guide de pescara

Commentaires

Transcription

guide de pescara
Position Géographique
PESCARA
Pays
Région
Province
code ISTAT
code postal
Préfixe tel
Coordonnées
Italie
Abruzzes
Pescara
068028
65100
085
Superficie
Population
Densité
33 km2
123 318 - (31/12/05)
3 491 hab./km 2
Saint patron
Fête
patronale
Latitude: 42° 28′ 0′′ Nord
Longitude: 14° 13′ 0′′ Est
San Cetteo
10 octobre
Pescara est une ville portuaire du centre de l’Italie, dans
les Abruzzes, chef-lieu de la province du même nom. La ville s’est développée autour du fleuve Aterno Pescara et de son embouchure.
La situation privilégiée de Pescara sur les bords de l'Adriatique a
encouragé son essor démographique et touristique, faisant d'elle un
pôle d'attraction pour la région et un point de jonction, sur
l'Adriatique, entre le Midi et le Nord de l'Italie.
A la fois station balnéaire et port de p êche, Pescara est également un
carrefour d'importantes voies de communication. C’est le centre le plus
important des Abruzzes en raison de ses activités touristiques et
commerciales favorisées par la présence d'un aéroport moderne, d'une
importante gare de chemins de fer, de deux axes autoroutiers, ainsi que
de services ferry qui la relient à Split, en Yougoslavie.
Le paysage toujours changeant est le trait le plus marquant de la
province de Pescara en raison de la proximité de la mer et des
montagnes: aux crêtes du Gran Sasso, de la Maiella et du Morrone,
succèdent les vertes pinèdes et les rivages. Les vignobles escaladent les
pentes douces et les pins méditerranéens, les oliviers les a mandiers et
les pêchers ondoient au vent léger.
Le territoire de la province de Pescara est encore enrichi de la présence de monuments illustres et de
centres historiques qui conservent des églises, des abbayes et d’autres trésors de l'art, témoignages d'u ne
longue tradition culturelle.
1
Quelques donnés historiques
Conquise par les romains en 214 av.J.C., Pescara est connue dans l’antiquité sous le nom d’Amiternum
(ou Ostia Aterni). A la chute de l’Empire romain et avec les invasions barbares, l’histoire d e Pescara
devient relativement obscure.
VI siècle: A l’époque des invasions longobarde s, Aterrnum était probablement un évêché.
XI siècle: La ville change le nom et devient Pescara.
1140: Pescara est conquise par Ruggero II, le roi norman d de Naples.
XV siècle: La ville et sa région passent sous la d omination espagnole, avec la famille D’Avalos D’Aquino,
formant ainsi le Marquisat de Pescara.
XVI siècle: Le duc Fernando Alvarez de Toledo fait co nstruire une grande forteresse et un château pour
accroître les défenses maritime et terrestres de la ville. Il n’en reste aujourd’hui qu’une partie qui abrite le
Musée des Abruzzais.
XVIII siècle: La ville compte 3000 habitants.
1707: Pescara est attaquée par les Autrichiens et, malgré une lutte acharnée qui durera deux mois, ne
résiste pas.
1798: Pescara passe sous d omination française.
2
1814: La ville se soulève contre le roi de Naples, Gioacchino Murat. S’en suivra une sévère répression des
Bourbons.
1860: L’Italie est unifiée, Pescara redevient finalement une vi lle italienne.
1924: Gabriele D’Annunzio écrit une lettre à Mussolini dans laquelle il demande la fusion des
commune de l’ancienne Pescara et de Castella mmare Adriatico.
1927: Les villes de Pescara et Castellam mare Adriatico fusionnent pour former l’actue lle Pescara. La
province de Pescara est créée et la nouvelle ville en devient le chef -lieu.
1943: La ville subit d’importants bombardements alliés qui causeront la mort de 3000 personnes et de
nombreux dégâts matériels.
1944: Pescara est libérée par les al liées.
A partir de 1946, la ville connait un développement urbain sans précédent et le nombre des habitants
augmente de façon considérable .
