Avril - n°70

Commentaires

Transcription

Avril - n°70
Marennes
EN DIRECT
BULLETIN MUNICIPAL D’INFORMATION N°70 AVRIL 2015
le pays de l’huître
Chère Marennaises, Chers Marennais,
Le mois de mars constitue la période budgétaire clé,
au cours de laquelle le conseil municipal dresse le
bilan de l’année écoulée et prépare le budget à venir.
Les orientations budgétaires pour 2015, s’inscrivent
dans un contexte national inédit qui associe les
collectivités territoriales à l’effort national de
redressement des comptes publics. La commune y
prend sa part.
Grâce aux bons résultats de l’année 2014, à une
situation financière saine, à un endettement de la
commune réduit et à une maîtrise rigoureuse des
dépenses, la ville n’augmentera pas les impôts.
De quoi aborder le printemps culturel sous les
meilleurs auspices !
Actu
(page
ACTUALITÉS MUNICIPALES
Printemps en fête
Avec l’arrivée des beaux jours, les envies de sorties se font sentir ! Le service culture de la mairie a justement prévu un mois d’avril ponctué de manifestations musicales, humoristiques et d’expositions. Pas de
doute : le divertissement à Marennes, c’est pour tous les âges et pour tous les goûts !
En avril, chacun trouvera un moment de distraction et d’amusement avec l’une des manifestations programmées par le service culture. Madame Balloteau précise que « pour l’année 2015, la municipalité a souhaité maintenir les crédits dédiés à la culture. Alors que la baisse des dotations de l’État impacte le budget de la commune pour 2015, choix a été fait de ne pas pénaliser
les marennaises et les marennais en maintenant l’offre culturelle. Cette volonté permet ainsi de
poursuivre le développement culturel de la ville et d’offrir aux habitants, des occasions de se rassembler autour de diverses expériences enrichissantes. L’objectif est bien ici de partager un peu de
bonheur : bonheur de découvrir, de réunir, de créer, et… de rêver ! »
Le 2 avril à 20h30 à l’Estran
! « MMOUH » !
« Mmouh » est une pièce de thé
âtre d’humour originale
et qui fait du bien ! C'est une heu
re trente d'histoires de
gens de chez nous, une galerie de
portraits de gens d'ici
mais qui pourraient être d'ailleurs,
des personnages drôles
ou pas, gentils et attachants ou pas
, en tout cas toujours
décalés.
« Mmouh ! » c'est l'onomatopée,
accompagnée d'un haussement d'épaules, que lançaient les
vieux d'ici, à la tête de
ceux qui prétendent savoir (chéllé
s qui savant tout' qui
couneussant tout'.....).
Jean Marc Chailloleau puise dans
le Merroir (terroir de la
mer) le miel de ses histoires. Elle
s naissent toujours là, à
côté de nous, et ne demandent
plus qu'à voguer jusqu'à
nos oreilles.
Maire et Conseiller Général de Marennes,
Président de la CDC et du Pays Marennes Oléron
LANDRY
!
Réservation : mairie de Marenn
es au 05 46 85 25 55
Tarifs : plein 12€ / Pré-réservation
10€ / Réduit 8€ / Gratuit -12 ans
À son répertoire musical,
chansons évoquant sa belle
Acadie et des événements de
la vie quotidienne.
Denis Landry peut interpréter des mélodies de styles
variés passant par la country,
country à volet rock et aussi
à volet acadien !
Denis Landry est un chanteur et auteur compositeur
qui a beaucoup à offrir, tant
par sa voix chaude et ses
compositions qui reflètent
des situations vécues. Une
personnalité, un charisme
naturel, un charmeur, un
comique et un animateur de
foule.
Un artiste aux multiples
facettes à découvrir !
GRATUIT
get
Le bud3)
W W W. M A R E N N E S . F R
ÉDITORIAL
Le 23 avril à 20h30 au CAL
Soirée Plus2Son DENIS
ER
DOSDSUI MOIS
Le 16 avril à 20h30 à l’Estran
« ECHOES OF SWING »
par le Hot Club Marennes Oléron
Un groupe épatant et peu commun ! Il y souffle
une brise musicale rafraîchissante. Le jeu allègre,
l’entrelacement des instruments, les arrangements fignolés des 4 musiciens qui se renvoient
la balle, tout contribue à créer un son nouveau.
On y perçoit cette originalité qu’on ne retrouve
nulle part ailleurs dans toute l’histoire du Jazz !
Réservation : Offices de Tourisme de Marennes,
Bourcefranc et le Château d’Oléron.
Tarifs : plein 18€
Adhérents LOCAL et Hot Club Marennes Oléron,
écoles de musique 12€
moins de 12ans 12€
Emballages acceptés
MAIRIE
Uniquement
bouteilles et
flacons en
plastic
L’agenda du maire
« Je tiens à vous rendre compte des actions que je mène au
quotidien. Voici un échantillon du mois dernier, cette liste
n’étant pas exhaustive ».
FÉVRIER:
MARS :
Mardi 17 :
Mardi 3 :
> Comité des partenaires
institutionnels stratégie
culture du Pays Marennes
Oléron
Mercredi 18 :
> Conseil communautaire
> Permanence avec des
administrés
Jeudi 19 :
> Conseil au Pays
Marennes Oléron
> Assemblée Générale de
l’association Port de
Plaisance
Mardi 24 :
Mardi 10 :
> Participation à la
signature du contrat local
de santé de la
communauté de
communes de l’Ile
d’Oléron
> Comité de pilotage
d’animation Natura 2000 à
Saint-Sornin
> Réunion avec les adjoints
en mairie
> Réunion club de football
au collège
> Accueil du Président
France Québec à Hiers
Brouage
> Déjeuner au collège de
Marennes avec la direction
> Réunion avec les adjoints
en mairie
> Club d’entreprises du
Pays Marennes Oléron
Mercredi 25 :
Mercredi 11 :
Vendredi 27 :
> Assemblée Générale
Fédération
Départementale des
Groupements de Défense
contre les Organismes
Nuisibles 17
Briques alimentaires
Un doute, une question ?
Dimanche 8 :
> Commission permanente
au conseil général
> Commission
d’Aménagement à la
Communauté de
communes de l’Ile
d’Oléron
Emballages
métalliques
Samedi 7 :
Vendredi 20 :
Jeudi 26 :
Emballages en
carton
> Réunion de travail avec
les services du
Département pour le
projet d’aménagement du
carrefour de la zone du
Gua
> Assemblée Générale des
Chasseurs de Tonne
> Banquet de l’ACCA à
Saint-Sornin
> Réunion de travail avec
la régie des déchets de la
Communauté de
communes du Bassin de
Marennes
TRI SÉLECTIF
^
FRANCOPHONIE
Rencontres
francophones :
une première
édition avec vous !
Les premières rencontres francophones de
Marennes Oléron auront lieu du 22 au 25
avril prochain, à la Maison des Initiatives et
des Services. Trois jours pour échanger des
idées et faire émerger des actions de coopération concrètes.
> Bilan du Programme
d’Intérêt Général Habitat
de la Communauté de
communes du Bassin de
Marennes
> Permanence avec des
administrés
Les rencontres francophones, sont dédiées aux
questions de développement local des territoires
francophones. Ouvert au public, ce rendez-vous est
l’occasion de défendre collectivement les bienfaits
des échanges et de la coopération, au travers de
débats et de confrontation des pratiques qui ont
lieu sur les territoires francophones. Ateliers thématiques, formation mais aussi concert et visite du
patrimoine. Inscrivez-vous pour échanger vos idées
et pour le plaisir des rencontres !
