Télécharger

Commentaires

Transcription

Télécharger
Edito
Bonne nouvelle ! Après une année 2013 compliquée
pour bon nombre de nos sociétaires, les premiers
bilans qui nous sont remontés semblent indiquer
que les comptes de nos adhérents reprennent enfin
des couleurs, après des mois de morosité.
Dans ce numéro, vous découvrirez un dossier sur le
benchmarking : comment s’inspirer de la réussite
des autres pour la mettre en application dans son
entreprise.
Vous ferez également connaissance avec nos 5
nouveaux adhérents avant de retrouver la rubrique
« paroles de fournisseurs ». Enfin, à ne pas manquer,
un focus sur notre bras de fer avec FSC (cf. page 16
de ce numéro).
Nicolas Dematté
Président du Groupement ImpriClub
Sommaire
n°11
02 • Edito
juin 2014
03 • Focus
03
08 • Convention 2014
10 • Paroles de fournisseurs
12 • Nouvelles du groupement
14 • Dossier : Benchmarking
06
16 • RSE
18 • Infos pratiques : spécial
15
Extranet
Remerciements à : Le Lien n°11 est imprimé sur presse KOMORI LS 540
HUV (intérieur) et KOMORI LS 529 HUV (couverture) par Imprimerie Courand
et Associés, sur papier Inuit Origin (intérieur 130 g, couverture 200 g), certifié
FSC, offert par INAPA.
Contact : Régine Petit
ImpriClub
Tél. : 01 44 53 20 04
[email protected]
Nouveaux
sociétaires
Focus
ImpriClub donne la parole
à ses nouveaux sociétaires
SOPAIC
Certifiée Imprim’Vert
Warcq (08) - Région Est
Nancy Turquin
• Effectif : 13 collaborateurs
• CA 2013 : 1,8 millions d’euros
SOPAIC Imprimerie est une société familiale créée en 1964
à Charleville-Mézières par mon père, Bernard Dupuis. J’ai
repris l’entreprise en 1999. En 2006, nous nous sommes
installés dans des locaux de 2 500 m2 à Warcq (périphérie
de Charleville-Mézières).
Notre spécificité, c’est d’imprimer sur support papier et
carton. Nous avons fait le choix de nous équiper d’une
presse 6 couleurs UV mixte afin d’être capables de travailler
sur des supports synthétiques blancs ou transparents et
de développer une activité packaging. Notre parc machines
permet même de traiter les petites quantités en UV. Nous
avons aussi développé une gamme de meubles en carton.
Si notre clientèle est essentiellement régionale, nous
comptons aussi quelques agences de communication
parisiennes dans notre portefeuille. Nous bénéficions
d’une excellente visibilité locale et notre participation au
développement de notre écosystème y est certainement
pour quelque chose : nous sommes très actifs dans le
sponsoring des équipes de sport.
PARC MACHINES
Prépresse PAO
• 3 postes MAC + 1 traceur grande largeur
• 1 CTP Supprasetter Heidelberg
• Traceur
Impression Offset
Mon premier contact avec ImpriClub ?
Ma rencontre avec ImpriClub, je la dois à Philippe
Leducq et pour le moment, je n’ai qu’à m’en féliciter !
Lors de la dernière convention, j’ai trouvé la matinée
de rencontre avec les fournisseurs particulièrement intéressante.
www.sopaicimprimerie.com
Rue François Urano
08000 WARCQ
Tél. : 03 24 33 42 42/Fax : 03 24 33 76 90
Façonnage
• 2 plieuses Stahl
• 1 plieuse colleuse Heidelberg
• 1 encarteuse Müller Martini
• 1 table de découpe Zund
• 1 massicot Polar à programme
• 1 assembleuse 14 postes + coupe
• 1 CD 74 Heidelberg 6 couleurs + groupe vernis
• 1 CD 74 Heidelberg couleurs UV
• 1 Anapurna M2050
• 1 SM 52 Heidelberg 2 couleurs
• 2 mono couleurs
3
Focus : Nouveaux
sociétaires
MAQPRINT
Certifiée ISO 9001, ISO 14001, PEFC et Imprim'Vert
Feytiat (87) – Région Sud-Ouest
Philippe Sans
• Effectif : 60 collaborateurs
• CA 2013 : 13 millions d’euros
L’offre de la société Maqprint se compose de produits
d’imprimerie et surtout de services. Elle mise sur la
recherche et le développement pour proposer des solutions
de différenciation innovantes et adaptées aux besoins de
ses clients.
Essentiellement basées sur le web to print, les plus-values
de ces solutions résident dans la diminution de stock, le
gain de temps, la simplicité d’utilisation. Au final, ce sont
des économies substantielles pour les entreprises.
Par exemple, la solution DataPrint permet de monter
en ligne facilement tous types d’imprimés et de lancer
l’impression en un clic.
Le marketing direct est aussi au cœur des solutions
Maqprint : intéresser, engager et fidéliser les lecteurs,
prospects ou clients avec des imprimés personnalisés.
Pour cela, la donnée est l’un des éléments clés chez
Maqprint. La société travaille avec ses partenaires à
la constitution de bases de données qui pourront non
seulement être utilisées pour l’impression, mais aussi
pour le web et les applications mobiles.
Maqprint est devenu éditeur de solutions et se positionne
là où l’informatique et l’imprimerie, le web et le print
convergent.
Centre Impression propose l'ensemble de la gamme
Maqprint, puis imprime en offset feuille et rotative
essentiellement des catalogues, revues et notices
industrielles. Son dernier investissement dans une ligne
de brochage de dos carré collé Kolbus KM 600 lui permet,
avec deux encarteuses ST 400 Heidelberg, le pelliculage et
la finition UV, d'être autonome en façonnage.
Mon premier contact avec ImpriClub ?
PARC MACHINES
Photogravure
Façonnage
• 2 CTP Agfa automatique avec flux Arteal
Impression
• 1 Roland 704
• 1 Heidelberg 5 couleurs WEB16 avec découpe
• 1 HP Indigo 5000
• 1 HP Indigo 5500
• 1 HP T230 Inkjet web
• 1 HP UV laize 250 mm bobines et panneaux
• 2 HP latex
Routage
• 1 mise sous enveloppe 8 postes Buhrs
• 1 ligne mise sous film 9 postes Buhrs
Finition
• 1 pelliculeuse et 1 vernisseuse UV
Lors d'une réunion chez un fournisseur, j'ai rencontré
Philippe Berteaux qui est le premier à m'avoir vanté ImpriClub ; puis, dans ma région, peu de temps après, c'est
avec Jean-Philippe Tauran que nous avons échangé sur
ce que pouvait apporter le groupement. Je lui ai demandé de proposer ma candidature au groupement. Lors de
ma rencontre avec le Conseil d'Administration, j'ai tout
de suite ressenti que l'état d'esprit qui régnait était celui que j'avais envie de rencontrer : la complicité entre les
membres et la simplicité dans la relation m'ont interpellé. C'était ce que je souhaitais rencontrer, mais je pensais
que ce n'était pas possible. Cela s'est confirmé en Afrique
du Sud où les échanges ont été d'une grande richesse avec
en plus, la convivialité. Cela fait seulement quatre mois de
présence et déjà ImpriClub m'a apporté énormément.
