SEQUENCE 4 - Collège de La Grange du Bois – SAVIGNY

Commentaires

Transcription

SEQUENCE 4 - Collège de La Grange du Bois – SAVIGNY
SEQUENCE 4 : musiques du Brésil. Document 1.
ECOUTE PRINCIPALE (et pratique rythmique) : Une Batucada
Pour une première écoute :
1) Origine géographique de cette musique : …………………………………………………
2) Nombre de boucles rythmiques : ………… (mais la boucle rythmique n°5
s’arrête au bout de …….. mesures)
3) Toujours sur le même rythme, le sifflet donne le départ de chaque
nouvelle boucle rythmique : c’est ……………………………… .
Pour aller plus loin :
3) Structure du morceau : polyrythmie ……………………………………….. (5 boucles
rythmiques) puis jeu de …………………./…………………… en …………………..............
4) la formation instrumentale est l’ensemble de percussions brésilien appelé
la …………………………………... Elle comprend dans l’ordre d’entrée:
1- ………………………………………………………………………………………………………………..
2- ………………………………………………………………………………………………………………..
3- ………………………………………………………………………………………………………………..
4- ………………………………………………………………………………………………………………..
5- ………………………………………………………………………………………………………………..
6- ………………………………………………………………………………………………………………..
Vocabulaire :
Souligne la bonne réponse : La polyrythmie est le jeu simultané-successif de
plusieurs rythmique différentes.
L’appel est une courte mélodie ou un court rythme, identique à chaque fois,
chargé de donner le départ aux autres instrumentistes.
Une mesure est un ensemble de pulsations (souvent 4) que le ‘on appelle
des temps. Les mesures permettent de se retrouver dans le morceau.
Structure à respecter : entrées progressives et ordonnées
des 4 rythmiques :
Introduction / R1
R2
R3
R4
On obtient ainsi une polyrythmie à 4 voix.
Boucle rythmique n°1
Boucle rythmique n°2
Dans mon groupe :
La Rythmique 1 est tenue par : ……………………………………………..
La Rythmique 2 est tenue par : ……………………………………………..
La Rythmique 3 est tenue par : ……………………………………………..
La Rythmique 4 est tenue par : ……………………………………………..
Boucle rythmique n°3
Boucle rythmique n°4
Critères d’évaluation :
Concentration des musiciens, respect mutuel et positionnement à l’instrument :
/ 4 points
Respect de la structure (ordre d’entrée, départs donnés et coupure finale) : / 4 points
Respect des rythmiques, du tempo et qualité de la frappe : / 12 points
TOTAL :
/20
Séquence 4 : Musiques du Brésil. Document 2
LE BRESIL : Histoire et société:
Le Brésil occupe à lui seul presque la moitié du continent sud-américain, il est presque 16 fois plus grand que la France et sa population dépasse les 160
millions d'habitants (fin du XX° siècle).
La capitale actuelle est BRASILIA (après avoir été Bahia, puis Rio de Janeiro).
La langue parlée est le portugais.
Avant d'être découvert et colonisé par les portugais, le pays était peuplé d'Indiens. C'est en Janvier 1502 qu'un certain Amerigo Vespucci découvre la baie
qu'il appellera Rio de Janeiro (Rivière de Janvier. “Rivière” car l'entrée de la baie ressemble à une rivière). La colonisation provoque l'esclavagisme: des
millions d'Africains sont déportés, introduits dans le Nord Est du pays (région appelée aujourd'hui le “Nordeste”). De plus, après la déclaration
d'indépendance du Brésil, en 1822, on assiste à l'immigration de nombreux européens et asiatiques. Le Brésil est donc une nation extrêmement métissée.
Les expressions musicales sont elles aussi métissées (Inde-Portugal-Afrique) : on ne peut pas parler de “la” musique brésilienne mais “des” musiques
brésiliennes. Le Brésil a produit sans aucun doute l'une des cultures les plus riches et les plus variées du monde, parce que la musique fait partie de tous les
moments de la vie quotidienne ainsi que de nombreuses circonstances particulières. Tout comme leur passion pour le football, les Brésiliens prennent leur
musique très au sérieux.
La Samba :
La Samba est LA musique du Carnaval. C’est une musique de danse. La Samba est donc la musique
mais également la danse qui y est associée. La formation instrumentale utilisée dans la Samba est
la Batucada à laquelle s’ajoute le Cavaquinho. Elle peut être seulement instrumentale mais le plus
souvent elle est chantée.
Le carnaval au Brésil:
On doit aux Portugais l'introduction du carnaval au Brésil ; dans la rue, chacun s'amusait à lancer de
la boue, de l'eau sale ou de la farine en pleine figure de l’autre. Les classes sociales les plus aisées,
en réaction à cette formule grossière de carnaval, se mirent à organiser des bals masqués et des
défilés de chars allégoriques. Le carnaval de Rio a gardé l'atmosphère festive du 1er carnaval et les
costumes et chars du 2nd.
Internationalement reconnu, le carnaval de Rio offre aujourd'hui à ses habitants et aux nombreux
touristes venus du monde entier, une parade haute en couleurs et riche en sonorités. Ses
participants se regroupent par écoles de samba. Chaque année, un concours se tient entre les 55 écoles de samba reconnues dans les années 90. Chaque