Jeudi 12 :
> Visite de la ferme
Chagneau à Saint-JustLuzac
> Réunion à Marennes
avec le directeur
départemental du service
d’incendie
Samedi 14 :
> Inauguration de la salle
des fêtes Saint-Denis
d’Oléron
> Puce des couturières
> Rencontre écrivain à la
Médiathèque
Tout le programme détaillé sur : www.francophonie-marennesoleron.fr
Inscriptions à la formation du 22 avril :
http://www.maisondeselus.fr/condorcet-formation/catalogue-de-formations/
)
Deux nouvelles
associations
VIE ASSOCIATIVE
Protection de l’environnement, c’est le dénominateur commun de
ces deux associations récemment créées. Elles rejoignent ainsi le
tissu associatif marennais déjà bien dynamique. Bienvenue à elles !
« l’Éveil de la nature » sensibilise ses adhérents et le
public à la découverte et à la protection de la nature. Elle
a pour projet d’organiser des sorties découverte de la
nature au bord du littoral, en forêt dans les marais, des
ateliers autour de la nature (fabrication de cerf-volant,
teinture végétale, …) et d’autres activités pédagogiques
à découvrir sur le site Internet.
Contact : Fanny Rétif au 06 49 09 89 86
Site Internet : http://leveildelanature.wix.com
« Passion pêche » a pour objectif d’organiser des rencontres entre pêcheurs de loisir, mais pas que, puisqu’elle
propose des événements ou actions visant à sensibiliser
les usagers sur la nécessité de préserver la ressource
halieutique*, le biotope et le milieu aquatique en s’associant avec des associations spécialisées dans ce domaine.
Elle s’autorise à participer à toute manifestation en
faveur de la protection de l’environnement.
Contact : Alain Brimont au 06 16 55 85 56
* halieutique : science de l’exploitation des ressources vivantes aquatiques.
^
Réunion du 17 décembre 2014
Absents : Francette LELOUP - Aurélie BRETIN
Absents ayant donné pouvoir : Fabien FONTENEAU - Muriel TRICOT - Bertrand
PIQUES
Madame Claude BALLOTEAU est désignée secrétaire de séance à l'unanimité.
En ce qui concerne le procès-verbal de la réunion du 24 novembre dernier, Monsieur
le maire souhaite faire une remarque :
A la question de Monsieur BEGAUD sur l'application de la Taxe d'aménagement sur les
logements qui seront réalisés sur le secteur de la Marquina, il lui avait été répondu que
cette taxe serait applicable. Une correction doit être apportée à cette réponse. En effet,
dans le dossier de création de la Z.A.C, il est dit que les constructions, réalisées dans le
cadre de la Z.A.C, seront exonérées de la part communale de la Taxe d'aménagement.
Le procès-verbal, après cette remarque, est soumis au vote du conseil municipal. Il est
adopté à l'unanimité.
Monsieur le maire donne ensuite lecture de l'ordre du jour.
• INTERCOMMUNALITÉ
- Il est pris acte de la présentation faite par Monsieur Laurent SCHNELL, chargé
de mission au sein du Pays Marennes-Oléron, du Système d'Information
Géographique (SIG) et de l'Observatoire territorial, deux outils que le Pays
Marennes-Oléron met au service des collectivités dudit Pays.
Monsieur SCHNELL explique que le S.I.G est un système d'information conçu pour
recueillir, stocker, traiter, analyser, gérer et présenter tous les types de données
spatiales et géographiques. Il est utilisé notamment, par les collectivités territoriales,
dans le domaine de l'aménagement du territoire, la gestion des infrastructures et des
réseaux. Depuis plusieurs années, le Syndicat Mixte du Pays Marennes Oléron et les
collectivités du territoire, mènent une politique volontariste autour de l’information
géographique : numérisation du cadastre en 2006, recrutement d’un ingénieur
territorial en 2007, premier outil mis en place dès 2007, puis un second en 2014, et
plusieurs extensions sont d’ores et déjà prévues. Concrètement, cet outil de
webmapping (extranet cartographique sécurisé) est maintenant déployé depuis 7 ans
dans toutes les communes et EPCI du Pays Marennes-Oléron, et compte aujourd’hui
plus de 130 utilisateurs qui ont déployé de fortes habitudes d’utilisation.
Il informe qu'un nouveau S.I.G a été mis en place il y a 3 à 4 mois, le coût de 120
000,00 € comprenant l'acquisition du logiciel, les frais de formation,…
Ce S.I.G est au service des 2 communautés de communes, soit 15 communes.
La participation pour la maintenance et l'hébergement pour la commune de Marennes
s'élève à 3 727,00 €, soit 0,665 € par habitant.
Monsieur SCHNELL fait la présentation du portail cartographique qui comprend 3
éléments : le S.I.G collectivité, Marennes-Oléron à la carte et l'Observatoire
territorial.
Il présente l'intérêt d'un tel outil par diverses démonstrations sur les zonages
environnementaux, le P.L.U,…
Il souligne que le S.I.G se traduit par 1 000 connexions par mois, 50 personnes ayant
été formées par le Pays Marennes-Oléron.
Monsieur SCHNELL présente ensuite l'Observatoire territorial. Depuis 2005 et la
mise en place du SCoT, le Pays Marennes-Oléron considère comme nécessaire de
développer des pratiques liées à l’Observation territoriale. Cet intérêt a abouti au
recrutement d’une personne dédiée à cette thématique à la fin 2011. Le dispositif
mutualisé, au service des élus, a pour objectif de suivre l’évolution du territoire, d’en
orienter les politiques publiques et d’en évaluer les actions à travers notamment les
différents documents de planification (SCoT, PLH, PLU, etc…).
Afin de répondre le plus précisément possible aux besoins de ses utilisateurs (chargés
de missions, élus), des groupes de travail ont été organisés pour détecter les
problématiques territoriales et les indicateurs statistiques ou géographiques
permettant d’y répondre. Ce premier travail a rassemblé plus de 50 personnes de plus
de 30 structures différentes.
La valorisation de ce patrimoine d’indicateurs s’est ensuite faite via l’acquisition d’un
outil mutualisé à l’échelle de la Charente Maritime : cartObs, accessible sur le portail
cartographique du Pays Marennes. L’achat de cet outil a aussi permis la création d’un
réseau départemental afin de développer les pratiques sur l’Observation dans les
territoires de Charente Maritime. Le Pays Marennes Oléron est copilote de cette
démarche.
• TARIFS PUBLICS 2015
- A l'unanimité, il est décidé de fixer :
• Les tarifs publics communaux pour l'année 2015 :
Monsieur DESHAYES souligne que les tarifs proposés pour 2015 ont été établis en
tenant compte des éléments suivants :
- un contexte économique difficile ;
- la volonté de la commune de maintenir à leur niveau les taux d'imposition ;
- l'encadrement des dépenses de fonctionnement malgré le coût de la viabilisation
et l'intégration des lotissements ;
- des investissements incontournables comme la voirie, le CAL, les vestiaires du
Stade Chasseloup-Laubat, l'aménagement de locaux pour les rythmes scolaires,
diverses opérations.
