Anniversaire de mariage Noces de Diamant - notre beni-saf

Commentaires

Transcription

Anniversaire de mariage Noces de Diamant - notre beni-saf
Le carnet, les peines et les joies...
Nos peines
M.Avarguez Christian 61 ans
M.Molla Maurice
Mme Benallal Kheira épouse de M. Bentrari
SiBrahim, chevalier de la Légion d’Honneur
imam de la mosquée de1939 à 1969
Mme. Cathelin Mady née Pastor
M. Alibert René
M.Ibanez Francis fils de Marie Ibanez
Nous renouvelons nos condoléances à toutes les familles
de nos regrettés amis.
Nos Joies
xxxxx 15ème arrière petit enfant d’Isabelle Yvanez-Simonetti et de Mario
Anniversaire de mariage
Il y avait ceux qui se faisaient inviter parce qu’ils mettaient
une sacrée animation.
« Albert, canta ! »
« Toda una vida… »
« Jean-Claude, chante ! »
« Cabarete ..e… ra….. »
« Lucien, canta ! …. »
« Sur le bateau tout est en fête …. »
« Nicole, chante ! ». Et oui, Nicole chantait fort bien et
interprétait invariablement son « Maria Chapdelaine » et
« Camino verde » etc.….
S’en suivaient les blagues, les agapes dont mantecaos,
borrachelos, anisette et liqueurs, danses, repas de noces
etc.…avec au dessert re-mantecaos, re- borrachelos et la
traditionnelle pièce montée avec les petits mariés sur son
sommet.
Cependant, durant les années de guerre d’Algérie, il fallut
composer avec le couvre-feu, l’insécurité…
Joyeuses noces d’or aux mariés de 1958, dont nous
faisons partie, à Josyane et Gérard Bruschini, à Florence et
Hyppolite Vauclair, à Hélène et Jean-Pierre Garcia et aux
autres.
Paulette Martinez
Cet après-midi pluvieux et froid, je procède à un tri
de photos. Certaines sont émouvantes, d’autres plutôt
amusantes, telles le photos des mariages des années trente.
J’ai sous mes yeux le mariage de ma tante Mercedes Sala,
la plus jolie de mes tantes. Mes sœurs aînées, Irène et
Francette, figurent parmi les filles d’honneur dans leur robe
de cortège à frou-frou et coiffées d’une couronne de fleurs
…Après la guerre de 39 /45, au retour des combattants,
revenus du front, il y eut beaucoup de mariages : les
« Pénélope » avaient attendu leurs bien-aimés et là … ce
fut notre tour, aux copines et copains, de tenir le rôle de
filles ou garçons d’honneur, dans nos robes de taffetas,
les garçons en costume–cravate et cheveux gominés.
Seulement, posséder un costume de cérémonie n’était pas
un privilège car systématiquement, ces jeunes gens étaient
invités presque à tous les mariages.
C’était l’habit qu’on invitait. Et la robe au fil du temps
perdait de sa fraîcheur. Qu’à cela ne tienne, on la remettait
au goût du jour, en supprimant un volant ici, en ajoutant
une sur jupe en tulle là.
Noces de Diamant
Je vous envoie cette photo prise en Octobre 2008, et qui représente les 60
ans d’anniversaire de mariage de mes parents (noce de diamant).
Au centre, il y a Arlette et Jean entourés de leurs enfants et petits enfants
(avec épouses et époux) ,ainsi que leurs arrières petits enfants.
J’espère qu’elle pourra paraitre sur le journal.
Denis MORALES

Documents pareils