Le tour de France culturel et culinaire.pmd

Commentaires

Transcription

Le tour de France culturel et culinaire.pmd
e
d
r
u
o
t
e
L
e
c
n
a
r
F
Culturel
et culinaire
Le peloton:
Les étudiants du séminaire « La France d’aujourd’hui » WS 2008/09
Le capitaine:
Madame Sylvie Pham
Le Tour de France - culturel et culinaire
Page 1
Le Tour de France culturel et culinaire
Seminaire « La France d’aujourd’hui »
WS 2008/09
Le peloton:
Ramona Baur
Sabrina Betz
Conrad Droste
Herbert Hausmann
Susanne Hoffmann
Fares Kharbouti
Julia Kordes
Evamaria Krause
Patricia Lang
Pierre Pfeffer
Béatrice Portail
Lisa Redies
Ingrid Scheutzow
Kilian Spandler
Aurélien Vézard
Le capitaine:
Sylvie Pham
Mise en page:
Herbert Hausmann
Photos de couverture:
Le peleton du Tour de France 2008 , 5é étape
La tour Eiffel illuminée
Bouillabaisse
Toutes les photos sans auteur mentionné : sous licence GNU de Wikipedia
Page 2
Le Tour de France - culturel et culinaire
Itinéraire
6 Alsace
7 Petit tour à Strasbourg et ses environs
Béatrice Portail
9 La Cathédrale de Strasbourg
Herbert Hausmann
12 L’histoire de l’Alsace
Conrad Droste
12 Le parlement européen à Strasbourg
Lisa Redies
13 La population de l’Alsace
Susanne Hoffmann
14 La télé franco-allemande
Kilian Spandler
Le Tour de France - culturel et culinaire
14 L’Alsace - une région ayant le goût de la
fête !
Aurélien Vézard
15 La Vallée du Munster et son fromage
Julia Kordes
16 Mon experience avec le flan aux
pommes alsacien
Ramona Baur
17 Le Flammekueche
Ingrid Scheutzow
19 Le marché de Noël de Strasbourg:
Sabrina Betz
19 L’Alsace – Le Royaume de Noël
Evamaria Krause
Page 3
Itinéraire
21 Rhône-Alpes
22 Saint-Étienne
Pierre Pfeffer
23 Valence
Béatrice Portail
25 Les Gorges de l’Ardèche
Ramona Baur
27 Stendhal – Un enfant de Grenoble
Fares Kharboutli
28 Tartiflette
Lisa Redies
29 Gâteau de Savoie
Julia Kordes
30 Le Tour d’Oisans
Herbert Hausmann
32 Provence-Alpes-Côte
d’Azur
33 Marseille -La cité phocéenne
Béatrice Portail
35 L’Abbaye de Sénanque
Herbert Hausmann
38 Avignon
Ramona Baur
40 Bayaldi de légumes avec Fougasse aux
olives
Evamaria Krause
42 Cake salé
Ingrid Scheutzow
43 Gâteau aux noisettes et zeste de citron
de Menton - Lou pastissoun aï avelana e
limoun de Menton
Lisa Redies
44 La maison Fragonard
Julia Kordes
45 Le tourisme dans la région ProvenceAlpes-Côte-d’Azur
Fares Kharbouti
46 Gâteau d’Aubergines
Page 4
Patricia Lang
48 L’horreur et la beauté de la Provence:
Le Mur de la Peste et la Fontaine de
Vaucluse
Herbert Hausmann
50 Le Festival de Cannes - L’histoire du
cinéma écrite sur un tapis rouge !
Aurélien Vézard
52 Vallauris
Ingrid Scheutzow
53 Monaco – La Principauté sur le Rocher
Kilian Spandler
55 Le Grand Prix de Monaco
Conrad Droste
56 Aquitaine
57 Bordeaux
Julia Kordes
59 Les Habitations Traditionnelles de
l’Aquitaine
Pierre Pfeffer
60 La Dune du Pyla ou Dune de Pilat 1
Ramona Baur
61 Le Bassin d’Arcachon
Aurélien Vézard
63 Bohémienne de légumes
Pierre Pfeffer
64 La Grotte de Lascaux - la Chapelle
Sixtine de l’art pariétal
Evamaria Krause
67 Une tragédie humaine
Herbert Hausmann
69 Le Bordeaux
Lisa Redies
71 La Millasse
Kilian Spandler
71 Montaigne
Ingrid Scheutzow
73 Montesquieu
Fares Kharboutli
73 Le diamant noir
Patricia Lang
74 Gâteau d’Eve
Le Tour de France - culturel et culinaire
Itinéraire
Herbert Hausmann
76 Centre
77 Tarte aux pommes de terre du Berry
Aurélien Vézard
78 Marcel Proust - Dandy dilettante,
écrivain reclus
Patricia Lang
80 Jeanne d’Arc
Julia Kordes
81 Descartes - le savant universel du
Centre
Kilian Spandler
83 Tarte tatin
Evamaria Krause
84 Bretagne
85 Les coiffes et costumes bretons
Ramona Bauer
87 La Terre des Légendes
Béatrice Portail
88 Pierre Jakez Hélias
Pierre Pfeffer
89 Les fameux marins de Saint-Malo
Herbert Hausmann
93 Recette de la Galette de blé noir
Julia Kordes
94 Faire un gâteau Breton
Fares Kharboutli
95 Normandie
96 L’abbaye aux dames et l’abbaye aux
hommes
Herbert Hausmann
98 Rouen – La ville aux cents clochers
Kilian Spandler
100 Honfleur – ville historique
Aurélien Vézard
102 Guy de Maupassant - grand raconteur
normand
Patricia Lang
104 Gâteau aux pommes
Julia Kordes
104 « Jour J » - Le débarquement allié en
Normandie pendant la Seconde Guerre
Mondiale
Le Tour de France - culturel et culinaire
Fares Kharboutli
106 Claude Monet et Giverny
Ingrid Scheutzow
108 Le Mont-Saint-Michel
Lisa Redies
110 Nord Pas-de-Calais
111 Dunkerque
Fares Kharboutli
113 Le tunnel sous la Manche –
l’Eurotunnel
Aurélien Vézard
115 Le picard
Pierre Pfeffer
116 Lille
Béatrice Portail
117 Germinal
Herbert Hausmann
119 La Quiche aux Endives – une spécialité
du Nord Pas de Calais
Kilian Spandler
120 Île de France
121 La Bastille
Herbert Hausmann
122 Georges Eugène Haussmann – la
transformation de Paris
Aurélien Vézard
125 Le Palais Bourbon - Siège de
l’Assemblée nationale
Fares Kharboutli
127 Montmartre
Ramona Baur
130 Chocolat Menier
Julia Kordes
131 Cœur de Paris: Le Forum des Halles
Patricia Lang
133 Versailles
Béatrice Portail
135 Julie Delpy
Evamaria Krause
136 Claude Debussy
Pierre Pfeffer
Page 5
Alsace
Colmar sous le soleil d’été
Combe du Wormspel et rochers du
Spitzkoeple du massif de Hoheneck en
hiver
Vignoble de Kaisersberg
Page 6
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
Petit tour à Strasbourg et ses environs
Béatrice Portail
Avec une surface de 8280 km2 et 1,7 million d’habitants, l’Alsace est la plus petite région de France.
Située au nord-est du pays, entre les Vosges et le
Rhin, elle représente la transition géographique mais
aussi culturelle entre l’Allemagne et la France. L’architecture de la région témoigne d’un passé imprégné par la culture allemande. Il suffit juste de passer le Rhin pour découvrir ce double visage qui apparaît dans l’architecture mais aussi dans l’art culinaire, la langue et le climat.
L‘Architecture et les endroits à voir
- En se promenant dans les rues alsaciennes, vous
remarquerez la similitude des maisons avec celles
d‘Allemagne. Les maisons à colombages furent
construites la première fois au Moyen Age. Elles
sont typiques pour la région et sont considérées
comme un patrimoine architectural.
Le Tour de France - culturel et culinaire
- Si vous voulez découvrir l’aspect historique de
l’Alsace, il est
conseillé de
visiter « la petite France ». Situé à Strasbourg,
ce quartier représente la vieille
ville.
Cette
grande zone piétonne permet
aux visiteurs de
se promener à
travers
des
ruelles étroites
qui cachent de
jolies maisons
à colombages
ainsi que de
Page 7
Alsace
nombreux petits magasins.
- La cathédrale Notre Dame de Strasbourg est
un monument de haute importance dans l’aspect architectural de l’Europe. Elle fût construite de 1176
à 1439 et témoigne d‘un passé mouvementé. Sa hauteur de 142 mètres est curieusement la même que la
hauteur maritime de son emplacement.
- Les tramways «strasbourgeois» ont une grande
signification au niveau du développement des transports en commun en France. L’amélioration des lignes de tramway effectuée dans les années 90 inspirera d’autres grandes villes françaises à développer de nouveaux projets d’infrastructure, dans le but
de motiver les habitants à utiliser les moyens de
transport plus souvent tout en donnant aux villes
une allure plus moderne.
- Une fois dans le tramway B ou C, vous avez la
possibilité de descendre à la station «Musée d’Art
moderne et contemporain». Construit de 1995 à
1998 d’après le concept de l’architecte parisien
Adrien Fainsil, ce musée occupe une superficie de
13000 m2 et présente près de 18000 œuvres d’Europe occidentale de 1890 à nos jours.
- Si vous vous trouvez à Mulhouse, vous aurez
l’occasion de visiter le Temple Saint Étienne, cons-
Page 8
truit en 1855 par l‘architecte alsacien Jean-Baptiste
Schacre. Avec son clocher haut de 97 mètres et son
emplacement central, l’église réformée domine toute
la ville de Mulhouse.
L‘Alsace et les Relations franco-allemandes
Pour un petit divertissement alsacien, il est conseillé de se rendre au théâtre de la choucrouterie,
dirigé par Roger Siffer, dont le but est de préserver
la culture alsacienne tout en la rénovant. Le jumelage de ce théâtre avec Stuttgart montre le rôle très
important de l’Alsace sur les relations francoallemandes.On retrouve ce fort échange culturel
dans la chaîne télévisée «Arte» dont le siège est à
Strasbourg, mais aussi dans le journal DNA. Publié
pour la première fois en 1877, «Les Dernières Nouvelles d’Alsace» est encore aujourd’hui un journal
bilingue avec des articles en français et des articles
en allemand. Ce journal fût d’autant plus de haute
importance dans les relations franco-allemandes
après la seconde Guerre Mondiale.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
La Cathédrale de Strasbourg
Herbert Hausmann
La grande tour nord de la Cathédrale
Notre-Dame de Strasbourg
L’origine de Strasbourg
En 58 av. J.-C. les Romains s’ installèrent sur
une île entre les deux branches de la petite rivière
Ill - dont le nom de la région Alsace est dérivé – où
se trouvait déjà un petit village celtic qui était appelé Argentoratum en latin. La place était d’une
grande importance militaire pour protéger l’empire
contre les Germains. Les Romains la fortifièrent
comme un camp d’où les légions pouvaient envahir
les régions de la Germanie.
En l’an 12 av. J.-C., Strasbourg fut mentionnée
pour la première fois sous le nom d’Argentoratum
dans un document historique. L’importance du village grandissait vite et environ 100 ans après que
les légions Romains eurent quitté cette région en
260, l’empereur Romain Julien Apostat, philosophe
chrétien et empereur, reconquit la ville et la
christianisa. Argentoratum devint l’un des premiers
évêchés d’Europe central.
L’histoire des édifices antérieurs
À partir de l’occupation romaine plusieurs édifices étaient utilisés comme sanctuaires, mais on ne
Le Tour de France - culturel et culinaire
les localisa pas encore sûrement. L’évêque Saint
Arbogast, qui vivait pendant la deuxième moitié du
7ième siècle, fut à l’origine de la construction d’une
première cathédrale sur les ruines d’un ancien temple dédié à la Sainte Vierge que les chrétiens avaient
longtemps utilisé,mais aucune trace ne fut retrouvée jusqu’à aujourd’hui. Seulement quelques années après, sous le règne de Charlemagne, cette première église fut remplacée par un édifice plus important qui pouvait montrer le pouvoir levant d’un
roi qui devait régner sur une grande partie de l’Europe. Les fouilles révèlèrent que cette cathédrale
carolingienne possédait trois nefs et trois apsides
qui étaient ornées d’or et de pierreries témoignant
de la richesse du nouvel empire.
Un autre aspect historique important montre la
grande importance politique de Strasbourg pendant
tout l’Age Médiéval et sa place entre deux cultures,
ou mieux, son mélange culturel : dans cette église
se déroula l’énoncé des serments de Strasbourg où
les deux petit fils de Charlemagne, Charles le
Chauve et Louis le Germanique signèrent l’alliance
militaire contre les ambitions impériales de Lothaire
Ier, qui revendiquait l’unique droit au trône de Charlemagne. Ce traité est un document de grand importance parce qu’il est écrit en deux langues : la
langue précédant le français et la langue précédant
l’allemand.
L’église fut plusieurs fois brûlée et reconstruite.
L’incendie de 873 ne semblait pas être si grave, mais
ceux de 1002 et de 1007 ruinèrent cette remarquable construction, si bien qu’en 1015, l’évêque de
Strasbourg, Werner de Habsbourg, et l’empereur
allemand, Henri II, posèrent la première pierre d’une
nouvelle cathédrale sur les ruines de l’édifice carolingien en style ottonien. La nouvelle église comportait une façade à deux clochers et une vaste et
haute nef accostée d’une apside demi-circulaire et
couronnée par une grosse tour et flanquée de deux
chapelles à deux étages. Il y avait seulement une
autre église dans le Saint Empire Romain Germanique, qui surpassait la grandeur de la cathédrale de
Strasbourg : la cathédrale impériale de Speyer. Malheureusement ce grandiose édifice n’était pas voûté,
mais couvert en charpente et est ainsi devenu la proie
des flammes en 1176.
C’est pourquoi l’évêque Henri de Hasenbourg
décida d’élever une quatrième église complètement
voûtée et en réutilisant tant que possible les fondations et les murs anciens. En 1190, le chantier fût
ouvert.
Page 9
Alsace
L’ancienne crypte romane du IXe
siècle
Le nef gothique
La construction
On commença immédiatement avec les travaux
en essayant de conserver les fondations de l’abside
et de la crypte de l’édifice ottonien. La cathédrale
de Bâle, une des plus belles églises en style roman
en Europe a servi de modèle. Il fallait la surpasser.
Le but était de construire une cathédrale plus belle
que celle-ci.
Mais en 1225, le maître d’œuvre de la construction fit connaissance d’un nouveau style dans lequel la nouvelle cathédrale de Chartres devait être
construite. Il a certainement envoyé aussitôt une
équipe d’architectes à Chartres pour étudier la nouvelle technique, qui allait révolutionner la construction. Ce qui changea toutes les ambitions de construire une basilique romane et créa la nouvelle idée
d’une cathédrale gothique. Les plans furent changés et il n’était plus question de maintenir le vieux
vaisseau. Une nouvelle nef gothique
de huit travées fut
projetée. Seulement les apsides au
nord, la croisée et
le transept du nord
étaient déjà finis et
L’homme de la
restaient comme
balustrade regardant le
nous les voyons
pilier des anges
aujourd’hui.
Mais le maître d’œuvre ne copia pas seulement
la nouvelle technique venant de Chartres, il créa une
des plus spectaculaire œuvres de l’architecture gothique. Dans le bras sud du transept le « pilier des
anges », construit quelques années après la révolution de l’architecture vers 1230, porte douze sculptures sur trois rangs, qui représentent les quatre évangélistes surmontés de quatre anges jouant des instrument différents. Le groupe supérieur comprend
le Christ entouré de trois anges qui portent les instruments de la Passion. À ses pieds se trouvent un
groupe d’hommes lors de la résurrection. Les figures entre des manches polis soulignent la verticale
Page 10
si bien, que le pilier semble planer vers le toit sans
poids. Cette œuvre du maître est bien influencée
par Chartres.
Un autre architecte aurait envié le maître du pilier des anges et aurait prétendu qu’il était impossible qu’un pilier si fin puisse porter une voûte si
lourde. Il fut condamné à regarder du pied d’un autre
pilier de l’autre côté, si un
jour la voûte pouvait s’effondrer observant toujours
le pilier des anges de ses
yeux.
À la fin, en 1399, on
mandata Ulrich von
Ensingen pour finir les
constructions de la cathédrale. Il était réputé par ses
œuvres dans toute l’Europe. Il avait participé à la
construction de la cathédrale d’Ulm et de la cathédrale de Milan. À Strasbourg, il construisit la
grande tour, d’une hauteur
de 142 mètres, le plus haut
édifice du monde jusqu’en
1874.
Le pilier des anges
En 1439, ce projet extraordinaire fut fini après
149 ans de construction. Les dimensions impressionnantes de cet édifice :
Longueur : 111 m
Largeur : 51,5 m
Hauteur : 142 m
L’horloge astronomique
À l’aube de la Renaissance avec le réveil des
sciences naturelles, il était devenu plus en plus nécessaire pour les gens de minuter les jours. La société était devenue trop complexe et les rendez-vous
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
devaient être bien respectés à l’heure. La capacité
et le savoir des mécaniciens étaient bien développés si bien que les premières horloges furent construites au XIVième siècle. La plus ancienne horloge en France fut construite à Beauvais avant 1324
et la première horloge publique a commencé à diviser le jour des Parisien en heures vers 1370.
Ainsi les habitants de Strasbourg allaient aussi
avoir une horloge, mais une horloge plus spéciale,
qui ne montrait pas que le temps mais une horloge
astronomique, qui montrait un calendrier perpétuel,
et un astrolabe, qui montrait le déplacement des planètes dans un modèle du monde géocentrique. Dans
un encorbellement les trois Rois Mages défilaient
et s’inclinaient devant la Vierge et l’Enfant Jésus.
Un carillon agrémentait l’ambiance de cette scène
de chants religieux.
Après des réparations en 1399 et en 1449 ce
grand miracle mécanique de son temps cessa de
fonctionner au début du XVIième siècle et une réparation de plus ne semblait pas être profitable et
la construction d’une nouvelle horloge fut décidée
en 1547. Une équipe autour du professeur de mathématiques à Strasbourg, Christian Herlin, commença à construire un édifice en style de la Renaissance avec des réminiscences gothiques en face de
l’horloge des trois Rois. Mais il y avait le temps
des confusions religieuse et les travaux étaient interrompus lorsque 12 ans plus tard, en 1559, la
cathédrale devint protestante. Entre temps les coopérateurs de Christian Herlin avaient disparu et le
maître lui-même décéda trois ans plus tard.
C’est le mathématicien suisse, Conrad
Dasypodius, qui forma une équipe avec les excellents horlogers Isaac et Josias Habrecht et le peintre Tobias Stimmer et qui reprit les travaux. Tous
L’horloge astronomique
L’astrolabe
Le Tour de France - culturel et culinaire
étaient d’origine suisse. En 1574, l’horloge commença à marcher et elle ne montrait pas seulement
le temps, mais un calendrier perpétuel qui indiquait
les fêtes mobiles et les éclipses à venir. Cette horloge marcha plus de 200 ans jusqu’à un an avant la
Révolution, en 1788, elle, aussi s’arrêta et ne fut
pas réparée à cause des désordres de la Révolution.
L’horloge que nous voyons aujourd’hui est
l’œuvre de Jean-Baptiste Schwilgué de Strasbourg
qui avait toute sa vie souhaité réparer l’horloge.
Autodidacte, il transforma de 1838 à 1843 tout le
mécanisme et rénova aussi tous les cadrans. Lors
de l’introduction du calendrier grégorien, le calcul
de Pâques était devenu plus compliqué parce qu’il
modifiait les dates des pleines lunes pascales. Alors
que l’ancienne indiquait les fêtes mobiles par avance
sur une période de 100 ans, la nouvelle horloge indiquait les fêtes mobiles à venir jusqu’à la fin de
chaque année seulement. Mais quand même
Schwilgué était le premier qui transforma le calcul
de Pâques sous forme mécanique. L’horloge de
Schwilgué représente aujourd’hui le sommet absolu
de l’art mécanique de ce temps qui marche encore
aujourd’hui et qui n’indique pas seulement les heures et les minutes, mais bien plus les jours, les mois,
les années, les phases lunaires et les positions de
plusieurs planètes. Tous les jour à 12 h 30 les Apôtres passent devant Jésus Christ.
Une légende dit que le créateur aurait eu les yeux
crevés à la fin pour qu’il ne puisse pas reproduire
cette œuvre extraordinaire.
Un détail du comput
ecclésiastique
Page 11
Alsace
L’histoire de l’Alsace
Conrad Droste
La région Alsace est humide et fertile. C’est la
raison pour laquelle, l’Alsace a toujours été une région intéressante pour les hommes puissants et beaucoup de guerres eurent lieu pour obtenir la région.
La première grande bataille connue sur ce territoire
est la Bataille de L’Ochsenfeld en 58 avant J.-C.
entre les Romains, qui obtinrent la victoire, et les
Germains. L’Empire romain perdit ensuite son influence sur la région, les Alamans s’y installèrent
en 330. Les Alamans qui ont donné leur nom à l’Alsace sont battus par les Francs et en 746 presque
toute la noblesse du peuple alaman est assassiné.
La région était dominée par Charlemagne plus tard.
L’histoire de l’Alsace est en général une histoire
allemande. Après que le royaume de Charlemagne
fut partagé entre ses fils, l’Alsace était une partie
de la Lotharingie, qui devint une partie du Saint
Empire romain germanique en 962. Mais le pouvoir des grandes villes, comme Strasbourg et Mulhouse, augmente parce que ses habitants eurent
beaucoup de succès dans le commerce. Le Rhin était
toujours une route fluviale très importante en Europe. En 1354, dix villes impériales, avec Stras-
bourg et Mulhouse, ont fondé la Décapole. C’était
une alliance militaire et économique.
L’histoire française commence après la Guerre
de Trente Ans entre 1618 et 1648. Cette guerre était
un désastre pour l’Europe et pour les Alsaciens. La
population a fortement diminué, seulement 40 %
a survécu à cette période. Après la Révolution française, l’Alsace devint une partie de la République
française. Mais en 1871, l’Allemagne regagna le
territoire.
Pendant la première Guerre mondiale l’Alsace
souffrit. Il y eut de grands désastres comme la bataille de Verdun. Après la guerre, l’Alsace faisait de
nouveau partie de la France. Pendant la seconde
Guerre mondiale les nazis dominèrent la région. En
1945, la région est libérée par les alliés et redevint
française.
L’influence allemande est omniprésente. Beaucoup d’Alsaciens parlent la langue « alsacienne »
qui est un dialecte allemand. Le style des bâtiments
anciens est allemand. Il y a beaucoup de maisons à
colombages dans les grandes villes Strasbourg et
Mulhouse.
Le parlement européen à Strasbourg
Lisa Redies
Le parlement européen
Le Parlement européen (PE) est le principal organe parlementaire de l’Union européenne. Son
siège officiel se trouve à Strasbourg, mais il y a encore Bruxelles et Luxembourg comme sièges supPage 12
plémentaires. À Strasbourg, le PE a son siège
dans l’immeuble Louise
Weiss (photo à gauche),
qui est situé dans le Quartier européen. Il a été
inauguré en 1999, il a
coûté 470 millions
d’euros et il offre assez
d’espace pour 1133 bureaux et l’hémicycle
(photo p. suivante). Tous
les 785 membres du PE
(MPE), qui représentent
492 millions d’électeurs
de 27 pays, et encore 680
visiteurs peuvent être assis dans cette salle en
même temps.
Le PE est obligé par la loi de siéger à Strasbourg
pour 12 sessions de quatre jours par an. Le reste de
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
l’année, les sessions et les comités du PE ont lieu à Bruxelles.
De ce fait naît un grand nombre de problèmes: par exemple en
2002, on avait des Legionellaceae
(une bactérie qui cause une maladie infectieuse) dans les conduites d’eau, parce qu’elles n’étaient
pas assez utilisées.
Mais le problème principal du
PE partagé entre trois pays et neuf
immeubles est plus sévère;
Comme il y a des sessions à
Bruxelles et à Strasbourg, chaque
MEP doit avoir deux bureaux et
une fois par mois, tout le PE doit
se rendre de Bruxelles à Strasbourg. Les déménagements et La salle de conférence
l’organisation coûtent assez cher:
15 % du budget du PE (0,13 % du
turellement, voulait que le siège du PE reste en
budget de l’Union européenne): ce sont 200 milFrance, il a aussi porté plainte auprès des tribunaux
lions d’euros, un million d’euros juste pour le temps
pour que le PE reste à Strasbourg. Il y a apparemqu’on perd à voyager. Aussi on a vu qu’un quart des
ment un conflit d’intérêts.
MPE n’est pas présent pendant les sessions à StrasAujourd’hui, beaucoup de MPE s’engagent pour
bourg. Probablement parce que les dépenses et le
que le PE ait seulement un siège, de préférence à
stress sont trop grands.
Bruxelles. On a vu différentes initiatives: des letOn pourrait bien se demander pourquoi il y a
tres ouvertes, des plaintes et des listes de signatutrois sièges si cela causent seulement des problères, comme par exemple celle de l’initiative appellée
mes. L’explication est assez simple: Strasbourg était
« One seat ».
le premier siège du PE, mais dans les années 70
Il est peu vraisemblable qu’un jour on trouve une
avec l’expansion de l’UE, il n’y avait plus assez
solution
satisfaisante et que le gaspillage de l’ard’espace. C’est pour cela qu’on s’est réuni de plus
gent des contribuables prenne fin.
en plus à Bruxelles. Le gouvernement français, na-
La population de l’Alsace
Susanne Hoffmann
La population totale de l’Alsace s’élève à environ 1 million d’habitants ou 1,75% de la population totale de la France. L’Alsace est une des régions les plus denses de la France avec 209 hab/
km², la densité de population est deux fois plus importante que dans le reste de la France (108 hab/
km²). De plus, l’Alsace est une région jeune avec
une forte représentation de la génération des 25 à
50 ans. Comme partout les jeunes adultes tentent
de vivre en ville, l’Alsace est une région très urbanisée: trois Alsaciens sur quatre vivent en milieu
urbain.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bien que pendant les 10 dernières années l’excédent des immigrants venus des autres régions tournât à un déficit, l’Alsace est encore une région très
attractive avec une haute qualité de vie. Aussi pour
les immigrants l’Alsace est une destination prisée:
là ils forment 7,4% de la population contre 5,6%
pour l’ensemble de la France. Les nationalités les
plus représentées sont formées par les Turcs suivies des Allemands et des Marocains. Avec leurs
coutumes culturelles et culinaires les étrangers enrichissent la culture alsacienne.
Page 13
Alsace
La télé franco-allemande
Kilian Spandler
En ce qui concerne les relations franco-allemandes
interculturelles, Arte est un
vrai produit phare. Depuis 16
ans maintenant, la chaîne est
vue par des spectateurs intéressés par la culture de part et d’autre du Rhin. Avec
un programme très primé, cette chaîne a contribué
énormément à l’entente entre les deux peuples.
Arte, l’Association Relative à la Télévision Européenne, siège à Strasbourg depuis 1992. Mais l’idée
pour une télévision bilingue était déjà née en 1988:
un an avant la chute du mur de Berlin, quelques
ministres-présidents des Länder allemands avaient
créé un groupe de travail avec le nom « Chaîne
Culturelle Franco-allemande «, qui – avec le soutien du chancelier Kohl et du président Mitterand –
a amené la fondation d’Arte quatre ans après. Le 30
mai 1992, Arte suit la chaîne française La Sept.
Les ministres-présidents des Länder, qui sont
responsables pour la télévision en Allemagne, et la
République française ont choisi Strasbourg comme
siège principal pour son histoire franco-allemande
particulière. La ville alsacienne, on peut dire, est le
symbole parfait pour le concept d’Arte: l’échange
culturel entre les deux pays. Comme à Strasbourg,
sur Arte la culture allemande et la culture française
se rencontre –comme elles font un karambolage,
qui est aussi le titre d’une émission de la chaîne.
Réaliser et diffuser « des émissions de télévision ayant un caractère culturel et international au
sens large », c’est la mission d’Arte d’après son site
internet. Approprié, la composition du programme:
Arte Info se concentre sur l’actualité de l’Union
Européenne, Arte Culture présente des exposotions,
des sorties de films ou de livres et des soirées à thèmes s’occupent de sujets sociaux, historiques etc.,
présentant des documentaires et des films de cinéma.
Toutes les émissions sont bilingues – on peut voir
cette chaîne soit en français soit en allemand.
Même si l’audience n’est pas grande – la part du
marché en France est d’environ 4 % et celle du marché allemand seulement de 0,5 %: pour la culture à
la télé, Arte est probablement le meilleur choix.
Marcel Reich-Ranicki, le fameux critique littéraire
allemand, est du même avis. Quand il a refusé d’accepter le Prix de la télévision allemande – et a ainsi
choqué tout le monde des médias – il y a quelques
semaines, le vieil homme a rendu un verdict impitoyable: la télévision allemande était une « sottise »
Cependant, il a fait une exception: Il y avait de bonnes émissions sur Arte.
La chaîne arte
L’Alsace - une région ayant le goût de la fête !
Aurélien Vézard
La région la plus petite de France est certainement celle qui compte le plus de fêtes joviales. On
y célèbre évidemment toutes les festivités nationales comme Noël, Pâques, la Pentecôte ou la SaintSylvestre, mais ce qui marque d’avantage cette région pleine de traditions sont ses manifestations
locales.
La fête familiale par excellence, célébrée une
fois par an dans chaque village important, est la fête
patronale appelée « messti » dans le Bas-Rhin et
« kilbe » ou « kilwe » dans le Haut-Rhin. La date
Page 14
de cet événement s’oriente sur le jour où est fêté le
saint patron de l’église.
Le jour J, les habitants du village et certains visiteurs intéressés se retrouvent sur la place du marché pour célébrer la fête. Alors, on ressent le folklore vivre sous le rythme de musique et de danses
traditionnelles au beau milieu de personnes vêtues
de costumes typiquement alsaciens. Cette cérémonie est accompagnée d’une foire-kermesse, où
grands et petits peuvent se divertir et où les artisans
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
exposent les produits des villages et hameaux voisins. La plupart des villages proposent aussi un défilé de chars. Le tout se termine par un bal.
Le nom « kilbe » ou « kilwe », venant de
« Kirchweih », est d’origine allemande - l’Allemagne, étant le voisin direct de l’Alsace, marque beaucoup cette petite région du nord-est de la France.
Finalement, l’Alsace, terre de fêtes, enrichie par
ses traditions franco-allemandes, réunit chaque année de nombreux intéressés pour ses festivités. Elle
est donc un lieu de rendez-vous pour chaque Français et Allemand qui aime se laisser entraîner par la
merveilleuse ambiance alsacienne.
Pierre Pfeffer
La Vallée du Munster et son fromage
Julia Kordes
La Vallée du Munster
La Vallée du Munster est une des plus grandes
attractions touristiques en Alsace, elle se trouve au
milieu des montagnes vosgiennes. La vallée se compose de seize villages qui lient tradition et modernité. Les paysages proposent aux visiteurs un éventail de couleurs variant au rythme des saisons. Même
les citadins d’Alsace viennent visiter cette région
rurale pour se reposer ou pour faire des excursions
dans la nature. Par exemple, on peut faire des randonnées dans les montagnes, faire du ski ou explorer la région à VTT. L’attraction préférée est le fromage de la région qu’on peut goûter lors d’un tour
de « fromage » dans des restaurants différents ou
lors de la visite d’une fromagerie.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Le fromage « Munster »
La tradition fait remonter la fabrication du
« munster kaes » en 668, dans ce qui deviendra la
Vallée de Munster. Les moines de l’abbaye bénédictine enseignaient la fabrication du fromage
comme moyens de conserver le lait sous forme solide. Selon les régions, on distingue deux façons de
faire du munster: en Alsace la fabrication est faite
en une fois, tandis qu’en Lorraine c’est en deux fois.
