Carton plein de l'ES Stains football aux manettes de deux tournois de jeunes, les 14 et 16 mai sur
le Plaine Delaune. Une 3e place en U13, du jeu, du spectacle, une bonne ambiance, et le club qui a
démontré de belles capacités d'organisateur.
M
ême si la météo n'a pas
toujours été du côté de
l'ES Stains football, les
deux tournois que le club a organisé les 14 et 16 mai sur la Plaine
Delaune ont tenu toutes leur promesses. Le jeudi, c'était le jour des
U13 avec la première édition du
« Challenge du renouveau ». Un
rendez-vous né d'une volonté de
créer un gros événement fédérateur et vitrine du club sur l'extérieur. Mission accomplie avec
plus de 400 personnes rassemblées sur et autour des terrains.
Vingt équipes -dont le Red Starvenues de toute l'Ile-de-France,
plus une du Loiret, ont participé
au Challenge. Au programme,
des matches de foot à 8 de 13
minutes chacun et une finale en
2 fois 10 minutes. Stains a su tirer
son épingle du jeu jusqu'en demifinale où Limay -le futur vainqueur du tournoi- l'a sortie de la
compétition. Si l'animation était
sur la pelouse, elle était également
autour avec les OR, un groupe de
rap d'Argenteuil venu pour une
séance de dédicaces qui fit monter la ferveur de plusieurs crans.
Une tombola a régalé les gagnants
avec de nombreux maillots, dont
6 de l'En-Avant Guingamp, un
dédicacé par Olivier Giroux d'Arsenal et un autre de Marco Verrati
du PSG. à la pause de midi, les
féminines U16 de Stains ont disputé un match de démonstration
contre Pierrefitte.
Samedi, c'était la même effervescence lors de la finale dépar-
tementale du challenge Bleuet
U10 dont le district de SeineSaint-Denis avait confié les rênes
à l'ESS, un geste de confiance.
Les jeunes footballeurs des 16
clubs qualifiés ont disputé une
série de tests notés (rapidité,
adresse, technique...) et des petits
matches. L'US Saint-Denis et Paris 19e ont remporté l'épreuve. Ils
participeront à la finale régionale
du Challenge. La route des U10
de Stains s'était, quant à elle, interrompue au seuil de cette finale
départementale.
Ces deux évènements réussis
brillamment, l'actualité de l'ESS
football se poursuit avec la participation ce week-end des équipes
U9-U11-U13 au tournoi de
Mèze, dans l'Hérault. F.L
rugby
Le rêve est passé …
Les cadets se sont inclinés en
demi-finale du championnat
à XII Nord-Est face à Saint
Geneviève des Bois. Un beau
parcours.
C
e dimanche 17 mai, destination Yerres pour notre
équipe des cadets qualifiée pour les demi-finales du
championnat à XII Nord-Est.
Après un échauffement sérieux,
nous sentions nos cadets assez
tendus par l’enjeu : disputer la
finale Nord-Est en cas de victoire. Malheureusement, face à
notre vieille connaissance Sainte
Geneviève des Bois, nous n’avons
pas pu concrétiser nos quelques
actions et c’est au contraire nos
adversaires qui ont porté le ballon dans notre en-but. Avec un
essai et trois pénalités la messe
était dite Impossible de revenir au
score, impossible de marquer le
moindre point et la victoire avait
choisi son camp. C’est Saint-Ge-
© Dragan Lekic
L'association tient à remercier Annie Dumont, qui
a dû remettre son mandat de secrétaire général
pour raison personnelle, pour son excellent travail
et son dévoument sans faille durant plusieurs
années.
