Lire les directives détaillées

Commentaires

Transcription

Lire les directives détaillées
p
p
ÉLEVAG E
DIRECTIVES
POUR L‘ÉLEVAGE
p
Depuis maintenant quelques années, l’Association des
Par exemple aujourd‘hui nous pouvons plus facilement
évaluer les effets de la spécialisation de l‘élevage des
chevaux de sport que dans les années ‚90. Cependant,
l’évolution de la race doit rester sous surveillance afin de
déterminer si les changements ont un effet positif ou non
sur certaines caractéristiques lorsque les lignées de sang
sont combinées.
Les responsables départementaux de l‘association ont
élaboré ces directives en coopération avec le conseil exécutif. La discussion sur la façon de formuler les directives a déjà fait ses preuves. Toutes les parties impliquées
partagent leur angle de vue sur la question. Le résultat
de cette compréhension mutuelle fait que tous les parties
parlent le même langage en discutant les objectifs stratégiques. Fort de cette positive expérience, ce système sera
maintenant appliqué à l’élevage. L’objectif de l’élevage
est définit dans les statuts. Dans un effort cohérent pour
améliorer l‘élevage des chevaux de selle conformément à
l’objectif de l’élevage de la race, un processus dynamique
générant de grands changements, est mené à bien.
Le comité du Stud book de l‘Association des hanovriens
a formulé trois directives. Ces directives sont en accord
avec l‘objectif d‘élevage mentionné dans les statuts. Chacune présente un aspect de l‘objectif.
hanovriens a mis en place des directives afin de planifier
et atteindre ses objectifs. Ces directives décrivent le processus de décisions et servent aussi de base de discussion
pour établir des mesures précises. Le développement
national et international de l’association a été préparé
conformément à cette méthode.
L’idée que les chevaux de dressage soient évalués sur
leur aptitude à sauter et les chevaux d’obstacle sur leurs
allures de base et leur facilité d’utilisation est maintenant
suivie et sera utilisée à l’avenir dans la race hanovrienne.
En d’autres termes, il n’y a pas de stricte ligne de démarcation entre les disciplines pour nos chevaux de selle.
Cependant, au sein de leur élevage, les éleveurs doivent
p
mettre l’accent sur une discipline.
VALORISATION DES PRÉDISPOSITIONS
L’élevage de chevaux de sport implique une spécialisation dans une discipline et ses prédispositions pour le dressage, l’obstacle ou le concours complet. Toutes les caractéristiques liées à la discipline doivent être évaluées lors du
processus de sélection. Dans l’élevage de chevaux d’obstacle, seules des lignées de saut doivent être choisies ainsi
que des pères performers. Dans l’élevage de chevaux de dressage, les lignées de dressage, certaines lignées appropriées d’obstacle ainsi que des pères performers peuvent être utilisés.
QUALITÉ
L’évaluation de la conformation du dos est extrêmement importante dans l’élevage de chevaux de sport, quelque
soit la discipline. Nous nous efforçons d‘améliorer la locomotion sous la selle. Dans le processus de sélection, nous
gardons les chevaux aux mouvements énergiques et au dos souple qui sont les pré-requis au meilleur développement possible d‘une locomotion énergique sous la selle. Le niveau d’exigences sur la qualité des pieds et de la
constitution générale est en nette progression.
IDENTITÉ
L’objectif de l’Association des hanovriens est de stabiliser la précieuse base génétique de la race en promouvant à
p
bon escient les lignées qui ont fait leurs preuves ainsi que les nouvelles lignées performantes.
6
THE HANOVERIAN 3/10
p
É L E VAGE p
VALORISATION DES PRÉDISPOSITIONS
STRATÉGIES ACTUELLES D‘ÉLEVAGE
Avec l’aide de ces directives
nous portons notre attention
sur les différents aspects de
l’objectif de l’élevage et les
critères de sélection actuellement importants. Elles offrent
une aide précieuse d’orientation pour chaque éleveur.
