Conférence-Débat “Réussir son Business Plan”

Commentaires

Transcription

Conférence-Débat “Réussir son Business Plan”
Conférence-Débat
“Réussir son Business Plan”
Jean-Yves METZINGER – Directeur Associé BCS
Douala, 19 Septembre 2014
Introduction
Présentation des Intervenants,
Programme de la journée
Objectifs
 Maitriser les principales étapes d’une construction efficace du
Business Plan
 Construire un budget d’investissement et élaborer le plan de
financement
 Réaliser des prévisions d’activité, un budget et plan de trésorerie
prévisionnel
 Présenter le projet et convaincre les partenaires financiers
 Elargir votre réseau par la rencontre d’investisseurs et professionnels
3
Intervenants
 Mirelle NGANI
Expert Financier, Manager associée à Premium Financial Consulting
 Jules MINAMO
Expert Financier Assermenté, Managing Partner à Karvan Finance
 Leuto POUANI
Sous-Directeur Risques et Engagements à la Commercial Bank Cameroun
 Jean-Yves METZINGER
Directeur Associé Bridge Consulting,
Expert-comptable Gérant du Cabinet HK Conseil à Strasbourg
4
Programme
 8h30 : Tour de table, Présentation des Intervenants
 8h45 : Construire son projet et formaliser sa stratégie
 10h30 : Pause Café – Echanges – Réseautage
 11h00 : Formaliser les prévisions financières
 13h00 : Pause – Déjeuner Buffet – Réseautage – Echanges -
5
Programme
 14h00 : Evaluer la rentabilité du projet
 15h00 : Cas Pratiques, présenter le projet à l’écrit et à l’oral
 17h00 : Présentation des outils SME Toolkit pour la formalisation du
Business Plan
 17h30 : Echanges Questions / Réponses avec les participants
 18h00 : Clôture de la conférence
6
7
Bridge Consulting en bref…
Notre cabinet, présent au Cameroun propose à ses clients Institutionnels, PME/PMI, Banques,
EMF, professions libérales,… des services tels que:
• Gestion de la trésorerie, du BFR et renégociation des conditions de banque.
• Audit opérationnel et Contrôle Interne
• Amélioration de la performance y c mise en place de tableaux de bords
• Formation professionnelle en gestion de trésorerie, contrôle de gestion, management..
• Intermédiation financière avec réalisation de Business Plans nécessaires à la levée de fonds
Bridge Consulting, c’est une équipe de professionnels basés au Cameroun et à l’international
www.bridgeconsulting.fr
8
Quelques références…
1.1 La Liquidité
9
PARTIE 1
Construire son projet
et formaliser sa stratégie
Le « Business Plan »
• Permet de préparer et concrétiser le projet d’entreprise ou
d’investissement
• Transformer les idées en concepts plus précis
• Détailler l’ensemble des éléments constitutifs du projet
• Valider la viabilité du projet
• Définir la stratégie à mettre en œuvre
• Nécessaire pour convaincre les futurs partenaires de l’entreprise :
banques, associés…
• Outil de gestion : fixer les objectifs à atteindre et suivre leur réalisation
après la création de l’entreprise
Construire son Projet et Formaliser sa Stratégie
Le résumé du Projet
« Executive Summary »
Le résumé du projet « Executive Summary »
Résumé du projet en 1-2 pages.
Placé en tête du plan d’affaires mais s’écrit en dernier lieu…
• Description de l'entreprise : présente le projet et les
caractéristiques essentielles du produit, de la technologie ou du
service proposé.
• La stratégie : résumé de l'opportunité qui se présente et de la
stratégie qui va être développée pour pénétrer rapidement le
marché.
• Le marché et les objectifs : description du marché (taille, évolution
attendue..) et typologie des clients. Estimation des ventes en
volume et en Euros. Part de marché visée.
Le résumé du projet « Executive Summary »
• Positionnement par rapport à la concurrence : avantages et
faiblesses de l’entreprise par rapport à la concurrence.