CARACTERISTIQUES DE LA VILLE
Pescara, ville la plus peuplée et coeur de la vie active de toute l a région, est une excellente station balnéaire
car elle a une plage splendide qui court le long du centre urbain sur une dizaine de Kilomètres et elle est
tout près des pinèdes: de la pinède de Santa Filomena (aux abords de Montesilvano) à la Pinède de
D’Annunzio, la ville a mille raisons pour susciter l’intérêt du touriste.
L’ARCHITECTURE
En Italie on dit que Pescara est une ville moderne. La ville ne possède pas de vestiges historiques car elle
a subit de nombreux bombardements pendant la seconde guerre mondiale.
De nombreuses villas parsemées un peu partout évoquent les riches heures mondaines du passé à travers
une architecture qui s’inspire au style liberty. Ce sont des constructions de la fin du XIX siècle et du
début du XX siècle.
Le génie créatif de Giovanni Michelucci (1891 -1991), un des plus renommés architectes italiens du XX
siècle, créateur de la gare S.Maria Novella de Florence, chef d’oeuvre du Rationalisme italien, est l’auteur
du Palais de l’Aurum (établissement du liqueur “Aurum”).
Pendant la période fasciste on bâtit à Pescara plusieurs constructions qui abritent aujourd’hui les
principales institutions de la ville: la Mairie, la Province, la Préfecture. C’est une architecture d’un régime
qui a notamment pour vocation la volonté d’imposer la supériorité du collectif sur l’individu et, par
conséquent, elle est monumentale avec une reprise des valeurs architecturales classiques gréco -romains.
Après la guerre la Municipalité de Pescara donne la charge à l’architecte et urbaniste rationaliste Luigi
Piccinato de réaliser un plan de reconstruction. La Piazza della Rinascita (qui a subi récemment une
restructuration d’un architecte de l’Empire du Soleil Levant,) lieu de rendez -vous des habitants, et le
Stade Adriatique sont des créations de Picci nato.
3
A partir des années 50 la reconstruction a été l’objet de phénomènes de sp éculations; le style moderne
fonctionnaliste s’impose.
On bâtit, en style moderne, la nouvelle gare avec sa façade en verre, l’Université “Gabriele D’Annunzio”,
le Palais de Justice à la réalisation duquel participent trois architectes très renommés: Ettore Spalletti,
Michelangelo Pistoletto et Enzo Cucchi.
Que voir à Pescara?
Visiter les églises de la ville: la cathédrale de San Cetteo à l’intérieur de
laquelle on peut admirer un tableau de Guercino et la tombe de la mère de
Gabriele D’Annunzio; la basilique de la Madonne aux 7 douleurs, les
modernes églises de Saint André, protecteur des pêcheurs et Saint Pierre
(qu’on appelle “église de la mer”) à l’intérieur d esquelles on trouve des oeuvres
des artistes Aligi Sassu et Pietro Cascella.
Découvrir dans le “vieux Pescara” la maison natale du poète Gabriele
D’Annunzio, un immeuble du XVIII siècle, ou le “Bagno borbonico”, ancienne
prison qui abrite aujourd’hui le Mu sée des Abruzzais.
Visiter le musée “Cascella” qui abrite 600 oeuvres e nviron d’une dynastie de
peintres, sculpteurs, céramistes qui ont conçu l’art comme un parcours
existentiel et de connaissance; le “Musée des Gens des Abruzzes” qui trace
l’histoire de l’homme dans la région de l’âge de la pierre jusqu’au XX siècle; le
musée “Paparella Treccia Devlet” à l’intérieur duquel on garde une collection
de maïoliques des grands ar tistes de Castelli réalisées du XVI au XIX siècle; le
Musée d’Art Moderne qui abri te des oeuvres de Brindisi, B ueno, Carrà,
Calabria, Guttuso, Guidi, Mirò, Picasso et d’autres artistes contemporains.
Admirer dans le port de pêche les “trabocchi” (curieuses “machines de pêche
desquelles les pêcheurs descendent leurs filets en mer), symbo les culturels de
la ville et attraits touristiques de la région et dans le port de plaisance (qui
dispose de 1000 places de bateaux), l’emplacement, les dimensions, les
services offerts qui en font l’un des ports de plaisance le plus important et le
plus moderne de la Méditerranée alors que sa position géographique
stratégique consent les croisières les plus varies – de l’ex-Yougoslavie à la
Grèce, des Iles Tremiti au Gargano, à la Riviera del Conero.