www.maqprint.fr
Boutique de vente en ligne Maqprint.fr
ZI du Pavillon Axial
3, rue Edison
BP 59
87202 SAINT JUNIEN
Tél. : 05 55 43 07 11
• 1 Kolbus KM600 16 postes plus connection au flux numérique
• 1 Horizon BQ270
• 2 encarteuses Heidelberg ST 400
• 2 plieuses Heidelberg
• 1 plieuse Guk
• 1 ligne couverturière rembordeuse encollage et presse
• 1 ligne de découpe
• 1 table de découpe avec margeur ZUND
• 1 ligne d'encartage Duplo 5000 4 tours + marge numérique
• 1 ligne d'encartage Horizon Stitchliner 5500 4 tours + HOF
• 1 ligne Horizon SBF 120+ HOF
SETIG
Certifiée PEFC depuis le 31 mars 2014
Angers (49) – Région Ouest
Jean-Luc Bonnet
• Effectif : 25 collaborateurs
• CA 2013 : 4 millions d’euros
“J’ai repris SETIG en juillet 2013, suite au départ en
retraite de son propriétaire, Jacques Palussière. Ce rachat
s’intègre parfaitement à la stratégie de développement
industriel que je poursuis pour Chauveau. J’étais à la
recherche d’une société complémentaire en termes de
production, de manière à conforter l’équilibre du groupe.
D’un point de vue purement financier, cette opération de
croissance externe est aussi un bon moyen de rendre nos
achats plus performants en les regroupant.
SETIG a bâti sa réputation sur ses compétences, d’abord
dans la photogravure, puis dans l’impression. Parmi les
spécialités de l’entreprise, je citerai le service création qui
dispose d’un réel savoir-faire reconnu par les galeries d’art
et les musées, que ce soit en région Pays de Loire ou sur
Paris. Autre spécificité, SETIG dispose d’un parc machine
qui lui permet de répondre à des demandes de petites
séries en numérique, mais aussi aux moyens et aux gros
tirages en offset."
PARC MACHINES
Prépresse
• 1 presse 5 couleurs + vernis Heidelberg SM 74
• 1 presse 4 couleurs + vernis Heidelberg CD 102
• CTP Agfa sans chimie
Impression
• 1 presse numérique Kodak Nexpress 2500
• 1 presse mono GTO 36x52
www.setig.com
10, rue Petit Damiette
49000 Angers
Tél. : 02 41 66 60 09/Fax : 02 41 66 62 42
Façonnage
• 1 assembleuse-piqueuse 10 postes
• 1 massicot Wolhenberg
• 1 plieuse Stahl 6 postes
• 1 Typo SBGZ
JACQUELIN FRERES
Certifiée Imprim’Vert
Savigny les Beaune (21) – Région Centre-Est
Max Jacquelin
• Effectif : 115 personnes réparties sur 7 sites
• CA 2013 : 17,7 millions d’euros
frères
IMPRIMERIE
&
STUDIO DE CRÉATION
“J’ai repris l’affaire début 1990 à mon oncle. Elle ne comptait
alors que 5 employés. Nous nous sommes développés
par opérations successives de croissance externe pour
assurer une présence au plus près du marché : Bourgogne,
Alsace, Mâconnais, Champagne, Sancerre et Chablis. Nos
principaux clients sont les négociants en vin tels que
Grands Chais de France, Castel mais aussi les négociants
de chaque région de production ainsi que les petits
viticulteurs. Nous sommes spécialisés dans l’étiquette de
vin et spiritueux. Nous travaillons en adhésif (65 à 70 % de
notre CA) et en traditionnel. Nous sommes plutôt satisfaits
de nos résultats pour 2013, car en dépit d’une conjoncture
du marché viticole à la baisse, l’ensemble du groupe est en
croissance de + 8,3 % par rapport à l’année précédente."
Mon premier contact avec ImpriClub ?
PARC MACHINES
Prépresse
• Gallus offset 5 couleurs, 2 ors à chaud, 2 vernis sérigraphique,
relief
• Gallus offset 6 couleurs, or pantec, 1 vernis flexo, 1 vernis
sérigraphique, relief
• 2 CTP Heidelberg
• 1 flasheuse
Impression
• 2 couleurs 36x52 Heidelberg
• 5 couleurs 36x52 Heidelberg
• Gallus offset 2 coul. or à chaud, relief
• Gallus offset 5 coul. or à chaud, vernis flexo, relief
• Gallus offset 5 coul. or à chaud, vernis sérigraphique, relief
Le premier à m’avoir contacté c’est Jean-François Estrabols. Ensuite, lors d’un voyage Paper Club, j’ai eu l’occasion de longuement discuter avec Jean-Yves Lenormand
et Nicolas Dematté qui ont fini de me convaincre de l’intérêt à rejoindre le groupement. Depuis mon adhésion,
j’ai d’ores et déjà pu constater que nous pouvions réaliser de substantielles économies sur nos achats ! Pour le
reste, j’aurai normalement l’occasion de faire plus ample
connaissance avec les sociétaires lors de l’AG du 4 juillet
prochain.
2, rue Jacques Germain
21420 Savigny les Beaune
Tél. : 03 80 25 06 56/Fax : 03 08 25 06 50
Façonnage
• 2 massicots Wohlenberg
• 3 découpes Busch pour collerettes et étiquettes avec emporte-pièce
• 2 cylindres pour or à chaud
• 1 Geitz pour or à chaud
5
Focus : Nouveaux
sociétaires
CARTOLUX
Certifiée Imprim’Vert
Pessac (33) - Région Sud-Ouest
Olivier Coudert
• Effectif : 44 collaborateurs
• CA 2013 : 11,5 millions d’euros
“J’ai commencé à travailler dans le secteur de l’imprimerie
en 1988, plus précisément, dans le domaine de la PAO.
Ma clientèle était alors principalement composée
d’institutionnels. De la conception graphique, j’ai
rapidement évolué vers la création en lançant Graphic
System. Puis, mes clients m’ont également demandé
de prendre en charge pour leur compte l’impression des
documents. Après avoir eu recours pendant quelques
temps à la sous-traitance, j’ai finalement racheté une
petite imprimerie de ville en 1992.
En 1997, afin de compléter mon activité, j’ai racheté BBS,
société de façonnage qui travaille essentiellement en
tant que sous-traitant pour des imprimeurs. Notre plus
gros marché, c’est celui du dos carré collé. Nos clients se
répartissent sur une ligne qui va de Tours à Montpellier.
Nous sommes également présents sur Paris et proximité
géographique oblige, pas mal sur Toulouse.
En 2000, nouvelle étape avec le rachat de Cartolux, alors
en redressement. A l’époque, l’entreprise partageait son
chiffre d’affaires entre la fabrication de boîtes pâtissières
et le packaging industriel. En 2002, j’ai fait le choix de
recentrer l’activité sur le packaging industriel à destination
de la filière agro-alimentaire.
Côté croissance, je suis relativement confiant. Pour
poursuivre notre développement, il va falloir faire des choix
stratégiques importants notamment, en nous recentrant
sur de plus petits clients davantage générateurs de marge
et de valeur ajoutée.
En ce qui concerne nos investissements, nous envisageons
la construction d’une nouvelle usine de 6 000 m2 d’ici 5 à 6
ans. C’est un projet que nous évaluons à 10/12 Mm. Dans
l’immédiat, nous allons investir 2,8 Mm dans de nouvelles
machines. A ce propos, nous avons obtenu un taux bonifié
de 1,53 % de la part de Bpifrance, notre projet ayant été
agréé « Investissement numérique ».