Après l’emprésurage, le caillé est découpé en
petits cubes de 1 à 2 centimètre de côté. Puis arrive
le moulage, puis la phase de l’égouttage. Les fromages sont alors transférés dans un hâloir pour séchage. La surface du munster doit être lavée trois
fois par semaine avec une mixture d’eau, de ferment du rouge et de sel de cuisine. C’est pourquoi
le fromage se couvre d’une croûte grasse de nuance
Page 15
Alsace
Bon appétit !
jaune à orange. Ainsi le munster reçoit son arôme
fort.
Au début, les fromages sont acides. Avec l’affinage, la pâte mollit peu à peu, puis devient onc-
tueuse. La miche qui a un diamètre de 13 à
19 centimètre mûrit au moins trois semaines à habituellement deux ou trois mois. Le
fromage est entreposé pendant ce temps
dans une cave par une température entre 11°
et 15° et l’humidité de l’air de 95 % à 96%.
Une caractéristique du munster est sa
forte odeur et sa pâte très lisse et tendre.
Dans sa vallée d’origine, il est souvent servi
avec du cumin, des pommes de terre en robe
des champs et un bon vin blanc. On trouve
aussi ce fromage comme ingrédient sur une
tarte flambée.
On peut acheter le fromage de munster
d’Alsace dans des fermes-auberges entre
Orbey, la route des Crêtes et le Petit Ballon, mais aussi dans les caves d’affinages
du Munster où depuis 1840 les classiques
« La Vache Favorite », « Val Martin » et « St-Grégoire » mûrissent.
Mon experience avec le flan aux pommes
alsacien
Ramona Baur
Pour mon premier cours de français de ce semestre-ci, j’ai décidé de préparer un gâteau. Comme
j’aime faire la cuisine spécialement des plats doux :
desserts ou gâteaux, j’ai trouvé cela plus agréable
que de rédiger un article sur un thème culturel, politique ou autre.
Alors, Mme Pham m’a envoyé trois recettes différentes parmi lesquelles je pouvais en choisir une.
J’ai choisi le flan aux pommes parce que j’adore
les gâteaux aux pommes. Mais il y a eu un petit
problème avec la recette de Mme Pham : elle ne
contenait pas de farine – mais voyez vous-même :
Flan aux pommes Alsacien1:
Pour 4 personnes
Coût de la recette :
Niveau de difficulté :
Temps de préparation :
15 min
Temps de cuisson :
Temps de repos :
45 min
(Notes)
1
http://www.cuisineaz.com/Recettes/Flan-auxpommes-Alsacien-32866.aspx
Page 16
Ingrédients :
·
·
·
·
·
·
1 kg de pommes
5 oeufs
100 g de sucre
1/2 l de lait
50 g de raisins secs
50 g de beurre
Préparation :
Préchauffez le four th.6 (180ºC).
Pelez les pommes, coupez-les en lamelles et répartissez-les dans un plat à four beurré.
Mélangez les oeufs entiers avec le sucre, délayez
peu à peu avec le lait, ajoutez le beurre fondu et les
raisins.
Versez le tout sur les pommes et enfournez pendant 45 min.
Servez tiède.
Comme j’avais déjà fait les courses pour le flan
et qu’il était déjà assez tard lundi soir (notre cours a
lieu le mardi), je ne pouvais plus acheter d’ingrédients pour une des deux autres recettes que mon
professeur m’avait envoyées, je décidais donc de
l’essayer quand même … malheureusement pas avec
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
beaucoup de succès : la pâte était trop liquide et
quand je l’ai versée dans un moule à charnières, le
tout a coulé, bien sûr. Puisque j’ai eu des doutes
quant à la recette dès du début, j’ai cherché d’autres
recettes de flan sur Internet – et toutes contenaient
de la farine – pas beaucoup, mais un peu, du moins.
Alors, j’en ai choisi une autre et j’ai préparé le flan…
c’était assez simple maintenant, mais j’étais quand
même un peu énervée parce qu’il était déjà tard et
parce que je devais encore faire des devoirs pour
mes études, aussi.
Bien que la préparation ne soit pas aussi facile
que je l’avais espérée, j’ai l’impression que la plupart des étudiants de mon cours et Mme Pham aussi
ont trouvé le résultat bon… et je le préparerai certainement encore – après tout, maintenant que je
connais une recette parfaite pour moi, ce n’est plus
trop de travail non plus.
Si vous voulez aussi l’essayer, voilà la recette
que j’ai utilisée :
150 g de farine
150 g de sucre
3 œufs
50 cl de lait
2 cuillers à soupe de rhum
1 sachet de sucre vanillé
40 g de beurre fondu
8 petites pommes
Un peu de cannelle
Vous trouvez une description détaillée sur http:/
/quandnadcuisine.over-blog.com/
Bon courage et bon appétit !
Le Flammekueche
Ingrid Scheutzow
les villages français, les traditions de la vieille cuisine locale
sont soigneusement conservées. Chaque province possède
de vieilles recettes riches et variées.
Donc il faut découvrir les
«trésors culinaires» de chaque
région et la manière traditionnelle de les préparer.
L’œuvre d’Ingrid: Bon appétit !
L’intention de notre cours est de faire une balade gourmande et culturelle à travers certaines
régions de France avec le but de découvrir de vraies
recettes du terroir et la cuisine traditionnelle.
En France, la cuisine était déjà un art plus tôt
que dans la plupart des autres nations. Dans tous
Le Tour de France - culturel et culinaire
C’est l’Alsace qui sera notre première station, une région
avec des traditions culinaires
généreuses, qui offre de nombreuses spécialités.
J’ai décidé de préparer le
«Flammekueche», également
nommé la «Tarte flambée».
Cette tarte est un mets très
ancien, composé d’une mince
pâte à pain de forme rectangulaire ou ronde, recouverte de crème épaisse, assaisonnée de sel, garnie de lardons et d’oignons et cuite
au four. Il y a beaucoup de variations
À l’origine, c’est un repas exclusivement paysan et remonte à l’habitude des paysans de faire cuire
leur pain tous les quinze jours. On étalait la pâte
Page 17
Alsace
qui restait, on la recouvrait de lardons et d’oignons
et on la passait au four. On présentait ensuite la tarte
sur une plaque de bois et on la découpait. Chacun
roulait sa part et la mangeait avec les doigts. C’est
d’ailleurs toujours ainsi que les Alsaciens la mangent, même au restaurant: avec les doigts.
Lors de ce repas, un grand verre d’eau de vie
d’Alsace faisait le tour de table. Aujourd’hui, on
préfère un bon vin d’Alsace, blanc ou rosé ou une
bière d’Alsace.
Le Flammekueche est apprécié à l’apéritif coupé
en parts, en entrée ou en plat principal accompagné
d’une salade verte.
Les termes «Tartes flamblées» ne correspondent
pas à la traduction de «Flammekueche». La tarte
n’est pas «flambée» avec de l’alcool, elle est cuite à
la flamme.
La tarte flambée était un plat généralement fait
à la maison. Elle apparaît très tard dans les restaurants (à la fin des années 1960 à Strasbourg), après
la mode des pizzerias.
Avec l’arrivé du tourisme, de nombreux établissements la proposent aujourd’hui. Il existe même
des chaînes de restaurants spécialisés dans le
Flammekueche, comme la chaîne de restaurant
«Flams», qui se trouve également à Paris et à Lyon.
J’ai donc préparé une pâte à pain d’après la recette avec 500 g de farine (j’ai pris de la farine de
seigle), 20 g de levure fraîche, du sel et un peu de
l’eau. Il faut former une boule et recouvrir la pâte
d’un torchon pour la laisser pousser (gonfler) pendant une heure à l’abri des
courants d’air. Après il faut
étaler la pâte le plus finement possible, elle doit être
presque transparente. Malheureusement ma pâte était
trop épaisse, parce que la
quantité était trop grande.
Répartir un mélange de
crème et oignons sur la
pâte, parmeser la surface de
lardons. Cuire au four très
chaud, thermostat au maximum.
Accompagnée d’une salade verte ou d’endives,
c’est un grand succès et je
vais la faire assez souvent,
parce que c’est très bon et
très facile à faire.
Tout le monde s’est régalé.
Page 18
Notes personnelles:
Comme la cuisine sera ajustée selon le goût de
chacun, j’ai fait décongeler mes oignons surgelés
et j’ai remplacé les lardons par des dés de jambon.
Attention, ne pas laisser les bords de pâte sans
rien, elle durcit!
J’ai fait cuire pendant 45 minutes, c’est très long,
sûrement parce que j’ai pris de la farine de seigle.
La prochaine fois, j’utiliserai un papier sulfurisé pour éviter que ça colle. En outre je ferai un
essai avec de la farine de blé.
C’était quand même délicieux. Je n’aurais jamais cru qu’une recette aussi simple et rapide puisse
donner un résultat comme celui-ci.
Je suis persuadée que vous tous aussi serez séduits par la simplicité du «Flammekueche», son originalité, son goût et par l’ambiance qu’il procure.
La bonne nourriture est la base du véritable bonheur.
La recette:
500 g de farine
20 g de levure fraîche
1 pincée de sel
1 verre et demi d’eau tiède
La garniture:
Crème épaisse
Oignons
Lardons
sel, poivre
Le Tour de France - culturel et culinaire
Alsace
Quand la vague de froid éclate, quand la neige sucre
les maisons à colombage, il est grand temps de flâner
dans le marché de Noël à Strasbourg.
Du vin chaud, des amandes grillées, des objets artisanaux, des boules de Noël soufflées à la bouche –Tout ce
qu´on a besoin pour un Noël magique.
Particularité cette année: les vrais casse-noisettes des
monts Métallifères.
Le marché de Noël de Strasbourg:
Du 29 novembre au 31, décembre 2008, de 9 à 19 heures.
Sabrina Betz
L’Alsace – Le Royaume de Noël
Evamaria Krause
En 1992, Strasbourg commença à s’appeler «la Capitale de
Noël» pour attirer des visiteurs
aussi dans la période de l’Avent.
Les coutumes alsaciennes, de la
fin novembre ou du début de décembre jusqu’à Noël, sont par
exemple les marchés de Noël, les
petits biscuits appelés «Bredele»
et les couronnes de l’Avent.
Ces coutumes, en général, ne
sont pas aussi connues des Français que des Allemands. Ainsi,
les Français peuvent les découvrir alors que les Allemands les
connaissent déjà mais en même
Le Tour de France - culturel et culinaire
Page 19
Alsace
temps de façon plus traditionnelle et ancienne. Pour
ces raisons, cette nouvelle devise touristique de
Strasbourg eut beaucoup de succès.
Peu après, ce concept s’est répandu en toute l’Alsace jusqu’à ce qu’en 1997, toute la région fut répartie en sept «Pays de Noël»:
• Le Pays des Lumières (jaune) : Saverne,
Wasselonne, La Petite Pierre, Marmoutier et
Wangenbourg-Engenthal
• Le Pays des Mystères (bleu) : Wissembourg,
Lembach, Niedersteinbach et Obersteinbach
• Le Pays de Saveur (violet) : Strasbourg
• Le Pays des Sapins (vert foncé) : Sélestat,
Obernai, Barr, Gertwiller, Rosheim, Molsheim et
Grendelbruch
• Le Pays des Etoiles (orange): Colmar, Riquewihr, Ribeauvillé, Kaysersberg, Turckheim,
Eguisheim, Munster, Trois Epis et Neuf Brisach
• Le Pays des Veilles (vert clair) : L’Ecomusée
d’Ungersheim
• Le Pays des Chants et des Etoffes (brun):
Sundgau, Altkirch, Thann, Saint-Louis et Mulhouse.
La ville la plus fréquentée est toujours Strasbourg
avec son «Christkindelsmärik» âgé de plus que 500
ans, beaucoup d’autres grandes et petites villes ont
leurs marchés de Noël aussi. Là, on vend des délices régionaux et aussi de l’artisanat d’art typique
de la région.
Un exemple d’artisanat est la verrerie de
Meisenthal. Meisenthal est un petit village de moins
de mille habitants dans le Parc naturel des Vosges
du Nord. De 1705 à 1964, il y eut une verrerie qui
eut son plus grand succès au début du 20ième siècle
avec Émile Gallé qui créa un grande partie de ses
œuvres du style Art Nouveau là-bas.
Selon la légende, ce fut à Maisenthal, qu’on eut
l’idée de décorer les sapins de Noël avec des boules
de Noël en verre. Avant les gens suspendaient des
pommes aux sapins, mais on dit qu’en 1858 la récolte fut mauvaise que les souffleurs de verre de
Maisenthal fabriquèrent des «pommes» en verre. Il
faut dire que c’est presque la même légende qu’on
raconte à Lauscha, une ville de Thuringe en Allemagne.
Mais qu’importe si on inventa les boules de Noël
en verre une ou deux fois, la vieille fabrique de
Maisenthal est aujourd’hui un musée, le «Centre
International d’ Art Verrier». Et depuis l’ouverture
du musée en 1998, on y fabrique de nouveau un
seule produit: les boules de Noël en verre, toutes
faites à la main et les visiteurs du musée
peuvent regarder.
D’ailleurs, en parlant de ces boules on
ne doit pas oublier que, du moins selon une
source de l’année 1521, le premier sapin
de Noël aussi fut monté en l’Alsace, à Sélestat.
Comme ces petites histoires, il y en
existe de nombreuses. Et même si quelques
unes d’entre elles sont racontées un peu trop
pour les touristes, l’Alsace, avec toutes ses
traditions et légendes, est une région vraiment riche, où on peut passer quelques
jours très agréables aux environs de Noël.
Page 20
Le Tour de France - culturel et culinaire
Rhône-Alpes
Lyon - La Part-Dieu
Le château et les toits de la vieille ville de
Chambéry
Des champs de lavande
Le Tour de France - culturel et culinaire
Page 21
Rhône-Alpes
Saint-Étienne
Pierre Pfeffer
Saint-Étienne est une des villes les plus importantes de la région Rhône-Alpes, étant préfecture
du département de la Loire et, avec 175 700 habitants, la deuxième ville la plus peuplée de la région.
Elle existe dès le 13ème siècle, étant à l’époque
nommée Sancti Stephane de Furanum (on appelle
toujours les habitants les Stéphanois). A partir du
14ème siècle, la ville devint un centre important du
traitement ferrique, notamment renommée pour la
fabrication des armes mais aussi pour la production
des outils. Cela était un facteur crucial pendant la
révolution industrielle qui permettait à la ville d’occuper une position économique majeure. À cette
époque, en 1823, Saint-Étienne devenait une des
deux heureuses villes pouvant se glorifier d’être
connectées au premier chemin de fer de France qui
embranchait Saint-Etienne avec Andrézieux, éloignée de 15 km. Au début, cette ligne servit au transport du charbon venant des mines situées à SaintÉtienne, mais devenait accessible au public quelques années plus tard.
Saint-Étienne était l’un des fournisseurs d’armes
les plus importants en France pendant la guerre
franco-allemande et les deux guerres mondiales. Par
conséquent, elle a sévèrement souffert des bombardements de la Seconde Guerre mondiale et fut détruite en majeure partie en 1944.
Après avoir été reconstruite et après avoir connu
quelques réorganisations structurelles, aujourd’hui
la vie économique de la ville consiste notamment
en industries électronique, textile, optique et toujours l’industrie de l’armement.
Ce qui est remarquable à Saint-Étienne c’est son
patois local qui y est parlée à côté de l’occitan et la
langue franco-provençale. Ce parler stéphanois,
appelé le parler gaga est caractérisé par un fort accent et un vocabulaire ample dont quelques exemples sont donnés ci-dessous.
parler gaga
acques
à barreau
a cha peu
beauseigne
franc
matru
Sainté
sarce
vogue
français
avec
fatigué
l’un après l’autre
le/la pauvre
très, beaucoup
enfant
Saint-Étienne
fille
fête, foire
Pour les touristes, Saint-Étienne offre une étendue vaste de parcs et lieux de récréation, des bâtiments anciens comme le château féodal de
Rochetaillée et des musées, dont le Musée d’Art
Moderne. Ce musée présente une multitude
d’œuvres dignes d’attention et est particulièrement
frappant et estimé à l’échelle mondiale.
La ville de Saint-Étienne est donc une destination qui mérite d’être visitée et qui offre aux visiteurs attentifs une histoire et une culture très diversifiée.
Sources:.
h t t p : / / f r. w i k i p e d i a . o r g / w i k i / S a i n t %C3%89tienne
h t t p : / / e n . w i k i p e d i a . o rg / w i k i / S a i n t %C3%89tienne
h t t p : / / d e . w i k i p e d i a . o rg / w i k i / S a i n t %C3%89tienne
h t t p : / / f r. w i k i p e d i a . o rg / w i k i /
Parler_st%C3%A9phanois
h t t p : / / f r. w i k i p e d i a . o rg / w i k i /
Rochetaill%C3%A9e_(Loire)
Page 22
Le Tour de France - culturel et culinaire
Rhône-Alpes
Valence
Béatrice Portail
Valence, vue du Rhône
Valence est une ville qui appartient au département de la Drôme. Elle fait partie de la région
Rhône-Alpes. Située au centre de l2 axes méridiens
de la vallée du Rhône, la ville est surnommée la
«porte du Midi». Avec une superficie de 36,7km2,
elle compte aujourd’hui 66568 habitants.
tiel stratégique furent alors utilisés par les officiers romains.
Avec l’arrivée de Jules César et la conquête des
Gaules en 58 av. J.-C. la région entre les Alpes et le
massif central fut utilisée comme axe de communication nord-sud. Valence est une des colonies qui
furent fondées à cette époque. Nommée Valentia par
les Romains, ce nom latin signifie la Vigoureuse.
La légère pente de la cité ainsi que la proximité des
fleuves étaient des aspects de haute importance pour
les villes romaines, afin que les eaux usées puissent
être évacuées aisément vers le Rhône. Cette proximité fluviale présentait aussi un énorme avantage
pour les transports et l’approvisionnement en eau.
On suppose que les remparts furent construits
entre 15 av. J.-C. et 15 ap. J.-C. Ceux-ci symbolisaient la puissance de la communauté ainsi que la
toute-puissance de Rome.
Les traces romaines furent effacées après l’emprise successive de Valence par les Wisigoths en
Valence, sur une ancienne carte postale
L’ influence des Romains
On suppose que les bonnes relations entre Massalia et Rome furent
à l’origine de la fondation de Valence. Alors que la cité Massalia fut
attaquée par les salyens, celle-ci
demanda de l’aide aux Romains qui
intervenèrent vers 125 av. J.-C.. En
poursuivant cette guerre contre les
Allobroges, les armées romaines se
seraient propagées jusqu‘à l’Isère.
La plaine valentinoise et son poten-
Le Tour de France - culturel et culinare
Valence, Parc Jouvet
Page 23
Rhône-Alpes
413 puis par les Burgondes à la fin du Vé siècle ainsi
que par le royaume franc en 533. Important carrefour routier dès sa fondation, Valence devint aussi
une des étapes sur la route des pèlerinages vers
Compostelle. La cathédrale Saint-Appolinaire et
l’abbaye des chanoines de Saint-Ruf furent construites au Moyen Âge et marquèrent l‘ampleur de
la vie religieuse dans la ville.
Valence du Moyen Âge jusqu‘à nos jours
En 1452, Dauphin Louis (futur Louis XI) fit
construire une université dans laquelle les professeurs enseignèrent le droit, la théologie, les arts et
la médecine. Le grand écrivain François Rabelais y
étudiera en 1532.
Lors de l’occupation par les troupes du baron
des Adrets, tous les édifices religieux de Valence
furent partiellement détruits.
Le XXè siècle aura aussi de grandes répercutions
sur la ville de Valence. Un certain nombre de réfugiés après le génocide arménien, entre 1918 et 1921
furent accueillis dans de nombreuses villes françaises dont Valence. Cela explique que 10% de la population valentienne est d’origine arménienne.
La seconde Guerre Mondiale laissera des cicatrices comme dans beaucoup d’autres villes. De
nombreux bâtiments administratifs furent construits
À l’Est de Valence
dans les quartiers détruits de la partie nord de Valence.
Structure de la ville
La cité est composée de quatres terrasses situées
sur la rive gauche du Rhône.
Les quartiers de pêcheurs et de mariniers se trouvaient sur la terrasse la plus proche du fleuve. (Il
s’agit de la terrasse la plus basse).
La ville historique se développa sur la terrasse
intermédiaire afin d’éviter les dégats que provoquaient les débordements du fleuve.
À partir des années 1950, la troisième terrasse
de Valence fut fortement urbanisée. Il faut savoir
que pour de nombreuses raisons, le XXè siècle fut
témoin d’une explosion démographique dans de
nombreuses villes européennes dont Valence. La
ville ne comptait que 18706 habitants en 1911 et
tripla en seulement 50 ans. En effet en 1962, on
comptait déjà 52532 habitants.
La plus haute terrasse est désignée comme le
«plateau de Lautagne». Depuis la fin du XXè siècle
s’y développe un pôle d’activités technologiques.
La beauté de valence
Kioske Peynet
Page 24
Valence est une ville très reconnue pour ses parcs
et canaux. Elle obtint quatre fleurs au concours des
villes et villages fleuris. Sa grande richesse en espaces verts (10% de la superficie totale) offre l’occasion aux habitants et visiteurs de faire de très belles promenades par exemple dans le parc Jouvet, le
champ-de-Mars ou le parc Benjamin-Delessert.
Les canaux de Valence furent témoin de toute
son histoire. Ils représentent un patrimoine unique
en France et comptent aussi parmi les lieux conseillés pour de belles promenades.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Rhône-Alpes
Les Gorges de l’Ardèche
Ramona Baur
La grande cluse dans le dernier tiers de la rivière Ardèche entre Vallon Pont d’Arc et St Martin
d’Ardèche est nommée « Les Gorges de l’Ardèche ».
1. Le Pont d’Arc
Au nord, la cluse commence avec le magnifique
Pont d’Arc, un pont de pierre naturel. Il est large de
60 m et haut de 45 m. Ce pont s’est formé parce que
la rivière s’enfonçait de plus en plus
dans la roche en ablatant la castine
douce des bancs plus bas. Au point le
plus étroit de l’Ardèche, le Cirque
d’Estres, l’eau a percé la barrière naturelle et a formé un nouveau lit de rivière. Comme la pierre au-dessus de
ce trou était plus dure, elle ne s’est pas
ablatée et c’est ainsi que le pont s’est
formé.
Le Pont d’Arc est l’emblème des canoéistes de la région. Le champion olympique
de slalom de canoë de 2004
vient du département Ardèche
Benoît Peschier est né à
Guilherand-Granges (département de l’Ardèche).
2. Le Cirque de Madeleine
Le plus célèbre nœud de
l’Ardèche.
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 25
Rhône-Alpes
cause des chutes énormes de pluie pendant deux
jours.
3. Le pont du Diable à Thueyts
L’arche traversant le sillon de l’Ardèche est construit en pierres et a une hauteur de plus de 10 m.
Dans toute la France, il existe plus de 80 ponts qui
portent le nom de « pont du diable », mais pour
celui, situé près de la commune de Thueyts, il y a
une légende spéciale.
Les filles du village avaient demandé au diable
de les aider à construire ce pont, car c’était si difficile que les gens n’y arrivaient pas d’eux-mêmes.
La raison pour laquelle les habitants de Thueyts
désiraient un tel arc sur l’Ardèche est qu’ils voulaient avoir une possibilité d’assouvir leurs amours
coupables à l’abri des regards, de l’autre côté de la
rivière. Mais le diable voulait, bien sûr, en profiter
lui aussi. C’est pourquoi, on dit encore aujourd’hui
que la nuit, on peut entendre les lamentations des
âmes de ceux qui ont traversé le pont et qui, en conséquent, sont devenus les prisonniers du diable.
Normalement, le petit village est un but touristique important, spécialement de mars à novembre.
Sources :
· http://de.wikipedia.org/wiki/
Gorges_de_l’Ardèche
· http://de.wikipedia.org/wiki/Ardèche_(Fluss)
· http://images.google.de/imgres?imgurl=http:/
/www.ardeche.com
· http://de.wikipedia.org/wiki/
Pont_d%E2%80%99Arc
· w w w. c a r s t e n - r u e c k e r. d e / 2 0 0 1 /
suedfrankreich/jpg/600
· h t t p : / / d e . w i k i p e d i a . o rg / w i k i / S a i n t Martind%E2%80%99Ard%C3%A8che
4. Saint-Martin-d’Ardèche
La fin des Gorges de l‘Ardèche;
Près de là, à Pont-Saint-Esprit, l’Ardèche se jette
dans le Rhône. C’est à Saint- Martin-d’Ardèche
qu’il y a eu de terribles inondations en été 2004, à
Page 26
Le Tour de France - culturel et culinaire
Rhône-Alpes
Stendhal – Un enfant de Grenoble
Fares Kharboutli
Si on mentionne le
nom « Henri Beyle »,
probablement presque
personne ne sait de qui
on parle. Cet Henri
Beyle est cent fois plus
connu sous son pseudonyme: Stendhal. Mais
pourquoi ce pseudonyme extraordinaire?
La réponse n’est pas
certaine; il y a deux exHenri Beyle
plications possibles. La
première: Stendhal, l’un des plus importants écrivains français, a choisi ce nom en hommage à
Johann Joachim Winckelmann, le fondateur de l’archéologie moderne. Winckelmann vient d’une ville
allemande qui porte le nom « Stendal ». Par ailleurs,
cette ville se trouve en Saxe-Anhalt. Mais il y a aussi
beaucoup de scientistes littéraires qui favorisent une
autre explication: les îles de Shetland sont à l’origine du pseudonyme de Henri Beyle (dont il est
l’anagramme). Ce qu’on doit savoir de cette île, c’est
le fait qu’elle représente un lieu que Stendhal adorait beaucoup. Ou bien existe-t-il encore une autre
explication? En tout cas, on doit craindre que cette
question intéressante n’ait jamais de réponse.
Mais heureusement, on trouve aussi un grand
nombre d’informations certaines sur la vie et l’œuvre
de Stendhal: il est né le 23 janvier 1783 à Grenoble
et est mort en 1842 à Paris. Il est devenu un romancier français très connu. Son style est catégorisé dans
le réalisme mais il est aussi influencé par le romantisme. Son œuvre principale est le roman « Le Rouge
et le Noir » (1830). On y voit déjà la manière typique dans laquelle Stendhal décrit la réalité sociale
de son temps. C’est une description subtile et analytique. Ainsi, il décrit les sentiments de ses personnages, par exemple Julien Sorel qui est le protagoniste du roman « Le Rouge et le Noir ». Parmi
ses autres œuvres importantes, il y a le roman « La
Chartreuse de Parme » et « La vie de Henri
Brulard », un texte autobiographique.
Parlons finalement un peu plus concrètement des
stations de la vie de Stendhal: il vient – comme déjà
dit – de Grenoble. Il est né rue des Vieux Jésuites
qui aujourd’hui s’appelle rue Jean-Jacques Rousseau. Sa mère meurt quand le petit Henri a sept ans
– et son père est assez tyrannique. En 1796, Stendhal entre à l’école centrale de Grenoble. Il y reste
jusqu’en 1799. Cette année-là, il entre à l’école
Polytechnique à Paris. La période suivante est empreinte de son engagement militaire. Stendhal, sympathisant de Napoléon, participe aux guerres de la
Révolution et de l’Empire, entre autres contre l’Italie et la Russie. En outre, il rédige ses premiers essais littéraires – sans grand succès. Lors de la défaite de la Campagne de France en 1814, il part en
Italie et s’installe à Milan. Les années suivantes, il
écrit plusieurs œuvres dont les sujets sont particulièrement l’Italie et l’amour. En 1821, il est expulsé
de Milan pour des raisons politiques. Stendhal retourne à Paris et y devient un membre du milieu
littéraire. En 1830, il
connaît son plus
grand succès avec
« Le Rouge et le
Noir » qui est influencé par la révolution de juillet.
D’autres succès suivent; le dernier est
« La Chartreuse de
Parme » en 1839.
Trois années plus
tard, il meurt à Paris
d’une attaque cardia- Tombe de Stendhal au
cimetière de
que.
Montmartre
Ancienne maison de Stendhal à Grenoble avec la
terrasse construite sur le rempart romain et donnant
sur le Jardin de Ville.
Le Tour de France - culturel et culinare
Sources:
· « Brockhaus » Littérature
· « Metzler » (encyclopédie littéraire)
· Wikipedia
Page 27
Rhône-Alpes
Tartiflette
Lisa Redies
Préparation : 20 mn
Cuisson : 35 mn
Repos : 0 mn
Temps total : 55 mn
Facile
Pour 6 personnes :
- 500 g de pommes de terre
- 150 g de lardons
- 1 reblochon
- 2 oignons
- 2 cuillères à soupe de beurre
- 2 cuillères à soupe de vin blanc
- sel et poivre
Préparation
Mes impressions
Le plat était délicieux et vraiment facile à préparer. J’ai servi la Tartiflette (voyez photo) avec une
salade aux crabes et mandarines comme entrée, de
la salade verte et du vin blanc.
Nous étions seulement à deux, et c’est pour cela
qu’il a fallu un peu changer la recette. Je ne sais pas
combien de pommes de terre nous avons cuit, nous
avons simplement estimé le nombre des pommes
de terre que nous voulions manger. En ce qui concerne les proportions des autres ingrédients, c’était
assez difficile de convertir, j’ai estimé beaucoup.
Comme je ne voulais pas prendre le tiers d’un
oignon, j’ai pris un oignon entier. J’ai aussi utilisé
tout un paquet de lardons (150g) parce que je ne
savais pas quoi faire du reste ; à la fin, les proportions entre les lardons et les pommes de terre
n’étaient pas équilibrées, il y avait trop de lardons.
Mais avec la salade et le vin, c’était un dîner
formidable quand même.
Faites cuire les pommes de terre, épluchez-les
et coupez- les en rondelles. Coupez les oignons en
lamelles.
Dans une grande poêle, mettez à fondre 2 cuillères à soupe de beurre et faites revenir les pommes
de terre, les lardons et les oignons. Salez et poivrez.
Faites dorer l’ensemble pendant environ 15 minutes. A la fin ajoutez le vin blanc et laissez cuire à
nouveau 5 minutes.
Versez le tout dans un plat allant au four et recouvrez de lamelles de reblochon.
Mettez au four à 200°C pendant 15 minutes.
Servez chaud avec une salade verte.
Moi : 3/5 étoiles (parce que je n’aime pas trop
les pommes de terre et parce que c’était à peu près
ce qu’on appelle «Bratkartoffeln» en Allemagne
(même si avec le reblochon et le vin, la recette française me plaît plus).
http://www.linternaute.com/femmes/cuisine/recette/304378/1019103479/tartiflette.shtml
Mon ami : 4/5 étoiles (parce que j’ai laissé un
peu les lardons brûler)
Page 28
Le vote
Le Tour de France - culturel et culinaire
Rhône-Alpes
Gâteau de Savoie
Julia Kordes
Ingrédients:
Œufs 7
Sucre 250g
Farine 200g
Levure ½ sachet
1 pincée de sel
Progression :
Allumer le four thermostat (5) 150° C
1) Ajouter le sucre aux jaunes d’œufs et travailler jusqu’à ce que le mélange fasse un ruban.