Il souligne par ailleurs que tout ce qui touche les familles, comme la restauration
scolaire, la garderie scolaire, ne fait pas l'objet d'augmentation des tarifs.
Monsieur SAUNIER demande des explications sur le blocage des prêts prévu à la
médiathèque quand il y a un retard pour le retour des prêts. Il demande s'il y a des
pénalités financières.
Monsieur DESHAYES précise qu'il n'y a pas de pénalités financières en cas de retard.
Madame BALLOTEAU souligne qu'avec le logiciel utilisé à la médiathèque, on sait quand
il y a un retard de prêt.
Monsieur SAUNIER note que pour les tarifs d'utilisation de l'Estran, il est indiqué que
les agents sont en attente de formation. Il demande si l'intervention de l'agent
communal sera payante lorsque l'agent aura été formé.
Madame BALLOTEAU explique qu'en 2014, il y a eu formation d'un agent.
Monsieur DESHAYES ajoute que la commune complète actuellement la formation de
deux agents. Toutefois, elle n'est pas en mesure de vendre leurs prestations. Quand une
association n'aura personne, la commune pourra alors proposer de louer la salle avec la
mise à disposition du personnel. Lorsque les agents seront formés, il sera mis en place
un tarif spécial pour payer l'intervention des agents.
Madame BALLOTEAU explique que lorsque la Coupe d'Or organise ses spectacles à
Marennes, elle vient avec ses propres techniciens. Lorsqu'il y a d'autres spectacles,
comme le gala de danse, les agents de la commune sont capables de gérer.
• Les tarifs du port de plaisance pour l'année 2015 :
Monsieur DESHAYES précise que les tarifs du port de plaisance ont été établis en
prenant en compte la situation comptable du port de plaisance pour l'année 2014, le
coût à venir du traitement des déchets nautiques et les travaux prévisibles. Il rappelle
qu'il y a eu en 2014, une augmentation de 30 % des tarifs, ce qui a permis de supporter
une partie des travaux de l'aire de grutage et de carénage. Il fait observer que l'année
2014 a été amputée de 4 mois de fonctionnement de grutage. Il souligne que de
nouvelles taxes ont été créées :
-
la taxe pour une absence de longue durée,
la taxe de stationnement trimestriel,
la taxe de stationnement sur ber.
Monsieur SAMZUN demande, en ce qui concerne les carénages, pourquoi il n'est pas
institué des tarifs dégressifs en fonction des périodes creuses, pour étaler les
carénages.
Monsieur DESHAYES informe que l'institution de tarifs dégressifs n'a pas été demandée
par les plaisanciers. Il souligne que le port n'a, jusqu'à présent, jamais refusé de réaliser
un carénage. La situation sera réexaminée s'il y avait un problème. Il fait observer que
l'agent responsable du port gère les carénages de façon méticuleuse.
Monsieur SAMZUN demande combien de personnes utilisent l'équipement
nouvellement créé, l'objectif étant de mutualiser l'équipement.
Monsieur DESHAYES note que le port n'a pas suffisamment de recul pour le moment.
Monsieur SAMZUN souligne que le port pourrait forfaitiser le carénage dans le
montant de la Taxe de stationnement.
Monsieur BARON fait observer que trois plaisanciers continuent de caréner en
dehors du port de Marennes, de façon traditionnelle. Toutefois, avec la nouvelle grue,
le port a récupéré le plus gros bateau actuellement dans le port.
Monsieur DESHAYES fera faire le point.
Monsieur BARON souligne qu'il y a eu 360 manœuvres depuis le démarrage de la
nouvelle grue.
Monsieur SAMZUN demande si le tarif est le même quand un plaisancier vient de
l'extérieur.
Monsieur DESHAYES répond qu'il y a deux tarifs, l'un pour les plaisanciers du port, l'autre pour les extérieurs.
Monsieur SAUNIER demande si la grue va générer des recettes complémentaires.
Monsieur DESHAYES souligne qu'au budget il avait été inscrit en recettes 15 000,00 €.
On va atteindre ces 15 000,00 € avec 4 mois de fonctionnement en moins.
• Les tarifs du port ostréicole pour l'année 2015 :
Monsieur DESHAYES souligne que compte tenu des difficultés actuelles des
professionnels de l'ostréiculture, il est proposé de ne pas augmenter les taxes les
concernant.
• MARENNES PLAGE
- A l'unanimité :
• Il est émis un avis favorable sur le marché de travaux de renforcement du cordon
dunaire à passer, conformément à l'article 28 du Code des Marché Publics, avec la
S.A.R.L. POSTEAU, pour le coût de 5 450,00 € HT soit 6 540,00 € TTC.
Monsieur SAMZUN demande s'il est prévu le curage du bassin de baignade.
Monsieur DESHAYES précise que cette opération sera réalisée au printemps prochain.
Madame BALLOTEAU fait part de la demande du CNPA, que les travaux de curage
soient réalisés avant le lancement de l'activité de la voile scolaire.
Monsieur SAMZUN demande si le bassin de baignade a fait l'objet d'un curage l'année
passée.
Monsieur DESHAYES rappelle que cette opération a eu lieu il y a deux ans.
Monsieur SAMZUN souligne que l'absence de curage cette année explique peut-être
le développement des algues et la couleur particulière de l'eau du bassin.
Madame BALLOTEAU estime qu'il s'agit d'un phénomène d'eutrophisation.
Monsieur BEGAUD demande quand Marennes Plage bénéficiera-t-elle d'une véritable
protection du cordon dunaire et de l'avenue William Bertrand. Il note que le sable est
pris sur la dune en voie de végétalisation pour recharger le cordon dunaire.
Monsieur DESHAYES explique que le sable se déplace chaque année de l'endroit où on
le dépose à l'endroit où on le prend. On va prendre le sable sur les côtés. On va voir comment le cordon dunaire va résister avec les 3 500 m3 de sable. Il rappelle que les travaux, dans le cadre du PAPI, devraient être réalisés en 2017.
Monsieur le maire précise qu'il est nécessaire, pour que le PAPI soit mis en place, qu'il y
ait une labellisation de l'État. Il souligne qu'il y aura également élaboration du PPRN dans
quelques années.
MonsieurTRANCHANT fait observer que les travaux de renforcement du cordon dunaire
sont réalisés chaque année en accord des services et sous le contrôle de la Direction
Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) et du Conseil Général.
Monsieur BARTHELEMY souligne qu'en cas de forte marée, la mer passe par-dessus.
Il note que l'année dernière, des pieux ont été mis en place sur la partie nord du
cordon dunaire. Il estime que c'est peut-être la solution.
Monsieur le maire explique que, côté avenue William Bertrand, la commune n'a pas le
droit de rehausser tant que le PAPI ne sera pas labellisé. Il rappelle que, juste après l'épisode Xynthia, la commune a pu bénéficier, grâce à l'intervention de l'armée, d'un rechargement avec rehaussement du cordon. Depuis, à chaque intervention, la DDTM contrôle
les travaux réalisés par la commune. En ce qui concerne les méthodes douces, il convient
d'analyser les techniques à utiliser.
• Il est sollicité une subvention du Conseil général pour les travaux de
renforcement du cordon dunaire, au titre de l'aide départementale aux travaux de
défense contre la mer.
• CULTURE
- A l'unanimité, il est passé une convention de partenariat avec le Théâtre de la
Coupe d'Or afin de permettre aux agents de la médiathèque d'encaisser et de
reverser à la Coupe d'Or les recettes de billetterie des spectacles programmés à
Marennes.
