Resto Kdo : des restaurateurs offrent des repas

Commentaires

Transcription

Resto Kdo : des restaurateurs offrent des repas
Le Courrier des Yvelines
Mercredi 17 novembre 2010 Page 9
[email protected] ✆ 01.39.10.51.30
■ Gastronomie
Resto Kdo : des restaurateurs
offrent des repas
A
près le succès rencontré
en 2009, le réseau des
cafés-hôtels-restaurants
(CHR), en partenariat avec la
Chambre de commerce et d’industrie de Versailles Val-d’Oise
(CCIV), réitère l’opération
“Resto Kdo”.
- Ermitage des Loges, 11, avenue
des Loges, St-Germain-en-Laye,
tél. : 01 39 21 50 90. www.ermitagedesloges.com
Fidéliser les clients
- Campanile Montesson, 9, rue
Chant des Oiseaux Montesson,
tél. : 01 30 71 63 34.
Pendant trois jours (depuis hier
mardi), 17 et 18 novembre, plus
d’une vingtaine de restaurateurs
yvelinois offrent à leurs clients
un repas gratuit (hors boisson)
pour chaque repas acheté sur
une même table (de 8 couverts
maximum), au cours d’un même
repas. Tout client entrant dans
l’un des restaurants participants
à ces dates se verra automatiquement attribuer la promotion.
En 2009, 51 restaurateurs (dans
les Yvelines et le Val- d’Oise)
avaient participé à l’opération
avec un taux de satisfaction de
84%. Plus de 10 000 couverts
avaient alors été servis en trois
jours. La satisfaction était, là
aussi, au rendez-vous (97%).
«Organisé par des restaurateurs
pour les restaurateurs, “Resto
Kdo” offre des atouts indéniables, explique-t-on à la chambre
- Château du Val, Route forestière
des Brancas, St-Germain-en-Laye,
tél. : 01 30 86 25 01.
- Les Jardins de Montesson, 29, bd
de la République, Montesson, tél. :
01 30 71 59 85. www.lesjardinsdemontesson.com
■ C’est la première année que Willy, patron du Fulcosa, participe à
cette opération.
de commerce. C’est le moyen
d’élargir la clientèle, à la fois
en fidélisant les habitués et en
attirant de nouveaux clients.
C’est valoriser l’image de la profession, en redonnant envie aux
gens d’aller au restaurant ou en
les faisant aller à la rencontre de
nouveaux établissements, de
nouveaux styles de restauration.» C’est donc le moment de
se faire plaisir mais pour deux
fois moins cher que d’habitude !
Florie Cedolin
• La liste des participants :
- Golf de l'Ile Fleurie, RN 190 à
Chatou, tél. : 01 39 52 61 61.
- La Roseraie de Marrakech, 18
bd, Robespierre, Poissy, tél. : 01 30
06 08 34, www.laroseraiedemarrakech.fr
- La Maison de Bahja, 166, avenue
de la République, Sartrouville,
- Au Fulcosa, 2, rue du Maréchal
Foch, Fourqueux, tél. : 01 39 21 17 tél. : 01 39 68 91 57.
13, www.aufulcosa.fr.
- Le Tour de Crêpes, 14, av.de la
- Le Pavillon Bleu, 64, avenue République, Sartrouville, tél. : 01
Eglé, Maisons-Laffitte, tél. : 01 34 39 15 44 88.
93 94 33, 01 34 93 94 33,
- Canard Matinal, 100 Rue gabriel
www.lepavillonbleu78.fr
- Le Tastevin, 9, avenue Eglé, Péri , 78500, Sartrouville, tél. : 01
Maisons-Laffitte, tél. : 01 39 62 39 13 23 28.
11 67.
Le Fulcosa : «Le moyen
de se faire connaître»
Willy Bois, le patron du restaurant Au Fulcosa situé à Fourqueux
a souhaité participer à cette seconde édition. Pour ce chef,
récemment distingué du titre de “Maître restaurateur", "Resto
Kdo" c'est avant tout un bon moyen de se faire connaître.
«Nous sommes au cœur d'un village qui n'est pas forcément très
passant. Cette opération est un bon moyen de donner envie aux
habitants des villes plus importantes avoisinantes de venir
nous découvrir, explique Willy. C'est une bonne opération de
promotion, largement relayée, que nous ne pourrions pas
mener seul. Pour moi, "Resto Kdo" c'est aussi l'occasion pour
des personnes qui n'ont pas forcément les moyens de venir au
restaurant de se faire plaisir. »
Pour ceux qui s'étonneraient des "largesses" accordées par les
restaurateurs à l'occasion de "Resto Kdo", Willy se veut des plus
rassurant. «Nous faisons un menu spécial mais ce n'est pas un
menu au rabais. Nous conservons la même qualité toujours avec
des produits frais et c'est aussi le même service. On ne peut pas