©Julien Ernst
Président : Michel Prache
Vice-présidents : Jacques Georgi et
Jamel Souadji
Trésorier : Jean Caudroit
Trésorière-adjointe : Martine Caudroit
Secrétaire général : Daniel Lamy
Secrétaire général adjointe : Fabienne Bonfill
neviève des Bois sur le score de
14-00 qui remporte « la belle » et
qui jouera la finale dimanche prochain face à l'A.S.Lagny. Grosse
déception au coup de sifflet final
parmi nos joueurs. Une nouvelle
fois nous échouons en demi-finale. Décidément à Stains que
ce soit en minimes ou en cadets
nous échouons soit en demi soit
en finale c’est rageant mais c’est
aussi « la vérité du terrain » et
il faut l’accepter. Malgré tout
lorsque nous tirerons le bilan de
la saison, nous verrons que notre
section est sur les bons rails et
que l’avenir est au beau fixe. En
cadet, une belle saison s'achève
pour cette jeune équipe qui aura
rêvé presque jusqu’au bout. La
déception passée, on retiendra
les bons moments et la vie de ce
groupe. Félicitations à vous et
rendez-vous la saison prochaine
en cadet ou en junior pour ceux
qui vont monter.
9
c u lt u r e
talent
Du Studio Théâtre
au festival de Cannes
Rod Paradot, jeune acteur stanois, est la révélation du Festival de Cannes avec « La Tête haute », un film qui
pourrait bien figurer dimanche dans le palmarès de la compétition. On sait moins que c'est au Studio théâtre
qu'il avait fait, enfant, ses premiers pas de comédien.
«E
t le prix d'interprétation masculine est attribué à ... ». Arrêt
sur image, le palmarès du 68e
Festival de Cannes sera rendu dimanche
et le cœur d'un Stanois y battra tout particulièrement. Flash back. Le 13 mai, un
jeune adulte de 19 ans en smocking et
nœud papillon montait les marches du
palais du festival en compagnie de Catherine Deneuve, Benoit Magimel, Sara
Forestier et Emmanuelle Bercot. C'est la
réalisatrice de « La Tête haute », présenté
en ouverture de l'édition 2015 et qui a
reçu un vibrant accueil de la critique.
Rod Paradot alias Malony y joue le
rôle-titre. Il incarne le portrait poignant
et humain d'un délinquant issu d'une
banlieue difficile, délaissé par sa mère
dépassée, et qui sera aidé par un éducateur et une juge. Le comédien y crève
l'écran de fureur, de fragilité et de sensibilité exacerbée. La critique l'encense.
Le public également.
Ce fut un vrai rôle de composition interprété magistralement par ce garçon
assagi dans la vraie vie. à le voir jouer,
on imaginenait que Rod a déjà une
solide filmographie derrière lui. Erreur,
c'était son coup d'essai. Notre Stanois
avait été repéré lors d'un casting sauvage
à la sortie de son CFA de menuiserie.
Du cinéma, ce fils d'un père plombier
et d'une maman employée municipale,
en connaissait surtout les films de Luc
Besson. Se retrouver un jour sous l'œil
d'une caméra de cinéma ? « J'avais même
pas imaginé en rêve un jour parce que
pour moi c'était impossible, il fallait
être quelqu'un pour faire un film » at-il répondu aux médias, emballés par
ce gamin confondant de vérité et ébahi
comme un gosse par un univers qu'il
découvre à vitesse grand V.
La comédie, il l'avait pourtant bel et
bien abordée, des années avant d'être
répéré par un casteur professionnel.
Durant deux ans, lorsqu'il était à l'école
primaire, Rod a participé aux ateliers que
le Studio Théâtre organisait sous l'égide
du dispositif de « Classe à projet artis-
tique et culturel à dominante théâtre ».
« C'était des ateliers d'initiation à l'expression théâtrale où on mettait tout de
suite les jeunes en situation, ce qui mettait rapidement tout le monde à l'aise »
rappelle Kamel Ouarti, au STS. Il se
souvient de Rod. « C'était un gamin discret, mais vif, qui avait la gnac et était
doté d'un naturel désarmant » assure-t-il.
« à chaque fois qu'il intervenait, quelque
chose se passait chez lui et autour de lui.
Il avait une présence forte. On sentait un
potentiel chez ce jeune » ajoute-t-il.
Le voir en affiche sur les murs et puis
monter les marches de Cannes lui ont
procuré une immense satisfaction, ainsi
qu'à l'équipe du STS. Mais pas question
de tirer la couverture. « Nous n'avons
pas fait de Rod un comédien, il a déjà
ça en lui et je suis convaincu qu'il ira
loin s'il parvient à gérer le succès qui lui
tombe dessus brutalement ».
