Cas concret Bovin viande en agriculture biologique

Commentaires

Transcription

Cas concret Bovin viande en agriculture biologique
Cas concret Bovin viande en agriculture biologique
En zone herbagère sur 80 ha, une production de bœufs, génisses et vaches finies.
CARACTERISTIQUES
Main d'œuvre :
2 UMO
Surface :
 80 ha de SAU, dont :
Animaux :
Un troupeau de 31 vêlages avec une
production de bœufs de 36 mois, de génisses
de 30 - 36 mois, et de vaches finies en
10 ha de mélange céréales - protéagineux
70 ha d'herbe
Géré par un couple, ce système d'exploitation, bien adapté aux zones
herbagères, est orienté vers la production de boeufs de 34-36 mois et de
génisses finies de 36 mois. Tous les produits finis sont valorisés en BIO.
La production fourragère a été intensifiée grâce à la fauche précoce
(enrubannage ou ensilage) et à une bonne gestion du pâturage.
système agrobiologique
78 UGB - 1,11 UGB/ha SFP
Info PAC : 30 références PMTVA
70 ha d'herbe engagés en PHAE
EQUIPEMENTS
80 DPU à 277 €
Bâtiments
LOCALISATION
Les choix de gestion ont visé à limiter les investissements.
70 % des animaux sont logés en stabulation libre,
30 % en bâtiments anciens aménagés en stabulations libres.
Stockage
Hangar à fourrages, cellules à grain
Matériel
2 tracteurs de 70 à 100 chevaux
Chaîne de récolte de foin en propriété hors round baller
en copropriété
Ce
type
d'exploitation
se
rencontre dans l'Indre et le
Cher, en particulier dans le
Boischaut sud, la Brenne, le Bas
Berry et en vallée de Germiny.
Ensilage CUMA ou entreprise (automotrice le plus souvent)
Moisson par entreprise
Conseillers réalisateurs :
Louis-Marie de BOURAYNE (CA 18)
02.48.23.04.00
Claude VINCENT & Florian LEPINASSE (CA 36)
Céline MAZIERES (CA 37)
Coordination et appui méthodes :
Jean Paul BELLAMY & Christèle PINEAU (Institut de l'Elevage)
02.54.61.61.54
02.47.48.37.63
04.73.40.01.02
avec la participation financière de l'Office FranceAgriMer et du MAAF CasDAR.
BV 11012 bio - 1
Mise à jour : Juin 2014
Utilisation de la surface fourragère : 70 ha
Fertilisation de la surface en herbe (en unité par ha)
Ha
En moyenne par ha
5 à 6 ha 3ème coupe
Foin 20 à 22 ha
42 à 46 a/UGB
Ensilage 8 à 10 Ha
N
P205
K20
Fumier
Herbe
Pâture
Ensilage 1ère coupe
12 t
Foin 1ère coupe
12 t
Foin ou ensilage 2ème coupe
5 à 6 ha 2ème coupe
Indicateurs de surfaces fourragères
36 - 38 ha
(74 UGB)
48 à 52 a/UGB
39 40 Ha
(74 UGB)
52 à 56 a/UGB
64 Ha
(74 UGB)
85 à 90 a/UGB
r Surface herbe 1ère coupe récoltée :
42 à 46 ares/UGB
r Pâturage de printemps : 48 à 52 ares par
UGB
r
Rdt 1ère coupe ensilage : 4 T MS/ha
r Rdt 1ère coupe foin : 3,5 T
MS/ha
r
Rdt 2ème coupe : 2,5 T MS/ha
r Rdt 3ème coupe : 1,5 T MS/ha
Il est indispensable d'implanter des prairies multi-espèces associant graminées
légumineuses pour favoriser une pousse plus régulière sur l'année.
