Reconstruction du stade aquatique de l`INSEP

Commentaires

Transcription

Reconstruction du stade aquatique de l`INSEP
Reconstruction du stade aquatique de l’INSEP,
Institut national du sport, de l’expertise et de la
performance
Maîtrise d’ouvrage Ministère des sports
Mandataire du maître Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture, Oppic
d’ouvrage
Maîtrise d’œuvre
François Leclercq (architecte mandataire)/BVL (architecte associé)/
INGEROP (BET TCE et BET HQE)/ Mazet (Economiste)
Descriptif L’INSEP regroupe sur une trentaine d’hectares un ensemble d’installations
sportives de haut niveau, au coeur du Bois de Vincennes.
L’originalité de l’INSEP est d’accueillir dans un même lieu, dans une même
logique d’excellence de formation (scolaire et professionnelle) et
d’entraînement, de multiples pôles sportifs. Cette situation est unique en
Europe.
Un incendie a détruit dans la nuit du 10 au 11 novembre 2008 le stade
aquatique de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance
dans le bois de Vincennes. Le Ministère chargé des Sports a immédiatement
pris la décision de le reconstruire.
Objectifs Implanté en continuité du bâtiment abritant le bassin de natation synchronisée
(Muriel HERMINE), le projet du nouveau centre nautique de l'INSEP prévoit, à
l'emplacement du bâtiment sinistré, la réalisation d’un bassin olympique pour
la natation course et le water-polo, d’une fosse à plongeon et de locaux dédiés
(sauna, spa, kinésithérapie, infirmerie, salle de musculation, salle polyvalente)
mutualisés pour les quatre disciplines (natation course, natation synchronisée,
plongeon et water-polo) et de deux logements de fonction.
Le projet sera opération pilote pour l'élaboration du référentiel HQE pour les
piscines, l'objectif du maître d'ouvrage étant que cet équipement soit
exemplaire en matière de qualité environnementale. Calendriers
prévisionnels
-
désignation de l’équipe lauréate : février 2011
démarrage des travaux : avril / mai 2012
durée des travaux : 19 mois
Livraison : octobre 2013
Budget prévisionnel Coût de l’opération : 20 M€ courants TDC.
Le coût d’investissement prévisionnel alloué aux travaux s'élève à 10,6 millions
euros (H.T.) valeur septembre 2010, financés par le ministère des sports.
Oppic – mars 2011
Fiche « INSEP, reconstruction centre aquatique » - page 1

Documents pareils