Edition 03 - juin 2011

Commentaires

Transcription

Edition 03 - juin 2011
informations officielles de la commune d’Avenches
No 03 juin 2011
Sommaire
Edito et informations diverses communales ....2
Rénovations à Avenches ...................................4
Enfance, Petite Enfance et Culture ...................6
Manifestations et informations de la police .... 8
Informations diverses et Atelier Montmézard ...10
Le Réseau écologique ......................................12
Après une campagne
électorale longue et
acharnée, le nom du
Syndic sera peut-être
connu lors de la parution de ce 3e numéro
de L’Aventic. D’emblée, j’adresse mes
félicitations à tous les
Municipaux et Conseillers communaux élus
et pleins succès pour la prochaine législature.
La météo très clémente de ce printemps
augure d’un été tout aussi réjouissant. Les
manifestations vont se succéder à un rythme
soutenu. La commémoration du 400e anniversaire de la Société de tir des Bourgeois et
la Fête de la fusion avec Oleyres le dimanche
19 juin vont vous offrir quelques moments
inoubliables de convivialité. Je vous invite
tous à y participer activement: de nombreuses
animations marqueront ces deux événements.
Suivront les traditionnelles manifestations
culturelles de l’été : l’opéra avec la représentation d’un Rigoletto de Verdi concocté par
Monsieur Eric Vigié, directeur artistique de
l’Opéra de Lausanne, puis Rock Oz’Arènes qui
fêtera son 20e anniversaire avec, notamment,
la venue de Ben Harper et Stephan Eicher.
Informations diverses
communales
Mise en place d’un accueil
unique dans l’administration communale et nouveaux
horaires
Cet ouvrage précieux a été rangé dans les
archives communales dans l’attente que ce
drame soit peut-être à nouveau présenté un
jour dans les arènes.
Dès le lundi 5 juillet 2011, l’administration
communale d’Avenches sera ouverte aux horaires
suivants:
Fête nationale
du lundi au vendredi de 08h30 à 11h30 et de
14h00 à 16h00 (en dehors de ces horaires, des
ouvertures sont aussi possibles sur rendez-vous).
De plus, dès cette date, tous les administrés se
rendant à la commune seront orientés vers un
accueil unique qui sera compétent pour traiter
la grande majorité des besoins de la clientèle.
Marché à Avenches
Nous vous rappelons que chaque samedi matin,
de 07h00 à 12h00, un marché se tient sur la
Place de l’Eglise avec plusieurs stands attractifs
(fruits, légumes, pain, fromages, salaisons, etc.).
Je profite de mon dernier édito pour remercier les Avenchois de la confiance accordée
durant mes 18 ans passés à la Municipalité.
Ce fut un immense privilège d’avoir œuvré
pendant 10 ans comme Syndic: j’y ai connu
de très grandes satisfactions.
Au terme de mon mandat de Syndic, n’attendez
pas de moi que j’établisse un bilan personnel ou que je retrace la liste des réalisations
effectuées; ce serait ennuyeux, prétentieux et
sans grand intérêt. J’ai toujours considéré que
chaque Municipal doit effectuer sa tâche pour
le bien de tous, dans un esprit de justesse et de
justice et d’entente avec ses collègues. Toutes
les réalisations que nous avons menées de
concert, Municipalité et Conseil communal, ont
montré, indépendamment des partis politiques,
qu’Avenches a su se faire connaître et reconnaître de ses voisins.
L’exercice du pouvoir est passionnant, mais
il use et je me réjouis d’avoir pris la bonne
décision en choisissant librement ma retraite
politique et en laissant à d’autres l’opportunité
de goûter aux joies de cette noble activité.
Jean-François Mathier, Syndic
Les traditionnelles festivités du 1er août se
dérouleront cette année au centre ville, sur
la Place de l’Eglise, le lundi 1er août 2011 dès
18h00. Le programme général provisoire de la
manifestation est le suivant:
• Dès 13h00: bouclement de la Place pour le
montage des stands
• Dès 18h00: ouverture des stands (nourriture,
boissons), début des animations
• 20h30: partie officielle avec La Lyre d’Avenches
• 21h30: cortège aux flambeaux
• 22h00: spectacle son et lumière ou feu d’artifice
Nous vous rappelons que les «feux sauvages»
sont strictement interdits. Une place sera
spécialement prévue pour les feux d’artifice
dans un endroit sécurisé.
Les différents feux pourront être organisés sous
réserve d’une décision de l’autorité compétente
les interdisant pour cause de sécheresse.
1er spectacle mis en scène
dans les arènes
Monsieur Jean-Pierre Curchod, Pasteur à la retraite
domicilié à Vevey, a adressé dernièrement à la
commune d’Avenches un livre historique contenant
le drame intitulé «Julia Alpina». Ce drame a été
le 1er spectacle mis en scène dans les arènes en
septembre et octobre 1893, grâce à l’initiative
du comité de la Société de Développement
d’Avenches. Avant l’avènement de l’opéra, les
arènes revivaient tous les 4 ans, des spectacles
grandioses, épopées historiques, mêlant acteurs
professionnels et figurants populaires.
Fête de jeunesse
La traditionnelle fête de jeunesse se déroulera
les 12, 13, 14, et 15 août 2011 au terrain de
football d’Avenches.
Le lundi après-midi 15 août 2011, à 13h30, les
enfant sont attendus sur la Place de l’Eglise pour
la distribution de jetons pour les manèges. Cette
distribution de jetons sera suivie du cortège de la
Jeunesse qui partira à 14h00 de Montmézard pour
traverser le centre ville et rejoindre la place de fête.
La Municipalité invite toute la population à venir
nombreuse à cette manifestation.
Révision des citernes - RAPPEL
La Municipalité rappelle à tous les propriétaires
d’immeubles que les citernes doivent être révisées
tous les 10 ans et qu’un double de ces contrôles
doit être envoyé à la commune.
Diagnostic amiante pour les
travaux de rénovation
Séance du 10 février 2011: le Conseil ­communal
d’Avenches a pris les décisions suivantes:
En vertu des nouvelles normes légales cantonales, nous vous informons qu’à partir du 1er
mars 2011, un propriétaire qui entreprend des
travaux de transformation ou de démolition
soumis à une autorisation sur un immeuble
construit avant 1991 doit procéder à un diagnostic amiante du bâtiment et, le cas échéant,
définir les travaux d’assainissement nécessaires.
