CONTACT PRESSE Laure ROYAN Service

Commentaires

Transcription

CONTACT PRESSE Laure ROYAN Service
P
CONTACT PRESSE
Laure ROYAN
Service communication ACCM
www.agglo-accm.fr
04.86.52.60.59
La communauté d’agglomération a décidé d’adhérer, dès le début, au projet porté par l’association Marseille
Provence 2013, capitale européenne de la culture au travers d’un soutien financier de 551.250 euros. Pour ACCM,
cette adhésion est une opportunité supplémentaire de promouvoir la participation des citoyens à des projets
culturels et de renforcer le lien entre les acteurs culturels et les acteurs sociaux.
Parmi les nombreux projets prévus sur le territoire communautaire dans le cadre de Marseille Provence 2013, deux
sont portés par le conservatoire de musique du Pays d’Arles : Mouvances troubadours et Nos paysages sonores.
Nos paysages sonores est un projet coproduit avec La Compagnie des Patrimoines et réalisé pour des publics
scolaires (5 classes concernées) avec l’objectif de promouvoir le son comme vecteur privilégié de découverte de
lieux patrimoniaux emblématiques du territoire.
Ce projet est mis en œuvre par les artistes Guylaine Renaud et Thibault Verdron. Il propose la réalisation de 5
créations sonores sous forme d’installations dans 5 lieux emblématiques du patrimoine territorial : le Château
Musée imaginaire de Tarascon, les Marais du Vigueirat à Arles, la halle de Saint-Martin-de-Crau, le centre ancien
de Boulbon et le musée des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence.
Les enjeux
- Sensibiliser les élèves du conservatoire de musique et les enfants des écoles primaires partenaires aux principes
et méthodes d’une création sonore basée sur la prise de sons et la composition assistée par ordinateur
- Développer leur écoute du paysage comme espace naturel et de création humaine
- Développer l’offre du conservatoire de musique du Pays d’Arles en matière de musique assistée par ordinateur
Les objectifs
-
Créer une collection d’arts sonores installée temporairement en Pays d’Arles
Mettre en réseau des lieux emblématiques via l’art sonore
Mettre en place des ateliers d’écriture sonore
Garder mémoire du processus de création sous la forme d’un carnet de bord artistique et d’un blog
Chacune des cinq créations sonores fera appel à des écritures multiples (fiction, musique concrète, documentaire
poétique) et utilisera des sons concrets, et/ou des voix (poésie, chant, récit, sons) ou encore de la musique, le
tout collecté, fabriqué et/ou interprété par les artistes et les enfants participants.
Les œuvres réalisées seront présentées in situ dans chaque lieu entre juin et septembre 2013. Des inaugurations
sont prévues au mois de juin.
SOMMAIRE
Le son comme vecteur créatif et collaboratif du territoire ........p.4
Un art sonore des paysages et des lieux ........p.4
Structuration et calendrier de Nos paysages sonores
Les inaugurations en juin 2013
........p.5
........p.5
Partenaires associés
Suivi artistique et pédagogique du projet en images
........p.5
........p.5
Nos paysages sonores en quelques chiffres
........p.6
5 lieux emblématiques comme source d’inspiration
Les porteurs du projet
........p.6
........p.7
Conservatoire de musique du Pays d’Arles
La Compagnie des Patrimoines
Marseille-Provence 2013
Direction artistique ........p.8
Guylaine Renaud, Ethno-artiste, femme troubadour
Thibault Verdron, créateur et réalisateur sonore
Equipe pédagogique
Les oeuvres sonores
Installation
Installation
Installation
Installation
Installation
........p.9
........p.10
« Tous les chemins mènent à Tarascon », Château de Tarascon
« La pierre qui sonne », Parvis Ste Anne à Boulbon
« Raz de marais », Marais du Vigueirat à Arles
« Jour de marché », Halle de St Martin de Crau
« C’est un arbre », Musée des Alpilles à St Rémy de Provence
_3_
Nos paysages sonores
Création d’une collection d’installations sonores en Pays d’Arles
Un projet artistique, citoyen et patrimonial dans le cadre de MP2013
pour promouvoir le son comme vecteur privilégié de découverte du territoire
Le son comme vecteur créatif et collaboratif du territoire
9 mois de création sonore de septembre 2012 à Juin 2013 en Pays d’Arles pour :
- Découvrir le son - média aux possibilités infinies, par des écoutes attentives d’autres créations sonores,
par la découverte des matériels d’enregistrements lors des séances de captation sonore, par la manupulation
et l’utilisation de logiciel de montage.
