Capital Market Environment

Commentaires

Transcription

Capital Market Environment
PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS
Régime de pension de l’Université d’Ottawa (1965)
Objectif du fonds
L’objectif premier est de verser les prestations de pension promises.
Réalisation de l’objectif
La valeur courante du fonds de pension ainsi que les cotisations et
rendements futurs doivent être suffisants pour permettre le versement
des prestations promises.
Continuité de l’exploitation
Le régime de pension est régi par le principe de la continuité de
l’exploitation, et le processus décisionnel s’y rattachant doit tenir
compte des besoins de tous les participants et bénéficiaires actuels et
futurs.
Rôles et responsabilités
Le Bureau des gouverneurs (le Bureau) assume la responsabilité
ultime de tous les aspects du régime de pension et de sa caisse.
Le Comité de placement de la caisse de retraite (CPCR) est investi du
pouvoir de superviser la gestion du fonds de pension au nom du
Bureau.
Conformité
Le fonds de pension est géré en conformité avec l’Énoncé de politique
de placement (l’EPP), la Loi sur les régimes de retraite de l’Ontario et
toutes les exigences légales et réglementaires applicables.
Ressources en placement
Des ressources professionnelles sont requises pour aider le CPCR à
s’acquitter de son rôle de façon efficace et efficiente.
Politique de répartition de
l’actif
Les résultats de placement sont principalement fonction de la politique
de répartition de l’actif à long terme.
La politique de répartition de l’actif établit les fourchettes stratégiques
à l’intérieur desquelles ces catégories sont gérées. La politique de
répartition de l’actif est définie dans l’EPP et est approuvée par le
Bureau.
Caractéristiques des catégories
d’actif
Les Caractéristiques des principales catégories d’actif établissent de
façon générale les définitions en matière de risque et de rendement
pour les principales catégories d’actif.
VOIR L’ANNEXE I (page 5)
Principes régissant les risques
Il est à la fois nécessaire et indiqué de prendre des risques pour
améliorer le rendement à long terme des placements.
Les investisseurs ont une aversion au risque et s’attendent à bénéficier
d’une prime de rendement proportionnelle au degré de risque qu’ils
supportent.
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
1
Risque et rendement
Les investisseurs bénéficient d’un rendement plus élevé dans la
mesure où ils sont disposés à supporter des niveaux de risque
supérieurs (le risque étant défini comme la volatilité des rendements
au fil du temps).
Des placements individuels assortis d’un certain profil risquerendement peuvent être combinés pour créer un portefeuille ayant un
meilleur profil risque-rendement global (rendements plus élevés et/ou
risques moindres).
Principes de diversification
La diversification entre les catégories d’actif est nécessaire pour
empêcher toute exposition excessive du portefeuille à l’une ou l’autre
de celles-ci.
La diversification entre les catégories d’actif peut accroître les
rendements prévus sans risque additionnel ou maintenir le niveau de
rendement anticipé moyennant un risque moindre.
Une diversification additionnelle peut être obtenue au moyen de styles
de gestion complémentaires.
Chaque placement doit être considéré sous l’angle de son incidence
sur le portefeuille dans son ensemble, plutôt que de sa simple valeur
individuelle.
Efficience des marchés
Les marchés développés réussissent très bien à fixer le prix des titres
les uns par rapport aux autres. Leur efficience à cet égard n’est
toutefois pas parfaite, en raison des coûts d’information et d’exécution.
Un marché est dit efficient lorsque les prix de ses actifs reflètent toute
l’information disponible publiquement. En pratique, il existe différents
niveaux d’efficience.
Gestion active des placements
Un investisseur doit posséder des compétences supérieures et/ou avoir
une meilleure information afin d’ajouter de la valeur par une gestion
active des placements.
Plus l’inefficience du marché est grande, plus il est possible de tirer
profit d’une gestion active.
Cibles de rendement
Les cibles de rendement sont établies pour les stratégies de gestion
active des placements en fonction des attentes des marchés de capitaux
et du style de gestion.
Style d’investissement
Un style d’investissement efficace doit s’appuyer sur des principes
économiques solides et sur une stratégie de mise en œuvre réaliste.
Limites relatives aux
placements
Des limites seront imposées aux gestionnaires actifs afin de prévenir
toute exposition excessive de la caisse de retraite à un élément
particulier, tout en permettant à celle-ci de bénéficier pleinement des
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
2
compétences du gestionnaire.