se louper sur ces trois jours. Si nous offrons un menu sur deux,
nous effectuons un effort financier mais pour moi c'est une
opération à long terme. Nous espérons bien que les gens reviendront. » Le menu proposé est à 38 euros. Si vous voulez découvrir ce restaurant, il est fortement conseillé de réserver.
Ph. R.
• Au Fulcosa, 2, rue Maréchal Foch à Fourqueux.
Tél. : 01 39 21 17 13.
■ Immobilier
Le home staging ou comment
vendre son logement plus vite
R
endre un appartement
ou une maison plus présentable pour le vendre.
Tel est le mot d’ordre du home
staging. «Il existe des appartements ou des maisons, sans
handicap externe, qui ne sont
pas forcément faciles à vendre,
explique Stéphanie Layec, qui
vient de créer une franchise de
la société Aveo home staging à
Saint-Germain-en-Laye. D’autres ont un potentiel et ne sont
pas mis en valeur car ils sont
trop encombrés, mal rangés ou
que la décoration est trop personnelle… Or, les gens achètent des murs, pas une histoire.
C’est pourquoi nous proposons
de créer un nouvel espace, une
sorte d’appartement témoin
dans lequel le client peut vraiment se projeter.» Pour cela, la
“home stageuse” peut soit
réaménager les pièces avec
l’existant, soit créer un nouvel
espace de toute pièce : «On peut
remplacer le mobilier, effectuer
■ Avant/après. Les résultats du home staging tels que le conçoit Stéphanie Layec (en médaillon),
sont plutôt probants…
des petits travaux. Généralement, nous essayons de laisser
plus d’espaces de circulation,
de donner plus de lumière. On
enlève tout ce qui crée une sensation d’étouffement.»
Le home staging s’occupe aussi
des biens vides en les meublant
de mobilier en carton : «Quand
il n’y a rien, les gens ont tendance à voir le logement plus
petit, à en percevoir tous les
défauts, détaille Stéphanie
Layec. Il n’y a pas vraiment
d’âme, c’est un logement froid.
Dès qu’on installe quelques
meubles, ils peuvent plus se projeter.»
L’action est adaptée au logement : «On vient voir les gens,
on discute avec eux, en étant
pédagogue, pour qu’ils com-
prennent en quoi on peut les
aider. Nous ne sommes pas des
décorateurs. Nous ne faisons
pas gagner de l’argent mais
nous faison en sorte d’en faire
perdre moins en réduisant les
marges de négociation. Nous
permettons aussi de vendre plus
vite.» Ce dernier argument est
d’ailleurs l’un des piliers d’Aveo
qui propose une garantie
“Vendu en trois mois”. «Ça
montre que nous
sommes sûrs de
notre fait, sourit
Stéphanie Layec.
Les clients n’ont
aucune avance de
trésorerie à effectuer, la prestation
étant payée après
la vente. Si celle-ci
intervient après les trois mois,
Aveo rembourse tous les mois
le montant de la mensualité à
payer. Il n’y a qu’une condition,
être en mandat exclusif avec une
agence immobilière.» Concrètement, le prix de la prestation
de Stéphanie Layec se situe dans
une fourchette comprise entre
0,5 et 2% du prix de vente, le
devis étant gratuit.
• Avéo home staging : Stéphanie
Layec, agence de Saint-Germainen-Laye. 06 60 17 07 53.
- [email protected]
Des agences
immobilières
séduites
Pour les professionnels de l’immobilier, le home staging n’est
pas un gadget : «C’est une
méthode qui peut vraiment être
utile, indique cette agence
immobilière de Saint-Germainen-Laye. Nous avons déjà eu
recours à des personnes qui le
pratique et cela nous a permis
de vendre des biens beaucoup
plus rapidement. Il s’agit d’une
nouvelle offre de service intéressante : quand ils vendent un
bien, les gens n’ont pas le
temps de tout faire et surtout
pas de penser à rendre leur
logement plus présentable aux
yeux des clients.»
Le constat est le même pour
Philippe Pradine qui s’occupe
de l’agence Laforêt à SaintGermain-en-Laye. «C’est un
concept intéressant qui est en
plein développement, remarque-t-il. Il peut s’avérer déterminant dans la vente d’un logement. Nous n’y avons pas
encore eu recours mais nous
espérons bien le faire dès l’an
prochain. Il faut juste rencontrer la bonne personne. Car
c’est un vrai métier et il y
aujourd’hui beaucoup d’amateurs qui le pratique.»
J. D.

Documents pareils