Imprimer au format PDF

Commentaires

Transcription

Imprimer au format PDF
Paolo_Uccello,_Saint_Georges_et_le_dragon,_1470
Fiche technique de l'oeuvre
Paolo Uccello (Florence, 1397- Florence, 1475)
Saint-Georges et le dragon
1470
Huile sur toile
52x90 cm
National Gallery, Londres
Description de l'oeuvre
La princesse est de profil, sereine, car elle ne doute de la victoire de Saint-Georges. Le dragon est dressé devant
Saint-Georges et semble continuer d'avancer. Saint-Georges sur son cheval a transpercé le dragon avec sa lance.
Au premier plan, le preux, la princesse et le dragon sont mis en évidence. Au deuxième plan, on aperçoit les
nuages et la caverne du dragon qui ne semble pas très réaliste. Au troisième plan, on voit la plaine et les
montagnes. L'arrière-plan, pour une sensation de profondeur, l'artiste y a mit un château blanc qui offre un
contraste avec le ciel obscur.
Les ombres et les lumières ne sont pas travaillées, car l'arrière-plan semble plus sombre comme s'il faisait nuit.
Tandis que l'avant-plan lui est très éclairé. Donnant ainsi, un contraste entre le bien et le mal.
Signification de l'oeuvre
Cette oeuvre fait partie d'une courte série d'autres tableaux représentant la même histoire. L'oeuvre représente
l'histoire du chevalier Saint Georges envoyé par Dieu pour combattre un dragon qui a pris pour prisonnière une
princesse qui fut offerte en sacrifice. Saint Georges frappe le dragon, délivre la princesse et du même coup
convertit la ville au christianisme.
Le dragon, à la Renaissance, est un animal imaginaire qui représente le mal de tous les animaux les plus effrayants
regroupés en un seul. Il représente la plus grande crainte de l'humain à cette époque.
Mise en contexte et information sur l'artiste
Paolo Uccello représentait bien l'époque de la Renaissance à travers ses oeuvres, car les artistes de cette époque
placent majoritairement l'homme au centre de leurs préoccupations. En fait, à cette époque l'homme est à la
recherche d'un idéal qui se base sur le culte du beau. En 1404, Uccello entre dans l'atelier de Ghiberti par
l'entremise d'un concours qu'il a remporté pour la réalisation de la première porte du Baptistère de Florence.
Uccello faisait des recherches accrues sur la perspective ce qui fit de lui l'un des premiers maîtres du Quattrocento.
Fiche technique de l'oeuvre
1
Paolo_Uccello,_Saint_Georges_et_le_dragon,_1470
Les Florentins lui donnèrent le nom d'Uccello ou Paul les oiseaux, car sa maison était remplie de nombreux
oiseaux peints rappelant aussi du même coup son caractère étourdi. Même Vasari, son seul biographe, s'aperçoit
des bizarreries et de ses obsessions dans ses oeuvres.
Notes et références
1.http://artsplastiques.camus.jarville.over-blog.fr/pages/analyse-d-oeuvre-saint-georges-et-le-dragon-4563790.html
2.http://www.insecula.com/contact/A000243.html
3.http://fr.wikipedia.org/wiki/Paolo_Uccello
4. (image)
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Saint_George_and_the_Dragon_by_Paolo_Uccello_(Paris)_01.jpg
Fiche créée par Jessica Hachey, janvier 2013.
CL
Mise en contexte et information sur l'artiste
2

Documents pareils

Saint Georges terrassant le Dragon, Uccello

Saint Georges terrassant le Dragon, Uccello La première, conservée à Paris, montre les personnages de profil et présente l'espace comme un paysage vu à vol d'oiseau (c'est-à-dire de plus haut que le point de vue normal de l'observateur) ou, ...

Plus en détail

La bataille de San Romano-Paolo Uccello

La bataille de San Romano-Paolo Uccello rencontre des peintres de renom. Dans la bataille de San Romano (3 panneaux aujourd'hui dispersés dans trois musées différents), il montre sa science de la composition géométrique (notamment pour l...

Plus en détail