Infos canicule
LLee
u
C
i
n
a
C
u
C
i
n
a
C
LLee
u
C
i
n
a
C
u
C
i
n
a
e
C
L
u
C
i
n
a
e
C
L
u
C
i
n
a
ee
C
L
u
C
i
n
a
C
L
u
C
i
n
a
ee
C
L
u
C
i
n
a
C
L
u
C
i
n
a
C
LLee
u
C
i
n
a
C
u
C
i
n
a
C
LLee
u
iiC
n
a
C
u
C
n
a
e
C
L
u
C
i
n
a
e
C
L
u
C
i
n
a
ee
C
L
u
C
i
n
a
C
L
u
C
i
n
a
ee
C
L
u
C
i
n
a
C
L
u
C
i
n
a
C
LLee
u
C
i
n
a
C
u
C
i
n
a
C
uLLee
C
Cu
niiC
an
Ca
fr ai S S de grandeS ChaLeurS
re St ez au
Ca
en S
Co nS eiL
frS ai
de S Ch aL eu rS
re St ez au
Ca S de gr an
en S
S ai
nS eiL
Co
fr
S Ch aL eu rS
au
s
frai
ez
St
ter au
res
S de gr an de
re
r…
Ca
ose
en
ique
S
rep
Se
phys
eiL
S
nS fr ai
1… Rester chez soi,r…reréduresSt
Co
ire l’activitéfraiau
s
de S Ch aL eu rS
au
ter ez
Ca S de gr an
en
ique
S
phys
S
eiL
ivité
nS
ai
1… SeRestreper chezosesoi,r…reréduresSt
Co
ire l’act fraiau
fraîchir S nuitde grandeS ChaLeurS
s se rafr
ez
au ors …
ter
r deh
enaére
ique
leu
phys
SCar la grandeS ChaLeurS
ivité
jour,Sbien
nS
ai
1…2 SeRestLaiFermrepersseerchezose
r lasoi,cha
Co
ux leeiL
ire l’act
fr
rédu
et ridea
sfrai
au
s se
store
aîc hir
ts,
ez
vole
au
rafr
St
ter
tres,
deides sur le corps
…
res
fenê
re
légers S enaére
ors
nuit
r…
les et
ose
r deh
amp
ique
rep
leu
s,ivité
bien
SCasesr laShum
phys
cha
clair
ts
pres
jour,
nS
rS
ai
r la
1…2…… SeRestLaiFerm
leeiL
com
Co
l’act
ux
sse
vête
fr
irets,
desaîc
des
rédu
s ou
et ridea
erchez
au
soi, men
slièrese
hir
Porter
store
régu
frai
ez
an de S Ch aL eu
hessors
vole
au
rafr
douc
St
ter
tres,
deidesgr
rs
des
…
res
fenê
Shum
re
lége
par
er
nuit
sur le corps
r…
Ca
îchir
les et
r la
r deh
enpres
rafraose
ampphys
aére
ique
Scom
leu
s,ivité
Serep
bien
ses
eiL
S
cha
clair
ts
la
jour,
nS
ai
r
1…2……… SeRestLaiFerm
le
men
Co
l’act
ux
sse
vête
ire
des
fr
ridea
ou
des
rédu
s rafr aîc hir
et au
slièrese
Portererchez soi,
store
de sS Ch aL eu rS
régu
ts,
frai
ez
an
hessors
vole
au
gr
douc
St
ter
tres,
rs
de
corp
des
…
res
fenê
le
S
re
lége
par
er
sur
et
r…
nuit
Ca
îchir cha leu
les nge
deh
rl’act
erbien
enpres
rafraose
ampma
aére
ique
S
lég
s,ivité
Serep
rleeiL
phys
Ssesr lahumidesgran
ts
jour,
nS
ai
1…2………3SeRestLaiFerm
r la
men
Co
ux
sse
…frai
vête
ireclair
des com
fr
ent
des
rédu
s ou
et ridea
Ch aL eu rS
erchez
soi,uliè
rem
au
slièrese
Porter
store
de
régu
ts,
ez
laitie
soifaîc hir
hessors
rég
au
vole
oirrafr
reose
douc
sSrs
St
ter
tres,
Boi
deides
rs
des
…d’av
res
et prod
dre
fenê
le corp
Shum
re
parmen
lége
er
r…
mes
nuit
suruits
et
îchirlière
deh
les
r la
légu
rl’act
er
en
t sans
rafra
ampma
aére
ique
des,
leu
lég
Serep
s,atten
nique aL eu rS
sala
phys
bien
SCases
eiL
cha
clair
s,S
nge
ts
pres
ivité
jour,
nS
ai
1…2………3… SeRestLaiFerm
r la
régu
:rou
die chro
lefruit
men
e des
com
Co
ux
eau
sse
…
ire
vête
fr
Boir
des
en
ent
rédu
soir
ets ridea
Ch
ou de mala
sfrai
soi,uliè
rem
riche
au
sez
slière
Port
store
de
chez
régu
aîc
froid
ts,
ererer
sSt
traitemeSnt de
laitie
an
soif
rég
hes
vole
au
rafr
dehir
repa
uits
gr
re
sSrs
douc
se
cas
ter
tres,
d’av
des
prod
Boi
enrs
corp
des
…
et
res
dre
fenê
dre
le
re
lége
par
ecin
ors
mes
nuit
sur
et
atten
r…
Pren
Ca
la
méd
îchir
deh
les
r
légu
ides
ose
sans
r
er
en
…
t
son
rafra
amp
aére
des,
ique
rep
leu
lég
de
s,ivité
Se
men
ès
bien
ses hum de maladie chronique aL eu rS
phys
eiL
Seme
cha
clair
s,Ssala
lière
nge
ts
aupr
pres
jour,
nS
ai
r la
1…2………3…… SeRestLaiFerm
régu
:rou
lefruit
eil
men
edre
com
Co
l’act
ux
eau
sse
…
cons
vête
Boir
ire
des
fr
en
ridea
ent
des
rédu
soir
etsma
Ch
sfrai
Pren
rem
nt ou gr an
riche
soi,uliè
au
sez
slière
Port
store
de
régu
chez
aîc
froid
ts,
sSt
trait
ererer
laitie
soif
rég
hes
vole
au
rafr
dehir
repa
uits
re
sSrs
douc
se
cas
ter
tres,
des
Boi
rs
en
de
des
S
…d’av
et prod
res
dre
fenê
dre
le corp
S
re
lége
par
ecin
ors
ai
mes
nuit
sur
et
atten
r…
Pren
Ca
la
méd
îchir
deh
les
r
légu
ides
ose
sans
r
er
fr
en
…
t
son
rafra
amp
e aL eu rS
aére
des,
ique
…
hum
rep
S
leu
de
lég
s,
Se
men
Ch
rlefruit
ès
bien
ses
phys
Seme
cha
clair
Sniqu
au
s, sala
lière
chro
ts
nge
aupr
pres
jour,
ivité
nS
ai
r la
1…2……3…… SeRestLaiFerm
régu
diede
eil
men
edre
com
l’act
ez
Co
an
ux
eau
sse
…
cons
mala
vête
Boir
ire
des
fr
en
ridea
oueiL
St
ent
des
rédu
s : frais
etsma
ou degr
Ch aL eu rS
sfrai
Pren
nt de
riche
soi,
rem
au
S
sez
re
slière
Port
hir
u
store
de
uliè
régu
chez
froid
ts,
aîc
st
traitCa
ererer
laitie
an
soif
hes
rég
vole
au
en
de
oirrafr
repa
z a
uits
re
sSrs haleurs
S
douc
St
cas
ter
se
tres,
e
des
prod
Boi
rs
en
deides
des
eiL
…d’av
res
fenê
etgr
dre
dre
le corp
S
re
lége
par
ecin
nS
ors
sur
et
r…
Pren
mes
nuit
atten
Ca
Co
méd
îchir
la
les
es
deh
r
légu
ose
ndes c
sans
r
er
en
…
son
t
rafra
amp
R
e
aére
ique
…
hum
rep
des,
S
de
leu
lég
s,
Se
men
r
niqu
ès
ses
sala
Se
phys
bien
S
eiL
clair
gra
cha
s,
lièreeil
ts
nge
aupr
pres
ivité
jour,
nS
ai
fruit
1…2……3…… RestLaiFerm
r la
régu
die chro
le
men
com
l’act
Co
ux
eau
sse
…
cons
vête
ire
desaîc
fr
Boir
aL eu rS
en
ridea
dre
ent
des
rédu
s :ou
etsma
Ch
ou de mala
erechez
s
Pren
soi,
rem
nt
riche
S
au
lière
n cas de Port
s
s
hir
rs
store
de
eme
uliè
régu
froid
ts,
frai
er
s
trait
ez
laitie
an
soif
hes
rég
vole
au
rafr
de
oir
repa
re
douc
St
se
ter
tres,
des
prod
Boi
seils e
deides
des
enrscas
…d’av
etgr
res
dre
fenê
dre
le corps
Shum
re
par
lége
er
ecin
ors
on
mes
nuit
suruits
et
r…
îchir
méd
les
r la
légu
ose
r deh
er
en
… Se
t sans
rafra
son
amp
e
aére
des,
ique
…
rep
leu
lég
de
SePren
s,atten
men
sala
ès
bien
ses
phys
eiL
SCa
cha
clair
s,S
lière
c
snge
…
chroniqu
ts
aupr
pres
jour,
nS
ivité
ai
r la
1
régu
:rou
lefruit
eil
frai
men
com
Co
l’act
ux
eau
sse
…
au
cons
maladiede
vête
Boir
ire
des
fr
aL eu rS
en
ridea
Lai
ent
dre
ter
des
rédu
soir
etsma
Ch
…
erere
sfrai
Pren
res
rem
nt ou degr
riche
soi,
S
au
2
lière
s
s
hir
Port
rs
store
eme
uliè
r…
régu
chez
…
aîc
froid
ts,
s
trait
er
laitie
…
soif
ez
an
rég
ose
hes
vole
au
rafr
de
repa
uits
Rest
ique
rep
s
douc
se
St
cas
ter
tres,
des
Boi
phys
enrs er en
deides
desire
…d’av
et prod
res
dre
fenê
Shum
re
lége
parrédu
erdre
ivité
ecin
ors
mes
1……2………3……… SeSeRestLaiFerm
nuit
sur le corp nique
et
atten
r…
Pren
Ca
méd
îchir
deh
les
r la
légu
ose
rl’act
t sans
son
rafra
amp
aére
des,
ique
rep
S
leu
lég
de
s,
Se
men
r
sala
ès
bien
ses
phys
S
eiL
soi,
cha
clair
s,
lière
nge
chro
ts
aupr
pres
la
jour,
ivité
nS
fruit
ai
chez
r
1
régu
:
die
le
eil
ma
men
e
com
er
l’act
Co
ux
eau
sse
…
cons
vête
Boir
ire
desaîc hir eme
en
de mala
ent
dre
oufr
desrég
rédu
soir
ets ridea
ous
Ch aL eu rS
sfrai
Pren
rem
ntai
riche
soi,uliè
au
sez
slière
Port
store
de
régu
chez
froid
ts,
sSt
trait fr
ererer
laitie
soif
an
hes
vole
au
rafr
repa
Rest
re
sSrs
douc
cas deau
ter
se
tres,
d’av
des
er
prod
Boi
enrs
deides
des
…re
etgr
res
dre
fenê
dre
st
le corp
Shum
re
lége
par
ecin
ors
mes
suruits
et
r…
Pren
nuit
Ca
méd
îchir
Ferm
.