La directive “valorisation des
prédispositions” décrit la stratégie pour l’élevage de chevaux de dressage, obstacle et
concours complet.
par le Dr. Ludwig Christmann
Lunea nécessité
de se spécialiser dans
prédisposition à une discipline
n‘est plus discutable. Il n’en a pas
toujours été ainsi. Dans les premières
décennies d’après guerre, l’objectif
était d’élever un type de cheval de
selle polyvalent. Le sport équestre
continua son évolution. Pendant les
années quatre-vingt, l’idée que la
progression de l’élevage puisse être
plus rapide en se spécialisant sur une
prédisposition spécifique commençait à être adoptée. Cette idée était
pertinente car les exigences pour un
cheval d’obstacle sont très différentes
de celles pour un cheval de dressage
même si plusieurs qualités communes sont nécessaires à ces deux types
de chevaux. Le cheval d’obstacle doit
avoir des aptitudes au saut, de la vigilance et de la technique, alors que
le cheval de dressage doit avoir trois
allures au-dessus de la moyenne, être
facile d’utilisation et avoir une aptitude au rassembler. Pour les deux
disciplines, les chevaux doivent être
volontaires, faciles à utiliser et montables pendant plusieurs années. Le
programme de cheval d’obstacle fut
introduit en 1993. La spécialisation
fonctionne très bien avec les chevaux
d’obstacles et de dressage mais il faut
faire certaines différenciations.
Que cela signifie-t-il ? Dans l’élevage du cheval d’obstacle, la norme
actuelle est d’utiliser exclusivement
des lignées d’obstacle et/ou des pères
performers. En appliquant cette règle
aux reproducteurs d’obstacle lors
des dernières décennies, un progrès
significatif a été réalisé. Le progrès
ne s’est pas limité aux seules aptitudes sur les barres et au modèle,
mais, dans une certaine mesure, la
locomotion s’est également vu améliorée. Parmi une variété de différents modèles, un cheval d’obstacle
athlétique est né.
Dans l’élevage du cheval de dressage, l’apport de gènes de sauteurs
couplés aux actuelles lignées de dressage, peut se révéler être bénéfique.
Les expériences pratiques confir-
ment cette thèse. Il semblerait que
la constitution athlétique se perde
en ayant recours qu’aux gènes uniquement de dressage. Ces dernières
années, les chevaux hanovriens de
dressage ont beaucoup progressé en
termes de modèle, facilité d’utilisation et élasticité générale, cependant
nous devons diriger notre attention
sur l’amélioration des postérieurs et
du moteur. La seconde observation
concerne le pédigrée des chevaux
victorieux en Grand Prix. Très souvent nous trouvons une part non
négligeable de sang obstacle dans
leur pédigrée comme par exemple
Satchmo, IPS Salinero et Hunter
Douglas Sunrise, tous ayant représenté les couleurs des hanovriens
au plus haut niveau l’an dernier.
Ils ont une chose en commun : un
pédigrée d’obstacle. Pour Satchmo
par Sao Paulo/Legat et Salinero par
Salieri/Lungau, les deux parents font
parti du programme hanovrien de
chevaux d’obstacle. Plusieurs autres
exemples peuvent être cités.
Les sauteurs ont des caractéristiques
bénéfiques au dressage. Lesquelles ? Comme mentionné plus haut,
nous avons besoin d’une bonne
attitude pour les deux disciplines,
de chevaux intelligents et volontaires. L’énergie cinétique réclame une
force de poussée des postérieurs
importante. Lorsqu’ils propulsent le
cheval d’obstacle au-dessus du sol,
ils donnent aussi au cheval de dressage la puissance de poussée et la
portance nécessaire au rassembler.
Les deux disciplines ont besoin du
dos du cheval pour réunir mobilité
et force.
Le grand-père maternel de Dablino par De
Niro est Wanderbursch II, qui transmet à
ses produits la puissance de sa locomotion
ainsi que sa volonté au travail. L’année dernière, Dablino fut le meilleur jeune cheval de
Grand-Prix avec la cavalière Anabel Balkenhol.
THE HANOVERIAN 3/10
7
p
p
ÉLEVAG E
REPRODUCTEUR PERFORMANT
Le fait qu’un bon cheval de dressage
soit issu de lignées classiques obstacle n’est ni nouveau ni un phénomène exclusivement hanovrien. Werther, un reproducteur performant, a
autant produit des chevaux internationaux en dressage qu’en obstacle.
Werther est le petit fils de Ferdinand
qui fut un des meilleurs reproducteurs
d’après guerre au monde en obstacle.
Le Holsteiner Flemmingh par Lacapo
est devenu le fondateur d’une célèbre lignée de dressage représentée
par exemple par des chevaux comme
Krack C et Lingh aux Pays-Bas.