2) Monter les blancs en neige.
3) Mélanger la levure à la farine, joindre une
partie de la farine aux jaunes d’œufs puis une portion de blancs d’œufs en soulevant délicatement,
recommencer pour mélanger le tout en 2 ou 3 fois.
4) Verser immédiatement dans le moule, et faire
cuire à four doux 40 minutes, démouler chaud sur
une grille.
Commentaire :
Le Gâteau est très facile à faire. A mon avis on
peut ajouter à la recette un sachet de sucre vanillé.
Après que le gâteau eut refroidi, on peut le saupoudrer avec du sucre glace pour le rendre plus beau.
Le goût du gâteau est très léger. Ainsi il est souvent
servi après le repas avec de la confiture et un vin
rouge ou blanc de Savoie.
Le Tour de France - culturel et culinare
Commentaire de la classe :
Quand on a demandé comment était le gâteau,
personne n’a répondu parce que tout le monde avait
la bouche pleine.
Alors le « Gâteau de Savoie » reçoit 5 de 5 étoiles.:
Page 29
Rhône-Alpes
Le Tour d’Oisans
Herbert Hausmann
Si nous sortons de l’autoroute au sud de Grenoble et si nous prenons la D1091 ver l’est, nous passerons par la vallée de la Romanche et nous nous
approcherons d’une région montagneuse au sud-est
de la région Rhône-Alpes, qui s’appelle l’Oisans.
La vallée s’étrangle et par une route sinueuse nous
entrons dans un paysage si varié que les nombreux
amateurs de sport y pourront y pratiquer leur sport
préféré.
Après quelques kilomètres, nous entrons dans
la ville de Bourg-d’Oisans, centre d’hiver bien connue et d’où l’on peut accéder à de nombreuses stations de ski. Une station de ski s’éloigne directement de Bourg d’Oisans vers nord-est. Après avoir
passé la ville, nous pouvons voir à gauche la route
des 21 lacets, par lesquels presque chaque année
les cyclistes du Tour de France doivent monter les
1110 mètre de dénivellation sur 13,8 kilomètres à
l’arrivé de l’Alpe d’Huez. Les lacets portent les
noms des vainqueurs de l’Alpe d’Huez en commençant par le lacet le plus bas, le lacet numéro 21 qui
porte le nom de l’Italien Fausto Coppi, le premier
vainqueur en 1952. Après la 22ième arrivée en 2001,
on a commencé à donner un deuxième nom aux lacets. Ainsi le lacet 21 porte les noms de Fausto Coppi
et de Lance Armstrong, le vainqueur de 2001.
Une fois j’ai voulu affronté ce parcours en vélo.
Au pied de la montée, en la regardant, j’ai admiré
les cyclistes qui peuvent parcourir ce dur trajet en
moins de 40 minutes. J’ai secoué la tête, j’ai fait
demi-tour et je suis monté par un chemin moins
abrupte vers la Bérarde de l’autre côté. Là, se trouve
un centre d’alpinisme du Club Alpin Français CAF
qui à présent sert de base pour des escalades en été
et l’alpinisme de ski en hiver.
A seulement
quelques kilomètres plus
loin, sur la
D1091, nous arrivons au barrage du Chambon où se
trouve la bifurcation qui mène
aux Deux-Alpes, une autre
grande station
de ski près de
B o u r g
d’Oisans. Sur
La cathédrale et ....
les glaciers de
Page 30
La Meije sont installés 23
télésièges, 19 téléskis, 3
télécabines, 1 téléphérique et 1 funiculaire pour
monter les skieurs que 225
km des pistes sur 430 hectares attendent. On
compte 13 pistes noires,
19 pistes rouges, 47 pistes bleues et 21 pistes vertes. Avec ses 29417 lits en
2008/2009 les Deux-Alpes sont une des plus grandes stations de ski en
France. En été, les DeuxAlpes sont aussi un centre de sport, premièrement
on peut y pratiquer le
VTT, faire des randonnées Les 21 lancet à l’Alpe d’Huez
ou admirer les cyclistes du
Tour de France et leurs
montées vers l’arrivée. Les coureurs bien entraînés
peuvent faire le tour du Défi de l’Oisans, où il leur
faut faire un parcours autour du Massif de l’Oisans
en six jours. Aux Deux-Alpes chacun pourrait trouver une activité sportive, qui lui convient le mieux.
En suivant la D1091, nous passons par La Grave
et montons vers le col de Lautaret, qui sépare la
vallée de la Romanche en région Rhône-Alpes de
la vallée de la Durance en région Provence-AlpesCôte d’Azur. Nous arrivons à la grande ville de
Briançon, qui aurait été fondée par les Grecs. Située à 1326 mètres au dessus du niveau de la mer
Briançon est la ville la plus haute ville en France et
après Davos en Suisse la deuxième en Europe. Grâce
à l’orientation nord-sud de la vallée de la Durance
l’air chaud de la Méditerranée peut circuler vers
Briançon sans barrière et elle est une ville pour tous
ceux qui aiment le soleil, qui brille à peu près 2460
heures par an,
une des villes les
plus ensoleillées
de France. En
temps de paix, le
Col
de
Mongenèvre relie Briançon avec
le Piémont en Italie et encourage
le commerce
avec les voisins,
... la place forte de Briançon
Le Tour de France - culturel et culinaire
Rhône-Alpes
La salle fête : Le Massif des Écrins sur le Glacier Blanc
mais en temps de guerre il faut se protéger contre
les invasions des ennemis. C’est pour cela que Briançon est aussi une ville avec de fortes fortifications.
La citadelle et cinq autres fortifications du XVIIIe
siècle ont été classées au Patrimoine mondial de
l’UNESCO en 2008.
Quelques kilomètres au sud de Briançon la porte
qui mène au cœur du Parc National des Écrins
s’ouvre. La commune Vallouise offre à ses hôtes un
centre avec toutes les informations sur la géologie,
la flore et la faune du parc et les possibilités de les
connaître par des randonnées ou de l’alpinisme. De
là, nous pouvons prendre une navette pour aller par
le hameau Ailefroide à la Prè de Mme Carle à 1874
mètres, où nous prenons nos sac-à-dos et en laissant le Glacier Noir à gauche et nous montons à
pied sur une épaule de rocher. Nous jetons un coup
d’ œil en arrière sur le Glacier Noir qui porte ce
nom parce que la glace s’est complètement couverte
de roches, qui sont érodées de la paroi nord du Mont
Pelvoux et de la paroi sud de la Barre des Écrins, le
mont le plus au sud des Alpes et qui a plus de 4000
mètres avec ses 4102 mètres. Cela lui donne une
apparence grise. De l’autre côté de l’épaule, nous
avons une première vue sur la langue du Glacier
Blanc qui s’étend de l’autre côté de la Barre des
Écrins. En 40 années seulement, le glacier a reculé
de plus de 200 mètres. Avant il fallait traverser le
glacier pour accéder à la moraine située de l’autre
côté et sur laquelle se trouve le Refuge de Glacier
Blanc à 2543
m è t r e s .
Aujourd’hui,
nous descendons un peu
pour traverser
l’eau de la
fonte du glacier et accéder la moraine en empruntant un
sentier traversant les roLa Valgaudemar
Le Tour de France - culturel et culinare
chers. Après une petite pause au refuge, nous continuons notre montée
sur la moraine gauche du Glacier
Blanc vers un point qui s’appelle
Pointe Cézanne. De là nous avons
vraiment une vue extraordinaire sur
le Glacier Blanc vers la paroi nord
de la Barre des Écrins, que Cézanne
aurait peut-être aimé peindre. En
face, la paroi surgit à plus de 1000
mètres du bassin du glacier. Elle est
complètement couverte des séracs du
Glacier Blanc, qui s’élève très raide du bassin. La
Barre est couronnée de rochers alors qu’à droite le
glacier culmine au sommet du Dôme de Neiges des
Écrins à 4015 mètres, en hiver un but intéressant
pour monter à skis.
Nous continuons notre tour de l’Oisans à pied
en suivant le GR 5. Les vallées au sud font partie du
parc, c’est pourquoi elles ne sont pas si fréquentées
et nous pouvons bénéficier de la tranquillité. De
Vallouise, nous traversons le plus haut col de notre
randonnée avec ses 2761 mètres, le Col de l’Aup
Martin, et descendons vers un refuge, d’où il faut
descendre encore presque une journée par la vallée
solitaire de Champoléon pour arriver au prochain
village. Le paysage a complètement changé. Pas de
glacier et pas des monts rocheux ! Les monts sont
couverts d’herbe du pied au sommet, ils ne sont
guère interrompus par peu d’espaces avec des rochers. Après les glaciers au cœur de l’Oisans, nous
avons l’impression d’approcher la Méditerranée,
mais les monts sont sauvages et difficiles à accéder,
spécialement en hiver.
Notre chemin solitaire nous emmène maintenant
vers le Nord et dans la Vallée de Valgaudemar. Nous
sommes encore en Provence-Alpes-Côte d’Azur
mais nous retournons de nouveau dans la région
Rhône-Alpes au prochain col, lorsque nous descendons dans le Valjouffrey avec ses nombreux hameaux, qui sont des gîtes aujourd’hui offrant des
vacances ou des hébergements pour les randonneurs.
Il y en a un dans une vallée adjacente qui s’appelle
Valsenestre en Haute. Il semble que seul un gîte
d’étape est habité, tous les habitants des Valsenestre
travaillent à Grenoble, à Lyon, à Marseille ou même
à Paris.
De Valsenestre, nous traversons le dernier col
pour arriver à Venosc, un village avec une infrastructure touristique d’où on peut accéder aux DeuxAlpes de l’autre côté. C’est là que nous avons commencé notre tour de l’Oisans en montant du Bourgen-Oisans vers la Bérard à vélo et c’est là que nous
le terminons et que nous prenons l’autocar pour aller à Bourg-en-Oisans.
Page 31
Provence-Alpes-Côte d’Azur
La Promenade des Anglais de Nice
La vallée de Merveille dans les Alpes Maritime
Le vieux port de Marseille
Fontaine à Aix-en-Provence
Page 32
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Marseille
La cité phocéenne
Béatrice Portail
La cité phocéenne
Dès sa fondation, Marseille fut toujours sous
l‘influence de cultures étrangères. Aujourd’hui,
c‘est une ville dont la richesse culturelle restera
inépuisable.
Fondée par des marins grecs originaires de Phocée en 600 avant J.-C. Marseille est la plus ancienne
implantation urbaine de France. Aujourd’hui, elle
est la capitale du département Bouches-du-Rhône
dans la région Provence-Alpes-Côte
d‘Azur. Avec 830.000 habitants, Marseille est placée deuxième après Paris.
Marseille la nouvelle tour de Babel. Les mariages
entre musulmans et juifs sont un bel exemple de
tolérance dont les Marseillais sont fiers. Chaque
quartier, chaque ruelle dévoile toutes ses origines
par ses différents langages ou ses différentes odeurs
de cuisine: du couscous au Chop Suey, Marseille
propose tous les plats dans les restaurants les plus
divers.
Le «rassemblement de toutes les
cultures»
Bâtie et habitée par des immigrants,
Marseille est marquée par ses nombreuses cultures et religions qu’elle abrîte
aujourd’hui encore entre la mer Méditerranée, l’Estaque, le Garlaban et les calanques. Sa surpercifie de 240km² offre
une grande diversité culturelle qui font
d‘elle une ville européenne peu ordinaire. Tout au long du XXè siècle, Marseille accueilla un grand nombre d’Italiens, de Russes, d’Arméniens, d’Espagnols, de Maghrébins et de Comoriens,
la plupart fuyant les guerres civiles ou la
pauvreté. En peu de temps, les mélanges
culturels les plus exotiques firent de
Le Tour de France - culturel et culinaire
Calanque de l’Eissadon
Page 33
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Les traditions marseillaises
Le plat traditionnel marseillais reste encore la
bouillabaisse: un plat à base de poissons de roche
et de légumes. Avant de passer à table, les Marseillais se retrouvent sur les terrains de pétanque,
amménagés dans beaucoup de quartiers. Le pastis
comme appéritif et la sieste comme digestif, c’est
la devise de tous les Marseillais.
Cela explique pourquoi de nombreux petits magasins ouvrent seulement à 15h après la pause de
midi. Cette tradition disparait de plus en plus étant
donné la haute concurrence commerciale de nos
jours. Mais la pétanque, jeu traditionnel de Marseille, est préservée par le tournoi «le Mondial la
Marseillaise de pétanque» qui rassemble près de
12000 joueurs et 50000 spectateurs.
Marcel Pagnol
Dans ses oeuvres, Marcel Pagnol sut faire partager son amour pour Marseille et ses habitants.
Aujourd‘hui encore, ses oeuvres arrivent à redonner vie aux traditions marseillaises. «Marius» avec
sa fameuse partie de cartes, «Fanny» et «César»
reconstituent la «Trilogie marseillaise». Ces trois
pièces de théâtre décrivent le caractère typique du
Marseillais de l‘époque: simples, impulsifs mais
aussi très chaleureux, les personnages de Pagnol
savent toujours gagner le coeur des lecteurs. L‘autobiographie «La gloire de mon père» laisse surtout
découvrir la beauté du Garlaban tout en dévoilant
la vie de tous les jours du petit Marseillais.
« IAM, je le suis et je le reste»
«ALlez l‘om!»
Créé en 1989, le groupe de rap marseillais IAM
est un des premiers à faire apparition en France. Il
est composé d’Akhenaton, Shurik’N, Freeman,
Kheops, Imhotep et Kephren. Aujourd’hui encore,
le groupe légendaire a un grand succès. Les initiales IAM ont plusieurs significations comme «Indépendantistes Autonomes Marseillais» ou «Invasion
Arrivant de Marseille». C’est contre le mot «intégration» qu’ils choisissèrent le nom «IAM» qui signifie «Je suis». Le groupe critique dans ses textes
le Front National et le racisme. Il exprime aussi la
colère des gens des cités, confrontés à l’injustice de
leur sort (voir le titre «Nés sous la même étoile»).
Le racisme reste toujours et encore un problème qui
se fait surtout ressentir au niveau de l’emploi.
Le football est le sport le plus reconnu dans la
ville phocéenne. L‘Olympique de Marseille est le
plus vieux club français, mais aussi un des plus renommé. Situé dans les quartiers sud de la ville, le
stade Vélodrome peut accueillir 60000 spectateurs.
Après sa grande victoire en 1993, le club s’est
requalifié en 2008 pour la ligue des champions.
La beauté de Marseille
Bien plus que son accent ensoleillé, Marseille
offre de splendides monuments dont Notre Dame
de la Garde qui domine toute la ville par sa position
centrale et élevée. Situé au pied de Notre Dame, le
Vieux Port s’étend devant la grande Cannebière. Dès
sa fondation, Marseille devint très vite un grand port
méditerranéen. Aujourd‘hui, on la nomme aussi le
«carrefour mondial». Situé au nord du Vieux Port,
le Panier est le quartier le plus ancien de la ville. Ce
petit village dont les ruelles se transforment vite en
labyrinthe fut le premier témoin des vagues successives d‘immigration. Les fameuses calanques de
Marseille sont les trésors cachés de la ville. Après
de longues randonnées à travers les paysages les
plus variés se dévoilent les plages idylliques de la
mer Méditerranée.
IAM
Page 34
Le vieux port
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
L’Abbaye de Sénanque
Herbert Hausmann
Je suis parti de la ville de Gordes de bonne heure.
Venant de Vaison-la Romaine, j’ai traversé le Mont
Ventoux les journées passées pour arriver finalement à la Fontaine-Vaucluse le soir. Avec mon sacà-dos, j’ai grimpé une petite colline. Déjà dans la
Le Tour de France - culturel et culinaire
matinée, le soleil brillait avec toute
sa force méditerranéenne et j’étais
heureux de voir le bout de cette colline, d’où je pouvais suivre le sentier
descendant plus facilement. Les derniers mètres du sentier faisait une
petite incurvation autour de la colline
ensoleillée sans aucune ombre. La région fait partie d’un plateau calcaire
qui forme le Luberon et les Monts de
Vaucluse. Chaque goutte de pluie
s’infiltre immédiatement dans le sol
et aide ainsi à la formation de grottes
et de lacs souterrains. Il est rare que
l’eau reste sur sol.
En arrivant au point culminant du
sentier, j’ai dû m’asseoir un moment
pour regarder et méditer sur l’image
impressionnante qui s’étendait avant moi. Dans la
vallée ondulait une petite rivière qui donnait de l’eau
aux arbres avoisinants. Au milieu des champs, bleus
de lavande fleurissant, se trouvaient des bâtiments
Page 35
Provence-Alpes-Côte d’Azur
romans avec une église. Je ne pouvais voir personne. Cette image d’une paix tranquille s’est
gravée d’une façon inoubliable dans ma mémoire.
C’est ainsi je suis resté longtemps, mais la
curiosité à découvrir l’Abbaye de Sénanque
s’est réveillée et je suis descendu.
L’Abbaye de Notre-Dame de Sénanque a
été fondée en 1148 par l’ordre cistercien, un
ordre, qui suit des règles bénédictines restaurées. Les frères pratiquent une vie d’un ascétisme rigoureux, le travail est la première vertu.
Au Moyen Age, les hommes cherchaient à s’attacher plus à Dieu qu’aux biens temporels.
Ainsi les cisterciens voulaient retourner aux racines d’une vie monastère en modération et
simplicité. La personne la plus connue de cette
la phase de fondation de cet ordre est Bernard
l’entrée, des escaliers mènent directement du dortoir à l’église, un agencement qui reflète bien la vie
monastique. Ainsi les moines pouvaient aller sans
détour après le réveil à la messe et retourner le soir
immédiatement après la dernière prière dans leur
cellule. Selon les règles d’une pauvreté volontaire
l’église elle-même n’a pas de décorations. Les fe-
de Clairvaux. Il n’était pas le fondateur, mais une
personne exceptionnelle avec une grande influence
charismatique. Bernard de Clairvaux était un grand
préconisateur d’une vie simple et retirée. Pour lui
des images dans une église devaient servir exclusivement à raconter des histoires de la bible aux paysans qui ne savaient pas lire. Pour les moines sachant lire elles n’étaient qu’inutiles et elles les empêchaient même de se concentrer sur une vie spirituelle. L’architecture des monastères cisterciens reflétait cette attitude d’acceptation d’une pauvreté
radicale dans la vie. L’Abbaye de Sénanque est un
gros bâtiment roman sans image ou fresque, décoré
seulement par peu d’ornements simples, qui donnent une impression imposante de l’extérieur. La
première salle, quand on entre, est le dortoir d’époque, aujourd’hui c’est une salle de 30 mètres qui
autrefois était divisée en cellules pour les moines,
qui dormaient sur des matelas en paille. En face de
Page 36
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
pardon aux autres frères, quand ils les avaient insultés. Elle servait aussi pour les fêtes monastiques
comme les hommages des anciens frères, qui avaient
mené une vie delon les dogmes de Dieu ou pour
l’accueil des novices.
L’abbaye a eu une histoire excitante. Au XIIIe
siècle, l’abbaye avait eu une grande importance et
était devenue riche. Jusqu’à la fin du XVe siècle un
abbé a restitué le respect aux anciennes règles. En
1544, les Vaudois l’ont conquis et les bâtiments ont
été détruits. L’abbaye a perdu peu à peu d’importance et à la fin du XVIIe siècle il n’y avait plus que
deux moins seulement. Puis l’abbaye a été abandonnée pendant longtemps. En 1988, les premiers
moines y sont revenus et aujourd’hui il y a une vie
monastique. Six moines y vivent selon les règles
suivantes à droite.
Si quelqu’un a envie de faire une retraite et d’essayer une vie monastique avec prières et médiation
selon ces règles, il peut s’adresser à l’abbaye et se
joindre à la communauté pour une durée allant de
quelques jours à une semaine.
Moi, j’ai repris mon sac à dos après quelques
heures de repos et de méditation et j’ai continué mon
chemin ver la Fontaine-de-Vaucluse. L’Abbaye Sénanque m’a fait une grande impression.
nêtres n’ont été peintes qu’en 1994. Elles doivent
accentuer l’imposant édifice roman avec les voûtes
en berceau et intensifier la spiritualité de l’espace.
En sortant l’église, on pénètre dans le cloître. Là
aussi, le silence est le premier impératif, pour que
ce soit un endroit réservé à la lecture, aux prières
et à la méditation.
Comme l’Atrium
des romains, il est le
centre de tous les
autres bâtiments,
mais il est aussi un
symbole pour le paradis retrouvé ou
pour le jardin fermé
de la fiancée ou du
Jérusalem céleste.
Cette interprétation
est supportée par les
douze arcs, parce
qu’aussi le Jérusalem céleste a douze
portes. La salle capitulaire servait aux
rencontres quotidiennes des moines,
là ils demandaient
Le Tour de France - culturel et culinaire
http://de.wikipedia.org/wiki/Hauptseite
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil
http://www.senanque.fr/
Les règles strictes de la communauté:
4h10 : lever
4h30 : office de Vigiles
5h30 : le moine est en cellule ou à l’église,
Lectio Divina, oraison
7h45 : office de Laudes
8h30 : travail
10h00 : office de Tierce
10h10 : travail
11h45 : office de Sexte
12h00 : Messe, suivie d’une Action de grâce
13h00 : repas avec lecture
13h45 : temps libre
14h30 : office de None
14h45 : travail
17h00 : étude, lecture spirituelle
18h00 : office de Vêpres.
18h45 : Adoration du Saint Sacrement
19h15 : repas avec lecture
20h00 : Chapitre : réunion de la communauté
20h15 : office de Complies
Page 37
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Avignon
Ramona Baur
Avignon a à peu près
90.000 d’habitants et est
le siège de l’administration préfectorale du département Vaucluse.
1. Histoire
Dans la préhistoire,
les autochtones appe- Le blason de la ville
laient
leur
ville
« Aouenion » (« Aouen », ce qui veut dire
« tourbillon », plus « ion », ce qui veut dire
« monsieur »). En conséquent, on pourrait
traduire le nom de la ville avec « seigneur
du fleuve ». Il existe encore une autre interprétation celle de la « ville du vent violant ».
Durant l’âge du bronze, Avignon
(Aouenion) était un siège commercial de la
colonie grecque Massalia, aujourd’hui
Marseille.
Les Romains appelaient la ville galloromaine « Aven(n)io ». Après les Romains,
les Bourguignons, les Visigoths, et les
Franconiens ont conquis cette ville les uns
après les autres.
Au 8ème siècle, Avignon devait se soumettre aux Arabes et au 11ème siècle, elle
était annexée par le Saint Empire roman
germanique en même temps que le royaume
de Bourgogne.
2. Monuments
a) Le Pont d’Avignon
Le Pont Saint Bénézet, connu dans le
monde entier, est l’emblème d’Avignon.
Avec le Palais des Papes, il fait partie du
Patrimoine Culturel Mondial de
l’UNESCO.
Dans le passé, le pont menait de la ville
d’Avignon (ou plus précisément du Rocherdes-Doms) à Villeneuve-lès-Avignon qui se
trouve de l’autre côté du Rhône. Il était long
de 900 m et était l’un des ponts les plus
longs d’Europe. A l’origine, il comptait 22
arcs dont il ne reste aujourd’hui, que quatre.
Page 38
Le Pont St. Bénézet
Le premier pont, qui était construit au 12ème siècle, était presque complètement détruit, en 1226,
quand Louis VIII a assiégé la ville. Après sa reconstruction, il était gravement endommagé plusieurs
fois à cause des guerres et des inondations. Après
une détérioration terrible causée par de hautes eaux,
on l’a finalement abandonné en 1660. Plusieurs
inondations ont contribué à sa destruction.
Presque tout le monde connaît la fameuse chanson du « Pont d’Avignon » :
1. Sur le pont d’Avignon,
L’on y danse, l’on y danse,
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.
Les beaux messieurs font comme ça
Et puis encore comme ça.
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.
2. Sur le pont d’Avignon,
L’on y danse, l’on y danse,
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.
Les belles dames font comme ça
Et puis encore comme ça.
Sur le pont d’Avignon,
L’on y danse, l’on y danse,
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.
3. Les officiers font comme ça
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
4. Les bébés font comme ça
5. Les bons amis font comme ça
6. Les musiciens font comme ça
7. Et les abbés font comme ça
8. Et les gamins font comme ça
Il y a cependant quelque chose de très intéressant au sujet de cette chanson que peu de personnes connaissent.
A l’origine, le titre de la chanson était « Sous le
pont d’Avignon » parce qu’au temps des Papes, il
y avait un quartier chaud sous le pont…
lait aussi que le siège du Catholicisme soit déplacé
d’Italie en France. En exigeant cela, il ignorait un
dogme de l’église catholique qui dit que les papes
doivent résider dans la ville où le premier pontife,
Pierre, est enterré, notamment à Rome. Avec Clément V, il y eut sept Papes d’origine française à
Avignon jusqu’en 1377, date à laquelle Grégor XI
est retourné à Rome. A la mort de Grégor XI, les
cardinaux élirent un pape italien, que les cardinaux
français refusaient de reconnaître. Deux « anti-papes » se sont succédé à Avignon. C’est ainsi que le
fameux schisme de l’Église Catholique était né.
c) L’Hôtel des Monnaies
b) Le Palais des Papes
Le Palais des Papes, à Avignon, est la plus grande
construction gothique du Moyen Âge et était la résidence de 7 papes au XIVème siècle. Il est l’imbrication de deux bâtiments : du Palais vieux de Benoît
XII (qui avait été élu Pape en 1335) qui fait penser
à une véritable forteresse et du Palais Neuf de Clément VI, élu en 1342 après la mort de son prédécesseur Benoît XII. Comme Clément VI était le plus
fastueux des papes d’Avignon, le palais unit le style
assez humble de Benoît XII à celui très luxueux de
Clément VI. Il est le résultat du travail de plusieurs
architectes (Pierre Peysson et Jean du Louvres) et
peintres de l’époque (Simone Martini et Matteo
Giovanetti) très fameux.
La raison pour laquelle, de 1309 à 1417, sept
Papes en tout résidèrent à Avignon et non pas à
Rome, est que le roi français Philippe IV le Bel,
qui avait imposé l’élection d’un pape français, vou-
L’Hôtel des Monnaies
L’Hôtel des Monnaies est situé en face de l’entrée principale du Palais des Papes. Il a été construit
en 1619 sur ordre du vice-légat Jean-François de
Bagni et pour le Pape régnant, Paul V.
d) Le Théâtre
Après un incendie en 1846, le bâtiment était reconstruit d’après les plans de Léon Feuchère et de
Théodore Charpentier. Il est situé à côté de la mairie sur la place de l’horloge et possède une magnifique salle à l’italienne.
3. La culture
a) Le Festival d’Avignon
Le Palais des Papes
Le Tour de France - culturel et culinaire
Le Festival d’Avignon est un grand festival de
théâtre qui a lieu chaque année pendant 3 ou 4 semaines en été. Il a été fondé par Jean Vilar, un grand
acteur, metteur en scène et directeur de théâtre, à
qui on avait demandé de représenter « Meurtre dans
la cathédrale », une pièce qu’il avait écrite en 1945.
Page 39
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Jean Vilar avait d’abord refusé. Mais il proposait
malgré tout la mise en scène de trois autres pièces
de théâtre et finalement organisait « Une semaine
d’Art à Avignon » du 4 au 10 septembre 1947. Depuis ce succès énorme, le festival est organisé régulièrement et attire beaucoup de touristes du monde
entier.
Sources :
- http://ingeb.org/songs/surlepon.html
- http://de.wikipedia.org/wiki/Pont_St._Bénézet
- http://de.wikipedia.org/wiki/Avignon
- http://de.wikipedia.org/wiki/
Papstpalast_(Avignon)
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Avignon
- http://fr.wikipedia.org/wiki/
Festival_d%27Avignon
- http://de.wikipedia.org/wiki/
Avignon#Der_Papstpalast
Le Théâtre
Bayaldi de légumes avec Fougasse aux olives
Evamaria Krause
Récemment le film «Ratatouille» nous a rappelé un plat
délicieux et facile à préparer qui
vient à l’origine de Nice dans
la région Provence-Alpes-Côte
d’Azur. Les ingrédients sont
typiques pour la cuisine de cette
région : des herbes aromatiques, de l’huile d’olive et des
légumes comme des tomates,
des courgettes et des aubergines. Bref, tout ce qu’on s’imagine quand on pense à la cuisine de la région méditerranéenne.
Un plat qui ressemble à la
ratatouille est le «Bayaldi de
légumes», qui est un gratin. Le
nom vient d’un plat semblable
de Turquie qui s’appelle
«Imam Bayildi » et qui se traduit par «l’Imam a adoré» ou
« l’Imam s’est évanoui». Ce nom fait allusion à une
légende sur un Imam et sa femme, qui lui prépara
ce plat. Il y existe plusieurs versions différentes sur
Page 40
les raisons qui expliquent
pourquoi l’Imam s’est évanoui : une histoire raconte que
le plat était excellent, mais
d’après autres versions,
l’Imam était désespéré quand
il a réalisé que sa femme avait
utilisé toute leur huile d’olive
très chère ou qu’il s’est évanoui seulement à cause de
l’immense quantité d’huile
d’olive et la valeur calorique
résultant du contenu de ce plat.
Pour examiner les effets de
la version provençale du
Bayaldi, j’ai invité trois amis
et j’ai préparé un Bayaldi de
légumes avec une Fougasse
aux olives.
La recette du Bayaldi de légumes, que j’ai cuisiné, requérait aussi de l’huile d’olive,
mais la quantité n’était pas immense. De plus, je
n’ai pas mis d’anchois parce que mes amis ne les
aiment pas beaucoup et comme je n’avais pas de
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Les recettes :
Sel de Guérande ni de Piment d’Espelette, j’ai utilisé du sel et du piment normal. Mes amis ont remarqué qu’avant de mettre le gratin au four, il avait
l’air un peu « incomplet » parce que normalement
on fait des gratins avec du fromage ou avec une
sauce.
La Fougasse a été, en principe, très facile à faire,
mais il m’a fallu partager la pâte pour laisser une
moitié sans olives car deux de mes amis ne les
aiment pas du tout. Finalement une moitié de la pâte
était très humide à cause des olives et le reste de la
pâte un peu sèche. Au lieu de 15 minutes, j’ai cuit
le pain pendant 30 minutes.
On a servi le Bayaldi et les Fougasses avec du
basilic frais et du feta.
A la fin, le Bayaldi ressemblait à une vraie ratatouille.
On a fait l’évaluation avec seulement trois options :
rouge: c’est horrible
jaune: c’est fade, mais on le mange parce qu’on
est amis
vert: c’est délicieux
En résumé, tout était très bon et nous avons tous
donné une feuille verte.
Bayaldi de légumes
Préparation : 20 minutes.
Cuisson : 40 minutes.
Difficulté : Moyen.
Coût : Bon marché
Un très beau gratin de légumes de Provence ! Un
beau plat d’été à déguster chaud ou froid avec une
belle salade de roquette.
Ingrédients:
Pour 6 personnes
2 aubergines
2 courgettes
600 gr de tomates
400 gr d’Oignons
15 cl d’huile d’olives
Sel de Guérande
Poivre du moulin
Piment d’Espelette
Sucre
Anchois au sel : 10 gr
Thym, laurier et romarin
4 gousses d’ail
Préparation:
1) Réaliser une fondue de tomates : monder
300 gr de tomates et les épépiner. Hacher les tomates et les disposer dans une cocotte. Ajouter 5 cl
d’huiles d’olives, de l’assaisonnement, les gousses
d’ail en chemise et les herbes aromatiques. Porter à
ébullition et réduire jusqu’à dessèchement.