• Perspectives financières : résumé présentant les quelques chiffresclés qui permettent d’apprécier les perspectives de croissance et
de rentabilité.
• L’entrepreneur et/ou l’équipe : expérience des fondateurs et des
autres membres de l’équipe dirigeante, principaux points forts et
points faibles…
• Financements recherchés : montant et modalités de l’opération
proposée aux investisseurs financiers.
Construire son Projet et Formaliser sa Stratégie
Le contenu du Business Plan
Le projet
• Description du projet, produits et/ou services vendus.
• Fiche signalétique de l’entreprise : nom, localisation, forme
juridique…
• Historique et genèse du projet. Motivations du créateur.
• Objectifs poursuivis, dimension de l’entreprise, perspectives à
moyen et long terme (5-10 ans)
• Si projet de développement (entreprise existante) : présentez
l’entreprise
Construire son Projet et Formaliser sa Stratégie
Le Business Plan
Point de vue du banquier
Le créateur et l’équipe dirigeante
• Organisation et équipe dirigeante : Organigramme , tâches et
responsabilités de chacun des membres de l'équipe. Points forts de
la carrière de chacun et réalisations qui démontrent leur capacité à
mener à bien le projet. + CV complets.
• Rémunérations et avantages prévus pour l’équipe dirigeante.
• Associés / actionnariat
• Conseils extérieurs (expert-comptable, avocat, …)
Conditions de réussite : avoir un projet cohérent par rapport à sa
personnalité, son potentiel, ses compétences, sa situation familiale et
ses contraintes personnelles...
Le produit (ou la prestation) et son marché
• Description des produits et/ou services vendus. Caractéristiques et
avantages client, arguments de vente…
• Etude de marché : à quel besoin répond le produit ou service
vendu, description du marché (taille, évolution attendue..) et
typologie des clients. Concurrence et part de marché visée,
estimation des ventes en volume et en valeur et du CA
prévisionnel…
• Pensez à faire une analyse SWOT / FFOM
Opportunités et menaces du marché
+ Forces et faiblesses de l’entreprise sur son marché
Le produit (ou la prestation) et son marché
•





5 forces concurrentielles de PORTER :
pouvoir de négociation des clients,
pouvoir de négociation des fournisseurs,
menaces de nouveaux entrants,
menaces de produits de substitution,
pouvoirs publics et contraintes règlementaires
• Stratégie à mette en œuvre, actions commerciales et
communication … 4P : Product, Price, Place, Promotion
Etat d’avancement du projet
et calendrier prévisionnel
• A quel stade en est le projet ?
(Il est important de planifier la création de votre entreprise)
• Quelles sont les tâches déjà réalisées pour préparer le lancement
du projet? Que reste-t-il à faire ?
• Calendrier relatif aux différentes étapes du projet.
Evénements comme : la constitution de la société ; le calendrier relatif
aux développements techniques ; l’annonce des produits ; la
constitution de la force de vente ; le début de la production ; la
réception des premières commandes ; les premières ventes et
livraisons...
Aides accordées ou en cours de négociation
Quelles sont les aides sur lesquelles le créateur compte pour se
financer, où en sont les contacts pour les obtenir ?
Ces aides peuvent être :
• financières : subventions, prêt…
• logistiques : accompagnement, assistance à la gestion, caution
morale,
• prises de participation en fonds propres (société de capital-risque,
club d'investisseurs, investisseur providentiel, etc…)
Il s’agit de bien préciser dans chaque cas, l'organisme, le type d'aide et
l'état d'avancement.
PAUSE CAFE
PARTIE 2
Formaliser les prévisions financières
Le Budget Prévisionnel
Consiste à traduire, en termes financiers tous les éléments réunis lors
de l’étude commerciale et à vérifier la validité du projet.