Monsieur SAUNIER demande quelle est la durée de la convention.
Madame BALLOTEAU répond que cette convention s'appliquera tout le temps du partenariat avec le Théâtre de la Coupe d'Or, en ce qui concerne la programmation des spectacles.
Monsieur SAUNIER souligne qu'il n'y a donc pas de durée précise.
Madame BALLOTEAU précise que la convention de partenariat passée avec la Coupe
d'Or pour la programmation des spectacles est conclue jusqu'en juin 2015.
Monsieur DESHAYES explique que cette convention pour la réservation de spectacles à
la médiathèque s'appliquera pour les spectacles de 2015. Elle sera renouvelable en fonction du renouvellement de la convention de partenariat pour la programmation.
Monsieur SAUNIER demande si un prix est réservé aux adhérents de la médiathèque.
Madame BALLOTEAU confirme qu'un prix spécial est réservé aux adhérents de la
médiathèque.
• URBANISME
- A l'unanimité, il est décidé de considérer la commune de Marennes comme
un territoire toujours contaminé par les termites.
Monsieur BARTHELEMY souligne que certaines barrières de protection à la plage
sont rongées par les termites, ce qui démontre la présence de termites à Marennes.
• PATRIMOINE COMMUNAL
- A l'unanimité, il est décidé de prendre en charge la main levée de
352,00 € TTC grevant actuellement deux parcelles cadastrées section BP n° 166 (26
T rue Marceau) et 168 (L'Arceau), d'une surface de 70 ca, appartenant à Monsieur
Philippe CONIL, domicilié 2 rue du Vieux Port à Bourcefranc-le-Chapus, que la
commune envisage d'acquérir à titre gracieux.
Monsieur SAUNIER demande si cette acquisition a pour but de faciliter l'accès aux
terrains situés à l'arrière.
Monsieur FROC explique que c'est pour accéder de l'autre côté de la voie ferrée. Il s'agit
d'une régularisation.
• PERSONNEL COMMUNAL
- A l'unanimité, il est créé un poste d'adjoint administratif de 1ère classe à
temps complet à compter du 1er février 2015, dans le cadre du recrutement de la
personne chargée de remplacer Annie SIMON qui part à la retraite.
CONSEIL MUNICIPAL
Monsieur SAUNIER demande si le grade actuel de la personne assurant le secrétariat
du maire est supérieur à celui de la personne qui va être recrutée.
Monsieur DESHAYES répond qu'en effet le grade actuel est supérieur.
Monsieur SAMZUN demande s'il y aura suppression du poste après le recrutement.
Monsieur DESHAYES confirme qu'il y aura suppression du poste actuel au tableau des
effectifs.
• COMPTABILITÉ - FINANCES
- A l'unanimité :
• Il est procédé aux virements de crédits suivants, sur le budget de la commune :
⇨ Section de fonctionnement - dépenses :
- 2 813,00 € de l'article 60633 - fourniture voirie - chapitre 011,
à l'article 7391172 - dégrèvement de taxe d'habitation sur les logements vacants chapitre 014.
⇨ Section d'investissement - dépenses :
- 1 100,00 € de l’article 2315 – installation - opération 103 - bâtiments
communaux,
à l’article 2183 - matériel bureau - opération 103 - bâtiments communaux.
- 2 100,00 € de l’article 2152 - installation voirie - opération 14 - ateliers
municipaux,
à l’article 2188 - autres acquisitions - opération 109 - voirie communale.
• Il est décidé d'amortir de façon linéaire, les biens récemment acquis par la
commune, pour un montant total de 27 718,83 € TTC selon des durées diverses.
• PORTS
- A l'unanimité, il est procédé à l'ouverture des crédits suivants :
• Port ostréicole :
⇨ Section de fonctionnement :
Dépenses :
article 6811 - dotation aux amortissements ..................................................+ 2 530,00 €
Recettes :
article 777 - quote-part des subventions ........................................................+ 2 530,00 €
⇨ Section d'investissement :
Dépenses :
article 13912 - régions.............................................................................................+ 586,00 €
article 13913 - département...............................................................................+ 1 864,00 €
article 13916 - autres .................................................................................................+ 80,00 €
Recettes :
article 28153 - installation...................................................................................+ 2 530,00 €
• Port de plaisance :
⇨ Section de fonctionnement :
Dépenses :
article 6811 - dotation aux amortissements ..................................................+ 2 800,00 €
Recettes :
article 777 - quote-part des subventions ........................................................+ 2 800,00 €
⇨ Section d'investissement :
Dépenses :
article 13911 - État...................................................................................................+ 445,00 €
article 13912 - régions.........................................................................................+ 1 418,00 €
article 13913 - département ..................................................................................+ 851,00 €
article 13916 - autres .................................................................................................+ 32,00 €
article 13917 - budget communautaire..................................................................+ 54,00 €
Recettes :
article 28131 - bâtiments ....................................................................................+ 2 500,00 €
article 28153 - installation ......................................................................................+ 100,00 €
article 28157 - agencement ....................................................................................+ 200,00 €
• QUESTIONS DIVERSES
⇨ Monsieur BARTHELEMY évoque la présence des chenilles processionnaires. Des
pièges sont installés habituellement. Il demande si la commune dispose des résultats
de cette opération.
Monsieur le maire informe que la commune ne mène pas d'action particulière pour le
moment. La commune examinera à quel moment elle devra mettre les pièges.
⇨ Monsieur SAMZUN souhaite évoquer le projet d'écotaxe. Il souligne que les
communes de l'Ile d'Oléron viennent de délibérer. Il demande si les communes
limitrophes vont elles aussi délibérer.
Monsieur le maire ne souhaite pas débattre sur ce dossier à chaud. Il ne souhaite pas
les excès de langage. Il s'agit d'un sujet sensible. Il convient de disposer de tous les éléments pour en parler. Il informe le conseil de la procédure à suivre. Une délibération de
la Communauté de Communes de l'Ile d'Oléron a été prise, demandant au Conseil général de se saisir de ce dossier d'écotaxe. Il fait observer qu'actuellement, il n'y a plus un
projet d'envergure qui arrive à son terme sans que des problèmes ne soient soulevés. Le
projet d'écotaxe sera peut être examiné en commission générale, par la commune. Il souligne que sa position sur cette écotaxe est connue. Il est contre. Il espère que tout le
monde partagera sa position.
⇨ Monsieur SAMZUN rappelle qu'il a été validé la création d'un office de tourisme
à l'échelle de Marennes-Oléron. Il donne lecture d'un article paru dans le Littoral du
12 décembre dernier qui fait part de ce qu'espère l'Ile d'Oléron, au niveau touristique,
avec le péage. Il a du mal à imaginer que cet office du tourisme puisse désormais
présenter un intérêt pour les communes du continent.
Monsieur le maire se pose de très nombreuses questions sur ce projet d'éco taxe. Il souhaite que cela soit examiné avec sang-froid et fermeté. Il note que la méthode n'est pas
bonne.
⇨ Monsieur SAUNIER donne lecture d'une lettre par laquelle il est demandé, par la
voix du Père Noël, notamment, la mise en place de jeux au jardin public et la réfection
des quais route de Badauge.
• INFORMATIONS
Monsieur le maire fait part des informations suivantes :
- Il y a eu l'inauguration du salon de coiffure rénové et de la cave à vin.