- Apprendre ensemble, enseignants et éléves, artistes et parents d’élèves.
- Créer ensemble lors de semaines banalisées «classes sonores» comme il existe des «classes de neige».
Chacun sort grandi de l’aventure Nos paysages sonores, plus riche, plus compétent, plus ouvert sur les sons
du monde.
Un art sonore des paysages et des lieux
« Poser l’idée du vivant au cœur de la création en invoquant la mémoire sonore des lieux et des
territoires. Certains lieux “parlent“ sans qu’on les questionne, riches d’un fort potentiel évocateur,
d’autres plus discrets, se révèlent dans la recherche, mais tous bruissent de ce qu’ils sont. » Guylaine
Renaud
Pour le projet Nos paysages sonores Guylaine Renaud et Thibault Verdron se sont fixés un objectif :
réaliser cinq œuvres sonores à partir de sons enregistrés par les participants (écoliers et lycéens)
et eux mêmes sur les différents territoires. Cinq œuvres sonores réalisées en osmose avec leur
environnement : “Jour de marché“ à la halle de St Martin de Crau, “Raz de marais“ aux Marais du
Vigueirat, “Tous les chemins mènent à Tarascon“ au Château de Tarascon, “La pierre qui sonne“ à
Boulbon, “C’est un arbre“ au Musée des Alpilles à St Rémy de Provence.
Un art sonore des paysages et des lieux.
La conception des installations sonores reflète également une exigence absolue de qualité. L’idée consistant
à présenter le son dans l’espace afin que le public puisse le ressentir et vivre d’une nouvelle manière
l’expérience sonore dans chaque installation.
_4_
Structuration et calendrier de Nos paysages sonores
- 1ères sessions de travail avec les écoliers et les lycéens (une semaine consécutive avec chaque groupe) :
découverte du son et captations dans différents lieux en lien avec le site de création (octobre à décembre
2012)
- Séances de travail artistique en studio (décembre 2012 à mi mars 2013)
- 2ndes sessions de travail avec les écoliers et lycéens : travail sur la matière sonore et montage (janvier à
fin mars 2013)
- Séances de réalisation artistique en studio (mars à mai 2013)
- Inaugurations dans les 5 lieux (juin 2013)
- A partir de juin 2013 : découverte des installations par le public
Les inaugurations en juin 2013
- Le 5 juin à 18h aux Marais du Vigueirat, à Mas-Thibert à Arles
- Le 6 juin à 18h30 au Château de Tarascon
- La 12 juin à 18h sur le parvis Sainte-Anne à Boulbon
- Le 13 juin à 18h sous la halle de St-Martin-de-Crau
- Le 14 juin à 18h au Musée des Alpilles de St-Rémy-de-Provence
Partenaires associés
- La Ville de St Rémy de Provence
- Le Musée des Alpilles
- La Ville de Tarascon
- Le Château de Tarascon
- L’association «Les amis des Marais du Vigueirat»
- La Ville de Boulbon
- La Ville de St Martin de Crau
- Les office de tourisme d’Arles, de St-Martin-de-Crau, St-Rémy-de-Provence, Boulbon et Tarascon
- L’éducation nationale
- L’inspection académique, circonscription d’Arles
Suivi artistique et pédagogique du projet en images
www.lacompagniedespatrimoines.com/nps.php
_5_
Nos paysages sonores en quelques chiffres
- 135 enfants primaires et lycéens participant aux créations.
- 12 parents d’élèves.
- 2 artistes : Guylaine Renaud et Thibault Verdron de La Compagnie des Patrimoines.
