LA CAGE A OISEAU

Commentaires

Transcription

LA CAGE A OISEAU
Comment comprendre cette affirmation ?
Quelle est pour moi la distinction entre tentation et péché ?
Dieu me tente-t-il ?
* Jésus fut confronté directement au diable… et l’enjeu est la manière
dont Jésus va réaliser sa mission de salut de l’humanité.
Le fait d’être tenté prouve-t-il que je n’ai pas suivi Dieu correctement ?
Y a-t-il des moments où j’ai l’impression d’être pris dans une tourmente qui
me dépasse ? Comment, par contre, interpréter des épreuves qui ne
semblent pas avoir de sens ? Par exemple, quand quelqu’un est tué sur le
coup dans un accident de voiture ?
On parle souvent de tentations personnelles. Existe-t-il également des
tentations collectives contre lesquelles l’Église, ou ma famille d’Église
locale, doit se garder ? Dans l’affirmative, lesquelles ?
* Jésus répond par : « Il est écrit »
Les tentations ont souvent un rapport avec nos désirs les plus intenses et
semblent survenir lorsque nous sommes les plus vulnérables. Jésus puise sa
force dans le texte biblique.
Comment le texte biblique peut-il me donner la force de répondre aux
tentations et de ne pas céder au péché ?
La Bible possède-t-elle les réponses à toutes les questions ?
Si je cède à la tentation et au péché, quelles promesses bibliques peuvent
me réconforter ?
6. Conclusion (1 Pi 1.6-9)
Pierre met ici en évidence un paradoxe de la vie du disciple. L’espérance
est source de joie, malgré l’épreuve qui fortifie la foi.
Quelles que soient les difficultés, le chrétien est appelé à garder sa
sérénité, confiant dans les promesses divines, et à vivre dans l’espérance
du Royaume qui vient.
A cet égard, nous sommes invités cette semaine à méditer quelques récits
bibliques écrits « pour nous servir d’exemple ». Ils nous présentent quelques
types d’épreuves.
1. Le cheminement du peuple d’Israël depuis l’Egypte jusque
dans la terre promise par Dieu est, dans la Bible, symbole
du cheminement du croyant avec son Dieu.
En effet, l’Egypte est une civilisation de production, du
travail à la chaîne, qui réalise des choses extraordinaires…. Mais elle anéantit l’homme, détruit les
personnalités, les enchaîne à cette nécessité de
production. Ce qui est destiné à assurer la subsistance
des hommes se révèle une arme d’oppression et de
mort.
Le futur Israël, qui risque d’être broyé par cette civilisation. Israël a un
autre projet de vie, il veut vivre une vie différente, qu’il ne peut vivre dans
les structures égyptiennes. C’est pourquoi Dieu va les faire sortir d’Egypte.
Le peuple reçoit la liberté.
4
Jacques Rase
14 - 20 octobre
Le texte biblique nous montre que les croyants qui nous ont précédés ont
vécu leur relation avec Dieu au travers d’expériences exaltantes, mais
aussi de moments d’épreuves.
La Bible a un regard honnête sur ce problème. Lorsque Dieu appelle le
croyant à le suivre, il ne lui promet pas une vie exempte de difficultés…
L’invitation de Jésus résonne ainsi : « Qu’il se charge de sa croix et qu’il me
suive » (Mt 16.24). La religion n’est pas une « assurance tous risques » à
laquelle on souscrit pour ne pas avoir de problèmes. Bien au contraire,
« l’adversaire rode comme un lion rugissant… » (1 Pi 5.8).
Feu – leçon 3
3
LA CAGE A OISEAU
En quoi la civilisation égyptienne, telle que décrite dans la Bible, me parle-telle des conditions de vie en 2007?
En quoi le projet que Dieu me présente est-il libérateur ? A quel moment aije ressenti cette libération ?
Qu’est-ce que cette libération apporte dans ma vie ?
Feu – leçon 3
1
Jacques Rase
En ordonnant à Moïse de jeter un bois dans l’eau, Dieu transforme le mal