les
légu
deh
r la
ose
rl’act
er
en
… Se
t sans
son
rafra
r..
amp
eiquerS
des,
aére
ique
rep
S
de
leu
lég
s,atten
Se
men
r
niqu
sala
se
ès
ses
phys
bien
S
eiL
clair
cha
s,
lière
hir
chro
ts
nge
aupr
pres
po
la
ivité
jour,
nS
fruit
ai
1……2………3
régu
:
die
r
eil
aîc
le
ma
men
e
com
Co
re
ux
eau
ys
sse
…
cons
mala
vête
rafr
Boir
ire
desaîc hir ementnuit
fr
en
de an
Lai
dre
des
se
phsSrsCh aL eu
Se
rédu
s ou
ou
ets ridea
rechez
…
sors
…
riche
soi,uliè
rem
au
té
1Pren
sez
Port
slièrese
store
de
régu
… Rest
froid
ts,
frai
la
sSt
ererer
deh
laitie
soif
r l’a
ct
hes
rég
rent
vole
de trait
au
rafr
repa
gr
aére
douc
leu
cas
ter
tres,
des
prod
Boi
en
bien
de
rs
des
…d’av
cha
etivi
res
dre
dre
fenê
ire
le corp
Shum
re
par
lége
lar…
ecin
jour,
mes
rîchir
nuit
suruits
et
du
méd
Ferm
ux
deh
les
r la
légu
sse
ides
ose
ré
sans
r store
er
en
… Se
son
rafra
amp
aére
ridea
Lai
des,
i,soir:roulelefruit
ique
rep
de
leu
lég
SePren
s,atten
etma
men
nique
ès
sors
sala
bien
ses
phys
eiL
so
SCa
cha
clair
s,S
lière
nge
chro
ts
aupr
pres
jour,
nS
ivité
ai
ez
r la
eil
1…2
régu
diecorp
ts,
men
edre
com
Co
l’act
ux
eau
sse
…
cons
vole
ch
vête
Boir
ire
des
fr
en
rtfroid
sSrsCh aL eu rS
de mala
ridea
Lai
ent
des
tres,
rédu
etsles
ouides
…
rs
sfrai
Pren
rem
nt
fenê
riche
ste
soi,
au
2…………3
le
sez
slière
hir
Port
lége
er
store
eme
de
suran
et
uliè
… Rest
régu
chez
Re
aîc
ts,
Ferm
sSt
trait
ererer
laitie
soif
rég
hes
vole
au
rafr
de
oir
…
repa
uits
amp
re
gr
hum
sfr
douc
s,
se
cas
ter
tres,
d’av
des
prod
Boi
ses
rs
en
de
corp
des
…
clair
et
res
dre
fenê
dre
le
aîe chir
ts
S
re
pres
lége
par
ecin
ors
3
mes
nuit
sur
et
atten
r…
Pren
Ca
men
com
méd
îchir
leslière
r lahum...
légu
ose
vête
r deh
des
en
t sans
son
rafra
amp
aére
des,
ique
rep
Ssala
leu
lég
de
s,
Se
s :rou
men
sediera
ere des
ès
bien
ses
phys
S
eiL
cha
clair
s,er
lière
Port
nge
chroniqu
ts
aupr
pres
jour,
ivité
nS
ai
régu
r la
1…2………3……… SeRestLaiFerm
régu
lefruit
eil
men
rsouides
com
l’act
Co
ux
hes
eau
sse
…
cons
vête
Boir
ire
des
fr
ho
en
de mala
ridea
douc
ent
dre
ou
des
rédu
soir
etsma
erre
de
sfrai
des
Pren
rem
riche
soi,
SrsCh aL eu rSjour, au
r
sez
slière
Port
par
hir
store
de
uliè
régu
chez
froid
ts,
aîc
eu
îchir
sSt
traitemeSnt de
er
laitie
soif
an
rég
hes
vole
au
al
de
rafr
rafra
repa
uits
gr
s
douc
cas
Se
ter
se
tres,
d’av
ch
des
prod
Boi
rs
en
corp
des
…
et
res
dre
fenê
dre
le
la
re
lége
par
er
ecin
ors
mes
sur
et
atten
r…
Pren
nuit
Ca
er
méd
îchir
Ferm
la
les
légu
deh
r humides
ose
rl’act
en
t sans
sonma
rafra
amp
e ux le
ea
des,
aére
iss
ique
rep
Ssala
de
leu
lég
s,ivité
Se
men
rlefruit
niqu
ès
ses
phys
bien
S
La
rid
eiL
clair
cha
s,er
lière
chro
ts
nge
aupr
pres
la
jour,
nS
ai
et
1…2………3……… SeRestLaiFerm
régu
2
:
die
r
eil
men
e
com
Co
s
ux
eau
sse
…
cons
mala
vête
Boir
ire
des
fr
re
aL eu rS
en
de
ridea
dre
ou
s
ent
des
rédu
s
ou
et
Ch
er
s
sto
Pren
nt
riche
soi,
rem
S
au
lière
sez
Porter re
sd’av
hir
store
eme de gr
de
uliè
régu
chez
froid
aîc
ts,
frai
sSt
traits,
laitie
an
soif
let
hesors
rég
erde
vole
au
oir
repa
vo
douc
s rs
lég
cas
se
ter
tres,
des
rrafr
Boi
s,
en
rs
des
…nge
et prod
res
dre
fenê
le corp
Shum
re
re
par
lége
erdre
ecin
mes
nuitides
suruits
et
r…
Ca
êt
méd
îchir
deh
les
r la
légu
…
ose
rent
en
… Se
sonma
t sans
rafra
fen
amp
aére
des,
ique
Ssala
rep
de
leu
lég
SePren
s,atten
men
nique aL eu rS
ès
bien
ses
er
phys
eiL
rem
S
cha
clair
s,er
lière
nge
chrors
tsire
aupr
pres
la
jour,
nS
ivité
uliè
ai
rm
rFe
eil
1…2………3
régu
:rou
die laitie
lefruit
ma
men
ere
com
Co
soif
l’act
rég
ux
eau
sse
…
cons
mala
vête
Boir
oir
des
fr
uits
en
de
ridea
Lai
dre
ent
s
des
d’av
rédu
…
s
et
prod
Boi
ou
Ch
…
er
s
Pren
et
dre
rem
nt
riche
soi,
S
au
lière
s
s
hir
Port
rs
store
mes
de
uliè
atten
… Rest
régu
chez
ts,
frai
sSt
traiteme
erer
laitie
soif
légu
an
rég
hes
sansez
vole
au
rafr
de des,
tfroid
oir
repa
uits
re
gr
s nique
douc
se
cas
ter
tres,
men
d’av
des
prod
Boi
sala
rs
en
de
corp
des
…
et
s,aîc
res
dre
fenê
lière
dre
le
chro
S
re
lége
par
ecin
ors
3
fruit
mes
régu
nuit
sur
et
atten
r…
Pren
:
die
Ca
e
it
la
méd
îchir
Ferm
deh
les
r
légu
eau
ides
ose
mala
sans
r
er
Boir
en
…
t
son
en
rafra
nu
amp
e
de
aére
des,
ique
s
…
hum
rep
S
leu
lég
de
s,
Se
men
la
ès
bien
ses nt ou de maladie chroniqu et
phys
Seme
eiL
cha
clair
s, sala
lière
s riche
rrégu
nge
aupr
pres
la
jour,
gers
ivité
nS
aitrait
r bie
1…2……3…… SeRest
régu
re
froid
:rou
lefruit
eil
men
com
lérS
sts
l’act
Co
ux
sse
…
cons
de
aé
vête
Boir
ire
des
fr
repa
en
ridea
Lai
ent
n
cas
des
rédu
des
soir
etsma
ou
en
s frai
rem
riche
soi,
dre
au
lière
sde
s eau
Port
ecin
plsSes
rsCh aL eu
store
de
uliè
Pren
froid
ts,
aîc
erererechez
méd
sSt
traitemeSnt de
er
laitie
soif
ez
an
rég
hes
vole
au
dehir
rafr
son
repa
,suram
uits
douc
cas
ter
se
tres,
des
prod
Boi
ès
irs
rs
en
des
…d’av
et gr
res
dre
fenê
dre
le corp
re
aupr
lége
par
ecin
ors
cla
mes
et
r…
Pren
eilmen
nuit
méd
îchir
Ferm
les
légu
deh
r lahum
ts
ides
ose
rl’act
er
en
…
t sans
son
rafra
amp
e