- 50 professionnels : enseignants du conservatoire de musique du Pays d’Arles, enseignants de l’Education
nationale et professionnels des patrimoines et des territoires.
- 5 installations sonores : “Jour de marché”, “Raz de marais”, “La pierre qui sonne”, “Tous les chemins
mènent à Tarascon”, “C’est un arbre”.
- 2 territoires (zone d’intervention du conservatoire de musique du Pays d’Arles) : la communauté
d’agglomération ACCM et St-Rémy-de-Provence.
- 9 mois de travail participatif et collaboratif avec près de 200 personnes.
- 5 communes partenaires : St-Martin-de-Crau, Arles, Boulbon, Tarascon et St-Rémy-de-Provence.
- 5 lieux emblématiques du territoire : la halle de St-Martin-de-Crau, les Marais du Vigueirat à Mas Thibert, le
Château de Tarascon, le centre ancien de Boulbon et le Musée des Alpilles à St-Rémy-de-Provence.
5 lieux emblématiques comme source d’inspiration, de création et d’installation
- le Château de Tarascon
- les Marais du Vigueirat - Mas Thibert à Arles
- le village de Boulbon
- la halle de St Martin de Crau
- le Musée des Alpilles à St Rémy de Provence
Mas Thibert
Mas Thibert
zoom
_6_
Les porteurs du projet
Nos paysages sonores est une coproduction conservatoire de musique du Pays d’Arles, la Compagnie des
Patrimoines, Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture.
LE CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DU PAYS D’ARLES
Le Conservatoire de musique du Pays d’Arles regroupe la communauté d’agglomération ACCM (Arles,
Tarascon, Saint-Martin-de-Crau, Boulbon et Saint-Pierre-de-Mézoargues) et la commune de Saint-Rémyde-Provence.
Cet établissement culturel agréé par l’État symbolise le fort attachement de la communauté
d’agglomération aux pratiques artistiques et culturelles. Le développement des talents et de la créativité
des quelques 1 200 élèves inscrits chaque année est un important enjeu d’éducation et de formation
qui va de pair avec la capacité individuelle d’émancipation et la dynamique collective du vivre ensemble.
Depuis bientôt 30 ans, les collectivités, les équipes pédagogiques et administratives mènent des missions
d’éducation, d’enseignement et d’animation musicale en direction des jeunes ou moins jeunes musiciens
et leurs familles qui s’impliquent dans un rayonnement culturel et musical qui n’a cessé de s’intensifier
depuis quelques années.
Les objectifs centraux du projet d’établissement consistent en l’amélioration du service et une ouverture
sur les pratiques amateurs et les musiques d’aujourd’hui.
Le conservatoire de musique du Pays d’Arles poursuit également ses interventions en milieu scolaire.
Chaque année, près de 5 000 enfants sont concernés par ses actions menées en partenariat
avec l’Éducation nationale. Cette volonté se concrétise également avec l’organisation des concerts
pédagogiques «l’école du mélomane» à destination des enfants des classes primaires et maternelles du
territoire, et ce en partenariat avec l’association du Méjan.
LA COMPAGNIE DES PATRIMOINES
La Compagnie des Patrimoines rassemble des artistes et créateurs techniques pluridisciplinaires des
arts numériques et du spectacle vivant passionnés par l’architecture, le design, et les techniques son,
lumière et vidéo.
La création, la transmission aux plus jeunes et la recherche d’une esthétique sonore et visuelle épurée
pour aller à l’essentiel représente le fondement de leur travail. La source de leur démarche artistique
réside dans les lieux et leur histoire révélant ainsi les émotions qu’ils inspirent.
Thibault Verdron et Guylaine Renaud représentent des artistes emblématiques de cette compagnie créée
au printemps 2010 dans une volonté de partager et de mettre en valeur les sites en créant de manière
collaborative.