- Les élections professionnelles se sont déroulées le 3 décembre dernier. En ce qui
concerne le personnel communal, il n'y avait qu'une seule liste.
- Monsieur le maire remercie ceux qui ont participé au Téléthon les 6 et 7
décembre.
- Le 9 décembre, la commune a accueilli à la Maison des Initiatives et des Services
(MIS), le conseil d'administration de l'EPF, ainsi que la Préfète de région, et le directeur
de la DREAL.
- Le 20 décembre prochain sera attribué à Marennes, le prix Hortense Dufour.
La séance est levée à 21 h 55.
^
Réunion du 2 février 2015
Absents ayant donné pouvoir : Martine FARRAS, Catherine
BERGEON, Karine PINEAU, Jacky BARTHELEMY, Jacqueline
JOHANNEL, Marcel BEGAUD
Absent : Bruno SAMZUN
Monsieur le maire présente ses vœux à l'occasion de cette
première réunion de conseil municipal de l'année 2015 à l'ensemble
du conseil municipal.
Madame Claude BALLOTEAU est désignée secrétaire de séance à
l'unanimité.
Monsieur le maire donne lecture de l'ordre du jour. En ce qui
concerne le procès-verbal de la dernière réunion du 17 décembre
2015, il demande aux conseillers municipaux s'ils ont des remarques
à formuler.
Monsieur SAUNIER souhaite faire deux remarques :
- en ce qui concerne le paragraphe relatif à la culture, il est
évoqué dans le compte rendu la convention de partenariat passée
avec le Théâtre de la Coupe d'Or afin de permettre aux agents de
la médiathèque d'encaisser et de reverser à la Coupe d'Or les
recettes de billetterie des spectacles programmés à Marennes. Il
souhaiterait disposer de la convention ;
Monsieur le maire va la transmettre à tous les conseillers municipaux
dans les meilleurs délais.
- en ce qui concerne la question diverse relative à l'écotaxe sur
l'Île d'Oléron, il rappelle que dans le compte rendu, le maire dit que
ce projet d'écotaxe sera peut-être examiné en commission générale
par la commune. Il demande s'il y aura bien une commission
générale.
Monsieur le maire souligne qu'il s'agit plus d'une question diverse que
d'une observation sur le procès-verbal. Il informe qu'il a adressé au
début du mois de janvier au président de la Communauté de
Communes de l'Île d'Oléron une lettre dans laquelle il exprime son
souhait d'avoir des réponses aux questions légitimes que la commune
de Marennes se pose. Il a rencontré le président de la Communauté
de Communes de l'Île d'Oléron au cours d'une des réunions à la
Maison des Initiatives et des Services et a évoqué son courrier. Le président de la communauté de communes lui a répondu qu'il avait bien
reçu sa lettre. Il n'a toutefois pas répondu expressément aux questions
posées dans le courrier. Il confirme qu'il y aura bien une commission
générale lorsque la commune disposera des éléments.
Monsieur le maire a adressé également un courrier au président du
Conseil général suite à une réunion à huis clos organisée par la
Communauté de Communes de l'Île d'Oléron, en présence de trois
agents du Conseil général, afin de savoir ce qui avait été dit au cours
de cette réunion. Le président du Conseil général lui a répondu qu'il y
avait bien eu une réunion avec trois agents du Conseil général.
Toutefois, ces derniers n'auraient présenté aucun document relatif à
cette écotaxe. Il précise qu'il n'y aura aucune décision du Conseil général avant le renouvellement de celui-ci.
Il informe par ailleurs que l'ensemble des résidents principaux de l'Île
d'Oléron a reçu un courrier du président de la Communauté de
Communes de l'Île d'Oléron sur l'écotaxe. Il confirme que les conseillers municipaux devront débattre de ce dossier en commission générale.
Après ces remarques, le procès-verbal est soumis au vote du
conseil municipal. Il est adopté à l'unanimité.
• TARIFS PUBLICS COMMUNAUX 2015
- A l'unanimité :
 Il est décidé de modifier la délibération sur les tarifs publics
2015 en date du 17 décembre 2014 afin de corriger la présentation
des tarifs des thés dansants et des cautions et de revoir les tarifs
pour la pose d'un échafaudage sur le domaine public.
Monsieur DESHAYES rappelle que le but de la tarification des échafaudages est de limiter la présence excessive des échafaudages dans
les rues.
Monsieur SAUNIER demande quelles difficultés la commune a
rencontrées.
Monsieur DESHAYES explique que lors de l'application des tarifs votés
le 17 décembre dernier, les entreprises ont souligné que les chantiers
duraient plus de huit jours et que les tarifs fixés au-delà de huit jours
étaient excessifs.
Monsieur SAUNIER fait observer que cette proposition de
modification va alléger le coût des entreprises.
Monsieur DESHAYES souligne que cela va alléger aussi le coût pour
les clients car les entreprises répercutent les tarifs de pose des échafaudages sur les particuliers.
 Il est loué la salle du premier étage du centre d'animation et de
loisirs au Cercle Marennais de Yoga, représenté par Madame
Michèle GAUDIN, pour l'année 2015, pour le prix de 500,00 € et
passé une convention de mise à disposition de la salle du centre
d'animation et de loisirs avec le Cercle Marennais de Yoga.
• VIE ASSOCIATIVE
- A l'unanimité, il est accordé :
 une avance sur subvention aux associations suivantes :
10 000,00 € au Comité des fêtes ;
1 500,00 € au Vélo-Club du canton de Marennes ;
 une subvention de 3 500,00 € à la coopérative de l'Ecole
élémentaire Henri-Aubin pour permettre à plusieurs classes
d'effectuer des voyages scolaires.
Monsieur SAUNIER souligne que l'avance sur subvention accordée
au comité des fêtes est évidente. En ce qui concerne le Vélo-Club
du canton de Marennes, il demande ce qui justifie cette avance.
Monsieur MOINET informe que la course cycliste organisée par le
vélo-club aura lieu en avril prochain. Par ailleurs, l'association doit faire
face aux dépenses des licences en début d'année.
Monsieur SAUNIER demande si cette association bénéficie d'autres
subventions.
Monsieur MOINET confirme que l'association bénéficie d'autres subventions.
Monsieur le maire informe qu'il a rencontré les membres de l'association. Il les a invités à rencontrer la communauté de communes car
cette association se situe à une échelle cantonale. Elle a un niveau de
compétition qui nécessite qu'elle passe un cap. Ses collègues de la
communauté de communes vont en discuter.
Monsieur SAUNIER fait observer que dans le nom de l'association,
il y a canton de Marennes.
Monsieur le maire estime qu'il est logique que cette association soit
traitée à l'échelle intercommunale.
• CULTURE
- A l'unanimité :
 Il est inscrit au budget de l'exercice en cours une somme de
4 227,00 € correspondant à l'organisation d'une classe chanson
avec l'artiste québécois Bori.
Madame BALLOTEAU souligne que la commission "culture" a émis un
avis favorable sur ce projet. Elle explique que Bori a déjà rencontré les
enfants en décembre et janvier derniers. L'artiste va travailler sur un
album pour enfants. Des ateliers sur l'écriture de textes et de musique
vont être organisés. Le 21 mai, les enfants se produiront.
 Il est sollicité une subvention de la région de 2 000,00 € au titre
du contrat régional de développement durable 2014-2016, pour le
projet Bori.
