2016 cadrage api cared formation

Commentaires

Transcription

2016 cadrage api cared formation
CARED FORMATION
API CARED
(CARED INDIVIDUEL FORMATION)
Note technique 2016
destinée à l’ensemble des réseaux prescripteurs
Mise à jour Janvier 2016
Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes – 1, Esplanade François Mitterrand
CS 20033 – 69269 LYON CEDEX 02
www.auvergnerhonealpes.eu
* signature provisoire : le nom de la Région sera fixé par décret en conseil d’Etat avant le 1er octobre 2016 après avis du Conseil Régional
Sommaire
A – PRINCIPES REGISSANT LE CARED INDIVIDUEL .................................................................... 5
I – PRINCIPES GENERAUX .......................................................................................................... 5
A - Le principe de vérification du projet de formation .............................................................................................. 5
B – Le principe de vérification du principe de la complémentarité et la mobilisation des programmations régionales ...... 5
C - Le principe de gratuité de la formation ............................................................................................................. 6
II – PUBLIC ELIGIBLE ................................................................................................................... 6
III – EMPLOYEURS ELIGIBLES ET OBLIGATIONS ..................................................................... 7
A - L’éligibilité des employeurs ............................................................................................................................. 7
B - Les obligations du porteur du projet de recrutement (l’employeur) ....................................................................... 7
IV - EMPLOIS ELIGIBLES ............................................................................................................. 9
A – Contrats de travail éligibles ............................................................................................................................ 9
B – Cas particuliers ............................................................................................................................................ 9
C - Eligibilité géographique du CARED .................................................................................................................. 9
V - FORMATIONS ELIGIBLES .................................................................................................... 11
A – Durée et rythme ......................................................................................................................................... 11
B – Nature des formations ................................................................................................................................. 11
C – Lieux de formation ...................................................................................................................................... 12
VI - COÛT DE LA FORMATION ................................................................................................... 12
VII - STATUT ET PRISE EN CHARGE PENDANT LA FORMATION .......................................... 13
A - Le statut .................................................................................................................................................... 13
B - La protection sociale et la rémunération ......................................................................................................... 14
C - La possibilité d’hébergement et de restauration par L’AFPA .............................................................................. 14
VIII - CONSEQUENCES DU NON RESPECT DES REGLES ...................................................... 15
B- LA MISE EN ŒUVRE DU CARED INDIVIDUEL ......................................................................... 16
I- CONSTITUTION DU DOSSIER................................................................................................. 16
II – DELAIS D’INSTRUCTION ...................................................................................................... 18
III – TRAITEMENT ET INSTRUCTION PAR L’ASP ..................................................................... 18
IV – REPORTS DE FORMATION ET MODIFICATIONS DE DATES........................................... 19
A - Report de dates de formation avant démarrage ............................................................................................... 19
B – Modification de dates en cours de formation .................................................................................................. 19
Annexe I :: TABLEAU COMPARATIF API/API CARED ............................................................. 20
Annexe II : BAREMES HORAIRES ............................................................................................. 21
Annexe III : LES FINALITES – LE CURRICULUM DE FORMATION ......................................... 24
Annexe IV : CONTACTS UTILES ................................................................................................ 25
Annexe V : MEMENTO API CARED ou CARED INDIVIDUEL ................................................... 27
Annexe VI : HEBERGEMENT ET RESTAURATION DE L’AFPA ............................................... 28
PREAMBULE
Le Contrat d’Aide et de Retour à l’Emploi Durable (CARED) constitue l’une des 20 mesures retenues dans
le Plan Régional pour l’Emploi adopté en novembre 2004 par le Conseil Régional Rhône-Alpes.
Son objectif est de favoriser le rapprochement entre offre et demande d’emploi, de permettre l’accès à des
emplois disponibles et une insertion durable. La Région, en contre partie des engagements pris par les
employeurs, met en place à leur demande des formations au fil de l’eau.
Depuis sa création, le CARED, pour mieux prendre en compte des spécificités territoriales, la diversité des
situations des demandeurs d’emploi et certaines réalités du marché du travail, a bénéficié de nombreux
ajustements. Afin de rendre cette mesure plus lisible et pour garantir une articulation optimale avec le
Service Public Régional de la Formation (S.P.R.F.) la Région a souhaité proposer une nouvelle délibération
cadre sur la mise en œuvre du CARED Formation.
Le CARED Formation se déclinera en deux modalités, collective et individuelle :
Le CARED collectif = il s’agit d’une forme particulière « d’Action Projet Collectif » (A.P.C.), qui pourra être
activée lorsque l’existence de promesses d’embauche aura été validée.
Sera qualifiée de CARED collectif toute action de formation préalable au recrutement à destination d’au
moins 5 stagiaires. Merci de vous reporter à la note dédiée CARED COLLECTIF FORMATION.
Le CARED individuel = il s’agit d’une forme particulière « d’Action Projet Individuel » (A.P.I.), qui pourra
être activée lorsque l’existence d’une promesse d’embauche aura été validée.
Le CARED individuel est une mesure territorialisée dont la programmation relève des Contrats Territoriaux
Emploi Formation et dont le budget est intégré dans les enveloppes.
Cette note rappelle les principes de l’API CARED communément dénommée CARED dans le document
ainsi que sa mise en œuvre. Le cadrage régional sera applicable à compter du 5 janvier 2016 pour les
prescriptions validées sous PROSPER à partir du 5 janvier 2016.
Dans l’objectif d’assurer une continuité de l’intervention régionale et dans l’attente d’une refonte globale du
dispositif applicable à l’ensemble du nouveau territoire régional, le dispositif Actions Projet Individuel
concerne les demandes en faveur des publics accompagnés par les structures AIO situées dans les
départements de l’Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône et Métropole, Savoie et Haute-Savoie.
Les demandes d’aides individuelles à la formation en faveur des publics accompagnés par les
structures AIO situées sur les départements de l’Allier, Cantal, Haute-Loire et du Puy de Dôme
continuent de se référer au cadrage des aides individuelles à la formation professionnelle en faveur des
personnes sans emploi AIFP.
EVOLUTIONS POUR 2016
Dans l’objectif d’assurer une continuité de l’intervention régionale et dans l’attente d’une
refonte globale du dispositif applicable à l’ensemble du nouveau territoire régional, le dispositif
Actions Projet Individuel concerne les demandes en faveur des publics accompagnés par les
structures AIO situées dans les départements de l’Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône et
Métropole, Savoie et Haute-Savoie. Les demandes d’aides individuelles à la formation en faveur des
publics accompagnés par les structures AIO situées sur les départements de l’Allier, Cantal, HauteLoire et du Puy de Dôme continuent de se référer au cadrage des aides individuelles à la formation
professionnelle en faveur des personnes sans emploi AIFP.
La localisation des formations est étendue au nouveau territoire Auvergne Rhône-Alpes
Nature des formations
o
Les formations en lien avec les activités équestres et/ou les équidés sont exclues des
API. Elles devront donc faire l’objet d’un CARED collectif.
o
Plan d’action Transport – Logistique devient en 2016 le Plan d’action Transport : API
CARED uniquement.
o
Formations CACES 1, 3, 5 : API CARED uniquement.
o
Formations partielles du secteur social pour les personnes déjà titulaires d’un
diplôme du niveau V du secteur social : API CARED uniquement.
o
Exclusion stricte du dispositif API des formations partielles/passerelles du secteur
sanitaire pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme du niveau V du secteur
sanitaire prises en charge désormais par la direction des formations sanitaires et
sociales de la Région.
o
Exclusion stricte du dispositif API des formations Permis BE.
Prescription et délai : Le délai maximal pour compléter et/ou modifier la prescription est de 2
mois à compter de la date de validation initiale de la prescription.
Tableau récapitulatif des barèmes horaires (annexe 1 – Page 17)
o
Barèmes revalorisés pour 2016 intégrant certaines formations récurrentes dont le
coût est supérieur au barème par domaine de métier
A – PRINCIPES REGISSANT LE CARED INDIVIDUEL
I – PRINCIPES GENERAUX
Cette mesure de formation adaptable aux réalités de l’emploi, a pour objectif de favoriser l'accès de publics
en difficulté à des emplois disponibles avec une insertion durable dans ces emplois.
Le principe du CARED est de :
• mobiliser les dispositifs de formation de la Région, sans distinction de publics, dans le domaine de
l’emploi et de la formation continue ;
• compléter ceux d’autres financeurs (Pôle Emploi, Etat,…).
Ainsi dans la mesure du possible, une recherche de cofinancement est fortement recommandée par la
Région (Employeurs, PLIE, AGEFIPH, Pôle Emploi, Etat, Département, OPCA, etc.).
Le CARED fait l’objet d’un engagement conventionnel, matérialisé par une convention de
coopération entre la Région et le futur employeur.