Gestion passive des
placements
Sur certains grands marchés de capitaux très efficients, les stratégies
actives ne donnent pas nécessairement de meilleurs résultats que les
indices passifs.
Des stratégies de placement passives peuvent être utilisées dans les
catégories d’actif considérées comme très efficientes.
Critères de sélection des
gestionnaires
La section Critères de sélection des gestionnaires présente les
principaux critères applicables à l’évaluation et au choix des
gestionnaires de placements externes.
VOIR L’ANNEXE II (page 8)
Exposition aux devises
étrangères
L’exposition aux devises étrangères peut fournir des possibilités de
diversification additionnelles à la caisse de retraite.
La gestion des risques relatifs à des placements libellés en devises
étrangères est décrite dans l’EPP (4.5).
Puisque le passif du régime de pension est libellé en monnaie nationale
et que le risque de change peut accroître la volatilité à court terme du
portefeuille, des stratégies de couverture du risque de change sont
appliquées.
Liquidité
La caisse de retraite maintiendra un niveau de liquidité suffisant pour
satisfaire toutes ses obligations financières à mesure qu’elles
deviennent exigibles.
L’élaboration de la politique de répartition de l’actif à long terme
tiendra compte de la liquidité des catégories d’actif individuelles.
Utilisation de produits dérivés
L’utilisation autorisée d’instruments dérivés est décrite dans l’EPP
(3.5.1).
Structure de gestionnaires
spécialisés
Une structure de gestionnaires spécialisés des placements est élaborée
en tenant compte de la capacité de tirer parti des compétences de
gestionnaires individuels à l’égard de catégories d’actif particulières.
La complexité de la structure de gestionnaires et le recours à des
gestionnaires spécialistes augmente habituellement avec la valeur des
actifs administrés.
Structure de gestion équilibrée
Une structure de gestion équilibrée est élaborée en tenant compte des
principes suivants : d’une part, la performance des placements est
principalement déterminée par la répartition de l’actif, et d’autre part,
une gestion équilibrée peut jouer un rôle utile par la surpondération ou
la sous-pondération des catégories d’actif les plus ou les moins
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
3
performantes.
Un spécialiste de la gestion équilibrée doit avoir obtenu une valeur
ajoutée provenant de changements d’exposition dans la répartition de
l’actif.
Investissement responsable
L’investissement responsable consiste dans l’intégration de critères
environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise au
processus décisionnel en matière d’investissement. Ce principe
s’appuie sur la conviction selon laquelle ces critères peuvent
influencer la performance d’un placement sous-jacent et donc être
pertinents pour l’évaluation de sa valeur économique.
VOIR L’ANNEXE III (page 9)
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
4
ANNEXE I
Caractéristiques des principales catégories d’actif
Actions de sociétés ouvertes
Étant donné que le cours des actions de sociétés ouvertes peut être très
volatile à court terme, on s’attend à ce que ces actions produisent à
long terme un rendement supérieur à celui des obligations.
Des actions sont détenues pour leur potentiel de croissance à long
terme, pour ainsi permettre à la caisse de retraite d’atteindre ses cibles
de rendement à long terme. La caisse investit dans des titres qui sont
négociés dans des bourses reconnues.
La caisse peut détenir des actions de sociétés à plus faible
capitalisation afin d’assurer une plus grande diversification de ses
actifs et une croissance supérieure à long terme. Les placements dans
ces sociétés sont généralement plus volatiles et moins liquides que
ceux réalisés dans de plus grandes sociétés, et leur efficience de
marché est moindre.
Les actions peuvent être détenues dans des marchés nationaux ou
étrangers. Les placements en actions étrangères donnent accès à un
plus grand choix d’investissements que ceux disponibles sur le marché
national, peuvent avoir un degré moindre d’efficience de marché et
peuvent donner lieu à un risque de change.
Actions de sociétés fermées
Les actions de sociétés fermées peuvent être plus volatiles que les
titres de sociétés ouvertes et sont habituellement détenues beaucoup
plus longtemps que ces derniers. Leur profil de rendement est tel que
des rendements négatifs peuvent être enregistrés dans les premières
années suivant leur acquisition; les rendements réels ne seront connus
qu’une fois le capital remboursé aux investisseurs.
