ocas du Perou

Commentaires

Transcription

ocas du Perou
Cultivé pour son tubercule, l’Oca du Pérou est une plante de la famille des Oxalidacées, originaire
des plateaux andins. Aussi appelé urelle ou trufette, cette plante fut introduite en Angleterre en 1830 afin de
remplacer la PDT atteinte du mildiou et dont on ne connaissait pas encore de traitement. Il existe plusieurs
variétés qui se distinguent surtout par la couleur du tubercule (jaunes, blancs, rouges ou roses).
Proches du topinambour et de la capucine tubéreuse, les tubercules d’ocas rappellent la saveur de la
PDT mais avec l'acidité de l'oseille en plus. Pour diminuer cette acidité, on peut les laisser au soleil quelques
jours, ce qui rend les tubercules plus sucrés.
On peut les préparer de diverses manières tout comme les PDT : cuits à l'eau, frits, sautés, au four,
etc. ils ne s’épluchent pas et il est recommandé de les cuire en changeant l'eau pour éliminer le maximum
d'acidité. Ils accompagnent parfaitement les viandes et poissons.
A l'image de la PDT, l'oca présente une haute teneur en amidon ainsi que des minerais. Des acides
oxaliques sont également présentes dans la plante (comme l'oseille). Or les cristaux d'oxalate ne sont pas
recommandés pour les personnes souffrant de rhumatismes, de goutte ou de problèmes rénaux.
Ingrédients (3 personnes)
. une douzaine d’ocas
. 1 échalote
. 1 gousse d’ail
. 1 poivron vert
. 2 cuillères à soupe d’huile
. 1 cuillère à café de graines de cumin
. 10 brins de coriandre
. 2 citrons verts
. 10g de beurre
1. Gratter les ocas sous l’eau et les faire cuire à la vapeur 10 minutes
2. Faire chauffer l’huile dans une grande poêle et ajouter les graines de Cumin. Les toaster environ1 minute
3. Ajouter les ocas et le beurre. Faire sauter 5 minutes en mélangeant sans cesse
4. Ajouter le poivron finement coupé et épépiné, l’ail pressé et l’échalote hâchée
5. Prolonger la cuisson 2 minutes et retirer du feu
6. Ajouter la coriandre ciselée et servir avec des quartiers de citron vert

Documents pareils