LES ABOLITIONS DE L`ESCLAVAGE EN FRANCE

Commentaires

Transcription

LES ABOLITIONS DE L`ESCLAVAGE EN FRANCE
LES ABOLITIONS DE L'ESCLAVAGE
EN FRANCE
4
La République française a aboli par deux fois l’esclavage dans
ses colonies : en 1794, puis en 1848 ! Pourquoi a-t-il fallu deux
abolitions ?
4
La République française, proclamée en 1792, doit faire
face à une importante révolte des esclaves dans l'île de
Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti).
Les commissaires de la République envoyés sur place décident de proclamer l'abolition (la supression) de l'esclavage pour mettre fin à la guerre civile.
Le 4 février 1794, le gouvernement républicain est
alors forcé d'abolir l'esclavage dans toutes les colonies françaises .
La mesure ne fut pas appliquée en Martinique (aux
mains des Anglais) et fut refusée par les colons de l'océan
Indien, à l'île de France (Maurice) et à l'île Bourbon (La Réunion).
Arrivé au pouvoir, Bonaparte décide en 1802 de rétablir l'esclavage par la force.
Les troupes françaises qui font de terribles massacres en
Guadeloupe sont vaincues à Saint-Domingue. L'île devient
indépendante sous le nom de Haïti en 1804.
Nicolas André Monsiau, Décret de la Convention abolissant l'esclavage dans les colonies, 4 février 1794
(16 pluviôse an II). Musée Carnavalet, Paris. Photographie Bridgeman Art Library.
« Au nom du peuple français,
Bonaparte, premier Consul, proclame loi de la République le décret
suivant (…) :
Article 1. Dans les colonies restituées à la France, en exécution du
traité d’Amiens du 6 germinal an dix, l’esclavage sera maintenu
conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789.
Article 2. Il en sera de même dans les autres colonies françaises au
delà du Cap de Bonne Espérance.
Article 3. La traite des noirs et leur importation dans les dites colonies auront lieu conformément aux lois et règlements existants
avant la dite époque de 1789. (…)
A Paris, le 10 Prairial, an X de la République.
Signé Bonaparte, premier Consul »
C'est finalement la IIe République qui, sous la conduite de Victor Schoelcher, abolit définitivement l'esclavage le 27 avril 1848.
L'abolition est ensuite peu à peu mise en application :
-le 23 mai en Martinique,
-le 27 mai en Guadeloupe,
-le 10 août en Guyane,
-le 20 décembre à La Réunion.
Alphonse Garreau, L'émancipation à La Réunion - Sarda Garriga - le 20 décembre
1848, 1849. Musée du quai Branly, Paris. Photographie Bridgeman Art Library.
Depuis 1983, chacun des départements d’outre-mer célèbre officiellement
la date d’abolition de l’esclavage qui lui correspond. Le 10 mai est devenu
depuis 2006 la date de commémoration commune à tous les Français.
L'abolition a été longue à obtenir car l'esclavage faisait gagner beaucoup d'argent aux
colons et aux négriers. Aux combats menés par des républicains de France se sont ajoutées
les révoltes des esclaves des colonies.

Documents pareils