MARSEILLE-PROVENCE 2013, Capitale européenne de la culture
_7_
Direction artistique
Guylaine RENAUD, ethno-artiste, femme troubadour
Guylaine Renaud est chanteuse, compositrice et conteuse. Femme de l’oralité, elle œuvre depuis plus
de 10 ans dans le champ du patrimoine oral méditerranéen. Elle évolue également en toute liberté
dans l’univers des nouvelles musiques traditionnelles. A la croisée de la transmission et de la création
artistique, elle compose un univers poétique original où se mêlent chant, musique, récits et poésie
pour une création polymorphe (concerts, performances, créations sonores, parcours poétiques).
Elle est directrice artistique pour le spectacle vivant et la création sonore (le Voyage des 10, Les Passeurs,
Aubade ou le don du chant, Fiera avec Rita Macedo, Patrick Vaillant et Philippe Neveu, Salyens, l’homme du
sel avec Gaël Hemery,...) elle participe à différentes aventures musicales en tant qu’interprète et compositrice :
Mezdj (Chants sacrés de Méditerrannées-Direction Mouloud Adel-), Calènda avec Miquèu Motanaro et Serge
Pesce. En 2012 elle a enregistré Beatiho, un répertoire de poésies mystiques de Thérèse d’Avila et Jean de la
Croix aux côtés de Beñat Achiary, Gérard Siracusa et Dominique Regef, un livre-disque édité aux éditions Actes
Sud.
Ses projets et son actualité sur www.guylaine-renaud.eu
Thibault VERDRON, créateur et réalisateur sonore
Ingénieur du son de formation, il se passionne pour la création et le son dans son environnement
réel. Il possède une esthétique sonore exceptionnelle très appréciée des artistes et des professionnels.
Il collabore avec Guylaine Renaud depuis de nombreuses années.
Diplômé de l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), il développe
depuis plusieurs années une démarche de conception globale au service du spectacle allant de l’écriture
scénographique à la réalisation (son, mise en lumière, projection d’images). Dernièrement il a réalisé pour
la Compagnie des Patrimoines, la mise en son et en espace de “Chevaux et toiles“ spectacle équestre, “In
Rhodania une expérience subaquatique“ pour la Nuit européenne des musées au Musée Départemental Arles
Antique et de nombreuses autres créations.
Il travaille avec Guylaine Renaud depuis 2004 avec qui il a réalisé : 100 domiciles fixes création sonore pour
la scène et le CD, Les Passeurs, Mémoire et chant de convivialité - installation sonore en multidiffusion-, le
Haut-Parleur du petit Belsunce -Chroniques radiophoniques, Beatiho enregistrement de l’album. Depuis 2008, il
assure la régie générale et la mise en son des spectacles du Voyage des 10.
_8_
Equipe pédagogique
Depuis octobre 2012, l’équipe pédagogique réunit les enseignants du conservatoire de Musique du Pays d’Arles,
les enseignants de l’Education nationale et les artistes.
Sur l’ensemble des sîtes : Pierre Esteban RIVERO, Mounir KOUISS, Guylaine RENAUD, Thibault VERDRON.
_Tarascon
Marie-Laure VERGNAUD, enseignante de l’école Jules Ferry
Bernard FERRERO, enseignant du conservatoire de musique du Pays d’Arles
_Boulbon
Cathy CARRERA, enseignante de l’école des Saules
Angélique HUGOUNENQ, enseignante de l’école des Saules
Anne GIORDANO, enseignante du conservatoire de musique du Pays d’Arles
_Mas-Thibert
Christelle CARCÉLÈS-MADELEINE, enseignante de l’école Marinette Carletti
Audrey ROUGEOT, enseignante de l’école Marinette Carletti
Laurent PART, enseignant du conservatoire de musique du Pays d’Arles
_St-Martin-de-Crau
Patrick MOURIC, enseignant de l’école César Bernaudon
Marie-Chantal LINSOLAS, enseignante du conservatoire de musique du Pays d’Arles
_St-Rémy-de-Provence
Anne BOUSQUET, enseignante du lycée agricole
Michel BONET, enseignant du lycée agricole
Jody STALEN, enseignant du conservatoire de musique du Pays d’Arles.