des,
aére
ique
dre
…
rep
Ssala
de
leu
lég
s,atten
Se
rle
ès
Pren
phys
bien
SCases
m
eiL
cha
s,en
lière
…
tsire
nge
aupr
pres
te
la
ivité
jour,
nS
fruit
ai
… Se
1…2
régu
die chroSniqu
r cons
eil
men
com
Co
vê
ux
sse
…
cons
vête
Boir
des
fr
en
ridea
Lai
dre
ent
des
rédu
s :ou
ou de mala
etsma
Ch aL eu
de
…
erechez
s rS
ss
Pren
riche
soi,
rem
rclair
au
lière
sez
Port
s eau
store
de
uliè
régu
… Rest
froid
aîc
rte
ts,
frai
sSt
traitemeSnt de
er
…
laitie
an
soif
hes
rég
vole
dehir
au
rafr
oiren
repa
Po
uits
re
gu
douc
s rslière
cas
se
ter
tres,
des
prod
Boi
…
ré
rs
des
corp
…d’av
et gr
res
dre
dre
fenê
le
s
re
par
lége
er
ecin
ors
3
Pren
mes
nuithe
sur
et
atten
r…
Ca
méd
îchir
la
Ferm
deh
les
r
légu
ides
ose
sans
r
er
en
…
son
t
rafra
uc
amp
e
aére
des,
ique
S
…
hum
rep
de
leu
lég
Se
s,
men
r
do
niqu
ès
sala
bien
ses
Se
phys
eiL
S
cha
clair
s,
lière
s
…
nge
ts
aupr
pres
la
jour,
nS
ivité
fruit
aitrait
r cons
eil
1…2…3…… RestLaiFerm
régu
:ou
die chroS Ch aL eu rS
le
men
edre
com
Co
l’act
ux
rsoif
eau
sse
…
vête
Boir
ire
desde
fr
en
ridea
ent
pa
des
rédu
soir
etsma
ou de mala
sfrai
Pren
ir
rem
riche
soi,
au
sez
slière
store
ement de
de
uliè
régu
chez
îch
aîc
froid
ts,
sSt
ererer
laitiesle
rég
hes
vole
au
rafr
dehir
fra
repa
uits
rps
re
douc
se
cas
ter
tres,
ra
des
prod
Boi
rs
en
des
…d’av
et gr
res
dre
fenê
dre
le corp
Shum
re
lége
par
SCa
Se
ecin
ors
mes
nuitides
et
r…
Pren
r rsChco
méd
îchir
ai
les
…
r la
légu
ose
r deh
su
t sans
son
rafra
amp
e aL eu rS
aére
des,
ique
rep
ssuran
Ssala
leu
lég
de
fr
s,atten
Se
men
ès
bien
ses
phys
eiL
cha
clair
s,er
lière
ide
nge
chroSniqu
ts
aupr
pres
la
jour,
ivité
nS
au
fruit
r cons
1…2………3……… SeRestLaiPort
régu
m
:rou
diede
le
eil
men
edre
com
l’act
Co
ux
eau
sse
…
mala
vête
hu
Boir
ire
des
an
en
ridea
sen
des
rédu
ses
etsma
ou degr
sfrai
Pren
rem
riche
se
soi,
sez
slière
Port
hir
store
emeSnt de
uliè
régu
chez
re
froid
ts,
aîc
sSt
traitCa
ererre
laities rs
soif
rég
pr
hes
vole
au
rafr
oiren
repa
m
douc
cas
ter
se
tres,
d’av
des
Boi
rs
Sdeen
co
des
res
dre…
fenê
dre
le corp
sent
lége
par
eiL
ecin
ors
mes
suruits
et
atten
r…
Prener
nuit et prod
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
123 ou de ConS ent... manger léger
m
1
3 Boire régulièrerement sans attendre d’avoir soif
12
23
3
… Boire réguliè
riches en eau:
2
s repas froids
s
… Prendre de
produits laitier
23
et
es
m
3 fruits, salades, légu ès de so
édecin
m
n
3 … Prendre conseil aupr
ronique
t ou maladie ch
3
3 en cas de traitemen
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition
: Sanimédia. Juin 2009.– www.hitzewelle.ch
www.canicule.ch
méd
îchirlière
Ferm
les
r lahumides
ose
sans
rl’act
er
… Se
t tirées
son
rafra
amp
e
des,
aérelégu
…
rep
de
Informations
dedeh
la
documentation
de l’Officeique
fédéral de
lalég
santés,
publique
(OFSP).
leu
s,ivité
Se
men
rle
sala
ès
ses
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
phys
bien
clair
cha
…
ts
nge
aupr
pres
la
jour,
fruit
régu
r cons
eil
men
edre
com
ux
eau
sse
…
maladie chroniqu
vête
Boir
ire
des
Edition : Sanimédia.
Juin
2009.
en
ridea
Lai
des
Informations
tirées ent
de
de
l’Office
fédéral
la santé
publique (OFSP).
rédu
s :deou
etsma
…
sfrai
Pren
riche
soi,uliè
rem
sla documentation
Port
slière
store
régu
chez
… Rest
froid
aîc
ts,
traitement ou de
ererer
…
laitie
soif
hes
rég
vole
dehir
rafr
oiren
repa
Edition
:s
Sanimédia.
Juin au
2009.
re
douc
s rs
cas
se
ter
tres,
des
Boi
rs
des
…
…d’av
et prod
res
dre
dre
fenê
le corp
par
lége
ecin
ors
Pren
mes
nuitides
suruits
et
r…
méd
îchir
Ferm
les
r lahum
légu
ose
r deh
er
… Se
son
t sans
rafra
amp
aéreses
ique
…
rep
de
leu
lég
Se
s,atten
men
ès
sala
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
biendes,
phys
cha
clair
s,
lière
…
nge
chronique
ts
aupr
pres
la
jour,
ivité
r cons
eil
régu
slière
:derou
lefruit
men
edre
com
l’act
ux
eau
sse
…
vête
Boir
ire
des
en
de maladie laitie
ridea
Lai
ent
Informations
tirées
de s
la au
documentation
de
l’Office
fédéral
la santé
publique (OFSP).
des
rédu
soir
etsma
…
sfrai
Pren
ter
rem
riche
soi,
hir
Port
rs
store
res
uliè
… Rest
régu
chez
aîc
froid
ts,
traitement ou et
ererer
…
soif
r…
rég
hes
vole
rafr
de
Edition
:s
Sanimédia.
Juin 2009.
repa
uits
re
ose
s
douc
se
cas
tres,
d’av
des
prod
Boi
ique
rep
rs
en
corp
des
…
…
dre
fenê
dre
le
Se
lége
phys
par
ecin
ors
mes
nuitides sur
et r légs,er
Pren
ivité
méd
îchirlière
deh
les nge
r lahum
légu
rl’act
… Ferm
t sans
son
rafra
amp
aéreses
…
leu
ire
de
s,atten
Se
men
sala
ès
biendes,
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
rédu
clair
chronique
…
ts
aupr
pres
jour,
soi,cha
r la
régu
:deou
lefruit
eil
men
com
ux
chez
eau
sse
…
cons
vête
Boir
des
er
en
de maladie laitie
ridea
Lai
dre
des
Informations
tirées ent
de s
la documentation
de
l’Office
fédéral
la santé
publique (OFSP).
soir
etsma
…
erere
s régu
Pren
rem
riche
lière
Port
…
rs
store
uliè
… Rest
froid
ts,
aîc
traitement ou et
…
soif
rég
hes
vole
dehir
rafr
repa
Edition
:s
Sanimédia.
