La Voix du Luxembourg

Commentaires

Transcription

La Voix du Luxembourg
Diekirch/Remise officielle de la charte d'adhésion au réSEAU au lycée technique hôtelier Alexis-Heck
Pour un monde «du cœur»
Les élèves du LTHAH ont mis
les petits plats dans les
grands pour accueillir la
grande-duchesse Maria Teresa, jeudi soir, à l'occasion
de la réception donnée en
l'honneur de la remise officielle de la Charte d'adhésion
au réSEAU.
■ Les coordinateurs nationaux du
système des écoles associées de
l'UNESCO (réSEAU) se sont réunis
en ateliers à l'abbaye de Neumünster jusqu'à vendredi soir. Le
thème de cette série de conférences est «Education à la paix et
au développement durable».
Fondé en 1945, le réSEAU fête
cette année son 60e anniversaire
et réunit désormais 7.500 écoles
de 175 pays avec comme but
essentiel de promouvoir la paix
par l'éducation.
Trois établissements luxembourgeois adhèrent depuis
quelques années au système des
écoles associées à l'UNESCO.
L'école de Mondorf depuis 1999,
le centre scolaire Am Sand de Niederanven depuis 2001, l'Athénée
de Luxembourg depuis 2003. Et
depuis peu le LTHAH de Diekirch.
En effet, membre fondateur
de l'association européenne des
écoles d'hôtellerie et de tourisme (AEHT), le lycée hôtelier
Alexis-Heck lançait officiellement le 20 mars le projet: «Gastronomie pour la Paix» (édition
du 11 mars). Un grand projet
qui unit 350 écoles de 40 pays
européens pour venir en aide
aux sinistrés du raz-de-marée du
Louis Robert entouré de la grande-duchesse Maria Teresa, Sigrid Niedermayer, coordinatrice internationale
du réSEAU, UNESCO Paris, et Arlettte de Bourcy-Lommel
(Photo : Sandrine Manuguerra)
26 décembre dernier en Asie du
Sud-Est. Cette année, l'AEHT
avait choisi Handicap International pour bénéficier des dons
récoltés lors des actions effectuées par le LTHAH.
Cette action louable a valu à
Louis Robert, directeur du lycée,
de recevoir jeudi soir des mains
de la grande-duchesse Maria Teresa la Charte d'adhésion au
réSEAU. Ambassadrice de bonne
volonté de l'UNESCO pour l'éducation des femmes et des filles à
l'échelle mondiale depuis 1997,
la Grande-Duchesse soutient
également avec force toutes les
actions qui œuvrent pour la démocratie et le maintien de la
paix.
Un soirée de gala a donc été
organisée jeudi soir au LTHAH, en
présence d'un bon nombre d'invi-
tés. Faisant référence à la Cène de
Léonard de Vinci, Jean-Pierre
Kraemer, président de la Commission nationale pour la coopération avec l'UNESCO a rappelé que «la gastronomie fait partie du patrimoine universel tout
comme les langues et que de ce
fait elle contribue a rapprocher
les hommes».
Arlette de Bourcy-Lommel,
coordinatrice nationale du réSEAU a félicité les initiateurs du
projet «Gastronomie pour la
Paix» et à souligné le fait qu'«à
travers les erreurs du passé, cette
action peut donner aux élèves les
moyens de se battre contre toute
forme d'hégémonie pour un
monde plus pacifiste et plus humain».
Octavie Modert, secrétaire
d'Etat à la Culture, de conclure la
série des discours en saluant cette
action «matérielle pour concrétiser des valeurs humaines». Reprenant les mots du grand-duc Henri
prononcés mercredi à Strasbourg
devant le Parlement européen et
qui plaide pour une Europe «du
cœur», elle a sollicité les élèves à
«œuvrer pour un monde du
cœur».
C'est donc à l'occasion de cette
grande soirée de gala que MariePaule Planchard-Maldague, directrice de la section luxembourgeoise de Handicap International, a reçu des mains de Louis
Robert, directeur du LTHAH et
vice-président de l'AEHT, un
chèque de 17.500 euros, fruit des
dons récoltés lors des actions effectuées.
■ Sandrine Manuguerra

Documents pareils

La Voix du Luxembourg

La Voix du Luxembourg secrétaire générale de l'AEHT.

Plus en détail