Quels sont les étalons d’obstacle qui
conviennent à l’élevage de chevaux
de dressage ? La lignée G est un classique, une lignée performante d’hanovrien utilisée pour faire naître autant
des chevaux d’obstacle que de dressage. Des étalons comme Grande, son
fils Garibaldi II et ses deux propres
frères Grundstein I et II ont transmis à
leurs produits leurs talents en dressage
et en obstacle. Les représentants de
la lignée G actuellement à la reproduction et qui sont particulièrement
Étalon
intéressants sont Goethe par Grosso
Z avec un excellent record personnel et Grand Cru par Grand Garcon.
Grand Cru est issu de la même mère
que l’ancien leader mondial Walk on
Top ainsi que Goldfever II. Le nom de
Wanderer est également synonyme
de puissance. En son temps, ce fils de
Wendekreis a obtenu le meilleur index
obstacle à son test de performances. Et
pourtant, il fut plus convainquant avec
ses produits de dressage que d’obstacle. Trois fils et un petit-fils de Wanderer furent dans le top 100 du classement mondial en 2006 : Wellington
dont la mère est par Garibaldi II sous
la selle d’Alexandra Simons de Ridder, Wild One, mère par Gutenberg
avec Eileen Page, Acti,ve Walero par
une fille de Matcho AA avec Nicoal
McGiven, et son petit fils Fabriano par
Wanderbursch/Wienerwald avec le
cavalier Jonny Hilberath. Falkland, fils
de Wanderer, marcha dans les traces
de son père en tant que reproducteur.
Il a déjà produit un cheval de dressage
de calibre international avec Faberge
(cavalière : Beatriz Ferrer-Salat); il est
aussi le grand-père maternel d’Una
Donna Unique (née au Danemark)
qui fut médaille d’argent aux Cham-
Pédigrée
Test de performances de l‘étalon
total
Argentinus
par Argentan/Duden II
Christ
par Competent/Picard
dressage
obstacle
126,00/3/54
pionnats du monde dressage jeunes
chevaux en 2009. Du coté maternelle,
nous trouvons également Wanderer
via Wanderbusch II dans le pédigrée
de Dablino par De Niro. Dablino a
été récompensé par le prix Otto-Lörke
comme le plus grand espoir allemand
avec Anabel Balkenhol.
Johnny Hilberath, de Scheessel,
ancien champion d’Allemagne des
cavaliers professionnels, troisième
avec son cheval Fariano aux Championnats d’Allemagne de Gera en
2007, et aujourd’hui entraîneur fédéral de dressage, explique le succès de
Fariano en dressage: «J’ai particulièrement aimé son dos fort qui, au départ
était plutôt raide mais qu’un travail
de gymnastique a assouplit. Ce que je
préfère c’est son attitude et son mental, deux atouts tellement importants
au niveau Grand-Prix». Il considère
l’utilisation des gènes «obstacle» très
bénéfique à l’élevage de chevaux de
dressage, spécialement pour l’attitude
et le courage. «Lorsque l’on élève des
chevaux d’obstacle, performances et
capacités athlétiques sont au premier
plan, alors que modèle et beauté sont
également importants dans l’élevage
de chevaux de dressage.»
Valeure génétique
Hanovre
Valeure génétique
FN
dressage
obstacle
dressage
obstacle
92
135
104/0,99
121/0,98
105
158
115/0,94
148/0,93
test des 30 jours
Contendros Bube
par Contendro/Pik Bube
128/3/48
138,69/2
100,03/22
Edward
par Embassy/Fabriano
140,08/–/38
142,93
120,72
Embassy
par Escudo/Silvio
124,74/5/45
111,07/14
134,65/3
Embassy III
par Escudo/Silvio
127,15/4/48
122,11/5
117,06/10
Falkland
par Wanderer/Pik König
117,99/9/36
122,03/5
118,52/9
107
129
109/0,96
109/0,94
Goethe
par Grosso Z/Maat
126,98/4/36
133,15/2
112,54/8
96
99
119/0,93
91/0,85
Goldfever II
par Grosso Z/Galvano
107,55/13/43
115,61/7
94,02/26
Grand Cru
par Grand Garcon/Absatz
129,53/3/53
125,23/5
116,14/13
112
120
119/0,97
117/0,95
Labiat
par Le Primeur/Werther
126,09/3/52
120,14/5
121,40/6
Le Primeur
par Laptop/Pinkus
147,84/1/45
142,56/2
143,49/1
102
141
133/0,94
142/0,92
Lissaro
par Lissabon/Matcho AA
Bundeschampionate des chevaux de selle
Salieri
par Salvano/Servus
110,05/12/36
98
92
104/0,89
109/0,86
Stalypso
par Stakkato/Calypso II
Qualification au Bundeschampionate, test des 30 jours
101,52/17
116,44/8
Autres populations:
Avagon (Ital. W.)