Objectif prioritaire : acquisition de compétences premières ou d’un premier niveau de qualification et de
certification professionnelle visant l’accès à l’emploi, au bénéfice d’un public en recherche d’emploi le plus
fragilisé.
A - Le principe de vérification du projet de formation
•
Le futur stagiaire doit être inscrit préalablement dans une structure d’accueil (pas d’obligation de
durée d’inscription).
•
La formation doit être prescrite par une structure habilitée par la Région (Mission Locale, Pôle
Emploi, Cap Emploi, C.I.D.F.F.) dès lors que le projet professionnel est validé. dans la mesure où
cette dite structure a accès à l’outil de prescription PROSPER (soit celles qui sont situées dans
les départements suivants : Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône et Métropole, Savoie et
Haute-Savoie)
•
L’action de formation et la promesse d’embauche sont vérifiées et validées préalablement à
la prescription. Le conseiller a la charge de réunir des éléments argumentés sur le parcours du
bénéficiaire et ses démarches d’orientation.
•
Les prescripteurs doivent se conformer à l’organisation définie localement, lorsque celle-ci existe.
B – Le principe de vérification du principe de la complémentarité et la mobilisation des
programmations régionales
1
•
Avant tout montage d’un CARED individuel, vérifier qu’une offre identique n’existe pas déjà
dans les programmations régionales se déclinant dans les dispositifs Parcours de
Qualification et de Certification Professionnelles (PQCP), Projet Formation Emploi (PFE),
Programme des Compétences Premières (PCP) et dans les actions partenariales
conventionnées par la Région dont les formations dans l’enseignement supérieur et qu’elle n’est
pas mobilisable.
•
Si une offre existe et qu’elle est mobilisable : le/les stagiaires CARED sera/seront
prioritaire(s) en commission d’entrée sous réserve de réussite aux conditions d’entrée de la
commission, exemple : tests. Le prescripteur établit une prescription d’une action programmée
dans PROSPER1 et fait signer la convention de coopération CARED (modèle accessible depuis la
page d’accueil de PROSPER) qu’il enverra à la Région, par voie postale ou par mail –
[email protected] – une fois l’entrée en formation effective.
Cocher la case CARED dans PROSPER
•
Des dérogations au principe de complémentarité sont possibles, sans demander une
dérogation à la Région dans les cas suivants :
s’il n’y a pas d’offre collective similaire inscrite dans la programmation dans le département du
domicile du stagiaire et/ou dans celui envisagé pour la formation,
ou s’il n’y a pas d’offre collective similaire à moins d’1h30 aller-retour (45 minutes aller et 45
minutes retour maximum) du domicile du demandeur et qu’il n’y a pas d’offres collectives sur la
localisation correspondant à l’API envisagée,
pour les formations post jurys VAE.
Ces éléments seront à préciser dans l’argumentaire de la prescription. Attention : Ne pas
cocher CARED Dérogatoire.
•
Des accords préalables devront être donnés par la Région pour les situations suivantes :
si la date de démarrage est trop tardive par rapport aux souhaits de recrutement de l’employeur (a
minima supérieure à un mois – nécessité de faire une demande d’accord préalable par mail à
[email protected] confirmant l’inadéquation entre la date de démarrage de l’action de
formation et la date d’embauche) en amont de la prescription,
si les places prévues dans les programmations régionales ne permettent pas d’accueillir tous les
stagiaires CARED, après accord préalable des services de la Région, à solliciter avant le dépôt de la
prescription dans le cadre d’un CARED individuel2 via [email protected]
si absence de session programmée dans les 1.5 mois, après accord préalable des services de la
Région à solliciter en amont de la prescription via [email protected]
C - Le principe de gratuité de la formation
Gratuité des frais pédagogiques pour les stagiaires des actions.
L’action sera, selon le montant sollicité, soit totalement prise en charge par la Région, soit cofinancée par
un autre partenaire (AGEFIPH, PLIE, Fonds d’Aide aux Jeunes, employeurs potentiels, autres…)
notamment si le coût total de la formation dépasse le barème régional fixé.
L’action sera, selon le montant sollicité, soit totalement prise en charge par la Région, soit cofinancée par
un autre partenaire (AGEFIPH, PLIE, Fonds d’Aide aux Jeunes, employeurs potentiels, autres…)
notamment si le coût total de la formation dépasse le barème régional fixé. Par contre, un cofinancement
avec une Aide Individuelle de Formation n’est pas possible.
En cas de cofinancement, les financements des différents partenaires sont additionnels, pour permettre
notamment, le cas échéant, de financer des formations dont le barème horaire serait supérieur au barème
régional fixé. (Cf. annexe 2). Le coût horaire total global et la part du cofinancement devront figurer sur le
devis.
Aucun frais pédagogiques ne peut être réclamé au stagiaire par l’organisme de formation. En cas de
difficulté sur ce point, il convient d’en informer la Région via la boite [email protected] La
Région ne prend toutefois pas en charge les frais d’inscription et/ou de dossier, les frais d’inscription aux
examens et concours, les frais liés à des équipements professionnels spécifiques. Ces frais restent à la
charge du stagiaire.
L’organisme de formation devra obligatoirement préciser dans le devis de formation les frais restant à la
charge du stagiaire. Si aucun frais annexe n’est indiqué sur le devis de formation, l’organisme ne pourra, a
posteriori, les réclamer au stagiaire.
II – PUBLIC ELIGIBLE
Cette mesure concerne les demandeurs d’emploi définis dans la délibération n°11.02.203 du Conseil
régional en sa réunion des 7 et 8 avril 2011 à savoir les demandeurs d’emploi et toute personne en
recherche d’emploi pouvant accéder à ce statut dans les mêmes conditions, y compris ceux qui exercent
2
Cf. explication détaillée page 13 : la réponse mail de la Région est à déposer en pièce jointe sous format PDF
dans PROSPER à l’emplacement prévu pour le dépôt d’une seconde pièce jointe, sous l’emplacement prévu
pour le dépôt du devis.
une activité salariée à temps partiel ne leur ouvrant pas de droits suffisants aux outils de
professionnalisation des salariés.
Le CARED s'adresse :
• aux publics jeunes et adultes en demande d’emploi, indemnisés ou non par l’assurance chômage,
et inscrits dans une structure d’accueil rhônalpine,
• aux publics en emploi aidé dans le secteur associatif « classique » (dont emplois d’avenir),
• aux publics en insertion dans les Structures de l’Insertion par l’Activité Economique (S.I.A.E),
• aux personnes étant en demande d’emploi au moment de la prescription mais ayant le statut de
salarié lors de l’entrée en formation, ou pour les personnes ayant commencé la formation en étant en
demande d’emploi, et étant embauchées avant la fin de la formation, la mobilisation du CARED sera
possible mais la formation n’excédera pas 150 heures (à effectuer sur temps de travail) et devra être
réalisée dans les six premiers mois après la date d’embauche.
En cas de non obtention de la certification visée, un nouveau CARED peut être prescrit. Il appartient aux
prescripteurs d’en juger l’opportunité. Néanmoins, le prescripteur en informera la Région via
[email protected] pour toute nouvelle demande CARED effectuée pour un même
demandeur d’emploi (la Région vérifiera si l’engagement précédent du DE et/ou employeur a bien été
respecté).
L’A.S.P. vérifie le respect de ces critères à partir des déclarations figurant dans la prescription.
III – EMPLOYEURS ELIGIBLES ET OBLIGATIONS
A - L’éligibilité des employeurs
Les structures éligibles au CARED sont celles qui relèvent du champ de l’UNEDIC et qui proposent des
contrats de droit privé :
• les entreprises du secteur concurrentiel,
• les structures relevant de l’économie sociale et solidaire,
• les branches et syndicats professionnels,
• les groupements d’employeurs dont les Groupements d’Employeurs pour l’Insertion et la
Qualification (GEIQ),
• les Etablissements Publics Industriels et Commerciaux (EPIC).
B - Les obligations du porteur du projet de recrutement (l’employeur)
•
•
•
•
•
•
Etablir une promesse d’embauche nominative.
Désigner un tuteur chargé d’accompagner le bénéficiaire durant le stage pratique et la prise de
poste.
Signer une « Convention de coopération CARED » entre la Région et l’employeur. Cette
convention est accessible sur le portail d’accueil de PROSPER.
Etre à jour de ses cotisations URSSAF et ne pas être en situation de redressement ou de
liquidation judiciaire.
Embaucher le stagiaire dès la fin de la formation (un délai d’un mois entre la fin de la formation et
l’embauche est toléré) sauf cas exceptionnel (délai nécessaire à la délivrance d’un permis ou d’un
titre, etc).
