Consulter le dossier de presse

Commentaires

Transcription

Consulter le dossier de presse
le projet
Dans un contexte local mis à rude épreuve, marqué entre
autre par l’exposition des plages bretonnes au phénomène
des marées vertes (provoquées par le développement excessif des algues vertes, ulves), la création et le design peuvent être des facteurs d’innovation.
Mais dès lors, comment réfléchir la valorisation d’une matière première nuisible ? Comment concevoir l’intégration
des algues - vertes - dans le circuit des matériaux ? Quels
champs d’application peuvent s’ouvrir au regard des spécificités de cette matière organique ?
Matériau de territoire est un projet initié dans le cadre du
diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) du pôle design
Rennes-Bréquigny. Dix étudiants ont ainsi évalué, exploité,
développé les capacités d’une matière en devenir, à base
de farine d’algues vertes.
Les projets présentés ici ont vu le jour à l’issue d’un workshop prospectif, encadré par Jean Couvreur, designer, et
Émeline Belliot, professeur. C’est grâce au CEVA (Centre
européen d’étude et de valorisation des algues) et à l’appui
de la plateforme ID Composite (centre technique et de formation, polymères et composites) qu’une telle recherche en
design a pu éclore.
« Les algues vertes sont une ressource sous-exploitée de
matière première. Les objectifs […] sont donc d’étudier les
possibilités de valorisation de ces végétaux dans le domaine
des matériaux. » Extrait de l’introduction à l’étude de faisabilité conduite par la plateforme ID Composite, 2010.
Ce rapport démontre que l’incorporation d’algues dans la
composition de matériaux constitue bien une possibilité
viable : « les algues vertes peuvent aussi être utilisées pour
créer des matériaux innovants et permettre ainsi de développer des produits innovants ».
La matière, seul point de départ, a guidé chaque étudiant, qui, en interrogeant ses propriétés a su en faire
valoir une facette. Voie de revalorisation pour une algue
difficile à traiter ou substitut aux charges « polluantes »
des composites : chaque objet présenté ici tire au mieux
parti des possibilités de l’ulve, algue verte.
the project
In a harsh local context, marked among others by the phenomenon of aquatic weed pollution on Brittanny’s beaches1
(due to excessive growth of seaweed, Ulva), creation and
design can be the driving force of innovation.
Material territory is a project initiated under the public curriculum of Rennes-Bréquigny (called the DSAA which is a
masters degree in applied arts). Ten students evaluated,
operated, developed the capacities of a material in the making, seaweed flour.
"The Ulva seaweed is an untapped resource of raw material. The objectives [...] are studying the possibilities of
recovery of such plants in the field of materials." From the
introduction of the feasibility study conducted by the technical and training centre ID Composite, 2010.
This report demonstrates that the incorporation of seaweed
in the composition of man-made materials is indeed a viable
possibility, "seaweed can also be used to create innovative
materials and allows to develop innovative products."
But then, what about considering the value of an harmful
1
coasts of the north-west of France
raw material? How is it possible to lead the integration of
seaweed in the process of materials? Which fields of application can be opened to this organic matter?
The various projects presented here emerged from a prospective workshop, supervised by Jean Couvreur, a french
designer, and Emeline Belliot, professor. It is through the
CEVA (European Centre for Studies and development of
algae) and the support of ID Composite (technical and training center, polymers and composites) that a such research
in design has been achevied.
Each student has been able to highlight a facet of this
material - which was the only strating point. By questionning its properties.
Way of promoting a seaweed difficult to treat or green
substitute for polluting expenses in composites: each
object presented here takes makes most of the possibilities of Ulva, green seaweed.
le cadre
the context
Imaginé comme un laboratoire de recherches, le projet collectif Matériau de territoire s’articule en trois points :
- appréhender une matière « non-finie », construire le matériau en même temps que l’objet auquel il répond
- expérimenter les algues vertes sous différentes formes,
brute ou raffinée, et déterminer ses qualités et contraintes
en tant que composé d’un matériau
- s’interroger sur le champ des possibles, prospecter autour des applications plausibles.
