Les anti-parasitaires externes - Alliance

Commentaires

Transcription

Les anti-parasitaires externes - Alliance
Les anti-parasitaires
externes
La pression
des parasites externes
anti-parasitaires
externes sont des médicaments à visée préventive ou curaLes
Les insectes (mouches, moucherons, poux, mélophages) et leurs
larves (myiases), ainsi que les acariens (tiques, gales) sont sources
de nuisances en élevage : agacement, démangeaisons, transmission
de maladies (piroplasmose, fièvre
catarrhale...), parasitoses cutanées.
Il en résulte le plus souvent une
diminution des performances (diminution des quantités de lait produites,
ralentissement de la croissance ou
de la finition, mauvais résultats de
reproduction. Il est donc important
de protéger votre cheptel par l’utilisation raisonnée d’anti-parasitaires
externes en fonction du risque subit.
tive contre les parasitoses de la peau
et des poils/laine. Comme l’appellation l’indique, ils s’utilisent en application locale, externe.
On peut les classer en fonction de la
famille du principe actif ou en fonction
du mode d’application.
Deux grandes familles de molécules sont disponibles pour les ruminants : les pyréthrinoïdes et les organophosphorés.
Leurs modes d’action sont différents
mais le résultat sur les parasites est
souvent identique : il en résulte la
mort des parasites.
ATTENTION : il faut que les
insectes ou les acariens soient
en contact avec le produit pour
que celui-ci agisse et donc qu’ils
se posent sur les animaux. Ce NE
sont PAS des répulsifs ! A noter
le mode d’action particulier d’une
troisième catégorie, les inhibiteurs
de croissance qui perturbent la mue
des larves des insectes diptères (les
mouches) et sont utilisés en prévention de myiases cutanées chez les
ovins.
Molécules, spectres d’activité, espèce cible de ruminants.
OP
pyréthrine
Matière active
Dimpylate
Phoxim
Deltaméthrine
Forme
Solution
Solution
Pour-on
Pour-on
ND
DIMPYGAL
SEBACIL 50%
VERSATRINE
BUTOX PO 7,5%
Poux*
x
x
Mouches*
x
Mélophages*
x
x
Tiques*
x
x
Gales*
x
x
* AMM
BOVINS/OVINS/CAPRINS
BOVINS/OVINS/CAPRINS
Ovins
Juin 2012 Bulletin Alliance Pastorale N°823
x
x
BOVINS/OVINS
Spectre d’activité défini par l’AMM des différents antiparasitaires externes. x et /ou case colorée
14
x
Bovins
Myiases*
Espèces AMM
Bovins/ovins
BOVINS/OVINS
: actif sur
Santé animale
Les modes d’application
Les «pour-on» sont faciles à appliquer mais un peu coûteux. Ils ne sont
pas efficaces sur les gales.
Les spécialités à diluer peuvent
s’utiliser en pulvérisation ou douche
et en bain. Ils permettent de lutter
contre les poux, les mélophages, les
mouches adultes et les culicoïdes
(non spécifié dans les AMM).
La plupart de ces spécialités ont également une activité sur les tiques et
sur les gales.
Les spécialités à base de pyréthrinoïdes n’ont pas d’AMM pour l’espèce caprine MAIS les laboratoires
disposent de données permettant
aux vétérinaires de prescrire dans le
cadre de la «cascade».
ATTENTION : les délais d’attente en
particulier pour le lait ont été modifiés
ces dernières années voire ces derniers mois : lisez bien votre ordonnance, vérifiez sur le bidon et en cas
de doute, contactez votre vétérinaire
prescripteur.
Remarque :
Une autre famille d’anti-parasitaires,
les endectocides sous forme injectable ou «pour-on» sont actifs contre
les poux, les gales et certaines
mouches avec des différences de
spectre selon le mode d’administration, forme injectable ou pour-on (cf
bulletin été 2011).
Ne pas oublier l’environnement des animaux, bâtiments et abords.
Pour connaître les «Bonnes pratiques d’utilisation», se référer au
point sanitaire du mois de mai.
Pour les éleveurs qui souhaiteraient utiliser les produits plus naturels ou qui sont en élevage biologique, il existe des spécialités à
base de pyrèthre extraits de plantes
(PRESTO’FLY actuellement à l’Alliance, TIKEPUCE ou SOLIBIANCE
a découvrir dans les Saison’AL en
page 23) et qui ont une action insectifuge (éloignent les insectes) et/ou
insecticides (les tuent).
Même si nous disposons de produits
assez efficaces contre les insectes
et les acariens pour protéger ou traiter les animaux, il est au moins tout
aussi important de traiter leur environnement. (cf produits des saison’Al
15 mai/15 juin). C’est la première prévention à mettre en place, en particulier pour les mouches, moucherons
et gales. Contre les deux premiers,
il est fondamental de traiter les gîtes
à larves (litières, zones humides
autour des fumiers, ensilages) qui
constituent la réserve d’adultes avec
les larvicides inhibiteurs de croissance. Les adulticides ne sont à
utiliser qu’en complément quand la
densité de mouches adultes devient
trop importante.
Contre les gales, il est illusoire
de croire régler le problème si on
oubli de traiter les bâtiments et le
matériel de contention. On peut
pour cela utiliser les résidus des
bains.
Par Christelle Dubois Frapsauce
Dr Vétérinaire
e
Les parasites des poils qu
s
de
ns
no
pig
am
sont les ch
ite
tra
r
leu
e
qu
si
teignes ain
jet
l’ob
re
fai
t
on
ment pourr
d’un autre article.
Inhibiteurs de croissance
Fluméthrine
Cyperméthrine
Cyperméthrine Fenvalérate
Dicyclanyl
Solution
Pour-on
Plaques auriculaires
Pour-on
Solution
Pour-on
BUTOX 50 0/00
BAYTICOL 1% PO
FLECTRON
ECTOTRINE
ACADREX 60
CLIK
x (25 ml/100 L)
x (50 ml/100 L)
x
Larve L1
x (25 ml/100 L)
x (50 ml/100 L)
x
x (100 ml/100 L)
x
BOVINS/OVINS
BOVINS
BOVINS
BOVINS
BOVINS
OVINS
Juin 2012 Bulletin Alliance Pastorale N°823
15

Documents pareils

Médicaments anti-mouches réglementairement utilisables chez les

Médicaments anti-mouches réglementairement utilisables chez les Médicaments anti-mouches réglementairement utilisables chez les ruminants MEDICAMENT ACADREX 60 (fenvalérate)

Plus en détail