On anticipe que les actions de sociétés fermées produiront un
rendement supérieur à long terme et amélioreront le profil risquerendement de la caisse, en raison d’un comportement et d’un profil de
rendement différents de ceux des actions de sociétés ouvertes.
Les actions de sociétés fermées peuvent êtres détenues sur des
marchés nationaux ou étrangers et ne sont pas négociées en bourse. La
liquidité du marché secondaire des actions de sociétés fermées peut
être limitée.
Les actions de sociétés fermées s’accompagnent de facteurs de risque
additionnels, dont le manque de liquidité et de transparence; le
processus décisionnel doit tenir compte de ces facteurs.
Les attributs des placements varient considérablement en fonction du
stade de croissance de la société émettrice, de la nature des activités de
celle-ci et de son emplacement géographique.
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
5
Les stratégies de sortie jouent un rôle important au regard du
rendement du capital investi et de la réalisation des rendements
espérés; elles peuvent aussi dépendre du climat économique et
commercial.
Titres à revenu fixe
La plupart des titres à revenu fixe sont des obligations négociées
publiquement, quoiqu’il puisse s’agir aussi de placements privés et de
prêts hypothécaires.
Les titres à revenu fixe sont normalement moins volatiles que les
actions. Ils produisent d’ordinaire un revenu constant, et le capital
initial est remboursé à l’échéance.
Ces titres sont détenus pour le revenu qu’ils produisent et dans le but
de réduire la volatilité anticipée de la caisse.
Obligations à rendement réel
Les obligations à rendement réel sont des titres à revenu fixe
spécialisés dont le rendement est ajusté en fonction de l’inflation. Ces
titres, détenus pour de très longues périodes, sont ceux dont le
rendement correspond le plus étroitement au passif découlant du
régime de retraite.
Des obligations à rendement réel sont détenues afin d’offrir une
protection à long terme contre l’inflation.
Immobilier
Historiquement, les placements immobiliers ont fourni une protection
efficace contre l’inflation, et ils peuvent être utilisés comme substituts
aux obligations à rendement réel.
Les placements immobiliers fournissent généralement un revenu
constant, puisque les loyers assurent des rentrées de fonds. Ces
engagements contractuels ont une influence majeure sur les
rendements potentiels.
Les placements immobiliers ont un rendement espéré supérieur à long
terme et améliorent le profil risque-rendement de la caisse.
En général, ces placements sont détenus à long terme et leur liquidité
est limitée. Les attributs des placements varient considérablement
selon le type de propriété et l’emplacement géographique.
Infrastructures
Les placements en infrastructures sont des actifs de longue durée dont
on espère obtenir un rendement stable et un flux de revenus plus élevé
que celui des obligations.
Les placements en infrastructures comprennent les placements dans les
services publics, les installations institutionnelles et les projets
susceptibles d’être subventionnés par les gouvernements.
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
6
Produits de base
Les placements en produits de base couvrent un large éventail d’actifs
réels et fournissent une exposition aux marchés mondiaux. Les
produits de base peuvent aussi donner des rendements positifs sur des
marchés négatifs.
Les placements en produits de base se distinguent des autres
placements alternatifs par le fait que leurs marchés sont liquides et que
leurs prix peuvent être facilement connus sur les bourses. Une autre de
leurs caractéristiques est l’accès à plusieurs années de rendements
antérieurs ainsi qu’à des indices de référence bien établis et reconnus.
Fonds de couverture
Les fonds de couverture ont des attributs qui varient considérablement
en fonction des diverses stratégies pouvant être appliquées. Le succès
des stratégies dépend en grande partie des compétences des
professionnels du placement.
Le processus de placement comprend le recours à des produits dérivés,
à l’effet de levier et à la vente à découvert, et il est soumis à des
contraintes de capacité. L’objectif consiste habituellement à réaliser un
niveau de rendement absolu assorti d’une faible volatilité.
Il existe de nombreux produits et firmes dans le domaine des fonds de
couverture, et des différences marquées distinguent la poursuite d’une
seule stratégie d’une approche fondée sur un ou plusieurs fonds.