Se promener dans le centre ville: avenue Umberto I, avenue Vittorio Emanuele
II, place de la Rinascita jusqu’au monument du “Navire” de l’artiste Pietro
Cascella dans la place I Mai ou parcourir les ruelles du vieux Pescara ( avenue
Manthoné) peuplées le soir de jeunes, l’endroit de la “movida pescarese”.
Se balader dans la Riviera, une oasis de lumière et de mer” ou dans la réserve
naturelle “Riserva Dannunziana”.
AGENDA DES FETES ET DES FESTIVALS
Mai: La fête de la Madone aux sept douleurs.
Juin-Juillet: Flaiano Festival (festival du cinéma).
4
Juillet: Festival Jazz, l’un des plus importants festivals dédié aux jazz en Europe, né en
1969.
La fête de Saint André Apôtre, le Saint Patron des pêcheurs, caractérisée par sa procession en mer.
La régate des Gonfaloni, course de bateaux sur le fleuve Pescara.
Août: Trophée “Matteotti” pour ceux qui aiment le cyclisme
PERSONNAGES CELEBRES









Gabriele D0’Annunzio : écrivain.
Ennio Flaiano : dramaturge et journaliste .
Les Cascella : Basilio, Tommaso, Michele, Gioacchino, Andrea, Pietro: une famille de peintres,
céramistes et sculpteurs.
Federico Caffé : économiste.
Jarno Trulli : pilote de Formule 1.
Fabio Grosso : joueur de football (Equipe Lazio serie A) .
Massimo Oddo : joueur de football (Equipe Lazio serie A).
Danilo Di luca : coureur cycliste gagnant du tour d’Italie.
GATRONOMIE
Le brodetto di pesce (soupe de poisson assaisonnée avec des poivrons, de l’ail, des tomates et des apice)
Le fritto di paranza (assortiment de petits poissons frits)
Le brodetto di cozze et vongole (soupe de moule s et de coques)
Les anellini alla pecoraia (plat de pâtes en forme d’anneau servi avec une sauce à base de tomates et
ricotta)
Les arrosticini (brochettes de viande de mouton servie avec des tranches de pain imbimées d’huile d’olive)
Le parrozzo (gâteau à base de farine, d’oeufs, de sucre, d’amandes recouvert de chocolat)
ACHATS
Les vins: le Trebbiano, le Montepulciano .
Les spécialités culinaires: l’huile d’olive extravierge, le pecorino, la scamorza et la caciotta (fromages à
pâte dure), la ricotta.
Les saucisses piquantes, la porchetta, le safran, le miel aux noix et aux fruits secs.
Les liqueurs: l’Aurum (eau de vie à l’orange), le Nocino (liqueur de noix), le Centerba, le Ratafia (liqueur
de cerise).
La « Presentosa », un grand médaillon lié aux anc iens rites des fiançailles qui est devenu le symbole de
l’orfèvrerie régionale.
COMMENT SE DEPLACER EN VILLE
La société GTM (Gestion Transport Métropolitain) gère le réseau des transports en commun de la ville.
Les principales sociétés de Taxi sont basées à la gare Centrale et à l’aéroport.
La plupart des grandes compagnies internationales de locations de véhicules sont présentes à Pescara.
5
D’AUTRES RENSEIGNEMENTS UTILES
Pescara soutient sa vocation balnéaire en offrant une vaste gamme d’hôtels et environ quatre-vingt
établissements balnéaires, auxquels s’ajoutent des piscines couvertes.
On arrive en ville en train, en avion (Aéroport Liberi) par l’autoroute A14 (sortie Pescara -Nord- Città
Sant’Angelo ou Pescara -Chieti ou Pescara sud-Francavilla), ou par la A25 de Rome (sortie PescaraVillanova.
IMAGES DE LA VILLE
Nocturne la Riviera
Vue panoramique
La Fontaine “Le Navire”
Quadrifoglio
La Mairie
Place “Salotto”
Palais du Gouvernement
La Riviera
Port de plaisance
Le Stade Adriatique
Vue panoramique
Pescara Années 30
6
7