_9_
Les oeuvres sonores
tous les chemins mènent à Tarascon
Création : Guylaine RENAUD & Thibault VERDRON
Avec la participation des élèves :
Soukaïna, Younes, Lofti, Marie, Najwa, Malik, Manar, Habib, Laura, Manon E, Lucas, Aymane, Momtez, Sarah, Gabriel, Sonia,
Bouchra, Jimmy, Himaya, Manon D, Enzo, Riyane, Sabrina, Amanda, Loan, Radwan et Ralia
Enseignants et techniciens du conservatoire de musique du Pays d’Arles
Bernard FERRERO, Pierre Esteban RIVERO et Mounir KOUISS
Enseignant de l’école Jules Ferry de Tarascon
Marie-Laure VERGNAUD
Partenaires associés
La Ville de Tarascon
Château de Tarascon
INSTALLATION « TOUS LES CHEMINS MÈNENT À TARASCON »
Château de Tarascon _ A découvrir du 7 juin au 31 octobre 2013
« Depuis l’Antiquité Tarascon est située à la croisée des grands axes routiers, au carrefour des chemins … de
fortune ou d’infortune, un point de rencontre de tous les destins … décor rêvé pour un roman d’aventure.
L’œuvre “Tous les chemins mènent à Tarascon“ est un clin d’œil à cette idée de voyage et de cheminement.
Nous évoquons ici le déplacement en recréant une circulation entre les différents réseaux de conduits du
bâtiment. L’auditeur quitte Tarascon en train pour y revenir en bateau.
Le visiteur d’un point à l’autre du dispositif sonore s’égare, pour une escapade dans les dédales du château. »
Guylaine Renaud
_10_
la pierre qui sonne
Création : Guylaine RENAUD & Thibault VERDRON
Avec la participation des élèves :
Marie, Jade, Carla, Maëlle, Juliette, Sacha, Yanis, Mathilde, Teigan, Max, Manon, Oréliane, Anaïs, Mathéo, Louis, Yona, Loucas,
Céleste, Alexia et Noah
Enseignante et techniciens du conservatoire de musique du Pays d’Arles
Anne GIORDANO, Pierre Esteban RIVERO, Mounir KOUISS
Enseignants de l’école des Saules de Boulbon
Cathy CARRERA et Angélique HUGOUNENQ
Partenaire associé
La Ville de Boulbon
INSTALLATION « LA PIERRE QUI SONNE »
Parvis Sainte Anne, Boulbon _ A découvrir du 13 juin au 15 septembre 2013
« Pierre calcaire, pierre précieuse, pierre de taille, galets, fossiles, carrières, calanques et calades … Un monde
minéral tout autour, présence silencieuse qui veille.
Si les pierres parlaient … que diraient-elles ?
“La pierre qui sonne“ est une création inspirée des légendes liées au minéral qui jalonnent l’histoire des
hommes depuis la nuit des temps.
Technologie ou magie, le pas est fait.
Ici la pierre est reconstituée par des sons, matérialisée par des mots, le mystère de “la pierre qui sonne“
dévoilé. »
Guylaine Renaud
_11_
raz de marais
Création : Guylaine RENAUD & Thibault VERDRON
Avec la participation des élèves :
Nina, Christof, Yanis, Cassandra, Anissa, Naïl, Lylian, Clément, Adren, Lhéa, Enzo, Gianni, Rémi, Carla, Nahel, Loïs et Rhana
Enseignant et techniciens du conservatoire de musique du Pays d’Arles
Laurent PART, Pierre Esteban RIVERO, Mounir KOUISS
Enseignants de l’école Marinette Carletti de Mas-Thibert
Christelle CARCÉLÈS-MADELEINE et Audrey ROUGEOT
Partenaires associés
Les amis des Marais du Vigueirat
INSTALLATION « RAZ DE MARAIS »
La Ville d’Arles
Marais du Vigueirat, Mas-Thibert, Arles _ A découvrir du 5 juin au 15 septembre 2013
« Le marais semble se suffire à lui même quand on y pénètre.