Conceived as a research lab, collective project Territory material is organized into three areas:
- understanding a substance "not finished", build the material at the same time as the object to which it participates
- experiencing with green seaweeds in various forms, raw
or refined, and identifying its qualities and limitations as a
material component
- wondering about the field of possible applications, prospecting around the credible ones.
Après une semaine d’intenses échanges, de travail, sept
projets se sont construits autour de ce matériau en devenir.
Sept visions singulières où l’investigation d’un champ d’application défini, du médical au récréatif, du botanique au
domestique, ont inauguré la conception d’un objet précis.
After a week of intense exchanges, of labor, 7 projects
have been designed around this material in the making.
Seven singular visions where the investigation of a scope of
defined application, from the medical to the entertainment,
from the gardening to the interior, each inaugurated the
design of a particular object.
Ulva Fortifia
alexis marque
Une entorse, une fracture?
Ulva Fortifia permet aux personnes ayant subi un traumatisme physique de leur offrir un support de guérison.
Il remplacera le plâtre ou la résine. L’algue se présente
sous forme de poudre. Mélangé à un liant, le composite
permet de diminuer l’épaisseur du plâtre pour un même
maintien. L’encombrement et le manque de maniabilité
est ainsi amélioré. Ce support de guérison valorise un
produit naturel pouvant être facilement dégradable suite
à son utilisation. Sa solidité est garantie au même titre
qu’un plâtre classique temps qu’il n’est pas soumis directement à l’eau.
A sprain or a fracture?
Ulva Fortifia enables people who suffer from physical
trauma to head a cure. It will replace plaster or resin.
The powder is mixed with glue and looks like a composite.
Thanks to this combination the composite is solid like a
plaster but its thickness is thiner. Therefore the handiness
is improved. This support of cure enhances a natural product which can be easily degradable further to its use. Its
solidity is guaranteed in the same way as a regular plaster
when it is not directly subjected to the water.
Support de guérison farine d’algue, liant et eau, 3 à 5 mm (épaisseur)
Support of cure seaweed, binder, water, 3 in 5mm (thickness)
terminus
fanny alliaume & charlotte françois
Terminus est une série de corbeilles empilables qui permettent de récolter les déchets verts du quotidien, intermédiaires
entre la cuisine et le composteur extérieur.
Uniquement constituées de feuilles d’algues vertes et d’un
liant naturel (amidon et eau), la feuille d’algue possède, en
plus de qualités esthétiques, une capacité biodégradable.
Moulé et séché, ce n’est qu’au contact de l’eau présente
dans les aliments que le récipient se dégrade, apportant nutriments au compost (azote). Terminus endosse une dernière
mission : celle d’engrais naturel.
Série de corbeilles à compost 250x150 mm, feuilles d’ulves (laitue de
mer) et liant naturel (amidon et eau)
Stacking basket series 250x150 mm, leaves of green seaweeds and
natural binder (flour and water)
Terminus is a stacking basket series which allows to collect
daily green waste, from the kitchen to the outside composter.
Only made of green algae and a natural binder (flour and
water), it is valuable for its aesthetic quality, but it is also biodegradable. It is molded and dried, but when in contact with
the water present in food the container detertoriate, bringing
nutrients to compost (azote). Terminus takes on a last mission: a natural fertilizer.
regulantenn
bénédicte morucci
Regulantenn est un objet destiné à l’habitat, qui permet de
réguler l’humidité dans l’air ambiant. Entièrement constitué de farine d’algues vertes, de papier maché (cellulose)
et de plâtre en quantité réduite, il utilise les potentialités
physiques de déphasage hygrométrique de l’algue pour
absorber l’humidité (par une reprise en eau) et pour la
redistribuer (par évaporation de l’eau).
Regulantenn, solutionne un problème domestique courant
apportant bien-être et sérénité dans l’habitat, de manière
totalement naturelle et durable.
Ce projet n’est que le point de départ d’une réflexion et
d’un dévellopement en cours.
Regulantenn is an object for habitat, which helps regulate
the humidity in the air. Entirely made of green seaweed
flour, paper mache (cellulose), and few plaster. It uses the
physical possibility of hygrometric dephasing of seaweed,
to absorb damp (by water uptake), and to redistribute (by
evaporation of water). Regulantenn solves a common domestic problem, bringing wellness and serenity at home, in
a completely natural and sustainable. This is just the starting point for a reflection and a devellopement in progress.