Délivrer une attestation d’embauche à l’organisme de formation pour chaque bénéficiaire ayant
fait l’objet d’une embauche.
En cas de non embauche, l’employeur précisera à l’organisme de formation par écrit les motifs du refus
d’embauche (le paiement de la subvention à l’O.F. est conditionné par ces justificatifs).
•
Cas particulier : pour une formation mise en place avant l’embauche, elle pourra se terminer
dans le premier mois du contrat de travail. Dans ce cas, le coût pédagogique de la formation est
pris en charge dans sa totalité, mais la rémunération n’est assurée que sur la période avant emploi.
Dès le début du contrat de travail, le salarié est rémunéré par l’employeur et les heures de
formation restantes sont effectuées sur son temps de travail.
Tout employeur qui ne respectera pas ces règles ne pourra plus être porteur d’un projet de
recrutement dans le cadre d’un CARED.
IV - EMPLOIS ELIGIBLES
A – Contrats de travail éligibles
Les contrats éligibles sont :
•
un C.D.I. (y compris en Emploi d’Avenir et en C.I.E.).
•
un Contrat en alternance (apprentissage ou professionnalisation).
•
un C.D.D. de 6 mois minimum (hors contrats aidés et emplois d’avenir) lorsque le contexte le
justifie, et après validation des CTEF (Contrats Territoriaux Emploi Formation, instances de
concertation et de pilotage implantés dans les départements suivants : Ain, Ardèche, Drôme, Isère,
Loire, Rhône et Métropole, Savoie et Haute-Savoie) La note technique locale précisera les cas de
figure où le C.T.E.F. accepte de déroger sur la nature. (Pour rappel, les notes techniques locales
sont accessibles sur la page d’accueil de PROSPER).
Dans PROSPER, cocher la case « dérogatoire » lors de la prescription d’un CARED
individuel dans le cadre d’un CDD prévu dans le cadrage local.
Le statut de travailleur indépendant n’est pas éligible au CARED. En effet, le travailleur indépendant n’est
pas lié par un contrat de travail avec l’entreprise ou la personne pour laquelle il exécute sa mission. En
pratique, il travaille pour son propre compte.
Les contrats de travail doivent être à temps plein mais le temps partiel pourra être accepté, dans la
limite de 25h hebdomadaires minimum (sauf T.H. pas de durée hebdomadaire minimum).
Pour les personnes bénéficiant d’une reconnaissance T.H., le cadrage régional permet le C.D.D. et
n’impose pas de durée hebdomadaire minimum. Pas de dérogation préalable à demander. Ne pas
cocher CARED DEROGATOIRE.
B – Cas particuliers
1. L’intérim :
• C.D.I. intérim,
• Période d’intérim de 6 mois maximum suivie par un C.D.I.
2. Les emplois saisonniers :
La durée du contrat proposé devra être au moins 2 fois supérieure à la durée de la formation et le contrat
de travail proposé sera d’une durée minimum de 2 mois (à temps plein).
(exemple : une formation d’un mois devra déboucher sur un contrat de travail d’au moins 2 mois.)
C - Eligibilité géographique du CARED
• L’emploi doit être situé sur le territoire français :
Le CARED est réservé aux bénéficiaires prescrits par un prescripteur de la Région (dans la mesure où
elles ont accès à l’outil de prescription PROSPER, soit celles qui sont situées dans les départements
suivants : Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône et Métropole, Savoie et Haute-Savoie) mais l’emploi
visé peut être localisé sur l’intégralité du territoire français (métropole et outre-mer). .
• Cas particulier si existence d’accord transfrontalier signé par la Région :
Les employeurs implantés à l’étranger ne relevant pas de l’UNEDIC et ne pouvant pas proposer des
contrats de travail reconnus par le droit français, l’emploi visé ne peut être proposé hors du territoire
français, sauf dans le cas particulier d’un accord transfrontalier signé par la Région et prévoyant cette
souplesse, et après accord préalable des services de la Région. La demande devra être motivée et
adressée par mail à [email protected] à solliciter avant le dépôt de la prescription dans le
cadre d’un CARED individuel3.
3
Cf. explication détaillée page 13 : la réponse mail de la Région est à déposer en pièce jointe sous format PDF
dans PROSPER à l’emplacement prévu pour le dépôt d’une seconde pièce jointe, sous l’emplacement prévu
pour le dépôt du devis.
•
Le stage pratique : le stage de formation en entreprise peut se dérouler à l’étranger, à la condition
préalable que la Région en ait été informée.
•
V - FORMATIONS ELIGIBLES
A – Durée et rythme
•
Les actions doivent se dérouler sur une période de 12 mois maximum. Pour les formations
pluriannuelles, le CARED permettra de prendre en charge au maximum 12 mois de formation, sans
qu’il s’agisse obligatoirement de la dernière année de formation (on peut imaginer qu’un DE ait sa
formation financée dans le cadre d’un CARED la première année, et les deuxième et troisième
années en contrat de professionnalisation.
•
Il serait pertinent que la durée de la formation en entreprise ne soit pas supérieure à la durée en
centre. Le stage en entreprise devra respecter les engagements prévus dans la Charte des stages
adoptée dans le cadre de la délibération n°11.02.436 par le Conseil régional en sa réunion du
1er juillet 2011.
•
Le rythme hebdomadaire en centre et en entreprise ne doit pas dépasser 35 heures, et 10
heures par jour (8 heures par jour pour un mineur).
•
Pour rappel : les formations d’une durée inférieure à 40 heures ne confèrent pas le statut de
stagiaire de la Formation Professionnelle rémunéré.
•
Les actions doivent se dérouler en continu. Cependant, les formations en discontinu sont possibles
(ex : formation post-jury VAE, lorsque le référentiel de la formation le stipule ou dans le cadre de la
formation individualisée pour laquelle des allégements sont prévus compte tenu des acquis du futur
stagiaire).
Pour tout renseignement sur le volet « Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) », vous pouvez
contacter Valérie FRANCOIS - ℡ 04.26.73.61.16 – [email protected] ou Ivan BARNAY
℡ 04.26.73.64.56 – [email protected] auvergnerhonealpes.eu
•
Le « redoublement » est autorisé. Il appartient aux prescripteurs de juger de son opportunité.
B – Nature des formations
•
Les actions de formation doivent répondre aux trois finalités du curriculum régional : les
compétences premières, la qualification professionnelle et la certification professionnelle.
Les actions de formation ayant pour finalité une certification professionnelle, doivent être reconnues
par une certification officielle (Diplôme, titre professionnel) inscrite au Répertoire National des
Certifications (RNCP). Les formations conduisant aux CQP non inscrits au RNCP relèvent
quant à eux du segment professionnalisation.
•
Dans le cadre de la finalité « compétences premières » et du segment FLE, le CARED
individuel ne pourra être mobilisé que sur des actions FLE perfectionnement ; les autres
actions FLE étant couvertes par la PCP.
Pour mémoire les finalités se déclinent en onze segments de formation : cf. : Annexe 3 Déclinaison et objectifs des segments.
•
Les formations ouvertes à distances (FOAD) sont possibles. La FOAD doit être déclarée
dans le devis de formation Les heures de formation à distance ne pourront excéder 50 % des
heures en centre. L’organisme doit pouvoir justifier de ces heures par un état de présence
établi par le formateur qui certifie la participation du stagiaire.
•
En cohérence avec la PQCP, en ce qui concerne les formations « SECURITE », l’action CQP
Agent de Prévention et de Sécurité + SSIAP1 répond à une finalité professionnalisante ; de
ce fait, elle s’adresse à un public ayant déjà une expérience dans le secteur de la sécurité ;
c’est la raison pour laquelle les publics ne pouvant pas justifier d’expérience dans ce
domaine, ne peuvent prétendre à une aide financière de la Région
•
Actions de formation qualifiantes ou certifiantes exclues du dispositif CARED sans aucune
dérogation possible :
La formation admissibilité au BEPECASER (formation moniteurs auto écoles) tronc commun,
concernant l’admission BEPECASER, se reporter à la note spécifique sous votre Intranet.
Les formations aide-soignant et auxiliaire de puériculture prises en charge par ailleurs par la Région
(DEFI3S)
Formations en lien avec les activités équestres et/ou les équidés. (Elles devront donc faire l’objet
d’un CARED collectif).
Formations partielles/passerelles du secteur sanitaire, pour les personnes déjà titulaires d’un
diplôme du niveau V du secteur sanitaire, prises en charge désormais par la Région (DEFI3S)
Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA)
Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD)
Les formations par correspondance
Le Permis B et le permis BE
Les formations généralistes en langues, développement personnel (coaching …)
Formations paramédicales non réglementées (kinésiologie, sophrologie, aromathérapie…)
•
Pour les formations relevant du secteur « Transport», se reporter à la note dédiée.