L'intéressé a, en tout cas, manifestement apprécié de replonger dans le jeu
d'acteur. Au point de lâcher sa formation dans le bois ? Après pareil baptême du feu, la tentation est forte. Un
prix dimanche apportera peut-être une
réponse. Et si ce n'est pas à Cannes, ce
pourrait être lors de la prochaine cérémonie des Césars. Rod y est nominé
dans la catégorie du meilleur espoir. Et
cerise, le film sorti dans les salles mercredi dernier avait réalisé le meilleur démarrage avec 175 000 entrées en quatre
jours.
© DR
Frédéric Lombard
Orchestre Divertimento
Une soirée Félix Mendelssohn
Le 26 mai, l'Orchestre symphonique Divertimento rend hommage à Félix Mendelssohn à l'auditorium Xenakis
lors d'une soirée autour du grand compositeur romantique allemand.
L
e compositeur allemand Félix
Mendelssohn (1089-1847) est
universellement connu pour sa
« Marche nuptiale » extrait de « Songe
d'une nuit d'été ». Ce grand musicien du
début de la période romantique et redécouvreur de la musique baroque, méritait qu'on lui rende hommage à travers
plusieurs autres de ses créations et ses
filiations. C'est la tâche que s'est assignée
l'Orchestre symphonique Divertimento
le 26 mai, à 20h, à l'auditorium Xenakis de l'EMMD. Sa directrice musicale
Zahia Ziouani a conçu la soirée en deux
parties. Dans la première, l'OSD jouera
le « Concerto pour violon en mi-mi-
neur », une pièce musicalement riche et
virtuose qu'interprètera un soliste de renom. Suivra la symphonie n°5 « Reformation » opus 107. On est là dans une
symphonie moderne composée en 1929
et riche d'éléments baroques.
En seconde partie, les élèves de l'Académie Divertimento et des musiciens professionnels interprèteront des œuvres
d'époque et de styles différents, entre
romantisme et baroque. Ce sera la majestueuse « La Réjouissance », de Georg
Friedrich Haendel, qui date de 1749. La
soirée se poursuivra avec « Nocturne »,
une expression du romantisme extrait
du « Songe de la nuit d'été », de Shake-
speare, que composa Mendelssohn en
1842. Le morceau s'achèvera par le final
de la Symphonie n°9 en mi-mineur du
« Nouveau monde » d'Anton Dvorak,
créé en 1893. F.L.
Rendez-vous
Une navette gratuite sera mise en place avant
et après le spectacle.
à 19h av. Jean Jaurès, à 19h10 à la
piscine, devant le gymnase André Lamy
(19h20) et à Allende (19h30).
Tarif : 12 euros, 8 euros et 4 euros (moins
de 12 ans).
Réservations au 01 49 71 82 25 ou sur
[email protected]
Romans
La part des flammes
de Gaëlle Nohant
Mai 1897. Pendant trois
jours, le Tout-Paris se
presse rue Jean-Goujon
à la plus mondaine des
ventes de charité.
Les regards convergent
vers le comptoir
n°4, tenu par la
charismatique duchesse
d’Alençon.
Au mépris du qu’en
dira-t-on, la princesse de Bavière
a accordé le privilège de l’assister
à Violaine de Raezal, ravissante
veuve à la réputation sulfureuse,
et à Constance d’Estingel, qui
vient de rompre brutalement ses
fiançailles…
Les meilleurs élèves de Bronwen
Hruska
à Manhattan, la course
à l’excellence commence
dès le primaire et
les places dans les
meilleures écoles sont
chères, au sens propre
comme au figuré. Sean,
père célibataire sans
le sou, a la chance
de pouvoir compter
sur ses beaux-parents
pour payer les frais de
scolarité de son fils Toby,
élève à la prestigieuse Bradley
School fréquentée par les enfants
de l’élite new-yorkaise.
Du rap à la
médiathèque
Atelier Rap avec le rappeur
Sopico
L’atelier aura lieu tous les
mercredis du 3 juin au 1er
juillet et le vendredi et
samedi 10 et 11 juillet de 15h
à 17h.