Objet hygrométrique 400 x 600 mm, farine d’algues vertes,
papier maché, plâtre.
Hygrometric object 400 x 600 mm, hygrometric object 400 x 600 mm, flour
green seaweed, paper mache, plaster.
alga
ronald marcel
Souple, léger et agréable au toucher, ce mobilier atypique
se distingue des autres mobiliers, par sa texture.
Ce transat est composé d’une couche à base de farine
d’algues vertes et de liant vinylique, qui vient enrober une
structure en bois dessinant la forme du mobilier.
L’enjeu de ce projet est de restituer cette matière organique à son milieu d’origine sous une forme inattendue,
et ainsi de pouvoir proposer des solutions qui permettent
le remplacement des matériaux non-biodégradables des
mobiliers d’extérieur.
This piece of unusual furniture differs from other furniture,
thanks to it this texture. Indeed it is flexible, light and soft,
pleasant to the touch.
This deckchair is made of a layer based on meal of green
seaweed and binder vinyl, which coats a wooden structure
outlining the shape of furniture.
The challenge of this project is to restore the organic matter in its surrounding origin in an unexpected form, and to
offer solutions that enable the replacement of non-biodegradable materials for outdoor furniture.
Mobilier de plage (maquette) farine d’algue et liant vinylique,
taille réelle 1400 mm x 700 mm x 700 mm.
Outdoor furniture (model) green seaweeds flour and binder vinyl
real size 1400mmx700mmx700mm.
nébuleuse
laure choquer & lydie chan wai long
L’algue verte est utilisée ici pour ses qualités de transparence
et de légèreté mais aussi pour son aspect biodégradable.
Simplement associée à une anse en carton Nébuleuse devient mobile. Ce lampion éphémère propage une lumière tamisée propice aux longues soirées d’été. L’algue a été travaillée en fines feuilles pour jouer sur des effets de matières
jamais répétés dans cette série diversifiée à usage unique.
Lampions éphémères feuilles d’ulve, colle et carton
45 cm de hauteur avec la anse,13-16 cm de diamètre
Short-lived paper lantern green seaweeds, glue and cardboard
45cm height (with the handle), 13-16cm diameter
The green seaweed is used in this particular case for its
transparency and lightness qualities but also for its biodegradable aspect. Nébuleuse becomes movable once a cardboard handle is added. This short-lived paper lantern giving
some nice subdued lighting for long summer evenings. The
green algae was worked as thin leaves to play with the material effects each item being unique in this diversified series
production for a single use.
touch
fabien pommereuil
Touch est une collection de récipients fabriqués à partir
de cellulose et de farine d’algues moulés. En associant la
pâte de papier avec 50% d’algues, on obtient un nouveau
matériau doté de caractéristiques novatrices en matière
de plasticité.
Ce sont les contrastes de rugosité et de douceur, les jeux
d’épaisseurs ou la plastique très malléable du matériau. Ils
sont mis en évidence à travers ce dispositif de présentoir
destiné aux thalassothérapies ou aux salons de bien-être
pour accueillir les accessoires de massage...aux algues !
Touch is a collection of containers made from cellulose
and molded seaweed flour. By combining the pulp with
50% of seaweed, we obtain a new material with innovative features on plasticity.
These are the rough and smooth contrasts, the sets of
layers or highly malleable plasticity of the material. They
are highlighted through this display device intended for
thalassotherapies or wellness space to welcome accessories for massage...with seaweed !
Récipients dimensions variables, plateau 300x430x45, papier mâché,
farine d’algues, colle naturelle.
Containers varying size, 300x430x45 plate. paper mache, seaweed
flour, natural glue.
arène
margot lebrin & romuald bonnet
Un ensemble de jeux de plage biodégradables aux formes
empruntées au monde marin. Arène est fait de matériaux
naturels et est destiné aux adultes ayant gardé leur part d’enfant. Transcender la matière pour la faire passer d’état de déchet à l’état d’objet, en adéquation avec son origine, tel était
l’enjeu. Un petit ensemble manifeste, récréatif et logique,
qui, lorsqu’il est abandonné, se désagrège au fil des jours
pour ne laisser aucune trace.
