Version 2 – juillet 2015 Easy-PPL www.easy

Commentaires

Transcription

Version 2 – juillet 2015 Easy-PPL www.easy
Version 2 – juillet 2015
Retrouvez ci-dessous les nouvelles questions tombées aux examens de juillet 2015
NOTE : Toutes les questions ci-dessous sont également présentes dans la base de questions d’Easy-PPL, elles vous sont
proposées ici afin d’en prendre connaissance rapidement, pour ceux qui passeront prochainement leurs examens théoriques.
Epreuve COMMUNE du PART-PPL/LAPL A et H :
1/ La distance de sécurité entre deux aéronefs en vol est :
• celle suffisante pour éviter le risque d'abordage.
2/ La prise de médicament peut-être contre-indiquée dans le cadre d'un vol :
• à cause des effets primaires et secondaires.
3/ Le contrôle vous demande votre heure estimée soit 10 heures 55, vous annoncez :
• dix cinquante-cinq.
4/ La brise de mer s'établit :
• de la mer vers la terre en fin de matinée et l'après-midi.
5/ Un organisme qui assure le service d'information de vol vous donne des informations sur :
• la météo, le trafic connu et les activités des zones réglementées.
Epreuve SPECIFIQUE du PART-PPL/LAPL A :
1/ Lorsque la commande de pas d'hélice est en pleine butée avant, cela correspond au :
• plein petit pas.
2/ En palier, à inclinaison nulle, l'axe perpendiculaire au plan de symétrie et passant par le centre de
gravité de l'aéronef, est l'axe de :
• tangage.
Epreuve SPECIFIQUE du PART-PPL/LAPL H :
1/ En vol en palier stabilisé, la force de translation (composante horizontale de la résultante
aérodynamique de la portance) qui permet le déplacement d'un hélicoptère vers l'avant :
• équilibre la traînée.
2/ Les vérins, qui assistent la commande du pas des pales du rotor principal, utilisent l'énergie qui
provient d'un circuit :
• hydraulique.
Easy-PPL
www.easy-ppl.com
Version 2 – juillet 2015
3/ L'effet de sol:
• est maximal à une hauteur comprise entre 0 et 1/3 du diamètre rotor.
Examen PPL A et H en version 5 modules :
La DGAC ne fait plus de mise à jour pour cet examen
Examen ULM/DRONE :
1/ L'expression "perte de vitesse", parfois employée pour désigner le décrochage, est utilisé à tort car :
• l'élément déterminant le décrochage n'est pas la vitesse mais l'angle d'incidence.
2/ La vitesse moyenne de déplacement d'une perturbation est de :
• 25 kt.
3/ La brise de mer s'établit :
• de la mer vers la terre en fin de matinée et l'après-midi.
4/ L'air est principalement constitué :
• d'azote.
5/ Pour une prise de décision, le pilote qui a tendance à avoir un comportement du type "vous allez voir
ce que ce que je sais faire !" est catalogué dans le genre :
• machiste.
6/ Sur une carte OACI IGN au 1/500 000, un point rouge entouré d'un cercle (rouge) représente :
• un parc ou une réserve naturelle de petite taille.
7/ Le QNH est 1023. Votre altimètre calé à 1013 hPa indique par rapport à l'altitude de l'aérodrome :
• une altitude inférieure.
8/ L'abréviation qui désigne la vitesse indiquée minimale à laquelle un aéronef est encore contrôlable
est :
• Vs.
9/ Sur un document de bord, le terme LSA désigne :
• la radio.
10/ Un organisme qui assure le service d'information de vol vous donne des informations sur :
• la météo, le trafic connu et les activités des zones réglementées.
Easy-PPL
www.easy-ppl.com
Version 2 – juillet 2015
Brevet de Base :
1/ Sur un aérodrome non contrôlé, un compte rendu doit être fait :
1 - avant de mettre en route
2 - une fois aligné avant de décoller
3 - en montée initiale
4 - en étape de base
5 - en finale
• 2, 4, 5.
2/ L'alerte SAR peut être déclenchée par l'intermédiaire d'un :
• AFIS.
3/ Le numéro d'une piste orientée au 298° par rapport au nord magnétique est :
• 30.
Easy-PPL
www.easy-ppl.com

Documents pareils

déroulement de l`examen théorique du lapl(a) et ppl(a)

déroulement de l`examen théorique du lapl(a) et ppl(a) nouvelle édition du Manuel du pilote avion édité par Cépadues, page 420 et à suivre) Les candidats à une LAPL(A) ou PPL(A) devront démontrer un niveau de connaissances théoriques correspondant aux ...

Plus en détail