Nous sommes portés par une sensation de paix où faune et flore en parfaite harmonie poursuivent leur
inexorable mission vitale. Et pourtant …
Au fil de la promenade sur les pontons du marais … comme il est surprenant d’entendre se révéler peu à
peu tant d’autres sons : machines, avions, hélicoptère, son de la voie rapide au loin, coups de fusil … un vrai
tintamarre d’activité humaine et de sons animaliers mêlés, un partage du milieu protégé de concert, en accord
presque parfait.
L’œuvre “Raz de marais“ explore un nouveau territoire dans lequel chaque élément de cet écosystème se
retrouve chamboulé.
Un jeu des équilibres rompus pour un nouvel équilibre retrouvé…
et le ponton devient sonore. »
Guylaine Renaud
_12_
jour de marché
Création : Guylaine RENAUD & Thibault VERDRON
Avec la participation des élèves :
Mélissa, Léo, Nadia, Solène, Sarah.B, Sarah.Z, Sarah.H, Antoine, Manon, Natache, Clément, Lise, Clara, Hugo, Théo, Estelle,
Pablo, Mélanie, Mériam, Inès, Mélinda, Douayn, Alicia, Flora, Martin, Nathan, Abigaël, Salomé, Yassine, Loïc et Laura
Enseignante et techniciens du conservatoire de musique du Pays d’Arles
Marie-Chantal LINSOLAS, Pierre Esteban RIVERO, Mounir KOUISS
Enseignant de l’école César Bernaudon de St-Martin-de-Crau
Patrick MOURIC
Partenaire associé
La Ville de Saint-Martin-de-Crau
INSTALLATION « JOUR DE MARCHÉ »
la Halle de St-Martin-de-Crau _ A découvrir du 14 juin au 15 septembre 2013
« Animés par l’ambiance des foires et des marchés méditerranéens qui résonnent de cris et de harangues,
vibrent de la rumeur des commerçants et des clients qui s’affairent autour des étalages … nous avons rêvé
une création sonore vivante, gaie, tumultueuse aux senteurs épicées.
“Jour de marché“ réunit des sons collectés chez les commerçants de la ville et les forains du marché, des
ritournelles d’enfants composés et diffusés en 5.0 “Old school“.
Un moment d’écoute très convivial durant lequel la halle devient lieu de sociabilité et de rencontre, s’anime et
résonne de ses senteurs cosmopolites. »
Guylaine Renaud
_13_
c’est un arbre
Création : Guylaine RENAUD & Thibault VERDRON
Avec la participation des élèves :
Mélanie, Jo, Flo, Pauline, Robin, Nicolas, Jean-Baptiste, Vincent, Vincent, Pauline, JC, Coralie, Rémi et Aurélien
INSTALLATION « C’EST UN ARBRE »
Enseignant et techniciens du conservatoire de musique du Pays d’Arles
Jody STALEN, Pierre Esteban RIVERO, Mounir KOUISS
Enseignants du lycée agricole de St-Rémy-de-Provence
Anne BOUSQUET et Michel BONET
Partenaires associés
La Ville de Saint-Rémy-de-Provence
Le Musée des Alpilles
Musée des Alpilles à St-Rémy-de-Provence _ A découvrir du 14 juin au 31 décembre 2013
« La création sonore “C’est un arbre“ s’inscrit dans la proposition muséale de l’exposition ARBRE du Musée
des Alpilles.
Pour cette œuvre il nous a fallu appréhender l’arbre comme continent et planète à la fois.
Il nous a fallu saisir le tout de l’arbre et ses éléments constitutifs.
Chercher à comprendre et entendre ce qui est arbre dans le bois, arbre dans l’eau, arbre dans le feu, arbre
dans le vent, arbre dans l’oiseau.
Se demander si c’est l’oiseau qui fait l’arbre ou l’arbre qui fait l’oiseau ?
Et c’est en arpentant les Alpilles que nous avons trouvé les réponses.
“C’est un arbre“ est une création sonore arborescente où il fait bon s’arrêter. »
Guylaine Renaud
_14_

Documents pareils