Il appartient au prescripteur de vérifier ces critères qui seront examinés par l’ASP
C – Lieux de formation
•
Les formations doivent se dérouler sur le territoire de la Région par un organisme de formation
enregistré en Préfecture de région. L’organisme de formation doit disposer d’un numéro d’agrément
disponible sous : www.listeof.travail.gouv.fr
Si les organismes de formation sont plus proches du domicile du demandeur ou si les formations ne
sont pas proposées sur le territoire de la Région, il est envisageable qu’elles se déroulent hors
Région. Si tel est le cas : ces précisions sont à apporter par le prescripteur sous PROSPER
dans l’argumentaire.
Une formation qualifiante/certifiante réalisée par un organisme de formation sur le territoire français
peut prévoir, en ce qui concerne le stage pratique en entreprise, et uniquement pour ce cas, la mise
en œuvre de cette partie formative sur un territoire étranger. ). Dans ce cas, l’organisme de
formation devra transmettre une demande écrite à la Région (SJAF/DFC) en amont du départ du
stagiaire à l’étranger. Une action de formation organisée entièrement à l’étranger par un organisme
ne siégeant pas en France ne peut être prise en charge pour des raisons juridiques (application
impossible de la législation française à un organisme de formation étranger
VI - COÛT DE LA FORMATION
•
Prise en charge du prix de la formation par la Région auprès de l’organisme de formation (cf.
modalités dans document financier dont la gestion et le suivi sont assurés par l’A.S.P.).
•
Gratuité des frais pédagogiques pour le stagiaire (se reporter à la page 6 de la note).
•
Non prise en charge des frais annexes restant à la charge du stagiaire (frais d’inscription et/ou de
dossier, les frais de validation, les frais d’inscription aux examens et concours, les frais liés à des
équipements professionnels spécifiques). Obligation par l’organisme de formation de les préciser
dans le devis de formation. Si aucun frais annexe n’est indiqué sur le devis de formation,
l’organisme ne pourra, a posteriori, réclamer des sommes annexes au stagiaire.
•
Respect du barème horaire régional en annexe 2.
•
Si coût horaire supérieur au barème fixé du fait d’une spécificité ou lié à la nature de la
formation :
négocier une diminution du coût horaire auprès de l’organisme de formation ;
rechercher un cofinancement (dans le respect du principe de gratuité pour le stagiaire). Les
cofinancements (employeurs, AGEFIPH, Pôle Emploi, PLIE) sont additionnels. Un
cofinancement avec une AIF (Aide Individuelle à la Formation) n’est pas envisageable.
•
Un dépassement du barème horaire régional fixé est admis dans 2 cas :
sur justification de 2 devis normés supérieurs au barème régional, téléchargés lors de la
prescription PROSPER. Dans ce cas, l’A.S.P. retiendra le barème horaire le moins élevé. Le
prescripteur est tenu de saisir les données relatives au devis le moins élevé ;
pour les formations très spécifiques, dispensées par un seul organisme de formation.
Un accord formalisé de la Région devra être préalablement demandé par mail
([email protected]) accompagné du devis justificatif de l’organisme de formation et joint à la
prescription dans PROSPER.
Dans tous les cas, un cofinancement avec Pôle Emploi, l’AGEFIPH, ou un OPCA est possible
•
Coût horaire de la formation : respect des barèmes des Actions Projets Individuels (cf.
tableau en annexe 2. Une marge d’appréciation sera laissée à l’instructeur Région compte tenu des
éventuelles particularités du dossier (nature de la formation, localisation, typologie du public, etc.).
•
•
Gratuité des frais pédagogiques pour le stagiaire (se reporter à la page 6 de la note).
Frais annexes restant à la charge du stagiaire (frais d’inscription et/ou de dossier, les
frais de validation, les frais d’inscription aux examens et concours, les frais liés à des équipements
professionnels spécifiques). Obligation par l’organisme de formation de les préciser dans le devis
de formation. Si aucun frais annexe n’est indiqué sur le devis de formation, l’organisme ne pourra, a
posteriori, réclamer des sommes annexes au stagiaire.
VII - STATUT ET PRISE EN CHARGE PENDANT LA FORMATION
A - Le statut
Le statut conféré au demandeur d’emploi entrant sur un CARED individuel est le statut de stagiaire de la
formation professionnelle rémunéré pour les formations d’une durée totale supérieure ou égale à 40
heures.
Il assure au stagiaire une rémunération et une protection sociale pendant toute la durée de formation
conventionnée (centre et entreprise).
Deux cas particuliers peuvent se présenter :
1/ Formation mise en place avant l’embauche et se terminant dans le premier mois du contrat de
travail : coût pédagogique de la formation pris en charge dans sa totalité.
La rémunération n’est assurée que sur la période avant emploi. Dès le début du contrat de travail le
demandeur est rémunéré par l’employeur et les heures de formation restantes sont effectuées sur son
temps de travail.
2/ Formation mise en place après l’embauche : prise en charge du coût pédagogique dans un maximum
de 150 heures. La formation doit commencer dans le premier mois du contrat et s'étaler sur une période
maximale de 6 mois. La rémunération est assurée par l’employeur et le stagiaire garde le statut de salarié.
Le bénéficiaire, pendant la formation, est sous la responsabilité de l’organisme de formation.
La Région n’est pas habilitée à prendre position lorsqu’elle est informée de conflits opposants le stagiaire
et son organisme de formation à la suite d’une sanction disciplinaire. La Région ne pourra être tenue
responsable des mesures disciplinaires prises par les organismes de formation à l’encontre des stagiaires.
Tout litige qui résulterait de ces sanctions n’est pas du ressort de la Région.
B - La protection sociale et la rémunération
La protection sociale et la rémunération sont assurées selon que le stagiaire relève de l’AREF ou non, par
Pôle Emploi ou la Région.
La protection sociale court sur l’ensemble de la durée conventionnée de stage et perdure trois mois après
la fin du conventionnement pour la couverture des risques maladie, maternité, invalidité, accident du travail
et décès.
•
Stagiaire non indemnisé par Pôle Emploi :
La rémunération et la protection sociale sont prises en charge par la Région.
La rémunération est versée au stagiaire par l’A.S.P. Il appartient à l’organisme de formation de
monter le dossier de rémunération. Le délai de versement de la rémunération est d’environ
1,5 mois après le dépôt du dossier complet de rémunération auprès de l’ASP (basée sur les
états de présence en formation). Un dossier incomplet ne peut être pris en compte par l’ASP
et de fait retardera le versement de la rémunération au stagiaire.
•
Stagiaire rémunéré par Pôle Emploi dans le cadre de l’AREF : le montant et la durée de
versement de la prestation dépendent de l’ARE qui prend en compte les salaires versés et la durée
du travail avant la rupture du contrat.
Lorsqu’un délai de carence est imposé au stagiaire avant que Pôle Emploi ne verse l’AREF,
mais que la formation démarre pendant ce délai, la Région ne peut pas prendre en charge la
rémunération.
•
Cas particulier : le bénéfice de l’AREF s’arrête en cours de formation : la Région prend le
relais de Pôle Emploi, l’organisme de formation constitue le dossier auprès de l’A.S.P.
Il convient que le stagiaire ait épuisé l’ensemble de ses droits à allocation auprès de Pôle Emploi (le
document Pôle Emploi devra être produit au dossier).
Les barèmes de rémunération de droit public sont fixés par décret et dépendent de la situation du stagiaire.
La rémunération est versée pendant toute la période de formation conventionnée.
Pour toute information complémentaire, voir avec le Pôle Emploi compétent
Le stagiaire ne perçoit une rémunération à taux plein que si le rythme hebdomadaire en centre et en
entreprise est de 30 heures minimum en moyenne sur l’ensemble de la durée de formation.
En dessous, la rémunération est proratisée sur la base des heures de formation réellement effectuées, en
tenant compte des fermetures pour congés de l’organisme.
Une formation inférieure à 40 heures n’ouvre pas de droit à la rémunération.
Pour tout renseignement détaillé sur la rémunération, voir avec l’A.S.P. et se reporter au guide de la
rémunération
C - La possibilité d’hébergement et de restauration par L’AFPA
Depuis le 1er janvier 2014 les services d’hébergement et de restauration de l’AFPA sont ouverts à tout stagiaire en formation dans
le cadre du SPRF (donc plus seulement PQCP et PFE, mais aussi API, CARED…).
L’accueil par l’AFPA d’un stagiaire en formation dans un autre centre peut également ne concerner que la restauration.
L’accueil en hébergement et / ou en restauration nécessite de s’assurer que les capacités des sites le permettent : pour ce faire,
contacter directement les référents qui sont mentionnés, site par site, sur la plaquette ci-jointe.