Juin 2009.
douc
cas
se
tres,
des
Boi
enrs
des
…d’av
dre
fenê
le corps
lége
par
erdre
ors
mes
suruits
etecin
Pren
nuitidesprod
méd
îchir
les
légu
r lahum
sans
r deh
er
… Ferm
son
rafra
amp
des,
aéreses
…
de
leu
lég
s,atten
Se
men
rlefruit
sala
ès
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
bien
clair
cha
s,aîc
lière
chronique
…
tsttirées
nge
aupr
pres
jour,
régu
r la
eil
hir
men
com
ux
eau
sse
…
cons
vête
Boir
des
en
ridea
ent
des
rafr
Informations
de s
la documentation
de
l’Office
fédéral
la santé
publique (OFSP).
s :deou
ou de maladie laitie
etsma
…
eredre
sors
Pren
se
riche
rem
lière
Port
…
store
eme
uliè
régu
… Lai
froid
ts,
sSanimédia.
…
soif
nuit
hes
rég
vole
de trait
oirenrs
repa
deh
Edition
:leu
Juin
2009.
uits
r lantmes
re
douc
r
s rs
cas bien
tres,
d’av
des
aére
prod
Boi
des
corp
et
dre
dre
fenê
le
par
lége
er
ecin
cha
Pren
sur
et
atten
la
jour,
méd
îchir
Ferm
les
r
légu
le
ides
sans
er
… Lai
son
ux:rfruit
amp
sse
des,
…
de
lég
Se rafra
s,…
men
nique
ridea
èsstore
sala
www.canicule.ch
–s et
www.hitzewelle.ch
clair
s,
lièreeil
…
nge
tstts,
aupr
presses hum
régu
die chro
ma
men
e
com
eau
cons
mala
vête
Boir
des
en
de
dre
vole
ent
ou
s
Informations
tirées
de
la
documentation
de
l’Office
fédéral
de
la
santé
publique
(OFSP).
des
s
ou
…
s
er
Pren
tres,
rem
nt
riche
lière
s
Port
fenê
eme humidesprod
uliè
le corp
régu
froidJuin 2009.
lége
er
laitiers
…… Ferm
soif
suruits
etecin
rég
hesamp
de trait
oirenrs
Edition
:s
Sanimédia.
les d’av
repa
re
cas
despar
Boi
…
des
s,
dre
dreîchir
clair
atten
Pren
tst douc
presses
médnge
légumes et
men
sans
comdes,
… Port
son
rafra
vête
lég
des
Se
men
sala
ès de
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
des
s :rou
s,er
lièreeil
er dre
…
aupr
fruit
lière
régu
die chronique
régu
eau
…
cons
Boir
…
en
ent
sma
Informations
tirées
des
la hes
documentation
de
l’Office
fédéral de la santé publique (OFSP).
…
douc
Prenere
rem
nt ou de malauits
riche
des
uliè
… Boi
froid
laitiers
rég
oirensoif
repa
Edition :s
Sanimédia.
Juin 2009.
cas de traiteme
d’av
rafra
despar
et prod
dre
dreîchir
ecin
mes
atten
Pren
…
méd
légu
sans
er
… Se
t
son
des,
de
lég
men
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
lièreeil
nge
auprtiréesèsent
régu
:rfruits, sala
die chronique
eau
…
cons
en
sma
Informations
de
l’Office
fédéral de la santé publique (OFSP).
…
Prenedre
nt ou de malauits
riche
rem
… Boir
froiddeJuinsla documentation
laitiers
soif
repa
Edition :s
Sanimédia.
2009.
erde traiteme
cas
d’av
desuliè
et prod
dre
drerég
renlég
ecinoir
Prenre
médnge
ma
… Boi
son
t sans
…
deatten
men
nique
èsent
salades, légumes
www.canicule.ch
– www.hitzewelle.ch
lière
chrors
aupr
rem
eil
régu
:defruit
die laitie
uliè
eau
cons
malauits
Boir
soifs,
rég
en
deprod
dre
sdre
Informations tirées des
la documentation
de
l’Office
fédéraloir
la santé
publique (OFSP).
ou
…
Prenere
nt
d’av
riche
et
eme
… Boi
froid
s
trait
mes
atten
de
Edition : Sanimédia.
Juin 2009.
repa
des
en cas
ment sans
ecin: fruit
s, salades, légu
lière
Prenedre
méd
régu
die chronique
… Boir
son
eau
mala
de
en
de
ès
s
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
ou
…
aupr
nt
riche
s
eil
consrepa
s froid
traiteme
dre des
de
Informations
tirées de la documentation de l’Office fédéral deen
la santé
publique
(OFSP).
cas
Prendre
…
ecin
Pren
méd
Edition
:
Sanimédia.
Juin
2009.
…
eil auprès de son
– www.hitzewelle.ch
… Prendre cons www.canicule.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Echos du
Conseil communal
Dans chaque édition de «L’Aventic», nous vous
proposons de vous informer des dernières décisions prises par le Conseil communal d’Avenches.
De nombreuses autres informations (membres
du Conseil communal, composition des Commissions, préavis municipaux, communications
municipales, etc.) se trouvent sur le site internet
de la commune (www.commune-avenches.ch)
sous la rubrique Autorités.
GRAPHISME
ET
PHOTOGRAPHIE
GRAPHISME
CHOK
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: CHOK
ET
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
ET
GRAPHISME
PHOTOGRAPHIE
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
:DESIGN,
CHOK
GRAPHISME
DESIGN,
BIEL-: CHOK
ET
BIENNE
BIELPHOTOGRAPHIE
DESIGN,
BIENNE
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: CHOK
ET
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: CHOK
ET
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN, BIEL-: CHOK
BIENNE
DESIGN, BIEL- BIENNE
GRAPHISME ETGRAPHISME
PHOTOGRAPHIE
ET PHOTOGRAPHIE
: CHOK
GRAPHISME
DESIGN,: CHOK
ET
BIELPHOTOGRAPHIE
BIENNE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: CHOK
ET
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
GRAPHISME
BIEL-: ET
CHOK
BIENNE
PHOTOGRAPHIE
DESIGN,
BIEL-: CHOK
BIENNE
DESIGN,
BIEL-: ET
BIENNE
EDITO du Syndic
• Il autorise la Municipalité à soutenir l’organisation du festival Avenches Opéra par l’octroi
d’une garantie de participation au déficit
éventuel d’un montant correspondant au
maximum à la somme de l’impôt sur les
divertissements dû. Ce montant ne pouvant
être demandé qu’après avoir présenté la
comptabilité du festival, édition 2011;
• Il accepte le nouveau Règlement communal
sur la protection des arbres;
• Il autorise la Municipalité à financer l’installation d’une station de vélos en libre service
vers la gare d’Avenches;
Séance du 24 mars 2011 : le Conseil ­communal
d’Avenches a pris les décisions suivantes :
• Il autorise la Municipalité à rénover la façade
de l’école de Donatyre selon le descriptif des
travaux;
• Il autorise la Municipalité à rafraîchir les bureaux communaux (y compris acquisition de
mobilier et mise à jour des câblages informatiques et de la téléphonie) et de changer les
fenêtres des bureaux communaux et des salles
de conférence et à confier à un groupe pluridisciplinaire un mandat pour l’étude du projet
de rénovation de l’ensemble du bâtiment de
l’Hôtel de Ville ;
• Il autorise la Municipalité à organiser une fête
de la fusion selon les grandes lignes décrites
dans la présentation du préavis ;
• Il autorise la Municipalité à conclure, avec
la commune de Domdidier et avec la société
coopérative pour le chargement de la betterave
Broye-Vully (SCCB), des droits de superficie
pour l’aménagement d’une rampe à betteraves.
• Il adopte l’article 42 modifié du Règlement
du Conseil communal tel que présenté.
L’Aventic, c’est également
votre journal…
«L’Aventic» n’est pas seulement le journal d’informations officielles de la commune d’Avenches. Ses
concepteurs souhaitent qu’il devienne un journal
proche des habitants des localités d’Avenches, de
Donatyre et d’Oleyres dans lequel chacun puisse
avoir l’occasion de s’exprimer et d’y trouver des
informations utiles. Pour ce faire, n’hésitez pas à
contacter la rédaction de ce journal!