• Compte de résultat prévisionnel sur 3 ans
• Plan de financement initial
• Plan de financement à 3 ans
• Prévisionnel de trésorerie mensuel sur 3 ans
• Seuil de rentabilité / point mort
• [ Bilan prévisionnel à 3 ans (découle du plan de trésorerie) ]
Le Budget Prévisionnel
•
Plan de financement initial : Quelles sont les capitaux nécessaires pour lancer le
projet et sera-t-il possible de les réunir ?
•
Compte de résultat prévisionnel : L’activité prévisionnelle de l’entreprise va-t-elle
générer un montant de recettes suffisant pour couvrir les charges entraînées par
les moyens humains, matériels et financiers mis en œuvre ?
•
Plan de trésorerie mensuel : Les recettes encaissées par l’entreprise tout au long
de l’année permettront-elles de faire face en permanence aux dépenses de la
même période ?
•
Plan de financement à 3 ans : L’entreprise aura-t-elle la capacité à financer son
développement, à réaliser les investissements nécessaires et à rembourser ses
emprunts ?
•
Seuil de rentabilité / point mort : quel est le CA minimum à réaliser pour être
rentable ?
Modèles de Tableaux : Dossier Tableaux Excel.xls
Formaliser les prévisions financières
Par où commencer ?
Par où commencer ?
• Lister toutes les entrées et sorties de trésorerie
• Les répartir ensuite dans le « plan de financement » et le « compte
de résultat prévisionnel »
• Recettes et dépenses courantes liées à l’activité
= compte de résultat
• Besoins et ressources durables = plan de financement
(investissements, apports des associés, emprunts, subventions,
besoin en fonds de roulement (stock initial…))
Le Budget Prévisionnel
Le Plan de Financement Initial :
Quelles sont les capitaux nécessaires pour lancer le projet ?
Sera-t-il possible de les réunir ?
Le Plan de Financement Initial
Les Investissements :
- Investissements incorporels : acquisition de brevets, licences, droit au
bail, droits d’entrées dans une franchise, fonds de commerce …
- Investissements corporels : terrains et constructions, agencements,
installations, matériels, machines, mobiliers, véhicules, matériel
informatique…
- Investissements financiers : dépôts et cautionnements (DG bail, DG
sur emprunt…), prises de participation dans d’autres sociétés…
Les investissements sont à retenir pour leur prix HT (sauf si
l’entreprise ne peut pas récupérer la TVA). Car la TVA est récupérée
par l’entreprise ; son paiement relève donc d’un problème de
trésorerie à court terme (BFR).
Le Plan de Financement Initial
Le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) :
• Stock initial
• TVA déductible sur investissements (investissements payés TTC
mais la TVA est récupérée à postériori).
Les Ressources :
• Apports des associés (en numéraire et en nature)
• Emprunts
• Subventions
Le Budget Prévisionnel
Le Compte de Résultat Prévisionnel :
L’activité prévisionnelle de l’entreprise va-t-elle générer un
montant de recettes suffisant pour couvrir les charges
entraînées par les moyens humains, matériels et financiers
mis en œuvre ?
Le Compte de Résultat Prévisionnel
Attention : tous les montants sont à porter HT !
(sauf si l’entreprise n’est pas assujettie à la TVA)
•
•
•
•
•
•
•
Chiffre d’affaires HT
Achats consommés
Marge Brute
Fournitures consommables
Services extérieurs
Impôts & Taxes
Charges de personnel (salaires brut + charges)
Le Compte de Résultat Prévisionnel
•
•
•
•
•
•
•
Rémunérations du/des Dirigeant(s)
Cotisations sociales du/des Dirigeant(s)
Dotations aux amortissements
Produits et charges financières
Impôt sur les bénéfices
Résultat de l’exercice
CAF
Le Budget Prévisionnel
Le Plan de Trésorerie Mensuel :
Les recettes encaissées par l’entreprise tout au long de
l’année permettront-elles de faire face en permanence aux
dépenses de la même période ?