 Il est passé une convention d'accueil de spectacles en commun
avec le Théâtre de la Coupe d'Or pour l'organisation de divers
spectacles jusqu'à juin 2015.
Madame BALLOTEAU informe que la commission "culture" a émis un
avis favorable sur la programmation de ces spectacles.
Monsieur SAUNIER demande si le conseil municipal vote le budget
de chaque spectacle.
Madame BALLOTEAU confirme qu'il s'agit de voter le budget de
chaque spectacle.
Monsieur SAUNIER souhaiterait que dès que la programmation des
spectacles est établie, elle soit présentée au conseil municipal.
Madame BALLOTEAU présentera la saison culturelle dès qu'elle sera
arrêtée.
• AERODROME
- A l'unanimité, il est loué à Monsieur Johnny GUERIN,
domicilié 11, rue Aristide Maillol à Saint-Sulpice de Royan (17200),
une partie de terrain (420 m2) situé le long de la piste de
l'aérodrome pour le prix annuel de 907,20 €, soit 2,16 € le mètre
carré, et passé un bail de location avec Monsieur GUERIN.
Monsieur SAUNIER demande où sont situés ces terrains par
rapport à l'aéro-club.
Monsieur MOINET précise qu'ils sont situés dans le prolongement des
bâtiments existants à l'est.
• PATRIMOINE COMMUNAL
- A l'unanimité, il est cédé gratuitement au Syndicat des Eaux
de la Charente-Maritime les petites parcelles communales sur
lesquelles sont implantés des postes de refoulement (parcelle BA n°
107, 15 m2 ; parcelle BB n° 69, 10 m2 ; parcelle AY n° 34 p, 20 m2 ;
parcelle BE n° 13p, 20 m2).
Monsieur SAUNIER demande ce qu'il reste comme compétences
au Syndicat Intercommunal Marennes-Bourcefranc.
Monsieur le maire informe que le syndicat intercommunal a comme
compétences la piscine et l'entretien de la plage.
Monsieur SAUNIER souligne que pourrait se poser la question du
transfert de compétences à la communauté de communes.
Monsieur le maire explique que ce transfert avait été proposé à la
communauté de communes qui l'a refusé, toutes les communes
n'étant pas concernées par cette compétence. Il souligne que la préfète, qui a examiné la liste des syndicats, n'a pas fait d'observation
particulière sur le syndicat intercommunal. Il y a quelque temps, il avait
été envisagé que Saint-Just-Luzac fasse partie du syndicat intercommunal car la commune rejette ses effluents dans la station d'épuration de Marennes-Bourcefranc. Cela ne s'est pas fait à l'époque.
Monsieur le maire informe que pour l'instruction des permis de
construire, une mutualisation va se faire au niveau de la communauté
de communes. La commission de mutualisation, au sein de la communauté de communes, va se saisir des questions de mutualisation. La
mutualisation ne signifie pas que toutes les communes sont concer-
CONSEIL MUNICIPAL
nées.
• DIVERS
- A l'unanimité, il est passé une convention avec la SPA de
Saintes pour l'accueil des animaux errants sur la commune, la
participation de la commune pour l'année s'élevant à 1 464,21 €.
• PERSONNEL COMMUNAL
- A l'unanimité, il est procédé à la suppression de deux postes
d'ATSEM 1ère classe à temps complet suite à des changements de
grade.
• COMPTABILITE - FINANCES
- A l'unanimité :
 Il est procédé, par anticipation, à l'ouverture des crédits
suivants, en section d'investissement, sur le futur budget 2015 :
- dépenses : article 2315 - chapitre 041 ......................+ 5 966,00 €
- recettes : article 238 - chapitre 041 ..........................+ 5 966,00 €
 Il est supprimé la régie de recettes pour les horodateurs.
Monsieur SAUNIER demande la confirmation que le stationnement
reste bien limité à une demi-heure.
Monsieur DESHAYES le confirme. Il souligne que les places minutes
mises en place dans le centre-ville marchent bien.
Monsieur le maire informe que la commune travaille actuellement sur
le stationnement dans le centre-ville afin de créer des places de parking.
• VOIRIE COMMUNALE
- A l'unanimité, il est décidé d'intégrer dans la voirie
communale les voiries des lotissements "La Boirie 1" et "La
Boirie 2".
Monsieur le maire souligne qu'il est demandé au conseil municipal de
donner son accord de principe, avant dernière étape avant l'intégration de tout lotissement présentant la garantie que dans les dix prochaines années, il ne sera pas demandé à la commune de réaliser des
travaux dans ce lotissement. Il rappelle que l'action d'intégrer les lotissements dans la voirie communale a été engagée dans le mandat précédent. Il souligne que dès lors que l'intégration a été réalisée, l'entretien des espaces verts, le passage de caméra et l'entretien des réseaux
reviennent à la charge de la commune. Il informe qu'il reste encore des
lotissements pour lesquels la demande d'intégration a été présentée à
la commune, mais n'a pas encore été validée par le conseil municipal : soit parce que les colotis n'ont pas accepté de réaliser les travaux demandés par la commune, soit parce que la commune est en
attente de l'amélioration de l'existant et que soient réalisés des aménagements de surface. Il rappelle que pour les lotissements "Les
Saulniers 1, 2 et 3", ça a bien fonctionné. Pour "La Boirie 1 et 2", les
colotis ont été compréhensifs.
Monsieur MOINET précise que pour "La Boirie 1", les travaux ont été
réalisés. Pour "La Boirie 2", il fallait que les réseaux d'assainissement
soient conformes. Cela a demandé du temps. Le syndicat des eaux a
donné son accord.
Monsieur le maire rappelle que la commune a intégré récemment
dans la voirie communale les lotissements "Bonsonge" et "Les
Ostréicoles".
• QUESTIONS DIVERSES
- Monsieur SAUNIER rappelle que M. Thomas GABILLAUD
devait faire une restitution de son voyage, le conseil municipal lui
ayant attribué une subvention pour ce voyage.
Monsieur le maire va demander à M. GABILLAUD de procéder à la
restitution de son voyage.
- Monsieur SAUNIER informe qu'au niveau du cordon dunaire,
côté océan, on peut observer la présence de grosses pierres, des
plaques de goudron, des amas de glaise, etc.
Monsieur DESHAYES informe que les travaux de renforcement du cordon dunaire doivent reprendre cette semaine.
- Monsieur SAUNIER indique que sur le cordon dunaire, à
hauteur du tuyau d'évacuation, il y a un trou donnant accès aux
pompes qui n'est pas signalé.
Monsieur le maire va faire examiner cette question par les services.
- Monsieur SAUNIER souligne que le gros bac situé à l'angle de la
rue Dubois-Meynardie et la rue Pasteur masque la vue. Il note que,
à partir de la rue du Commandant Lucas, le tronçon de la rue
Dubois-Meynardie jusqu'à la rue Pasteur ne se situe plus en zone
20. Or des vélos roulent en sens inverse dans ce tronçon de rue. Il
pourrait y avoir un problème.
- Monsieur le maire informe qu'une visite du chantier de l'hôpital sera
organisée au printemps.
- Monsieur SAUNIER demande si la réglementation impose la
mise en place d'un panneau pendant les travaux sur une maison.
Monsieur MOINET informe qu'en cas de permis de construire, il faut
mettre le panneau deux mois avant les travaux et pendant les travaux.