PARC MACHINES
• 1 dos carré collé Acoro 18 postes + marge main + Frontero avec
ouverte de 90 cm sur margeur couverture
• 1 système pour réaliser les dos collé/pur et cousu en un seul
passage
• 1 passage couverture ajustée rainage en ligne des rabats
• 1 mise sous film automatique / unitaire / grand format
• 1 encocheuse Remat semi-automatique Durrer + encocheuse
Durrer tous styles d’encoches (coup de pouce divers diamètres,
encoche répertoires 90°/110°, encoche baignoire, encoches en
double S)
• 1 l’Hemite Muto/Perfo James Burn – possibilité de perforation
jusqu’à 61 cm avec ou sans crochets calendriers – coloris divers
de wire O sélectif – enveloppant trous de perforation carrés ou
ronds
• 1 BC James Burn pose wire O – automatique – jusqu’à 61 cm
• 1 SCS coupe multi pose jusqu’à 5.5*5 .5 cm
• 1 perfo aiguille style agenda en angle
• formes diverses (piqure/dépliant/dos) épaisseur maxi de
découpe 5 mm
• 1 encarteuse Müller 6 postes + margeur – chemises à rabats
– pose de vis nickelés - perforation 2/4/6 ou 8 trous sur tous
documents différents diamètres 4/6/8 mm ou 1 cm
> CARTOLUX (Usine de 6 000 m2 et 1 500 m2 de stockage)
Impression
• 1 presse Heidelberg xl 105 6 couleurs + vernis
• 1 presse Heidelberg cd 102 6 couleurs mixte + vernis AC ou UV
Façonnage
• 1 platine de découpe Heidelberg 106 dymatrix séparateur de
poses
• 2 platines de découpe Bobst 102
• 2 plieuses colleuses Bobst avec détecteur de code, numérotation, pose d’étiquettes
Investissement 2014
• 1 presse Heidelberg xl 106 6 couleurs + vernis
• 1 platine découpe Heidelberg 106 Dymatrix séparateur de poses
> BBS (Usine de 2 000 m2)
• 1 massicot Heidelberg 160
• 1 margeur massicot Polar 65*92
• 1 plieuse 4 MBO
• 1 plieuse 2 STAHL
• 1 couseuse Inventa Müller Martini
Mon premier contact avec ImpriClub ?
Mon entrée chez ImpriClub, je la dois à Nicolas Cayrol.
Je suis ravi du dynamisme que j’ai trouvé parmi les sociétaires et surtout de la qualité des échanges entre
confrères.
www.cartolux.net
4, avenue Gustave Eiffel
33600 PESSAC
Tél. : 05 57 89 10 50/Fax : 05 57 89 10 59
> GRAPHIC SYSTEM
• 8 MAC
• 2 CTP
La Saphira Eco attitude. Réalisés à partir de matières premières
renouvelables et/ou recyclables, les produits de la gamme Saphira
Eco sont conformes aux normes industrielles les plus strictes
en matière d’environnement. Garantissant la productivité et la
stabilité dans votre atelier, ils contribuent aussi à réduire votre
consommation d’énergie et votre empreinte carbone. Saphira Eco :
pour une production absolument écologique et économique.
www.heidelberg.com/saphira-eco
Moins c’est Plus avec Azura
La seule plaque sans chimie fabriquée en France
Avec beaucoup moins de gaspillage, aucune autre plaque sans chimie ne peut vous aider à économiser plus.
C’est grâce à notre technologie unique Thermofuse qui fusionne directement l’image à la plaque sans aucune
chimie, permettant ainsi d’éliminer tous les variables de traitement. Moins d’erreurs potentielles vous laissent
plus de contrôle, plus de stabilité et plus de cohérence que n’importe quelle autre plaque comparable. Moins
de temps d’immobilisation vous donne plus de productivité. Un système de traitement sans chimie signifie
l’absence d’eau – seulement un rinçage occasionnel de l’unité de nettoyage. Il n’est pas étonnant qu’:Azura
soit le système sans chimie le plus utilisé sur le marché.
Agfa Graphics :Azura. L’indispensable dans la production de plaques sans chimie.
Convention
2014
Cette année, ImpriClub avait choisi de réunir sociétaires et fournisseurs dans une ville unique, tant par la richesse de son
histoire que par la splendeur de ses paysages : Cape Town.
 Mythique :
la Montagne de la Table
Pour commencer, une ascension vertigineuse à bord d’un téléphérique pivotant : à elles seules, ces premières minutes constituent une expérience incroyable ! Une fois au sommet, c’est un
paysage à couper le souffle qui s’offre aux visiteurs. Un immense
merci à SAPPI, le régional de cette étape sud-africaine, pour le
« sun set cocktail » qui attendait les participants.
 « Work shops » fournisseurs :
une formule qui roule !
Après le succès de l’édition 2013, sociétaires et fournisseurs se
sont retrouvés pour une matinée complète au cours de laquelle
chacun a pu échanger et partager un maximum d’informations
en un minimum de temps.
 Témoignages :
> Hervé Brandt – Fuji
« Pour les fournisseurs, la Convention ImpriClub est toujours
un temps privilégié de partage et d’échange avec les membres
du groupement. C’est une parenthèse professionnelle en ce
sens que nos unités d’action, de temps et de lieu habituelles
sont chamboulées et revêtent une saveur particulière. Le fait
de consacrer une matinée aux fournisseurs, dans le cadre des
conventions aux agendas bien remplis, est une preuve de plus
des liens qui unissent nos entreprises, liens professionnels, liens
humains. Fujifilm a eu le plaisir de recevoir en une matinée une
quinzaine d’entreprises à qui nous avons présenté notre solution
d’impression jet d’encre grand format Acuity LED 1600, pur fruit
de la technologie du groupe. L’information technique a même
donné lieu à la signature d’une commande, grâce à la Société SB.
L’histoire s‘est poursuivie puisque, quelques semaines plus tard,
nous enregistrions une 2ème commande issue des présentations
et que 2 autres projets sont encore à l’étude. »
8
: Les temps forts
> Nathalie Vizzavona – Sappi
« Dans l’agenda fort complet et dynamique de la Convention, les
workshops fournisseurs ont constitué un moment idéal pour se poser,
le temps d’une matinée.
Au cours de ce rendez-vous, nous avons pu faire découvrir aux sociétaires de façon ludique et interactive les actions positives menées par
notre groupe sur le développement durable. Quoi de plus parlant, en effet, que d’évoquer les forêts, les arbres, le bois, l’énergie, les fibres au
travers d’un quizz permettant à la fois, de comprendre les enjeux liés
à la production de papier et de vérifier si les connaissances et perceptions de chacun sur ces sujets correspondent bien à la réalité ? Certains
furent surpris des résultats, ce qui donna lieu à de nombreux échanges !
De telles rencontres sont très positives car elles permettent de mieux
comprendre les attentes et les besoins d’ImpriClub. Une opération à renouveler ! »
 Solidarité :
ImpriClub s’engage
L’étape la plus forte en émotion aura sans doute été la visite de deux
écoles d’une township, opération organisée en collaboration avec deux
associations humanitaires : Uthando et Greenpop. Les deux ONG travaillent à la scolarisation et au mieux vivre des enfants dans ces quartiers ô combien difficiles. Les sociétaires ont ainsi été conviés à faire
équipe avec de jeunes écoliers pour planter des arbres : sueur et fous
rires assurés pour les apprentis jardiniers !