2) Réaliser une compotée d’oignons : émincer
et suer les oignons à l’huile d’olives. Assaisonner et
Le Tour de France - culturel et culinaire
Page 41
Provence-Alpes-Côte d’Azur
ajouter une pincée de sucre. Ajouter les anchois hachés. Laisser cuire couvert pendant 30 minutes.
3) Réaliser les bayaldi : couper les aubergines
et les courgettes en rondelles. Les sauter à l’huile
d’olives et les saler légèrement. Couper les tomates
en 1/2 tranches avec la peau. Déposer au fond d’un
plat huilé une couche de compotée d’oignons surmontés d’une couche de fondue de tomates. Disposer harmonieusement les tomates, aubergines et
courgettes. Arroser d’huile d’olives et assaisonner.
4) Cuire au four à 170°C pendant 30 minutes.
Fougasse aux olives:
Préparation : 20 minutes.
Cuisson : 15 minutes.
Attente : 15 minutes.
Difficulté : Très facile.
Coût : Bon marché
Ingrédients:
Pour 6 personnes
15 g de levure de boulangerie traditionnelle
750 g de farine de type 55
2,5 c. à café de sel fin
9 c. à soupe d’huile d’olive
250 g d’olives noires et vertes dénoyautées ...
Préparation:
Dans un saladier, mélangez la levure dans quelques cuillères à soupe d’eau chaude puis versez-y
la farine et le sel. Ajoutez 6 c. à soupe d’huile d’olive
et commencez à pétrir en ajoutant de l’eau progressivement jusqu’à obtention d’une belle pâte homogène et qui ne colle pas. Incorporez alors les olives
grossièrement hachées, pétrissez encore un peu, formez la pâte en boule, couvrez-la d’un linge et laissez-la gonfler 1 heure dans une pièce chaude.
Au bout de ce temps, divisez la pâte en 6 pâtons
et écrasez-les un peu en épaisses galettes ovales sur
le plan de travail fariné. Entaillez les galettes de 4
grosses boutonnières et tirez un peu sur les bords
pour qu’elles restent bien béantes. Posez les fougasses sur la plaque du four huilée, couvrez d’un
linge et réservez 1 heure encore dans la même pièce
chaude.
Versez de l’eau bouillante dans un plat à four et
posez-le sur la sole du four, préchauffé à 200°C (th6/
7).
Badigeonnez les fougasses d’huile d’olive au
pinceau et glissez-les au milieu du four bien chaud.
Faites cuire 15 min environ. Servez avec une salade.
http://www.750g.com/recettes_provence.htm?
http://www.750g.com/
fiche_de_cuisine.2.123.4277.htm
http://www.750g.com/
fiche_de_cuisine.2.123.14409.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/Imam_bayildi
http://en.wikipedia.org/wiki/Ratatouille
http://www.750g.com/
fiche_de_cuisine.2.123.4277.htm
http://www.750g.com/
fiche_de_cuisine.2.123.14409.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/Imam_bayildi
http://en.wikipedia.org/wiki/Ratatouille
Cake salé
Ingrid Scheutzow
C’est un mot anglais, mais le gâteau est quand
même typiquement provençal.
On le peut servir à l’apéritif, tiède ou froid.
1,5 dl vin blanc
1,5 dl huile
4 œufs
100 grammes gruyère râpé
250 grammes farine
200 grammes dés de jambon
Page 42
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
100 grammes olives vertes décortiqués, coupés
en deux
1 sachet de levure
1 cuillère à café de sel fin (pas trop)
cuire au four : 170 degré, 70 min.
démouler chaud
On se régale!
La préparation de ce gâteau est très facile. Il n’y
a pas de surprises désagréables.
On peut le congeler et on a toujours quelque
chose pour les amis à la maison.
Les olives donnent un souvenir du Midi. L’huile
d’olive est l’une des richesses de cette région et à la
fin du XIX ième siècle, on comptait cinquante-sept
huileries seulement à Nice.
Autrefois, on a trouvé des préparations semblables dans toute la France, mais elles disparaissent
au XIXième siècle sauf dans cette région.
Gâteau aux noisettes et zeste de citron de
Menton
Lou pastissoun aï avelana e limoun de Menton
Lisa Redies
Recette pour un moule à manqué de 25 cm de
diamètre
Ingrédients :
200 g de noisettes décortiquées
1 zeste de citron de Menton non traité
250 g de sucre
4 œufs
250 g de beurre
250 g de farine
Préparation :
Faites fondre à feu doux le beurre, laissez tiédir.
Cassez les œufs dans un saladier, ajoutez le sucre et
battez au fouet jusqu’à l’obtention d’un mélange
homogène (type
sabayon). Incorporez le beurre tiédi
puis la farine tamisée. Mélangez intimement. Mettez le
zeste de citron
dans un robot
mixer et réduisez
finement, ajoutez
les noisettes et
broyez plus ou
moins grossièreLe Tour de France - culturel et culinaire
ment selon votre goût. Incorporez au mélange. Beurrez et farinez le moule à manqué. Versez la préparation et cuisez une heure à 180°. Sortez le gâteau du
four, démoulez-le et laissez refroidir sur la grille à
pâtisserie. Le gâteau peut se consommer tiède. Servez au goûter, accompagné de thé, de sirop de grenadine ou de jus de fruit.
Petit conseil : chaque fois que vous utilisez un
citron non traité, prélevez le zeste et faites-le sécher. Vous aurez toujours un zeste sous la main pour
réaliser ce délicieux gâteau. Vous pouvez remplacer les noisettes par des amandes émondées. Vous
pouvez conserver le gâteau dans une boîte en fer.
Mes impressions personnelles :
Il était très simple de préparer ce gâteau, surtout, parce qu’on n’a pas besoin d’ingrédients extraordinaires. Seulement trouver un citron complètement non traité était difficile pour moi, il y avait
juste des citrons non traités après la récolte. J’avais
mes doutes parce que dans la recette, il n’y avait
pas de levure en poudre et parce qu’une heure dans
le four me semblait trop long, mais à la fin, le gâteau était délicieux et mes camarades de classe l’ont
aimé.
Le vote :
Cinq étoiles sur cinq.
Page 43
Provence-Alpes-Côte d’Azur
La maison Fragonard
Julia Kordes
« Fragonard » est un fabricateur de
parfum qui est connu sur le plan international. La maison a été fondée en
1926, quand Eugène Fuchs ouvre une
parfumerie à Grasse.
Il a choisi le nom « Fragonard » en
l’honneur d’un célèbre peintre originaire
de la ville qui s’appelait Jean-Honoré
Fragonard.
La maison Fragonard est partagée en
deux usines, quatre musées et une Fabrique de fleurs qui se trouvent entre
Paris, Grasse et Eze.
À Grasse, il y a l’usine historique
avec sa boutique, le musée du parfum
qui est célèbre dans le monde et la Fabrique des fleurs.
Au cœur de Grasse, dans le musée
de parfum les visiteurs se voient proposer une collection exceptionnelle de flacons, coffrets, alambics, autres appareils
et documents. Ils nous montrent le développement de la fabrication du par-
Elle repose sur la capacité de la vapeur d’eau à capter les huiles essentielles.
Parmi les autres techniques très connues il y a
l’enfleurage et l’extraction par des solvants volatils.
Les matières utilisées pour la production sont
des fleurs, des végétaux et dans le passé des animaux. Mais maintenant les matières d’origine animale sont presque toutes remplacées par des produits de synthèse qui ont eu une grande importance
pour le développement d’une parfumerie industrielle. Ainsi les fleurs sont aujourd’hui les composants les plus connus du grand public.
fum depuis la plus haute Antiquité jusqu’à nos
jours.
Dans le musée de parfum on peut voir plusieurs techniques de Parfumerie comme par
exemple la distillation. Cette forme très connue dès l’Antiquité est aujourd’hui une technique majeure de la parfumerie traditionnelle.
Page 44
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Julia Kordes
Le tourisme dans la région Provence-AlpesCôte-d’Azur
Fares Kharbouti
La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur est la
région de l’Hexagone où les Français passent le
plus souvent leurs vacances. Au delà, la région est
aussi très populaire en ce qui concerne les touristes étrangers.
L’atout le plus grand de cette région est son extrême diversité: elle permet la pratique d’un grand
nombre de formes de tourisme – qu’importe qu’on
soit intéressé par des activités balnéaires et nautiques, l’histoire de certaines villes, la culture, le ski,
le cyclisme ou le tourisme vert.
Un exemple:
Chaque année, plusieurs millions de personnes
visitent les parcs naturels, les parcs nationaux et
les réserves naturelles de la région. Dans ce contexte, il faut mentionner:
· Le massif des Ecrins (un grand massif montagneux des Alpes)
Le Tour de France - culturel et culinaire
Photo 1 : Le parc national de Port-Cros
· Le parc national du Mercantour
· Le parc national de Port-Cros qui se trouve
sur des îles et des îlots en Méditerranée (photo 1)
· L’île de Porquerolles avec son fameux port
(photo 2)
Page 45
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Photo 2 : Le port de Porquerole
· Les Gorges du Verdon, une vallée que la rivière le Verdon arrose (photo 3)
Le fait que la région Provence-Alpes-Côted’Azur soit une région que beaucoup de touristes
favorisent peut être prouvé par certaines données
intéressantes:
· En 2006, on a compté 34 millions de touristes qui ont visité la région. La région elle-même
détient une population de 4,8 millions habitants.
· Dans cette année-là, les touristes ont dépensé
environ 10 milliards d’euros. En conséquent, la part
du tourisme dans le produit intérieur brut de la région est élevé. (12,2 %)
· En moyenne, on peut dénombrer 100 000
emplois touristiques salariés.
Photo 3 : Le Gorge du Verdon
Sources:
Comité Régional du Tourisme: http://
www.decouverte-paca.fr/Wikipedia
Gâteau d’Aubergines
Patricia Lang
Pleine de soleil, ce n’est pas vraiment étonnant
que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, selon
une campagne de promotion appelée une authentique «terre de goût», soit la première région agricole pour la production de fruits et de légumes. Située au sud-est de la France, pas trop loin de l’Italie ni de l’Espagne, on y trouve une cuisine méditerranéenne dans laquelle dominent l’huile d’olive,
les herbes aromatiques, l’ail et la tomate.
Le «Gâteau d’aubergines», dont les ingrédients
les plus importants sont l’ail, l’huile d’olive et les
aubergines qui font partie de la cuisine quotidienne
de la région méditerranéenne, est donc un plat typique pour la région PACA.
Page 46
L’aubergine, comme la tomate et la pomme de
terre, est un fruit de la famille des solanacées. Originaire d’Inde, ce sont des navigateurs arabes qui
l’ont introduit dans les pays méditerranéens. Cultivée en Espagne au Moyen-âge, elle a continué sa
«conquête» du bassin méditerranéen en Italie, et à
partir du XVIIème siècle elle est cultivée aussi en
France, surtout dans les régions du Sud. Aujourd’hui,
75% de la production d’aubergines en France – à
peu près 25 000 tonnes par an - provient du sud de
la France. Bien qu’il y existe beaucoup de sortes
différentes d’aubergines, avec une grande diversité
de couleurs et de forme, il y en a seulement une
qu’on utilise pour les recettes aux aubergines. Cette
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
aubergine a la peau lisse et brillante de couleur violette.
Comme l’aubergine est très peu calorique et
pleine de minéraux et vitamines, ce gâteau est aussi
un plat à peine gras, si on ne tient pas compte de la
quantité d’huile d’olive utilisée pour faire sauter
les cubes d’aubergines et qui est bien absorbée.
L’ail, lui, contribue à l’effet salubre de ce plat. Originaire d’Asie centrale, il était déjà mangé par les
soldats Grecs et Romains et aussi par les fameux
athlètes grecs à cause de son «pouvoir fortifiant».
De nouvelles études scientifiques affirment les effets salubres de l’ail: elles montrent que les gens
qui en consomment beaucoup, parmi eux les Français de Provence, sont moins atteints par des cancers du système digestif.
L’huile d’olive enfin, troisième ingrédient typiquement méditerranéen, a été introduite en France
par le Grecs qui ont apporté avec eux la culture de
l’olivier. Jusqu’à la révolution industrielle et l’exode
rural pendant la Première Guerre Mondiale, la culture de l’olivier en France a joué le même rôle alimentaire et aussi social qu’en Espagne ou en Italie.
Aujourd’hui, la zone de culture actuelle de l’olivier couvre plus de 19 hectares, dont une majorité
est située dans la région PACA.
Pendant la préparation du gâteau, mon invité et
moi, avons eu très faim car il était déjà un peu tard.
Heureusement, la préparation du gâteau d’aubergines n’a pas duré trop longtemps et, de plus, on pouvait goûter tous les ingrédients. On peut donc dire
que c’est un plat parfait pour les gens affamés et
impatients. Quant au goût du plat, on était contents,
mais pas trop enthousiastes. Le plat est vraiment
très bon, mais on pourrait l’améliorer avec plus d’ail
et d’autres herbes en plus. Bref, c’est un plat bon,
rapide et facile à faire. Il faut ajouter que j’ai dû
changer les proportions des ingrédients dont la quantité était pour six personnes. J’ai utilisé à peu près
les deux tiers des données car le plat était pour deux
personnes, et on était bien rassasiés après l’avoir
mangé.
Gâteau d’aubergines:
Ingrédients (pour 2 personnes):
2 aubergines
4-5 tranches de pain blanc
3 gousses d’ail (ou plus, si on l’aime bien)
1 œuf
1 petite botte de persil simple
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
~1/5 l lait
Progression:
1. Coupez les aubergines en petits cubes de 2 à
3 cm de côté, saupoudrez d’un peu de sel fin et laissez reposer 15 min.
2. Pendant ce temps, hachez les gousses d’ail et
le persil. Enlevez la croûte du pain blanc, mettez-le
dans une petite assiette et mouillez avec le lait jusqu’à ce qu’il l’ait absorbé comme un buvard.
3. Allumez le four à 200°C.
4. Essuyez les cubes d’aubergines avec un torchon.
5. Dans une grande poêle mettez l’huile d’olive
et, quand elle sera chaude, mettez à sauter les aubergines jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Poivrez.
6. Mélangez les carrés d’aubergines, l’ail, le pain
et le persil. Si vous voulez, vous pouvez hacher le
Le plat - ça sent très bon!
Le Tour de France - culturel et culinaire
Page 47
Provence-Alpes-Côte d’Azur
L’horreur et la beauté de la Provence: Le
Mur de la Peste et la Fontaine de Vaucluse
Herbert Hausmann
De l’Abbaye de Sénanque
j’ai dû traverser les Monts de
Vaucluse pour arriver finalement à la Fontaine de Vaucluse, dont on m’avait dit que
c’était un endroit magnifique.
Mais je suis passé d’abord devant un monument qui m’a
rappelé, que dans le temps des
hommes avaient survécu à des
périodes dangereuses. J’ai
longé à pied les derniers kilomètres du Mur de la Peste,
qui s’étend sur 27 kilomètres.
En 1720, la peste était arrivée
à Marseille par le navire
« Grand-Saint-Antoine » venant de Syrie. La région
d’Avignon avait décidé de se
protéger contre la propagation
Le Mur de la Peste
de la peste par la construction
d’un mur comme une ligne sanitaire et le faire garder jour et nuit par des troupes,
Puis j’ai monté une paroi rocheuse verticale, je
qui empêchaient chaque dépassement. Aujourd’hui
suis passé devant la source de cette rivière extraorenviron six kilomètres du mur ont été restaurés et
dinaire. À côté du sentier, la Sorgue prend sa source
ils nous rappellent le danger de ces jours quand une
et immédiatement elle devient une grande rivière
stricte démarcation était la seule possibilité de se
qui a le pouvoir de propulser des moulins. La source
protéger contre une épidémie mortelle. Heureusede la Sorgue est nourrie par un vaste réseau de faille,
ment l’épidémie a pris fin après deux années et les
de fissures et de réservoirs d’eau souterrains. La
paysans ont pu utiliser les pierres pour d’autres chopluie qui tombe sur la surface calcaire disparaît dans
ses.
les fissures et s’amasse dans un réseau de grottes,
En venant d’Avignon, on peut prendre la D 901.
que l’eau a formé par dissolution pendant des millions d’années depuis le temps du Crétacé 140 milOn s’approche rapidement des premières collines
lion avant notre ère. La surface de l’alimentation
des Alpes, qui montent à l’horizon. 30 km après la
de la Sorgue comprend plus de 1200 km2 et englobe
ville L’Isle-de-Sorgue, on entre dans une petite gorge
les régions des Monts Vaucluse à l’est de la Fonqui est fermée par des rochers verticaux sur une distaine, du Mont Ventoux au Nord-Est, le Luberon au
tance très courte. Le village Fontaine-de-Vaucluse
Sud et les Montagnes de Lure à l’est du Mont Vense trouve au fond de cette gorge immédiatement
toux jusqu’à la Durance. Cet étonnant réservoir
avant l’amphithéâtre des rochers. Là, on comprend
d’eau débouche à la Fontaine de Vaucluse par deux
son nom : Vallis clausa ou la vallée fermée.
formes d’un exutoire. Directement sous la paroi verMoi, je suis descendu par un sentier dans les bois
ticale il y a un gouffre, qui forme un siphon d’une
autour du village et j’ai été étonné de voir une large
immense profondeur. En 1946, Jean-Jacques Cousrivière, qui pouvait propulser des moulins de pateau a atteint une profondeur de 46 mètres et penpier, mais autour du village il n’y avait nulle vallée,
dant le dernier essai, en 1985, à une profondeur de
d’où elle pouvait venir. Il y avait peut-être une gorge
308 mètres on ne voyait pas la fin de ce gouffre.
extrêmement étroite invisible du village ? J’ai traNormalement l’eau ne déborde pas du gouffre,
versé le village avec ses magasins, où on vend du
mais l’eau découle un peu en aval du gouffre par
papier de cuve marbré fait à la main.
des failles, qui mènent au-dessous de la barrière du
Page 48
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Le gouffre de la Fontaine en hiver ....
... et en été
gouffre et s’ouvrent de l’autre côté. L’eau rejaillit
comme par une passoire gigantesque. Il est vraiment impressionnant de sauter sur un rocher de la
rivière et de s’asseoir pour regarder toute l’eau extrudant des failles. Elles forment une source pérenne
même en été, alors que seulement au printemps l’eau
est si haute dans le gouffre, qu’elle en déborde.
Beaucoup de poètes et d’écrivains ont décrit la
beauté de la Fontaine-de-Vaucluse et il n’y a pas de
mots mieux appropriés que ceux, qu’ils avaient
choisis.
Le plus fameux admirateur de ce spectacle magnifique de la nature est le grand humaniste Pétrarque, qui habitait là, dans une maison, pendant quelques années. C’est là, en pensant à Laure, son amour
éternel, qu’il pouvait entendre « la voix enrouée des
eaux », quand il a expliqué pourquoi c’était son lieu
de séjour préféré. Il a constaté :
« La très illustre source de la Sorgue,
fameuse par elle-même depuis longtemps, est devenue plus célèbre encore
par mon long séjour et par mes chants. »
— Pétrarque, Senil, X, 2
À son ami Guglielmo de Pastrengo, un légiste et humaniste de Vérone, il a écrit :
« Tout auprès de celui-ci (le jardin de
Bacchus) et séparé seulement par un
petit pont, s’élève, sur le derrière de la
maison, une voûte arrondie, taillée dans
le roc vif qui empêche de sentir les
ardeurs de l’été… C’est sous cette voûte
que je passe le milieu du jour. »
— Pétrarque, Famil, XII, 8.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Ses mots ont inspiré d’autres poètes. Au XVIIième
siècle George de Scudéry a décrit la Fontaine-deVaucluse dans le poème ci-dessus.
Mais il y avait aussi des hommes, qui n’avaient
pas un sens pour la beauté. Cent ans plus tard le
grand moqueur François Marie Arouet, connu sous
son pseudonyme Voltaire, a prouvé, qu’il pouvait
aussi se tromper malgré son grand esprit. En comprenant mal Pétrarque il a écrit en 1764 :
« J’irai vous voir assurément à la fontaine de
Vaucluse. Ce n’est pas que mes vallées ne
sient plus vastes et plus belles que celles où
vécu Pétrarque, mais je soupçonne que vos
bords du Rhône sont moins exposés que les
miens aux cruels vents du nord. »
Les vents, même les vents, qu’on entend respirer,
Et parmi ces rochers, et parmi ces ombrages,
Eux qui me font aimer ces aimables rivages,
Ont appris de Pétrarque à si bien soupirer.
Les flots, même les flots, qu’on entend murmurer,
Avec tant de douceur, dans des lieux si sauvages,
Imitent une voix qui charmait les courages,
Et parlent d’un Objet qu’on lui vit adorer.
Au lieu même où je suis, mille innocents oiseaux
Nous redisent encor, près de ces claires eaux,
Ce que Laure disait à son amant fidèle :
Ici tout n’est que flamme ; ici tout n’est qu’amour ;
Tout nous parle de lui ; tout nous entretient d’elle ;
Et leur ombre erre encor en ce charmant séjour.
Page 49
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Le Festival de Cannes
L’histoire du cinéma écrite sur un tapis rouge !
Aurélien Vézard
Quand on parle de Cannes, la première et seule
pensée que l’on a est celle du Festival de Cannes. Il
fut fondé en 1946 sous le nom de « Festival international du film » et ne changea son nom en « Festival de Cannes » qu’en 2002. Cet évènement rassemble une fois
dans l’année les
plus grands acteurs et actrices,
et réalisateurs du
monde entier
pour présenter
leurs films les
plus récents. Durant ces deux semaines de mai,
Cannes, entièrement rénovée,
rayonne et sa population triple de
70.000 à 210.000
habitants, ce qui
fait exploser les
Page 50
chiffres d’affaires dans tous les secteurs.
Le plus prestigieux des prix décernés est « la
Palme d’or », désignant le meilleur film, suivit par
« le Grand Prix », représentant le film qui manifeste
le plus d’originalité ou d’esprit de recherche. Ajouté
à ceux-là, de nombreux autres prix sont attribués
durant les festivités.
Jusqu’à aujourd’hui, ce sont les films d’origine
américaine qui ont reçu le plus de palmes. Dans ce
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
classement du nombre de lauréats de la palme, on
retrouve la France seulement à la quatrième place.
Ceci montre que le cinéma français n’est pas pour
autant privilégié, bien que le Festival soit en France.
Le plus beau moment des célébrités est certainement la célèbre montée des marches. Les stars
du cinéma sont alors conduites en limousine devant le Palais du Festival, où elles sont prêtes à être
exposées aux regards et objectifs de centaines de
photographes et journalistes positionnés tout le long
du fameux tapis rouge et de ses vingt-quatre « marches de la gloire ». Les hommes sont vêtus traditionnellement d’un smoking et les femmes portent
une robe de soirée d’un grand couturier tel que Chanel ou Versace. Cela est surtout pour les femmes
l’occasion de se faire remarquer par la foule.
Durant cette montée, les photographes n’attendent rien d’autre qu’un imprévu, comme par exemple en 2005, lorsqu’une bretelle de la robe de Sophie Marceau se détacha et qu’un de ses seins fut
mis à nu. C’est ainsi qu’elle devint l’événement du
Festival de Cannes 2005.
Pour Simone Sylva, la montée des marches en
1954 fut un désastre. Sous les rayons de soleil et
les encouragements des photographes, elle finira
Le Tour de France - culturel et culinaire
par enlever son soutien-gorge, une image qui
fit le tour du monde et qui provoqua à cette
époque un énorme scandale autour du Festival
et de l’actrice. Alors, elle tenta d’oublier cette
journée, désormais sans succès, puis elle sombra dans la dépression et se suicida en 1957.
C’est à cause de tels scandales que le Festival est souvent critiqué. Mais ce qui est le plus
critiqué, est que l’on a de moins en moins accès au véritable Festival en tant que simple personne intéressée. Le Festival de Cannes a perdu
son rapport social. Autrefois, il était possible
de rencontrer des starlettes dans les rues et de
nos jours, on peut être heureux de les voir à la
télévision. Seuls les médias et les personnes
possédant une invitation officielle peuvent assister aux projections des films.
La raison de ce changement est que le Festival de Cannes est devenu le festival de cinéma
le plus médiatisé au monde grâce à ses médias
et sponsors comme « Canal+ » ou « l’Oréal »
et aux multiples parraineurs.
Une des facettes commerciales de cet évènement est le « Marché du film », créé en 1959,
qui est devenu un des rendez-vous les plus importants au monde en ce qui concerne les rencontres, négociations et transactions de l’industrie du cinéma.
Malgré de nombreux scandales, le Festival
de Cannes offrit aussi beaucoup de moments
émouvants. C’est là que se rencontrèrent le Prince
Rainier de Monaco et Grace Kelly en 1955 avant de
se marier un an plus tard. En 1989, les enfants et
petits-enfants de Charly Chaplin montèrent sur scène
pour célébrer le centenaire de sa naissance. De plus,
la remise de la Palme d’or est la plupart du temps
associée à des larmes et aux discours très émouvants
des gagnants.
Le Festival de Cannes reste, bien qu’il soit souvent critiqué pour sa médiatisation et son déroulement, un festival irremplaçable dans le monde du
cinéma. Il fait rêver de nombreuses personnes et aide
beaucoup de films à se faire un nom. Grâce à de
nouvelles sections créées au fil des années parallèlement au Festival, comme « la Ciné fondation »,
« la Semaine de la critique », « un Certain Regard »
ou « le Marché du Cinéma », les organisateurs ont
réussi à garder cette célébration en vie.
Prochain rendez-vous du 13 au 24 mai 2009.
www.festival-cannes.com/
fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Cannes
Page 51
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Vallauris
Ingrid Scheutzow
Vallauris, où Picasso a vécu pendant quelques
années, est une ville de 26.000 habitants, qui se
trouve sur la Côte d’Azur dans le Golfe Juan, à 5
km de Cannes et à 5 km d’Antibes. L’atmosphère
est typiquement méditerranéenne, surtout dans le
vieux Vallauris. C’est une ville d’artisanat d’art et
de tradition potière. On peut découvrir des objets
d’art dans de nombreuses boutiques et dans le musée. On peut également découvrir des ateliers d’artistes et des potiers céramistes.
Quand on pense à Vallauris, on pense à Picasso,
qui a marqué cette ville.
Mais il ne faut pas oublier qu’il y avait déjà une
très longue tradition de la céramique à Vallauris
avant Picasso.
C’est au début du XVI ième siècle, que beaucoup
de familles italiennes s’installent à Vallauris et y
pratiquent une importante activité céramique. Peu
après, la céramique y devient même l’activité principale.
Au début du XX ième siècle se développent de
grandes fabriques avec une véritable organisation
industrielle et commerciale.
La céramique culinaire a un grand essor et on
l’exporte de Golfe-Juan par terre et par mer. Vallauris se spécialise dans les ustensiles de cuisson
(marmite ronde, à queue, casserole ronde), qui au
début étaient revêtus d’un vernis incolore jusqu’à
ce qu’on commence à travailler avec des couleurs
(le brun, l’orange et le blanc) vers le milieu du XVIII
ième
siècle.
On pense déjà vers 1920 à l’environnement et
un vernis sans plomb est créé pour éviter les risques d’intoxication liés à un vernis au plomb.
Page 52
Les Massier, une famille de potiers de longue
tradition, ont fondé d’importantes manufactures de
faïnces artistiques. Ils sont à l’origine d’une véritable dynastie de potiers qui remonte à avant la révolution. Au début, ils fabriquent des céramiques utilitaires et culinaires , nommés «terraille». Peu à peu,
la fabrique Massier s’oriente vers une céramique uniquement artistique. Ils ont eu un grand succès parce
qu’un tourisme cosmopolite et fortuné se développe
sur la Côte d’Azur et parce qu’ils ont pratiqué des
moyens modernes de diffusion et de vente. Cette
famille devient un modèle pour beaucoup d’artisans.
De nombreux céramistes ont été formés dans leurs
ateliers à Vallauris. Partout en France d’autres ateliers commencent à travailler dans ce style.
C’est en 1946, que Picasso visite avec Françoise
Gilot (sa compagne et la mère de deux de ses enfants: Claude et Paloma) l’exposition annuelle des
potiers de Vallauris. Là, il fait ses premiers essais
céramiques à l’atelier Madoura, qui reçoit plus tard
l’exclusivité des œuvres de Picasso. C’est la première fois qu’il crée des œuvres en céramique. Tout
de suite séduit par la «ville aux cent potiers» Picasso y demeure jusqu’en 1955. Il décide de se consacrer à la céramique qui lui donne de nouvelles perspectives en travaillant avec la terre, la cuisson,
l’émail et les vernis. Picasso développe une autre
technique que la céramique traditionnelle. Et plus
tard ses amis diront: «Un apprenti qui travaillerait
comme Picasso ne trouverait pas d’emploi».
Au début, il réalise un décor nouveau sur des
formes traditionnelles comme des pichets et des assiettes. Ses thèmes favoris sont la corrida, la femme,
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
la chouette, la chèvre. Puis, il crée des formes nouvelles comme le vase nommé «Gros oiseau visage
noir» ou les pichets en forme de chouette.
À Vallauris sur la place du marché se trouve une
sculpture bien connue de Picasso: «L’homme au
mouton». C’est la première sculpture installée dans
un lieu public.
En 1952, il crée pour la chapelle romane de Vallauris, aujourd’hui musée national, deux compositions monumentales. «La Guerre et la Paix» est l’une
de ses œuvres majeures.
Après avoir quitté Vallauris, il s’oriente de nouveau vers la peinture et il commence avec des variations sur le thème du «Déjeuner sur l’herbe» (tableau de Manet). Ces variations sont actuellement à
voir à Paris au Musée d’Orsay.
Pour terminer: le grand maître Picasso a contribué au renouveau de la céramique de Vallauris. Il y
reste pour toujours citoyen d’honneur comme Vallauris restera «la ville de Picasso».
http://www.nicematin.com/ra/loisirs/
http://www.vallauris-golfe-juan.fr
http://fr-wikipedia.org/wiki/Picasso
Monaco – La Principauté sur le Rocher
Kilian Spandler
La ville des riches, des joueurs et des voitures rapides – Monaco est tout cela. Mais la principauté sur la
Côte d’Azur, à 15 kilomètres de Nice et près de la frontière franco-italienne, est encore plus : une ville qui
a refusé de s’adapter et qui a donc un passé particulier et une culture unique.
L’histoire
Le rocher de Monaco a toujours été un lieu attirant. Une peuplade ligure s’y est installée au sixième
siècle avant Jésus-Christ. Leur colonie s’appelait
Monoïkos. Le nom de Monaco en dérive.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Ayant été occupé par différentes tribus et empires, l’endroit est rendu aux Gibelins par l’Empereur romain germanique Henri VI. Les Gibelins, un
parti politique italien, construisent une forteresse
sur le rocher de Monaco au 13ième siècle qui est occupé par François Grimaldi le 8 janvier 1297. C’est
le début de la dynastie Grimaldi, qui marque l’histoire de la cité jusqu’à nos jours.
Après plusieurs années de combat, Le roi français reconnaît l’indépendance de Monaco, qui devient une principauté sous Honoré II. Bien que
Monaco soit occupée plusieurs fois (par les Sardes
et par les Espagnols), la ville peut – après tout –
maintenir son indépendance.
Albert II est actuellement le prince régnant, il a
succédé à son père Rainier III qui est mort en 2005.