par Acorado II/Escudo
144,35/0/52
140,38
131,6
Cevin Costner (Old)
par Chico’s Boy/Calvin
126,66/3/24
122,29/4
130,12/4
Chequille (Holst)
par Caretano Z/Lavall II
137,37/1/22
126,42/2
129,77/3
Sao Paulo
(Old)
Clinton
(Holst)
by Sandro/Gepard
par
Carolus/Calypso II
115,73/12/36
107,85/13
10
victoire en classe
S
122,30/5
88
139
96/0,96
112/0,80
126/0,95
154/0,83
Sergeant (Holst)
Pepper (Old)
Conteur
by Silvio/Ramino
par
Contender/Rasputin
147,47/1/33
131,72/2/38
146,38/1
149,25/1
131,34/2
90,99/25
89
115
130
134
130/0,88
136/0,96
138/0,85
138/0,93
Valentino (KWPN)
by Now or Never M/Belisar
136,89/2/48
121,09/6
141,47/1
8
THE HANOVERIAN 3/10
p
É L E VAGE p
Elvis VA par Espri/Garibaldi II est couronné de succès en dressage avec un pédigrée de cheval d’obstacle.
Tous ces exemples ne sont pas conformes aux idées reçues d’un pedigree
de dressage. Même si leurs débuts
n’ont pas toujours été probants, ils ont
su convaincre au plus haut niveau, le
Grand-Prix.
Le tableau des étalons actuels montre
clairement que le nombre d’étalons
convenant au dressage et ayant un
pédigrée obstacle a augmenté. Lors
de la sélection des étalons figurant
dans ce tableau, qui ne prétend pas
être exhaustif, nous avons retenu les
étalons au pédigrée obstacle dont les
qualités pour le dressage sont estimées
au-dessus de la moyenne. Nous avons
pris en considération les résultats des
tests de performances, les victoires en
compétition ainsi que les performances héréditaires justifiées par les résultats de la valeur génétique.
TALENTS MULTIPLES
L’étalon Primeur, qui fait maintenant la monte à Spruce Meadows au
Canada, fut le champion incontesté
du test de performances à Adelheidsdorf. Il fut non seulement le champion
en obstacle mais il termina aussi avec
le deuxième meilleur index en dressage de 142.56 points. Son fils Labiat
(mère par Werther) descend d’une
lignée maternelle qui a fait ses preuves. Il a toutes les qualités nécessaires
à un cheval de Grand-Prix. La lignée
d’Espri – en particulier avec le champion du test de performances Earl et
Embassy avec son jeune fils Eward –
produit des chevaux aux talents multiples.
Un peu de sang Holstein ne fait pas
de mal lorsque que l’on élève des
chevaux de dressage avec des descendant de Calypso II comme Contendros
Bube, Conteur ou Christ. Le jeune
Avagon, par Acorado II et une mère
par Escudo, est un autre bon exemple. Ce gris est au travail (dressage)
chez Johnny Hilberath. L’influence du
holsteiner produit souvent « de plus
grands mouvements », recherchés par
les cavaliers de dressage. Cela signifie
plus d’action du genou. Cependant,
parfois cela peut aussi signifier moins
d’activité et d’engagement des postérieurs. Souvent cela ne produit pas un
rein correctement musclé. Un examen
attentif est conseillé.
Ces exemples montrent qu’il n’y a pas
pénurie de lignées de sang pour l’élevage de chevaux de dressage. Par l’uti-
lisation sélective et appropriée de pères
aux origines obstacle, nous obtenons
une grande diversité génétique.
Maintenant nous devons utiliser ces
lignées de sang. Nous demandons non
seulement aux éleveurs mais aussi aux
acheteurs de donner une chance à un
cheval athlétique même si son pedigree ne correspond pas à la mode du
moment. Ces recommandations ne
doivent pas être considérées comme
une recette de cuisine. Ajouter certains
ingrédients ne garantit jamais un résultat certain.
S’attaquer aux critères pour produire
un cheval de dressage qui ira au plus
haut niveau donne matière à réflexion.
