GPS Pionniers-Caravelles - Le site des Pionniers

Commentaires

Transcription

GPS Pionniers-Caravelles - Le site des Pionniers
VII - Le déroulement d’année
Fiche 13
Agir
Comprendre
Vivre un temps
de discussion,
d’échange entre jeunes
Offrir aux jeunes de prendre la parole, voilà qui n’arrive pas si
souvent. Dans le cadre de la caravane, un temps de discussion,
d’échange entre les jeunes peut se vivre dans un climat de confiance,
car les jeunes savent qu’ils ne seront pas jugés par des adultes, mais
accompagnés de manière bienveillante.
On peut proposer aux jeunes des temps de
discussion :
• pour faire émerger des idées de Cap ;
• pour réagir sur l’actualité, sur des sujets
qui peuvent les déranger ;
• pour susciter l’envie de cheminer sur l’un
ou l’autre des itinéraires (on pourra utiliser les interpellations qui se trouvent sur
le site internet) ;
• pour un temps d’animation spirituelle…
Pourquoi ne pas donner aux chefs d’équipe
la responsabilité de mener le débat, en leur
expliquant comment faire ?
Définir un cadre :
un lieu, un temps
Une discussion, un échange, cela ne s’improvise pas ! Voilà quelques pistes pour l’animateur du débat, pour vivre un temps riche et
constructif.
VII
Introduire la discussion en présentant l’enjeu, en précisant les règles du jeu et en présentant le contexte, la problématique que vous
allez aborder.
Choisir un lieu adapté à un temps d’échange.
Ce lieu doit être convivial et doit permettre à
chacun d’être installé confortablement.
Faire attention également à ce qu’il n’y
ait pas d’éléments qui puissent déranger
ou perturber la discussion. Par exemple, au
local, veillez à bien fermer la porte pour ne pas
être ennuyés par les jeux et activités des autres
unités.
Il faut aussi définir le moment et la durée
de la discussion : choisir un moment où la caravane sera réunie en entier, un moment plutôt
calme et posé, propice à la discussion.
La durée ne doit pas excéder 2h, à l’inverse,
moins d’une heure paraît un peu court pour
faire sortir des idées vraiment riches et intéressantes.
Fiche 13
GPS Pionniers/Caravelles - 2e édition
1/3
185
Préparer le débat
Parfois, en fonction du sujet, il peut être difficile de lancer la conversation. Un moyen pour
faciliter la prise de parole est le photolangage
(cf. chap.V - fiche 12 du GPS, p. 139).
Voici une autre suggestion : Et si j’étais
Être un bon animateur
Il faut être ….
… Agréable : mettre en valeur les pionniers et les
caravelles, faire des transitions, utiliser l’humour si jamais la
discussion dérape un petit peu…
… Ferme : les règles sont fixées dès le début de la discussion, il faut les rappeler dans le déroulement si nécessaire.
C’est important que chacun puisse prendre la parole, même
les plus timides, il faut que chacun puisse exprimer son avis.
Et …
Si j’étais père ou mère de famille, je ferais ?
Si j’étais pape, je ferais ?
… Au service du débat : attention, l’animateur peut avoir
des opinions, mais il ne doit pas s’imposer et monopoliser la
parole…
Si j’étais ouvrier, je ferais ?
Si j’étais chef d’entreprise, je ferais ?
Si j’étais président, je ferais ?
Si j’étais …, je ferais ?
(On peut adapter les questions au sujet choisi.)
Chaque pionnier, chaque caravelle est invité
à répondre à ces questions et prend le temps
de poser une ou plusieurs de ces questions à
son entourage, sa famille, ses amis pour nourrir
sa réflexion.
186
L’idée c’est que les personnes interrogées
puissent dire ce qu’elles mettraient en place
si elles avaient tel ou tel rôle dans la société.
Quelles sont les actions que ta famille, tes amis
veulent réaliser ? À quoi ressemblerait leur vie
s’ils étaient tel ou tel personnage ?
Ces petites questions permettront d’amorcer le débat en caravane. Chaque pionnier et
caravelle fera la synthèse de ce qu’il a entendu et
s’exprimera sur ce qu’il pense personnellement.
- Quel est le sujet du débat ? Résumer le thème
du débat en le formulant sous forme de questions ouvertes.
- Quel est l’objectif du débat ? Rappeler pourquoi on partage ce temps d’échange.
- Quelle technique faut-il utiliser pour permettre un vrai échange ? Il en existe plusieurs,
en particulier :
- Les tours de parole : celui qui veut parler
doit lever la main, l’animateur note dans
l’ordre les volontaires et chacun attend
son tour pour parler. Cette forme permet