Le plan de trésorerie mensuel
• Le plan de trésorerie présente mois par mois l’ensemble des
Encaissements et Décaissements (TTC)
• Encaissements : apports en capital, emprunts, subventions,
encaissements clients, remboursements de crédit de TVA…
• Décaissements : investissements, échéances d’emprunts, paiements des
fournisseurs et prestataires, salaires, charges sociales, impôts et taxes,
TVA à payer…
• Pour calculer la TVA à payer (ou les crédits) il faut donc faire un
prévisionnel de TVA ! Attention TVA sur encaissements/décaissements
pour les prestataires de service. Pour les autres la TVA est due ou
récupérable dès la livraison peut importe que la facture ait été payée ou
non.
Le Budget Prévisionnel
Le Plan de Financement à 3 ans :
L’entreprise aura-t-elle la capacité à financer son
développement, à réaliser les investissements nécessaires et à
rembourser ses emprunts ?
Le plan de financement à 3 ans
•
Idem plan de financement initial mais pour l’année 1 complète, 2 et 3
•
Pour l’année 1 : reprendre les éléments du plan de financement initial en ajoutant
les éléments nouveaux survenus au cours de l’exercice. Notamment la CAF et
variation du BFR.
•
Ressources : Apports en capital, emprunts et CAF
•
Besoins : Investissements, remboursements d’emprunts (capital), variation du BFR
•
Variation du BFR : stocks, travaux en-cours (prestations), créances, dettes (faire un
tableau à part)
•
BFR simplifié = stocks moyens + en-cours clients moyen (TTC) – en-cours
fournisseurs moyen (TTC)
Le Budget Prévisionnel
Seuil de Rentabilité / Point Mort :
Quel est le CA minimum à réaliser pour être rentable ?
Le Seuil de Rentabilité / Point Mort
= Seuil de CA minimum à réaliser pour couvrir les charges fixes !
• Répartir les charges en 2 catégories : fixes ou variables
• Calculer les charges fixes
• Calculer le taux de marge sur coût variable
• CA minimum à réaliser
= Total des charges fixes / taux de MSCV
On peut ensuite en déduire le CA mensuel à réaliser
(attention à la saisonnalité!)
PAUSE DEJEUNER
Partie 3
Evaluer la rentabilité du Projet
Partie 1: Evaluer la rentabilité du projet
1.
Les encaissements et décaissements prévisionnels
2.
La notion d’actualisation
3.
Délai de récupération , VAN,
1.1 TIR
La Liquidité
4.
Courbe de trésorerie du projet
43
Evaluer la rentabilité du projet
Les encaissements / décaissements
prévisionnels
Encaissements /Décaissements Prévisionnels
1/2
 Délai et condition de règlement fournisseurs  Phase de décaissement
 Délai et condition de règlement client  Phase de décaissement
 Saisonnalité / Cyclicité des flux de trésorerie
 Isoler les amortissements en cas d’investissement  Eléments non Cash
P&L ≠ Flux de trésorerie
45
Encaissements / Décaissements
Details des charges en FCFA
Étiquettes de lignes
Etudes préliminaires de conception et faisabilité
Etudes de faisabilité technique et financière
Réunions avec les instances dirigeantes de la ville
Réunions avec les populations
Approvisionnement en matériel et ressources humaines
Logistiques ( vehicules de transport,...)
Materiels Techniques
Ingénieurs , Techniciens et Agents de terrain et fonctions support
Total général
Detail Financement en FCFA
Étiquettes de lignes
Financement
BANQUE MONDIALE
FEICOM
Total général
Projet N1
40 000 000
20 000 000
8 000 000
12 000 000
661 823 230
400 000 000
255 823 230
6 000 000
701 823 230
Projet N1
800 000 000
550 000 000
250 000 000
800 000 000
2/2
Mai
Décaissements prévi
Juin
Juillet
Août
20 000 000
8 000 000
12 000 000
40 000 000
Mai
280 000 000
179 076 261
3 000 000
462 076 261
120 000 000
76 746 969
3 000 000
123 000 000
Encaissements prévi
Juin
Juillet
76 746 969
Août
550 000 000
-
550 000 000
250 000 000
250 000 000
-
46
Evaluer la rentabilité du projet
Notion d’Actualisation
Notion d’actualisation
100 FCFA Aujourd’hui
1/3
100 FCFA dans 1 an
 POURQUOI ?
