DESINFECTION CHIRURGICALE DES MAINS PAR LAVAGE 6.03

Commentaires

Transcription

DESINFECTION CHIRURGICALE DES MAINS PAR LAVAGE 6.03
DESINFECTION CHIRURGICALE
DES MAINS PAR LAVAGE
6.03
Objectif
La réalisation d'une désinfection des mains de niveau chirurgical fait partie des mesures validées de
prévention des infections nosocomiales, en bloc opératoire et pour des soins tels que la pose des voies
veineuses centrales.
Cette fiche permet de réaliser une désinfection des mains efficace pour le niveau d'asepsie chirurgicale.
En blocs opératoires et services de soins diagnostiques et curatifs, la désinfection chirurgicale est utilisée en
cas de risque infectieux élevé (voir fiche 6.02).
Techniques et méthodes
I - DEFINITION
Désinfection chirurgicale des mains par lavage, ou lavage chirurgical des mains
Désinfection d'efficacité maximale des mains réalisée avec un savon antiseptique, dont l'efficacité est
validée par des normes européennes et AFNOR.
II - NORMES DE REFERENCE ET PRODUITS ADAPTES
La désinfection chirurgicale des mains par lavage se réalise en utilisant un savon antiseptique adapté. Ce
produit est choisi par le CLIN sur la base de critères d'activité anti-microbienne, de tolérance et de
maniabilité.
Le Comité Européen de Normalisation a défini les exigences d'activité attendue pour les produits destinés à
la désinfection des mains et a défini des procédures de référence utilisées comme base de ces normes.
Les produits et procédures de lavage chirurgical doivent être conformes aux normes suivantes :
Normes de base : Bactéricidie (NFEN 1040))
Normes d'application in vitro : pr EN 12054 (avec réduction de 3 log)
Normes d'application in vivo : pr EN 12791.
Il n'existe pas de norme permettant de comparer la tolérance des différents produits proposés.
Le choix du meilleur produit repose sur
- la réalisation d'essais assez longs pour être discriminants,
- les données provenant d'autres établissements utilisateurs,
- les informations provenant du suivi par la médecine du personnel.
Pour plus de précisions se reporter à la fiche 6.01.
Le choix des distributeurs muraux adaptés, des différents flacons nécessaires doit être fait par le CLIN en
fonction des services et des procédures.
Guide Technique d'Hygiène Hospitalière – 2004
Page 1 / 3
C.CLIN Sud-Est – Fiche n° 6.03
III - PROCEDURE
1) Recommandations préalables
- Enlever tous les bijoux : bagues, bracelets ou montres
- Avoir les ongles courts et propres, sans vernis
- Porter des manches courtes ou relever celles-ci au-dessus des coudes
2) Technique
1er temps
- faire couler l'eau pendant une minute en utilisant la commande à coude ou à pédale du lavabo
- mouiller mains et avant-bras
- placer une dose de savon antiseptique dans la paume de la main et laver mains et avant-bras pendant au
moins une minute (sans oublier les espaces interdigitaux)
- rincer mains puis avant-bras, en les maintenant au-dessus du niveau des coudes, pendant 1 minute.
2ème temps
- prendre une brosse stérile ; déposer une dose de savon antiseptique sur la brosse mouillée
- se brosser uniquement les ongles environ 30 secondes pour chaque main, puis rincer mains et avant-bras
pendant 1 minute.
3ème temps
-
remettre une dose de savon dans chaque paume de la main et savonner soigneusement chaque espace
interdigital, chaque doigt, chaque main et chaque avant-bras (une minute pour chaque main, 30
secondes pour chaque avant-bras). Les avant-bras sont lavés par mouvements circulaires.
rincer soigneusement en commençant par le bout des doigts et en finissant par le coude, en maintenant
en permanence les mains au-dessus du niveau des coudes, pendant 1 minute.
sécher minutieusement avec une serviette stérile ou un essuie-mains stérile en procédant par
tamponnement allant de l'extrémité des doigts vers les coudes (une serviette par main). Mettre les gants
chirurgicaux.
Remarque
Ce lavage s'effectue en utilisant de l'eau de ville potable (régulièrement contrôlée sur le plan bactériologique)
ou éventuellement de l'eau bactériologiquement maitrisée et un savon antiseptique (voir fiches 14.02 et 14.03).
Responsables
-
Le CLIN définit la politique de désinfection des mains, en accord avec la pharmacie et les services
économiques, acheteurs.
L'EOH organise la diffusion des protocoles et la formation continue du personnel.
La médecine du personnel organise le suivi des problèmes d'intolérance et d'allergie afin d'en tenir
compte lors de marchés.
Evaluation
Différents niveaux d'évaluation sont nécessaires :
- Suivi : l'intégration dans le bilan annuel des problèmes d'intolérance permet un suivi à long terme des
produits et des procédures.
- Qualité : des études périodiques d'évaluation des pratiques doivent être programmées afin de réajuster la
formation du personnel (voir fiche 6.01).
Guide Technique d'Hygiène Hospitalière – 2004
Page 2 / 3
C.CLIN Sud-Est – Fiche n° 6.03
Pour en savoir plus
Guides et recommandations
BOYCE JM, PITTET D. Guideline for hand hygiene in health-care settings. MMWR 2002, 51(RR-16): 45 pages.
(NosoBase n°11025).
C.CLIN SUD-EST. Objectif mains : Guide technique pour l'hygiène et la protection des mains. CCLIN Sud-Est,
1999, 162 pages. (NosoBase n°5910).
SFHH. Recommandations pour la désinfection des mains. Health & Co, Collection Hygiènes, 2002, 22 pages.
(NosoBase n°11151).
Guide Technique d'Hygiène Hospitalière – 2004
Page 3 / 3
C.CLIN Sud-Est – Fiche n° 6.03