L’AFPA prévoit la signature d’une convention générale avec l’OF qui envoie des stagiaires, notamment pour clarifier les
responsabilités, et, pour l’hébergement, un contrat d’hébergement avec le stagiaire.
L’hébergement est gratuit (avec une caution de 80€) et le prix d’un repas varie entre 3€50 et 4€.
Prise de contact : voir annexe VI
VIII - CONSEQUENCES DU NON RESPECT DES REGLES
Le prescripteur veillera, autant que de possible, à ce que tout stagiaire qui, sans motif justifié, se
désistera d’une formation ou se désengagera auprès de l’employeur préalablement identifié ne se voit plus
prescrire de CARED.
Le conseiller devra informer la Région des raisons de la non-embauche par mail à
[email protected] dans l’objectif d’améliorer le suivi qualitatif de la mesure. Ces motifs
peuvent, en effet, être différents de ceux précisés par l’organisme de formation au moment de la demande
de solde.
Tout employeur qui, sans motif justifié, se désengagera auprès d’un stagiaire ne pourra plus être porteur
d’un projet de recrutement dans le cadre d’un CARED.
Tout organisme de formation qui ne respectera pas ses engagements ne pourra plus bénéficier d’une
action CARED.
B- LA MISE EN ŒUVRE DU CARED INDIVIDUEL
I- CONSTITUTION DU DOSSIER
Le dossier CARED individuel devra être constitué de :
1) Une prescription en ligne
PROSPER est l’application qui permet la prescription en ligne. Ainsi, toutes les demandes de formation au
titre des CARED Formation individuel font l'objet de prescriptions dématérialisées dans PROSPER. Pour
tout CARED, il est nécessaire de cocher « Prescription dans le cadre d’un CARED ».
Il est souhaitable d’effectuer les prescriptions dans la mesure du possible 3 semaines à l’avance et en
tout état de cause les prescriptions saisies devront être validées dans PROSPER dans un délai de 5 jours
calendaires minimum, apprécié de date à date, ou 12 jours calendaires minimum pour les CARED
dérogatoires nécessitant une validation du C.T.E.F., avant le démarrage de l’action de formation par le
futur stagiaire.
Exemple : une formation commence le 12/02/2016. La date limite de validation de la prescription sera le
7/02/2016 s’il ne s’agit pas d’un CARED dérogatoire.
L’A.S.P. s’organise pour traiter les demandes dans l’ordre d’arrivée (la date de réception de la demande
dans PROSPER par l’ASP intervient le lendemain de la validation).
L’entrée en formation ne peut avoir lieu tant que l’A.S.P. n’a pas transmis son
accord.
2) Un, ou le cas échéant, un deuxième devis de(s) l’organisme(s) de formation annexé(s) à la
prescription en ligne (cf. page 11 – VI) à annexer dans PIECE COMPLEMENTAIRE.
Attention, taille maximum de la pièce jointe = 4Mo. Privilégier le format .pdf.
3) Pour les CARED nécessitant un accord préalable de la Région : joindre un mail d’accord
préalable des Services de la Région sous format PDF portant sur le coût horaire, la complémentarité avec
la programmation collective et la localisation de l’emploi, dans la rubrique PIECE COMPLEMENTAIRE de
PROSPER.
4) Une convention de coopération CARED avec une promesse d’embauche (soit 6 pages)
signée par l’employeur et annexée à la prescription en ligne (à télécharger sur le bandeau d’accueil
de PROSPER).
A noter : le prescripteur dépose dans PROSPER la convention de coopération CARED signée par
l’employeur et envoie en parallèle la convention de coopération CARED par mail à
[email protected]
Attention, la promesse d’embauche fait partie de la convention de coopération, ne pas la joindre dans
« pièce complémentaire » mais dans « convention de coopération ». Veiller à remplir tous les éléments
notamment la date d’embauche.
Cette convention sera signée par la Région et renvoyée à l’employeur.
ATTENTION : si le stagiaire doit suivre plusieurs formations : établir une prescription et un devis par
formation. Exemple pour un Permis C + FIMO : 2 prescriptions et 2 devis.
SYNTHESE SUR LES CAS DE DEROGATIONS ET D’ACCORDS PREALABLES
1/ CARED dérogatoire, cocher la mention dans PROSPER la 5ème page de la prescription UNIQUEMENT
dans le cadre d’une dérogation liée à la nature du contrat (C.D.D.).
La validation dépend du C.T.E.F., en référence au plan d’actions C.T.E.F. / cadrage local.
Le délai de traitement est alors de 12 jours calendaires.
N.B. : les CARED bénéficiant d’une dérogation CTEF ayant déjà reçu l’avis favorable de la structure
d’animation et ayant fait l’objet d’un premier refus ASP, pourront être ressaisies dans PROSPER sans
repartir sur un délai de 12 jours.
Il conviendra donc de NE PAS COCHER la case « DEROGATOIRE » lors de la ou des saisie(s)
suivante(s) (même individu, même formation). Le délai de traitement ASP sera alors de 5 jours.
Dans ce cas, il conviendra de préciser dans l’argumentaire du prescripteur qu’il s’agit d’une
nouvelle prescription en CARED DEROGATOIRE suite à un refus, afin que l’ASP en soit informée, et
de rappeler : le motif de la dérogation et la date de la première prescription.
Exemple : Dans le cadre d’un CARED DEROGATOIRE avec une dérogation sur la nature du contrat de
travail, soit un C.D.D. de 6 mois (dérogation prévue dans le cadrage C.T.E.F.), pour une prescription saisie
le 10 juillet et refusée par l’A.S.P. le 22 juillet (après les 12 jours de délai), le prescripteur ressaisit le
dossier le 23 juillet sans cocher la case CARED DEROGATOIRE et précisera dans l’argumentaire qu’il
s’agit d’une nouvelle prescription en CARED DEROGATOIRE suite à un premier refus A.S.P et la date de
la prescription initiale (ici prescription du 10 juillet). Le délai de traitement passera alors à 5 jours
seulement. Exemple d’argumentaire : prescription dans le cadre d’un CARED dérogatoire ayant déjà fait
l’objet d’un avis favorable de la structure d’animation C.T.E.F, concernant « la nature du contrat» (à
compléter selon les cas). (1ère prescription le 10/07 en refus A.S.P.).
2/ Pour les accords préalables à effectuer auprès de la Région par mail :
- localisation de l’emploi si hors territoire français,
- formation existante dans la programmation régionale si elle est complète ou si le démarrage de
l’action de formation est trop lointain de la date d’embauche ou si absence de session programmée dans
les 1,5 mois
- barème horaire.
La Région doit être sollicitée en amont par mail à l’adresse [email protected] afin d’obtenir
un accord écrit préalable au dépôt de la prescription. Nécessité de Préciser dans l’objet du mail nom +
prénom du bénéficiaire et la Z.T.E.F.
La réponse mail de la Région est à déposer en pièce jointe sous format PDF dans PROSPER à
l’emplacement prévu pour le dépôt d’une seconde pièce jointe, sous le premier emplacement qui est lui
prévu pour le dépôt du devis de formation.
Dans ce cas là, il ne faut pas, sur la 5ème page de la prescription, cocher la mention « CARED
dérogatoire » (ceci est réservé aux dérogations relevant du C.T.E.F.).
Le délai de traitement est alors de 5 jours calendaires.
II – DELAIS D’INSTRUCTION
Un délai de 5 jours calendaires4 minimum, apprécié de date à date, doit être observé entre la validation
de la demande de CARED individuel dans Prosper par les prescripteurs et le commencement de l’action de
formation par le futur stagiaire.
Ce délai sera de 12 jours calendaires minimum, apprécié de date à date pour les CARED individuels
dérogatoires nécessitant une validation préalable du C.T.E.F. (nature du contrat).
III – TRAITEMENT ET INSTRUCTION PAR L’ASP
Vérifie la conformité des demandes de formations individuelles au regard des critères
d’intervention régionaux et des crédits disponibles.
Notifie sur PROSPER dans un délai de 5 jours après validation de la demande au sein de sa
structure, l’accord ou le refus.
Notifie par mail au prescripteur et à l’O.F. l’accord de la Région pour la prise en charge de la
formation.
Pour les demandes refusées, l’A.S.P. précise dans PROSPER les critères non respectés, afin
de permettre aux conseillers d’analyser l’irrecevabilité du dossier.
L’A.S.P. prend ensuite en charge le conventionnement et le suivi de l’action à l’égard de l’organisme de
formation, ainsi que la rémunération du stagiaire. Ainsi, il convient d’attendre l’accord de l’ASP pour
permettre l’entrée en formation au stagiaire sinon le prescripteur prend le risque que la prise en charge de
la formation soit refusée.
