«Le Magicien Voyageur»

Commentaires

Transcription

«Le Magicien Voyageur»
Din
Spectacle théâtral très jeune public
Durée : 55 minutes (1h15 en version junior)
Quelques références :
Photos Damien Letorey au Zèbre de Belleville Paris
Théâtre de la Mainate Paris
Le Zèbre de Belleville Paris
FestiMagic Méribel
DVD de présentation sur demande
Extraits vidéos et autres informations sur les sites
www.peterdin.com et www.alternance-theatre.com
Contact Production :
ALTERNANCE-THÉÂTRE
2, allée des Erables 78370 PLAISIR
01 30 62 95 28 - 06 99 04 81 01
[email protected]
photo Nolwenn Play
de et avec Peter
SPECTACLE JEUNE PUBLIC À PARTIR DE 2 ANS
«Le Magicien Voyageur»
Tel un Merlin des temps modernes, le Magicien Voyageur est
un être extraordinaire.
Conteur, magicien, ventriloque, il charme et enchante tout
son auditoire.
Bobby le chien trop savant, un enfant qui voulait devenir magicien, une fée créatrice de baguette magique qui semblent
sortir tout droit du pays des rêves...
Mais est-ce la magie des rêves ou le rêve de la magie ?
« Bonjour, je m’appelle Peter… je suis magicien voyageur », c’est ainsi que démarre le spectacle, le dialogue avec les enfants se poursuivra jusqu’à la fin de la séance. Du magicien, Peter Din n’a pas le costume traditionnel – pantalon, cape noire - mais arbore une veste orange, sur un pantalon blanc, un style
chic, qui lui donne un petit air de ressemblance avec un personnage des aventures de «Mary Poppins».
«Abricadabra, coca cola et barbe à papa », la formule magique fait son œuvre, les tours et les surprises
s’enchaînent, avec la participation du public, bien sûr. La partie la plus originale est sans doute celle où
l’artiste démontre ses talents de ventriloque. Les enfants s’y laissent totalement prendre, c’est à mourir
de rire !
Un excellent moment en famille.
(petitestetes.com)
Il arrive en retard (pour de faux), fait tomber son sac en le déballant, rate son tour de magie parce qu’il a
oublié une formule… Le magicien voyageur est aussi un peu étourdi, au grand plaisir des enfants qui se
tordent de rire à chaque fois.
Mais quand il fait battre le coeur d’un petit chien en ballon de baudruche, ou que des fleurs apparaissent
à n’en plus finir, les yeux s’arrondissent et les mains applaudissent. Et quand il appelle un enfant sur
scène pour faire quelques tours, les doigts se lèvent pour être celle ou celui qui aura l’honneur de manipuler une baguette magique.
Le spectacle est vraiment interactif, et c’est ce qui fait son charme. Le magicien est en phase avec son
jeune public, il sait capter leur attention (et celle des parents qui l’accompagnent) tel un bonimenteur
d’autrefois. Et puis, la salle du Zèbre de Belleville est tellement belle…
(Nathalie - lesfeesbouledeneige.fr)
Photos Damien Letorey au Zèbre de Belleville Paris

Documents pareils