Communiqué CSEM

Commentaires

Transcription

Communiqué CSEM
La nanotechnologie au service du diagnostic de l’arthrite rhumatoïde et de l’ostéoarthrite
Le CSEM participe au projet international « NanoDiaRa » subventionné par l’UE
L’arthrite rhumatoïde et l’ostéoarthrite sont des maladies courantes et très douloureuses. Il
n’existait jusqu’ici ni moyen de diagnostic suffisamment efficace pour en permettre le dépistage
précoce, ni technique satisfaisante d’évaluation des méthodes de traitement.
Pour approfondir la recherche dans ce domaine, la Commission européenne a décidé de subventionner
le consortium interdisciplinaire « Développement de systèmes novateurs, à base de nanotechnologie,
pour le diagnostic de l’arthrite rhumatoïde et de l’ostéoarthrite » (NanoDiaRA), dans le cadre du 7e
Programme-cadre de recherche européen. L'objectif principal du projet est l’établissement de nouvelles
méthodes facilitant un diagnostic précoce de ces affections. Le projet bénéficie d’un budget de près de 9
millions d’euros sur quatre ans.
La recherche portera en particulier sur les nanoparticules superparamagnétiques (SPION) modifiées,
développées depuis plusieurs années par le Professeur Heinrich Hofmann, du Laboratoire de
Technologie des Poudres de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne.
Le CSEM réalisera un système microfluidique de fonctionnalisation reproductible des SPION ainsi qu’un
module de lyse cellulaire et de piégeage des cellules pour déterminer la concentration des SPION à
partir d’échantillons organiques.
La société allemande Europäische Akademie zur Erforschung von Folgen wissenschaftlich-technischer
Entwicklungen Bad Neuenahr-Ahrweiler GmbH, qui coordonne le projet, est également chargée d’un
module de travail portant notamment sur la dimension éthique de la recherche; MatSearch Consulting
assure la coordination scientifique du consortium et dirige également deux modules.
Actuellement, il n’existe pas de méthodes efficaces de dépistage précoce et d’établissement d’un
pronostic de ces affections. De plus, l’évaluation de l’efficacité des traitements à court terme reste
problématique, il devient donc nécessaire d'introduire de nouvelles techniques de diagnostic visant
spécifiquement à combler ces lacunes.
Informations complémentaires
CSEM
Dr. Helmut Knapp
Section Head, Microfluidics & Liquid Handling
Microrobotics & Packaging
Tél. +41 672 75 23
Mobile +41 79 792 2234
E-mail: [email protected]
A propos du projet NanoDiaRa
Le consortium est composé de 15 partenaires européens, universités ou institutions de recherche indépendantes, dont 7 en
Suisse. Un budget de près de 9 millions d’euros sur quatre ans a été alloué au projet.
Les partenaires du projet
-
Europäische Akademie zur Erforschung von Folgen wissenschaftlich-technischer Entwicklungen Bad Neuenahr-Ahrweiler
GmbH (Germany) – coordinateur
MatSearch Consulting Hofmann (Switzerland)
Arrayon Biotechnology (Switzerland)
CSEM Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique SA (Switzerland)
Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Switzerland), Institute of Materials
Merck Serono (Switzerland), Strategic Innovation & Research & Portfolio Management
University of Fribourg (Switzerland), Department of Chemistry
University of Geneva (Switzerland), Cell Physiology and Metabolism
ANAMAR Medical AB (Sweden)
Charité Universitätsmedizin (Germany), Rheumatology Clinic
Merck Chimie – Estapor Microspheres Division (France)
Paracelsus Medical University (Austria), Institute of Anatomy & Musculosketal Research
Universitäty of Lund (Sweden), Department of Experimental Medical Science
Universität of Nijmegen (Netherlands), Rheumatology
Universität of Tartu (Estland), Internal Medicine Faculty of Medicine
De plus amples informations sont disponibles sur le site www.nanodiara.eu
A propos du CSEM
Fondé en 1984, le CSEM Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique SA est un centre privé de recherche et de
développement spécialisé en micro et nanotechnologies, microélectronique, ingénierie des systèmes et technologies de
l’information et la communication. Il propose à ses clients et partenaires industriels des solutions innovantes sur mesure, basées
sur sa connaissance du marché et sur ses compétences technologiques issues des résultats de sa recherche appliquée. Avec la
création de plusieurs start-up, il contribue au tissu économique de la Suisse. 29 jeunes entreprises totalisant plus de 500
collaborateurs ont été fondées jusqu’à aujourd’hui.
Près de 400 collaboratrices et collaborateurs hautement qualifiés, issus de différents domaines scientifiques et techniques,
travaillent pour le CSEM à Neuchâtel, Zurich, Bâle, Alpnach et Landquart. Originaires de plus de 30 pays, ils constituent la base de
la créativité, du dynamisme et du potentiel d’innovation de l’entreprise.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.csem.ch
Contacts presse
Claudine Julia-Schmutz
Marketing Communication
Tél. +41 32 720 5694
Fax +41 32 720 5730
e-mail: [email protected]
Florence Amez-Droz
Corporate Communications
Tél. +41 32 720 5203
Fax +41 32 720 5730
e-mail: [email protected]
Communiqué de presse
Le CSEM participe au projet international « NanoDiaRa » subventionné par l’UE
Page 2

Documents pareils