En savoir plus

Commentaires

Transcription

En savoir plus
OMS AU
NIGER
actu flash report
communiqué n°56 - 1er mars 2012
Nutrition
Lancement de l’initiative REACH au Niger
L
e Mercredi 29 février 2012, a
été lancé l’Initiative REACH
au Niger par son Excellence
Le Premier Ministre, en présence de l’Emissaire de la nutrition pour
l’Afrique de l’Ouest, Monsieur Antonio Mascarenhas Monteiro, ancien président du Cap Vert ; des Directeurs Régionaux du PAM et de l’UNICEF.
Etaient aussi présent les Représentants
résidents du PAM, de l’OMS, de
l’UNICEF, de la FAO et du PNUD, le
Délégué de l’Union Européenne, les
Ministres, de la Santé, de l’Agriculture,
de l’Elevage et de l’Hydraulique ; quelques membres du Corps Diplomatique
ainsi que les Représentants des ONGs
Internationales et Nationales intervenant dans le domaine de la nutrition.
L’initiative REACH (Ending Child Hunger and Undernutrition) est une initiative mise en place par quatre agences
du Système de Nations Unies (OMS,
PAM, UNICEF et FAO) pour éradiquer la faim et la malnutrition chez les
enfants. Cette initiative qui a été lancé
déjà adopté par 9 pays à travers le
monde, vient d’être lancé au Niger, faisant de lui le troisième pays d’Afrique
après la Mauritanie et le Mali. L’objectif de l’initiative au Niger est d’apporté non seulement une meilleure coordination des interventions de nutrition
et une meilleure synergie d’action, mais
aussi renforcer le quatrième axe de l’initiative les 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) qui est le programme
phare du Président de la République en
matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle.
Son Excellence Mr Brigi Rafini, Premier Ministre du Niger avec à gauche le Président Monteiro
et son épouse lors du lancement de l’initiative REACH au Niger
Le Niger est affecté de manière continue et chronique par l’insécurité alimentaire et la malnutrition, en effet il a connu
successivement des crises alimentaires
et nutritionnelles importantes en 2005,
2010 et 2012. Les données récentes
d’enquêtes sur le terrain ont montré
qu’un enfant sur deux souffre de malnutrition chronique et plus d’un sur dix
de malnutrition aiguë, maintenant le pays
en situation d’alerte permanente.
A l’occasion du lancement officiel de
l’Initiative REACH au Niger, le Président de la République a invité l’Emissaire de la nutrition pour l’Afrique de
l’Ouest,
Monsieur
Antonio
Mascarenhas Monteiro, ancien président
du Cap Vert, qui a séjourné pendant cinq
jours au Niger. La visite du Président
Monteiro a eu plusieurs moments forts
dont :
1. une rencontre avec l’ensemble des
partenaires techniques et financiers de
la nutrition
2. Il a également été reçu en audience
successivement par le Président de la
République, le Premier Ministre et le
Vice-Président de l’Assemblée Nationale, accompagné par les Représentant
Résidents des quatre agences du SNU
membre du REACH, d’un représentant
des ONGs internationales membre du
groupe régional nutrition ainsi que des
Directeurs régionaux du PAM et de
l’UNICEF. Au cours de ses audiences,
il a fait un plaidoyer efficace sur la problématique de la nutrition en disant que
la malnutrition entraîne de graves conséquences pour l’individu, car réduit ses
capacités physiques, mentales, et que
ces effets qui se transmettent des mères malnutris à leurs enfants, perpétuent
ainsi le cycle de pauvreté et sous-développement de génération en généraOMS NIGER actu flash report
tion. Pour cela il a conclu en disant
qu’investir dans la nutrition c’est investir dans le développement économique
et social.
3. Plusieurs visites de terrain ont été effectué par l’émissaire de la nutrition, il
s’agit principalement de la visite du
Centre de Récupération Nutritionnel Intensif de l’Hôpital National Lamordé,
du Centre de Récupération Nutritionnel Ambulatoire de Boukoki, du Site Maraîcher de Gamkaley et de l’Usine de
production du Plumpynut (un aliment
thérapeutique utilisé pour le traitement
de la malnutrition aigüe sévère non compliquée).
Dans son discours de lancement, le
Premier Ministre, chef du gouvernement, a souhaité la bienvenue au Niger
au Président Monteiro, puis il a continué en disant que le gouvernement prenait désormais la nutrition dans toutes
ses dimensions, car il vient tout récemment de l’ériger comme le quatrième
axe de l’initiative 3N (les Nigériens
Nourrissent les Nigériens). Il a pris l’engagement ferme de soutenir le leadership du gouvernement pour une mise
en oeuvre de cette Initiative.
En marge de ses activités, le Représentant de l’OMS au Niger a reçu le Directeur Régional de l’UNICEF, qui était
accompagné pour la circonstance du
Représentant Résident de l’UNICEF et
de son Adjoint. Leurs discussions ceux
sont focalisés entre autre sur les points
suivants : 1) le renforcement des efforts
d’éradication de la poliomyélite au Niger et du Programme Elargie de Vaccination (PEV) ; 2) la nécessité de tenir
les états généraux de la vaccination au
cours du mois d’avril prochain ; 3) l’implication des deux agences dans le monitoring indépendant et le processus de
micro planification des Journées Nationales de Vaccination(JNV) ; 4) la mise
à contribution des Forces de Défense
et de Sécurité dans l’organisation des
JNV et enfin,5) un programme conjoint
OMS-UNICEF en matière de vaccination qui visera les trois régions les plus
peuplés du pays, à savoir : Maradi,
Zinder et Tahoua.
Dr Mariama Abdoulaye (NUT/OMS)
Le Président Monteiro, s’adressant aux Partenaires de la nutrition au Niger dans la salle de
réunion de l’OMS
Vue partielle des partenaires de la nutrition au Niger, écoutant le Président Monteiro
Partenariat OMS - UNICEF : audience avec le Directeur Régional de l’UNICEF
(de droite à gauche : le Représentant de l’UNICEF Niger, le Directeur Régional, le Représentant
de l’OMS, le Représentant adjoint de l’UNICEF Niger
OMS NIGER actu flash report

Documents pareils