 Soirée de Gala :
une tradition incontournable C’est dans un cadre très original, mêlant tradition sud-africaine et modernité que s’est tenue la soirée de Gala, un temps fort de la Convention,
marquée cette année par un Flash mob « Madison » dédié à Régine, auquel la quasi-totalité des 180 participants avaient accepté de participer !
fournisseurs
Paroles de
GDE
PAPREC
 GDE
 PAPREC
Effectif : 1 100 salariés
Effectif : 4 000 salariés
CA 2012 : 1,4 milliards d’euros
CA 2013 : 800 millions d’euros
• Richard Slimani - [email protected]
• Michel Frileux - [email protected]
GDE a été fondée il y a un peu plus d’un siècle en Normandie par la famille Dauphin. Aujourd’hui encore, c’est une entreprise familiale. Pionnière du recyclage, l’entreprise est un
leader de la filière en France, avec un réseau national de plus
de 74 sites dotés d’un outil industriel et logistique parmi les
plus développés du marché, dont cinq centres de production
papier-carton.
PAPREC a été fondé et est dirigé depuis sa création par JeanLuc Petithuguenin. La société s’inscrit comme l’hyper spécialiste du recyclage. Un chiffre clé : 5 millions de tonnes de déchets traités et recyclés au cours de l’année 2013.
Activité : recyclage
GDE est la filiale du groupe Ecore, acteur de premier plan du
recyclage à travers le monde.
 La filière papier & carton
• 250 000 tonnes de papier carton ont été recyclées en 2012
par GDE
• Le cycle de valorisation et de recyclage se compose :
-d
’une activité industrielle de collecte et recyclage des déchets pour produire des matières premières secondaires
de qualité,
- d’une activité de commercialisation et de négoce de ces
produits en partenariat avec l’industrie papetière française
et internationale.
 Les + de GDE
• Une gestion globale des déchets : papiers, cartons, plastiques,
plaques offset, métaux ferreux et non ferreux, D3E (écrans d’ordinateurs), DIB, bois, DIS, produits chimiques (encres, solvants…).
• La mise à disposition d’un matériel sur-mesure :
-G
DE dispose d’un service technique hautement qualifié pour
l’implantation et la maintenance du matériel (compacteurs,
presses, bennes…),
- des études complètes sur des besoins techniques (ex : systèmes d’aspiration des rognes).
• des matières premières triées en fonction de leurs caractéristiques techniques, des besoins spécifiques des papetiers et de
leurs cahiers des charges.
• Commercialisation du papier carton (matières premières secondaires) auprès des papetiers et cartonniers.
• Une expertise logistique parmi les plus performantes du marché, parce que recycler c’est aussi transporter.
• Une forte réactivité : GDE s’engage à planifier les enlèvements
en fonction des besoins de ses clients, à respecter ces délais et à
assurer un service de qualité.
Activité : recyclage
Depuis 1994, date de sa création, le groupe PAPREC connaît un
taux de croissance annuel moyen de 29% de son chiffre d’affaires. Il a multiplié son chiffre d’affaires par 150, le nombre de
ses salariés et le nombre de ses sites par 80.
Premier indépendant du recyclage en France, PAPREC est :
- N°1 du recyclage des plastiques, des piles et du papier,
- N°2 du recyclage des déchets d’équipements électriques et
électroniques (DEEE),
- N°3 du bois, des déchets industriels, des déchets de bâtiment, de la collecte sélective. PAPREC est également présent dans le recyclage de la ferraille, des métaux et des déchets toxiques.
PAPREC est connu et reconnu depuis sa création, pour son engagement en faveur de la diversité, de la laïcité et de la lutte
contre toutes les formes de discriminations dans l’entreprise.
Jean-Luc Petithuguenin a reçu le prix de l’entrepreneur de
l’année 2012 organisé par Ernst & Young et L’Express.
TNT EXPRESS
 TNT EXPRESS
Activité : transport express de colis, documents
et palettes en France et à l’international
Effectif : 4 700 collaborateurs en France / 65 000 collaborateurs dans le monde
CA groupe 2013 : 6,7 milliards d’euros
[email protected]
TNT Express est une des plus importantes entreprises de
transport à travers le monde. Le groupe livre près d’un million de colis par jour, allant du simple document au frêt palettisé. TNT Express exploite son réseau routier et aérien en
Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie-Pacifique et en
Amérique.
En France, TNT Express emploie 4 700 collaborateurs et traite
quotidiennement 370 000 colis. L’entreprise s’appuie sur un
réseau dense d’une centaine d’implantations sur le territoire
(plates-formes de distribution, centres de tri et de dépôts) et
d’une flotte unique de moyens de transports permettant de
connecter l’hexagone avec le monde entier.
L’urgence dans les métiers de l’impression, ce n’est pas
qu’une impression…
Comme beaucoup de secteurs d’activité, le quotidien des
professionnels de l’imprimerie est ponctué d’une multitude
d’échanges. Pas un jour sans une maquette en blanc, un traceur ou encore un échantillon à livrer chez un client en 24
heures.
Partenaire depuis plusieurs années d’ImpriClub, TNT Express
répond aux exigences des sociétaires en proposant :
- l’exploitation d’un réseau unique en Europe pour assurer des
livraisons express au meilleur coût et dans les meilleures
conditions,
- un maillage dense du territoire : TNT est un partenaire de
proximité. A chaque expéditeur, son interlocuteur commercial dédié,
- sa fiabilité : des services de livraison à jour et horaire garantis en France (avant 9h, avant 10h, avant 12h, avant 13h) ou
à l’international, pour respecter les engagements pris vis-àvis de vos propres clients,
- sa largeur de gamme de services adaptée au degré d’urgence et à la destination,
- la traçabilité en temps réel de l’ensemble de vos expéditions,
en ligne, sur smartphones et tablettes. TNT s’engage à remettre vos envois en main propre contre signature,
- des dispositifs de sûreté pour assurer la sécurité de vos envois du ramassage à la livraison.
11
groupement
Nouvelles du
 INNOVATIONS
& SAVOIR-FAIRE
 INVESTISSEMENTS
• Imprimerie De Bourg
2 investissements ont été réalisés début 2014 :
- 1 CTP screen 8900,
- 1 mise sous film automatique Sfere emballage.
• Icônes
Arrivée en avril d’une chaîne de mise sous film
automatique Smipack.
• Graphic Trappes
Nous avons investi 300 Km dans une machine d’impression
UV grand format avec table de découpe. Elle est en place
depuis quelques semaines et nous en sommes ravis.
• Sipap Oudin
Depuis plus de 30 ans l’imprimerie SIPAP OUDIN utilise des
presses de marques RYOBI, representée en France par la
société ARGOS, entreprise avec laquelle nous entretenons
une relation de confiance. Lorsque nous avons décidé
d’investir dans une presse 8 couleurs grand format, c’est
donc vers ARGOS/RYOBI que nous nous sommes tournés.
La machine est arrivée le 17 mars dernier. Dix jours plus
tard, les premières bonnes feuilles sortaient à la réception.
A l’issue d’une solide formation, notre presse offset 8
couleurs Ryobi 928 est entrée en production. A noter :
il s’agit de la première presse de cette série installée
en Europe et de la 29ème dans le monde ! A ce jour, nous
sommes satisfaits des premiers travaux rendus et des
performances techniques de la machine. Nous attendons
également une 4 couleurs + vernis acrylique en 4 poses
dont l’arrivée est prévue en mai.