SEUL l’ACCORD FORMALISE DE L’ASP DANS PROSPER VAUT PRISE EN CHARGE DE LA
FORMATION PAR LA REGION.
En cas de refus d’une prescription incomplète ou incohérente, afin d'éviter aux prescripteurs de refaire
une nouvelle prescription, ces derniers peuvent régulariser ou compléter leur prescription initiale dans
PROSPER, ce qui permet de maintenir la date de la 1ere validation de la prescription dans PROSPER
Le prescripteur doit toutefois compléter sa prescription de façon à permettre à l'ASP d'examiner à
nouveau sa prescription et d'obtenir un accord avant le démarrage de l'action de formation. L’ASP
dispose d’un délai maximum de 5 jours pour examiner la prescription modifiée.
Le délai maximal pour compléter et/ou modifier la prescription est de 2 mois à compter de la date
de validation initiale de la prescription.
Cet assouplissement ne doit toutefois pas conduire à une dégradation de la qualité de la prescription. Ainsi
certains motifs émis pas l'ASP seront définitifs et ne pourront faire l'objet d'une régularisation dans
PROSPER:
- formations strictement exclues
- non respect des délais de prescription fixés dans le cadrage
- absence de pièces (devis, convention de coopération, promesse d’embauche).
4
Samedi et dimanche inclus.
IV – REPORTS DE FORMATION ET MODIFICATIONS DE DATES
A - Report de dates de formation avant démarrage
Avant l’entrée en formation, les modifications de dates de formation pour les dossiers ayant fait l’objet d’un
accord sont possibles dans la mesure où elles n’entraînent pas un report de formation de plus de trois mois
et dans la limite d’un seul report. Le report de date au-delà de la programmation en cours reste possible
selon la règle précitée. L’action restera juridiquement et financièrement rattachée à la demande d’origine.
Elles doivent être adressées directement à l’ASP sur la base d’un courrier ou mail précisant les nouvelles
dates.
Les cas d’abandon ou d’annulation de formation doivent être signalés à l’ASP le plus rapidement possible.
Merci de mettre les Services de la Région en copie : [email protected]
B – Modification de dates en cours de formation
Quelque soit le motif, toute modification de dates de formation, notamment de dates de fin de formation,
doit faire l’objet d’une demande d’accord auprès de la Région à l’adresse suivante :
[email protected]
Annexe I
A.P.I.
A.P.I. Création
CARED Individuel FORMATION
DIVERS
ATTENTION : Remplace le
CARED Créateur
Spécificités
Documents à
compléter
Délais
Le projet de création doit être
validé en amont par le dispositif
I'déclic. ou tout autre diagnostic
effectué par un professionnel
de la création d’entreprise
(NACRE, EPCE, OPCRE)
Sélectionner le segment
« CRE » dans la prescription
PROSPER
Nécessite une promesse d'embauche.
Attention : types de contrats !
Cadrage régional : C.D.I., Contrats en alternance, Contrats
saisonniers, contrat de travail temporaire 6 mois suivi de C.D.I.
Dérogation C.T.E.F. possible sur nature du contrat.
= CARED Dérogatoire (consulter le cadrage local +accord
CTEF)
Prise en charge à 100% avec ou sans cofinancement des coûts
pédagogiques par la Région
Devis complété, signé, cohérent avec la prescription…
Convention de coopération et promesse d’embauche dûment
complétées et signées par l’employeur
Prescription A.P.I. « classique » 5 jours
Prescription dérogation C.T.E.F. 12 jours
Prescription CARED « classique » 5 jours
Prescription CARED dérogatoire (C.T.E.F.) 12 jours
ÉLIGIBILITÉ
Durée de formation
Rythme hebdo
Durée
centre/entreprise
12 mois maximum et 800 H en centre, pour les
formations pluriannuelles : uniquement la
dernière année
Maximum 35 heures hebdo
12 mois maximum
Employeur : 50% max (ne doit pas excéder
Il serait pertinent que la durée de la formation avec
celle en centre, sauf si le référentiel de la
l’employeur ne soit pas supérieure à la durée en centre
formation le prévoit)
Formations exclues Se référer page 6 de la note technique A.P.I.
Se référer à la page 10 de la note technique CARED Formation
Etre inscrit auprès d'une structure d'accueil
Public
Jeunes de - de 26 ans indemnisés ou non
Adultes de + 26 ans non indemnisés
Niveau IV maximum ou qualification obsolète
Tout public jeune et adulte en demande d'emploi ayant une
promesse d'embauche
Si formation hors Région motivée pour des raisons de
Si qualification obsolète, offre collective à
proximité ou non proposée sur le territoire de la Région
plus d’une 1H30 du domicile du demandeur,
Si pas d’offre collective dans département, à plus d’une
formation hors Région
1H30, formations post-jury VAE cf page 5
DÉROGATIONS CTEF
Précision
argumentaire dans
PROSPER
Application
Plan d'Action Local
(C.T.E.F.)
Cocher la case "Plan d'Action Local C.T.E.F." Dérogations portant sur nature du contrat : si elle a été définie
dans Prosper
dans le Plan d’Actions C.T.E.F.
Prescription à valider 12 jours avant l’entrée
Cocher la case "CARED dérogatoire" dans Prosper
en formation
Prescription à valider 12 jours avant l’entrée en formation
Précision
argumentaire
L'objet de la dérogation C.T.E.F. est à indiquer dans l'argumentaire sous PROSPER
(niveau du DE, nature de la formation, C.D.D. …).
Toute nouvelle
prescription
dérogatoire CTEF
suite à un refus
NE PAS COCHER la case "Plan d'Action Local C.T.E.F." ou CARED dérogatoire et préciser dans
l'argumentaire du prescripteur qu’il s’agit d’une nouvelle prescription en PA C.T.E.F. suite à un refus, et
déjà validée par la structure d’animation. Préciser également le motif de dérogation et la date de la
prescription initiale.
ACCORD PREALABLE REGION OBLIGATOIRE
Si dérogation
principe
complémentarité
Si dépassement
coût de formation
Si accord préalable : de coût, liée à la localisation de l'emploi ;
Demandes
à
faire
auprès
de
[email protected]
liée au principe de complémentarité avec la programmation (cf.
auvergnerhonealpes.eu , en amont de la
page 6)
prescription
ATTENTION NE PAS COCHER « CARED dérogatoire »
Le délai de prescription reste de 5 jours avant entrée en
Le délai de prescription reste de 5 jours avant
formation
entrée en formation
Demandes à faire auprès de : [email protected] ,
en amont de la prescription. Mail d'accord Région à joindre
Mail d'accord Région à joindre impérativement à
impérativement à la prescription PROSPER en format .pdf
la prescription PROSPER en format .pdf
Annexe II : BAREMES HORAIRES
Le principe de gratuité de la formation à l’égard du stagiaire exige que la Région adopte une politique de
prix d’achat de formation adaptée aux prix du marché comme suit :
o Barème horaire régional d’intervention et possibilité de cofinancement en cas de dépassement
o Si une demande de cofinancement est en cours, elle doit être OBLIGATOIREMENT être indiquée
dans le dossier. Le devis prévoit un cadre réservé à cet effet.