en bien. Il continue à pourvoir au bien de ses enfants. La vie au désert est
une continuelle manifestation de la puissance de Dieu en faveur du
peuple.
2. L’impasse : la mer Rouge (Ex 14)
Adhérant au projet que Dieu leur propose, les
Israélites sortent d’Egypte. Bien que guidés par
Dieu, ils partent vers l’inconnu, vers l’insécurité et
devront faire l’expérience de la foi.
A peine sorti d’Egypte, les Israélites se trouvent pris au piège, dans
l’impasse : devant, la Mer Rouge, et derrière, les armées de Pharaon.
Relisez le texte. Voyez quelle fut la réaction du peuple ? (voir vts 10-12)
Au cours de mon cheminement chrétien, m’est-il arrivé d’être face à un
événement inattendu, pris au piège ou devant une impasse, matérielle,
morale ? Dans quelles circonstances ?
Quelle a été ma réaction ? Quels étaient mes sentiments ?
Suivre la « colonne de nuée » ne garantit pas le bonheur à chaque instant.
L’expérience est parfois sévère. Les Israélites crient alors à l’Eternel – ou
plutôt disent à Dieu toute leur désillusion. On voit alors apparaître les
premiers murmures contre Dieu et contre Moïse.
Quelle fut la réponse de Dieu ? (v.13,14)
La foi en Dieu seule a-t-elle suffi ? (v.15)
Est-il toujours facile de placer sa confiance en Dieu, malgré ses nombreuses
promesses ? Pourquoi ?
En quelles circonstances ai-je douté ? M’est-il aussi arrivé de murmurer ?
Suffit-il de contempler la manière dont Dieu va agir ? Quelle est l’attente
de Dieu à mon égard ?
Dieu délivre-t-il toujours de manière « spectaculaire » ? Quelle est
l’incidence de sa réponse – ou non-réponse - sur ma confiance en Lui ?
Comment savoir que Dieu ne m’a pas abandonné ?
Le peuple progresse dans le désert. Et voilà que se présente une oasis. Voilà
enfin une bonne occasion pour reprendre des forces. Mais malheureusement
l’eau - si désirée - est amère. Quelle désillusion ! Suivre Dieu, sortir d’Egypte au
péril de sa vie, pour ne trouver que de l’eau amère à boire !!
Dans mon cheminement avec Dieu, m’arrive-t-il d’être déçu car les
événements ne se déroulent pas comme je l’avais espéré ?
Quelles sont pour moi les eaux qui se sont révélées amères ?
Feu – leçon 3
2
Ai-je vu dans ma vie des moments ou des circonstances, où l’eau amère
s’est transformée en eau douce, où Dieu a permis que « toutes choses
concourent à mon bien » ?
La réponse de Dieu a-t-elle toujours été celle que je souhaitais ?
Suis-je persuadé que Dieu veut toujours mon bien ?
4. Les doutes : Les murmures de Rephidim
(Ex 17.1-7 )
A Mara, le peuple a trouvé de l’eau amère, que
Dieu a transformée en eau douce. Quelques jours
plus tard, la nuée s’est arrêtée dans un endroit où
il n’y avait pas d’eau du tout. Cette fois, c’en est
trop.
Quelle est la réaction du peuple ? Quelle question les enfants d’Israël ont-ils
posée ? (Ex 17.7)
Me la suis-je déjà posée ? Si oui, pourquoi ? Ai-je reçu une réponse ?
Combien de réponses dois-je recevoir avant de ne plus jamais douter?
Comment se manifeste dans ma vie le fait que Dieu ne m’abandonne
pas ?
5. Les événements me dépassent…Jésus tenté dans le désert :
(Lc 4.1-13)
3. La déception : les eaux de Mara (Ex 15.22-27)
Jacques Rase
Après les quelques leçons tirées de l’expérience du peuple d’Israël dans le
désert, nous voici confronté au récit, très connu, de la tentation de Jésus.
Sans commenter le texte et sans chercher la signification de chacune des
tentations, relevons quelques points dans le cadre de notre réflexion sur les
difficultés de la vie chrétienne :
* Jésus est conduit par le Saint-Esprit dans le désert…
Feu – leçon 3
3
Jacques Rase

Documents pareils