Renseignements et inscription à la
médiathèque du Temps libre
(30-34 av. George Sand à Stains
Tél : 01 71 86 33 54).
Cinq invitations pour 2 personnes
sont à gagner en répondant à une
question posée sur cet article, sur
appel au 01 49 71 82 25.
10
clic-clac
Reportages ©Julien Ernst
erratum
Il y a 70 ans
La semaine dernier, page 5, une erreur s’est glissée dans le titre de l’article consacré à la
commémoration du 8 mai 45, que vous aurez certainement rectifié par vous mêmes. En effet, il
fallait lire « Il y a 70 ans » au lieu de « Il y a 60 ans ». Tout simplement parce que le 8 mai 2015,
nous commémorions le 70e et non le 60e anniversaire. Toutes nos excuses.
Expulsion
les élus
s’opposent
Alors que mercredi dernier, (voir article page 2), élus,
habitants, associations se réunissaient autour de la
question très sensible du logement, mardi matin, en
toute urgence, alertés par l’amicale des locataires
du Clos Saint-Lazare, le maire Azzédine Taïbi et
ses adjointes Zaiha Nedjar et Farida Aoudia-Ammi
se sont opposés à une expulsion rue Lamartine.
Ci-contre notre photo des élus au domicile de la famille menacée. Rappelons que malgré les Arrêtés municipaux
contre ses méthodes, chaque année, des familles dont la bonne foi n’est pas en cause sont mises à la rue.
Festival Jeune Théâtre
réservez et venez,
ça ne fait que
commencer
Entre Durand et Vignes :
la construction
commence !
Les élèves de l’atelier de pratique artistique du collège JoliotCurie présenteront « Il était une fois… », un conte loufoque où se
croiseront des personnages haut en couleurs. Représentations le
jeudi 28 mai à 14h et à 20h au STS.
Les élèves de la classe « Culture et Art au collège » du Collège
Barbara déambuleront haut perchés sur des échasses place de
la mairie le vendredi 29 mai à 17h pour nous présenter « Ceux
d’en haut contre ceux d’en bas ».
Les petits CP de l’école Guillaume Apollinaire nous raconteront
une jolie histoire, celle d’un petit garçon qui ne mangeait que
des briques… Le rendez-vous est donné le 29 mai à 19h au STS
pour cette représentation dénommée « Avec quelques briques ».
Tous les Stanois sont invités à découvrir et soutenir leur
travail. L’entrée est libre mais sur réservations obligatoires au
01 48 23 06 61. Ci dessous, les enfants de la Maison de
quartier.
© Dragan Lekic
Le Festival du jeune théâtre continue. Après ces
premiers succès, ne ratez pas les prochains rendezvous.
Depuis plusieurs années, le parking entre les rues Jean-Durand et RobertVignes avait disparu pour laisser place à une construction de logements
sociaux. Sur ce terrain d’un peu plus de 1 100 m2, 17 logements, d’une
hauteur maximum de R+2+combles, devraient donc bientôt voir le jour
car les travaux ont enfin pu démarrer. Cette propriété de l’Oph93 porte
déjà le nom d’ « Ilôt Durand-Vignes » et rentre dans le cadre imposé par
la loi communément appelée "du un pour un", c'est-à-dire un logement
détruit financé par l'ANRU doit être reconstruit.
