Suite au naufrage du COSTA CONCORDIA, les

Commentaires

Transcription

Suite au naufrage du COSTA CONCORDIA, les
nl 1,2,3
Suite au naufrage du COSTA CONCORDIA, les équipes de l’AIV ont été sollicitées par
L’INAVEM, (fédération nationale des associations d’aide aux victimes), afin de venir en
aide aux voyageurs concernés par l’accident.
Notre réseau national nous a permis d’identifier sur le bassin grenoblois les personnes
susceptibles d’avoir besoin de renseignements.
Fidèle { sa mission trentenaire, L’AIV a contacté les victimes identifiées afin de
proposer le soutien psychologique ou juridique nécessaire.
Afin de continuer dans la voie de l’information, nous vous proposons quelques
nouvelles supplémentaires.
Comme vous devez l’imaginer la complexité de la situation nécessite de patienter
encore un peu pour analyser tous les recours possibles afin de choisir le plus sûr. En
effet { ce jour l’enquête définissant les responsabilités n’est pas encore close, la
compagnie maritime a parlé de remboursement de certains frais mais n’a pas encore
officiellement arrêté sa position. Un retard a été pris quant { l’identification des
coordonnées de tous les voyageurs,…. Autant de raisons qui nécessitent d’être
attentif et patient.
Pour l’heure, au 27 janvier nous pouvons dire que :
La compagnie envisage de rembourser l’intégralité du coût du voyage,
De ne pas prélever les achats effectués à bord,
De rembourser les frais de déplacement pour le retour au domicile,
Et ceux nécessaires { l’ouverture des portes du domicile,
Des frais médicaux nécessaires au renouvellement des médicaments
perdus,
Les frais liés au rapatriement de la voiture restée au port
d’embarquement.
Normalement à ce jour les victimes directes ont du recevoir un courrier
de Costa croisières comprenant un formulaire de remboursement. Si vous ne
l’avez pas eu faites vous connaitre auprès de votre agence de voyage ou au
01 55 47 55 55 entre 9h et 17h30
Le 24 janvier s’est tenue au ministère de la justice une réunion avec les principales
fédérations d’assurances et mutuelles, les associations de victimes, Costa Croisières et
la CNAM afin de faire un point sur le dispositif de prise en charge des passagers. A
cette heure nous n’avons pas de compte rendu de cette réunion.
Le 26 janvier le directeur italien de la compagnie a été entendu par la commission du
Sénat italien afin de mieux connaître les faits, les responsabilités et les indemnisations.
Il en ressort à ce jour que les victimes seraient indemnisées également
indépendamment de leur nationalité contrairement à une rumeur qui prétendrait que
le montant serait différent.
Des chiffres sont avancés mais compte tenu de la situation il ne nous semble pas
raisonnable de les communiquer au motif que rien n’est encore suffisamment officiel
pour pouvoir se fier à ces rumeurs.
QUI CONTACTER, OU TROUVER DES INFORMATIONS ?
En plus de l’AIV GRENOBLE vous pouvez visiter le site de notre partenaire la FENVAC
(www.fenvac.com) Fédération Nationale des victimes d’attentats et d’accidents
collectifs.
Vous pouvez également entrer en contact avec le collectif des rescapés français du
Concordia : [email protected]
En conclusion.
Aujourd’hui, nous ne pouvons, que vous réitérer la nécessité de rester attentif et
patient. Trop de conjectures, de communiqués de presse et de rumeurs nous
permettent d’assurer des réponses précises sur les modalités de réparations du
préjudice. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés lorsque nous aurons du
nouveau.

Documents pareils