Prière, Pensées de sr. Eusébie Palomino

Commentaires

Transcription

Prière, Pensées de sr. Eusébie Palomino
PRIERE à Dieu
Par l’intercession de la Bienheureuse sr. Eusébie
1. Ô mon Dieu, auteur de tout bien, toi qui donnes la sagesse
aux petits et aux humbles, nous te supplions
de bien vouloir glorifier ton humble servante sr. Eusébie Palomino et de nous accorder par son intercession
la grâce que nous te demandons… (On formule la grâce qu’on désire obtenir).
Nous te supplions aussi, Ô Dieu notre Père, qu’en suivant l’exemple de cette héroïque Fille de Marie
Auxiliatrice, beaucoup les imitent, soit dans le monde, soit dans la vie consacrée qu’elle vécut fidèlement
en suivant la trace féconde de Saint Jean Bosco et de Sainte Marie Dominique Mazzarello.
2. Ô Dieu auteur de tout bien, toi qui donnes ta sagesse aux petits
et aux humbles, rends-nous capables
d’imiter les vertus de sr. Eusébie dans son intimité profonde avec toi et dans l’accomplissement fidèle de ta
volonté. Fais qu’à son exemple beaucoup de personnes et surtout des jeunes, apprennent à offrir
généreusement le travail et les fatigues de chaque jour, jusqu’à la rencontre avec toi dans la joie sans fin.
Nous te le demandons par Jésus notre Seigneur.
Collecte : Ô Dieu, qui a modelé le cœur de la bienheureuse Eusébie, vierge, sur le mystère pascal de
ton Fils jusqu’au don de la vie, fais que, rendus forts par son exemple d’humilité et de joie, nous
grandissions constamment dans ton amour et dans le service des pauvres. Par Jésus notre Seigneur.
Quelques prières de sr. Eusébie Palomino1
POUR LES PARENTS
“Ô mon Jésus, jette un regard de bonté sur mes pauvres parents, ne permet pas qu’ils manquent du
nécessaire. Rappelle-toi tous les sacrifices qu’ils ont faits pour moi; rends-les bons et saints pour qu’ils
puissent ainsi accomplir le destin que le Père leur a désigné » (Lettre 6,3)
AVANT DE DORMIR
“Ô Divin Jésus, solitaire dans tant de tabernacles, sans que nous te visitions et t’adorions, je t’offre mon
cœur solitaire et je désire que chacun de ses battements soit un acte d’amour pour Toi. Sous les voiles
eucharistiques Tu veilles toujours et ton amour ne dort jamais ni ne se fatigue à aller chercher les pécheurs.
Ô bien aimé Jésus ! Ô Jésus solitaire comme je voudrais que mon cœur soit une lampe dont la lumière
libère mon amour pour Toi seul. Sentinelle de veille sacramentelle, gardienne du monde endormi et des
âmes troublées et de ta pauvre fille. Je sais que les souffrances présentes ne peuvent pas se comparer avec
la gloire future qui nous attend. Patience pour aujourd’hui ma pauvre âme, le jour d’hier est déjà passé et
tout ce que tu as souffert aussi. Si tu l’as souffert avec patience, [rappelle-toi] qu’après tout, les jours d’ici
bas sont brefs. Et je ne peux donc pas t’offrir les douleurs et les peines d’un seul jour ? Je veux mon Divin
Maître que ce que j’aurai à souffrir tout au long des jours soit pour ton amour. Amen ! » (Lettre 41,6)
1
Le preghiere e i pensieri, che seguono, sono tratti dalle Lettere della Serva di Dio suor Eusebia Palomino, Roma, Istituto FMA
1983 (traduzione dallo spagnolo di suor Maria Domenica Grassiano.)
POUR ETRE RECONNAISSANTS
“Est-il possible, mon Jésus, qu’avec tout ce que tu as fait pour nous, nous ne correspondions pas
aux délicatesses de ton amour? Les animaux, les plantes seraient plus reconnaissants que nous ?
Ah non, mille fois non !
Ne voyez-vous pas mes chères sœurs, les eaux pures et cristallines d’une source qui offre
au passant, aux heures de soif et de fatigue, quelques gouttes de cette liqueur très pure pour
qu’elle rafraîchisse la gorge et essuie la sueur, pendant qu’elles vont en disant : regardez-nous et
voyez comme nous sommes obéissants à Dieu ? Ne voyez-vous pas ces ruisseaux qui serpentent
entre les escarpements et les prairies couvertes d’une foule de fleurs aux mille couleurs, entre les
vallées et les collines qui nous réjouissent par leurs couleurs et le murmure des eaux qui chantent
les laudes du Seigneur ?