11
p r at i q u e
Numéros utiles
POMPIERS 18
POLICE SECOURS 17
GENDARMERIE
01 48 29 64 38
CENTRE ANTI-POISON
01 40 05 48 48
HÔPITAL
DELAFONTAINE
01 42 35 61 40
SIDA INFO SERVICE
0800 840 800
COMMISSARIAT
01 49 71 33 50
POLICE MUNICIPALE
01 49 71 84 00
CLINIQUE DE L’ESTRÉE
01 49 71 71 71
URGENCE 24H/24
01 49 71 90 00
MAIRIE
01 49 71 82 27
ERDF (dépannages et
interventions d'urgence)
09 726 750 93
Pharmacies de garde
Dimanche 24 mai
pharmacie hemon
97 av. de la République
Épinay-sur-seine
01 48 26 88 03
Lundi 25 mai
pharmacie Hodonou
58 av. Louis Bordes
STAINS
01 48 26 62 60
Météo du week-end
d c
Samedi
10°/21°
Dimanche
10°/22°
Mode d’emploi
avec notice+DVD TBE prix :
18e - Pouces TBE Prix : 50e
- 2 enceintes Altec lansing
avec notice TBE : 15e - Tour
PC appel BE prix : 40e Tel.:
06.74.83.39.70
Pour déposer votre annonce, plusieurs solutions s’offrent à vous :
venir à la rédaction du journal (5 rue Carnot), la déposer dans la
boîte aux lettres, l'envoyer par mail : [email protected]
ou la donner par téléphone au 01 48 21 30 30. Les annonces nous
parvenant après mardi midi seront publiées dans le numéro de la
semaine suivante. Pour une meilleure diffusion, il est conseillé
de rédiger et d’envoyer l’annonce par mail. La rédaction attire
l’attention des lecteurs de la rubrique « EmploiService » sur l’obligation
qui leur est faite de respecter la légalité en matière d’emploi.
Les annonces sont publiées sous l’entière responsabilité de leur auteur.
Vends Chaussure Femme
botine Marron foncé 38
et 1/2, Chaussure Femme
Boitine Noir 38 - Chaussure
Femme talon noir à lacet 39
- Chaussure Femme a talon
noir ouvert (style balerine) 38
- Chaussure Femme escarpin
noir 39 - Chaussure Femme
ballerine a talon Beige-Bleu 37
- Chaussure Femme ballerine
a talon rouge 38. 5e€pièce.
Tel.: 06-75-04-65-33
des petites annonces
service
aluminium. Prix : 400 euros.
Tél. : 0666937109
Professionnel indépendant,
propose son expérience
en travaux d’intérieur et
d’extérieur (peintures,
papiers peints, parquets
vernis, carrelage (sols et
murs, intérieur et extérieur).
Travail soigné : présente
photos témoins de travaux
déjà réalisés chez particuliers.
Disponible immédiatement,
en semaine et WE. Devis
gratuits. Tarifs étudiés. Mail
: [email protected] Tél.: 07
61 17 34 73
Vends imprimante HP avec
cartouche neuve : 15e,
barre de toit Dacia Sandero
1e,rollers 5 e paires (36,37
42 ) set verrines 12 pièces sur
ardoise neuf :10 e basket
AIRNESS blanhe femme
en 36 : 5 e étagère rose
3planches :10 e veste femme
chaude ,double neuve taille M
/ 15 e bottines noire neuve
en 36 : 10 e, manteau femme
taille M : 10 e bottines grise
(neuve, valeur 28 e) :10 e,
ordi complet :60 e, meuble
ordi :15 e, parure couette
enfant (catch ) 10 e ou 15
les 2, jeux Skylanders avec
figurines , : ,lit barreaux bébé
: 10e, étagères noire : 5e ou
8 les 2 . Tél. : 06 63 93 00 98.
Heures de babysiting les
mercredis à partir de midi et les
week-end. Tél. 06 21 27 67 18
Dame cherche à s'occuper
des personnes âgés, ménage,
repassage, garde d'enfants.
Disponible dès maintenant,
même pendant les vacances.
Tel.: 06 05 81 96 60
Assistante maternelle agrée
cherche enfant à garder
disponible immédiatement.
Tél. : 06 03 94 72 68
Assistance informatique
propose maintenance et cours.
Tél. : 01 74 61 23 44
Jeune photographe
indépendant vous propose un
reportage de votre mariage.
Forfait: 500 euros journée
tout compris, avec facture.
Tel: 0659582639 ou [email protected]
hotmail.fr
À vendre
A vendre canapé 4 places prix :
50 euros. Tél. : 0621276718
Vends une Renault super 5
blanche essence commerciale
bon état poste radio, jantes
Responsable de la publication : Azzédine Taïbi
• Rédacteur en chef : Alain Schillé (3031 - alain.