Renseignements et envoi des informations:
Rédaction « L’Aventic », Lionel Conus, rue
Centrale 33, case postale 63, 1580 Avenches,
026 675 51 21, [email protected]
La prochaine édition de «L’Aventic»
paraîtra en automne
2011. Vous y découvrirez notamment le
visage et la répartition
des responsabilités au
sein de la nouvelle Municipalité et la nouvelle
organisation de l’administration communale. Si
vous souhaitez y faire paraître un article, celui-ci
doit nous parvenir avant le 15 août 2011.
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
2
N 3 juin 2011
o
www.canicule.ch
juin 2011
–
www.hitzewelle.ch
No3
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
www.canicule.ch
–
www.hitzewelle.ch
Informations tirées de la documentation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Edition : Sanimédia. Juin 2009.
3
photos : Patrice Birbaum
Rénovations à Avenches
Rafraîchissement
des bureaux
communaux
Depuis le milieu du mois d’avril, les bureaux
de l’administration communale sont en chantier. Le but de ces travaux est de rafraîchir ces
locaux rénovés pour la dernière fois en 1972.
Les interventions suivantes sont effectuées :
• Peinture des murs et des plafonds, réfection
des planchers et changement de l’éclairage;
• Mise à jour du câblage, des connexions informatiques et de la téléphonie;
• Mise en place d’une signalétique claire au rezde-chaussée et dans les étages;
nale. Suite à cette réorganisation, l’emplacement
de certains services et de la Municipalité va être
modifié. De plus, le rafraîchissement proposé va
s’accompagner de l’engagement d’une employée
supplémentaire pour le contrôle des habitants
et la bourse. Une fois les travaux terminés, un
accueil unique pourra être mis en place et les
heures d’ouverture de l’administration pourront
être uniformisées et élargies (ouverture le matin
et l’après-midi).
Parallèlement à ce rafraîchissement, un projet de
rénovation globale du bâtiment est en cours de
réflexion (mise aux normes ECA, création d’un
ascenseur, séparation des parties administratives
et commerciales, etc.). Une étude est actuellement
en cours afin de planifier cette rénovation globale
et d’en délimiter les différentes étapes.
• Changement des fenêtres des bureaux communaux et des salles de réunion afin d’améliorer la
qualité thermique et phonique du bâtiment.
Autres travaux réalisés dernièrement sur les bâtiments d’Avenches
Le but du rafraîchissement au 1er étage et sur une
partie du 2e étage est de combiner les travaux
à effectuer avec une réorganisation interne du
fonctionnement de l’administration commu-
• Rénovation de la grande salle de Donatyre
4
• Rénovation des WC publics de la rue des Alpes
• Rénovation de la cuisine de l’école ménagère
Rénovation partielle du bâtiment de
l’Ancien Hôpital
Mot de l’architecte, Monsieur Antonio Marcantonio
Introduction: Le travail qui nous a été demandé
est clair. Redéfinir et réhabiliter le bâtiment de
l’ancien hôpital. Ce qui est clairement dit est
parfois plus laborieux à réaliser. Cependant, il
est évident que ce bâtiment mérite incontestablement l’intérêt qu’on lui porte. Pour ce faire
nous avons procédé par petites touches, à la manière d’un peintre, afin de préserver au maximum
la substance d’origine. Mais avant cette phase
nous avons effectué une analyse qualitative et
quantitative du bâtiment, cette dernière est à
considérer comme un outil de travail, donc en
constante évolution.
Historique: Dans la littérature, il est mentionné
que l’hôpital existait déjà en 1327. Il était essentiel
à la ville médiévale, à la fois hospice pour les
malades ou hôtel pour les pèlerins ou encore
maison de retraite pour les vieillards. A partir
de 1327, le bâtiment s’agrandit pour occuper
tout l’espace entre la rue Centrale, la muraille
méridionale et la rue des Alpes. On mentionne
également l’existence d’une chapelle qui fut
probablement désaffectée après la réforme.
Entre 1721 et 1724, on confie la restauration
de l’immeuble et plus précisément de la façade à
l’architecte bernois Abraham Düntz. En 1723,
on remplaça les escaliers à peine terminés,
considérés comme peu commodes, grâce à l’intervention des entrepreneurs et architectes de
Morat, Tissot et Jaccod. La maison de l’ancien
hôpital est sans aucun doute l’un des bâtiments
les plus intéressants de la rue Centrale. Le bâtiment est constitué de deux corps séparés par
une cour intérieure et reliés par une très belle
cage d’escalier ouverte avec arcades sur cour. Cet
escalier «égalise» les niveaux qui ne correspondent
pas entre les deux parties. La façade sur rue est
d’inspiration classique avec encadrement des
fenêtres en molasse, dans la tradition de la fin
No3 juin 2011
du XVIIe siècle tandis que la façade côté jardin
est de facture beaucoup plus modeste.
Analyse Typologique: Le corps de bâtiment
côté rue dispose de trois niveaux. Au rez, la porte
d’entrée, disposée en son axe donne sur un couloir
qui débouche sur la fameuse cage d’escalier. Le
volume est ainsi scindé en deux et définit la typologie
des appartements des étages, autrefois salle d’hôpital... L’autre partie, au sud était originairement
semblable, mais le couloir ne desservait qu’une
rangée de chambres. Elle fût probablement transformée dans les années 50 et elle est restée sous
cette forme jusqu’à aujourd’hui.
Projets:
Le petit appartement au sud:
Le projet ne se veut ni prétentieux, ni simpliste.
juin 2011
No3
L’architecture est présente dans la façade sur
rue, dans la cour, et dans l’articulation des
volumes. Notre attitude tente de respecter au
mieux la typologie existante, tout en créant des
espaces de vie aux standards de notre époque. Le
plan du duplex était donné. Il a suffi d’enlever
ça et là des éléments encombrants ou superflus:
la cuisine a retrouvé sa fonction complète, soit
la préparation des repas et le coin à manger. Le
rouge utilisé pour l’entre-meuble rappelle le
foyer originel. Pour les autres locaux, un choix
judicieux et respectueux des matériaux accompagne la qualité et la lumière des espaces.
Façades et toitures:
La vétusté de la façade sur la rue Centrale reflète
également l’état des deux autres appartements.
Dans un premier temps il est prévu d’assainir
toutes les façades et les toitures du bâtiment. Un
soin particulier est porté au travail de la molasse,
qui habille la façade principale et l’escalier de
la cour. Toutes les façades seront recrépies à la
chaux et les fenêtres seront changées. Le système
de couverture sera amélioré avec la pose d’un
lambris en planches, d’une sous-toiture et de
nouvelles tuiles plates. Les travaux devraient
se terminer dans le meilleur des cas avant les
vacances d’été. Les deux appartements font
actuellement l’objet d’une étude concernant
une probable rénovation ultérieure.
Conclusion: Avec ce chantier, la commune préserve
et met en valeur un bâtiment du patrimoine resté
en retrait. La cour, avec son magnifique escalier,
mérite le détour et sera plus que jamais un lieu de
référence pour la ville d’Avenches.
5
Agrandissement de la
Nursery-Garderie
«Pinocchio»
Halte-Garderie
«La Ribambelle»
La halte-garderie «La
Ribambelle» est une
association privée gérée
par un comité de 9
membres et dont la
présidente est Madame
Sylvie Chevalley. Elle
emploie 4 personnes dont la responsable éducatrice est Madame Christiane Bardet. Le temps
de garde est restreint et sans les repas.
«La Ribambelle» peut accueillir jusqu’à 21 enfants
âgés de 2 à 6 ans. Il y a des places en haltegarderie le mardi matin, le mercredi matin, le
vendredi tout le jour, sans inscription fixe. Il y
a aussi des groupes éducatifs concernant les
enfants un an avant l’âge d’entrer à l’école, le
lundi matin ou mardi après-midi et jeudi matin,
ceci sur inscription fixe.
Adresse et informations:
Grange Gaberell, rue du Jura, 026 675 25 33
Ludothèque
du Château
Dès le 1er septembre 2011, la nursery-garderie
Pinocchio d’Avenches pourra accueillir 12 enfants
en plus. Nous allons en effet offrir 5 places bébés
ainsi que 7 places trotteurs supplémentaires.
Avec cet agrandissement, cette structure de
la petite enfance offrira un total de 34 places
pour les enfants âgés entre 2 mois et 5 ans.
