archim andrite Cassie n

Commentaires

Transcription

archim andrite Cassie n
SAINTE SECONDINE, VIERGE ET MARTYRE
(237)
Fêtée le 3 février
Secondine, vierge de la ville d'Anagni, en Italie, fut instruite par saint Magne,
évêque et martyr, que les gardes de l'empereur Dèce mirent à mort, l'an de notre
salut 257. Mais les meurtriers furent tous dévorés par les loups la nuit suivante. On
attribua ce châtiment à la magie de sainte Secondine, et Torquinus, grand ennemi du
nom chrétien, l'accusa comme magicienne et comme ennemie des dieux. On la
somme de sacrifier aux idoles, sans pouvoir la contraindre à commettre une telle
impiété. C'est pourquoi Valérien la fait incontinent saisir par des soldats et conduire en
prison. Lorsqu'elle en fut ensuite tirée, elle parut avec un visage joyeux, affirmant
qu'elle ne sacrifiait pas aux démons, mais au vrai Dieu, et qu'elle était prête à mourir
pour le nom de Jésus Christ, et elle eut la face cruellement meurtrie.
Levant les yeux au ciel, la vierge soupira et pria pour elle-même et pour ses
ennemis. Pendant son oraison, une lumière immense resplendit tout à coup autour
d'elle, et la multitude qui était là entendit une voix qui venait du ciel, disant : Vous
étiez tous à deux doigts de la mort et de votre perdition, mais, par la prière de ma
servante Secondine, la vie vous a été accordée. Pour toi, ma fille, ne crains pas, car je
suis celui que tu invoques et adores, Jésus Christ, et je ne permettrai pas que tes
ennemis triomphent de toi. Ebranlés par cette voix et effrayés, dix-huit gardes et
beaucoup d'autres personnes embrassèrent la foi et reçurent le baptême.
Le jour suivant, les autres gardes, attribuant ces prodiges à la magie,
proposèrent à vierge ou de sacrifier aux dieux, ou de se préparer à subir des supplices
horribles; à quoi elle répondit que les tourments ne lui faisaient aucune peur. Alors,
furieux, ces hommes la dépouillèrent de ses vêtements et déchirèrent son corps de
blessures. Son sang étant épuisé, il coula de ses plaies une liqueur ayant la blancheur
du lait, et répandant une odeur très suave. Enfin, un ange l'appela à haute voix :
Viens, épouse du Christ, reçois la couronne que le Seigneur t'a préparée pour
l'éternité.
Elle rendit sa bienheureuse âme à Dieu le 15 de janvier.
Sainte Secondine est citée au Martyrologe romain le 15 de janvier.
Propre de Mayence.
archim
andrite
Cassie
n
Signature
numérique de
archimandrite
Cassien
ID : CN =
archimandrite
Cassien, C = FR,
O = VCO
Date :
2010.12.17
13:58:41 +02'00'

Documents pareils