[email protected]) • Rédaction : Carole Sapia (4210
- [email protected]) • Lynda Zerouk (4211
- [email protected]) • Frédéric Lombard •
Rochdi Haoues ([email protected]) • Administration : Djoudi Dendoune (3030 - [email protected]) • Photos : Dragan Lekic - Julien
Ernst • Conception : Médiris • Maquette : Aline
Saussier (40 40) • Impression : Rivet Presse Edition
Limoges (05 55 04 49 50) • Distribution : 01 75 34
69 83 • Publicité : PSD (01 42 43 12 12).
Vends chaussures, vêtements,
vaisselles, bibelots, aquarium,
câble électrique ....pleins
de choses à petits prix avant
brocante...Tél. : 0621768784.
Vends sommier tapissier
EPEDA extra plat (sans
pied) 190 x140 et matelas
SIMMONS "Quiétude" 25e,
une cafetière thermos 5e,
une lampe de bureau 5e,
appareil épilacire CALOR
5e, presse tomates pour
épépiner les tomates neuf
2 0 e, pl a qu e à ra v i ol is
avec rouleau en bois neuf
6 e, appareil Moulin Pâtes
MOULINEX neuf 10e, une
Recherche barre de toit pour
Renault Scenic 3. Urgent. Tél.
0663038255
A louer
Loue box fermé au globe Tél.
: 0158697409
Perdu
Perdu samedi 16 mai 2015
au niveau du théâtre Paul
éluard petit chien couleur
crème / blanc poils mi longs
(croisement York bichon
caniche), il répond au nom
de KENZO. Si Infos me
contacter au 0609878062.
Echange F4 contre F5
quartier clos Saint-Lazare rue
Lamartine ou Paul Verlaine
RDC ou 1 er étage. Tél. :
0781865402
Sommier Simmons extra
plat épaisseur 5 cm Bon état
prix : 18 euros - 4 supports
vélos individuels au sol Bon
état prix : 30e - Bac riviéra
avec réservé d’eau H33 x l
35x L35 4 roulettes coloris
blanc cassé Prix : 15e.
Plateau micro ondes +support
diamètre 30 cm TBE prix :
10 e. Siège confort Béaba
avec sangle permet d’asseoir
confortablement bébé dans
les sièges de chariot de
supermarché coloris orange/
vert anis TBE Prix : 10 e.
Matelas landau kadolis 100%
latex pure avec housse de
transport frais l’été /chaud
l’hiver +2 draps housse TBE
le lot 23e.
Téléviseur couleur
Panasonic couleur 60 cm +
télécommande sans TNT
dimensions : 60x52x40 BE
Prix : 50 euros - Mini planche
à repasser pour camping ou
dépannage 80x34x13 neuve
TBE prix : 9e - Poignée de
sécurité entrée et sortie de
s-de-bain adaptable à tout
les baignoires pour personne
ayant des difficultés à aller
dans la baignoire se fixe
facilement sans percer D
48x30x15 TBE neuve prix
: 20e - Clavier Logitech
sans fil avec notice+DVD
TBE prix :18e - Webcam
Logitech quick com sphere
Stains Ville Fleurie
Concours de Fleurissement
Une ville très fleurie, c’est ce que l’association
Stains Ville Fleurie espère obtenir à travers
son traditionnel concours de fleurissement
ouvert à tous : habitants, commerçants, responsables de structures accueillant du public.
Il s’agit de récompenser les plus belles compositions florales. Un seul impératif : votre
fleurissement doit être visible depuis la voie
publique.
Pour participer, il suffit de compléter le
bulletin d’inscription ci-dessous et de
le renvoyer à Jeannine-Marie Serre :
16, rue Marcel le Pogamp, dans les plus
brefs délais.
NOM (en lettres majuscules) : …………………….
Prénom : ……………………………..………..………..…..
Adresse : ……………………………………………………
…………………………………..………..………..………..……
Précisez, si nécessaire, votre code d’accès, ainsi que
l’étage et la position de la fenêtre ou du balcon si vous
êtes dans un immeuble.
Catégorie : Maison/Jardin :
Fenêtre/Balcon/Terrasse :
Lieu recevant du public :
L’association sera présente durant « la fête des association »
le 20 juin.
Menu de la semaine
5, rue Carnot • 93240 STAINS
Tél. : 01 48 21 30 30
Fax : 01 48 21 99 40
Pour joindre votre correspondant composez le
01.48.21 suivi des 4 chiffres de son numéro de poste.