La séance est levée à 21 h 00.
ù
DOSSIER
BILAN FINANCIER 2014 ET PERSPECTIVES 2015
Le conseil municipal, réuni le 11 mars dernier a voté le
compte administratif de l’année passée à l’unanimité.
Quelques enseignements à retenir : des finances saines
qui permettent de dégager un solde de fonctionnement de 1,8 million et de supporter la baisse des dotations de l’État en 2014 et 2015. Ces résultats permettront de maintenir les projets d’investissement cette
année, sans augmenter les taux d’imposition gelés pour
la 5e année consécutive. Présentation des grandes
lignes du bilan financier 2014 et des perspectives 2015.
BILAN FINANCIER TRÈS FAVORABLE EN 2014 :
UNE GESTION SAINE ET MAÎTRISÉE
Le compte administratif 2014 retrace les dépenses et les
recettes qui ont effectivement été réalisées en 2014. Sans
entrer dans le détail, le bilan financier de la ville pour 2014
dégage un solde global positif de 1 252 737,64€ :
FONCTIONNEMENT
Dépenses
4 362 984,89€
6 175 063, 31€
Recettes
Excédent de
+ 1 812 078,42€
INVESTISSEMENT
Dépenses
Recettes
Reste à réaliser
Dépenses
Recettes
Déficit de
Solde global
2 960 515,49€
2 694 774,71€
Permet d’assurer la
trésorerie sans
recourir à l’emprunt à
court terme pour
faire face aux
dépenses.
Ce qui évite le
remboursement des
frais bancaires.
1 838 600,00€
DU CÔTÉ DE LA DETTE :
UN NIVEAU PAR HABITANT PEU ÉLEVÉ
Fin 2014, le montant de l’endettement par habitant s’élève à 144€
et ce malgré l’emprunt de 440 000€ pour l’achat du tribunal ; il est
2,5 fois moins élevé qu’en 2007 où il s’élevait à 360€.
Dette par habitant au 31 décembre
840Φ niveau d'endettement en 2012
des communes de même strate
400,00 Φ
350,00 Φ
300,00 Φ
250,00 Φ
200,00 Φ
150,00 Φ
100,00 Φ
50,00 Φ
0,00 Φ
2009
2009 - 2014
DES INVESTISSEMENTS
POUR AMÉLIORER LE CADRE
ET LA QUALITÉ DE VIE
Bassin de baignade : ....................................................102
Voirie communale : .....................................................339
Médiathèque : ...............................................................132
Marché couvert : ............................................................60
Aménagement rue Dubois Meynardie : ....................23
La Marquina : ...................................................................90
2008
2009
2010
2011
241,20€
237,72€
596,45€
414,24€
957,40€
757,11€
ET DEMAIN ?
DES INVESTISSEMENTS IMPORTANTS POUR 2015
Maurice-Claude DESHAYES, premier adjoint délégué aux finances : « Après le bilan financier 2014,
le conseil municipal a débattu des orientations budgétaires pour l’année 2015. Ces orientations qui permettront de construire le budget prévisionnel de cette année, ont
été fixées grâce à la situation financière saine, le taux d’endettement peu élevé et les bons résultats de l’année 2014. Parce que
gérer c’est anticiper l’avenir, la baisse des dotations de l’État depuis
2014 et jusqu’en 2017, a été également prise en compte. Malgré
un contexte plus difficile, les engagements pris seront tenus : pas
d’augmentation des impôts communaux pour la 5e année consécutive, maîtrise des dépenses de fonctionnement, maintien du niveau
des investissements pour répondre aux besoins et attentes des
marennais. »
2012
2013
2014
Acquisition de la maison pour le local jeunes
98 000€
Acquisition de la maison pour l’école Henri Aubin
130 000€
Acquisition bâtiment ancien tribunal
440 000€
Acquisition du bâtiment Caisse d’Épargne
360 000€
1 028 000€
Acquisition de petites parcelles
65 000€
Réfection des
réseaux de la rue
Joffre et réfection
de la rue Pierre
Voyer
Achèvement de la
rue Dubois
Meynardie
2014 :
•
•
•
•
•
•
87,00
87
00 Φ
TOTAL
+ 1 252 737,64€
144 00 Φ
144,00
Tout en baissant le taux d’endettement par habitant,
le patrimoine communal a été reconstitué :
2014
- 559 340,78€
Achat de
l'ancien
tribunal
268,00
268
00 Φ
224 00
224,00
0Φ
175,00 Φ
142,00 Φ
114 00 Φ
114,00
2007
2011
1 545 000,00€
360,00 Φ
PAS D’AUGMENTATION
DES TAUX D’IMPOSITION
COMMUNAUX
POUR LA 5E ANNÉE
CONSÉCUTIVE
Les opérations qui seront engagées ou poursuivies en 2015 :
• La Marquina : poursuite des études sur la 1e tranche
• Les études préalables à la réfection de la toiture du centre d’animation et de loisirs : les travaux seront
réalisés en 2016, mais les dépenses sont réparties sur plusieurs années
• Les travaux d’aménagement de l’ancien tribunal pour accueillir les associations pendant les travaux du
centre d’animation et de loisirs
• La réfection des vestiaires du stade Chasseloup-Laubat
• La réfection des salles du rez-de-chaussée de l’animation municipale pour les rythmes scolaires
• La voirie communale : de nouvelles voies communales vont faire l’objet de travaux de gros entretien
comme la rue Joffre, les études de sécurisation de la rue Alsace Lorraine (accès à l’école élémentaire)
• Le dispositif de traitement des eaux pluviales dans le cadre du schéma directeur des eaux pluviales
• La modernisation des toilettes publiques : dépenses réparties sur plusieurs années pour créer ou
refaire les toilettes publiques automatiques
• La révision du PLU
3
L’ASSOCIATION GYMNASTIQUE VOLONTAIRE
QUESTIONS À...
Madame Touzot, présidente de l’association Gymnastique Volontaire répond à trois questions du journal.
Quel est l’objectif de l’association ?
Le concept sport-santé est promu par la
fédération nationale. Il est le cœur du
savoir-faire des animatrices et un engagement envers le bien-être physique. Je tiens à
CULTURE
Le Fonds Régional
d’Art Contemporain à Marennes :
une grande première !
La médiathèque en partenariat
avec le Fonds Régional d’Art
Contemporain Poitou-Charentes,
organise une exposition du 8 avril
au 9 mai prochains, « Portraits à
charge ».
Qu’il soit ou non réaliste, le portrait est
toujours chargé d’une certaine ambition
: glorifier, commémorer, asseoir un pouvoir, incarner un symbole, idéaliser, ériger
un modèle, caricaturer… l’histoire
regorge de ce type de représentations
élaborées à des fins de culte, de propagande ou de critique.
Si l’on se penche sur les portraits présents dans cette collection, révèlent-ils
Alain Séchas Peace, Love 1997
des démarches similaires ou les artistes
acrylique sur papier 58,5 x 66 cm
les
chargent-ils d’autres propos sur nos
collection FRAC Poitou-Charentes
sociétés ? Identité instable, image de la
femme, témoignages sociétaux ou, encore, considérations sur le statut de l’artiste,
ces portraits tendent davantage à témoigner qu’à édifier.
Œuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes :
Anna Baumgart | Vincent Chhim | Marie Fagué | Sarah Jones | Alain Séchas
Entrée libre et gratuite.