Ne voyez-vous pas ces champs couverts de coquelicots rouges et de bleuets et de campanules
jaunes, au milieu de gentilles marguerites, ces fleurs qui toutes ensemble nous disent : observez
notre perfection, notre parfum et notre arome et voyez au-delà de tout cela, Celui qui nous a
créées, Dieu ? Elles crient tout ensemble : si nous sommes aussi belles comment sera votre
Paradis, si vous êtes fidèles à suivre les enseignements de Dieu ? Ne voyez-vous pas ces sommets
des montagnes couverts de feuillage où une infinité d’oiseaux font leur nid et qui avec leurs trilles
et leurs ramages chantent sur des notes harmonieuses, remplissant les espaces de leurs laudes au
Seigneur qui les a créés ?
Ne voyez-vous pas ce ciel d’azur, percé de millions d’étoiles qui suivent leur chemin d’une part et
de l’autre accomplissent le destin que le Tout Puissant fixa pour elles
Ô peuple de mes amours qui m’a donné tant de sourires, tant de caresses, de joies et de faveurs,
pourquoi ne corresponds-tu pas aux amabilités de Jésus, en recevant chaque jour la Sainte
Eucharistie pour qu’il soit ton aliment, ta lumière, ton guide dans le dur chemin de la vie ? »
(Lettre 56, 4-5)
UN COLLOQUE AVEC JESUS
“Ô mon doux Jésus, solitaire je te vois dans tous les tabernacles de la terre, veillé
seulement de la flamme d’une petite lampe dans les longues heures de la nuit et du jour – Toi qui
es la lumière du monde – tandis que dans des millions de palais on danse et on rit sans
s’apercevoir qu’au-delà il y a une autre vie et que le Seigneur nous paiera selon nos œuvres.
Ô prisonnier de mon âme pourquoi ne touches-tu pas avec ton doigt très pur les
montagnes pour qu’elles fument et que la terre s’incendie Cf. (Ps. 83, 15 ; 104, 32 ; 144, 5) par un
grand désir comme celui qui soupire après les eaux pures et cristallines qui surgissent et ruissellent
de tes tabernacles ? [… ] » (Lettre 56, 5)
PENSEES DE SR. EUSEBIE POUR CHAQUE JOUR
1. “La vie est courte, l’éternité est longue et quel bonheur nous aurons si nous avons vécu en bons
chrétiens; quelle joie, quelle allégresse quand nous entrerons dans le Royaume éternel, c’est à dire le
Paradis” (Lettre 55, 1marzo 1934)
2. “Que personne ne dise: je suis pauvre, je ne peux rien faire. La vraie charité ne tire pas son trésor du
porte monnaie, mais du cœur” (Lettre 56, 25 avril 1934)
3. “Quand quelqu’un n’a pas d’argent ou autre à donner, il peut faire l’aumône d’une prière et adresser au
pauvre des paroles de bonté, de douceur et d’amour qui le réconfortent” (Lettre 56, 25 avril 1934)
4. “Combien trompent les pauvres parce qu’ils ne connaissent pas le catéchisme, ce petit livre, s’il est bien
pratiqué conduit tout droit au paradis” (Lettre. 56, 25 avril 1934)
5. “Aimons le catéchisme et pour ce qui dépend de nous, enseignons-le de telle façon que les autres aussi
le connaissent et l’aiment” (Lettre 56, 25 avril 1934)
6. “Oh, mon doux Jésus, solitaire, je te vois dans tous les tabernacles de la terre, veillé seulement de la
petite flamme d’une petite lampe durant les longues heures de la nuit et du jour – toi qui es la lumière du
monde – pendant que dans des millions de palais, on danse, on joue et on rit sans se rappeler que dans
l’au-delà il y a une autre vie et que selon nos œuvres le Seigneur nous paiera » (Lettre 56, 25 avril 1934).
7. “Ô Espagne bien aimée, ne t’éloigne pas de mon Dieu qui veut te sauver et te donner tant de
bénédictions” (Lettre 56, 25 avril 1934)
8. “L’Eglise sera beaucoup persécutée et il y aura beaucoup de martyrs, tour à tour ici et là. Ne voyons-nous
pas que tout s’accomplit à la lettre ? Combien de martyrs il y a eu au Mexique? Et en Russie, au Japon, dans
notre Espagne?” (Lettre 57, 4 juin 1934).
9. “Comme il est bon notre Dieu avec tous, répandant sa bonté sur tous les hommes ; et comme nous
correspondons mal aux finesses de son amour!” (Lettre 62, 25 septembre 1934).
10. “Aimons beaucoup Jésus et cherchons à le recevoir chaque jour dans notre âme pour être chaque jour
plus fervente, plus mortifiée et plus chrétienne pour réparer [les offenses] faites à Jésus et faire descendre
la bénédiction du ciel sur les villages et sur les cités” (Lettre 63)
11. “Daigne, ô ma Mère, accepter le travail que je fais” (Lettre 65).