Tous les efforts ne seront pas forcément récompensés. Parfois cela prend
une génération, parfois cela n’arrive
jamais. Sur la population entière,
un usage sélectif de pères ou mères
d’obstacle fera avancer l’élevage de
p
chevaux de dressage.
Concours Herwart von der Decken
The troisième concours Herwart von der Decken se tiendra à Verden le mercredi 4 août. Il ouvrira le concours international de CSO, le Championnat du
monde jeunes chevaux de dressage et le concours international de dressage.
Les meilleures juments de trois ans venues des différentes régions d‘élevage
participeront au concours des juments. Ceci est nouveau puisque, jusqu‘à
l‘année dernière, les meilleures trois et quatre ans étaient encore présentées.
Nouveauté : le concours de la meilleure famille de juments n‘aura lieu que
p
tous les quatre ans. Prochaine édition en 2013.
THE HANOVERIAN 3/10
9
p
p
ÉLEVAG E
QUALITÉ
LE DOS NE PORTE PAS SEULEMENT LE CAVALIER
Le comité du Stud book s’est
consacré à la qualité dans
cette deuxième directive. Le
but de chaque éleveur est de
faire naître des chevaux de
qualité. L’objectif d’élevage
inscrit dans les statuts de
l’Association définit les critères de sélection et le cadre à
suivre.
Par Ulrich Hahne
L
es critères de modèle et de performance sont toujours discutés et
modifiés plus ou moins régulièrement au cours de l‘évolution d‘une
race. L‘évaluation de la qualité et
du fondement de la race fut pendant
longtemps très important dans l‘élevage des hanovriens. Les standards
furent légèrement revus à la baisse.
Il en résultat l‘introduction dans la
race hanovrienne de chevaux avec
des faiblesses. Cependant, ces chevaux apportèrent avec eux des caractéristiques spécifiques et désirables
qui étaient rare à cette époque. Leurs
défauts de modèle ou de qualité
de pieds rencontrèrent la solide, et
consolidée race hanovrienne.
Presque trente ans plus tard, l‘apparence générale de la race hanovrienne est différente. Les modèles
de chasse sont très rares. En général,
les chevaux hanovriens offre une
haute qualité de monte en terme
d‘élasticité et de confort pour le
cavalier. D‘autres points forts et faiblesses existent. Le comité du Stud
book leur porte une attention toute
particulière avec ces directives
INFLUENCE CRUCIALE
“La construction du dos est d‘une
importance majeure dans l‘élevage
des chevaux de sport pour toutes
les disciplines,“ peut-on lire dans
la directive au sujet de la qualité.
En effet, le dos ne porte pas seulement le cavalier mais influence de
manière cruciale la locomotion.
C’est seulement si la conformation
du dos le permet que la locomotion
peut être harmonieuse et développer
de la puissance. Le rein est important puisqu‘il est la connection où la
puissance des postérieurs se transmet par le dos jusqu‘à l‘avant-main.
Une connexion contractée est aussi
gênante qu’une connexion molle. La
force d’une chaîne est celle de son
maillon le plus faible. On peut facilement comprendre qu’il n’y aura
pas de puissance si cette région cruciale comporte des faiblesses.
Il est fréquent de voir un postérieur
désengagé lié à un rein faible. Le
postérieur ne peut pas passer dessous et reste loin derrière. Le résultat est souvent un jarret qui pistonne
au lieu de pousser devant et sous la
masse du cheval comme nécessaire
à une parfaite qualité de locomotion.
Une conformation de dos défavorable a deux conséquences négatives
sur la locomotion du cheval.
L‘élasticité doit être maintenue en
toutes circonstances. Au galop et
au trot, la tension peut masquer
une propulsion insuffisante. Il en
résultera une perte d‘élasticité. Ceci
arrive fréquemment à l‘âge de foal
- parfois de façon impressionnante.
Ce défaut sera visible sous la selle
mais aux dépends du cavalier. Les
conséquences néfastes de ce type de
locomotion seront alors évidentes.
Déjà au pas le manque d‘élasticité
devient évident. Transmission de
propulsion, activité des postérieurs,
élasticité. Cette énumération montre clairement l‘importance de la
conformation du dos. A l‘avenir, ce
critère deviendra A l‘avenir, il est à
espérer que ce critère ait sa place
dans les réflexions sur la race.
