Version pdf - SIETOM de Chalosse

Commentaires

Transcription

Version pdf - SIETOM de Chalosse
Des gourdes pour les clubs sportifs
Des gourdes pour les clubs sportifs
Fabrice LACOUTURE - [email protected]
Peut-on concilier sport et respect de l'environnement sans changer ses habitudes tout en ayant
une conduite citoyenne ? C'est la question que s'est posé le SIETOM de Chalosse qui souhaite
modifier les comportements et responsabiliser sportifs et dirigeants de clubs face à leurs déchets.
Une action innovante et fédératrice
Dans le cadre de son programme local de prévention des déchets, le SIETOM de chalosse a fait
le choix d'équiper gratuitement les clubs de foot, rugby et basket de son territoire de gourdes.
Ces 3 disciplines ont été choisies car elles représentent un nombre de licenciés important.
Selon les bilans qui seront fait, l'action pourra s'étendre à de nouvelles disciplines.
Le SIETOM a ainsi équiper avec une gourde pour chaque licencié :
8 clubs de basket : ABN Amou, Cadets de Chalosse, Coteaux du Luy, ESMS, Espoir Chalosse,
HDC, JUMP, Hagetmau Basket, Montaut, Real Chalossais, Rion Boos, Tartas Basket et USSAB.
5 clubs de foot  : FC Amou, FC Hagetmau, FC Pontonx, FC Tursan et le SASS foot
4 clubs de rugby : AS Montfort, Habas, SASS rugby et US Mugron
Ce sont plus de 2700 gourdes qui ont ainsi être distribuées, tous s'étant engagés dans le cadre
d'un appel à projet. Les plus jeunes ont été munis d'une gourde de 500 ml alors que, pour les
plus grands, la contenance est de 750 ml. Pour Madame Odile Lafitte, Présidente du SIETOM et
Conseillère générale du canton d'Amou, cette action "doit permettre de promouvoir l'eau
du robinet tout en portant l'accent sur une meilleure hygiène et une diminution des déchets et
doit mobiliser adultes et enfants autour de cet objectif". L'investissement pour le SIETOM se
situe autour 10 000 ? avec une aide de 45% du Conseil général, ce qui vaut donc quelques
contreparties.
En effet,  en contrepartie de la dotation, les clubs se sont engagés à diminuer leurs achats
de bouteilles plastiques, à équiper les lieux de réception de bacs de tri et dans le futur à se
munir de gobelets réutilisables.
Un calendrier rigoureux
Les clubs inscrits dans la démarche ont reçu leurs gourdes entre les mois de janvier et février
2014. Ce fut aussi le moment de signer la charte d'engagement pluriannuelle avec le SIETOM. A
la rentrée de septembre 2014, les nouveaux joueurs ont été dotés de  gourdes et le club
a été invité à réfléchir à l'achat de gobelets réutilisables pour ses manifestations.
C'est à partir du mois de septembre 2015 que ces gobelets seront obligatoires pour pouvoir
bénéficier du renouvellement des gourdes et que l'appel à de nouveaux clubs et à de nouvelles
disciplines interviendra.
Les Syndicats d'eau potable mis à contribution
Pour aller au bout de sa démarche, le SIETOM s'est rapproché des 3 Syndicats publics d'eau
potable présents sur son territoire (Marseillon, le Tursan et les Eschourdes). Un document a été
produit et imprimé pour chaque syndicat qui l'a ensuite distribué avec les factures d'eau que
reçoivent les usagers. Ce document mettait en avant l'eau du robinet.
Buvons l'eau du robinet
Export PDF d'eZ Publish
1 sur 2
Non
Export PDF d'eZ Publish
2 sur 2