12. “Cœur Immaculée de Marie, aidez-moi à sauver mon âme” (Lettre 65).
13. “Prions avec ferveur pour que viennent vite ces conversions et que le Christ soit glorifié dans les âmes”
(Lettre 66).
14. “Veillez surtout sur l’âme de vos enfants parce que le démon comme un lion rugissant tente de les
dévorer (1 Pt 5,8). Tenez-les toujours sous votre regard […] les enfants sont la part la plus aimée de Jésus ”
(Lettre 67).
15. “Les parents qui ne se préoccupent pas de leurs enfants pour qu’ils se gardent purs et simples, sont
des criminels pour l’âme de leurs enfants parce qu’ils leur donnent la mort de l’âme, en les privant de la vie
de l’âme, de la vie du ciel” (Lettre 67)
16. “Si nous voulons que Marie nous accueille avec amour, donnons-lui comme esclave notre cœur tout
entier” (Lettre 69)
17. “Nous devons aller avec Marie et par Marie à Jésus. C’est le chemin le plus court et le plus facile pour
arriver” (Lettre. 69)
18. “Marie se fait la gardienne de tous nos biens et au soir de la vie une grande richesse nous viendra
d’elle ». (Lettre 67)
19. “La sainteté est si belle […] que tous devraient la chercher” (Lettre 70)
20. “Quand je me rappelle le jour de ma première communion, mes yeux se remplissent de larmes de la
joie que mon âme éprouva parce que je me sentais la plus heureuse de la terre […] je désirais mourir pour
rester plus près de Jésus qui était l’amour de mes amours ” (Lettre 72)
21. “Prions et faisons confiance parce que la miséricorde du Seigneur est très grande et ce qui nous semble
difficile aujourd’hui, pour Dieu rien n’est impossible comme le dit notre concitoyenne Sainte Thérèse de
Jésus: la prière obtient tout; celui qui a Dieu, rien ne lui manque, Dieu seul suffit” (Lettre 74)
22. “Etre bon c’est une grande gloire pour Dieu et pour les hommes, parce que nous ne savons pas quand la
mort nous surprendra, si ce sera à la maison ou dehors, il faut donc être toujours préparé, en effet nous ne
savons pas si ce sera de jour ou de nuit mais si nous sommes prêts, il n’y a rien à craindre (Lettre 75)
23. “Par Marie Jésus vint sur terre et par Marie Il veut que nous allions à Lui, surtout ces derniers temps
comme le dit Saint Grignon de Montfort (…) Par Marie viendra ce règne de feu de l’Amour Divin dont
toutes les nations brûleront d’un seul cœur » (Lettre 76)
24. “Faisons confiance en Jésus et en ces jours nous sommes comme des voleurs, prenons tout ce que
nous pouvons, non seulement pour nous mais aussi pour nos frères » (Lettre 78)
25. “La vraie sainteté ne consiste pas à s’en aller dans un coin perdu ou à se donner la discipline ou à faire
de grandes choses, rien de tout cela. La vraie sainteté consiste à se renoncer, à suivre en tout la vie
commune et dans l’accomplissement exact de nos propres devoirs” (Lettre 79)
26. “Nous devons agir avec l’intention droite de plaire à Dieu seul” (Lettre 79)
27. “Jésus dit aux âmes: “Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisies au milieu
de tant de fleurs du jardin de l’Eglise”. Ces fleurs sur lesquelles le Divin Jardinier Jésus fixa le regard doivent
être toujours agréables et correspondre à la finesse de son amour, si l’on désire recevoir sa caresse, sa
tendresse et l’effusion de son amour » (Lettre 79)
28. “Je suis pauvre, sans argent et je ne puis rien offrir, cependant Marie est ma Mère et lui revaudra tout”
(Lettre 81)
29. “Si tu veux être très heureuse et agréable à Marie, tu dois recevoir l’Eucharistie très souvent” (Lettre
85)
30. “Nous devons rester toujours joyeux parce que les peines sont des roses et Jésus les aime beaucoup”
(Lettre 85)
31. “Comme le lierre planté au pied d’un arbre commence à s’accrocher et ne s’arrête pas jusqu’à ce qu’ il
soit arrivé à la dernière branche , ainsi les âmes spirituelles s’élèvent comme l’aigle à la hauteur du propre
nid, là où se tient tout son amour sans se salir aux choses de la terre dont beaucoup sont esclaves » (Lettre
88)
LIEN
http://www.preghiereperlafamiglia.it/eusebia-palomino.htm

Documents pareils