• Jacquelin Frères
Afin d’améliorer notre offre, nous venons tout juste
d’investir 1,5 Mm dans une machine Gallus 6 couleurs
vernis Flexo + vernis sérigraphique intégrant un système
pour réaliser en simultané des ors galbés.
• Estimprim
Estimprim se projette dans l’imprimerie de demain ! Grâce
au recrutement d’une ingénieure PAGORA également
titulaire d’un master en informatique, nous avons progressé
dans la gestion de données et la notion de multicanal. Des
exemples concrets :
- Développement de boutiques en ligne sur la base de la
solution PPM apportée par ImpriClub, en respectant la
charte graphique du client. La technologie utilisée est
Magento pour la partie boutique et Chili pour la partie
personnalisation en ligne.
- Création de sites web pour le compte de nos clients,
comme par exemple pour le FC Sochaux. Dans ce cas, nous
avons utilisé le langage Joomla.
- Impression de documents à données variables comme
des BSI (Bilans Sociaux Individualisés) en combinant un
fichier Indesign, des règles informatiques, une base de
données et en envoyant le tout sur notre presse HP 7500.
Grâce à la technologie Smartstream on peut aller très loin
dans ce domaine (générer des graphiques à la volée…).
 ZOOM sur ...
• Philippe Leducq – Alliance
Parmi les activités de mon entreprise, j’ai choisi de vous
parler de la sérigraphie, signalétique que nous réalisons
sous la marque « SERISIGN ».
Ce secteur occupe une place importante, puisqu’il emploie
10 personnes qui travaillent sur :
- la sérigraphie textile,
- la sérigraphie traditionnelle,
- le cadeau d’entreprise,
- la signalétique intérieure et extérieure.
Pour assurer la mise en place des enseignes que nous
fabriquons, nous disposons de nos propres équipes
de pose. Cela représente 20 % du chiffre d’affaires de
SERISIGN, chiffre qui demeure constant depuis que nous
avons lancé ce service en 1997.
Cette année, nous allons investir dans une table à plat
pour imprimer directement sur les supports rigides (PVC,
aluminium, bois) allant jusqu’à 5 cm d’épaisseur.
Nous allons également nous équiper d’une table pour
découper les panneaux que nous imprimons à plat, les
lettres PVC ou aluminium pour les enseignes ainsi que la
PLV carton.
 AG 2014 – Élection
12
Lors de l’AG qui aura lieu le 4 juillet 2014 et conformément
à nos statuts, les mandats de 3 administrateurs seront à
renouveler.
Les administrateurs sortants sont : Pascal Duvivier, Dann
Ramstein, Vincent Valantin.
 AGENDA
 Mercredi 7 mai 2014
Petit-déjeuner Culture Papier
M
ercredi 10 et jeudi 11 septembre 2014
Réunion Benchmarking à l’imprimerie
Normalisée
 Lundi 2 et mardi 3 juin 2014
Réunion Benchmarking chez Étoile Imprim
J
eudi 18 septembre 2014
Réunion du Conseil d’Administration
 Jeudi 3 juillet 2014
Réunion projets et perspectives
V
endredi 19 septembre 2014
Réunion Générale
 Jeudi 3 juillet 2014
Réunion du Conseil d’Administration
J
eudi 9 octobre 2014
4ème Colloque National de Culture Papier
 Vendredi 4 juillet 2014
Réunion Assemblée Générale
M
ercredi 26 et jeudi 27 novembre 2014
Réunion du Conseil d’Administration
A noter dès
à présent da
ns vos agend
Convention e
as :
t 25 ans d’Im
priClub
du 13 au 20 m
ars 2015
Dossier
Benchmarking :
le partage d’expérience
en mode collaboratif.
 Définition
« Le benchmark est, dans un contexte marketing, une démarche d’observation et d’analyse des performances atteintes
et des pratiques utilisées par la concurrence ou par des secteurs d’activité pouvant avoir des modes de fonctionnement
réutilisables par l’entreprise commanditaire du benchmark. Le benchmark peut avoir trait à l’observation des pratiques
managériales, mais il peut également se faire dans le domaine des pratiques marketing. Il est à noter que dans un
contexte technique le benchmark est surtout orienté vers la comparaison de performances. Le benchmark peut être
considéré de manière simpliste comme «une pêche aux bonnes idées». Le benchmark est plus large qu’une pratique
de veille concurrentielle dans la mesure où il ne s’intéresse pas forcément qu’aux concurrents. » (Source WHOsurveys.com)
 Entretien
Christophe Dudit
Cloître Imprimeurs
(Commission Benchmark)
Comment est venue cette idée de benchmark entre les sociétaires ?
Lors de la convention de 2013, en discutant entre sociétaires, nous avons pris conscience de la richesse
de nos échanges et nous nous sommes dits qu’il serait vraiment intéressant d’élargir le cercle et de
faire davantage participer nos collaborateurs. De là, est née l’idée d’organiser à tour de rôle des réunions dans nos
entreprises pour échanger.
Concrètement, quel est le mode de fonctionnement ?
Un sociétaire se propose comme hôte et reçoit 3 entreprises (sur la base du volontariat), chaque dirigeant pouvant être
accompagné de 2 collaborateurs.
Pour ce qui est du déroulement, il n’y a pas de règle établie. L’idée générale c’est qu’à l’issue des échanges on parvienne
à identifier « 3 + » et « 3 - » par société présente.
Peut-on déjà tirer des conclusions après les premières réunions ?
Pour ma part, je suis un peu « frustré » car ce sont essentiellement les « grosses locomotives » du groupement
qui attirent ! Pourtant, il y a aussi beaucoup à prendre et à apprendre chez les plus petits sociétaires… De plus, la
participation des collaborateurs n’est pas encore suffisante. Étant d’une nature plutôt optimiste, je mettrais ces petits
travers sur le compte d’une nécessaire période de rodage.
Info pratique : le mode d’indemnisation consenti par ImpriClub aux participants a changé ; il est désormais
calculé sur une base kilométrique.
 Témoignages
Jacques Beaufils
Imprimerie Jacques Beaufils
« Nous avons fait partie des tous premiers à organiser une réunion benchmark chez nous.
Nous avons eu le plaisir d’accueillir les imprimeries De Rudder et l’Etiquette Adhésive.
Chaque sociétaire est venu avec un membre de son équipe. Le choix du collaborateur
est important, car au cours de telles réunions, on est amené à se dévoiler beaucoup !
Le chef d’entreprise doit donc être en confiance avec le salarié qui l’accompagne. La réunion s’est avérée très
constructive et a permis de mettre le doigt sur des améliorations à apporter à mon organisation. Mon seul regret ?
Que nous n’ayons pas été plus de sociétaires pour pouvoir échanger. Une prochaine fois j’espère ! »
Sébastien Perrin
Graphic Trappes
« J’ai eu le plaisir de vivre les réunions benchmarking des deux côtés de la barrière : une fois en qualité
d’organisateur (c’était en novembre dernier) et une fois en tant qu’invité (début avril chez Estimprim).
C’est toujours un réel plaisir que de se retrouver entre sociétaires, car on parvient toujours à mixer
convivialité et sérieux des échanges. Chez Graphic Trappes, nous avons accueilli Estimprim, la Monsoise,
l’Imprimerie Peau et Pure Impression. Nous avons beaucoup échangé sur les particularités d’un atelier numérique,
notamment en matière de politique tarifaire, de rémunérations.