De ce fait, nous allons également engager du
nouveau personnel (diplômées de la petite enfance, auxiliaires ainsi que stagiaires).
Toute l’équipe se réjouit d’accueillir les nouvelles familles et est heureuse de pouvoir répondre à une demande qui ne cesse de croître.
6
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à envoyer un mail à [email protected] ou à
téléphoner au 026 675 44 62.
A bientôt !
La ludothèque est ouverte
tous les mardis et vendredis de 15h00 à 18h00
(sauf durant les vacances
scolaires). Vous y trouverez
des jeux pour petits et
grands (adolescents et adultes), des jeux de société,
jouets en bois, jeux d’adresses, playmobils,
tracteurs, vélos, trottinettes, instruments
de musique, et autres… Plus de 800 jeux et
jouets à venir regarder, essayer et louer…
Commission culturelle d’Avenches
La saison du théâtre d’Avenches vient de se
terminer. Elle fut un succès par sa fréquentation et d’après les échos positifs que nous avons
recueillis. Nous remercions chaleureusement les
spectateurs fidèles ou occasionnels qui ont apprécié
notre programmation.
Pour rappel, nous avons reçu en ouverture de
saison, «Sur le fil», comédie drôle et émouvante
mettant en scène une relation téléphonique
entre deux êtres que l’infirmité sépare. Ce fut
ensuite «Novecento» qui emporta le public
conquis dans une croisière pianistique tran-
En début d’année, la Paradoxe Compagnie nous
offrit une relecture décapante des chansons de
Boris Vian. Vint ensuite «Soupçons», ce drame
judiciaire questionna profondément le public.
Heureusement « Allume la rampe Louis » remis
une étincelle de bonheur en chaque spectateur.
Enfin, «Comment élever un ado d’appartement»
clôtura cette saison 2010 – 2011 par un immense
succès comique, mais tellement vrai.
En conclusion de cette saison, nous relevons que
tous les artistes accueillis ont beaucoup apprécié le
public d’Avenches, sa qualité d’écoute, son enthousiasme et la chaleur de ses applaudissements.
La saison prochaine est en préparation, elle
s’annonce aussi riche et variée que celle qui
s’achève. Surveillez vos boîtes aux lettres en
juillet-août, le programme vous parviendra par
«tout ménage». Ou consultez le site d’Avenches
Tourisme: www.avenches.ch. Et pensez à souscrire
un abonnement, c’est une économie bien placée !
La commission culturelle.
Arbre des 9 ans
Comme cela est la tradition pour les écoles
d’Avenches depuis plusieurs années, les classes
3P se sont rendues dans le Bois de Châtel le
mardi 29 mars 2011 afin d’y planter l’arbre
des 9 ans. Chaque enfant a ainsi eu l’occasion
de planter un arbre portant désormais son
nom. Pour ce faire, ils étaient encadrés par des
bûcherons du Groupement forestier PayerneAvenches, sous la responsabilité de Monsieur
Henri Geissbühler, garde forestier.
De gauche à droite: Mme Python, enseignante, M. Geissbühler, garde forestier, M. Doleyres, Municipal des forêts et
Mme Ryser, Municipale de l’instruction, posent avec la plaquette commémorative réalisée par M. Daniel Borel, maître
de travaux manuels à Avenches.
Dates à retenir :
• mercredi 14 septembre: animation de jeux de
société pour les grands (7-11ans)
• samedi 05 novembre : 25e anniversaire (le
matin de 09h00 à 11h00: troc-jouets et
l’après-midi dès 14h00: une grande surprise
pour tous)
Informations: 026 675 45 75
Monsieur Geissbühler aidant un écolier à planter son arbre.
No3 juin 2011
satlantique. Sandrine Viglino nous fit partager
ensuite, avec beaucoup d’humour, quelques
préoccupations féminines.
juin 2011
No3
Après cette activité, les enfants se sont
rendus à pied au Couvert de la Reine
Berthe ou Messieurs Alain Kapp et Michel
Aeby des services extérieurs de la commune
d’Avenches avaient préparé le repas. Au
menu : cervelas grillés et pain !
Un moment toujours apprécié des enfants, la grillade des cervelas!
7
Manifestations et informations de la police administrative
Restrictions de circulation pendant les manifestations estivales.
Drame dans les arènes!
Les habitants bordiers dans le périmètre de la vieille ville voudront
bien garer leurs véhicules sur des
places de parc présentes aux
entrées de la localité ou sur le
terrain de football, parking officiel de la manifestation.
XTIES
T H E SEIBA
CK
AR
t
Mercredi 20 au samedi 23 juille
t
Mercredi 27au samedi 30 juille
19 h à 23 h
restreignant la circulation dans et
aux abords de la ville seront mises
en place.
Aucun véhicule dépourvu de
macaron ne sera toléré à la rue
Centrale, rue du Jura, rue de la
Tour, rue des Alpes, ainsi que sur
les parkings du Montmézard les
soirs de représentation de 16h00
à 2h00.
hes
Avedannc
s le décor idyllique de la vieille ville
Les mercredis
Spécial Salut les Copains...
... le temps des Yéyés
Les jeudis
r
Special Woodstock and Flower Powe
Les vendredis
Spécial «Fabulous Four»
parcage tous les soirs du festival, de l’Hôtel
de Ville aux Arènes.
pdf
ROA2011 20 minutes 210X280.
4.5.2011
Les samedis
Les tubes de l’été
Concours!
15:48:09
Gagnez chaque soir un bon
pour deux personnes (vol et hôtel)
pour une ville européenne.
Offert par Calypso Voyages
à Domdidier
Entrée libre
ATTENTION
Rigoletto
Giuseppe Verdi
2-5-7-9-14-16 juillet 2011
Arènes d’Avenches
www.avenchesopera.ch
Opéra
A l’occasion du festival d’opéra qui aura lieu
les 30 juin (répétition générale publique), et
2, 5, 7, 9, 14 et 16 juillet 2011, des mesures
8
Le parking du Cigognier sera réservé pour les services d’urgence
et de ce fait, strictement interdit
au parcage pendant toute la durée
de la manifestation. La place située
devant la Gendarmerie (Faubourg)
sera utilisée pour le stationnement
des cars. Le parking des Terreaux sera
en partie réservé pour les personnes
handicapées.
Nous vous remercions de votre compréhension.
Organisation
Place Eglise 3 – 1580 Avenches – 026 676 99 22 – www.avenches
.ch – [email protected]
Avec le soutien de la Commune d’Avenches et de la société des commerçants
et des restaurateurs
ATTENTION
C
M
J
Rock Oz’Arènes
D’une manière générale, les usagers
de la route, y compris les détenteurs de
macarons, voudront bien se conformer
à la signalisation mise en place lors
des manifestations, de même qu’aux
directives du personnel de la police
administrative et du détachement de
la circulation. Tout contrevenant sera
dénoncé.
CM
MJ
CJ
A l’occasion du festival Rock Oz’Arènes
qui aura lieu le 31 juillet 2011 puis
du 3 au 6 août 2011 dans les arènes
d’Avenches, des mesures restreignant la
circulation dans et aux abords de la ville
seront mises en place.
CMJ
N
Aucun véhicule dépourvu de macaron
ne sera toléré à la rue Centrale, rue du
Jura, rue de la Tour, rue des Alpes, ainsi que
sur les parkings du Montmézard les soirs
de concerts de 17h00 à 2h00 et le samedi
dès 16h00. La rue Centrale sera interdite au
Le parking du Cigognier
et la place située devant la
Gendarmerie (Faubourg)
seront réservés pour les
services d’urgence et de ce
fait, strictement interdits
au stationnement pendant toute la durée de la
manifestation.
De plus, nous vous informons que pour le montage de l’infrastructure du
festival, la circulation sera
plus difficile à certains
endroits dans le périmètre
de la manifestation.
The Sixties are back… in Avenches
A l’occasion de l’animation proposée par Avenches
Tourisme, The Sixties are back… in Avenches,
qui aura lieu du 20 au 23 juillet et du 27 au 30
juillet 2011, des mesures restreignant la circulation
seront mises en place en ville d’Avenches.
RC 601 Nouvelle limitation
de vitesse
Aucun véhicule ne sera toléré à la rue Centrale
les soirs de spectacle à partir de 18h00.
La limitation de vitesse sur la RC 601 va prochainement passer de 60 km/heure à 50 km/heure.
Tout véhicule stationné dans le périmètre
mentionné ci-dessus sera évacué aux frais du
propriétaire.