La principauté est, avec seulement deux kilomètres
carré, le deuxième plus petit état du monde après le
Vatican et elle est en plus, avec 16 398 habitants
par kilomètre carré, le pays le plus densément peuplé. Le français est la langue officielle, même s’il y
Page 53
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Raoul Gunsbourg (1893-1951), elle a connu la gloire
et la reconnaissance dans le monde entier. Enrico
Caruso, Plàcido Domingo et Luciano Pavarotti y
ont chanté.
A Monte-Carlo, le quartier le plus fameux de
Monaco, l’Académie de Danse Classique Princesse
Grace forme des danseurs et ballerines. Elle est assez connue parmi les fans de la danse classique et
leurs représentations attirent beaucoup de monde.
En plus, il y a plusieurs musées à visiter, comme le
Musée Anthropologique et le Musée des Souvenirs
Napoléoniens.
Le sport
a une langue monégasque, qui est une langue romane apparentée à l’italien. Le monégasque est
aussi une matière obligatoire dans les écoles de
Monaco.
La ville
Pour le visiteur, la cité abrite quelques vrais
chefs-d’œuvre de l’architecture : le célèbre Casino,
l’Opéra, le vieux Fort Antoine (qui est maintenant
un théâtre de plein air) et le Palais Princier, pour
n’en nommer que quelques-uns. En plus, le Jardin
Exotique, qui se trouve dans les hauteurs de la ville
et d’où on a une vue magnifique du lieu entier. Le
Musée Océanographique est situé sur le rocher. On
y trouve environ 4 000 genres de poissons et d’innombrables autres animaux marins.
La culture
L’Opéra, qui était construit au 19ième siècle par
l’architecte Charles Garnier, est vraiment le centre
de la vie culturelle de Monaco. Sous la direction de
Page 54
Pour ceux qui s’intéressent plutôt au sport, la
ville offre un évènement extraordinaire : le Grand
Prix de Monaco de la Formule 1, qui chaque année
attire beaucoup de gens du beau monde. En passant
devant le Casino, le port avec ses yachts et par un
tunnel, le parcours est probablement le plus connu
du monde.
De plus avec l’AS Monaco, le petit pays a aussi
une équipe de football célèbre. Comme la principauté n’a pas sa propre ligue, l’équipe participe à la
Ligue 1 de la Fédération Française de Football. Pour
l’instant, AS Monaco, l’ancienne équipe de Jürgen
Klinsmann ainsi que de Thierry Henry, a gagné sept
championnats français et a participé à la finale de
la Ligue des Champions, où elle a cependant chuté
contre Porto.
Grâce aux prix très élevés et aux impôts moindres, Monaco est vraiment une ville pour les riches
et les personnalités célèbres. Pour le commun des
mortels, ce n’est presque pas abordable d’y habiter.
Mais, une visite de la ville vaut quand même le coup
pour tout le monde.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Le Grand Prix de Monaco
Conrad Droste
Le Grand Prix de Monaco est l’une des plus
anciennes et prestigieuses courses automobiles du
monde. En 1929, Antony Noghes fils du Président
de l’Automobile Club de
Monaco a créé cet
événemen, sous le parrainage du Prince Louis II de
Monaco. Le premier vainqueur fut William GroverWilliams. En 1950, le
Grand Prix de Monaco
devint une course du
championnat du monde.
Le Circuit de Monaco est
un circuit dans les rues de
Monte-Carlo et de la Condamine.
La course est assez
difficile car les conducteurs de Formule 1 peuvent seulement conduire à
150 km/h et il y a beaucoup d’accidents graves.
En 1952, Luigi Fabioli
meurt après son accident
et en 1967 Lorenzo
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bandini meurt parce qu’il était
enfermé dans sa voiture en flammes. On a toujours essayé d’augmenter les conditions de sécurité
de la course.
Aujourd’hui le circuit a une
longueur de 3.34 km et le nombre
de tours est 78. Le record du tour
en course est 1 min 14 s 439 ms,
ce record est détenu par Michael
Schumacher en 2004 pour Ferrari.
Le record de la pole-position est
1 min 13 s 962 ms a été conduit
par Fernando Alonso en 2006 pour
Renault. Ayrton Senna est le pilote qui gagna cette course le plus
souvent - 6 fois.
Mais le Grand Prix de Monaco
est plus que le Circuit de Monaco.
C’est aussi un lieu de rendez-vous
pour le gens célèbres, les gens riches ou les jolies jeunes femmes.
Il y a des hôtels comme l’Héritage
qui offrent des suites pour 60.000
EUR par personne et par nuit.
Mais les personnes très très riches
prennent normalement un quai dans le port de Monaco pour leurs bateaux de plaisance.
Page 55
Aquitaine
La côte basque de Biarritz
Le petit train montant à la Rhune dans les Pyrénées
La Dordogne
Page 56
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
Bordeaux
Julia Kordes
La ville universitaire, qui a été
fondée au IIIè siècle avant J.C. sous
le nom de « Burdigala », est la plus
grande ville du département Gironde et de la région Aquitaine
dont elle est la capitale. Bordeaux
a environ 250.000 habitants, appelés les « Bordelais », son aire urbaine compte plus d’un million
d’habitants.
Cette ville est connue dans le monde entier pour
ses vignobles c’est pourquoi elle est considérée
comme la capitale mondiale du vin. Bordeaux est
aussi connu pour sa cuisine et pour son appartenance au Patrimoine Mondial de l’Humanité par
l’UNESCO depuis juin 2007.
Bordeaux est situé dans le sud-ouest de la France
à environ 45 kilomètres de la côte Atlantique. La
Garonne, le fleuve qui traverse la ville, a une grande
importance pour les armoiries de la ville et pour le
vin de la région. La forme du fleuve dans la ville,
ressemblant à un croissant de lune, et le port autonome qui est très important pour l’industrie maritime donnent à Bordeaux son deuxième nom « Port
de la lune ». À cause de l’embouchure de la Garonne avec la Dordogne on peut voir des marées.
Pendant la marée montante, l’eau de la mer élève
le niveau des eaux d’environ un mètre. Parfois on
peut vraiment voir une vague qui bouge en amont à
une douzaine de kilomètres de la ville. Ce phénomène est appelé « mascaret » à Bordeaux.
Le climat de l’Aquitaine est de type océanique,
il se caractérise à Bordeaux par des hivers très doux
et des étés chauds et longs. Les précipitations d’une
relativement grande quantité pour la France et la
quantité des heures de soleil sont décisifs pour les
conditions excellentes de viticulture. Les forêts des
Le Tour de France - culturel et culinare
Landes protègent les régions de culture des vents
du large.
La géographie de la ville se base sur la division
en huit cantons. Les cantons 1 à 6 sont situés sur la
rive gauche de la Garonne en bordure du fleuve. Le
septième correspond à la rive droite et le huitième
correspond au quartier de Caudéran. Cette division
purement administrative n’a rien d’historique, les
habitants s’identifient plus à leur quartier qu’à leur
canton.
Il existe une autre forme de division de la ville
en trois parties différentes. La vieille ville de Bordeaux, les anciens faubourgs une partie située à l’intérieur des boulevards et les quartiers extérieurs
comme Bordeaux-Lac ou Caudéran.
La vieille ville de Bordeaux est située à l’intérieur des anciens murs de la ville. Elle est partagée
par deux axes. L’un est la Rue Sainte-Catherine de
la Place du Grand Théâtre jusqu’à la Place de la
Victoire. Là se trouvent la zone piétonne, les vieux
bâtiments de l’Université et à l’Ouest le quartier de
commerce de Bordeaux.
L’autre axe est le Cours Victor Hugo qui est prolongé par le Pont de Pierre qui coupe la vieille ville
d’Ouest en Est. Ce pont est la seule traversée de la
Garonne de la vieille ville.
« Dans le quart nord-ouest de la vieille ville (quartier des Quinconces et de l’hôtel de ville), se situent
des restaurants et des cafés aisés, des établissements
Page 57
Aquitaine
bancaires et des prestataires de services financiers,
ainsi que des commerces de luxe. Dans le quart nordest (quartier de Saint-Pierre et Saint-Eloi) on trouve
des restaurants, des hôtels et des bistros. »1 Le SudOuest de la vieille ville (quartier Victoire) est caractérisé par les étudiants. Dans le sud-est (quartiers Capucins, Saint-Michel et Sainte-Croix) vivent
les personnes dont les revenus ne sont pas élevés
comme « les vieux, les ouvriers, les chômeurs et les
immigrants »2.
Les anciens faubourgs sont à l’extérieur des
murs de la ville. De nos jours, ces faubourgs, compris entre les cours et les boulevards, entourent la
vieille ville. Dans ces faubourgs on trouve par exemple beaucoup de commerces de vin dans le quartier
Église St-Pierre
Pour le tourisme Bordeaux a beaucoup de
charme. Les nombreuses curiosités historiques font
plaisir aux visiteurs de la ville. Ce qu’on doit voir
sont le centre historique, les nombreuses cathédrales et églises (comme Saint-André, Saint-Pierre, le
Basilique Saint-Michel, Saint-Louis et beaucoup
d’autres) et les monuments les plus intéressants
comme le Pont d’Aquitaine, le Grand Théâtre, le
Palais Galliens et les Portes anciennes. En plus, il y
a un grand choix de musées qu’on peut visiter. Mais
ce qu’on ne doit pas oublier de faire c’est d’aller
dans un bon restaurant bordelais pour y goûter les
spécialités de la ville comme la Lamproie à la Bordelaise avec un vin rouge de Bordeaux et des Cannelés pour le dessert.
Notes :
1
2
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bordeaux
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bordeaux
Pont de Pierre
de Chartrons. Les sièges de nombreux consulats sont
situés dans le quartier de Saint-Seurin autour du
Palais Galliens. Le Mériadeck, à l’ouest de la ville,
est un nouveau centre commercial et administratif.
Dans les quartiers extérieurs comme Caudéran,
la Bastide, la Benauge, le Lac et le Bacalan sont
situés des hôtels, des centres commerciaux, des logements etc. Même de grandes sociétés comme
Ford, IBM et Siemens se sont installés dans ces
quartiers.
Palais Galliens
Page 58
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
Les Habitations Traditionnelles de l’Aquitaine
Pierre Pfeffer
et donc pour les gens riches, Arcachon est devenue
Au-delà des langues, du paysage, de la gastrole lieu d’une série de constructions immenses dans
nomie et de toutes les autres marques qui représenles années 1860, il en a résulté des villas pompeutent la culture d’une région et qui peuvent être trouses et extraordinaires. Conçues par les banquiers
vés dans n’importe laquelle d’entre d’elles, l’AquiÉmile et Isaac Pereire, ces villas qui ont donné naistaine offre au visiteur attentif quelque chose de plus :
sance à la Ville d’Hiver dont les villas servaient à
des habitations caractéristiques qui témoignent
l’époque de sanatoriums abritant des malades, car
d’une culture consciente de son passé et de ses traun médecin de la famille Pereire avait convaincu
ditions.
les deux banquiers que le climat local était idéal
On y trouve par exemple des échoppes bordelaipour la guérison des tuberculeux.
ses qui dépeignent l’architecture historique de Bordeaux et dont il en existe environ dix mille.
Ces maisons plutôt basses et petites sont
souvent garnies d’ornements et possèdent
des jardinets cachés derrière les bâtiments.
La forme des échoppes, telles qu’elles existent aujourd’hui, date principalement de la
période allant de 1850 à 1930. On a cependant déjà commencé la construction
d’échoppes similaires pendant le 15ème
siècle, quand beaucoup d’ouvriers, artisans
et commerçants habitaient ces maisons. En
patois, le mot « choppa », dont vient
« échoppe », définit une habitation qu’on
n’occupe que provisoirement ce qui pourrait expliquer pourquoi la plupart des
échoppes sont bâties d’une façon si étroite
et simple.
A l’opposé de ces bâtiments bordelais, Villa Alexandre Dumas, au début du printemps
on trouve les villas de la Ville d’hiver d’Arcachon (la Ville d’Hiver est un des quatre quartiers
Construites en style éclectique qui se servit de
d’Arcachon, qui sont nommés d’après les quatre saitraditions architecturales différentes, les villas
sons). Etant une ville attrayante pour les touristes
arcachonnaises ne manquent d’aucun élément : tourelles, vérandas, balcons, volets, décorations excessives.... On trouve tout. Pour mentionner un exemple, on peut évoquer la villa Alexandre Dumas. Bâtie dans un mélange de styles hispaniques et italiens, elle est élégante et rustique en même temps et
sa façade, qui, ce qui est notamment notable, abrite
des bustes et des sculptures, et brille dans des couleurs vivantes,
En outre, dans les Landes de Gascogne, on peut
découvrir des *oustaùs*, des maisons à colombage
landaises. Faites de bois de chênes et de torchis,
elles représentent comme les échoppes bordelaises
plutôt des maisons des classes inférieures. En conséquent les murs ne sont pas trop massifs, et souvent servaient de cloisons qu’on pouvait enlever
La maison du meunier à Marquèze
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 59
Aquitaine
pour agrandir la maison, quand la famille devenait
plus nombreuse.
En somme, il devient clair que l’Aquitaine est
une région qui possède une tradition d’habitation
très riche et diverse et où on peut trouver à côté les
maisons mentionnées beaucoup d’autres demeures
aux styles architecturaux extraordinaires, par exemple les maisons béarnaises avec leurs murs garnis
de galets. Donc, la région abonde en constructions
remarquables et est une destination recommandée
pour chaque voyageur intéressé par l’architecture
ancienne.
Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89choppe
http://voyazine.voyages-sncf.com/destinations/
france/aquitaine/sources_externes/balado/marcher/echoppes_bordelaises/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ville_d%27Hiver
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_landaise
http://www.gasconha.com/ostaulandes.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Maison_b%C3%A9arnaise
La Dune du Pyla ou Dune de Pilat 1
Ramona Baur
Le déplacement de la Dune
La plus grande dune d’Europe - la Dune du Pyla
- se trouve à 60 km de Bordeaux, au sud du Bassin
d’Arcachon. Avec une hauteur d’environ 107 m, on
a une vue grandiose de son sommet – surtout parce
qu’elle est située directement au bord de la mer.
Lorsqu’on s’y trouve, on se sent parfois vraiment
comme dans le désert. La nuit, quand le ciel est clair
et qu’on peut admirer toutes les étoiles assis autour
d’un feu de bivouac, l’atmosphère est extraordinaire
et très romantique.
La dune s’étend sur 500m d’Est en Ouest et sur
2,7km du Nord au Sud et est formée d’à peu près 60
millions de m³ de sable.
Selon les cartes de l’Institut Géographique National (IGN), la Dune s’est déplacée vers la forêt à
l’Est de 70m à 100 m entre 1966 et 1989, c’est-àdire avec un déplacement moyen de 3 à 4 mètres
par an. Ainsi, le sable de la dune ensevelit environ
8000 m² de forêt chaque année. Cela est aussi un
Pilat vient du gascon, une variété dialectale de la
langue d’oc, et veut dire « monticule ».
1
Page 60
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
problème pour les gens qui habitent près de la dune
ou qui travaillent là-bas : avant 1987, il y avait une
route d’accès au pied nord de la dune qui a dû être
barrée après une avalanche en 1987 et qui a été complètement ensevelie en 1991. De plus, il y a aussi
des maisons qui étaient trop proches de la dune et
qui en conséquent ont été ensablées à cause de l’érosion. Si la dune continue à se déplacer au même
rythme, la route qui mène à Biscarosse et les campings situés au pied est de la dune seront ensevelis
dans quelques années.
La Dune comme site touristique
Chaque année de nombreux touristes viennent
de toute l’Europe à Arcachon pour y passer leurs
vacances d’été – spécialement des familles qui habitent dans un des campings près de la dune. Pour
cela, et pour des aspects écologiques aussi, il est
très important pour l’économie régionale de préserver le site. Entre autre pour éviter que le sable
glisse encore plus rapidement quand tous ces touristes quittent de leurs campings pour aller au sommet de la dune, un escalier de bois a été construit
du côté Est – là où la plupart des campings se trouvent.
Mais malheureusement, ce dont les constructeurs
de l’escalier n’ont pas pensé, c’est qu’il y a toujours des «sportifs » qui préfèrent monter au sommet sans l’aide de l’escalier. De plus, il y a même
des gens qui aiment faire du snowboard sur le sable et qui le font sur la pente Est plutôt que sur
celle à l’Ouest parce que celle-ci est plus abrupte.
Espérons alors que la Dune de Pyla pourra être
encore gardée très longtemps et qu’elle ne détruira
pas les habitations ni les forêts aux alentours, malgré le comportement irraisonné de certaines personnes.
Sources :
http://ecolevazeraclabarthe.unblog.fr/2008/07/03/
la-dune-du-pyla-par-mickael/
http://www.dune-pyla.com/
http://www.dune-pyla.com/information/welcome/
index.php
http://www.dune-pyla.com/information/dossiers/
dossiers.php?id_dossier=3
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dune_du_Pyla
Le Bassin d’Arcachon
Aurélien Vézard
Le Bassin d’Arcachon est une lagune ouverte
sur l’Océan Atlantique, à moins d’une heure de route
de la ville de Bordeaux. Habiter tout au long de l’année par les dix communes qui l’entourent, cette lagune de charme voit sa population se multiplier par
trois en haute période touristique.
Le Bassin est marqué par sa profonde harmonie
de paysages idylliques comme ses grandes plages
sauvages et les vagues de l’Océan Atlantique, ses
nombreux ports ostréicoles et sa petite mer intérieure, ses réserves naturelles et ses espaces sauvages préservés. À cela s’ajoute les sites de renomLe Tour de France - culturel et culinare
mée internationale comme la Dune du Pilat, les
Bancs d’Arguin et les Cabanes Tchanquées sur l’île
aux Oiseaux.
Tous ces attraits, aussi émouvant que merveilleux, sont le résultat des actions conjuguées des
éléments naturels et de la main de l’homme qui, au
fil du temps, ont façonné cette incroyable lagune.
Elle s’est formée en plusieurs millénaires, suite
aux variations climatiques et aux mouvements de
l’Océan Atlantique sur le continent lorsque le climat s’est réchauffé il y a près de vingt mille ans. La
mer a donc progressé sur le littoral en modifiant
Page 61
Aquitaine
ainsi l’exutoire d’une rivière landaise, la Leyre, qui
se jetait dans l’Océan Atlantique auparavant. Cette
montée des eaux engendra alors la formation d’un
estuaire qui se transformera petit à petit en delta,
puis en lagune que l’on nomma après de nombreux
intitulés le Bassin d’Arcachon.
Avec son million d’hectares de pins maritimes
et ses 220 km de dunes sauvages, l’Aquitaine est
une région privilégiée qui accueille toute une faune
sédentaire et migratrice. De nombreux oiseaux,
mammifères et tout un ensemble d’espèces maritimes passent par cette lagune nourricière, afin de se
reproduire ou d’élever leurs petits.
Dans cette harmonie et cet équilibre, certaines
espèces animales et végétales exceptionnelles et
Page 62
parfois endémiques, nous rappellent les beautés de
notre monde, lesquelles sont ici largement protégées.
Dans le Bassin d’Arcachon, les hommes se sont
adaptés à leur milieu et ont toujours vécu en harmonie avec la nature. Ils se sont battus pour cette
terre et l’ont aimé comme on peut aimer la vie.
Aujourd’hui, la nature reste la maîtresse des lieux
en offrant une grande diversité et de nombreuses
richesses naturelles. Entre forêts, plages et océan,
les habitants de cette région se sont attachés à cette
terre si merveilleuse, forte et surprenante.
Les différentes ambiances - le mélange du sable
avec la forêt, la puissance des vagues de l’Atlantique et le calme du Bassin d’Arcachon avec ses longues étendues de vase face aux dunes boisées – forment l’unité et la singularité de cette incroyable lagune.
Après le tourisme, l’ostréiculture est l’activité
économique dominante sur le Bassin d’Arcachon.
L’ostréiculture atteint son âge d’or en 1882, avec
quatre mille parcs et deux cent soixante-dix millions d’huîtres produites. Le Bassin d’Arcachon est
aujourd’hui le plus grand centre naisseur ostréicole
européen. La majorité des huîtres élevées en France
y sont issues.
De nos jours, on y élève l’huître creuse
(Crassostrea gigas), originaire du Japon. La raison
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
pour laquelle ces huîtres furent importées
dans les années 70,
est que le Bassin
d’Arcachon fut à plusieurs reprises victime d’épizooties durant lesquelles toutes
les huîtres moururent
et la profession faillit
disparaître. L’huître indigène était la gravette
(Ostrea edulis) qui dû être remplacée par l’huître
creuse portugaise (Crassostrea angulata) en 1920.
Cette dernière fut alors à son tour relayer par l’huître japonaise ; elle assure des stocks réguliers et rentables, grâce à une croissance rapide.
Chaque année, en été, les villes et villages du
Bassin célèbrent leur reine du Bassin - l’huître durant « les fêtes de l’huître ». Des fêtes foraines
sont alors organisées, mais le plus important durant ces fêtes est la dégustation d’huîtres et de moules au bord du Bassin d’Arcachon au beau milieu
de centaines de personnes. Le tout se finit à la miaoût par un grand feu d’artifice dans chacune des
plus grandes communes du Bassin simultanément
– un moment très magique et impressionnant.
Les deux cabanes tchanquées de l’Île aux
oiseaux sont devenues l’emblème du Bassin d’Arcachon. Elles sont situées sur la commune de La
Teste-De-Buch. Autrefois, elles servaient à surveiller
les parcs à huîtres.
Ces deux célèbres cabanes tirent leur nom du mot
gascon « tchanques ». Ce terme désignait dans le
passé les échasses utilisées par les bergers landais
pour se déplacer sur les terres marécageuses.
La première cabane, édifiée en 1883 par Martin
Pibert, fut détruite en 1943 par une tempête, mais
fut reconstruite dans les années suivantes pour un
usage de plaisance. En 1954, une deuxième y fut
construite. Les attaques répétées de l’eau salée et
d’autres parasites font que les cabanes doivent être
rénovées régulièrement, car elles risquent de s’effondrer.
Bohémienne de légumes
Pierre Pfeffer
Pour préparer un repas de la région Aquitaine
j’ai eu le choix entre quelques recettes, j’ai choisi
la bohémienne de légumes, car toutes les autres, sauf
une omelette qui me semblait un peu inintéressante,
requéraient du jambon ce qui contredisait mon intention de faire un repas végétarien. De plus, la bohémienne semblait d’une certaine manière aventureuse car je ne pouvais pas vraiment m’imaginer le
résultat final.
La recette originale est la suivante:
Ingrédients pour 6 personnes :
Pour la bohémienne : 2 courgettes, 1 oignon, 1
aubergine, 1 poivron rouge, 1 poivron vert, 1 poivron jaune, 1/2 botte de menthe, huile d’olive, sel,
poivre. Pour le coulis : 6 tomates mûres, 3 poivrons
rouges, 2 oignons, 4 gousses d’ail, 30 cl de vin blanc,
thym, laurier, huile d’olive, sel, poivre.
Le Tour de France - culturel et culinare
Recette :
Préparez la bohémienne de légumes : épluchez
et taillez l’oignon, les courgettes et les poivrons en
dés. Préparez le coulis : nettoyez et taillez les tomates, les poivrons, l’ail et les oignons grossièrement.
Taillez finement la menthe. Préparez le coulis : dans
une grande casserole, mettez de l’huile d’olive et
faites suer les oignons et les poivrons puis ajoutez
les tomates et laissez cuire quelques instants. Préparez la bohémienne : dans une grande poêle mettez de l’huile d’olive et faites cuire les légumes,
salez, poivrez et ajoutez la menthe. Mettez sur feu
doux. (Il faut que les légumes restent croquants).
Réservez au réfrigérateur. Une fois que les tomates
commencent à crépiter, ajoutez le vin blanc, l’ail,
sel, poivre, thym, laurier et faites réduire sur feu vif
quelques minutes. Puis mixez le coulis de tomates.
Ensuite passez le coulis à l’étamine, goûtez et rectifiez l’assaisonnement (chinois aux trous très fins).
Page 63
Aquitaine
Une fois refroidit, mettez-le au réfrigérateur. Dans
les assiettes de service, mettez un lit de coulis et
formez des quenelles de bohémienne de légumes,
décorez d’un peu de menthe. Voilà c’est prêt !
J’ai donc commencé, avec quelques amis, à préparer ce plat qui consiste en deux parties: la bohémienne propre et un coulis qui sert comme base pour
celle-ci. Après avoir nettoyé et taillé les légumes,
on a eu les premières pépins. Bien que les ingrédients contiennent une aubergine, elle n’est mentionnée nulle part dans la recette. Par conséquent
on ne savait pas s’il fallait l’utiliser, mais comme
elle était là et avait l’air de vouloir être mangée on a
décidé de l’intégrer dans la bohémienne.
Le second problème est venu peu après. Personne ne savait ce qu’une étamine pouvait être, et
la traduction allemande « Staubbeutel » ou
« Staubgefäß » ne voulait rien nous dire non plus.
À cause de cela on a justement décidé d’ignorer cette
partie de la recette.
De plus, ce qui nous semblait étrange était qu’il
fallait mettre tous les légumes cuits au réfrigérateur. En outre, on n’a pas compris si on devait les
glacer ou seulement refroidir. Comme personne ne
pouvait s’imaginer que des légumes glacés sur un
coulis fumant aient un sens et puissent être de bon
goût, on a, après avoir hésité un peu, décidé d’ignorer cet aspect également, même si on risquait ainsi
de manquer le sens original de cette bohémienne de
légumes. De surcroît, tout le monde attendant un
repas chaud, nous avons laissé sans remords ces
particularités bizarres de côté et avons terminé la
préparation du plat à notre façon.
La Grotte de Lascaux - la Chapelle Sixtine de
l’art pariétal
Evamaria Krause
La Grotte de Lascaux est une grotte ornée, située dans le département Dordogne, au nord-est de
l’Aquitaine. Dans la région appelée le Périgord noir,
marqué de ses forêts de chênes et de pins, se trouvent de nombreuses grottes dans les collines calcaires. On trouve dans un cercle de 20 kilomètres dans
les environs de Lascaux 500 cavernes, mais on a
découvert des peintures ou gravures préhistoriennes que dans seulement 30 d’entre elles.
Parmi ces grottes, la Grotte de Lascaux, patrimoine mondial de l’Unesco, est sans doute la plus
connue. Elle date d’environ de 18 000 à 15 000 ans.
La grotte, avec ses 250 mètres et deux dégagements,
peut être divisée en sept parties. Visiblement, l’entrée fut éloignée avec un système de trois sas afin
de faciliter l’accès, mais correspond à l’entrée préhistorienne.
D’après les vestiges - on a trouvé très peu de
restes osseux - la grotte ne fut pas utilisée comme
habitation mais comme lieu de réunion. Vraisemblablement la grotte eut une signification religieuse,
Page 64
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
La salle de Toureaux
c’est-à-dire qu’elle représente une sorte de sanctuaire.
Les couleurs utilisées pour les peintures sont des
oxydes de manganèse pour les couleurs noires et
des oxydes der fer pour les couleurs jaune, orangé
et rouge. Tous ces pigments furent utilisés à l’état
pur et probablement mâché avant d’être craché sur
les parois.
On entre d’abord dans la Salle de Taureaux.
Sur ses parois sont peints trois genres d’animaux,
quelques uns d’entre eux ont presque cinq mètres
du long. On y voit des chevaux, des taureaux et des
cerfs. de plus, on y trouve une figure nommée «Licorne»
Le Passage est la partie la moins bien conservée
à cause de la circulation de l’air, c’est pourquoi il y
ne reste que des tracés.
Après le Passage, on arrive dans l’Abside où on
voit surtout des gravures. Au total, il y a plus de 600
figures qui se superposent ainsi que leur identification est quelquefois difficile.
Les Bisons adossés
Le Diverticule axiale
Dans le Diverticule axiale, on découvre des
peintures d’aurochs, de chevaux, de bisons, de bouquetins et aussi des signes.
Le Tour de France - culturel et culinare
La Vache noire
Dans la Nef, les dessins sont remarquables pour
leur tridimensionnalité :
On y trouve aussi l’image de Cerfs nageant et
des signes quadrangulaires.
Page 65
Aquitaine
Les Cerfs Nageant
Six félins, des chevaux et des bisons sont gravés
dans les parois du Diverticule de félins. Les gravures sont très difficiles à apercevoir, mais on les voit
dans les reconstructions.
En descendant quelques mètres à l’étage inférieur, on voit l’image la plus étrange mais aussi la
plus narrative dans le Puits. La Scène du Puits représente un homme avec une tête en forme d’oiseau,
un bison éventré, un rhinocéros et un bâton surmonté
d’un profil d’oiseau.
Les essais d’interprétation des images préhistoriennes sont nombreuses et comprennent la magie
de la chasse, des rites religieux - peut-être dans une
condition de transe - ou des cérémonies d’initiation
mais aussi de l’astronomie. Indépendamment de la
signification de ces peintures, ces grottes ornées démontrent que l’homme de la préhistoire fut déjà en
mesure de faire plus que seulement la chasse et fabriquer des armes.
En raison de ses 2000 œuvres d’art impressionnantes, la Grotte de Lascaux a été nommée « la Chapelle Sixtine de l’art pariétal ».
Après avoir visité cette grotte en 1940, Pablo
Picasso a dit de l’art moderne : «Nous n’avons rien
découvert. »
Un peu plus loin, à 40 kilomètres de Lascaux,
on a découvert en 2000 une autre grotte : la Grotte
de Cussac, qui date de 28 000 – 25 000 ans. A
Cussac, on trouve surtout des gravures alors qu’à
Lascaux ce sont les peintures qui prédominent. Mais
dans une autre grotte encore plus vieille, la grotte
de Chauvet dans l’Ardèche, qui remonte à plus de
30 000 ans, il y a aussi des peintures, on ne peut
donc pas conclure que la raison est la différence
d’âge d’environ de 10 000 ans et on ne peut pas non
plus conclure que la science de l’art s’est transformé
graduellement. Il reste alors un grand point d’interrogation.
La Grotte de Lascaux fut découverte hasard par
quatre jeunes gens, le 12 septembre 1940. Le premier préhistorien qui la visita fut Henri Breuil. Huit
ans plus tard, en 1948, commencèrent les visites touPage 66
Les signes quadrangulaires
Diverticule de félins
Le Puits
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
ristiques. Avec plus de 1000 visiteurs par jour, l’atmosphère de la grotte, qui avait été préservée pendant plus de 15 000 ans, s’est détériorée rapidement à cause du dioxyde de carbone et l’élévation
de la température. Ainsi se développèrent des colonies d’algues et un voile de calcite sur les parois,
c’est pourquoi en 1963, la grotte fut fermée aux
touristes, mais les problèmes, avec l’accroissement
des micro-organismes, surtout avec l’apparition
d’une moisissure en 2001, continuent jusqu’à ce
jour.
Alors comment peut-on voir ces œuvres
aujourd’hui ? Voilà, deux options :
Le site web de la Grotte de Lascaux (http://
www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/lascaux/fr/) of-
fre une visite virtuelle et beaucoup d’informations,
par exemple sur les figures, les méthodes de datation et aussi sur le procès de dégradation. De plus,
depuis 1983 on peut visiter un fac-similé appelé
«Lascaux II » situé près de la grotte originale.
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Grotte_de_Lascaux#Lascaux_II
http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/lascaux/
de/
http://www.chalain.culture.gouv.fr/culture/arcnat/
chauvet/fr/temoi10.htm
Abenteuer ARTE (2008) : Der Code der Götter Botschaften aus der Eiszeit. Deutschland, 52min,
(disponible sur Youtube)
Une tragédie humaine
Herbert Hausmann
Il faisait beau temps depuis quelques jours. La
neige avait presque fondu. Après un long hiver tout
le clan, qui habitait dans un abri en haut de la vallée d’une rivière sinueuse, s’était rassemblé au soleil devant les murs des rochers secs, qui protégeaient le camp de la famille. Ils préparaient des
épieux et des propulseurs pour la chasse. Les troupeaux des rennes, qui avaient passé l’hiver dans la
vallée, où ils cherchaient de l’herbe sous la neige,
s’étaient déjà déplacés vers le Nord et les chasseurs
devaient faire des marches de plusieurs jours pour
en tuer suffisamment pour pouvoir nourrir le clan.
