SELINA KYLE alias CATWOMAN

Commentaires

Transcription

SELINA KYLE alias CATWOMAN
100 icônes badass du cinéma
Les années 90
• Dominique Montay •
SELINA KYLE
alias CATWOMAN
A
Interprétée par Michelle Pfeiffer
• Le film : Batman, le défi (Batman Returns, 1992). Réalisé par Tim Burton •
lors que vous lisez ces lignes,
sachez une chose : je suis un
adorateur du second Batman
de Tim Burton. À mon sens,
Batman Returns est l’une de ses
plus grandes réussites, une baffe
visuelle de tous les instants, des
dialogues merveilleux et une
interprétation qui rapprochent plus le film d’un Federico Fellini que d’une adaptation de comic book.
S’il n’est pas fidèle, au rang des transgressions, il
trône tout en haut dans mon palmarès.
Passées ces considérations, attardons-nous sur
le personnage de Selina Kyle. Kyle est une secrétaire
broyée par une société phallocrate, érigée au rang
de jolie chose maladroite qui fait le café. Sa vie est
d’une vacuité absolue et son intérieur évoque plus
celui d’une adolescente sur le retour que celui d’une
femme. Selina Kyle va mourir de la main de son
patron, après avoir réalisé qu’il allait, plutôt qu’alimenter Gotham City en électricité avec sa nouvelle
centrale, la voler.
Puis Selina Kyle va être ressuscitée par des chats.
Et toute sa vie va basculer. Mue par la vengeance,
elle change d’attitude, bascule dans la noirceur.
Elle se confectionne un costume de cuir qui met
en avant sa sexualité, et qui la rapproche de ce
qu’elle est devenue dans tous les aspects du terme :
une femme-chat.
Loin de l’idée qu’on se fait du personnage dans
le comic book (voleuse ou prostituée selon les canons…), Selina Kyle est quelqu’un de décidé, qui
n’a qu’un but : éliminer son boss (rêve américain),
Max Shreck (Christopher Walken). Tim Burton
utilise toutes les facettes de son actrice, Michelle
Pfeiffer (la nature maladroite de la comédienne
avant sa transformation, son physique de femme
fatale après). L’actrice est parfaite, au niveau de sa
prestation dans Les liaisons dangereuses.
Catwoman est belle, insaisissable. Même
Batman n’a pas le dessus sur elle. Et ne parlons pas
de Bruce Wayne sur Selina Kyle, il lui mange dans
la main. Deux scènes mythiques : le combat sur les
toits entre Batman et Catwoman, qui s’apparente
plus à des préliminaires SM, et la confrontation
entre Selina Kyle et Bruce Wayne à un bal masqué.
Au cours de celui-ci, ils sont les seuls à ne pas
porter de masques. Et pour cause, elle comme lui
considèrent qu’être Selina et Bruce, c’est porter un
masque. Leur norme, leur vérité, c’est sous les traits
de Catwoman et de Batman qu’ils l’exhibent.
Une réinterprétation inégalée, la Catwoman
de Christopher Nolan n’a clairement pas la même
importance et essayons d’oublier la piteuse
de Pitof.
¶
149