En effet, suite aux modifications effectuées sur
le tracé et à la densification des habitations, les
autorités cantonales ont donné leur aval à cette
modification.
Le parc en herbe à côté de la station AGIP
sera utilisé comme parking de fête pendant ces
jours-là seulement.
Ainsi, toute l’agglomération d’Avenches n’aura plus
que 2 limitations de vitesse: 50 et 30 km/heure.
9
Station d’épuration d’Avenches-Faoug
STOP aux mauvais gestes quotidiens!!!
Informations diverses locales
Guillaume Tell francophone ?
L’atelier d’ébénisterie Brog du Montmézard
nettoyage de vieux meubles anciens amenés à
restaurer; à l’intérieur le fourneau à bois où l’on
mettait les plaques à chauffer pour la grande
presse ou la colle à fondre… J’y sens toujours
la chaleur et l’odeur dégagées… Ces machines
et outils d’une autre génération utilisés avec un
savoir ancestral ; son mobilier qui a traversé les
ans tel le meuble à tiroirs de l’épicerie de Monsieur
Berguer qui renfermait des trésors, tel le brou
de noix, teintes à bois, ferments, étoupes, etc.
Des gymnasiens du canton d’Uri recherchent
des places pour un stage de français où passer
quatre semaines d’immersion linguistique en
été 2011, contre une aide dans les travaux quotidiens. Des renseignements supplémentaires
sont disponibles auprès de:
M. Derendinger, coordinateur, 041 878 00 80,
[email protected]
Une affiche de publicité se trouve également
dans les bureaux communaux et sur le site
internet www.commune-avenches.ch, sous la
rubrique Actualités.
Photos de Catherine Marchal
STOP ! Ne jetez plus vos coton-tiges, préservatifs, médicaments, tampons et bandes hygiéniques dans les toilettes.
Une page se tourne dans l’histoire de l’atelier
d’ébénisterie Brog au Montmézard transmis de
père en fils. C’est un siècle de souvenirs que ces
vieux murs de l’atelier et anciennes machines
auraient à nous dire…. Que d’histoires notre
grand-papa nous a racontées sur leurs jeunes
années. Alors, voici certains souvenirs…
Evitons d’en arriver là! Merci de votre compréhension.
Madame Catherine Marchal, habitante
d’Avenches, a la gentillesse de nous faire parvenir
régulièrement quelques prises de vue photographiques, réalisées au gré de ses ballades. Le
bandeau de tête de cette double-page contient
ses réalisations. Aux lecteurs de chercher où les
photos ont été prises…
L’atelier a été construit en 1907 par deux frères
qui, par la suite, prirent leur essor séparément.
Les années passant, notre arrière grand-père,
Charles, avec ses trois fils dans l’entreprise
familiale travaillèrent le bois, sous toutes les
formes et styles. Les meubles fabriqués dans cet
atelier étaient livrés avec un char en bois, qui
existe encore et préside quelque fois aux rencontres
familiales. Puis, plus tard ou plus loin, les livraisons
se firent avec l’un des premiers camions de la région.
Lors de ces temps anciens, dans ces murs se
construisirent les hélices des premiers avions.
Ils eurent aussi l’honneur d’accueillir le buste en
or de l’empereur Marc-Aurèle pendant que se
fabriquait la caisse qui devait le transporter dans
un lieu secret. Les volets du Château d’Avenches
y virent également le jour.
Vint le temps de nos parents avec leurs propres
souvenirs, innombrables eux aussi… L’atelier
aura connu les «plantages» du Pré Chouley, les
10
No3 juin 2011
Il s’y cachait une famille d’artisans, un peu
artistes, qui aimait transformer des planches
de bois en meubles. J’y ai vu des sculptures,
des gravures, de la marqueterie, des tournages
et ai pu assister à certaines réalisations, dont le
lutrin de l’église d’Avenches ou les meubles
du carnotzet de la Municipalité de la ville de
Lausanne. Des merveilles sont sorties de leurs
mains et partaient aux quatre coins de la Suisse,
que de voyages pour leurs livraisons avec la
camionnette de notre grand-papa.
juin 2011
No3
Chacun des frères Brog avait un violon d’Ingres,
Albert, lui, était passionné par les oiseaux. Alors,
au fil des années, le jardin a accueilli des oies,
des faisans, des canaris qui sifflaient à tue-tête,
des lapins et des chiens. Les pigeons, eux, ont
bénéficié longtemps du toit comme perchoir. Et
tant de fleurs autour de l’atelier. Combien de
gens, passant par-là, y partageaient un brin de
«causette».
arbres fruitiers aux abords du chemin qui monte
à la Poste, vu l’arrivée des premières villas dans
ces mêmes endroits.
Puis nous, la 4e génération… L’atelier aura entendu
nos cris, nos rires, et participé à nos parties de
cache-cache ou encore à nos goûters. J’y vois
encore, sur le gravier, la lessiveuse fumer lors du
L’atelier prend aujourd’hui un nouveau départ,
il aura une autre histoire mais les souvenirs demeureront. Que ses vieux murs trouvent un renouveau… et qu’ils renaissent à la vie. C’est le
MEILLEUR que nous lui souhaitons.
L’une des petits-enfants, Sylvie Gebhardt,
Romanel-sur-Lausanne
11
Le Réseau écologique d’Avenches-Donatyre: l’agriculture
au service de la nature
animaux sauvages un environnement plus favorable qu’il ne l’était avant la mise en route du réseau. Les principales SCE mises en place sont les
prairies extensives et les jachères florales.
Vous pouvez voir dans la campagne avenchoise des
bandes de prairies non fauchées après le 15 juin. Il
ne s’agit pas d’un «oubli» de l’agriculteur, mais bien
d’une mesure spécifique au réseau. Ces bandes non
fauchées serviront de refuge ou de source de nourriture aux animaux que le réseau veut favoriser.
• plantation d’arbres fruitiers haute-tige
• plantation de haies buissonnantes diversifiées
• dans les vergers, laisser les arbres morts se décomposer sur pied
Si, en été, les jachères florales offrent une riche
palette de couleurs, il en va tout autrement en
hiver où le brun terne des herbes sèches domine.
Mais, même à cette saison, la jachère reste très
importante pour la nature, car elle offre le gîte et
le couvert à de nombreux petits animaux.
Autres mesures réseau :
Surface de compensation écologique (SCE):
pour toucher les paiements directs, l’agriculteur
doit mettre au minimum 7% de la surface qu’il
exploite en SCE. Il en existe 16 types, dont voici
les plus courants:
• aménagement de tas de branches au pied des
haies et en lisière
• prairie extensive (aucune fumure, fauche dès le
15 juin)
• pose de nichoirs dans les vergers
• jachère florale (semer un mélange spécial de
fleurs, surveiller et combattre les plantes à problèmes comme les lampées et les chardons)
• pose de nichoirs pour le faucon crécerelle
contre les granges et les fermes
• ourlet sur terre assolée (mélange spécial de
fleurs, une moitié fauchée chaque année, produit de la fauche évacué)
Un réseau écologique vise avant tout à relier par
des SCE les structures naturelles existantes (haies,
cours d’eau, lisières) et relativement éloignées les
unes des autres, afin de faciliter les déplacements
de la faune. De plus, l’amélioration de la qualité
écologique des SCE et l’application de mesures
particulières à ces surfaces devraient offrir aux
12
• pâturage extensif (aucune fumure, pas de fourrage d’appoint)
• arbre fruitier haute-tige
• arbre indigène isolé
Christian Purro et Bertrand Gigaud
No3 juin 2011
Photos: Studio 33
La Confédération, par le biais de l’ordonnance
sur la qualité écologique de 2001 (OQE), veut
contribuer à améliorer la qualité des surfaces de
compensation écologique (SCE) et à optimiser leur emplacement. Pour cela, elle alloue des
aides financières aux agriculteurs participant à un
réseau écologique selon l’OQE. Un tel réseau a
pour objectif de favoriser des animaux menacés
ou caractéristiques du paysage agricole, comme
le lièvre, le faucon crécerelle et le bruant jaune.
Il dure au moins 6 ans, et peut se prolonger de
6 ans en 6 ans.
graphisme et réalisation: idéesse
Depuis 2010, un projet de mise en réseau des
surfaces de compensation écologique est en
place à Avenches. Il regroupe une vingtaine
d’agriculteurs de la région pour une superficie
totale de 648 hectares.