Jeux de plage moules 11 x 11 x 4,5 cm, farine d’ulve (laitue
de mer) et colle naturelle, pelle 21x5 cm, farine d’ulve, papier
et colle naturelle.
Beach toys moulds 11x11x4,5 cm, flour of green seaweeds and
natural glue, shovel 21x5 cm, flour of green seaweeds, paper and
natural glue.
A set of beach biodegradable toys whose shapes have been
inspired by the sea world. Arena is made of natural materials and is designed for grown-ups who are still a child at
heart. Transcending the material, changing it from a state of
waste to a state of object which is matching its origin, those
were the stakes. A small patent, entertaining and logical set,
wich, when it’s negleted, disintegrates to leave no trace as
day go by.
À propos
des acteurs
Le pôle design Rennes-Bréquigny
Le pôle fait partie d’un établissement public du secondaire et du
supérieur. Il accueille depuis 2010 une formation qui délivre un
diplôme supérieur d’arts appliqués. Trois secteurs - design graphique, design d’espace, design de produits - y sont enseignés,
construisant un cadre pluridisciplinaire ET interdisciplinaire, où les
étudiants de chaque spécialité développent une démarche approfondie, en même temps qu’une pratique où convergent approches
complémentaires.
La nature de cette formation engage une réflexion aboutie, en
terme de projet de design, une capacité à problématiser une situation donnée et à chercher de manière ouverte et créative. C’est
pourquoi l’activité en DSAA comporte une très forte dimension de
conception, en plus d’une exigence de grande précision dans les
projets développés (mises en place de stratégies créatives complexes, sélection de moyens techniques/ technologiques adaptés).
Jean Couvreur
Diplômé des Ateliers St Sabin (ENSCI), Jean Couvreur s’intéresse
à la question de l’échelle dans ses divers projets.
En collaborant avec le scénographe Pascal Payeur, il se passionne
pour des projets de grandes envergures (Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, Musée de la francmaçonnerie…) et poursuit
indépendamment ses activités. En 2008, La Cité Internationale de
la Mode et de la Dentelle de Calais fait appel à lui pour le design
du mobilier muséographique de la nouvelle extension, ainsi que la
scénographie de leur première exposition temporaire. Les salons
Première Vision lui confient ponctuellement la mise en scène de
leurs forums.
Attentif à l’usage et à l’usager, Jean Couvreur conçoit aujourd’hui
des objets et installations à vivre et à habiter pour l’APCI (agence
pour la promotion de la création industrielle), le Salon du Livre de
Jeunesse de Montreuil ou Colette.
Installé à l’Espace Métiers d’Art à Nontron, il poursuit sur l’année
2010 un travail de recherche avec les artisans Métiers d’Art de
Nontron, dans le cadre des résidences de l’Art en Dordogne. Son
travail est axé sur la valorisation de la matière et des savoir-faire
locaux en partenariat avec un céramiste, une vitrailliste, une artisan
du cuir et un menuisier. Du mobilier au luminaire, les objets prennent formes à travers de nombreuses expérimentations, recherches
et prototypes.
ID COMPOSITE
Centre technique et de formation à destination des entreprises des
secteurs des matériaux composites et polymères, ID COMPOSITE
est portée par CAD22 et l’IUT de St Brieuc. Physiquement hébergée dans le département Sciences et Génie des Matériaux de l’IUT
de St Brieuc, la plateforme ID COMPOSITE dispose de tous les
équipements de mise en œuvre et de caractérisation des matériaux.
CEVA – Centre d’Étude et de Valorisation des Algues
Créé en 1982 pour assister les collectivités locales en termes
de suivi et de conseil en gestion des algues indésirables (marées
vertes), le CEVA s’est très vite orienté vers la mise au point de
produits nouveaux pour satisfaire les demandes des entreprises désireuses d’utiliser les propriétés des algues.