Dancing Queen par Dimaggio/Hill Hawk
xx : locomotion souple avec les postérieurs placés sous le centre de gravité.
Cet exemple montre un dos et une arrière-main bien musclés
10
THE HANOVERIAN 3/10
p
É L E VAGE p
La directive “Qualité” concerne
les attributs prérequis à cette qua-
lité. L’étude se concentre sur la
signification et les implications de
la conformation du dos et des postérieurs. La manière dont ils fonctionnent a une grande influence
sur les performances. La capacité à
développer la puissance et la poussée grâce à un dos souple et une
bonne attache de rein est fondamentale pour tout cheval de sport,
toutes
disciplines
confondues.
Nous avons également ajouté à
SANTÉ
“Une plus grande importance sera
accordée à la qualité des pieds et
des aplombs,” dit la directive. Ces
derniers ont une importance cruciale pour le bon fonctionnement du
cheval. Dans les deux cas, les maréchaux-ferrants jouent un rôle majeur
pour corriger les défauts de conformation. Cependant, tous les efforts
ne sont pas forcément récompensés.
Le travail du maréchal aboutit souvent sur une amélioration visuelle,
mais trop souvent les défauts auront
un impact négatifs sur la pérennité physique du cheval sur le long
terme.
Ces dernières années, nous avons
observé deux types de mauvaise
conformation des pieds. Premièrement les pieds trop droits, qui sont
souvent la raison invoquée en cas de
réclamation lors de la livraison d‘un
foal. En plus des prédispositions
génétiques, les problèmes de pieds
peuvent dépendre de la manière dont
le foal a été élevé. La seconde mauvaise conformation se présente sous
la forme d‘un pied trop étroit qui se
rétracte en talon. Cette asymétrie ne
permet pas au pied de fonctionner
correctement. La fonction d‘amortisseur de choc n‘est plus garantie
car le talon ne peut plus absorber la
pression de par sa conformation. De
plus, il en résulte une mauvaise circulation sanguine dans le pied.
Lors des présentations d‘étalons, les
pieds ne se voient pas dans le sable
et/ou sont parfois recouverts par des
cloches protectrices. Tout éleveur
doit regarder un étalon sur un sol
Un cheval doté d‘une impressionnante
avant-main avec une large épaule.
Cependant, les postérieurs sont loin derrière. Très visible à l‘arrêt, cela se répercutera la plupart du temps sur la locomotion par un manque de propulsion
des postérieurs.
la directive le sujet de l’évaluation des aplombs et des pieds. Par
la poussée générée grâce à une
puissante propulsion, l’énergie du
mouvement est telle que le cheval a d’excellentes prédispositions
pour développer puissance et portance. De plus, un cheval athlète
doit être capable de trouver rapi-
dur et examiner de prêt ses pieds.
Ainsi, l‘éleveur peut par la même
occasion, observer les membres. Les
articulations doivent être suffisamment larges et adaptées au corps du
cheval pour offrir suffisamment d‘espace aux ligaments et aux tendons.
Mauvaise conformation et faiblesse
des articulations peuvent avoir un
impact négatif sur la solidité du cheval.
dement et sans effort son équilibre
sous la selle du cavalier. Un rythme
bien marqué le révélera. Le cheval
doit pouvoir augmenter la tension
de sa ligne du dessus si il est destiné à des performances sportives.
La promptitude au rassembler est
la base de toutes les disciplines. La
conformation du dos et de l’arrière-main ont une grande influence
La conformation du dos ainsi que
la qualité des pieds et des aplombs
méritent une attention toute spéciale
et demandent à être revues selon le
comité du Stud book. Cependant, il
y a toujours eu et il y aura toujours
des chevaux aux défectuosités incontestables qui font preuve d‘exceptionnelles performances, probablement
grâce à leur volonté de gagnant qui
l‘emporte sur tout le reste. Et à contrario, certains chevaux à la conformation parfaite qui manquent de volonté
et de «gagne», ne répondront jamais
aux espérances qu‘ils avaient laissé
présager. Cependant, ces chevaux ne
sont qu‘une exception et ne doivent
pas être un facteur déterminant pour
p
l‘élevage.
sur tous ces paramètres.
L’élevage de chevaux évolue avec
le temps car il est sujet à différentes influences. Il est donc important de comprendre ces changements, de les tester et de les rendre compatibles avec l’objectif de
l’élevage. Ceci est essentiel tant à
l’éleveur pour sélectionner un étalon qu’à l’Association pour établir
des mesures de sélection.