 Inflation
 Risque
 Préférence pour le présent
 DONC…..  Rémunération de l’argent au taux d’intérêt i.
48
Notion Actualisation
2/3
100 FCFA
A
C
T
U
A
L
I
S
A
T
I
O
N
100* (1+i )^n
Dans n Années
Hyp: Taux constant i
Aujourd'hui
100* 1/(1+i )^n
C
A
P
I
T
A
L
I
S
A
T
I
O
N
100 FCFA
49
Notion d’actualisation
3/3
Les Cash Flow Prévisionnels du Projet
Année
Cash Flow Net
0
-I
1
CF₁
2
CF₂
…………
……….
n
CFn
VAN = - I + CF₁ + CF₂ + ……………… + CFn Valeur actuelle Nette
1+i
(1+i)²
(1+i)ⁿ
50
Evaluer la rentabilité du projet
Délai de Récupération, VAN et TRI
Délai de récupération, VAN , TRI
 La valeur actuelle Nette ( VAN ) du projet
 Projet est rentable si VAN > 0
 VAN sous Excel = VAN(Taux d’actualisation, CF1, CF2, …, CFn)
 Taux de rentabilité interne du projet (TRI)
 Taux d’actualisation pour lequel VAN = 0
 TRI sous Excel = TRI(Investissement, CF1 ,CF2,…,CFn)
 Délai de récupération ( Payback period)
 Durée telle que Somme cumulée des CF actualisés > Capital Investi
 Payback minimum idéal
52
Délai de récupération, VAN , TRI : Exemple
 Investissement en année 0 : 100 000 EUR
 Net Cash Flows prévi (CF): 10 000 (1), 15 000 (2), 20 000(3), 25 000(4), 25 000 (5),
25 000 (6), 25 000 (7) + valeur terminale en (8) avec cash-flow normatif 20 000
 VAN Pour Taux d’actualisation à 4% , 7% et 10%?
 TIR du projet ?
 Payback ?
 Quel taux d’actualisation utiliser ?
53
Evaluer la rentabilité du projet
Quel taux d’actualisation choisir ?
Quel taux d’actualisation choisir ?
 Taux de rendement sans risque : actuellement 1,5% en France
 Prime de risque général du marché des actions
En moyenne sur 100 ans : 5%
Actuellement en France : 3 à 3,5%
 Coefficient β : prime de risque spécifique
Selon le secteur d’activité
Intégrer le risque pays et le risque de change le cas échéant
Société non-cotées : Majoration pour non-liquidité des titres
Risque normal du marché action : β =1
Investissement risqué : β = 1 à 2
Investissement peu risqué sur un marché liquide β <1 β
55
Quel taux d’actualisation choisir ?
Exemple de détermination d’un taux d’actualisation =
Taux sans risque
+ Prime de risque
Taux d’actualisation
+ 5% x 1,7
1,5 %
+ 8,5%
10%
L’investisseur exige que l’investissement ait une rentabilité au moins égale à
10% sans quoi il se reportera sur un autre investissement moins risqué.
56
Evaluer la rentabilité du projet
Quel flux de trésorerie retenir ?
Quel flux de trésorerie retenir ?
• Flux de trésorerie sur l’horizon explicite (budget prévisionnel 3-5ans)
• Valeur terminale
• Flux de trésorerie pour les apporteurs de capitaux : associés / actionnaires
et prêteurs
• Flux de trésorerie pour l’actionnaire (après paiement des intérêts et
remboursement de la dette financière).
