Dépliant sur biopsie sous stéréo

Commentaires

Transcription

Dépliant sur biopsie sous stéréo
Ce dépliant a pour but de vous informer sur la préparation et les
soins relatifs à la biopsie que vous allez passer. Si vous avez des
questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à en parler aux professionnels de la santé (les technologues ou la coordonatrice en radiologie, l’infirmière de la clinique du sein ou votre médecin).
Qu’est-ce qu’une biopsie au trocart?
C’est une intervention pratiquée par un médecin-radiologiste qui consiste à prélever un ou plusieurs échantillons de tissus à l’endroit précis du sein où la lésion a
été détectée à la mammographie.
Quel est le but de la biopsie au trocart sous stéréotaxie?
C’est d’obtenir un échantillon de la lésion pour identifier au microscope sa nature
exacte. Les avantages de cette procédure sont les suivants :
Elle se fait sous anesthésie locale et nécessite une petite incision.
Elle permet d’obtenir rapidement les résultats sur la nature de la lésion.
Elle est extrêmement précise pour obtenir un échantillon de l’anomalie détectée à la mammographie.
Quelle est la préparation pour cet examen?
-
-
Il est très important de nous aviser si vous êtes allergique à la xylocaïne et si
vous prenez des anticoagulants ou de l’aspirine de façon régulière, car ces médicaments doivent être arrêtés pendant un certain nombre de jours. Seul, acétaminophène, genre tylénol est permis.
Un déjeuner ou dîner léger suggéré.
Pas de déodorant du côté à biopsier.
1 heure avant l’examen, prendre deux (2) acétaminophènes.
Par prudence, vous devez être accompagnée pour le retour à la maison.
Où procède-t-on à cet examen?
En radiologie, au rez-de-chaussée, dans la salle de stéréotaxie.
Qui sont les intervenants que vous allez rencontrer?
Deux technologues en radiologie seront présents du début à la fin de l’examen afin
de répondre à vos questions, vous expliquer la procédure et vous installer pour
l’examen. Enfin, le médecin-radiologiste procédera à l’examen.
Comment se déroule la biopsie?
-
L’examen se fait sur une table spéciale qui possède un trou. Vous serez couchée sur le ventre et votre sein sera placé dans l’ouverture. Les technologues
vous positionnent et compriment progressivement une partie de votre sein.
-
-
Vous ressentirez de l’inconfort ou de la douleur durant les deux premières
minutes de la compression, puis au fur et à mesure que votre sein
s’engourdira, l’inconfort diminuera.
Votre sein demeurera comprimé tout au long de la procédure (environ
quinze minutes) afin de bien l’immobiliser.
On fait alors une première radiographie. Lorsque la lésion est bien visible
sur le film, le radiologiste procède à la biopsie. C’est-à-dire :
 Il désinfecte votre peau et gèle localement la région du sein avec une
solution de xylocaïne (ou d’autres produits si allergie). Il effectue une
petite incision de 5 mm.
 Puis, il insère une aiguille repère au niveau de la lésion et une deuxième radiographie est faite.
 Si l’aiguille est au bon endroit, il procède à la biopsie à l’aide d’un
appareil automatique s’adaptant à l’aiguille (trocart) et il prélève environ cinq échantillons de tissus selon le cas, par la même incision. Ces
derniers sont envoyés au laboratoire de pathologie pour analyses.
 La plupart des femmes n’éprouvent aucune douleur, mais certaines disent ressentir un pincement d’une fraction de seconde à chaque prélèvement.
 Une dernière radiographie est faite afin de visualiser les sites de biopsie.
 Puis, une compression manuelle (environ cinq minutes) est appliquée
au site de la biopsie. Un pansement sec avec un diachylon de rapprochement est laissé en place.
Ce que vous devez savoir après la biopsie :
- Garder le petit diachylon en place pour cinq jours.
- Éviter de le mouiller pendant trois jours.
- Ne pas faire d’exercices physiques demandant un effort du bras pour
24heures.
- Il est normal de ressentir une sensibilité ou une douleur au site de la
biopsie durant les premières 24 heures. Vous pouvez prendre de
l’acétaminophène aux 4 à 6 heures au besoin et mettre de la glace pour
des périodes de 20 minutes.
- Ne prenez aucun produit contenant de l’aspirine pour les trois prochains jours.
- Il est possible que vous notiez une ecchymose près de l’endroit de la
ponction. Toutefois, si vous avez des questions ou vous êtes inquiète,
n’hésitez pas à communiquer principalement avec la clinique du sein.
- Si vous notez un écoulement sanguin à l’endroit de la ponction une
fois de retour à la maison, appliquer une pression continue pendant 10
minutes. Le bras du sein affecté au-dessus de la tête et le bras opposé
qui compresse votre sein.
- Si vous constater un saignement excessif, une bosse au site de la biopsie, de la fièvre, une rougeur ou de la chaleur, communiquer avec le
département d’imagerie médicale ou consulter à l’urgence.
Le programme de mammographie de la région du Bas St-Laurent
offre des services de soutien psychosocial aux femmes participant
au programme qui vivent de l’anxiété en lien avec les examens additionnels ou le résultat de cette investigation.
Si vous vivez une période difficile, il est important de pouvoir parler de ses inquiétudes à quelqu’un. Parler à une personne capable
d’écouter peut être rassurant. C’est dans cette optique que ce service vous est offert.
Vous pouvez contacter l’infirmière clinique des maladies du
sein au :
418-868-1010, poste 2726
soit pour des renseignements ou soutien téléphonique,
soit pour une rencontre individuelle.
Françoise Parisé, coordo.
Imagerie médicale
CHRGP
Juin 2015

Documents pareils