Le CEVA est certifié Centre Technique Agro-Industriel par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche . Il s’agit du seul centre technique en Europe dédié à l’étude et à la valorisation des végétaux
marins. Il met en oeuvre une recherche appliquée sur les algues,
végétaux marins et plantes halophytes, en englobant leurs modes
de développement et de production, ainsi que leurs utilisations industrielles. Il assure en particulier le transfert des connaissances
scientifiques vers le domaine industriel.
Pour le CEVA, l’exploitation raisonnée des végétaux marins et la création d’activités économiques liées à ce domaine est un axe majeur. Sa
stratégie est, pour partie, de continuer à investiguer le potentiel des
algues dans le domaine des matériaux.
Les projets du CEVA sont labellisés auprès des Pôles de Compétitivité
(Mer Bretagne, Valorial, Trimatec, Fibres, I.A.R, Vegepolys et Axelera).
about
the stakeholders
The design sector in Rennes-Bréquigny
The curriculum is part of the public school Rennes-Bréquigny, in
Rennes (France). It provides a course to students who have already
attained a qualification in design. There are three available courses:
graphic design, architecture -space and environment design- and product design. The curriculum intends to develop in the same time extending knowledge and depth practice in the design response , and
interdisciplinary team work.
The aim of such a curriculum is to enable the students to analyze a
complex situation and to answer in a creative and adventurous way.
As suggested by the course title (DSAA designer-concept designer)
students spend time developing concepts and process as well as properly designing.
We intend to make the students develop an approach and process
based on research and questioning by implementing complex creative
strategies and by enticing the students to confront them.
Jean Couvreur
Graduated from the french school ENSCI-les ateliers, Jean Couvreur is
interested in the question of scale in this different projects.
Collaborating to the set designer Pascal Payeur, he takes part in major
projects such as the national museum of Immigration history, the francmaçonnerie museum… and then he goes ahead as an independent
designer. His activities are directed in 2 ways : set design and product
design. Aware to the users, he conceives by now objects and installations for APCI, the Colette store…
In 2010, settled in Nontron (a place dedicated to craftsmen, in Périgord) for more than a year, he worked on materials and skills recovery:
ceramic, stained glass, leather and wood.
ID COMPOSITE
The technical and training centre for companies specialized in composites and polymers was created by local institutions in Brittany (CAD22
and St Brieuc University, materials division). Hosted by the department
of science and engineering in materials, the center is well fitted with all
the equipment needed for testing and characterizing materials.
CEVA -center for seaweeds study and enhancement
Created in 1982 to support local institutions into the study and the
eradication from harmful seaweeds, the center has created for a long
time new products to answer to companies needs, especially in using
interesting properties of the seaweeds.
The CEVA is certified by the Ministry of agriculture and fishing, it is the
only european centre qualified in seaweeds. It develops researches
applied to seaweeds and its industrialization. Th transfer from scientific
knowledge to the industrial field is the speciality of the CEVA.
Contact
Contact
Communication
Communication
Le pôle design Rennes-Bréquigny
The design sector in Rennes-Bréquigny
7 avenue Georges GRAFF
BP 90516
35205 RENNES Cedex 2
DSAA - pôle design
[email protected]
http://dsaarennes.blogspot.com/
Émeline Belliot
professeur teacher
[email protected]
Jean Couvreur
designer designer
www.jeancouvreur.com
[email protected]
Contact des étudiants présents
dans ce communiqué de presse
Students contacts mentioned
in this press release
Fanny Alliaume et Charlotte François
[email protected]
fannyalliaume.blogspot.com
et
[email protected]
http://chafrancois.free.fr
Romuald Bonnet et Margot Lebrin
[email protected]
[email protected]
Lydie Chan Wai Long et Laure Choquer
[email protected]
[email protected]
Ronald Marcel
[email protected]
http://ronaldmarcel.fr
Alexis Marque
[email protected]
alexismarque.blogspot.com
Partenariats techniques
Technical partnerships
CEVA
[email protected]
ID Composite
[email protected]
Bénédicte Morucci
[email protected]
benedictemoruccidesign.blogspot.com
Fabien Pommereuil
[email protected]
http://fpommereuil.free.fr