• EBE net d’IS – Investissements – variation du BFR
58
Evaluer la rentabilité du projet
La courbe de trésorerie du projet
La courbe de trésorerie




1/2
Niveau des encaissements par mois
Niveau des décaissements par mois
Saisonnalité des flux de trésorerie
Projet rentable mais générant peu de trésorerie nette ? Critère de choix
600 000 000
500 000 000
400 000 000
Projet 1
300 000 000
Projet 2
200 000 000
100 000 000
Mai
Juin
Juillet
Août
60
PAUSE CAFE
Partie 4 Présenter le Projet
Réaliser son Business Plan
CAS PRATIQUES
Réaliser son Business Plan
• Site internet de l’APCE
• « Montpellier Business Plan »
• Bridge Consulting , Premium Financial, Karvan Finance,
Experts-comptables, …
• SME Toolkit
Partie 4 Présenter le Projet
Site Internet de l’APCE
(agence pour la création d’entreprise
en France)
Outils Pratiques
Outils proposés par l’APCE
(cf. site internet : www.apce.com )
• Fichiers Excels (APCE)
Dossier Tableaux Excel.xls
• Dossier Business Plan APCE
Business Plan APCE.docx
Partie 4 Présenter le Projet
Outils de Montpellier Business Plan
Outils Pratiques
Montpellier Business Plan (gratuit)
= Outil permettant de réalise votre Budget Prévisionnel
• Outil Online
• Outils Offline
S’inscrire sur le site et télécharger l’outil
http://montpellier-business-plan.com/fr
L’outil fonctionne dans le navigateur internet (même offline)
Partie 4 Présenter le Projet
Exemple de Business Plan
East Cassava Industries
Partie 4 Présenter le Projet
Exemple de Business Plan
Boutique de cigarette électronique
à Nancy (France)
Partie 4 Présenter le Projet
Exemple de Business Plan
de rachat d’un Hôtel
À Strasbourg
Partie 4 Présenter le Projet
Outils de SME TOOLKIT
Outils Pratiques
SME TOOLKIT CAMEROUN
Site internet : http://cameroun.smetoolkit.org/cameroun/fr
Partie 4 Présenter le Projet
Etapes clés de votre projet
& Outils Pratiques
Les 10 étapes de la création d’entreprise
• Etape 1 : Ecrivez votre plan de développement
• Etape 2 : Faites vous accompagnez : Bridge Consulting, Premium
Financial, Karvan Finance, Experts-comptables, …
• Etape 3 : Etablissez votre Business Plan
• Etape 4 : Choisissez la forme juridique la mieux adaptée à votre
projet
• Etape 5 : Financez votre création d’entreprise (capital personnel,
aides et subventions, emprunts, investisseurs)
• Etape 6 : Choisissez un emplacement pour travailler
• Etape 8 : Ouvrir un compte bancaire / Déposez votre capital social
• Etape 9 : Accomplissez les démarches de création
• Etape 10 : Mise en œuvre de la stratégie et pilotage de l’activité
Faites-vous accompagner !
Faire appel à un expert : c’est mettre toutes les chances de son côté
pour réussir !
• L’accompagnement d’un spécialiste de la création d’entreprises :
compétences, expériences, indépendance et sécurité
• La connaissance de votre métier et la comparaison avec d’autres
sociétés de votre secteur
• Une méthode pédagogique et innovante pour un prix très
abordable
• Un bouquet de services pour bien démarrer (outils, kits, logiciels)
• Notre souci de la pérennité avec un vrai pilotage dans la durée
• Un réseau de professionnels : avocats, juristes, assureurs,
banquiers…
• Et surtout… un gain de temps pour vous concentrer sur l’essentiel :
vendre et produire
Pack Création Bridge Consulting
Pack Création BRIDGE CONSULTING.docx
PARTIE 5
QUESTIONS / REPONSES

Documents pareils