Que lait la ligue t

Commentaires

Transcription

Que lait la ligue t
LIGUE CONTRE LE CANCER
BOURGOIN JALLIEU
lnformation de la délégation cantonale de la ligue contre le cancer
Que lait la ligue t
l) Affectation det dons : (voit égolement
Re.het.he)
La ligue contre le câncer en première li8ne, dès 2009, s'est affirmée comme le
indépendant, de la recherchê, avec un budget de 33,5 millions d'euro.
premier financêur
Bien qu'étant une grande association Ia Ligue Nationaie contre le cancer est présente partout en Fmnce
et dans les DOM TOM et est amenée à intervenir partout-
C'est ainsi que notre centre hospitalier berjallien, encore un petit établissement au centre ville, a bénéîcié
de 2003 à 2007 de 134 460€ en matériel de diagnostic et de traitement.
Et notre nouveau CHPO va pouvoir bénéficie. el 2014 d'une nouveJle pafticipation de 30 000€ qui va
permettre l'acquisition d'une vidéo écho endoscope électronique linéairê dernièrê 8énération pour un
diagnostic précis et un suivi des lésions sur place à Bourgoin lallieu.
2) Recherche fonddmentole
:
ol au niveau notionol: depuis de nombreuses années la Ligue nationale sélectionne les meilleures équipes
de recherche qui sont alors labellisées et bénéficient alnsi de financements importants sur plusieurs
années-
bl au niveou déportementol : subventions de recherche départementales allouées pour 2014 aux jeunes
chercheurs régionaux : I I équipes avec un budget de 230 000C plus un financement de 30 000€ pour un
projet de recherche d'un progÊmme national C.l.T (cafte d'identité destumeu6) dont la ligue est pionnière.
3) Recherche clinique :
Depuis 2005 la Ligue soutient des projets de recherche clinique visant deux objectifs
. améliorer I'accessibilité à des soins novateurs et de qualité
. apporter des réponses concrètes à des questions de santé publique.
:
En 2009, la Ligue a soutenu la recherche clinique à hauteur de 5,3 millions d'euro en finançânt, entre
autres, neuf plates formes régionales de recherche clinique et les essais cliniques de la Fédération Natronale
des Centres de lutte contre le cancer ; en particulier ceux touchant les câncers rares (sarcomes, cancer
du canalanal et des voies biliaires) ainsi que des catégories de patients très spécifiques (cancer du sein
chez la fem.ne de plus de 70 ans) et là radiothérapie.
4) Politique de re.herche :
C'est également tenu en 2009, le I Ième colloque sur la politique de recherche de la Ligue avec pour
mot d'accueil .ùISER ljEXCELLENCE". Un mot judicieux puisque moins d'un projet sur trois est
sélectionné par ]a Ligue. Or, une quinzaine d'avancées maieures ont été financées par la Ligue en 2008.
La conclusion du colloque fut celle-ci :
.Lâ finalité de la recherche, c'est le malade
la
Ligue
nous
voulons faire âvancer cette recher€he Plus vitê et Plus loin".
êt à
C'est pourquoi la Ligue poursuit ses effofts en recherche clinique, parce que c'est le lieu de rencontre
êntre cliniciens et chêrcheurs et parce que c'est directement le patient qui en bénéficie.
C'est également pourquoi, au-delà des difficultés, nous continuerons à nous battre. Les malades de notre
secteur (et même âu-delà), leurs lamilles et nos établissements de soins comptent sur nous. Nous ne les
âbândonnerons pasNous n'âvons pas le droit et, nul n'a le
Diviser n'est pas une action positive
droit de détruire
les acquis.
!
Notre délégation, quant à elle, va de l'avant, elle continuera sur cette voie. Des engagements sont pris.
ljéquipe donnera le meilleur de ses Possibilités pour une bataille Sagnânte.
fous tes bénévales de
l.
délésottan .o ntonale
-

Documents pareils