Dr. Werner Schade
THE HANOVERIAN 3/10
11
p
p
ÉLEVAG E
IDENTITÉ
L‘ÉVOLUTION DES LIGNÉES
HANOVRIENNES
La troisième directive mise
en place par le Comité du
Stud book traite de l’identité
de la race hanovrienne. Pour
une race originelle, la question de savoir si notre propre
programme d‘élevage ou l’influence génétique extérieure
déterminera notre développement futur est soulevée.
Par le Dr. Werner Schade
L
a race hanovrienne n‘a jamais été
une race pure et fermée. Elle avait
pour tradition d‘introduire des pères
performers ainsi que, dans une certaine limite, des pères d‘autres races.
Ceci était facilement contrôlable
puisque seule la monte naturelle était
pratiquée. De nos jours, avec l‘insémination artificielle de semence
fraîche ou congelée, les étalons sont
12
THE HANOVERIAN 3/10
utilisés au-delà des limites régionales. Des critères très différents déterminent la sélection d‘étalons.
En plus de la disponibilité et qualité
de certains étalons, sa popularité
joue un très grand rôle pour rester
dans les faveurs des éleveurs. La
facilité de commercialisation des
produits est un facteur important
– en particulier celle des foals. La
popularité n’est pas seulement basée
sur les seuls critères d’élevage. Victoires en championnat, ventes fructueuses ou stratégie marketing intelligente, tels sont les facteurs pouvant
mener à la popularité dans le cercle
des éleveurs.
L’utilisation de sang étranger, en
d’autres termes l’utilisation d’étalons non hanovriens, fut en continuelle augmentation ces dix dernières années. Traditionnellement,
le quota des pères étrangers était de
15 à 20 %. Entre 1999 et 2009, ce
taux a pratiquement doublé. Les étalons étrangers ont réalisé 39 % des
saillies en 2009. Cela signifie que le
taux de père performer a baissé drastique ment pendant cette période.
En d’autres termes, les pères performers (2 %) n‘ont pas fait monter ce
taux. Les pères étrangers sont principalement des Holsteiners (10 %),
Oldenbourg (9 %), Westphalien et
Rheinlander (5 %). Les Trakehner
et hollandais (KWPN) se partagent
le reste. Ceci a été et est encore de
nos jours une continuelle évolution
à travers les années qui conduit à
une augmentation de sang étranger
dans la population des hanovriens,
d’une génération à l’autre. Certaines questions se posent : comment
cette évolution va-t-elle influencer
la race hanovrienne à long terme,
quelles chances ces étalons ont-ils,
que va devenir la race hanovrienne,
le Hanovre pourra-t-il continuer ses
propres lignées et à en produire de
nouvelles faites uniquement avec le
sang hanovrien ?
Par le passé il était usuel de mettre à
nouveau des gènes hanovriens après
l’utilisation de sang étranger. Vous
pouvez le voir sur beaucoup de
pedigrees. Aujourd‘hui la tendance
semble être à l‘utilisation successive de sang étranger. La cause a été
évoquée ci-dessus : la popularité de
l‘étalon. Fort de cette réalité, la troisième directive a été promulguée :
“Le but de l’Association des hanovriens est de stabiliser efficacement
le précieux patrimoine génétique de
la race hanovrienne en promouvant
les lignées ayant fait leurs preuves
ainsi que les nouvelles lignées performantes.”
La directive est née des réflexions
suivantes :
1. L‘hanovrien est le résultat d‘un
programme d‘élevage constant et
prudent avec un objectif à long
terme. Un certain nombre de
caractéristiques très importantes
ont été améliorées au cours des
années, aboutissant au fait que
l’hanovrien est aujourd’hui la
principale race de cheval de sport
au monde. En plus des aptitudes
aux performances de haut niveau,
p
É L E VAGE p
L‘utilisation de étalons hanovriens et des étalons étrangers dans la région hanovrienne
d‘élevage de 1999 à 2009 (pourcentage).
1999
2001
2003
2005
2007
2009
Hanovre %
79,83
71,95
67,13
68,51
61,21
60,92
Autres races %
20,17
28,05
32,87
31,49
38,79
39,08
de la qualité de la locomotion et
de la conformation, c‘est principalement la force physique qui
caractérise le cheval hanovrien.
