COMPRENDRE QUE LE DÉPISTAGE PRÉCOCE SAUVE DES VIES

Commentaires

Transcription

COMPRENDRE QUE LE DÉPISTAGE PRÉCOCE SAUVE DES VIES
JOURNÉE
MONDIALE
CONTRE LE
CANCER 2016
JE PEUX
COMPRENDRE QUE LE DÉPISTAGE
PRÉCOCE SAUVE DES VIES
wo
rld
ca
nc
e rd
a y. o r g
LE 4 FÉVRIER
#NousPouvonsJePeux
#JournéeMondialeContreLeCancer
WWW.WORLDCANCERDAY.ORG
JE PEUX
COMPRENDRE QUE LE DÉPISTAGE
PRÉCOCE SAUVE DES VIES
Le diagnostic du cancer n'est pas toujours
facile – tous les cancers ne présentent pas de
symptômes ni de signes avant-coureurs et ceuxci apparaissent assez tard lorsque la maladie est
déjà à un stade avancé.
Dans le cas d'un certain nombre de cancers, il
a toutefois été démontré qu'une sensibilisation
accrue aux signes et aux symptômes ainsi qu'à
l'importance d'un traitement démarré en temps
opportun amélioraient la survie au cancer. En
effet, un cancer dépisté tôt est presque toujours
plus facile à traiter voire à guérir. De récentes
statistiques britanniques ont d'ailleurs constaté
que pour huit cancers communs - ceux de la vessie,
du côlon, du sein, du col de l'utérus, de l'utérus,
ainsi que le mélanome et les cancers ovariens et
testiculaires - la survie était trois fois plus élevée
lorsque le cancer était diagnostiqué tôt1.
Les professionnels de la santé jouent un rôle
essentiel dans le diagnostic précoce. Posséder les
connaissances et les compétences permettant de
reconnaître les signes avant-coureurs de certains
cancers, savoir quand les symptômes doivent être
investigués et envoyer rapidement les patients
faire des tests supplémentaires peut contribuer
à augmenter la proportion de cancers dépistés
tôt. L'examen clinique mammaire (ECM) peut
par exemple être réalisé par des professionnels
de la santé formés dans des milieux à faibles
ressources, et a le potentiel de dépister des
cancers plus tôt, notamment dans les zones où la
majorité des cancers du sein sont diagnostiqués
1.
2.
3.
4.
Cancer Research UK. Survival three times higher when
cancer is diagnosed early: po.st/PilTnn
El Saghir NS, Adebamowo CA, Anderson BO, et al.
(2011). Breast cancer management in low-resource
countries: consensus statement from the Breast Health
Global Initiative. The Breast 20, S3-S11.
Knowledge summaries of comprehensive breast cancer
control. http://www.iccp-portal.org/knowledgesummaries-comprehensive-breast-cancer-control
Workman GM, Ribeiro RC, Rai SN, et al. (2007). Pediatric
cancer knowledge: assessment of knowledge of warning
signs and symptoms for pediatric cancer among Brazilian
community health workers. J Cancer Educ 22, 181-5.
à un stade avancé 2,3. Pour les cancers de l'enfant,
les travailleurs de la santé peuvent être formés
à reconnaître les signes avant-coureurs et les
symptômes d’un cancer pédiatrique afin de
réduire la probabilité d'erreur de diagnostic
et d'assurer le renvoi rapide des enfants à des
services de soins médicaux spécialisés à un stade
précoce de la maladie4.
Nous pouvons également tous être encouragés
à savoir ce qui est normal pour notre corps et
à reconnaître tout changement inhabituel ou
persistant5. Il s'agit par exemple de connaître
l'apparence de sa peau, pour remarquer tout
changement qui pourrait faire penser à un cancer
de la peau, comme une tache qui croît et change
de forme ou de taille6.
Pour certains cancers, il existe des preuves solides
à l'appui du dépistage de la maladie. Par exemple,
le dépistage visuel des cancers de la bouche est
efficace pour réduire les décès dus à ce type de
cancer chez les fumeurs et/ou les consommateurs
d'alcool dans les pays à forte incidence,
notamment en Asie du Sud 7, 8.
LES INDIVIDUS ET LES PROFESSIONNELS
DE LA SANTÉ PEUVENT ÊTRE INFORMÉS DE
LA VALEUR DU DÉPISTAGE PRÉCOCE ET DE
L'IMPORTANCE DES SOINS POUR AMÉLIORER
LA SURVIE AU CANCER.
5.
6.
7.
8.
Cancer Research UK. Key signs and symptoms of cancer.
http://www.cancerresearchuk.org/about-cancer/cancersymptoms#accordion_symptoms13
Cancer Council Australia. Skin Cancer Identification
poster. http://www.cancer.org.au/content/pdf/
Factsheets/MS%20214%20CCA%20MELANOMA%20
POSTER%20V4%20.pdf#_ga=1.144286962.678793188.1
438205862
Rajaraman P, Anderson BO, Basu P, et al. (2015).
Recommendations for screening and early detection of
common cancers in India. Lancet Oncol 16:e352-61.
Sankaranarayanan R, Ramadas K, Thara S et al. (2013).
Long term effect of visual screening on oral cancer
incidence and mortality in a randomized trial in Kerala,
India. Oral Oncol 49:314-21.

Documents pareils