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
7
ANNEXE II
Critères de sélection des gestionnaires
Application générale
Les critères utilisés pour la sélection des gestionnaires de placements
externes varient selon la catégorie d’actif et la nature du mandat. En
règle générale, on évaluera les entreprises de placement en fonction de
ces critères, et d’autres critères sont adoptés au besoin
Critères relatifs à la firme
La solidité de l'organisation est évaluée en fonction de la structure de
propriété, des mesures de planification de la relève, de la structure de
rémunération, des politiques sur l'éthique et la conformité, des
infractions pour non-conformité, de la gestion de la croissance de
l'actif et des contraintes de capacité.
En règle générale, l'Université recherchera des entreprises dont la
propriété est stable et qui appartiennent pour une part significative aux
professionnels du placement.
Professionnels du placement
La solidité de l'équipe de professionnels du placement est évaluée en
fonction des états de service de ses membres, de l'étendue et de la
profondeur de leurs connaissances, de l'expérience et de la diversité
des compétences de chacun, ainsi que de la dépendance envers une
personne clé et des ressources de relève. En règle générale,
l'Université recherche une équipe ayant au moins quatre années
d'expérience, un faible taux de roulement et une solide relève du
personnel clé.
Philosophie et style de
placement
Les critères relatifs à la philosophie de placement sont établis au cas
par cas selon la catégorie d'actif et la nature précise du mandat.
En règle générale, l'Université recherche des entreprises pouvant
définir clairement leur philosophie de placement, leurs principaux
aspects distinctifs et leurs stratégies à valeur ajoutée. De plus, les
entreprises doivent respecter fidèlement leur philosophie de
placement.
Performance à long terme
La performance historique en matière de placement est évaluée en
tenant compte de la constance, de la valeur ajoutée à long terme, du
rendement absolu, du rendement rajusté en fonction du risque et des
résultats selon différentes conditions de marché. En règle générale,
l'accent sera mis sur l'historique de rendement à long terme, lequel
devrait refléter l'application systématique de la philosophie de gestion
de placement énoncée.
Le rendement historique devrait être calculé selon les normes
mondiales de rendement des investissements (GIPS).
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
8
ANNEXE III
Investissement responsable
Politique du Bureau
Le Bureau a adopté une approche d’investissement responsable qui est
aligné sur le cadre des meilleures pratiques de l’industrie tel qu’établi
dans les Principes pour l’investissement responsable des Nations
Unies (UN PRI)
Publication
La politique du Bureau sur l’investissement responsable est publiée
dans l’Énoncé de politique de placement (1.6).
L’investissement responsable est un des nombreux facteurs à
considérer pour prendre une décision de placement. L’intégration de
ce principe au processus décisionnel en matière d’investissement se
fera sur une base prospective.
Application
Compétences des gestionnaires
de placements externes
Le processus interne de diligence raisonnable applicable au
recrutement initial et à l’examen continu du travail des gestionnaires
externes comprend une évaluation de la façon dont les facteurs
qualitatifs (y compris les critères environnementaux, sociaux et de
gouvernance d’entreprise) sont intégrés au processus de recherche.
Intégration dans les mandats
de gestion de placements
Les mandats confiés aux gestionnaires externes présentent la
philosophie et le style d’investissement, les principes directeurs en
matière de placements, les stratégies optimales et les objectifs de
rendement. On peut y préciser au besoin la façon dont les critères
environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise sont
intégrés au processus de recherche.
Vote par procuration
L’EPP (6.3) délègue un droit de vote par procuration aux gestionnaires
de placements externes; ces derniers doivent fournir leur politique de
vote par procuration, exercer tous les droits de vote dans le meilleur
intérêt des participants au régime de pension et tenir des registres
pertinents. Les activités liées au vote par procuration doivent faire
l’objet de rapports et d’un suivi sur une base trimestrielle.
Compatibilité des objectifs
Tous les objectifs de rendement des gestionnaires de placement sont
fixés à des horizons à long terme de façon à encourager la prise de
décisions d’investissement fondées sur des facteurs de succès et de
risque à long terme.
Participation à des initiatives
de collaboration dans le
secteur
Membre de l’Association canadienne des gestionnaires de fonds de
retraite (PIAC), un regroupement de gestionnaires du milieu des
pensions qui fait la promotion active de saines pratiques en matière
d’investissement et de gouvernance.
Investments Principles and Beliefs_Revised Sep 15-09 (VF).doc
9