N° DM FORMATIONS PAR DOMAINES DE METIER
BAREME HORAIRE
REGIONAL
MAXIMUM 2016
Formations relevant de la finalité compétences premières
9,36 €
Langues étrangères à visée professionnelle ou technique
8,74 €
1
AMENAGEMENTS PAYSAGERS, JARDINS ESPACES VERTS
10,04 €
1
1
2
2
2
2
2
2
2
AGRICULTURE
FORET
BATIMENT
TRAVAUX PUBLICS
Caces grue a tour
Caces nacelle 1b 3b
Caces 1 2 4
Caces 9
Diagnostic immobilier
10,40 €
14,83 €
13,27 €
19,77 €
36,62 €
38,49 €
37,45 €
34,23 €
28,56 €
2
Formation préalable opérateur de chantier sous section 3
45,90 €
2
2
3
3
4
4
4
5
6
6
7
7
7
7
8
8
9
Ramonage fumisterie
Travaux sur cordes
METALLURGIE/MECANIQUE
Agréments soudure
ÉLECTRICITE/ÉLECTRONIQUE
Agréments électriques
Habilitations nucléaires
MAINTENANCE
REPARATION AUTOMOBILE
Contrôleur-euse technique automobile
AGROALIMENTAIRE
CHIMIE
Habilitations chimiques ( )
PLASTURGIE
CUIR
TEXTILE
BOIS
IMPRIMERIE
COMMUNICATION GRAPHIQUE
39,78 €
20,39 €
14,88 €
18,57 €
12,33 €
27,54 €
22,27 €
13,37 €
12,43 €
29,13 €
12,75 €
13,53 €
29,34 €
10,20 €
16,23 €
13,79 €
13,79 €
10
11,03 €
11
11
11
12
12
12
12
TRANSPORTS
Caces 1 3 5
LOGISTIQUE
METIERS DE BOUCHE
Boulanger-ère
Pâtissier-ère
Boucher-ère
15,76 €
27,77 €
11,71 €
10,30 €
13,12 €
15,73 €
13.70 €
13
HOTELLERIE RESTAURATION
10,09 €
13
13
14
15
16
17
17
18
37,04 €
37,04 €
8,59 €
8,84 €
8,84 €
11,03 €
18,68 €
9,05 €
18
18
18
Permis d’exploitation ( )
Hygiène et sécurité alimentaire ( )
COMMERCE VENTE
GESTION ADMINISTRATIVE
COMPTABILITE
INFORMATIQUE
Bureautique PCIE (Passeport de Compétence Informatique Européen)
SANTE
Formation facultative préalable aux démarches de VAE dans le secteur
Sanitaire
Auxiliaire ambulancier
Ambulancier-ère
Agent de stérilisation en milieu hospitalier
19
ACTION SOCIALE
9,05 €
19
Conseiller-ère en insertion professionnelle
11.68 €
19
Préparation aux concours sanitaire et social
7,96 €
20
20
21
21
21
21
21
22
22
22
22
22
23
COIFFURE ( )
ESTHETIQUE (ù)
ANIMATION- COMMUNICATION
Formateur -trice
CULTURE
SPORT
BPJEPS et DEJEPS ( )
SERVICES AUX PERSONNES
Assistant-e funéraire
SECURITE
Cabine Crew Attestation (Certificat de formation à la Sécurité)
PROPRETE
ARTISANAT
7,75 €
9,57 €
9,26 €
11,86 €
12,24 €
9,16 €
11,03 €
9,57 €
20,71 €
8,89 €
10,09 €
8,17 €
11,44 €
25
FORMATION EN LIEN AVEC LE DEVELOPPEMENT DURABLE
15,81 €
18
10,04 €
13,47 €
10,40 €
12,17 €
Pour toute formation dont le coût est supérieur au barème fixé du fait d’une spécificité ou lié à la
nature de la formation , il convient de :
- négocier une diminution du coût horaire auprès de l’organisme de formation
- rechercher un cofinancement (dans le respect du principe de gratuité pour le
stagiaire)
Un dépassement du barème horaire régional fixé est admis dans 2 cas :
- sur justification de 2 devis normés supérieurs au barème régional téléchargés lors
de la prescription PROSPER- Dans ce cas, l’ASP retiendra le barème horaire le
moins élevé- Le prescripteur est tenu de saisir les données relatives au devis le
moins élevé.
-
Pour les formations très spécifiques, dispensées par un seul organisme de
formation,
un accord formalisé de la Région devra être préalablement demandé par mail
([email protected]) accompagné du devis justificatif de l’organisme de formation et
joint à la prescription dans PROSPER.
Dans le cadre de formations post-jury VAE ou de formations individualisées pour lesquelles des
allégements sont prévus compte tenu des acquis du futur stagiaire (ex : CAP en 1 an), la règle des 2/3 en
centre et 1/3 en entreprise ne s’applique pas. Toutefois, les heures en entreprise ne pourront excéder les
heures en centre.
(¤) Le référentiel de la reconnaissance officielle imposant cette durée doit obligatoirement être joint aux dossiers sous
peine de rejet des demandes. Les durées s’entendent pour une formation complète ou partielle aboutissant à la
délivrance d’une certification officielle.
( ) Formations BPJEPS et DEJEPS : Les formations ne pourront excéder 1300 H (dont 700 heures
maximum en centre). Les heures en entreprise ne pourront excéder les heures en centre.
( ) Rappel : Il s’agit de domaines ou formation exclus, avec assouplissements possibles dans le cadre de
CARED et/ou démarche CTEF.
Annexe III : LES FINALITES – LE CURRICULUM DE FORMATION
LES FINALITES DU SPRF– LE CURRICULUM DE FORMATION
Finalité compétences premières (Assemblée Plénière de la Région Rhône-Alpes octobre 2011) : Premier niveau de formation
correspondant à l'acquisition et/ou l'actualisation des savoirs fondamentaux permettant une intégration citoyenne, sociale et
économique des personnes.
Finalité qualification professionnelle (Assemblée Plénière de la Région Rhône-Alpes juillet 2012) : Niveau de formation
correspondant à l'acquisition des connaissances générales et des compétences techniques afin de compléter une formation, de
permettre d'accéder à un emploi pour lequel des compétences sont nécessaires, de maîtriser des savoirs et des savoirs- faire qui
permettent d'exercer un métier ou de poursuivre un cursus de formation.
Finalité certification professionnelle (Assemblée Plénière de la Région Rhône-Alpes juillet 2012) : Niveau de formation donnant
accès à une certification (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle), reconnue au titre du Répertoire National des
Certifications Professionnelles (RNCP).
FINALITÉS
Compétences
Premières
Qualification
Professionnelle
CURRICULUM PDE
FORMATION
OBJECTIFS
Cursus particulièrement destiné aux publics les plus éloignés de l’emploi, en
« Compétences premières et démarche d’insertion situation d’échec par rapport aux apprentissages scolaires (avoirs de base peu
sociale et professionnelle» (cursus 1)
ou mal maîtrisés) mais désireux d’enclencher une démarche d’intégration
sociale et professionnelle.
Cursus destiné aux publics ayant besoin de définir, confirmer et/ou stabiliser un
projet professionnel, selon l’étape sur laquelle ils se situent.
Axé essentiellement autour de l’orientation professionnelle et du projet
professionnel, le cursus mobilise, en appui, les compétences clés (dont la
compétence Français Langue Etrangère le cas échéant) nécessaires à la
« Compétences premières et construction de projet construction de projet professionnel.
professionnel» (cursus 2)
3 étapes de formation possible :
Exploration
professionnelle
(découverte,
sensibilisation,
élargissement et diversification des choix)
Elaboration du projet professionnel (approfondissement de pistes
professionnelles)
Stabilisation du projet professionnel (confirmation/validation)
Cursus destiné aux publics ayant un projet professionnel défini et validé, ayant
« Compétences premières et préparation à la
besoin d’actualiser ou de compléter leurs connaissances générales pour, soit
qualification et à l’emploi » (cursus 3)
préparer une entrée en formation qualifiante, soit se présenter aux épreuves
d’un concours ou d’un diplôme, soit se présenter à un emploi.
Pour des publics dont les compétences premières sont inadaptées au
regard de leur activité ou de leur projet professionnel : réadaptation
des savoirs de base, des compétences informatiques et des
connaissances culturelles conformément à l'évolution de leur métier et
du secteur professionnel (AP octobre 2011)
Exemple : Une formation en langues en lien avec un projet/secteur
Savoir de base- Actualisation professionnelle
professionnel (comme anglais technique par exemple) mais pas les
formations généralistes de langues. Le principe est également que cela
couvre la dimension actualisation professionnelle, il peut s'agir
d'actualisation de savoirs de base mais en lien avec un secteur
professionnel précis.
•Acquérir les connaissances et compétences techniques dans un
Premiers gestes professionnels
secteur d'activité ou un métier afin de pouvoir accéder directement à
l'emploi (AP juillet 2011)
•Compléter ou réactualiser les connaissances des personnes ayant
Actualisation des compétences et compléments de
déjà une expérience professionnelle, en vue de retour ou de maintien
professionnalisation
dans l'emploi (AP juillet 2011)
•Acquisition des compétences spécifiques transversales pour toute
Aide à la création d'entreprise
création ou reprise d'entreprise afin de faire aboutir ce projet (AP juillet
2011)
•Remise à niveau générale dans l'objectif d'atteindre le niveau pour
Préparation aux concours
réussir les concours du secteur visé (AP juillet 2011)
Pré certification
Formation certifiante (certification)
Certification
Certification- parcours intégré (certification
intégrée)
•Remise à niveau générale et technique dans l'objectif d'atteindre le
niveau des pré-requis pour entrer en parcours de certification ou dans
une formation certifiante en alternance
•Parcours sanctionné par le passage d'une certification (diplôme, titre,
certificat de qualification professionnelle), inscrite au RNCP, qui
permet un accès durable à l'emploi (AP juillet 2012)
•Parcours intégrés comportant plusieurs segments de formation dont
un segment "certification", permettant aux stagiaires en ayant besoin
de réaliser, au sein d'un même parcours, des formations leur
permettant d'acquérir les pré-requis pour l'entrée et la réussite d'une
formation aboutissant à la validation d'une certification (AP juillet 2012)
ANNEXE IV : CONTACTS UTILES
1. La Région par mail [email protected], pour :
- toute question sur le cadrage régional,
- obtention d’un accord préalable de coût,
- obtention d’un accord préalable si emploi situé hors territoire français,
- obtention d’un accord préalable de dérogation au principe de complémentarité avec la programmation
collective,
- accord pour un redoublement,
- envoi des conventions de coopération CARED,
…
Merci d’indiquer dans l’objet du mail : NOM + PRENOM DU DE et ZTEF
2. L’ASP
Pour toute question sur la rémunération des stagiaires
℡ 04.72.82.21.10
(de 9H à 12H Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi)
Pour toute question sur la notification d’accord ou de refus, de 9H à 12H et de 14H à 15H30
℡ 04.72.82.21.10
Madame Jocelyne FARON ou Madame Grégoria GENOUX ou Madame Isabelle SCHOEPFLIN
Par fax : 04.78.94.86.38 ou Courriel : [email protected]
3. La Structure d’animation CTEF – liste ci-après
Pour toute question sur l’organisation locale et cadrage local du dispositif. Le pilotage opérationnel des API
sera concrétisé par une note technique locale, visualisable sur PROSPER.