école doit avoir choisi et organisé son défilé sur un thème particulier. Les critères de sélection sont: les musiques, les chorégraphies, la présentation et les
costumes.
Les instruments de la Batucada
Le chocalho qui comporte un ensemble
de petites cymbalettes métalliques.
L'instrument se secoue d'avant en
arrière.
Le reco-reco: racleur; morceau de
metal dentelé frotté par une tige
métallique (il en existe en bois aussi)
Le tamborim: comprend une peau
très tendue, frappée par une baguette
faite de plusieurs brins souples.
La cuica: tambour à friction, dans lequel une tige de métal attachée à la
peau est frottée avec la main mouillée ou un morceau de tissu mouillé,
ce qui provoque la vibration de la peau. En même temps, le joueur de
l'autre main, appuie sur la peau pour changer la hauteur.
L'agogô : ensemble de 2 cloches
métalliques à 2 hauteurs, frappées à
l'aide d'une baguette.
Le pandeiro: tambourin à cymbales joué
à la main
Les Surdos : grands tambours de basse, ils fonctionnent le plus
souvent par 3; du plus grand au plus petit: 1) le surdo de primera 2) le
surdo de secunda 3) le surdo de tercera.
L’apito : sifflet à 2
hauteurs, chargé de
l’appel.
SEQUENCE 4 : Musiques du brésil. Document 3
Ecoute 2 : « Fanfarra » de Sergio Mendes
1) a- La formation instrumentale est une …………………………………………………....
b- Quels instruments reconnais-tu ? …………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………………………....
2) Le seul instrument qui n’est pas une percussion ici est ……………………………
Ecoute 3 : « Garota de Ipanema » (Anton Carlos Jobim)
1) Réécoute « brasil, Berço dos imigrantes » puis écoute cette chanson. On
peut dire qu’elles sont :
semblables – assez ressemblantes – quasi opposées – opposées
Différences : ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………....
………………………………………………………………………………………………………………....
………………………………………………………………………………………………………………....
3) a- Lève la main quand la musique devient un polyrythmie.
Point(s) commun(s) : ……………………………………………………………………………………
b- Souligne la bonne réponse. Ici, la polyrythmie est progressive - immédiate.
2) Style musical : populaire - savant / genre musical : la Bossa Nova.
c- Qu’entend-on qui donne le signal de départ de cette polyrythmie?……........
4) Le style musical est populaire – savant.
5) Le genre musical est ……………………………………………….. .
La Bossa Nova apparaît à Rio en 1958. Ce n'est pas une nouvelle danse mais de la Samba
ralentie. C'est avant tout une esthétique qui correspond aux aspirations de jeunes musiciens
de la classe moyenne (quartiers riches du sud de la Rio: Ipanema et Copacabana). “chanter
Bossa Nova, c'est chanter cool” Tom Jobim. Elle a été créée en opposition à la Samba, pour
changer un peu du côté festif de la Samba traditionnelle.
6) Le tempo est …………………………………………………. .
7) Caractère de cette musique. Choisis deux des adjectifs ci-dessous, trouvesen d’autres éventuellement :
festif – intimiste – dansant – léger – lourd – doux
8) Au Brésil, ce genre de musique est jouée à l’occasion ………………………………
Le Cavaquinho
Chant n°4 : Girl from Ipanema
A Garota de Ipanema (« La fille d'Ipanema » plus connue sous son titre anglais « The Girl from Ipanema ») est probablement la chanson la plus connue de la bossa nova. Elle
a été écrite par Antônio Carlos Jobim pour la musique, et par Vinícius de Moraes pour les paroles originales. Les paroles anglaises sont de Norman Gimbel.
1- Tall and tan and young and lovely
The girl from Ipanema goes walking
And when she passes
Each one she passes goes – “aah”
2- When she walks, she's like a samba
That swings so cool and sways so gentle
That when she passes
Each one she passes goes - “aah”
3- Ooh, but I watch her so sadly
How can I tell her I love her
Yes I would give my heart gladly
But each day, when she walks to the sea
She looks straight ahead, not at me
4- Tall, and tan, and young, and lovely
The girl from Ipanema goes walking
And when she passes, I smile
But she doesn't see,
She just doesn’t see…
Traduction :
1- Grande et bronzée, jeune et charmante
La fille d’Ipanema va, marchant,
Et quand elle passe
Chacun dit : aah
2- Quand elle marche, on dirait qu’elle danse la samba
Elle bouge si calmement et se balance si gentiment
Que quand elle passe
Chacun dit : aah
3- Ooh, mais moi je la regarde si tristement
Comment puis-je lui dire que je l’aime
Oui, je lui donnerais mon cœur avec joie
Mais chaque jour, quand elle marche vers la mer
Elle regarde tout droit, sans me jeter un regard.
4- Grande et bronzée, jeune et charmante
La fille d’Ipanema va, marchant,
Et quand elle passe, je souris
Mais elle ne le voit pas
Elle ne le voit simplement pas…

Documents pareils

1) Origine géographique de cette musique

1) Origine géographique de cette musique 3- (Ooh, but I watch her so sadly How can I tell her I love her Yes I would give my heart gladly But each day, when she walks to the sea She looks straight ahead, not at me) 4- Tall, and tan, and y...

Plus en détail