Le climat était plus doux là qu’à l’Est, d’où les ancêtres était venus des générations auparavant. Grâce
aux rennes qui arrivaient régulièrement en automne,
on avait assez à manger aussi pendant les hivers
quand les tempêtes de neige empêchaient la chasse
au Nord près des glaciers.
La jeune femme, que nous appelons « La Belle »,
se souvenait bien des histoires, que les vieux racontaient pendant les soirées, quand tout le clan était
assis autour du feu en mangeant la viande d’un
renne. Il y avait beaucoup d’abris qui servaient d’habitations protégées et en hiver les troupeaux de rennes s’approchaient des abris et quand les hommes
en avaient tué un ils fêtaient cet événement toute la
nuit. Une fois, ils sont allés vers le Nord et ils ont
rencontré un groupe d’autres hommes qui paraissaient plus forts que les hommes de leur clan et un
peu étranges avec leurs grands occiputs et de grands
bourrelets au-dessus des yeux. Avec eux ils ont
même tué un mammouth. Pendant que les autres
attendaient derrière une petite colline avec leurs
épieux gros comme un bras, nos hommes avaient
Le Tour de France - culturel et culinare
Un Homme Néandertalien
L’Adroit, le Cro-Magnon
Page 67
Aquitaine
Le Mamut
attaqué le mammouth et l’avaient chassé vers la
colline, où les autres l’attendaient et l’avaient tué
en enfonçant leurs épieux directement dans son ven-
Les chasseurs des rennes
Page 68
tre. Les autres étaient des chasseurs très habiles,
mais ils n’utilisaient jamais de propulseur. Ils préféraient tuer les animaux directement. Les hommes
du clan de La Belle aimaient, quand même, beaucoup chasser avec eux. Cela s’était passé quelques
jours avant le solstice d’hiver et tout le clan avait
été invité pour la fête dans l’abri des autres, où ils
avaient fait de la musique avec des tambours et des
flûtes.
Maintenant les hommes voulaient chasser les
rennes avec le clan qui vivait dans l’abri en face de
la rivière, d’où La Belle était venue l’été passée.
Les clans de toute la région avaient célébré le solstice d’été ensemble au grand sanctuaire à un jour de
marche vers le Nord. Là, La Belle a rencontré son
cousin. Ils s’étaient rassemblés dans la grotte pour
la cérémonie de l’initiation, par laquelle son cousin
a reçu son nom d’adulte « L’Adroit » et il pouvait
désormais accompagner les hommes à la chasse. Les
deux clans avaient discuté de l’union des deux et à
la fin de la fête du solstice le chamane les avait unis
par la cérémonie mystique. Toute la nuit ils avaient
dansé au rythme des tambours. La Belle était partie
vivre dans l’abri de L’Adroit où son père, un homme
vieux et sage avec des cheveux gris était le chef du
clan. Malheureusement, il était mort en automne.
Tout le clan et aussi les clans voisins, même une
délégation d’autres hommes étaient venus pour son
enterrement solennel pas loin de l’abri. Les femmes avaient décoré son corps avec des chaînes de
coquilles d’escargot et coloré son visage avec de
l’ocre. Ils l’avaient pleuré pendant plusieurs jours
avant de retourner à leurs propres abris.
La Belle avait néanmoins passé un temps très
heureux avec son amant, L’Adroit, qui malgré sa
jeunesse était devenu un chasseur adroit et méritait
son nom. Pendant l’hiver elle lui avait cousu un
nouvel habit de chasse de peau de renne et elle était
très fière de le voir disparaître avec les autres chasseurs au méandre de la rivière. Dans un mois ou
deux ils voulaient revenir avec de la viande de rennes et elle voulait les saluer avec son petit bébé dont
les femmes sages avaient prévu la naissance dans
un mois environ.
Un mois plus tard les femmes avaient préparé
tout ce qu’il faut pour la naissance. Dans un seau de
bois elles avaient réchauffé de l’eau en mettant dedans des pierres chaudes. Les premières contractions se sont annoncées et La Belle a beaucoup souffert car elles étaient très fortes. Elle s’était allongée
sur la peau d’un renne qui était déjà pleine de sang.
Immédiatement une nouvelle contraction a commencé et La Belle a essayé de la supporter en comprimant son abdomen. Elle criait, mais l’enfant ne
bougeait pas. La contraction a diminué et les cris se
sont transformés en faibles sanglots. Le visage des
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
Le Vieux aujourd’hui
femmes autour de La Belle devenait plus en plus
grave. Elles étaient arrivées à la fin de leur savoir.
Elles lui ont donné un peu de thé fait avec des herbes qu’elles avaient préparé. Elles savaient, que la
chance pour une naissance avec succès du bébé de
La Belle diminuait d’une minute à l’autre. Soudain
elle a eu une contraction forte, elle a crié, on a pu
l’entendre de l’autre abri et elle est morte.
Les femmes autour d’elle se sont regardées tristement. L’une d’elle a eu l’idée d’essayer de sauver
la vie du bébé. Elle a pris un biface aigu de silex et
a tranché le ventre de La Belle, mais elle n’a pu en
sortir seulement un petit garçon mort. La tristesse
était grande. La Belle était aimée de tous. La nouvelle de sa mort s’est étendue dans la vallée comme
le vent. L’Adroit avec sa compagnie de chasse était
seulement à quelques jours de marche de l’abri
quand il a entendu dire que La Belle était décédée.
Quand ils sont arrivés à l’abri, La Belle était déjà
enterrée à côté du vieux chef, le père de L’Adroit,
avec son enfant dans ses bras. Des gens de tous les
abris étaient venus pour la pleurer, même une délégation d’hommes étranges avec de grands bourrelets au-dessus des yeux.
La Belle aujourd’hui
Mais la vie en ces temps était dangereuse et en
automne, L’Adroit a escaladé, avec le frère de La
Belle, une falaise pour atteindre un nid d’aigles pour
y prendre les œufs. L’aigle les a attaqués, L’Adroit
avait repéré l’attaque mais a perdu l’équilibre et est
tombé sur le frère de La Belle et tous les deux sont
tombés au pied de la falaise. Le clan avait perdu
cinq personnes en un an, une perte énorme pour un
petit groupe de chasseurs.
30 000 ans plus tard les descendants de ces hommes, qui habitaient dans des abris, ont construit un
chemin de fer dans cette vallée. En préparant les
voies près du village Les-Eyzies-de-Tayac en Dordogne ils ont trouvé les tombes des ses trois hommes et de La Belle avec son bébé. Les préhistoriens
ont déterré les cinq corps près de l’abri Cro-Magnon
et ils ont à peu près reconstruit la vie des hommes
de cette époque, dans laquelle cette histoire s’est
vraiment passée. Aujourd’hui La Belle a trouvé une
place d’honneur dans le petit musée de l’abri voisin
de Pataud où sa statue en bronze est placée au centre de la salle des expositions, où nous pouvons avoir
une idée de sa vie.
Le Bordeaux
Lisa Redies
Le vin Bordeaux est produit dans la région Bordeaux (photo à droite). C’est deuxième plus grande
région du monde produisant du vin avec une superficie de 1.162 km2 (c’est-à-dire plus que l’Allemagne et dix fois plus que la Nouvelle-Zélande).
La géographie dans cette région est optimale pour
le vin: un sol très calcaire, des fleuves et un climat
océanique.
Chaque année les châteaux produisent en
moyenne 700 millions de bouteilles de vin de Bordeaux, dans les très bonnes années 900 millions de
Le Tour de France - culturel et culinare
bouteilles. Même si
chez nous en Allemagne
le nom „Bordeaux» veut
signifier que le vin devrait être superbe et exclusif, on trouve à titre
de Bordeaux, à côté des
vins les plus chers du
monde, aussi des vins de
table. 88% des vins produits à Bordeaux sont
Page 69
Aquitaine
rouges, mais il y a aussi des vins sucrés comme le
Chateau Y’Quem, des vins blancs secs, des rosés et
du crémant. Le Bordeaux provient de plus de 10.000
châteaux et les raisins d’environ 13.000 vignobles.
On compte 57 AOC (Appellation d’Origine Contrôlée, voyez un magasin des vins à Bordeaux à gauche).
L’histoire du Bordeaux commence avec les Romains qui ont occupé Bordeaux quelques années
avant JC et qui cultivaient le vin pour leurs soldats,
parce que le prix des vins d’Italie était trop élevé.
Avec le mariage d’Henri Plantagenet et d’Aliénor
d’Aquitaine au 12ème siècle, la popularité du Bordeaux a considérablement augmenté et son exportation en Angleterre était établie. Cet export fut seulement interrompu pendant la guerre de Cent Ans
entre la France et l’Angleterre.
Entre 1875 et 1892, toutes les vignes ont été détruites par une épidémie de Phylloxera. La production a été sauvé par des grappes de la région qui ont
été greffées sur des porte-greffes américains. Toutes les vignes de Bordeaux (photo ci-dessus), qui
ont survécu jusqu’à aujourd’hui sont des descendants de ces vignes.
Page 70
Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Vignoble_de_Bordeaux
http://en.wikipedia.org/wiki/Bordeaux_wine
http://de.wikipedia.org/wiki/
Bordeaux_(Weinbaugebiet)
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
La Millasse
Kilian Spandler
J’avais
le
choix entre plusieurs recettes de
gâteaux.
J’ai
choisi la millasse
parce qu’elle avait
l’air plutôt simple
et parce qu’elle
n’a besoin que de
peu d’ingrédients.
Avant, je n’avais
fait qu’un gâteau
tout seul, donc
mon expérience
en pâtisserie est
très limitée.
La millasse (quelquefois aussi nommée la millas
ou la milliasse) est un gâteau de farine de maïs typique pour la région d’Aquitaine. Sa préparation
dure seulement environ 15 minutes. Pour 15 personnes, il faut:
-
2 tasses de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
7-8 œufs
2 tasses de farine de maïs (à défaut de blé)
5-6 tasses de lait
beurre pour le moule
un moule à manqué
Premièrement, on mélange le sucre, le sucre vanillé et les œufs. Attention: pour 15 personnes on a
besoin d’un saladier assez grand. Quand le mélange
est homogène, on incorpore doucement la farine avec
le fouet. Puis, on ajoute le lait, mais pas trop, sinon
la pâte ne deviendra pas assez dure.
On donne la masse bien mélangée dans un grand
moule beurré et fariné et la met dans le four allumé
à 4/5 pour au moins 90 minutes. Si après ce temps,
le gâteau a encore la consistance d’un flan, il faut le
laisser encore quelque temps pour qu’il devienne
un peu plus dur.
Après avoir refroidi, la Millasse a un goût très
frais et doux. Comme la préparation ne demande
pas une grande connaissance de la pâtisserie, c’est aussi une
bonne recette pour un
débutant. Mon essai
est peu ou prou réussi,
mais comme j’ai utilisé un peu trop de
lait, le gâteau est devenu un peu trop
« mou », Les goûteurs
l’ont trouvé quand
même pas mal.
Photos: http://loupiti.free.fr/index.php?2007/03/
31/159-millas
Montaigne
Ingrid Scheutzow
Dans notre cours, nous sommes arrivés en Aquitaine, où est né Montaigne.
Michel de Montaigne est un écrivain, un philosophe, un moraliste et un homme politique français
de la Renaissance. Il est né en 1533 au Château de
Montaigne, en Dordogne dans le Périgord.
Son père, ouvert aux idées nouvelles élève son
fils avec beaucoup de bonté «sans fouet ni larmes»
dans les principes humanistes.
Pour son enseignement, on lui donne comme précepteur un médecin allemand qui ne parle qu’en latin à Michel. Le latin reste sa langue maternelle. À
13 ans, il est scolarisé au collège humaniste de BorLe Tour de France - culturel et culinare
Page 71
Aquitaine
deaux, où il apprend le français comme une langue
étrangère, à côté du grec.
Après des études de droit, il devient magistrat à
Périgeux et à Bordeaux.
Avec sa principale œuvre littéraire, «Les Essais», Montaigne est le fondateur du genre de l’essai. Avant lui, ce genre n’existait pas. Il est nommé
le maître de l’essai, qui le hausse au rang de genre
littéraire et en fixe des règles.
Comme humaniste, il prend l’homme, en particulier lui-même, comme objet d’étude dans son
oeuvre. Il s’y peint lui-même et dit: «Je suis moimême la matière de mon livre». Il traite quelques
aspects fondamentaux : «Le moi intime», «l’autre»,
«le doute» et il découvre que l’homme est impuissant à trouver la vérité et la justice.
Son livre se confond avec l’auteur. Pendant vingt
ans, jusqu’à sa mort, il le retravaille et le corrige.
«Les Essais» connaissent un succès considérable. Ils sont bientôt traduits en anglais et diffusés
dans toute l’Europe.
Montaigne est le premier moraliste de la littérature française. Il a influencé tous les moralistes
de l’âge classique comme La Fontaine, La RocheFoucauld, La Bruyère.
Pendant les guerres de religion, Montaigne, luimême catholique, a agi comme modérateur entre
les deux partis. Il est respecté et aimé par le catholique Henri III ainsi que par le protestant Henri de
Navarre. Comme humaniste, il montre son aversion pour la violence et pour les conflits entre catholiques et protestants, qui se massacrent au début
de la Renaissance.
b) Montaigne parle beaucoup, dans son œuvre,
de l’amitié. Son amitié avec La Boétie est devenue
un mythe. Tous les deux ont posé l’amitié comme
l’une des plus belles vertus personnelles et civiques.
Cette amitié littéraire devient une tradition vivante
entre autre pour Diderot et Rousseau, Voltaire et
Frédéric II de Prusse, Verlaine et Rimbaud.
c) Montaigne est un pédagogue de la liberté. Pour
l’éducation, il a un seul objectif essentiel: former
un bon jugement. Contrairement à Rabelais, pour
qui l’élève doit tout apprendre dans tous les domaines. Montaigne préfère qu’un enfant ait «la tête bien
faite que bien pleine». Il est contre les châtiments
physiques. Rousseau sera au XVIIIième siècle son
héritier spirituel.
Montaigne souhaite un enseignement pour les
enfants rempli de voyages, pour les intéresser à tout,
pour enrichir leurs connaissances et pour les faire
réfléchir sur leurs propres habitudes et leur religion.
Il souhaite que l’homme dès son plus jeune âge,
puisse découvrir d’autres pays, d’autres religions
et cultures. L’éducation idéale serait la découverte
du monde et de ses richesses.
Montaigne mourut en 1592 au Château de Montaigne. Il a critiqué la vision du monde des gens de
son époque et a souhaité une ouverture sur le monde
entier.
Il est sans doute l’un des plus grands humanistes de la Renaissance.
Montaigne est le premier philosophe français à
cause de son sens de la liberté, son goût pour l’analyse de la nature humaine, pour la réflexion morale.
Il a influencé la philosophie française, occidentale
et même mondiale. ll ouvre la voie à Pascal et à
Voltaire. Ses écrits sont marqués d’un pessimisme
et d’un scepticisme typique pendant le temps de la
Renaissance.
Ses thèmes majeurs sont a) la vie et la mort,
b) l’amitié et c) l’éducation des enfants.
a) Comme les stoïciens, Montaigne conseille de
penser à la mort à chaque instant. Ainsi elle sera
sans conséquence et deviendra une philosophie positive. On rencontre quelques uns de ces thèmes
dans les écrits d’auteurs modernes comme par exemple Gide ou Sartre.
Page 72
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_de _Montaigne
http://dreamcatcheuse.myblog.fr/Les-essais-deMontaigne
http://www.oboulo.com/selon-montaigne-intitulet-il-son-livre-essais-18003.html
Lemaître, Henri: Dictionnaire Bordas de Littérature française. Bordas 2003.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
Montesquieu
Fares Kharboutli
Charles-Louis de Secondat, baron de La
Brède et de Montesquieu:
c’est le nom complet de l’homme que tout le
monde connaît sous le nom de Montesquieu.
Par ailleurs, la Brède et Montesquieu sont deux
communes dans la région Aquitaine:
La Brède est située sur la rivière le Saucats à
18 kilomètres au sud de Bordeaux. Elle fait partie
du département de la Gironde et est connue pour
son château. Depuis presque deux siècles s’y tient
la fête de la Rosière en juin. Cette fête a été voulue
par François de Paule Latapie (un ami du fils de
Montesquieu) dans son testament en l’honneur de
Montesquieu. La Brède est le lieu de naissance de
Montesquieu.
Par contre, Montesquieu se trouve dans le département du Lot-et-Garonne (c’est le département
qui confine à l’est à la Gironde). Le nom du village
vient en fait des ancêtres de Montesquieu qui ont
gagné des mérites pour la commune. Cela montre
simultanément que Montesquieu descend d’une
famille très considérée.
Mais qui était ce fameux Charles-Louis de
Secondat?
La plupart des gens le connaissent probablement
comme étant un penseur philosophique de l’époque
de Lumières. Mais ce n’est pas tout: Montesquieu
(1689-1755) était également actif comme moraliste,
penseur politique, précurseur de la sociologie – et
même comme écrivain littéraire.
Parmi ses œuvres les plus importantes, on
compte entre autres:
- Lettres persanes (un roman sous forme de lettres)
- Considérations sur les causes de la grandeur des
Romains et de leur décadence
- De l’esprit des lois
- Système des Idées
- Le Temple de Gnide
Notamment « De l’esprit des lois » est d’une
importance extraordinaire pour la conception de
l’état moderne. Pourquoi? Dans cette œuvre, Montesquieu développe l’idée de la séparation des pouvoirs, un aspect indispensable pour chaque démocratie moderne. D’ailleurs Montesquieu à son tour
s’était modelé sur John Locke (1632-1704), un autre
penseur de Lumières.
Le diamant noir
Patricia Lang
Quand on parle de « truffe » en France, c’est à
elle que tous les Français et particulièrement les
Aquitains pensent, la truffe du Périgord. On l’appelle le diamant noir, perle noire du Périgord. Cette
truffe, aussi connue sous le nom « tuber
mélanosporum », est la plus fameuse truffe du
monde, et, selon les connaisseurs, bien sûr la plus
appréciée de toutes les truffes.
«Allez! Cherche les truffes!»
La truffe est une sorte de champignon qui ne se
développe que dans le sol au pied des arbres dit
« truffiers » avec lesquels ils vivent en symbiose.
Si on est à la recherche de truffes, trois animaux
différents peuvent aider à les découvrir. Tous ces
trois animaux reconnaissent une seule caractéristique de la truffe: les arômes qu’elle dégage dès sa
maturité.
Le Tour de France - culturel et culinare
Le cochon, naturellement attiré par ce parfum,
se met à le déterrer immédiatement au moment de
la découverte et doit, pour cela, être surveillé au fil
de la recherche. C’est pour cette raison qu’on a, depuis quelques dizaines d’années, dressé des chiens
qui ont en fait un nez plus sensible que les cochons,
et qui, contrairement aux cochons, ne déterrent pas
les truffes mais seulement marquent le sol et n’ont
pas l’intention de manger les truffes. Si on n’a ni
l’un ni l’autre, on peut aussi chercher certaines mouches du regard qui déposent leurs oeufs près des arbres truffiers. Quand on a enfin trouvé des truffes,
on les extrait du sol à l’aide d’un outil, nommé
« cavadou ».
Au début du 19ème siècle, la production des truffes en France était d’environ 800 tonnes.
Aujourd’hui, avec le déclin de l’occurrence naturelle des truffes et à la suite de l’exode rurale, avec
l’évolution de l’agriculture, une récolte de 40 tonnes sera considérée comme extraordinaire. C’est
Page 73
Aquitaine
pour cela qu’on a, depuis quelques années, commencé à planter des cultures de truffes. La France
est, avec la Nouvelle-Zélande, le plus grand exportateur de truffes du monde.
Comme la truffe du Périgord peut atteindre la
valeur de 1000 EUR le kilo, il n’a pas fallu attendre
longtemps pour voir apparaître les premières fraudes. Avec la mondialisation, l’importation d’une
truffe chinoise (Tuber indicum) s’est renforcée sur
les marchés français. Cette truffe, qui vaut à peu
près 20 EUR le kilo, est en ce qui concerne sa forme
très similaire à la truffe du Périgord. Cela rend
l’identification des deux truffes très difficile et pour
cela conduit à des fraudes.
La Gastronomie
Consommé déjà par les Grecs et les Romains,
on l’a nommée « l’incarnation du péché » au Moyenâge. C’était à la Renaissance que la truffe a été redécouverte pour la grande cuisine – elle était tellement appréciée qu’on l’a même considérée comme
un bon cadeau pour le pape. En France, la truffe a
été servie pour la première fois à la table de François Ier.
Au XIXème siècle, les truffes étaient servies comme légume d’accompagnement,
mais aujourd’hui, les truffes sont utilisées
de façon un peu plus modérée dans la gastronomie. On les ajoute souvent aux farces
et sauces comme la fameuse sauce Périgueux. Ce qui est le plus important dans la
cuisine des truffes, c’est de capter le parfum de la truffe. Pour cela, on utilise souvent des capteurs de parfum comme les
œufs ou des produits gras comme le fromage, les crèmes et les huiles. Les pâtes,
avec une sauce à la crème et des tranches
très fines de truffe fraîche, c’est ce qu’on
fait le plus souvent. Mais il y a aussi des produits
un peu plus extravagants comme le chocolat aux
truffes.
La capitale de la truffe noire: Sorges
En Périgord, il y a un village qui est le lieu de
rendez-vous de tous les amateurs de truffes et de
trufficulture: c’est Sorges qui est réputé depuis plus
d’un siècle pour la qualité de ses truffes. Comme
tous les produits typiques d’Aquitaine les truffes
ont leur propre jour de fête, il est que normal que le
dimanche le plus proche du 20 janvier, on célèbre
la truffe à Sorges avec une fête qui se confond avec
un marché primé.
Depuis 1982, on y trouve l’Ecomusée de la
Truffe, un musée qui est dédié entièrement à la
truffe, son histoire et à la trufficulture. On peut y
apprendre tout ce qui concerne la truffe, soit sur le
plan historique et agricole, soit sur le plan gastronomique. De plus, il y a le sentier de découverte
des truffières qui se rattache à la visite du musée.
En se promenant près du village, on peut y voir tous
les états de la truffière.
Gâteau d’Eve
Herbert Hausmann
Préparation : 20 minutes.
Cuisson : 35 minutes.
Difficulté : très facile.
Coût : bon marché
Ingrédients :
Pour 6 personnes :
- 15 g de beurre
- 5 ou 6 pommes
Pour la pâte :
- 60 g de farine
Page 74
- 120 g de sucre
- 6 cl de lait
- 4 cl d’huile
- 1/2 paquet de levure, sel
Pour le gratin :
- 50 g de beurre fondu
- 90 g de sucre
- 1 œuf battu
Pour le décor :
- 25 g d’amandes effilées
Le Tour de France - culturel et culinaire
Aquitaine
Préparation :
- Beurrez un joli plat à gratin, et garnissez-le de
quartiers de pommes.
- Versez dessus la pâte faite en mélangeant farine, sucre, lait, huile, levure et sel (utiliser le batteur).
- Glissez au four 20 minutes puis arrosez du gratin.
- Parsemez d’amandes effilées et remettez au four
pour finir 1 quart d’heure
http://www.750g.com/
fiche_de_cuisine.2.123.1943.htm
Nous avons appris dans la classe qu’une fois un
étudiant avait eu besoin trois essais pour faire un
gâteau :
1. Le premier essai n’était pas à manger, il l’a
jeté dans la poubelle.
2. Le deuxième essai il avait pu manger mais
tout seul.
3. Le troisième essai il avait osé servir aux copains du cours.
En préparant le Gâteau d’Eve j’ai dû penser souvent à cet exemple que notre professeur nous a raconté d’un copain du semestre dernier. La recette
est notée comme très facile à préparer, mais elle
n’est pas formulée d’une façon très exacte et les
difficultés se sont montrées pendant la préparation.
J’ai voulu faire un bon gâteau avec beaucoup de
fruits et ainsi j’ai choisi six grosses pommes de l’espèce « La Belle de Boskoop », qui est une bonne
pomme de la fin d’automne et d’hiver et que nous
en avons beaucoup récolté cette année. Cultivée en
Hollande dans le village du même nom, elle est très
bien appropriée pour des gâteaux et spécialement
pour cette recette avec tant de sucre, elle pouvait
donner une bonne note au goût grâce à son acidité.
Le gâteau devrait être digne de son nom : une douce
tentation d’Eve avec des pommes auxquelles aucun
ne pourrait résister.
Mais six pommes de Boskoop sont comme 8 à
10 pommes normales d’autres espèces ! J’ai pelé
les pommes et j’ai bien garni mon plat à gratin. La
pâte était très, très liquide et en la versant au-dessus
des pommes elle a presque disparu entre elles. Il
m’a fallu doubler la masse de la pâte. Alors j’ai préparé une deuxième portion et je l’ai versée au-dessus des pommes. Cela a bien marché. Le premier
problème était résolu !
Après, il m’a fallu le cuire. La pâte était très liquide et j’ai pensé, que si les macarons sont cuits à
une basse température de 150° seulement, pour le
gâteau 150° était la bonne température. Comme inLe Tour de France - culturel et culinare
diqué, j’ai arrosé le gratin, préparé entre temps, sur
le gâteau et je l’ai remis au four. Quinze minute plus
tard le gâteau aurait dû être prêt, mais l’aiguille, avec
laquelle je l’ai piqué, était encore très mouillée, pas
seulement par les pommes, la pâte était aussi encore crue. Alors, j’ai remis le gâteau au four, mais
cette fois j’ai élevé la température à 200°. D’abord
les amandes et plus tard aussi le gratin ont commencé
à devenir brun. Au dernier moment, juste avant que
le gratin brûle, j’ai sorti le gâteau du four, mécontent de mon œuvre. Le résultat était une catastrophe ! Du moins je pensais que c’était une catastrophe !
Mais grâce à la haute température des dernières
minutes le sucre du gratin était un peu caramélisé et
tous les participants du cours m’ont assuré qu’il était
bon. Les pommes étaient en bouillie, mais elles ont
donné un goût très fruité au gâteau. Selon les participants au cours la catastrophe était d’un degré moindre.
Pour éviter les problèmes j’ai varié la recette un
peu en faisant un deuxième essai du Gâteau Eve.
J’ai pris seulement quatre pommes « La Belle de
Boskoop »qu’on peut comparer avec cinq à six pommes d’une autre espèce. J’ai doublé la farine et la
levure pour adapter le gâteau un peu plus au goût
allemand, où on « célèbre » l’après-midi le « Kaffee
und Kuchen » et où on ne mange pas de gâteaux au
dessert. Quand même il était très doux à la fin. À
cause de la quantité double de farine, il était aussi
nécessaire de prendre plus de lait. J’ai pris tant de
lait, qu’on pouvait verser la pâte facilement au-dessus des pommes. Et j’ai augmenté la température du
four à 200°.
Le résultat était un gâteau, qui était quand même
très doux et très mou. Le goût était bon et bien approprié au « Kaffee und Kuchen », où le goût sucré
du gâteau se mélange avec le goût amer du café.
C’était aussi l’avis de ma femme Martina, qui voudrait refaire de nouveau cette recette.
Page 75
Centre
Le château d’Azay-le-Rideau et le château de
Chenonceau (ci-dessus)
Orléans (à droite en haut) :
Le pont de l’Europe
La cathédrale
La liberation d’Orléans
La ville de la rive gauche (ci-dessous)
Chartres :
La cathédrale (à droite)
Page 76
Le Tour de France - culturel et culinaire
Centre
Tarte aux pommes de terre du Berry
Aurélien Vézard
Préparation :
Voici la recette officielle :
Préparation : 20 min
Cuisson : 40 min
Difficulté : Facile
Pour 4 personnes :
- 2 pâtes feuilletées
- 800 g de pommes de terre
- 20 g de persil (2 poignées)
- 5 cuillères à café de crème fraîche
- 1 gros oignon (150 g)
- 4 gousses d’ail
- sel et poivre
- 1 jaune d’œuf pour dorer
- beurre pour le plat
J’ai commencé par faire cuire les pommes de
terre. D’après la recette, elles devaient être cuites,
mais encore un peu fermes. Alors, je me suis dit que
20 minutes feront l’affaire. Incroyable ! Elles étaient
parfaites. Puis, je les ai épluchées avant de les réduire en purée.
Ensuite, il fallait éplucher et couper l’oignon en
petit morceaux, ce qui ma fait couler une larme ou
deux. Quelle émotion !
Alors, j’ai ajouté la crème fraîche, les oignons et
l’ail - aussi haché auparavant - à la purée et j’ai
mélangé le tout.
Après avoir constaté que je n’avais pas de persil,
j’ai ajouté au plat ma petite touche personnelle. En
goûtant la purée, j’ai remarqué qu’il manquait quelque chose. On ne sentait que le goût de l’ail, car il y
en a une grande quantité dans le plat. J’ai donc décidé d’y rajouter des herbes de Provence et du romarin pour le goût, et du paprika pour épicer le tout.
Il faut dire que le goût de l’ail était toujours très
dominant.
À ce «point», le travail n’a fait que commencer.
J’ai continué par beurrer le plat pour y poser la
première couche de pâte feuilletée. Par dessus, j’ai
étalé la première couche de purée d’environ cinq
millimètres d’épaisseur. Ce processus fut répété encore trois fois et fini par une cinquième et dernière
couche de pâte feuilletée, badigeonnée de jaune
d’œuf. Au total, on compte cinq couches de pâte
feuilletée et quatre couches de purée.
La recette de mon chef-d’œuvre :
Préparation : 1h30
Cuisson : 40 min
Difficulté : Faisable ;)
Pour 4 personnes
- 3 pâtes feuilletées
- 800 g de pommes de terre
- herbes de Provence, paprika, romarin
- 5 cuillères à café de crème fraîche
- 1 gros oignon (150 g)
- 4 gousses d’ail
- sel et poivre
- 1 jaune d’œuf pour dorer
- beurre pour le plat
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 77
Centre
Vu que le résultat avait l’air un peu ennuyeux et
qu’il restait de la pâte feuilletée, j’ai décoré le plat
d’une petite tour Eiffel.
Puis, j’ai laissé cuire mon chef-d’œuvre environ
40 minutes dans le four, le temps qu’il obtienne une
couleur dorée.
Et voilà ! Bon appétit !
Mon jugement :
Bien que mes cobayes aient bien apprécié la tarte,
je trouve que cela ne vaut pas la peine d’investir
autant de temps et de travail dans ce plat. Pour mois
personnellement, cette tarte est un accompagnement
et je pense qu’une bonne purée du supermarché
pourrait aussi bien faire l’affaire.
Cela a quand même été très intéressant de préparer ce plat et le goût était excellent. Si l’on aime
passer des heures dans la cuisine, alors pourquoi ne
pas se lancer dans cette aventure culinaire du centre.
Marcel Proust
Dandy dilettante, écrivain reclus
Patricia Lang
Sa vie
Homme fragile et songeur, Marcel Proust est l’un
des écrivains français les plus importants du XXème
siècle. Fils de Jeanne Weil, qui était juive et d’Adrien
Proust, médecin catholique, Valentin Louis Georges Eugène Marcel Proust est né le 10 juillet 1871 à
Paris près du Bois-de-Boulogne.
