Mieux connaître le furet

Commentaires

Transcription

Mieux connaître le furet
RADIOMELODIE.COM : Magazine de vos animaux de compagnie
Mieux connaître le furet
Chronique publiée le 04/10/2011
Savez-vous que le furet est déjà le 3e animal de compagnie aux Etats-Unis ? Il
devient de plus en plus populaire chez nous, et je vous propose aujourd'hui de faire
sa connaissance !
C'est un petit animal tout en longueur, qui est considéré comme la forme
domestique du putois. Il pèse entre 600 grammes et plus d'un kilo, donc quatre fois
plus petit qu'un chat, mais ne vous y trompez pas : petit par la taille, mais
certainement pas par le tempérament! C'est un animal vif et très drôle ; curieux de
tout, il cherchera à explorer votre maison dans les moindres recoins ! D'ailleurs le
verbe fureter, donc fouiller quelque part, vient du mot furet, et ce n'est pas par
hasard...
Le furet est connu pour son odeur forte et musquée, que l'on reconnait tout de suite. Le fait de stériliser votre furet
peut atténuer cette odeur naturelle. Par contre, en cas de grosse frayeur, il peut lâcher le contenu de ses glandes
anales, comme le putois, et là, l'odeur est insoutenable! Jusqu'en 2004, on pouvait retirer chirurgicalement ces
glandes ; mais c'est aujourd'hui interdit.
Notre ami a aussi la fâcheuse réputation de mordre plus facilement qu'un chien ou un chat ; d'ailleurs il peut le faire
parfois sans aucune méchanceté, cela peut même être sa façon de vous inviter à jouer avec lui! Le rôle de
l'éducation est primordial. Il faut habituer le jeune furet à être manipulé, avec des gestes doux mais fermes, et lui faire
comprendre que la morsure n'est pas acceptée, même pour jouer. Mais sachez que cet apprentissage peut
demander du temps et de la patience.
Laisser un furet sans surveillance dans votre habitat n'est pas conseillé, car il pourrait refaire votre décoration
intérieure, déterrer vos plantes ou grimper dans des endroits improbables ! D'autant qu'il peut se mettre en danger, à
force de vouloir tout goûter et tout explorer : attention aux chutes, aux brûlures, aux intoxications, aux noyades dans
la machine à laver...! C'est un animal qui demande un minimum de surveillance et il vaut mieux lui réserver une
grande cage, dans une pièce fermée où vous pourrez le lâcher quelques heures par jour. Prévoyez un vrai terrain de
jeux: des hamacs et des échelles pour qu'il puisse grimper, des tuyaux où se faufiler, mais aussi de vieux linges où
se blottir pour faire la sieste, car ce monsieur est un grand dormeur! Par ailleurs le furet est très sociable et il
appréciera de vivre en groupe; il peut même parfois s'entendre avec un chien ou un chat.
Du point de vue santé, c'est un animal plutôt robuste. Il faut penser à le traiter régulièrement contre les vers, comme
un chien ou un chat, et vous pouvez également le vacciner contre la rage et la maladie de Carré, qui sont deux
maladies très graves chez lui. Le furet est aussi sensible à la grippe humaine, et vous pouvez d'ailleurs la lui
transmettre. Sachez enfin, et c'est très important, que si vous possédez une furette et que vous ne désirez pas de
petits, il faut absolument la stériliser, car sans accouplement, les hormones dues aux chaleurs peuvent la rendre
gravement malade.
Pour conclure, et si l'adoption d'un furet vous tente, sachez que c'est un animal passionnant, mais qui demande du
temps, de l'éducation, que c'est vraiment un hyperactif à canaliser, et que vous vous engagez pour une petite dizaine
d'année. Ce n'est donc pas un animal que l'on adopte sur un coup de tête. Sachez aussi qu'il n'est pas recommandé
pour de jeunes enfants, notamment à cause du risque de morsure. Mais si vous êtes décidé, ce sera un compagnon
adorable, avec qui vous ne vous ennuierez jamais !
L'émission de la semaine prochaine sera consacrée à la vieillesse chez nos animaux domestiques !
Lien : http://www.radiomelodie.com/chronique.php?id=66
Les autres chroniques Magazine de vos animaux de compagnie :
http://www.radiomelodie.com/podcasts_liste.php?id=66
© Radio Mélodie 2016 - www.radiomelodie.com