A vendre deux sièges auto
complet état neuf 120 euros
les deux. A vendre deux sièges
Renault Espace 3 40e pièce.
A vendre 3 sièges Citroen
C8 1 en cuir 120e et 2 tissus
150 e les deux. Urgent. Tél. :
0663038255
console NINTENDO Game
Cube avec 2 manettes 25 e,
un miroir glace biseautée avec
encadrement en chêne sculpté
de motifs de fleurs 50 e, un
sommier tapissier sur roulette
190 x90 10 e, une cuisinière
avec bouteille de gaz 10 e,
absorbeur d'humidité prix :
5e. Tel.: 01 39 93 80 94
Échange
recherche
Jeudi 21
Vendredi 22 Lundi 25
Mardi 19
Mercredi 20 Jeudi 21
Entrée Salade Miami
Plat Boulettes de boeuf/
Macaronis
Dessert Fromage blanc/
Pomme au four
Entrée Demi pomelo
Mater : jus
Plat Filet de colin
meunière citron/
Ratatouille et pomme de
terre
Dessert Camembert
bio/Petit pot de glace
Entrée Crêpe au fromage
Plat Filet de hocky
à l’oseille/Duo choufleur
et romanesco
Dessert Yaourt
aromatisé/Fruit frais
Entrée Salade de tomate
bio et maïs
Plat Sauté de bœuf/
Carottes bio braisées
Dessert Brie/Compote
pomme banane
FéRIé
Entrée Duo de haricots
Plat Petit salé
Sp : rôti de dinde/
Lentilles
Dessert Morbier/Fruit
frais bio
12
pub
Avanzini-767_Avanzini-767_QXP 17/12/13 14:19 Page1
Connaissez-vous les services funéraires
Avanzini-767_Avanzini-767_QXP 17/12/13 14:19 Page1
des ÉTABLISSEMENTS AVANZINI
Connaissez-vous les services funéraires
?
Réservez
vos fleurs pour la Fête
des mères
des ÉTABLISSEMENTS
AVANZINI
?
Pensez à réparer votre pare-brise
avant de devoir le remplacer !
Réparation
Remplacement
Pare-Brise
Glace latérale
Lunette arrière
Notre métier
● Entretien de sépulture
● Prévoyance obsèques
Notre
métier
services
● Organisation d’obsèques
●Nos
Gravure
et photos
crémation)
● Financement
● (inhumation,
Entretien de sépulture
Prévoyance obsèques
●
obsèques
●
● Transport
●
France
et
marbrerie
Organisation
d’obsèques
Gravure
et photos
(inhumation,
et
Étranger crémation)
● Démarche
●
Financement obsèques
●
● Fleurs
Transport
France
et marbrerie
naturelles
après
obsèques
et artificielles
Étranger
● Fleurs
Démarche
●
artificielles
●
Fleurs naturelles
obsèques
● Accéssoires
funéraires
àaprès
la demande
auprès de nos ●conseillers
et
artificielles
Fleurs artificielles
● Cérémonie
● Monument, caveau
personnalisée
● Accéssoires funéraires
à
la
demande
●
auprès de nos conseillers
● Monument, caveau
● Cérémonie personnalisée
●
Optique de phare
FRANCE PARE-BRISE
80, bld Maxime-Gorki
93240 STAINS
Tél : 01 48 21 17 60
Fax : 01 83 72 14 40
Face à la station essence
du parking Carrefour
Agréé toutes assurances*
* Voir conditions
au garage
Immostains-833.qxp_ImmoStains718 19/05/2015 18:40
Page1
Nos services
2 AGENCES
POUR
VOUS
CONSEILLER
2 AGENCES
POUR
VOUS
SERVIR
6, rue Michel Ronilkas
2 AGENCES
93240 Stains POUR
6,Tél.
rue 01
Michel
48 26Ronilkas
64 28
93240 Stains
Tél. 01 48 26 64 28
6, rue Hyppolite Bossin
VOUS95140
CONSEILLER
Garges-les-Gonesse
6,Tél.
