Online : Blitzr, la nouvelle façon de consommer la musique

Commentaires

Transcription

Online : Blitzr, la nouvelle façon de consommer la musique
Online : Blitzr, la nouvelle façon de consommer la musique
Lundi, 10 Mars 2014 07:00
Vous en avez marre d’écouter de la musique sur Deezer ou Spotify ? Alors Blitzr est
peut-être fait pour vous.
Fondée en octobre dernier par deux ingénieurs et un chercheur en sciences sociales - tous trois
issus du groupe bordelais Year of No Light, cette plateforme web entend révolutionner nos
modes de consommation de la musique en ligne. « Nous avions tous un passif en matière de
musique, on est tous musiciens ou gestionnaires de labels, etc. Nos attentes sur la musique par
rapport aux potentialités du net n’était pas comblées, on était déçus. On a donc eu l’idée de
créer cette plateforme sémantique dédiée à la musique », avance Pierre Anouilh.
Tous les services en un seul
Proposée pour l’instant en version bêta, la plateforme ordonne l’ensemble des données et
services musicaux en une seule et unique interface gratuite et fonctionnant sans publicité. De
quoi concurrencer de nombreux sites de streaming (Deezer, Spotify...) qui payent les maisons
1/3
Online : Blitzr, la nouvelle façon de consommer la musique
Lundi, 10 Mars 2014 07:00
de disques pour utiliser leurs titres et proposent en retour des abonnements pour que les
internautes puissent les écouter. Sur Blitzr, l’utilisateur peut accéder gratuitement à « 4
millions d’artistes et 40 millions de chansons » via un moteur de recherche sémantique
recoupant les informations les plus pertinentes trouvées sur le web (artistes, albums, labels,
biographies...) « Le but est de proposer d’ici 2 ou 3 ans la plus grosse base de données de
musique au monde et d’avoir 5 millions de visiteurs. » Pour cela, les fondateurs se sont aidés
de deux développeurs et ont fourni « un long travail de recherche et de développement à l’aide
de programmes et d’algorythmes automatisés que l’on continue à parfaire », explique Pierre
Anouilh. Ceux-ci leur permettent de collecter les données de divers supports musicaux. «
Aujourd’hui, il y a une vraie ouverture des API (interface de programmation permettant
d’accéder et d’utiliser des données, ndlr). Les données sont de plus en plus ouvertes », informe
le co-fondateur. « Pour l’instant, on agrège YouTube, car c’est là qu’on peut écouter et trouver
quasiment toutes les musiques. Mais ce n’est qu’un début, car nous allons aussi agréger toutes
les sources d’écoutes disponibles comme Soundcloud ou Bandcamp. » Acheter au meilleur prix
Blitzr propose aussi un comparateur de prix agrégeant les offres de marketplaces dédiées (CD,
vinyles, mp3, tickets de concert, merchandising, posters, etc.) « Cela permet à l’utilisateur
d’acheter ce qu’il veut au meilleur prix. » La start-up se monétise d’ailleurs grâce à des
partenariats avec divers acteurs de musique : « On a des accords d’affiliation avec Amazon,
Itunes, Ebay, cdandlp.com, etc. » L’équipe prend une commision sur chaque vente. À terme,
Blitzr inclura aussi des outils de découverte et de recommandation. « On va implémenter des
comptes utilisateurs, on pourra donc recommander des artistes aux internautes. »
Une levée de fonds en 2014
Lauréate du Concours National de Création d’Entreprises de Technologies Innovante organisé
par Bpi France et le Ministère de l’Enseigenment supérieur, la start-up a récolté 412 000€
auprès de 4 sources d’investissement (Bpi France, Fonds d’Aquitaine Amorçage, Conseil
Régional d’Aquitaine, EADS Développement). Ce n’est pas tout : elle projette une nouvelle
levée de fonds d’1,2 M€ et la sortie d’ici quelques mois d’une appli mobile de la plateforme. •EM
2/3
Online : Blitzr, la nouvelle façon de consommer la musique
Lundi, 10 Mars 2014 07:00
www.blitzr.com
Photo : Pierre Anouilh, Bertrand Sébenne et Johan Sébenne ont fondé la plateforme Blitzr ©
DR
3/3