Conseils pour les patients Patients cardiaques: attention au

Commentaires

Transcription

Conseils pour les patients Patients cardiaques: attention au
Conseils pour les patients
Patients cardiaques: attention au temps froid
En hiver et en automne, la chute des températures peut générer des problèmes cardiaques.
Le corps réagit aux basses températures par une constriction des vaisseaux sanguins. Le
muscle sanguin doit alors fournir plus de travail puisque la résistance à la circulation sanguine se trouve nettement augmentée. Si les artères sont déjà rétrécies, cela peut causer
une vasoconstriction et, par conséquent, un infarctus du myocarde.
Par temps froid, toutes les personnes avec des antécédents cardiaques devraient être particulièrement prudentes. Ceci s’adresse aux personnes qui souffrent d’une maladie coronarienne, de troubles du rythme cardiaque ou qui ont déjà vécu un infarctus.
En outre, un séjour en plein air peut aussi causer une hypothermie qui imposera un stress
supplémentaire au cœur. Ce danger guette surtout les personnes plus âgées car, avec l’âge,
le corps perd sa capacité de maintenir la température corporelle normale.
Eviter les efforts importants
Les cardiaques et les personnes âgées devraient donc éviter de faire des efforts importants
lors des périodes froides. La prudence est de mise, par exemple, lors du déblaiement de la
neige car balancer de lourdes pelletées de neige peut rapidement conduire au surmenage.
Mais même une promenade dynamique dans de la neige profonde et mouillée est suffisante
pour mettre le cœur à l’épreuve.
Les cardiaques ne devraient néanmoins pas renoncer aux activités physiques pendant
l’hiver. Bien au contraire: une activité physique régulière est particulièrement importante pour
eux. Ils devront cependant respecter les recommandations suivantes:
• Evitez les efforts trop violents. Déblayez la neige à demi-pelletées, travaillez lentement et
accordez-vous une petite pause de temps en temps.
• Commencez votre jogging ou votre marche nordique en douceur et augmentez graduellement votre effort. Par temps froid, choisissez un parcours plus court.
• Habillez-vous chaudement lorsque vous sortez en plein air. Portez des gants et un couvre-chef.
• En hiver, évitez la consommation d’alcool si vous devez sortir.
• Transférez si possible vos activités physiques vers l’intérieur. Un «Home trainer» dans le
salon vous permettra de vous entraîner malgré le froid.
• Demandez à votre médecin de famille s’il connaît des raisons médicales qui vous imposeraient une prudence particulière par temps froid.
Sources: www.herzstiftung.de, www.netdoktor.de

Documents pareils