La culture de légumineuses est un atout pour tendre vers l'autonomie en concentré.
et
Répartition des surfaces : 80 ha de SAU
10 ha de
mélange
céréales/
Les cultures : 10 ha
Herbe
70 ha
BV 11012 bio - 2
En zone séchante, une conduite fourragère
avec pratique de la fauche précoce.
4 à 5 ha de prairies sont renouvelés chaque
année en rotation avec des cultures. La prairie
reçoit un apport de 15 t de fumier/ ha avant
implantation.
9 ha d'ensilage reçoivent 12 t de fumier/ha.
Cette fauche précoce, associée à un pâturage
tournant simplifié permet d'assurer de bonnes
conditions de pâturage en été.
Les surfaces destinées au foin reçoivent le solde
de fumier disponible (environ 12 t/ha).
10 ha de céréales destinés en priorité à l'alimentation des bovins
Les céréales représentent 12 à 13% de la SAU.
Les rendements sont de l'ordre de 32 q en céréales d'automne.
10 ha de la sole cultures reçoivent chaque année 15 t de fumier. La valeur fertilisante
retenue est de 1 N - 4 P - 10 K à effet direct pour la plante par tonne de fumier.
Rotations
r Rotation courte prairie (4 ans) + céréales/protéagineux.
Prairie de luzene dactyle par exemple
r Rotation longue prairie (5 - 10 ans) + céréales/protéagineux.
La possibilité de faire 3 à 5 ha de maïs peut permettre d'intensifier la production.
Mise à jour : Juin 2014
Cas concret Bovin viande BIO-Conduite du troupeau
En zone herbagère sur 80 ha, une production de bœufs, génisses et vaches finies
COMPOSITION DU TROUPEAU
2 taureaux
Oct. - Nov.
avril mai
31 vêlages
30 veaux sevrés
REPERES DE POIDS
8 vaches finies
Femelles
Mâles
1 vache finie été
1 taureau maigre
(9)
165 j
14 boeufs finis
15 gén. 2-3 ans
14 boeufs 2-3 ans
350 kg
470 kg
15 gén. + 2 ans
14 boeufs 1 - 2 ans
375 kg
165 j
240 j
Fin 1er pâturage
21,5 mois
495 kg
510 kg
15 veaux mâles
Une reproduction bien maîtrisée pour avoir le minimum de vaches
improductives.
La période de vêlage est calée sur la fin d'hiver pour profiter au maximum du pâturage.
l'étalement et la planification des ventes sont nécessaires afin de valoriser tous les
animaux en circuit agrobiologique.
Une alimentation adaptée pour valoriser au mieux la saison de pâturage.
Les boeufs en deuxième année reçoivent das régimes à base de foin et font une faible
croissance sur cette période afin de profiter des croissances compensatrices lors de la
saison de pâturage suivante.
Reproduction
Poids des animaux vendus
1ère quinzaine de février
Taux de gestation
92-95 %
Taux de mortalité
Proportion 1ers vêlages
7 -10 %
28-30 %
0%
kg carcasse
Bœufs Bio
Génisses
BIO
34 à 39 femelles mises à la reproduction (110 à 117 % des Vaches
vêlages) pour 31 vêlages et 30 vaches suitées
finies
420
380
400
kg vif
Production de viande
21 750 kg vif
281 kg par UGB
708 kg par vêlage
120 j
Fin 2ème hiver
25,5 mois
15 veaux femelles
BV 11012 bio - 3
Fin 1er hiver
13,5 mois
120 j
1 perte
Taux IA premières
295 kg
240 j
6 génisses finies
Date moyenne de vêlage
Sevrage
8 mois
540 kg
165 j
640 kg
31 mois
Vaches finies
Bœufs finis
90 j
730 kg
34 mois
400 kg carc
Alimentation hivernale (principales catégories)
Kg par tête pour la
période
Durée
jours
Foin ens.