rue 01
Hyppolite
Bossin
39 86 26
41
95140 Garges-les-Gonesse
Tél. 01 39 86 26 41
www.avanzini-funeraire.com
Contrats obsèques - Organisation d’obsèques - Marbrerie - Fleurs
Contrats obsèques - Organisation d’obsèques - Marbrerie - Fleurs
Contrats obsèques - Organisation d’obsèques - Marbrerie - Fleurs
1 avenue Jules Guesde
93240 STAINS
01 48 26 39 20
GARGES-LES-GONESSE. F4. SH 70 m². Entrée, séjour sur balcon, cuisine, cellier, 3 chambres, salle de bains, wc, débarras. Cave. Chauffage individuel au gaz. Classe énergie : D.
144 000 €
STAINS. F4. TBE. Près commer. et transports. SH 63 m².
Ent., séj., cuis. aménag., wc, 3 ch., sde, wc, plcds. Chauf. ind
gaz. Chgs 80 €/mois. Cave. Pkg VL. Classe énergie : E.
165 000 €
STAINS. Stains village. Maison TBE. SH 75,78 m². Entrée + placard, séjour double, cuis. équip. s/terrasse et jardin, buanderie, wc,
2 ch. + placard, bureau, sdb. box. Chauf. élec. Classe énergie : E.
219 000 €
PIERREFITTE. Pav s/167 m² ter. Excel. état. SH 90 m². Entrée,
débarras, séj. + chemi., cuis. coin repas, sdb, wc, 2 ch., bureau.
Dépendance : 1 p., sde, wc. Chauf. élec. Classe énergie : E.
225 000 €
STAINS. Pavillon sur 344 m² terrain. Entrée, séjour, cuisine,
4 chambres, salle de bains. Cave partielle. Garage. Chauffage
au gaz récente. Fenêtres double vitrage. Classe énergie : F.
242 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Quart. de la Lutèce, pav. F4, 75 m², ter. :
316 m². Entrée, séj. dble, cuis. meub., wc, 2 ch., sdb, wc. Cave
totale. Parking 2 véhicules. Camion possible. Classe énergie : D.
250 000 €
STAINS. Pavillon en très bon état sur 311 m² de terrain. Entrée,
séjour double, cuisine équipée, 3 chambres, salle de bains, wc.
Cave totale. Garage. Classe énergie : E.
260 000 €
STAINS. Pav. excel. état s/299 m² ter. Entrée s/véranda, séjour
40 m² + chemi., cuis. US équi., 2 belles chambres (14 et 16 m²),
sdb, sde, 2 wc. Garage ext. Chauf. gaz. Classe énergie : E.
276 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. s/442 m² ter. TBE. SH 100 m².
Entrée, placard, séjour + cheminée insert, balcon, cuisine. meublée, 2 chambres, sdb, wc. 1er : grd bureau, ch. Rdj total aménageable. Garage, cave. Chauffage gaz. Classe énergie : D.
295 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. excel. état s/340 m² ter. SH
116 m². Séj dble + chem. véranda, terras., cuis. équip., 3 ch dt 1 + terras.e, bureau, sdb, sde, 2 wc. Garage. Chauf. gaz. Classe éner. : E.
315 000 €
PIERREFITTE. Pav. indép. s/280 m² ter. Entrée, séjour dble + cheminée, cuis.e équipée, 3 ch., sdb, wc, buanderie. Par accès indép.,
F2, cuis., sdb, wc. Chauf. gaz. Garage extérieur. Classe énergie : E.
315 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. indép. s/327m² ter. Ent., cuis. meub.,
séj. dble chem., balc, wc, 3 ch., sdb + douche wc, placard. Rdj : séj.
coin cuis., 2 ch. Chauf. gaz. Grde dépend. cuis. été. Classe éner. : E.
345 000 €

Documents pareils

à Stains PAS D`AUGMENTATION EN 2016

à Stains PAS D`AUGMENTATION EN 2016 Nous étudions toutes les pistes afin de maintenir, défendre et améliorer les services rendus à la population, autour de trois grandes priorités, la réussite de nos enfants et de nos jeunes, l’améli...

Plus en détail