d’éviter les dialogues entre 2 personnes
uniquement ; cela permet que chacune
prenne le temps de bien réfléchir à son
intervention ; d’éviter de répéter ce qui a
déjà été dit ; de construire une réflexion
collective en fonction de là où chacun en
est au moment où il intervient.
- Le bâton de la parole : celui qui veut parler doit lever la main, on se passe le bâton
lorsque l’on a envie de s’exprimer et l’on
ne peut s’exprimer que lorsqu’on a celui-ci.
C’est une méthode plus dynamique mais
gare à ce que certains ne monopolisent
pas le bâton !
Déroulement du temps
d’échange
• Amorcer le débat
On introduit le sujet dont on va parler. Éventuellement, on repart sur les interviews si l’on a
utilisé la technique ci-dessus, ou on commence
par un photolangage.
Il est très important que chaque pionnier et
caravelle puisse s’exprimer tour à tour au début de la discussion.
• Poser les consignes
Pose les 3 consignes indispensables pour
que la discussion se passe bien. Pour fixer
ces consignes, il faut répondre aux questions
suivantes :
VII
• Conduire l’échange
En grand nombre, pas facile de gérer un débat
seul. L’animateur s’entoure de personnes pour :
- contrôler le temps (durée des prises de parole,
temps accordé au débat) ;
- passer le bâton de la parole ou noter les tours
de parole ;
- prendre des notes.
Fiche 13
GPS Pionniers/Caravelles - 2e édition
2/3
• Réguler
Avoir en tête le déroulement prévu pour la
discussion pour pouvoir faire des transitions
entre chaque étape du débat.
Limiter le temps de parole : par exemple, on
peut laisser 1 minute ou 2 pour chaque prise
de parole. On peut prévoir un sablier pour que
ce soit visible pour tous.
S’assurer régulièrement que tout le monde
comprend ce qui est dit : résumer ce qui vient
d’être dit, reformuler.
S’assurer régulièrement que tout le monde
s’exprime, on peut proposer à tel ou tel de
prendre la parole pour que chacun se sente
impliqué dans la discussion.
• Relancer
Reprendre une question posée par une personne et l’adresser à l’ensemble de la caravane
ou à un pionnier, une caravelle en particulier.
Reposer une question restée sans réponse.
Avoir une liste de questions préparées à
l’avance pour relancer le débat.
Revenir à un sujet qui n’a pas été traité en
profondeur « Tout à l’heure on a parlé de … Est
ce qu’on pourrait creuser un peu plus ce sujet ?
Ça fait réagir quelqu’un ? »
Un pionnier, une caravelle est « hors-sujet » :
veiller à le recadrer sans pour autant le blesser :
par exemple « je suis désolé mais nous parlions
de… par contre, nous prenons ta question/ta
réaction en note. On y reviendra peut-être s’il
reste du temps. »
Un pionnier, une caravelle s’énerve contre
l’intervenant précédant : encore une fois,
veiller à ce que chacun puisse parler librement.
Si la discussion est animée, tant mieux, c’est
que le sujet passionne les gens ! Il faut garder
toujours à l’esprit que le respect passe avant
tout. On peut proposer par exemple : « On est
là pour discuter, pour s’exprimer personnellement sur des sujets qui sont importants pour
nous tous ! On te comprendra mieux si tu t’exprimes plus calmement et sans colère. »
• Conclure l’échange
Après avoir fait une synthèse des échanges,
l’animateur peut dire quelques mots de conclusion en reprenant les grandes questions qui
ont été abordées. Le cas échéant, on peut expliquer quelle suite peut être donnée au débat.
Enfin, on n’oublie pas de remercier les
membres de la caravane pour leur présence et
pour avoir permis de vivre un temps riche et
intéressant.
• Réagir adroitement face à des situations
embarrassantes
Un pionnier, une caravelle cale, ne sait plus
quoi dire : s’il a commencé une phrase, on peut
lui tendre une perche en reformulant ce qu’il
a dit ou lui proposer une phrase qui lui laisse
une porte de secours : par exemple « Tu veux
poursuivre ou laisser parler quelqu’un d’autre
et reprendre la parole ensuite ? »
Un pionnier, une caravelle monopolise la
parole : on peut lui proposer une synthèse de
ses propos et lui demander s’il a quelque chose
à rajouter. Le minutage peut aider l’animateur
si les règles on bien été expliquées au départ,
cela permet de dire « attention tu dépasses ! ».
Une personne peut être chargée de réguler le
temps de parole.
VII
Fiche 13
GPS Pionniers/Caravelles - 2e édition
3/3
187

Documents pareils