Intervention et saisie d’un avis dans PROSPER avant instruction de l’ASP « présélection des candidats »
pour tout CARED DEROGATOIRE c'est-à-dire CDD prévu dans le cadrage local.
Annexe IV : LISTE DES CONTRATS TERRITORIAUX EMPLOI FORMATION
Dpt
01
01
CTEF
STRUCTURE
D'ANIMATION
Pays de Gex - Bassin
Communauté de
Bellegardien - Haut
Communes Lac de Nantua
Bugey
Bresse - Dombes CAP3B
Val de Saône
ANIMATEURS
Téléphone
e.mail
Anaïs
WANWESTWINKEL
06.81.72.77.06
[email protected]
Benoît ALAIN
04.74.47.25.44
[email protected]
Marie PUPIER
04 74 61 43 42
[email protected]
Christophe DEVENNE
04 75 36 34 33
[email protected]
04 75 33 00 25
[email protected]
04 75 75 98 65
[email protected]
01
Bugey - Plaine de
l'Ain - Côtière
07
Ardèche Méridionale
Communauté de
communes de la plaine de
l'Ain
Maison de l'Emploi et de la
Formation
07
Ardèche Verte
Syndicat Mixte Ardèche
Verte
26
Drôme - Ardèche
Centre
Claudine
MENETRIEUX
Valence Agglo Sud Rhône- Nicolas CRUSSY
Alpes
(intérim)
26
Drôme des Collines Royans - Vercors
Maison de l'Emploi et de la
Formation
Clémence RICHEUX
04 69 64 73 45
[email protected]
26
Sud Drôme
Association Une autre
Provence
Florence RICHARD
04 90 41 79 85
[email protected]
26
Diois - Vallée de la
Drôme
Mission Locale Vallée de la
Rémy GRAS
Drôme
04 75 55 87 33
[email protected]
38
Bassin Grenoblois
Grenoble Alpes Métropole
Anne GARNIER DE
FALLETANS
04 76 59 28 40
[email protected]
38
Nord Isère
Syndicat Mixte Vals du
Dauphiné Expansion
Cyril GORGES
04 74 83 25 20
[email protected]
38
Centre Isère
Maison de l'Emploi et de la
Formation
Jean-François MINE
04 76 93 17 18
[email protected]
38
Isère Rhodanienne
Bièvre - Valloire
Communauté
d'agglomération du Pays
Viennois
Marie-Cécile AMIOT
04 27 87 80 08
[email protected]
42
Loire Sud
Saint Etienne Métropole
Catherine CONVERS
Aurélie BORG
04 77 01 34 78
[email protected]
[email protected]
42
Forez
Mission Locale du Forez
Céline DOUAY
04 77 96 33 99
[email protected]
42
Roannais
MIFE du Roannais
Isabelle DUMAS
04 77 23 20 43
[email protected]
69
Beaujolais élargi
Maison de l'emploi et de la
formation
Marion DORIER
Sara VAZ
04 74 02 88 92
[email protected]
[email protected]
69
Est Lyonnais
Uniest
04 72 23 13 43
[email protected]
[email protected]
69
Grand Lyon Centre et Maison de l'Emploi et de la
Formation
Nord
Marie-Laure
SAUCHAY
Valérie RIQUELME
Gilles MALANDRIN
Sarah BENJELLOUL
04 78 60 20 82
[email protected]
[email protected]
69
Rhône Sud et Ouest
TECHLID
Julie JACQUOT
04 72 17 03 33
[email protected]
73
Maurienne
Mission locale jeunes de
Maurienne
Nathalie VARNIER
04 79 64 32 24
[email protected]
73
Bassin d'Albertville
Tarentaise Vanoise
Comité de Bassin d'Emploi
d'Albertville
Cristelle VANIN
04 79 32 89 25
[email protected]
73
Espace Métropole
Savoie - Avant Pays
Savoyard Chartreuse
Mission locale Jeunes du
Bassin Chambérien
Nadège CORCOMBET
04 79 33 50 84
[email protected]
74
Chablais
Chablais Leman
Développement
Aude COIGNET
04 50 70 80 27
[email protected]
74
Albanais - Bassin
Annecien - Usses et
Bornes
Pôle Emploi
Sophia MOREAU
04 50 33 11 62
[email protected]
74
Faucigny - Pays du
Mont Blanc
Maison de l'Emploi et de la
Formation
Ingrid MAATOUI
04 50 97 29 50
[email protected]
74
Genevois - Haut
Savoyard
Maison de l'Economie et
du Développement
Marie-Hélène
LAHOUAOUI-FRITZ
04 50 87 09 87
[email protected]
Annexe V : MEMENTO API CARED ou CARED INDIVIDUEL
si CARED, promesse d’embauche éligible et employeur éligible cf pages 7 et 8. Pensez à joindre la
convention de coopération CARED téléchargeable sur le bandeau d’accueil PROSPER dans la prescription
API CARED.
le CARED individuel permet de déroger :
- au public éligible.
- à certaines formations éligibles :
o Métiers de l’aéroportuaire
o Permis d’exploitation, hygiène et sécurité alimentaire
o Métiers du secteur nucléaire et chimique
o Formations relevant du Plan d’action Transports
o Formations CACES 1, 3, 5
o Ambulancier
o Formations SSIAP 1
o Formation admission au BEPECASER se reporter à la note dédiée BEPECASER
o Les formations relevant du domaine de métier « Coiffure – Esthétique »
o Formations relevant du secteur culture/spectacle vivant (comédiens, musiciens, chanteurs…) soutenues
dans le cadre des Actions Partenariales) exceptées les formations techniques dans le respect du principe
de complémentarité énoncé (API CARED uniquement)
o Formations partielles du secteur social pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme du niveau V du
secteur social.
le CARED individuel permet de déroger partiellement à la complémentarité avec les programmations. En
effet, un achat complémentaire de formation est possible en CARED individuel :
- Si la date de démarrage de l’offre collective est en inadéquation avec les souhaits de recrutement de
l’employeur (a minima supérieure à un mois - nécessité de transmettre par mail la promesse
d’embauche confirmant l’inadéquation entre la date de démarrage de l’action de formation et la date
d’embauche).
-
Si l’offre collective est complète, après accord préalable des services de la Région (à solliciter avant
le dépôt de la prescription dans le cadre d’un CARED individuel).
- Si absence de session programmée dans les 1.5 mois,
Après accord préalable des services de la Région à solliciter en amont de la prescription via
[email protected] en précisant dans l’objet du mail NOM + PRENOM DU DE + ZTEF
le CARED individuel ne permet pas de déroger :
- au barème horaire.
-
aux actions strictement exclues car ne faisant pas partie du curriculum de formation cf page 10
aux formations se déroulant entièrement à l’étranger par un O.F. ne siégeant pas en France.
-
à la durée maximum de formation de 12 mois.
-
au rythme hebdomadaire de l’action de formation qui ne peut être supérieur à 35 heures et 10 heures
par jour (8 heures par jour pour un mineur).
-
au délai entre la validation de la prescription dans PROSPER et le démarrage de l’action de formation
(5 ou 12 jours calendaires selon le cas).
NE PAS OUBLIER DE COCHER DEROGATOIRE DANS PROSPER UNIQUEMENT SI LA PROMESSE
D’EMBAUCHE CONCERNE UN CONTRAT A DUREE DETERMINEE PREVU DANS LE CADRAGE
LOCAL DE VOTRE CTEF.
Le délai de traitement sera alors de 12 jours calendaires
POUR LES AUTRES ACCORDS PREALABLES DONNES PAR LA REGION NE PAS COCHER
DEROGATOIRE.
Annexe VI : HEBERGEMENT & RESTAURATION DE L’AFPA