En ce temps là, la situation politique est tendue
et en mai 1871, la Commune fait rage à Paris. Un
jour, Adrien Proust rentre chez lui avec une jambe
blessée par une balle, Jeanne est si terrifiée que cela
a des influences incurables pour son fils qui allait
naître. Toute sa vie, l’écrivain reste un homme fragile, tourmenté au printemps par des crises d’asthme
à cause d’une allergie aux pollens.
Un an après sa première crise d’asthme, Proust
commence ses études au Lycée Condorcet où il fait
connaissance de Robert Dreyfus. C’est la raison
pour laquelle il sera près de vingt ans plus tard l’un
des témoins directs de l’affaire Dreyfus. Il sera l’un
des premiers à faire circuler une pétition favorable
à Dreyfus qui était accusé de trahison.
Page 78
Le Tour de France - culturel et culinaire
Centre
C’est au lycée que Proust commence à écrire,
1922 à cause d’une bronchite. Il est enterré au citout d’abord pour des journaux d’élèves. Après un
metière du Père-Lachaise à Paris.
an de service militaire à Orléans, il commence des
études de droit et de lettres qu’il finira en 1895 sans
« La recherche du temps perdu »
examen final. Il se rend dans les milieux artistiques
et fréquente la vie
Tous les évènemondaine de Paris et
ments majeurs de sa
commence le roman
vie se retrouvent d’une
« Jean Santieul » qui
manière ou d’une
ne sera jamais terautre, dans les tomes
miné. Un an plus
de « La recherche du
tard, il publie son
temps perdu », comme
premier livre « Les
son homosexualité.
Plaisirs et les
Les sept romans de
Jours », un recueil
cette œuvre monude poèmes en prose,
mentale racontent
portraits et nouvell’histoire d’un jeune
les. La critique est si
homme à la recherche
mauvaise que Proust
de son enfance et de sa
se bat en duel avec
jeunesse et traitent du
l’écrivain Jean Lortemps courant sans
rain, un des critiques
cesse, restant surtout
les plus féroces. Pervivant dans les mésonne n’est blessé,
moires.
mais Proust ne peut
« Proust voulait
se racheter qu’avec
[dans ses romans] saila publication des
sir la vie en mouvepremiers tomes de
ment, sans autre ordre
son œuvre princique celui des fluctuapale, « À la rechertions de la mémoire afche du temps
fective. Il nous laisse
perdu ».
des portraits uniques,
Peu après le Dernière page de la Recherche
des lieux recréés, une
changement du sièréflexion sur l’amour
cle, Proust traduit des œuvres de John Ruskin dont
et la jalousie, une image de la vie, du vide de l’exisl’enthousiasme pour l’art le fascine. En 1903, son
tence, et de l’art. »*
père décède, et la mort de sa mère deux ans plus
tard amène à la détérioration de sa santé déjà fraEn plus...
gile.
Proust est connu pour ses phrases interminables.
Aux alentours de 1906, Proust commence la réSa plus longue phrase comprend quatre cent quadaction de son œuvre principale. Le premier tome
torze mots.
« Du côté de chez Swann » étant refusé par André
Avec ses parents, il a passé beaucoup étés penGide, lecteur chez Gallimard, Proust finance lui
dant son enfance à Illiers, un petit village français
même les frais de publication chez Grasset. Seul le
qui a inspiré à Proust le lieu fictif de Combray. Pour
deuxième tome, «À l’ombre des jeunes filles en
lui rendre hommage, le village a changé de nom en
fleurs » sera accepté par les éditons Gallimard. C’est
1971. Aujourd’hui, il porte le nom de « Illierspour ce deuxième tome que Proust recevra plus tard
Combray ».
le prix Goncourt, le prix littéraire français le plus
important. C’est en 1919, qu’il est gratifié d’un autre
Sources:
honneur: il est fait chevalier de la Légion d’Honneur.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Proust*
Pendant les dernières années de sa vie, Proust
http://de.wikipedia.org/wiki/Marcel_Proust
travaille sans pause, écrivant les tomes restants de
http://www.evene.fr/celebre/biographie/marcella « Recherche », une trilogie elle-même divisée en
proust-285.php
plusieurs parties dont quelques-unes seront publiées
(date de consultation: 04.12.08)
posthumes. Marcel Proust décède le 18 novembre
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 79
Centre
Jeanne d’Arc
Julia Kordes
château de Chinon et participe à une audience. A ce
moment là, elle devait avoir 18 ans. Au début le
Dauphin ne voulait pas croire qu’elle voulait libérer le royaume français. Après que l’on eut vérifié
qu’elle était une bonne croyante, elle reçut la per-
Jeanne d’Arc, appelée la Pucelle d’Orléans, est
une héroïne nationale de la France et de l’église
catholique. Pendant la Guerre de Cent ans, au XVe
siècle, elle a mené les troupes françaises contre les
Anglais. Grâce à elle, le Dauphin Charles est devenu roi de France sous le nom de Charles VII. Finalement, blessée elle a été capturée par les Bourguignons, livrée aux Anglais et condamnée au bûcher. Au vingtième siècle la martyre a été béatifiée
et canonisée par l’église catholique.
Jeanne, fille d’un paysan lorrain, est née le 6
janvier 1412, la date n’est pas certaine, à Domrémy,
un petit village de Lorraine. C’est le temps de la
Guerre de Cents ans, les Anglais luttent contre les
Français pour obtenir le trône de France, car le roi
d’Angleterre était un descendant de Philippe IV le
Bel. Un jour, Jeanne entend les voix de Sainte Catherine et de Sainte Marguerite et ainsi que celle de
l’archange Saint Michel. Ils lui auraient demandé
de libérer la France et d’aider le Dauphin à devenir
roi de France. Après ses visions, elle se rend au
mission de se battre avec l’armée française contre les Anglais. Elle et son armée délivraient Orléans des Anglais.
Cet événement donne un grand tournant
à la Guerre de Cents ans. Après la victoire à Patay, en 1429, Jeanne était devenue une héroïne. Et le Dauphin était
couronné Roi Charles VII de France.
Jeanne continuait de lutter en 1430
contre l’armée anglaise, sans savoir que
le roi avait déjà décidé l’armistice, elle
était capturée par les Bourguignons qui
l’ont livrée aux Anglais. Un peu plus
tard Jeanne était accusée d’être une sorcière. Elle était condamnée à la prison
à vie. Revenue sur ses déclarations, elle
Page 80
Le Tour de France - culturel et culinaire
Centre
nale de la France. En 1909 suit sa béatification et en 1920 elle est canonisée. Jeanne
devient par conséquence la deuxième patronne de la France.
De nos jours il y a encore une commémoration chaque année le 30 mai. Plusieurs
monuments comme les statues à Orléans et
à Reims nous rappellent l’histoire de Jeanne
d’Arc. De plus, il existe beaucoup d’œuvres
littéraires et une grande quantité d’interprétations sur sa vie. Par exemple William Shakespeare, Friedrich Schiller, Jean Anouilh et
Berthold Brecht ont écrit des livres sur la
vie de Jeanne d’Arc.
Mes Sources :
http://www.heiligenlexikon.de/
BiographienJ/
Johanna_von_Orleans_Jeanne_d_Arc.htm
http://www.whoswho.de/templ/
te_bio.php?PID=1037&RID=1
http://de.wikipedia.org/wiki/
Jeanne_d%E2%80%99Arc
est reconnue hérétique récidivante et condamnée à
mort et brûlée sur un bûcher sur la place du marché
de Rouen. Jeanne d’Arc est morte le 30 mai 1431.
Elle n’avait que 19 ans.
25 ans après sa mort, le jugement était revu. Au
XIXème siècle, on déclare Jeanne héroïne natio-
Descartes - le savant universel du Centre
Kilian Spandler
TOUT le monde connaît la phrase. « Cogito
ergo sum – Je pense donc je suis. » – les mots de
René Descartes ont joué un grand rôle dans la
fondation de la philosophie moderne. Mais le
penseur français était aussi un naturaliste doué
et un mathématicien influent, un juriste, un
voyageur passionné et même un soldat pendant
la guerre de Trente Ans. Ses idées sont marquées
par le courage d’emprunter de nouvelles voies.
Le Tour de France - culturel et culinare
Descartes est né le 31 Décembre 1596 à La Haye
en Touraine dans la région de Centre. Sa mère meurt
un an après sa naissance, et comme son père – un
conseiller au parlement à Rennes – se remarie peu
après, le petit René grandit chez sa grand-mère.
Après sa scolarité dans un collège des Jésuites, il
étudie le droit à Poitiers avant de quitter sa patrie
pour s’inscrire à l’école de guerre du prince d’Orange
en Hollande.
Page 81
Centre
Il n’y a aucun phénomène dont on
xiste.
peut dire sûrement qu’il eexiste.
Là, il fait la connaissance du naturaliste Isaac
Beeckman, qui l’inspire à se pencher sur la nature
et la physique. En 1618, il publie sa première œuvre,
Musicae Compendium. Dans les années suivantes,
il voyage au Danemark et en Allemagne, juste en
moment où la guerre éclate. Il combat dans l’armée
de Maximilien de Bavière pendant deux ans, après
il s’installe à Paris. C’est le début de sa période de
très grand succès comme auteur philosophique : ses
textes sont lus par tout le monde.
En 1630, il déménage et s’installe aux Pays-Bas,
où il écrit ses œuvres majeures, dont l’une a pour
titre Discours de la méthode pour bien conduire sa
raison et chercher la vérité dans les sciences, plus
la Dioptrique, les Météores et la Géométrie qui sont
des essais de cette méthode. C’est une fondation
d’une philosophie et physique innovateur. Sa théorie de la connaissance très
sceptique est
particulièrement célèbre :
il n‘y a aucun
phénomène
naturel dont
on peut dire
sûrement qu’il
existe – sauf
sa propre raison. C’est
ainsi que Descartes introDessin de Descartes: Le
duit la conssentiment de douleur est
cience de soi
produit par un stimulus
dans la philophysique.
sophie moderne.
Avec le Discours de la méthode, Descartes est
aussi un précurseur des Lumières. Selon lui, il existe
un créateur divin qui a donné à la nature des lois
universelles. L’homme comme créature rationnelle
a le devoir de découvrir ces lois. Correspondant, il
développe une philosophie dualiste, cela veut dire
une vision du monde dans laquelle il n’y a pas seulement un principe fondamental qui constitue la réalité (comme croient les matérialistes ou les idéalistes) mais deux : la matière et l’esprit. D’après cela,
des phénomènes physiques influencent l’âme de
l’homme, ses émotions et ses idées et vice versa.
L’homme est donc une créature pas seulement
corporelle, mais aussi rationnelle. Il est de son dePage 82
voir d’apprivoiser ses passions et ses désirs et d’utiliser sa ration. Ce sont des vertus particulièrement
humaines d’être modeste et de pardonner à son prochain.
Une part du Discours de la méthode s’appelle
La Géométrie. C’est un traité qui crée une nouvelle
méthode mathématique : Descartes utilise l’algèbre
pour résoudre des problèmes de géométrie. Encore
de nos jours, les lycéens calculent des vecteurs et
Les phénomènes physiques
influencent l’âme de l’homme et vice
versa
des produits cartésiens – selon le nom latin de Descartes, Renatus Cartesius.
En ce qui concerne la physique, il est l’un des
fondeurs du mécanisme. L’organisme vivant, pour
lui, est construit comme une machine complexe.
Cette idée est en opposition avec la physique classique aristotélicien, d’après laquelle le corps humain
est animé par une force vitale. En 1650, Descartes
est invité à Stockholm par la reine Christine. Il meurt
là d’une pneumonie le 11 février. Après sa mort,
beaucoup de penseurs se sont penchés sur ses idées
– Kant, Pascal, Nietzsche, pour n’en nommer que
quelques uns. Peu de scientifiques ont influencé
autant de penseurs d’autant de disciplines : la philosophie, les mathématiques, la physique, la chimie,
la psychologie, la politique - Descartes était vraiment un savant universel. Sa ville natale, La Haye,
a changé de nom en 1802. Dès lors, elle s’appelle
Descartes, en l’honneur de son fils le plus connu.
Descartes chez la reine
Christine à Stockholm
Le Tour de France - culturel et culinaire
Centre
Tarte tatin
Evamaria Krause
Recette : Tarte tatin
Préparation : 30 mn
Cuisson : 60 mn
Difficulté : Facile
Pour 6 personnes
· 2 kilos de pommes
· 250 g de sucre
· 125 g de beurre doux
· 50 g de beurre salé
· cannelle
· 1 pâte feuilletée pur beurre prête à cuire
· 1 Fondre 50 g de beurre salé dans un
moule et le répartir sur toute la surface
(fond et bords).
Chemiser le moule de sucre en laissant le
surplus dans le fond sur une couche de 3
mm environ.
Saupoudrer le sucre d’une pincée de cannelle - Réserver.
Surtout ne pas faire de caramel dans le moule car la
recuisson de celui-ci lui confère une amertume désagréable en bouche.
· 2 Eplucher les pommes et les couper en
8 - Personnellement, je préfère les granny
smith pour leur tenue à la cuisson et leur
acidité qui se marie bien avec la douceur
du beurre et du sucre.
Dans une poêle, faire fondre 1 bonne
cuillère à soupe de beurre doux avec environ 1/2 verre à moutarde de sucre, ajouter une
pincée de cannelle, faire blondir et colorer les morceaux de pommes.
Recommencer plusieurs fois si nécessaire si votre
poêle est trop petite pour les contenir tous - Les
pommes vont légèrement se ramollir et vous pourrez mieux les répartir dans le moule.
· 3 Ranger harmonieusement les morceaux
de pommes dans le moule en les serrant
légèrement - Le résultat final sera plus esthétique et votre tarte risquera moins de
s’affaisser.
· 4 Couvrir la première rangée de pommes d’un peu de sucre, de noisettes de
beurre et d’une pincée de cannelle.
Recommencer l’opération jusqu’à épuisement des pommes - Sur la dernière couche, ajouter environ 3 cuillères à soupe du sirop de cuisson (s’il en reste) - La pec-
Le Tour de France - culturel et culinare
tine des pommes, contenue dans le sirop, contribue
à la tenue de la tarte.
· 5Cuire à four moyen (thermostat 7, 210°C) pendant 20
minutes environ - Il n’est pas
nécessaire de cuire plus ces
pommes dont la cuisson a été
amorcée dans la poêle.
Sortir le plat du four et laisser refroidir 30 minutes environ.
· 6 Poser le disque de pâte sur
le moule et faire rouler dessus le rouleau à pâtisserie
pour couper la pâte - Bien
couvrir les bords.
Remettre à cuire environ 40
minutes pour cuire la pâte et
confire les pommes en surveillant la coloration (mettre un papier aluminium
si la pâte brunit trop vite).
Pour finir... Démouler à froid après avoir réchauffé
le fond du moule pour faciliter le démoulage - La
tarte se suffit à elle-même mais vous pouvez aussi
la réchauffer et la servir avec une boule de glace à la
vanille et/ou une quenelle de crème de ferme
Commentaire :
La tarte tatin n’est pas trop difficile à préparer
car on utilise une pâte feuilletée déjà prête à cuisiner. Ce qui a duré beaucoup de temps, c’était d’éplucher les deux kilos de pommes et de nettoyer le four
le jour suivant, ce que j’ai dû faire parce que j’avais
utilisé un moule démontable et une grande partie du
sirop a coulé durant la cuisson. Je pense que pour la
même raison, le sucre n’a pas vraiment caramélisé
et la consistance de la tarte était un peu molle. Lors
de la dégustation, tout était collant à cause du sirop.
La saveur était bonne, et j’ai bien aimé l’idée
d’utiliser de pommes Granny Smith. Personnellement, je trouve qu’il y a trop de beurre dans la recette et peut-être qu’avec moins de beurre, le sucre
se serait mieux caramélisé.
Les participants au cours ont aimé la tarte, mais
il en est resté un peu. Ce n’était pas grave, parce
qu’ainsi, j’ai pu en donner à mon ami, qui m’a aidée
à éplucher les pommes.
Page 83
Bretagne
La mer:
Soleil couchant à Pleumeur-Bodou
Temps tempétueux à PorsLoubous (Finistère)
Les maisons:
Maison bretonne à la côte atlantique près du
Diben - Morlaix
La «Maison entre les rocher» à la côte de granit
rose
Page 84
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bretagne
Les coiffes et costumes bretons
Ramona Bauer
A partir de la Révolution Française en 1789, on
peut observer que la mode Bretonne commence à
évoluer. Une condition indispensable pour le développement de magnifiques robes et coiffes dans toute
la Bretagne, était l’abolition des lois somptuaires
après la Révolution qui, sous l’Ancien Régime,
avaient imposé une manière de se vêtir spécifique
en fonction de la catégorie sociale à laquelle un individu appartenait.
Bien que presque toutes les provinces aient suivi
la mode parisienne avec un peu de retard, les Bretons, surtout, ont longuement porté des vêtements
dont la mode avait déjà longuement disparu dans la
capitale. En particulier la Basse Bretagne, la partie
la plus à l’ouest de la Bretagne, donc la plus isolée
du reste de la France, a développé un style de coiffes et de costumes très divers.
L’évolution de la mode en Bretagne a donc commencé au début du 19ème siècle –grâce aussi aux
guerres du Premier Empire et aux hommes enrôlés
dans la Marine. Ce contact avec d’autres pays a
entraîné des influences différentes qui avaient de
nombreuses conséquences pour la vie quotidienne
– entre autre la façon de s’habiller changeait avec
le temps.
Somme toute, il faut qu’on différencie entre environ 66 costumes différents en Bretagne dont chacun est typique pour sa population. Ce cloisonnement ethnique et culturel est caractéristique pour la
Bretagne et est marqué par différents dialectes bretons, différents costumes et coiffes.
Concernant l’évolution des coiffes, il faut mentionner que l’autorité de l’Eglise y joue un rôle très
important : ainsi, dans le Léon, au nord de Brest, où
l’esprit religieux est très important, les gens portent
des chapeaux et bonnets assez rigides alors qu’au
sud de la Cornouaille, où l’influence de l’Eglise est
Pays
Pagan
Trégor
Plougastel
Daoulas
Léon
Île
d’Ouessant
Trégor
Vannetais
Douarnenez
Baud
Gourin
Rosporden
Ile de Sein
Carhaix
Pont-l’Abbé
Quimper
Le Tour de France - culturel et culinare
Lorient
Page 85
Bretagne
en Bretagne a eu lieu entre les années 1870
et 1914. Après, le port des costumes traditionnels a peu à peu diminué et finalement
complètement cessé.
C’est ainsi qu’il faut malheureusement
dire que depuis les années 1950, presque personne ne s’habille plus de cette façon traditionnelle sauf pour des occasions très spéciales comme des manifestations religieuses exceptionnelles ou des manifestations culturelles auxquelles participent les cercles celtiques1. Par conséquent, le costume Breton,
comme tous les costumes régionaux de
France, est devenu un costume folklorique.
Pont Aven
Sources :
différemment perçue, les coiffes sont plus exubérantes et audacieuses.
A part cela, chaque pays en Bretagne a plusieurs
coiffes pour des occasions diverses: Il y a la coiffe
de grande cérémonie, la coiffe des dimanches, la
coiffe de travail, et une série de coiffes de deuil,
coiffes qui varient suivant la période de deuil.
Dans certaines villes, il y existe deux types de
coiffes complètement dissemblables: l’artisane et
la paysanne.
Le grand épanouissement de costumes et de coiffes
- http://filetsbleus.free.fr/costume/costume.htm
- http://www.bretagnenet.com/strobinet/pub/
coiffes/koefou.htm
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_celtique
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_somptuaires
Un Cercle celtique est une association dont
l’objectif est de collecter, étudier, transmettre
et faire connaître les arts et traditions populaires en Bretagne.
1
Coiffes et costumes bigoudens
Coiffes et costumes de
Concarneau
Page 86
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bretagne
La Terre des Légendes
Béatrice Portail
Les légendes de la Bretagne sont une merveilleuse mise en scène des forces de la nature.
UNE GRANDE SOURCE D’INSPIRATION
C’est la forêt de Brocéliande, située au sud ouest
de Rennes, qui fût une grande source d’inspiration
pour la naissance des premières légendes de Bretagne au Moyen Age. En effet, cette région nommée
aussi la «Terre des Légendes» possède de nombreuses forêts, dont l’allure imposante et les bruits mystérieux faisaient perdre toute envie de s’y aventurer. Ces endroits inconnus et menaçant furent alors
utilisés comme source de peur dans la plupart des
contes et légendes. C’est aussi pour cela que les récits d’aventures de la Bretagne ont bien souvent un
genre fantastique ou surnaturel.
Tristan et Iseult
encore. Il existe beaucoup de traditions concernant
les nombreuses îles de la Bretagne.
LA LÉGENDE DE L’ÎLE DE BRÉHAT
Cette île est très riche en couleur grâce à ses diverses sortes de fleurs. En s’y promenant, il faut
franchir un petit pont qui unit les deux moitiés de
l’île. Ce chemin mène au gouffre du paon. C’est là
que deux jeunes frère et soeur auraient assassiné
leur père afin de s’emparer de ses richesses. En portant le cadavre jusqu’en haut de la falaise, le sol
s’effondra et ils furent changés en ces parois qui se
Merlin l’Enchanteur
LES PREMIÈRES LÉGENDES
Tout commença au XIème siècle, dans la fameuse forêt de Brocéliande, avec les légendes du
roi Arthur (ou les Chevaliers de la Table Ronde), de
Merlin l’Enchanteur, de Viviane et bien d’autres
Le Tour de France - culturel et culinare
La Table ronde
Page 87
Bretagne
de flots de larmes que le golf du Morbihan se forma.
Elles y jetèrent leurs couronnes de fleurs qui devinrent les 365 îles et îlots parsemés sur le golf. Mais
c’est la couronne de la reine des fées qui devint la
plus belle et la plus grande de toutes les îles: Belleîle-en-Mer.
SOURCES
Château de Trécesson dans la forêt de
Brocéliande
http://www.nieuwsbronnen.com/camping-manoirsurzur/legendes.html
http://pagesperso-orange.fr/legendesbretonnes/index1.html
http://pagesperso-orange.fr/legendesbretonnes/index1.html
plongent dans la falaise. Afin de savoir leur date de
mariage, les jeunes fiancés se rendaient à ce gouffre et y jetaient une pierre. Si celle-ci attérrissait
directement au fond du gouffre sans toucher aux
parois, le mariage aurait lieu dans l’année. Dans
l’autre cas, le mariage aurait lieu dans le même
nombre d’années que le nombre de fois où la pierre
aurait heurté les rochers.
LA LÉGENDE DE BELLE-ILE-EN-MER
D’après la légende, cette ile appelée en breton
Ar Gerveur (la grande cité) serait une création des
fées. Après de longs siècles où elles avaient vécu
en Bretagne, elles furent contraintes de quitter ces
lieux à leur plus grande peine. Elles versèrent tant
Le golf de Morbihan
Pierre Jakez Hélias
Pierre Pfeffer
Pierre Jakez Hélias était un écrivain breton dont
l’œuvre se concentrait sur la Bretagne et ses légendes.
Hélias est né en 1914 dans un village breton, fils
de deux travailleurs agricoles pauvres. Il a grandi
chez ses grands-parents qui tous deux étaient des
conteurs grandioses. Notamment son grand-père
avait un répertoire abondant de contes traditionnels
et d’histoires inventées par lui-même et était renommé dans les villages adjacents pour sa langue
bien pendue.
Pierre Jakez n’apprit le français qu’à l’école, le
breton étant sa langue maternelle. Elle était parlée
partout dans les rues et c’est dans cette langue que
Page 88
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bretagne
ses grands-parents lui racontaient tous les contes.
Excellent élève, Hélias obtint une bourse d’études,
qui lui permit d’aller au lycée et d’étudier des langues classiques et le celte. Après avoir achevé ses
études, il a enseigné entre autre la langue et la littérature bretonne.
Plus tard, il a travaillé comme rédacteur en chef
d’un magazine breton qui donnait voix à la résistance bretonne pendant la seconde guerre mondiale
et il a produit des émissions radiophoniques en langue bretonne qui avaient comme sujet le quotidien
breton et les circonstances de la population bretonne.
Il collecta des histoires de gens vivant dans des villages et des bourgs reculés, en forma des documentations informant de la culture et des habitudes bretonnes et s’en laissa inspirer pour écrire ses contes,
ses romans et sa poésie. Hélias devint finalement
célèbre après son live Le Cheval d’orgueil, qui était
comme beaucoup de ses œuvres d’abord écrit en
breton et qui peut être considéré comme un livre
largement autobiographique et qui connut un succès énorme.
Les Contes bretons sont une des œuvres qui donnent une vue sur la vie des Bretons d’autrefois, c’est
une collection de contes courts qui dépeint la misère de ceux qui s’acharnent pour remplir leur estomac. Quelques uns le faisaient d’une manière honnête comme le tailleur dans Trois Chemises de chanvre qui travaillait jour et nuit pour nourrir sa famille, et d’autres en trichant et volant comme Jean
Léger d’Argent dans le conte du même nom qui escroque des vêtements et de l’argent à un aubergiste
innocent.
Pierre Jakez Hélias était donc un des écrivains
qui arrive à transmettre une atmosphère de la Bretagne unique qui a permis au lecteur d’immerger
dans un monde éloigné de la civilisation moderne,
et ce qui était donc un enrichissement important pour
cette région spéciale et extraordinaire.
Source:
Contes Bretons, Pierre Jakez Hélias, Reclam
Les fameux marins de Saint-Malo
Herbert Hausmann
Quand on s’approche de la ville de Saint Malo,
située dans la partie la plus au nord-est de la Bretagne à l’estuaire de la Rance, les murs hauts et forts
impressionnent déjà de loin les voyageurs. Construits sur une presqu’île, les murs entourant l’ancienne ville donnent vers la mer sur trois côtés. Au
Moyen Age Saint Malo s’est développé comme un
port très important pour toute la région, qui devait
être protégé grâce à cette position stratégique par
des remparts imposants contre les ennemis. Cette
situation d’une grande importance a résulté d’une
tendance de la ville vers l’indépendance de toutes
les autorités supérieures et aussi dans des conflits
entre les ducs de la Bretagne et leurs suzerains, les
rois de France. En 1490, la ville a proclamé son
indépendance de la Bretagne et est devenue une citéétat sous l’administration directe du roi de France.
La découverte des deux Amériques et le commerce avec les Indes sont devenus la base d’une
immense richesse de la ville, qui a augmenté le pouvoir politique, c’est-à-dire la tendance d’indépendance, qui était proclamé le 11 mai 1590 par la ville
comme République de Saint-Malo. Ensuite Saint
Malo a pris un développement extraordinaire qui
était dû à sa situation sur une presqu’île au bord de
la Manche.
Le Tour de France - culturel et culinare
Jaques Surcouf (Portrait de Théophile
Hamel 1844.
Page 89
Bretagne
Jacques Cartier
C’était à l’époque pendant laquelle la renommée a été fondée que Jacques Cartier a organisé
trois voyages. En 1534, il a traversé l’Atlantique et
exploré Terre-Neuve et le Golfe du Saint-Laurent.
À Gaspé, une ville à l’est de Québec, il a érigé une
croix et pris possession du territoire pour le roi de
France. D’abord les Amérindiens de la tribu des
Iroquois n’étaient pas conciliants, mais après des
protestations, leur chef Donnacona a permis le passage de Cartier. Parti le 20 avril, il est retourné le 5
septembre avec les deux filles de Donnacona à bord.
Réplique, à Saint Malo, de la croix érigée
par Jaques Cartier à Gaspé le 24 juillet.
Seulement un an plus tard Jacques Cartier est
parti pour son deuxième voyage avec trois navires.
Taignoagny et Domagaya, les deux filles de
Donnacona, qui parlaient alors le français, étaient
à bord et Cartier a mis le cours sur le Golfe de
Saint-Laurant, où il a retrouvé Donnacona. Cartier
a laissé construire le premier fortin pour préparer
l’hivernage de son équipe. Entre temps, Cartier a
exploré le fleuve Saint-Laurent amont où lui et ses
hommes sont arrivés dans un petit village iroquois,
entouré par des palissades, nommé Hochelaga. Il
était situé sur une colline avec des terres cultivées
Page 90
autour du village, où les Amérindiens ont cultivé
du maïs. Pour honorer le roi de France François Ier,
Cartier a nommé cette colline de 234 mètres le Mont
Royal, qui plus tard a donné son nom à une grande
ville importante. Quelques jours après, Cartier est
retourné au village de Donnacona, où il a passé l’hiver avec son équipe. Les relations avec les Iroquois
était bonnes sauf quelques disputes qui l’on pouvait résoudre sans violence. Là, Cartier a fait aussi
la connaissance du tabac, qu’il n’a pas apprécié. En
avril, Cartier est retourné à Saint Malo avec
Donnacona, ses deux filles et sept autres Iroquois,
qu’il avait fait prisonniers. Quand il est arrivé à Saint
Malo en juillet 1536, il pensait encore, qu’il avait
exploré la côte est de l’Asie.
Le troisième voyage de Jacques Cartier s’est
déroulé de 1541 à 1542. Donnacona lui a parlé du
Royaume de Saguenay, un royaume fantastique des
Amérindiens. Saguenay est un royaume lointain au
Nord, où habitaient des hommes blonds dans une
richesse d’or et d’argent et de fourrures.
Aujourd’hui, nous ne savons pas si Saguenay était
une invention de Donnacana, qui voulait améliorer
sa situation comme prisonnier des Français, parce
qu’il avait appris, que les Français étaient exclusivement intéressés ou si cet Eldorado est une ancienne légende des Iroquois. Donnacona est mort
en 1539 et tous les autres Iroquois se sont mariés.
Aucun des « déplacés » n’est retourné au Saint-Laurent. Quand même, Cartier lui a cru et il a convaincu
le roi d’équiper une expédition pour y implanter une
colonie. Mais cette fois-ci, le roi a donné la commande à un de ses courtisans, Jean-François de La
Rocque de Roberval, qui était nommé vice-roi de
Canada en 1540 et qui devait, comme protestant,
promouvoir « la communication de notre sainte foi
catholique ». Jacques Cartier avec son expérience
de deux voyages était son subordonné.
Cartier s’est engagé impatiemment et est parti
de Saint Malo longtemps avant La Rocque de Roberval, qui n’est pas parti de La Rochelle avant le
16 avril 1542 avec trois navires bien armés et avec
100 prisonniers au bord, qui étaient libérés pour
devenir les premiers colons. La traversée n’était pas
aussi facile que les premières fois et Cartier n’est
arrivé au Saint-Laurent qu’en août. En entendant
les nouvelles de leur chef Donnacona les Iroquois
étaient plus hostiles que les autres fois et Cartier
avait décidé de s’installer ailleurs. Pour préparer
l’hiver, il a construit le fort de Charlesbourg-Royal
au confluent du Saint-Laurent et la rivière du Cap
Rouge, qui est devenu un des 35 quartiers de la ville
de Québec aujourd’hui. Le vice-roi La Rocque de
Roberval n’était pas encore arrivé et Cartier s’amusait à négocier pendant l’hiver avec les Iroquois qui
lui offraient de l’or et des diamants ramassés près
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bretagne
du camp. Au printemps, quand La Rocque de Roberval n’était pas encore arrivé, Cartier ne pouvait
plus l’attendre plus longtemps et a mis les voiles
pour retourner en France. Il a rencontré La Rocque
de Roberval à Terre-Neuve, mais Cartier a ignoré
son ordre de rester avec lui et a continué son chemin vers la France. À Saint Malo, il a laissé examiner ses trésors et l’expertise a constaté que ce n’était
rien d’autre que de la pyrite et du quartz. C’est pourquoi on dit encore aujourd’hui « faux comme des
diamants du Canada ».