Chez nos amis d’Estimprim, nous avons pas mal réfléchi sur les politiques commerciales, les modes de rémunération
des commerciaux, nous nous sommes également échangés quelques trucs et astuces au niveau production – même si
nous sommes peu concernés par l’offset – bref, ces temps d’échanges permettent vraiment d’aller au fond des sujets,
en toute transparence.
Seul petit bémol, lorsque nous «embarquons » des collaborateurs qui ne sont pas associés, certains sujets peuvent
être délicats à traiter en leur présence. Pourquoi ne pas prévoir – par exemple – de leur organiser un petit programme
à part pendant une heure ?
Ce que j’apprécie également dans ces réunions benchmarking, c’est que je peux choisir librement le profil des boîtes
que j’ai envie de visiter. Ca devrait être obligatoire ou remboursé par la sécu ! Pour ma part, j’ai l’intention de m’inscrire
encore à une, voire deux sessions avant l’été. »
Philippe Berteaux
Estimprim
« La réunion benchmarking s’est déroulée les 8 et 9 avril dernier chez Estimprim, sur les sites de
Montbéliard et Besançon. Nous avons eu le plaisir d’accueillir : Fabien Lemaire (Imprimerie Monçoise),
Christophe Dudit (Cloître Imprimeurs), Guillaume Felten et Sébastien Perrin (Graphic Trappes), Nicolas
Cayrol (Imprimerie De Bourg), Marise Dematté (Pure Impression), Edwige Jallais, Eric Villemaire
et Denis Fert (Icônes). Nous avons démarré par la visite du site de Montbéliard, en présence de Stéphane Bera
(Président), Philippe Berteaux (DG), Olivier Guermouh (Directeur du développement), Morgane Berteaux (Responsable
e-printing), Isabelle Berteaux (Responsable prépresse) et Jérôme Pey (Fabriquant). Après une soirée conviviale autour
de la gastronomie francomtoise et une bonne nuit de sommeil, direction le site de Besançon où nous avons retrouvé
Delphine Bera (Contrôleur de gestion) et Laurent Bertin-Denis (Fabriquant). La réunion benchmarking a démarré par
une présentation d’Estimprim – son histoire, ses points forts, ses points faibles – puis, nous avons examiné en détail le
concept d’e-printing chez Estimprim. Morgane et Olivier ont présenté les travaux engagés tant sur la donnée variable
que sur le cross média ou les sites internet. Nous avons également échangé sur la force commerciale d’Estimprim :
les particularités de l’animation commerciale, l’incentive client, la rémunération des commerciaux, les tableaux de
bord de suivi des commerciaux.
De mon point de vue, ces deux jours d’échanges, de comparaison de nos méthodes de travail auront été très
enrichissants pour chacun d’entre nous. »
Nicolas Cayrol
Imprimerie De Bourg
« Notre réunion a eu lieu les 8 et 9 avril chez Estimprim. Je dois dire que nous avons passé un moment
très agréable, placé sous le double signe du partage et de la convivialité. Sortir de nos entreprises est
riche d’enseignements : cela permet de découvrir d’autres méthodes de travail. De plus, la confrontation
des idées permet de faire ressortir les points forts et les points faibles de chacun, ce qui est possible
dès lors qu’on se sent en confiance avec les autres participants. Le benchmark est une très belle initiative à laquelle
chaque sociétaire peut prendre part. »
RSE
 FSC France répond à la lettre ouverte d’ImpriClub et ImpriFrance
Ainsi que vous en avez été informés, nous avons engagé de concert avec ImpriFrance un bras de fer avec FSC France :
• Nous leur avons fait part de notre mécontentement face à l’absence de réaction sur les utilisations abusives de la
marque par des confrères indélicats.
• Nous les avons également alertés sur le poids financier et la complexité administrative du bon emploi de la marque
pour nos entreprises. Leur réponse nous est parvenue en février dernier. Nous vous la retranscrivons ci-après dans
son intégralité.
« Le secteur de l’impression est de première importance pour le FSC. Il représente une part significative des certifiés
en France et a contribué largement au déploiement de la certification par l’intégration précoce des enjeux environnementaux dans les opérations quotidiennes des imprimeurs. Nous sommes donc particulièrement sensibles aux préoccupations exprimées par ImpriClub et ImpriFrance et sommes déterminés à y répondre le plus largement possible.
L’usage de la marque FSC par des imprimeurs non certifiés pénalise les opérateurs qui respectent l’ensemble des
procédures. Après avoir privilégié au cours des années précédentes une approche tournée vers la pédagogie, nous
sommes aujourd’hui déterminés à mettre fin au sentiment d’impunité dans lequel certains acteurs opèrent. Pour y
parvenir, le FSC France s’engage à :
•Renforcer la prévention des mauvais usages. FSC France renforcera sa communication auprès des imprimeurs en coopération avec les organisations et la fédération tant sur les outils à disposition (mise en ligne du
guide imprimeur, fiches techniques sur le bon usage de la marque) que sur les actions menées par FSC.
•Renforcer le contrôle de l’usage de la marque. FSC France met dès à présent à disposition de ses parties
prenantes un formulaire en ligne de déclaration des mauvais usages (http://fr.fsc.org/dclarer-un-mauvaisusage.230.htm). Le FSC France affectera également davantage de moyens à l’identification proactive des mauvais usages caractérisés (temps affecté, veille presse et digitale).
•Renforcer le traitement des mauvais usages. Une mise en demeure sera adressée systématiquement, par
envoi recommandé, aux imprimeurs non certifiés auteurs des abus et un courrier informatif sera adressé aux
donneurs d’ordre. Sans réponse ou action corrective, une deuxième mise en demeure sera envoyée par notre
cabinet d’avocat. Le cas échéant, une procédure juridique sera menée en concertation avec FSC International.
•Publier un reporting trimestriel. Le FSC France publiera le nom des imprimeurs poursuivant l’usage abusif de
la marque FSC malgré nos mises en demeures successives. D’autre part, le FSC France publiera chaque
trimestre un reporting des actions menées contre les usages abusifs de la marque FSC.
Conscient des difficultés que peuvent entraîner les procédures actuelles de validation de l’usage de la marque FSC
pour les imprimeurs certifiés, le FSC France a activement soutenu et participé à l’élaboration d’un projet pilote d’auto-validation. Celui-ci sera lancé en mars prochain par le FSC International avec le soutien des principaux organismes
certificateurs. Tout imprimeur répondant aux pré-requis définis par le FSC International pourra intégrer ce projet.
Comme souhaité, il ne sera plus obligatoire de soumettre les BAT pour validation systématique aux organismes certificateurs.
Enfin, concernant les audits, leur fréquence constitue un gage de crédibilité majeur de la chaîne de contrôle, comme
tout système de management évalué par une tierce partie. A ce jour, il nous est donc impossible de remettre en question ce processus. Nous avons néanmoins étudié l’opportunité de la certification de groupe pour répondre à cet enjeu.
Après une étude approfondie, il semblerait que les tailles des entreprises qui composent ImpriClub et ImpriFrance
dépasse les seuils fixés par notre standard, la certification de groupe s’adressant principalement aux TPE.
L’équipe FSC France et son Conseil d’Administration met tout en œuvre pour que ce plan d’actions revalorise l’engagement des entreprises et pérennise la certification FSC au sein de la branche graphique. Le FSC France a proposé aux
deux groupements de les rencontrer à nouveau d’ici six mois pour évaluer ensemble la mise en œuvre de ce plan. »
Cette réponse n’est pas satisfaisante à nos yeux et les 2 groupements maintiennent le mot d’ordre de
non-renouvellement de la marque FSC pour ceux qui le veulent (et le peuvent !) afin d’exiger que les choses
évoluent raisonnablement.