herbe (kg
MS)
Paille
Concentré
(kg/MS) kg brut (*)
410-420 kg carc
Fourrages
et concentrés
144 t de fourrage
Vaches allaitantes
140
1500
_
170
Foin - 108 t
Génisses 10-15 mois
160
910
_
330
30 t de concentré
Génisses 22-26 mois
130
910
_
210
céréales
2480
120
700
/protégineux
510
730
_
400
_
570
Bœufs (sevrage-abattage)
Génisses finition "auge"
Vaches finition "auge"
80
100
4,6 t
/vêlage
Ensil. Herbe 136 t
30 t
968 kg
/vêlage
1,18 kg
/kg vif
Mise à jour : Juin 2014
Résultats économiques 2013
CHARGES
50 990 %PB
Charges
Indicateurs technico-économiques
PRODUIT
93 320 %PB
Viande bovine
opérationnelles
11 860
12,7
51 290
frais élevage
0,43
Production autonome (kg/UGB)
248
Prix moyen du kg vif vendu
13 470
4,43
1 vache finie BIO à 1800 €
1 800
Produit bovin/UGB (avec primes couplées *)
724
9 351
6 gén. 36m finies BIO à 1656 €
9 940
Charges opérationnelles bovines/UGB
152
3 221
14 bœufs BIO 36 m finis à 1928 €
12 572
dont aliments
21 750
Coût concentré/kg vif produit
dont :
8 vaches finies BIO hiver à 1680 €
Animaux
Production totale de viande vive (kg)
55,0
Charges opérationnelles SFP/UGB
26 990
37
Primes SFP/UGB
SFP
dont engrais
2 880
1 taureau de réforme à 1490 €
1 490
144
1 achat reproducteur à 2400 €
-2 400
Divers bovins viande
0
0,0
9 090
9,7
68
Marge bovine finale/UGB
604
Marge brute bovine/ha SFP
672
* Hors PHAE et ICHN
Cultures
550
dont engrais
Cultures (Bio)
9
Charges de structure
39 130
41,9
Paiments PAC
32 940
Céréales (Bio)
35,3
dont :
(hors amortissements et
frais financiers LMT)
dont fermage
MSA *
9 440
7 370
Vaches allaitantes
5 210
Produit /ha
909
PHAE
Indemnités ICHN
5 320
3 060
Charges opérationnelles/ha (dont engrais)
3,3
55
854
18 800
20,1
DPU
Franchise modulation
Marge brute/ha
550
Indicateurs économiques
EBE = 42 330 €
soit 45,4 % du produit total
42 330
/ha SAU
Produit
TRESORERIE
Annuité
Disponible
RESULTAT
14 000
Amortissements
28 330
Frais financiers
Résultat courant
350
COÛT DE PRODUCTION
Foncier et capital
48
Frais généraux
29
Frais bâtiments
27
Frais de mécanisation
98
Frais d'élevage
15
42 330
Charges opérationnelles
16 300
42
2 720
330
23 310
Rémunération du capital
148
12,7
1018
87,3
Charges de structure (1)
489
41,9
Excédent brut
529
45,4
Fermage + MSA
Matériel (2)
210
18,0
151
12,9
Marge brute globale
300
Frais généraux
(1) hors amortissement et frais financiers
250
Frais bâtiments
(2) entretien, carburant, travaux par tiers
200
Frais de mécanisation
150
Frais d'élevage
Approvisionnements surfaces
16
Approvisionnements animaux
1
Travail
121
100
Approvisionnements surfaces
Coût de production (/100 kg vifs)
355
Prix de revient au kg vif 2,03 €
50
Approvisionnements animaux
Travail
0
Rédacteurs :
%PB
1 167
F.LEPINASSE, C. VINCENT (CA 36)
C. PINEAU (Institut de l'Elevage)
Ces données correspondent à un modèle, réalisé à partir de plusieurs exploitations suivies.
Mais elles n'ont pas de valeur statistique par rapport aux exploitations de la région.
Reproduction interdite
Coûts
BV 11012 bio - 4
Mise à jour : Juin 2014