Crée ton bonsaï

Commentaires

Transcription

Crée ton bonsaï
Crée ton bonsaï
Je vais te montrer comment créer ton bonsaï dès le semis. Nous te conseillons
plusieurs essences d’arbres qui se trouvent facilement au Québec : pin, mélèze,
épinette, érable rouge, pommier et orme.
Si tu désires obtenir un bonsaï plus rapidement, tu peux aussi créer ton bonsaï à
partir d’arbres plus âgés comme ceux que l’on trouve en pépinière. Dans ce cas tu
devras commencer par la deuxième étape.
Étape 1
Lorsque tu t'es procuré des graines de l'une de ces espèces d'arbres, il te faut les
faire germer.
La plupart des graines d'arbres ont besoin d'une période de froid pour germer. Cela
s'appelle la stratification.
Tu as deux options. Sème les graines dans une caissette que tu installes dans ton jardin
à l'automne dans un substrat approprié et laisse-les passer l'hiver à l'extérieur.
Tu peux aussi mettre tes graines dans un sac se refermant hermétiquement et
contenant du sable un peu humide, puis les laisser au réfrigérateur durant environ trois
mois. Au printemps, sème tes graines dans un substrat stérile. Si les graines germent
dans ton réfrigérateur avant la fin des trois mois, sème-les aussitôt.
Étape 2
Laisse pousser ton arbre durant deux ans et, tôt au printemps de la troisième
année, avant l'éclosion des bourgeons, repique les plantes dans des pots individuels en
prenant soin de couper la racine pivot.
Plante ton arbre avec un angle de 45°.
Étape 3
Au bout de quelques mois, lorsque l'arbre est stable dans son pot, tu peux
commencer à ligaturer le tronc pour qu'il prenne la forme que tu désires.
Pour la ligature, nous te conseillons d'utiliser un fil en cuivre ou en aluminium d'un
diamètre d'environ le tiers de celui de la tige.
Il faut laisser la ligature pendant environ trois mois puis l'enlever pour éviter de laisser
des marques sur l'arbre.
En ce qui concerne la forme de ton bonsaï, il faut savoir que les Japonais respectent la
forme naturelle des arbres dans la nature. Comme les troncs de nos arbres sont
habituellement courbés harmonieusement, nous te conseillons la forme quasi-verticale.
Étape 4
Ensuite, rempote ton arbre dans un gros pot ou bien en pleine terre dans ton
jardin pour quelques années.
Cela va lui permettre de grandir et d'avoir un gros tronc. Il est important qu'à chaque
année, tu tailles sévèrement les branches et les racines au tout début du printemps
avant que les bourgeons éclosent.
Il est aussi très important de fertiliser l'arbre et de l'arroser régulièrement.
Comme tu peux le constater les branches ont toutes un nom.
Les
branches
charpentières
sont
celles
qui
partent
du
tronc.
Ensuite viennent les branches secondaires qui partent des branches charpentières, les
branches tertiaires qui partent des branches secondaires et ainsi de suite.
Étape 5
Lorsque le diamètre du tronc est satisfaisant, tu peux l'empoter dans son pot de
bonsaï final.
Tu
dois
maintenant
former
les
branches
de
ton
bonsaï.
Tout d'abord, il faut que tu t'occupes de former les branches charpentières en les
ligaturant.
Il faut sélectionner les branches flexibles qui se trouvent à l'extérieur des courbes du
tronc et éliminer les autres.
Au fil des années, après que les branches principales aient été formées, il faut ligaturer
les branches secondaires puis tertiaires jusqu'à ce que le bonsaï ait la forme souhaitée.
Étape 6
Il est nécessaire de rempoter le bonsaï régulièrement pour sa santé.
Le
pot
doit
être
choisi
selon
les
dimensions
de
l'arbre.
Idéalement, la longueur du pot doit être égale aux 2/3 de la hauteur de l'arbre.
De même, la largeur du pot doit être au moins égale à la dimension des branches en
avant et en arrière.
La profondeur du pot doit être égale au diamètre du tronc à sa base.
S'il s'agit d'un arbre à feuilles caduques, tu dois le rempoter chaque année. À ce
moment là, il est nécessaire de dégager la motte de racines et d'en tailler les plus
grosses
et
celles
qui
se
développent
en
spirale
dans
le
pot.
Il est important de garder au moins la moitié de la motte de terre d'origine.
Si les dimensions du pot sont toujours convenables, tu pourras rempoter ton bonsaï
dans
le
même
pot
pendant
plusieurs
années.
Il est à noter que la fréquence de rempotage diminue avec l'âge du bonsaï, mais cela
n'arrivera pas avant plus de 20 ans !
Étape 7
Le bonsaï doit être attaché au pot avec le même fil que tu as utilisé pour les
ligatures. Ceci permet à l'arbre de rester droit et de ne pas être déraciné.
Étape 8
Il est souhaitable d'avoir un substrat très drainant, c'est-à-dire constitué
d'éléments assez grossiers qui laissent écouler l'eau facilement tout en laissant une
bonne aération des racines.
Au Jardin botanique, les bonsaïs sont cultivés dans le mélange suivant :
• 1/3 de perlite à gros grain
• 1/3 d'écorce de pin concassée
1/3 de roches siliceuses ou granitique (de la largeur d'un petit pois)
Comme ce substrat ne contient aucune matière organique, il est nécessaire de fertiliser
ton bonsaï très fréquemment.
Si tu utilises un engrais chimique, il faudra fertiliser une fois par semaine, à dose
recommandée.
Si tu utilises un engrais à solubilisation lente ou organique, le rythme de fertilisation sera
moins fréquent.
•
N’oublie pas que si tu désires Si tu désires obtenir un bonsaï plus rapidement, tu
peux aussi créer ton bonsaï à partir d’arbres plus âgés comme ceux que l’on trouve en
pépinière. Certains centres-jardins vendent même des pré-bonsaïs que tu peux ensuite
mieux transformer selon la forme désirée.
Si tu désires conserver ton bonsaï à l’intérieur de la maison toute l’année, assure – toi
de choisir l’une des espèces que nous recommandons dans le feuillet des bonsaïs
d’intérieur.

Documents pareils