Escroquerie à la défisc` : le renvoi fi`appé d`appel

Commentaires

Transcription

Escroquerie à la défisc` : le renvoi fi`appé d`appel
FAITS DIVER
Mercredi 23 octobre 2013
Le lournat de l'île
SAINT-DENIS
Escroquerie à la défisc' : le renvoifi'appéd'appel
Face à un jugement qu'elles considèrent mal fondé, plusieurs
parties prenantes au procès avorté de l'escroquerie à la
défiscalisation Girardin ont décidé de faire appel de la
décision de renvoi prise par le tribunal.
M
ardi 15 octobre, après une
seule journée d'audience,
le t r i b u n a l correctionnel
de Saint-Denis mettait u n
terme au procès d'une vaste escroquerie à la l o i de défiscalisation G i r a r d i n
i m p l i q u a n t une trentaine de prévenus. Partie civile, l ' a d m i n i s t r a t i o n fiscale avait demandé le r e n v o i d u dossier à l ' i n s t r u c t i o n , considérant que
le juge d ' i n s t r u c t i o n avait o m i s de
mener des investigations sur des faits
de fraude fiscale visant n o t a m m e n t
Philippe Savoye, gérant de plusieurs
sociétés de conseil en placements f i nanciers et q u i avait bénéficié d ' u n
n o n - l i e u dans cette affaire.
U n e demande soutenue par le parquet et donc suivie par le t r i b u n a l correctionnel, q u i rendait u n jugement
p r o n o n ç a n t n o n seulement le r e n v o i
d u dossier à une date ultérieure, mais
d e m a n d a n t également au ministère
public de m i e u x se pourvoir, et donc
de renvoyer le dossier au magistrat
i n s t r u c t e u r {Le fouinai
de l'Ile du
16/10).
U n e décision rarissime et diversem e n t appréciée par les avocats des
différents p r é v e n u s , des e n t r e p r e neurs locaux de toute l'île. À chaud,
beaucoup se sont réjouis à l'idée que
Philippe Savoye puisse être à son t o u r
renvoyé en correctionnelle. D'autres
o n t c r a i n t au c o n t r a i r e que leurs
clients se v o i e n t reprocher des infrac t i o n s s u p p l é m e n t a i r e s et a n n o n çaient leur i n t e n t i o n de faire appel de
cette décision.
« UNJ U G E M E N T POUR RAT
TRAPER DES ERREURS »
À f r o i d , la lecture d u j u g e m e n t
d o n n e à ces avocats d'autres raisons
de faire appel, car semblant, par p l u sieurs aspects, impossible à exécuter.
11 demande en effet au parquet de saisir à n o u v e a u le juge d ' i n s t r u c t i o n ,
mais n ' a n n u l e pas p o u r autant l'ordonnance rendue par ce m ê m e juge.
En outre, i l fixe par avance une date
d'audience (le 20 octobre 2014), ce
q u i semble d i f f i c i l e m e n t c o m p a t i b l e
avec une réouverture de l ' i n s t r u c t i o n .
E n f i n , des avocats c o m m e M'-" Marie
Briot relèvent le fait que ce jugement
« n'est pas opposable à Alain Fontaine »,
r a p p o r t e u r d'affaires, personnage
central d u dossier mais absent des débats pour cause de c i t a t i o n irrégulière.
Que faire de l u i alors dans le cas d'une
réouverture de l ' i n s t r u c t i o n sur laquelle i l n'a pas eu son m o t à dire ?
Désormais saisie, la cour d'appel pourrait examiner cette affaire d'escroquerie massive à la défiscalisation (photo Ludovic Lài-Yu).
« Ce jugement tord le cou au droit »,
estime M^' M a t h i e u Girard, l'avocat
d ' u n des entrepreneurs ayant décidé
de faire appel. « // a seulement été rendu
pour corriger les erreurs du fisc et du parquet, à qui il appartenait de faire appel
de l'ordonnance de non-lieu de Savoye si
elle ne les satisfaisait pas. On regrettait
que Savoye ne soit pas prévenu à l'audience, mais ce n'est pas pour autant
qu'on peut accepter des poursuites complémentaires pour rattraper ces erreurs. »
SAINT-PIERRE
Selon nos i n f o r m a t i o n s , M"^^ Philijipe
Cosich, l'avocat de Philippe Savoye,
a également interjeté aiipel de cvWv
décision. Partie civile au procès, il vs\
le premier intéressé par une rcouvci
ture de l ' i n s t r u c t i o n , et se relrouvt'iail
dans une p o s i t i o n i n c o i i f o r l a h l e s'il
devait rejoindre à son tour le banc des
prévenus. Désormais saisie, la cour
d'appel pourrait examiner cette épineuse affaire dans u n délai rapproché.
Sébastien
Gignoux

Documents pareils

Escroquerie à la défîsc : comme un air de fiasco

Escroquerie à la défîsc : comme un air de fiasco Escroquerie à la défîsc : comme un air de fiasco... On saura ce matin si le tribunal décide de poursuivre les débats ou de renvoyer l'affaire, comme l'ont demandé la plupart des parties prenantes, ...

Plus en détail