 Imprim’Vert® :
Information relative à l’approche financière
Certains sociétaires s’étant posé la question des écarts de tarification entre régions, Le Lien a mené l’enquête.
a) Démarche initiale et renouvellement
La réalisation des diagnostics Imprim’Vert®, des dossiers de demande d’attribution
et des visites de suivi représentent des investissements non négligeables pour les
structures d’accueil des référents Imprim’Vert®.
La décision de répercuter ou non ces frais engagés aux entreprises souhaitant
obtenir la marque est laissé à l’appréciation de ces structures. Les tarifs et modalités appliqués pour chacune de ces prestations sont néanmoins précisés
dans le cadre de la convention passée entre la structure du référent et le P2i.
b) Participation aux coûts de gestion
Afin de couvrir les frais inhérents au suivi de la marque Imprim’Vert®, le P2i
demande une participation financière appelée droit d’usage.
Les tarifs sont les suivants :
Sites implantés sur le territoire français
• de moins de 10 salariés : 30 m HT par an
• de 10 à 49 salariés : 130 m HT par an
• de 50 salariés et plus : 230 m HT par an
• Entreprises d’impression numériques à sites multiples proposant des services sous la même enseigne :
80 m HT par site et par an (quel que soit le nombre de salariés)
(Source : « Règlement d’usage de la marque Imprim’Vert® » - septembre 2012 )
 CERTIFICATIONS & CO
Dernières statistiques chez les ImpriClubiens – Panel : 61 sociétaires
• PEFC : 73,77 %
• ISO 26000 : 1,64 %
• FSC : 57,38 %
• Bilan carbone : 19,67 %
• ISO 9001 : 18,03 %
• Pacte mondial : 55,74 %
• ISO 14001 : 27,87 %
• Imprim’vert : 96,72 %
• ISO 12647-2 : 19,67 %
Moyenne de 3,7 certifications ou labels par sociétaire
Pratiques
Infos
> EXTRANET
un outil précieux à utiliser sans modération !
 TÉMOIGNAGES D’UTILISATEURS
Eric Villemaire – Icônes
« Je trouve que l’extranet est un outil utile à la fois pour notre imprimerie et pour le groupement. Même si certains
ne l’utilisent pas, je pense que tout le monde lit les notifications et donc, cela entretient une certaine communication
et une certaine cohésion entre les membres.
L’extranet est très utile pour moi car s’il me reste beaucoup à apprendre du métier de l’offset, je peux partager
mon savoir-faire dans le domaine du numérique. Je trouve très pratique les sous-groupes tels que «HP Indigo» ou
«Masterprint» pour communiquer entre communauté réceptive.
J’essaye de répondre dès que je peux apporter une solution à un sociétaire et je n’hésite pas à poster également
des demandes ou des observations quand cela me semble utile. Je trouve dommage parfois que le taux de retour
soit assez faible, comme le taux de participation aux enquêtes annuelles. Cela devrait s’améliorer avec le Contrat de
Services Rendus. Il n’y a pas un bonus pour ceux qui postent souvent ?
Concernant les améliorations, il serait peut-être intéressant de compléter la fiche signalétique par des détails sur
les achats stratégiques, comme par exemple la marque et le modèle de plaques : avec la nouvelle règle sur les tarifs,
ce serait plus simple de savoir qui appeler pour échanger sur les prix pratiqués. »
Florence Nolleau – Sedic
« Nous utilisons régulièrement l’extranet pour :
- la mise en ligne des tarifs suite au référencement (fréquence annuelle)
- la mise en ligne de notre catalogue Sedic (fréquence annuelle)
- la mise en ligne du catalogue d’emballage Colompac (fréquence annuelle)
- la mise en ligne de la newsletter Sedic (fréquence mensuelle)
- la mise en ligne d’informations lors de la création de nouveaux produits (fréquence aléatoire)
- la mise en ligne d’opérations commerciales avec rappel de ces opérations (fréquence mensuelle/trimestrielle)
Ces informations sont par ailleurs relayées, soit par courrier, soit par téléphone par notre équipe commerciale
auprès des adhérents. Le site est pratique d’accès pour la mise en ligne. Par ailleurs, nous lisons régulièrement les
informations liées à la vie du groupement à travers le site. »
Aurore Tourette – Pure Impression
« L’extranet est un outil précieux, dont l’utilisation ne devrait pas – à mon sens – être limitée à résoudre les problèmes.
Je pense que nous pourrions également nous en servir pour organiser une veille efficace en matière d’évolution sur
les normes, les labels, les réglementations. Quel gain de temps (et d’argent) si nous pouvions davantage échanger
entre sociétaires sur l’intérêt ou non, d’adopter telle ou telle nouvelle norme ! Nous pourrions aussi par ce biais
mutualiser les veilles, en mettant en place un abonnement unique « ImpriClub » beaucoup plus complet que ce que
nous faisons actuellement à titre individuel, pour ensuite, le partager entre nous tous. C’est aussi ce genre de service
que peut rendre l’extranet ! »
ILD – Gilbert Vandenberghe
Céline est maman !
Alexandre est né mercredi 2 avril.
Il pèse 3 kg 110 et mesure 50 cm.
Félicitations aux heureux parents.
ICONES – Eric Villemaire
Le Harlem Shake était secouant, le
Happy sera heureux : tapez «Happy
Icones Lorient» sur Youtube et mettez
4 minutes de bonheur dans votre
journée : http://youtu.be/k-lKX9IOKBg !

ILD a enregistré une excellente
année 2013 qui est venue conforter la
décision stratégique prise en 2010 de
transférer l’activité dans un bâtiment de
4 250 m² très fonctionnel.
Notre société reste spécialisée dans le domaine de
l’impression en continu et particulièrement orientée vers la
sous-traitance, notamment vers les membres d’ImpriClub.
Rappelons que nos fabrications concernent les imprimés
administratifs, liasses, têtes de lettre A4, carnets,
pochettes, mais également les documents dans le domaine
du marketing direct, avec gommage.
De plus, la fabrication d’étiquettes intégrées et cartes
intégrées se développe régulièrement.
Côté matériel, une imprimante numérique A3 doit être
mise en fonctionnement prochainement et nous avons
prévu d’investir dans un nouveau CTP KODAK 8 poses en
remplacement du MAGNUS 400.
Ces bonnes nouvelles permettront, je l’espère, de trouver
un successeur pour prendre ma suite.
23 questions à Philippe Berteaux
QUESTIONNAIRE DE MARCEL PROUST :
1- L
e principal trait de mon caractère : La persévérance.
2 - La qualité que je préfère chez un homme : La fraternité.
16 - M
es héroïnes favorites dans la fiction : Maggy Fitzgerald,
l’héroïne du parfum de l’invisible (elle n’a pas de nom !).
3-L
a qualité que je préfère chez une femme : La tendresse,
bordel !
17 - M
es compositeurs préférés : Purcell, Anton Bruckner et Tom
Morello.
4-C
e que j’apprécie le plus chez mes amis : Leurs bonnes
bouteilles !
18 - M
es peintres favoris : Jantina Peperkamp, Ben, Banksy et en
principe tout le street art.
5-M
on principal défaut : Mon hyper-activité mais c’est aussi ma
principale qualité.
19 - M
es héros dans la vie réelle : Coluche, Desproges, Steve Jobs.