Blandine Vernier animera à l’occasion de l’exposition, un atelier d’écriture pour adultes autour du portrait mercredi 22 avril de 18h00 à
20h00.
préciser que les séances sportives sont
attractives, diversifiées et sécurisées quels
que soient l’âge et la condition physique de
chaque adhérent.
La gym permet à chacun, à son rythme, de
développer ses qualités naturelles grâce aux
activités physiques proposées : les étirements, la musculation ciblée, les jeux d'opposition, la gym douce (méthode pilates), les
ateliers mémoire, équilibre etc... Bref, le
cours de gym doit être un temps de loisir,
un temps de bien être ; un lieu de convivialité. Les membres directeurs de l'association
s'attachent à promouvoir les bienfaits d'une
activité physique régulière parce qu’elle préserve le capital santé.
Quels sont les temps forts de l’association ?
Nous partageons deux moments festifs
durant l’année : la traditionnelle galette en
janvier et un repas au restaurant pour clôturer l'année sportive.
Chaque année le comité départemental
organise une marche, deux parcours de
6 km et 12 km avec le concours d'un club.
Cette année c’est le club de Marennes qui
accueille la manifestation le dimanche 27
septembre.
Rendez-vous au centre d'animation et de
loisirs pour le départ !
INFOS
i
• LIBÉRATION SEUDRE OLÉRON, LE TEMPS DES COMMÉMORATIONS
Le 70e anniversaire de la commémoration
du débarquement des troupes françaises
sur l'île d'Oléron et de la libération de la
presqu'île d'Arvert et de l'île d'Oléron est
organisé, du 29 avril au 1er mai prochains,
par le comité de commémoration de la
libération Seudre-Oléron, chemin de la
mémoire 40-45. Il s'agit de rendre hommage aux derniers vétérans et de rappeler
aux Français que le littoral de la CharenteMaritime a été l'un des derniers à être
Embarquement à la Cayenne de la Seudre,
libéré du joug nazi, à quelques jours seuledes éléments qui vont libérer Oléron
ment de la capitulation. Les manifestations
se dérouleront le 29 avril à Marennes, le 30 sur l’Île d’Oléron Sud et le 1er mai sur l’île
d’Oléron Nord. Du 20 avril au 3 mai, la galerie municipale accueillera une exposition de
maquettes militaires et de photos du débarquement.
• FAITES DE LA MUSIQUE
Lorsque la fête de la musique a été créée, cette manifestation se voulait populaire, spontanée, gratuite et ouverte à tous les musiciens amateurs ou professionnels. C’est cet esprit que le Comité des fêtes souhaite retrouver en
appelant les artistes et les amateurs à se mobiliser pour manifester dans les rues gracieusement. Un podium sera mis à disposition place Carnot, place Chasseloup Laubat, place
Verdun (proximité de La Poste), la place des Halles ne nécessitant pas de podium.
Si vous êtes intéressés pour réserver un podium, prenez contact avec le Comité des fêtes
à l’adresse : comitedesfê[email protected]
• A NOTER Comme chaque année, les festivités programmées cet été font
l’objet d’une brochure qui sera distribuée avec le journal municipal de juillet
et d’août. Merci aux associations organisatrices de manifestations de transmettre leurs informations au service communication avant le 30 mai 2015.
Adresse mail : [email protected]
CALENDRIER DES MANIFESTATIONS D’AVRIL
Jeudi 2 avril à 20h30
Pièce de théâtre d’humour « Mmouh ! »
Organisée par la ville de Marennes
À l’Estran
Renseignements et réservation : 05 46 85 25 55
Samedi 4 avril à 15h00
Ramassage des œufs de Pâques
Organisé par le Comité des Fêtes
Au jardin public
Renseignements : 06 89 07 87 40
Samedi 4 avril à 21h00
Loto du foot - USM Vétérans
Au centre d’animation et de loisirs
Renseignements : 05 46 76 36 52
Dimanche 5 avril à 15h00
Thé dansant avec Christian
Au centre d’animation et de loisirs
Renseignements :
05 46 02 26 96 / 05 46 97 12 00
Mercredi 8 avril de 8h00 à 18h00
Don du sang
Au centre d’animation et de loisirs
Du mercredi 8 avril au 9 mai
Exposition du FRAC
« portraits à charge »
À la médiathèque
Organisée par la ville de Marennes et la
médiathèque
Renseignements : 05 46 85 72 98
Samedi 11 avril à 15h00
Connaissance du monde
« Archipels sauvegardés de Polynésie »
Organisée par Marennes Art et Culture
À l’Estran
Renseignements : 05 46 85 21 41
Samedi 11 avril à 21h00
Loto de la Fraternelle de Saint-Just-Luzac
Au centre d’animation et de loisirs
Renseignements : 06 11 13 91 51
Dimanche 12 avril de 9h00 à 18h00
Bourse aux jouets et vêtements
Au centre d’animation et de loisirs
Organisée par l’association Optimômes
Renseignements : 06 60 17 32 50
Jeudi 23 avril à 20h30
Concert Denis Landry
Au centre d’animation et de loisirs
Organisé par Plus2Son
Gratuit
Du lundi 13 au dimanche 19 avril
Commémoration du 70e anniversaire
de la libération des camps nazis
À la galerie municipale d’exposition
Organisée par la Fédération Nationale des
Déportés Internés et Résistants Patriotes
Vendredi 24 avril à 20h30
Concert « Orange Blossom »
À l’Estran
Organisé par l’association « Plus2Son »
Renseignements : 05 46 85 04 36
Jeudi 16 avril à 20h30
Concert « Echoes of swing »
À l’Estran
Organisé par le Hot Club Marennes Oléron
Renseignements : 05 45 85 25 55
Dimanche 19 avril à 9h30
Assemblée Générale de l’AMMAC
Avec repas dansant animé par Jean-Guy Mickael,
ouvert à tous
Au centre d’animation et de loisirs
Renseignements :
05 46 85 38 74 / 05 46 36 04 28
Retrouvez toute l’actu sur le site Internet de la ville : www.marennes.fr et sur facebook
Mercredi 29 avril de 15h45 à 18h00
Commémoration de la Libération
Seudre Oléron
15h45 : Chemin de la mémoire à Marennes
16h30: La Cayenne
17h15 : Monuments aux morts
Jeudi 30 avril à 20h30
Loto de l’association
Danse Culture et Loisirs
Au centre d’animation et de loisirs
Renseignements : 06 11 13 91 51
« Marennes ville »
MARENNES INFOS ISSN N°1283-5005 - Dépôt légal : 550 - Directeur de publication : Mickaël VALLET - Rédacteur : Service Communication - Distribué par ADCR Services - Mise en page et Impression : Marennes Impression - Tirage : 3400 exemplaires sur papier recyclé.
Commençons par présenter votre
association.
L'association loi 1901, a été créée en 2003.
Son sigle est AGVM pour « association gymnastique volontaire de Marennes ». Le club
est affilié à la fédération française d'éduca-
tion physique et de gymnastique volontaire.
Nous profitons du soutien du comité départemental créé en 1976 et du comité régional. L'association fonctionne avec 8 bénévoles et 3 animatrices salariées et diplômées : Sylvie, Karine et Aurélia.
Elles dispensent à nos 74 adhérents,
4 heures de cours hebdomadaires pour
adultes dans la salle omnisports près du collège et dans la salle de danse rue Fradin.

Documents pareils