Toutes ces remarquables caractéristiques sont encrées dans les
lignées maternelles de la population hanovrienne. Elles sont
déjà et seront dans l‘avenir d‘une
grande importance économique
pour la commercialisation des
chevaux. Cependant, ces attributs
doivent constamment être protégés et développés en utilisant
notre propre pool génétique. De
cette façon l‘usage de sang étranger de haute qualité, que nous
continuons à encourager, sera
bénéfique. Cependant, pour le
moment le taux d‘étalons étrangers est trop élevé. Il est important
de diminuer le taux de sang étranger et de le maintenir pas plus
haut que 20 % afin de garder un
équilibre au sein de la race hano-
vrienne.
2. L‘agrément des étalons, suivi de la
vente aux enchères est une des plus
grandes vitrines de la génétique au
monde. Les étalons hanovriens
fixent les standards de l‘élevage
de chevaux de sport. Nous souhaitons que ce statut soit conservé à
l‘avenir. Seules les associations de
race offrant d‘illustres pédigrées
de haute qualité perdureront, ceci
à cause de la rude compétitions
entre les étalons reproducteurs.
Les pédigrées accessibles à tous
deviennent vite inintéressants pour
les étalonniers.
3. L’évaluation des étalons doit être
basée sur des facteurs génétiques
clairs, vérifiables ainsi que sur les
performances. La base des étalons
est constituée de deux groupes.
Le premier groupe est celui des
jeunes testés sur leurs performances, le second celui des étalons
de 10 ans et plus dont les descendants ont été testés sur leurs performances. Le deuxième groupe
mérite le plus d‘attention car les
performances de ses descendants
sont la preuve la plus fiable de
la qualité d’un père. Exemple
actuel : l‘étalon d‘état Embassy I
qui a récemment reçu le «Grande
Prize» lors de la soirée de gala
de la vente élite. Ce père a transmis uniformément ses qualités et
mérite l‘intérêt des éleveurs.
La “marque hanovrien” est un label
connu dans le monde entier. L’image
de marque de l’hanovrien est basée
sur la qualité et le succès des chevaux. Les actions marketing ne peuvent avoir un impact et atteindre
leur cible qui si elles véhiculent des
valeurs prouvables. Le programme
d‘élevage hanovrien a été conçu pour
se conformer à cette exigence. La
directive „Identité“ est en lien direct
avec les deux autres. Toutes les directives traitent des qualités et attributs
d‘un hanovrien. A l‘avenir, la popularité individuelle des étalons ne sera
pas seule à compter mais également
celle de toute la race hanovrienne. p
SEMAINES DE VENTES
Des acheteurs venus
de toute l‘Allemagne
La quatrième semaine de vente de
chevaux de loisir s’est conclue sur
un résultat très satisfaisant. 21 des
24 chevaux proposés ont été vendus
au prix moyen de 7 750 euro.
Bella Donna par Belissimo M/World
Magic, élevée et présentée par
Alfons Dahlhaus, Wadersloh, fut le
top price du jour. Cette jument a été
vendue 13 900 euro à une famille
de Hesse. Bella Donna est déjà le
troisième cheval que cette famille
a acheté aux ventes de chevaux de
loisir. La jument va commencer une
carrière de cheval de dressage car en
plus de son excellent caractère, elle
est dotée de trois très bonnes allures.
Roger par Royal Blend/Wesley (élevé
et présenté par Alfred Rathkam, Bassum) fut le deuxième cheval le plus
cher, vendu 12 000 euro en Bavière.
La semaine des ventes a suscité l’intérêt d’acheteurs potentiel dans toute
l’Allemagne. En plus des clients de
Bavière (cinq) et de Hesse (qua-
tre), de nouveaux acquéreurs sont
venus du Bade-Wurtemberg (un),
Schleswig-Holstein (un),
BasseSaxe (huit) et Westphalie (un). Tout
comme l’an dernier, un cheval a été
acheté par des français : Shakespeare
par Silvio/Freedom fut vendu 10 000
euro au pays voisin de l’Allemagne.
Grâce au programme «Hanovriens
– chevaux de loisir», l’Association
des hanovriens répond à la demande
grandissante de chevaux hanovriens
de loisir. Les chevaux ont été plusieurs fois essayés et cela dès le premier jour de la semaine. Les clients
ont particulièrement apprécié l’ambiance décontractée et les excellents
conseils prodigués par l’équipe de
Verden.
p
THE HANOVERIAN 3/10
13

Documents pareils