6-M
on occupation préférée : Regarder grandir mes filles et les
voir prendre leur envol.
21 - Mes prénoms favoris : Idem.
20 - Mes héroïnes dans la vie réelle : Isabelle, Morgane et Julie.
22 - C
e que je déteste par-dessus tout : L’injustice.
7-M
on rêve de bonheur : Une grande maison dans la montagne
ersonnages historiques que j’admire le plus : Gandhi, l’abbé
avec toute ma famille et mes amis. Certainement une 23 - P
Pierre, Gutenberg, Léon Blum.
résurgence du passé soixante-huitard de mes parents ?
8-Q
uel serait mon plus grand malheur : Perdre un être cher.
9-C
e que je voudrais être : James Kirk pour pouvoir me
téléporter.
10 - L
e pays où je désirerais vivre : Le mien avec juste un peu plus
de justice et d’égalité.
11 - L
a couleur que je préfère : Le bleu mais pas marine.
12 - La fleur que j’aime : La Rose.
13 - L’oiseau que je préfère : L’Aigle Noir.
14 - Mes poètes préférés : Riberi et Mélanchon.
15 - M
es héros dans la fiction : Walt Kowalski, Frankie Dunn,
Luke Skywalker...
19
La force d’un réseau d’imprimeurs
CA : 450 M e - 2 500 collaborateurs
42 33
65
26 88 63
13 59
81
4
58
41
24
34
76
68 77
70
8
14 5
15
6 69
67 19
35
82 75
39 86
84
45
87
3
79
17
9
43
90
92 46
50
89
73
51
60
30
57
27 61
23
53 54
57
11
22
12
54
25
16
28
62
21
29
31
40 38
47
20
48
7
71 83
91
64
85
66
80
1
2
32
37
36
72
52
78
49
18
93
74
44
10
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
5SEPT ETIQUETTE - 84 COURTHEZON
ADESA - 30 ST GENIES DE MALGOIRES
ALLIANCE - 51 REIMS
ALLIANCE Partenaires Graphiques - 02 GAUCHY
AMI - 92 COURBEVOIE
APLUS COMMUNICATION - 78 TRAPPES
BEAUFILS - 33 LALANDE DE FRONSAC
BEMO GRAPHIC - 61 ALENCON
BS SYNERGIE - 35 NOUVOITOU
CAIIMAN - 11 LEZIGNAN CORBIERES
CARTOLUX - 33 PESSAC
CASTAY - 40 AIRE SUR ADOUR
CHARTREZ - 62 SAINT NICOLAS
CHAUVEAU - 28 LE COUDRAY
CIE FRANÇAISE de REPROGRAPHIE
91 VILLEJUIF
CLEMENT - 30 LE VIGAN
CLOITRE IMPRIMEURS - 29 SAINT THONAN
CMPC - 83 LE MUY
COQUELICOT - 92 LA GARENNE COLOMBES
COURAND ET ASSOCIES
38 TIGNIEU JAMEYZIEU
DE BOURG - 11 NARBONNE
DE RUDDER - 84 AVIGNON
DECOMBAT - 63 GERZAT
DEJA LINK - 93 STAINS
DELORT - 31 CASTANET TOLOSAN
DU DETROIT - 62 RINXENT
EPERON - 24 PREYSSAC D’EXCIDEUIL
ESCOURBIAC - 81 GRAULHET
ESTIMPRIM - 25 ROCHE LES BEAUPRE
ESTIMPRIM - 39 CHAMPAGNOLE
ESTIMPRIM - 25 MONTBELIARD
32 ESTRABOLS - 34 VILLENEUVE LES BEZIERS
63 MONSOISE - 59 MONS EN BAROEUL
33 ETANOR - 59 AVELIN
64 NORMALISEE - 58 VARENNES VAUZELLES
34 ETOILE IMPRIM - 95 BEZONS
65 OFFSET SERVICE - 62 LES ATTAQUES
35 ETTA - 45 BOYNES
66 OTT IMPRIMEURS - 67 WASSELONNE
36 EXAPRINT - 34 MAUGUIO
67 PEAU - 28 NOGENT LE ROTROU
37 EXASUD - 34 MAUGUIO
68 PNK GRAPHIC - 95 BEZONS
38 GESTIM’PRIM - 39 CHAMPAGNOLE
69 POINT 44 - IMPRIMERIE JONNART 94 CHAMPIGNY SUR MARNE
39 GRAPHIC TRAPPES - 78 TRAPPES
40 GRESSET - 39 NEY
41 HARVICH - 02 CHATEAU THIERRY
42 I.L.D - 59 AVELIN
43 ICONES - 56 LORIENT
44 IAPCA - 83 LE MUY
45 ICI - BEAUPRÉAU - 49 BEAUPRÉAU
46 ICI - FARRÉ - 49 CHOLET
47 IFCO / ROTATIPRIM - 39 CHAMPAGNOLE
48 IMPRIMATUR - 87 AIXE-SUR-VIENNE
49 IMPRIMIX - 06 NICE
50 IXO IMPRIMEUR NUMERIQUE - 67 DUTTLENHEIM
51 JACQUELIN FRERES - 21 SAVIGNY LES BEAUNE
52 JOUBERT - 06 CARROS
53 KORUS EDITION - 33 EYSINES
54 KORUS GRAPHIC - 33 EYSINES
55 L’ETIQUETTE ADHESIVE - 64 JURANCON
56 L’ETIQUETTE ADHESIVE TUNISIE - 02 BOUMHEL
BASSATINE TUNISIE
70 PPA MAHE - 93 MONTREUIL
71 PRINTOT SERVICE - 67 WASSELONNE
72 PURE IMPRESSION - 34 MAUGUIO
73 REAL GRAPHIC - 90 BELFORT CEDEX
74 RICCOBONO OFFSET - 83 LE MUY
75 S.F.E.A. - 72 CHERRE
76 SB + - 93 AULNAY SOUS BOIS
77 SB GRAPHIC - 93 AULNAY SOUS BOIS
78 SEA COM - 06 CANNES
79 SERIAC - 50 GOURFALEUR
80 SEPEC - 01 PERONNAS
81 SERISIGN - 02 GAUCHY
82 SETIG - 49 ANGERS
83 SIAC - 67 ILLKIRCH
84 SIC COM - 78 CROISSY
85 SIPAP OUDIN - 86 POITIERS
86 SOCIETE NOUVELLE RAFALE - 78 TRAPPES
87 SOPAIC - 08 WARCQ
57 LA SOURCE D’OR SOCOFIG - 63 CLERMONT
88 TILLIE MOPIN - 59 AVELIN
58 LE REVEREND - 50 VALOGNES
89 VAGNER GRAPHIC - 54 FLEVILLE
59 LEDOUX - 62 AUTINGUES
90 VALDN - 44 ST AIGNAN DE GD-LIEU
60 MAQPRINT - 87 FEYTIAT
91 VALBLOR - 67 ILLKIRCH
61 MAUGEIN - 19 TULLE
92 VALPG - 44 ST AIGNAN DE GD-LIEU
62 MODERNE - 64 LONS BILLERE
93 ZIMMERMANN - 06 VILLENEUVE LOUBET

Documents pareils

Télécharger

Télécharger Notre dernière Réunion Générale de janvier 2010 m’a une fois de plus permis d’apprécier les moments d’échanges et de convivialité que nous renforçons au fil du temps. Ainsi que vous pourrez le cons...

Plus en détail