Cartier s’est retiré et il a vécu à Limoëlou, un
petit village près de Saint Malo, où il est décédé en
1557, quand la peste a frappé la région.
Les corsaires
Jaques Cartier a été un conquérant au service du
roi de France qui n’avait jamais attaqué les navires
d’autres pays européens ni des navires de commerce
ni des navires de guerre. Il n’était pas en service
militaire. Il a gagné sa fortune et sa gloire par ses
conquêtes au Canada, qui en Europe de ce temps
n’étaient pas reconnus comme guerre. Contre les
navires des autres pays européens il respectait toujours les règles entre les états de ces temps.
Statue de Robert Surcouf à Saint-Malo
Le Tour de France - culturel et culinare
Après son temps une nouvelle situation s’est développée. Les états gérant une guerre ont autorisé
des hommes privés d’équiper un navire et d’attaquer les navires des ennemis soit commerciales soit
militaires en temps de guerre. Cette autorisation était
documentée par une lettre de course venenat du souverain de l’état, c’est-à-dire le roi de France, qui les
a distingués des pirates. Le financement des navires
était exclusivement privé et les corsaires, comme
ils étaient appelés, se sont battus à leurs propres risques. La lettre de course ou la lettre de marque devait leur garantir d’être traité comme prisonnier de
guerre au cas où ils seraient capturés et elle leur
ouvraitt les ports français comme une retraite protégée en cas de poursuite. Au retour d’une course, la
prise était partagée entre le roi, c’est-à-dire l’état, et
l’armateur du navire, qui payait son équipe et investissait dans son navire. L’équipement des navires et
le financement étaient complètement à la charge des
armateurs et ils devaient aussi payer les rançons
quand un corsaire était capturé par les ennemis.
Autrefois l’état participait à la vente du butin des
corsaires. Ainsi, il avait des revenus à côté de l’avantage militaire sans payer aucun sous. La guerre de
course était une guerre faite avec des navires civils
contre l’intendance de l’ennemi. S’appelant euxmêmes corsaires, ils étaient appelés pirates par les
ennemis, surtout par les Anglais et les Hollandais.
Les capitaines après Jaques Cartier ont pris plus
d’avantage de la situation du port de Saint Malo.
Situé à l’estuaire de la Rance, il y de nombreuses
îles et îlots, dont beaucoup étaient fortifiés et empêchaient l’accès non autorisé au port. Avec les plus
hautes marées du monde, 14 mètres, il fallait avoir
une bonne connaissance de la baie de Saint Malo.
Ainsi, Saint Malo est devenu la cache des corsaires.
Avec de petits navires, les corsaires étaient très flexibles et pouvaient se déplacer plus vite entre les chaînes des îles devant la côte de Saint Malo et une fois
en arrière des forts ils étaient bien protégés par les
canons de l’artillerie. Les ports les plus importants
qui faisaient partie de ce mode de guerre étaient Dunkerque, Saint Malo et Morlaix. L’état avait bénéficié des corsaires. L’équipement des navires et le financement étaient à la charge des armateurs et ils
devaient aussi payer les rançons quand un corsaire
était capturé par les ennemis. Autrefois l’état participait à la vente du butin des corsaires. Ainsi, il avait
des revenus à côté de l’avantage militaire sans payer
aucun sous.
Les plus fameux corsaires de Saint Malo étaient
René Trouin de Gué, dit Duguay-Trouin, et surtout
Robert Surcouf, qui s’est engagé surtout pendant les
guerres de la Révolution et pendant le blocage continental, que Napoléon avait prononcé contre Angleterre en 1806. Né en 1773, Surcouf voulait
Page 91
Bretagne
d’abord devenir prêtre, mais en 1786
il a quitté le séminaire et a décidé devenir un marin. En 1791, il a été
nommé lieutenant grâce à ses performances pendant un naufrage. En
1792, il était en Île-de-France, qui
s’appelle aujourd’hui Saint Maurice
comme marin sur un navire marchand
car les Anglais avaient bloqué toute
la navigation civile. Il a équipé un
petit navire marchand avec quatre canons et avec 30 marins d’équipage il
a capturé quatre navires anglais, entre eux la Triton avec 26 canons et
150 marins. À Port-Louis, la capitale
de l’Île-de-France, il a triomphé
comme un héros.
Après son retour en France, il a
équipé un autre navire marchand, la
Clarisse, avec 18 canons et un équipage de 105 marins, avec lequel il est La Confiance avec 18 canons et 190 hommes prend le Kent avec
parti encore une fois dans l’Océan des 40 canons et 437 hommes (par Ambroise-Louis Garneray)
Indes, où il cinglait par Port-Louis
vers Sumatra. Pendant ce voyage il a capturé plupour que son navire devienne plus léger et plus rasieurs navires anglais, portugais et américains. Une
pide. En 1801, il est retourné en France comme un
fois dans le golfe de Bengale, Surcouf a pu échaphomme très riche. Napoléon lui a offert la comper à la prise de prisonniers par les Anglais seulemande de deux frégates, mais il l’a refusé parce que
ment en jetant huit de ses canons par dessus bord,
Napoléon n’avait pas voulu accepter ses conditions.
Surcouf fut quand même nommé Chevalier de la
Légion d’Honneur. Il s’est installé à Saint Malo
comme armateur de 14 navires marchands, mais
comme armateur il avait moins succès. Il a perdu
quatre navires, qui avaient été capturés. Il est entré
encore une fois dans la marine comme commandant dans l’Océan Indien. Mais il ne pouvait pas
continuer son succès, parce que les Anglais s’enfuyaient quand ils reconnaissaient son navire. Après
un démêlé avec le commandant de l’Île-de-France
Surcouf a néanmoins quitté l’île, qui était menacée
par des Anglais. Ses biens sur l’Île-de-France ont
été confisqués, mais à Paris Napoléon l’a félicité
pour son succès et il a été nommé comte. Après sa
mort, le 8 juillet 1827, un corso de 50 navires a accompagné son corps sur la mer jusqu’à ce qu’il fût
enterré au cimetière de Saint-Malo.
En 1856, les courses étaient conjurées par le
Traité de Paris, mais quand même les pays qui ont
signé le traité ont utilisé des navires marchands pour
désorganiser le commerce des ennemis comme l’Allemagne au cours de la Première et la Seconde
Guerre Mondiale. Tout récemment le président
George W. Bush des Etats-Unis a fait voter une loi,
qui autorise le Département d’État à octroyer des
lettres de course sans vote du Congrès.
Robert Surcouf
Page 92
Le Tour de France - culturel et culinaire
Bretagne
Recette de la Galette de blé noir
Julia Kordes
tourner la galette et disposer les ingrédients dessus.
Continuer la cuisson pendant 20 secondes. Servir
Le Conseil du Chef :
La cuiller d’huile peut être remplacée soit par
20g de beurre, soit par une grosse cuiller de crème
fraîche.
Ma propre impression de la recette :
Galette paysanne
Ingrédients :
·
·
·
·
400g de Farine de Sarrasin (blé noir)
1 Cuiller de gros sel marin
1 Œuf
1 Cuiller à soupe d’huile
La recette est très facile et rapide à faire. Au début, j’avais eu un petit problème parce qu’on ne
peut pas acheter de farine de blé noir dans un supermarché normal. Alors j’ai utilisé de la farine normale. On peut manger les galettes à toute heure dans
différentes variations. On peut mettre presque toutes les choses qu’on trouve dans le frigo. Par exemple on peut y mettre du fromage, du jambon blanc,
un œuf, des tranches de lard, des épices, des herbes,
des champignons ou des légumes. Alors on peut être
très créatif.
Ma galette favorite :
Préparation de la pâte à galette :
Mettre la farine et le sel dans une jatte. Mélanger.
Creuser un trou et mettre l’œuf ainsi que la cuiller
d’huile. Mélanger délicatement l’huile et l’œuf à la
farine avec une cuiller en bois. Ajouter progressivement de l’eau pour obtenir une pâte lisse, sans
grumeaux, puis fluide et légère (battre éventuellement la pâte pendant quelques minutes pour aérer
la pâte).
Ma favorite est une galette avec fromage râpé,
mozzarella, tomates, herbes, poivre noir et Cayenne
et romarin.
Cuisson :
Avec fromage et jambon
Le Tour de France - culturel et culinare
Sur une crêpière ou une
plaque, faire
fondre un morceau de beurre
ou passer un
chiffon imbibé
d’huile. Faire
couler une louche de pâte et
l’étaler finement
en rond. Laisser
cuire 15 à 20
secondes, re-
Ma favorite :
Galette fromage râpé, mozarella, herbes de
Provence, poivre noir, poivre de Cayenne
et romarin
Page 93
Bretagne
Faire un gâteau Breton
Fares Kharboutli
1) Introduction
Pour la séance actuelle de notre cours, j’ai préparé un gâteau Breton. Dans le passé, j’ai déjà fait
de temps en temps des gâteaux, mais jamais un gâteau français. Mais heureusement, j’ai une bonne
amie qui fait aussi ses études à Würzburg et qui est
à moitié française. C’est pourquoi je lui ai demandé
de me seconder un petit peu (pour être sûr que mon
premier gâteau français soit réussi). Elle a été aussitôt enthousiasmée par cette idée.
2) Les ingrédients
Le premier pas était naturellement d’acheter les
ingrédients. En majeure partie, nous avons observé
ce qu’était écrit dans la recette de Mme Pham, c’està-dire:
Ingrédients (pour 6 personnes):
- 6 jaunes d’œufs
- 1 sachet de sucre vanillé
- 250 g de beurre
- 150 g de sucre
- 300 g de farine
- 1 pincée de sel
Mais en plus, nous avons ajouté les zestes d’une
orange non traitée et – après avoir pressé l’orange
– un peu de son jus. Nous avons trouvé ces conseils
dans d’autres recettes sur internet.
Bien sûr, nous avons acheté un peu plus d’ingrédients; car notre gâteau n’était pas prévu pour
Page 94
six personnes mais pour un cours d’environ 15 personnes...
3) Le déroulement
A cela près, nous nous sommes tenus à la recette
de Mme Pham. En conséquent, le déroulement était
à peu près le suivant:
1. Préchauffer le four à 190 °.
2. Dans un grand saladier, faire une fontaine
dans la farine, y verser le sucre, cinq jaunes d’œufs
et une pincée de sel. Mélanger le tout et y ajouter le
beurre juste légèrement ramolli (mais pas fondu)
en petits morceaux. (Ajouter aussi les zestes d’une
orange et un peu du jus d’orange pressé.) Malaxer
avec les mains de façon à obtenir une pâte bien homogène.
3. Mettre cette pâte dans un moule préalablement beurré. Badigeonner le gâteau avec le sixième
jaune d’œuf.
4. Cuire environ 45 minutes. Le gâteau doit être
bien doré.
4) Le résultat
Quand nous avons sorti le gâteau du four, nous
pouvions être contents – au moins pour le moment:
l’apparence du gâteau était comme nous l’avions
espéré – et (à peu près) comme sur les photos sur
internet.
Mais la question décisive était: comment serait
son goût? Nous avons essayé un petit morceau pour
connaître la réponse. Mon amie l’a trouvé « très
bon », à mon avis il était
« en règle ». De toute façon, j’étais excité en ce
qui concerne l’avis des
participants du cours.
Mais malheureusement, le
lendemain il n’y a pas eu
cours car Mme Pham est
tombée malade. C’est la
raison pour laquelle, j’ai
invité quelques amis pour
manger le gâteau avec eux.
En résumé, je pense
que le gâteau Breton est un
gâteau qui est assez facile
à faire et qui a un goût juteux mais qui est un peu
lourd.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
Le Pont de Normandie au Havre
Les vaches, les
pommes et le
camembert
Chaumière normande
Phare de la Hague
Le Tour de France - culturel et culinaire
Palais de la Bénédictine,
Fécamp
Page 95
Normandie
L’abbaye aux dames et l’abbaye aux hommes
Herbert Hausmann
Vers 1050, Guillaume le Conquécommencer les travaux de
rant, fils illégitime du duc de Norl’Abbaye aux Dames en
mandie Robert le Magnifique et de
1062. Les dimensions de
la fille d’un embaumeur, Arlette de
l’église étaient plus modesFalaise, devenu duc de Normandie,
tes que celles de l’église de
a décidé d’épouser sa cousine Mal’Abbaye aux Hommes. En
thilde de Flandre, fille de Baudouin
1083, la reine Mathilde qui
V, comte de Flandre, et d’Adèle de
France. Ce mariage a énormément
élargi ses terres grâce à la dot de sa
femme et a uni la puissance des deux
plus grands duchés du nord de la
France : la Normandie et la Flandre.
Guillaume et Mathilde étaient également tombés amoureux l’un de
l’autre. Le Pape Léon IX a interdit
ce mariage à cause de la consanguinité, mais la vrai raison politique Abbaye aux Dames
pour cette interdiction était que les
Normands s’étaient installés en Sicile et en Italie du Sud et qu’il voulait limiter la puissance des Normands. Il fallut que
était aussi la preGuillaume et Mathilde attendent le pontificat du
mière abbesse du
Pape Nicolas II en 1058. Il a absous le couple, mais
monastère est
avec une pénitence convenable pour un Duc et une
morte et elle avait
Duchesse de Normandie. Il leur a ordonné de fondemandé d’être inder deux monastères suivant les règles de Saint
humée dans le Abbaye aux Dames: nef depuis le
Benoit à Caen, la capitale de la Normandie, et
chœur de l’église, choeur
Guillaume a fait construire l’Abbaye aux Hommes
où se trouve son
dédiée à Saint Étienne, et Mathilde a fait construire
tombeau encore aujourd’hui. Jusqu’à la Guerre de
l’Abbaye aux Dames dédiée à la sainte Trinité. TouCent ans l’abbaye a connu la tranquillité. En 1417,
tes les deux ont eu une histoire très variés pendant
les Anglais ont occupé Caen et le roi d’Angleterre a
le millenium passé.
voulu y installer son quartier général. Le conflit s’est
terminé et les nonnes ont repris leur vie de chants et
L’Abbaye aux Dames
de prières jusqu’à la Révolution française. En 1791,
les dernières religieuses étaient chassées et l’AbGuillaume avait déjà ordonné la construction du
baye aux Dames est devenue un logement pour les
château dans un faubourg de Caen et la reine Matroupes révolutionnaires. L’église était utilisée
thilde a choisi un espace au nord du chantier pour
comme dépôt de munitions et comme étable pour
les chevaux. En 1823, la municipalité de Caen a
décidé d’y installer un Hôtel Dieu. Mais parce qu’il
était insalubre, on a fait des aménagements pour le
confort des malades. On a détruit les anciennes fortifications. En 1908, un nouvel hôpital a été construit, qui était plus fonctionnel. Les bâtiments se
sont dégradés au fil des années. Les bombardements
de la guerre ont épargné l’abbaye alors que le quartier autour était touché gravement. En 1983, le Conseil Régional de Basse-Normandie a décidé de s’installer dans ces bâtiments pleins d’histoire et on a
Plan de L’Abbaye aux Dames
Page 96
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
restauré l’ensemble, qui maintenant brille d’un nouvel éclat.
L’Abbaye aux Hommes
Pour construire l’Abbaye aux Hommes
Guillaume a choisi un
emplacement au sud
ouest du château. Les
travaux ont commencé
en 1066, quand
Guillaume est devenu
Hotel de ville
tombée en ruine. À la suite d’une nouvelle attaque
de protestants en 1563, les ossements de Guillaume
ont été dispersés à l’exception d’un seul os, qui a
été sauvé. 80 ans plus tard en 1642, le chœur a été
restauré et cet os a été replacé dans le tombeau. Après
la Révolution les moines ont quitté l’Abbaye et elle
est devenue un temple dédié au « culte de la Raison
et de l’Être suprême ». Après la Révolution l’Abbaye a eu différentes fonctions. En 1800, l’Académie de Caen s’est établie dans les bâtiments de l’abbaye et après un bref essai pour rétablir une vie religieuse dans ces environnements traditionnels, on y
a abrité le Lycée Malherbe impérial, fondé en 1804.
Pendant la bataille de Caen, en 1944, l’ancienne abbaye a servi de lazaret, ce qui l’a protégé de la destruction par des bombardements. Après la guerre, un nouveau
lycée a été construit et en 1961 l’administration municipale de Caen s’est occupée de l’ancienne abbaye. Tous les lo-
roi d’Angleterre après la
Bataille d’Hastings. Il
avait maintenant des
moyens supplémentaires
qui étaient nécessaires
pour construire une abbaye. Elle a été consacrée
le 13 septembre 1077,
seulement 11 ans plus
tard. Après sa mort à
Rouen le 9 septembre
1087, on a transporté le Saint Etienne
corps de Guillaume à
Caen où il a été inhumé dans un sarcophage de marbre dans l’église Saint-Étienne de l’Abbaye aux
Hommes. Sa femme, Mathilde, repose dans l’Abbaye aux Dames. En 1562 ou 1563, pendant les
guerres de religions, l’église a été pillée par les protestants et puis abandonnée, le tombeau de
Guillaume a été profané. L’Abbaye est
Saint Etienne: le
caux ont été restaurés et se sont
transformés en un de plus bel
hôtel de ville du monde.
Plan de L’Abbaye aux Hommes
Le Tour de France - culturel et culinare
Tombeau de Guillaume
le Conquerant
http://www.cr-bassenormandie.fr/sites_satellites/
abbaye_aux_dames/
aufildutemps/accueil.html
http://abbaye-auxhommes.cef.fr/index3.htm
Page 97
Normandie
Rouen – La ville aux cents clochers
Kilian Spandler
Rouen, le chef-lieu de la
Haute-Normandie, est une
vieille ville avec beaucoup
d’histoire. Elle a été fondée
par les Romains, avant d’être
occupée par les Vikings au 9è
siècle. Le chef des Vikings,
Rollon, devient alors duc de
Normandie. Le duché a joué
un grand rôle pour l’histoire
de l’Europe, car c’est de là
que Guillaume le Conquérant
a géré ses campagnes contre
l’Angleterre. C’est aussi pendant cette période que Rouen
devient un centre de commerce important : On y
achète du sel, du vin et des
esclaves. En conséquence, le
lieu devient très riche.
En 1203, la ville est reprise par le roi de France
Le Gros Horloge
Cathédrale de Rouen Monet 1894
Page 98
Auguste Philippe, mais la France ne peut la garder
que jusqu’à la Guerre de Cent Ans. En 1419, Henri
V rattache la Normandie à l’Angleterre. Quelques
années plus tard, Jeanne d’Arc est brûlée vive sur
la Place du Vieux Marché à Rouen. A la fin de la
guerre, la Normandie est Rouen redeviennent françaises.
Pendant la Renaissance, la cité est un centre florissant des arts, de l’architecture et – grâce à la draperie – de commerce.
Dès lors, Rouen connaît des temps durs, par
exemple pendant les guerres de religion et pendant
la seconde guerre mondiale, lorsque la cathédrale
et le Palais de Justice sont abîmés par des attaques
aériennes.
A l’époque actuelle, Rouen attire de nombreux
touristes qui s’intéressent à la belle cité.
Rouen est aussi nommée ville aux cents clochers.
En fait, il y a environ 30 églises dont la plus connue
est la cathédrale Notre-Dame. Cette église a été
construite dans le style gothique et possède une
« tour-lanterne » de 151 mètres de haut qui est la
plus haute de France. Sur sa façade se trouvent 70
figures d’anges et de saints. La cathédrale est devenue célèbre après que Claude Monet en eut fait l’objet d’une série de peintures.
Il y a encore plusieurs églises à visiter à Rouen,
notamment l’abbatiale Saint-Ouen, un ancien monastère bénédictin, et la nouvelle église Sainte
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
Maisons à colombage Place du Vieux Marché
Jeanne-d’Arc. Celle-ci a été construite en 1979 sur
la Place du Vieux Marché, le lieu où on a brûlé
Jeanne d’Arc en 1431. Cette place est entourée de
vieilles maisons à colombage.
Près de la cathédrale on trouve le Gros Horloge
qui est installé sur une arche qui enjambe la rue.
C’est une horloge astronomique qui n’a qu’une
aiguille pointant l’heure. En plus, dans une petite
ouverture, la semaine et la phase de la lune sont
indiquées. Pendant la Renaissance, l’horloge était
le symbole de la puissance de la ville.
Rouen offre aussi 24 jardins et parcs pour se
promener ou se reposer, plusieurs musées comme
celui des Beaux arts et le Musée national de l’Education.
Vieilles rues de Rouen
Peinture de la cathédrale Notre-Dame :
http://de.wikipedia.org/w/index.php?title=Datei:
RouenCathedral_Monet_1894.jpg&filetimestamp
=20070718092339%20
(383px-RouenCathedral_Monet_1894)
Le Gros Horloge:
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Fichier:Le_Gros_Horloge,_Rouen,_Normandy.jpg
(450px-Le_Gros_Horloge,_Rouen,_Normandy)
La Place du Vieux Marché, maisons de colombage:
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Fichier:Rouen_rues_jnl_3.jpg (800pxRouen_rues_jnl_3)
Dans son recueil de poèmes « Les Feuilles
d’Automne », Victor Hugo décrit la ville d’une façon
poétique :
Amis ! C’est donc Rouen, la ville aux vieilles rues,
Aux vieilles tours, débris des races disparues
La ville aux cent clochers carillonnant dans l’air
Le Rouen des châteaux, des hôtels, des bastilles
Dont le front hérissé de flèches et d’aiguilles
Déchire incessamment les brumes de la mer.
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 99
Normandie
Honfleur – ville historique
Aurélien Vézard
Cette petite
commune normande, située
sur la rive sud
de l’estuaire de
la Seine, est habitée par environ
8000
Honfleurais et
fait partie du
département du
Calvados. Son
vieux port pittoresque avec
ses maisons
aux façades recouvertes d’ardoises caractérisent
Honfleur et attirent de nombreux touristes chaque
année. Cette petite ville garde encore aujourd’hui
de nombreux monuments et vestiges d’un passé
prestigieux.
Histoire
de Champlain vers le Canada en 1608, voyage qui
aboutit à la fondation de la ville de Québec.
Aux XVIIème et XVIIIème siècles, les relations
avec le Canada, les Antilles, les côtes africaines et
les Açores se multiplient, l’activité commerciale du
port s’intensifie et des chantiers de construction
navale se développent ainsi.
De nos jours, Honfleur est restée une ville importante dans le commerce maritime, mais est devenue d’avantage une ville touristique, qui nous
raconte son histoire grâce à ses monuments et vestiges.
Le Vieux Bassin
Il fut créé en 1681, sur les instances d’Abraham
Duquesne, et par ordre de Colbert qui ordonna le
démantèlement d’une partie des fortifications de la
ville.
Le bassin est entouré des pittoresques maisons
très étroites aux façades recouvertes d’ardoises du
Quai Sainte-Catherine à l’Ouest et de riches maisons en pierre du Quai Saint-Etienne à l’Est. La plupart de ces maisons ont été construites aux XVIIème
et XVIIIème siècles, les plus anciennes datent même
du XVIème siècle. Les façades recouvertes d’ardoises donne un ton « bleu-gris » au Vieux Bassin.
La « Lieutenance » se dresse à l’entrée du Vieux
Bassin. On l’appelle ainsi, car elle servait de logis
Honfleur, âgée de plus de mille ans, a joué un
rôle important dans l’histoire à plusieurs reprises.
Située à l’embouchure du fleuve royal, la Seine,
Honfleur est devenu à la fois un port d’estuaire et
un port de mer. Cette position stratégique s’est
révèlée à partir de la Guerre de Cent Ans (13371453). Sous Charles V, on fortifie
la ville afin d’en faire un bastion
défensif et de fermer ainsi l’estuaire
de la Seine aux Anglais, ce qui ne
les empêchera pas de l’occuper en
1357 et de 1419 à 1450. En dehors
de cette période, le port de Honfleur
a aussi servi de base à plusieurs expéditions menées contre l’Angleterre.
Après la Guerre de Cent Ans,
Honfleur prospère grâce au commerce maritime. De nombreuses expéditions maritimes lointaines sont
menées à partir de son port. Cette
période très agréable dans l’histoire
honfleuraise est perturbée par les
guerres religieuses du XVIème siècle. Après cette perturbation, le
mouvement des grandes découvertes reprend son cours et la plus importante des expéditions part de
Honfleur. Ce fut le départ de Samuel Le vieux bassin
Page 100
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
au Lieutenant du Roi dans le passé. Cela est le seul
vestige important du bassin, un vestige remanié plusieurs fois durant l’histoire honfleuraise.
Les quartiers tout autour du bassin ont conservé
jusqu’à aujourd’hui leurs vieilles petites rues et
maisons à pans de bois ou en pierre.
Pas loin du Vieux Bassin se trouve l’église
Sainte-Catherine qui est la plus grande église en
bois de France et qui fut classé Monument Historique en 1879. Elle fut construite à la fin du XVème
siècle pour remplacer une ancienne église détruite
durant la Guerre de Cent Ans. Son clocher séparé
est, aujourd’hui, l’annexe du Musée Eugène Boudin et présente des œuvres religieuses.
Il faut ajouter qu’Honfleur ne possède pas uniquement un port de plaisance, mais tout aussi un
port maritime et fluvial et un port de commerce,
qui est le troisième port à bois français. Ceux-ci ne
sont cependant pas aussi intéressants que le Vieux
Bassin et ses environs.
Arts et culture
La Seine a depuis toujours inspiré poètes et peintres. Honfleur, située au bord de son estuaire, a vu
naître au XIXe siècle de nombreux artistes, peintres, écrivains ou musiciens. Fidèle à cette tradition, encore aujourd’hui, de nombreuses galeries
d’art et ateliers d’artistes y sont présentés. Lors
d’une ballade dans le « jardin des personnalités »
le long de l’estuaire, il est possible d’y découvrir
les représentations d’une dizaine de ces personnages liés à l’histoire honfleuraise.
Le Tour de France - culturel et culinare
Il y a deux enfants
honfleurais qui ont davantage marqué leur
ville natale. L’un est
Eugène Boudin (18241898), surnommé le
« roi des ciels », vu
qu’il portait beaucoup
d’importance au ciel et
aux effets atmosphériques dans ses peintures. Il était surtout un
peintre marin et ses
peintures étaient toujours liées à la mer et
ses rivages.
En 1868, il créa
avec
Alexandre
Dubourg le « Musée
Eugène Boudin » qui
présente encore de nos
jours une importante
collection de tableaux pré-impressionnistes et contemporains de peintres normands ayant séjourné à
Honfleur, comme Monet, Jongkind, Courbet et bien
d’autres. Le musée conserve 92 œuvres de Boudin
même.
Le deuxième enfant honfleurais est pianiste et
compositeur Erik Satie (1866-1925). Sa maison natale à Honfleur est devenue un musée « Les Maisons Satie », dans lequel son parcours
scénographique et musical peut être suivi. De plus,
nous pouvons dire de Satie qu’il était un artiste complet du XXème siècle s’adonnant également à la littérature et à la peinture. Il collabora avec les plus
grands, dont Picasso et Stravinsky.
Honfleur compte encore deux autres musées, dont
le « Musée d’Ethnographie et d’Art Populaire Normand » qui comprend douze pièces dans lesquelles
sont reconstitués des intérieurs normands. On peut
voir également les anciennes prisons ainsi que des
collections d’objets anciens d’art populaire tout à
fait remarquables. L’autre est le « Musée de la Marine » qui se trouve dans l’ancienne église SaintEtienne, en bordure du Vieux Bassin. Les maquettes, gravures, et objets exposés témoignent tous des
activités des gens de mer et de la société honfleuraise
aux XVIIIème et XIXème siècles.
www.honfleur-pratique.com
www.ot-honfleur.fr
http://fr.wikipedia.org/wiki/Honfleur
Page 101
Normandie
Guy de Maupassant - grand raconteur normand
Patricia Lang
Aucun autre auteur ne décrit la Normandie,
les Normands et la vie normande de façon aussi
détaillée que Guy de Maupassant. En lisant ses
romans et, avant tout, ses contes, on peut avec
facilité se retremper dans le milieu, l’époque et
les circonstances de la vie dans lesquelles se
situe ce qu’il raconte.
Cet auteur, se désignant et se considérant
Normand, est né le 5 août 1850 au château de
Miromesnil près de Dieppe en Haute Normandie et non pas, comme on le dit, à Fécamp dans
la maison de ses grands-parents. Il est baptisé
Henry René Albert Guy de Maupassant. Sa
mère, Laure de Poittevin, vient d’une vieille
famille normande. C’est une femme cultivée et
très sensible qui pendant toute sa vie, a souffert
de migraines et crises nerveuses. Gustave Maupassant, son père, d’origine lorraine, est un
homme superficiel et dépensier. C’est la raison
pour laquelle ses parents se séparent en 1860.
Cet évènement marquera la vie et l’oeuvre de
l’auteur car Maupassant a passé son enfance à
Fécamp et Etretat. Il se sent proche des paysans
de Caux et les met souvent en scène dans ses
récits.
Après avoir fait des études avec sa mère et
un abbé, Guy de Maupassant devient élève à
Yvetot et à Rouen où il fait connaissance du
poète Louis Bouilhet. Ce dernier et Gustave
Flaubert, ami intime de Bouilhet, ont, eu une
influence fondamentale sur la vie d’écrivain de
Maupassant.
Le journaliste
Après son baccalauréat, Maupassant doit faire
son service militaire pendant la guerre de 1870 au
lieu de commencer des études de droit. Une année
après, il est démobilisé grâce à son père qui lui trouve
un remplaçant. L’auteur quitte la Normandie et s’installe à Paris. Flaubert devient un « mentor littéraire »
pour Maupassant et l’encourage dans ses premiers
essais dans le journalisme et la littérature. Pour gagner sa vie, Maupassant devient chroniqueur pour
quelques quotidiens comme « Le Galois » et « Gil
Blas ». Il écrit aussi pour le « Figaro ». Pour « Le
Galois », il passe quelque temps en Algérie comme
envoyé spécial. Là, il écrit beaucoup de récits.
Page 102
Le succès
En 1879, il publie son premier livre « Histoire
du vieux temps », et peu après sa première nouvelle,
« Boule de suif », qui devient un grand succès. A
partir de ce moment là, il écrit deux à quatre volumes par an. C’est pour cela et aussi grâce à son talent qu’il devient riche, il est un auteur déjà reconnu,
célèbre et populaire de son vivant.
Le malade et le dèpressive
Son petit frère, Hervé, devient fou au cours des
années et meurt, interné à Lyon, en 1889. Maupassant, lui aussi, a hérité de sa mère d’une disposition
pour la folie et la dépression. Il est de plus atteint
d’une autre maladie: la syphilis. Cette maladie, réLe Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
sultat de ses nombreuses aventures amoureuses, le
mène peu à peu à la mort. Quand son état physique
et mental se dégrade, il devient dépressif et tente
même de se suicider. Dans les dernières années de
sa vie, Maupassant cesse d’écrire, et commence
deux romans qui resteront inachevés. Il passe ses
journées dans la solitude et entreprend de longs
voyages.
L’oevre
Guy de Maupassant meurt le 6 juillet 1893 à
Paris et est enterré au cimetière Montparnasse. Il
est peut-être l’un des plus importants auteurs du
19ème siècle. Il a marqué la littérature française avec
ses six romans et avec plus de 300 nouvelles. Chose
remarquable, la plus grande partie de son œuvre a
été écrite de 1880 à 1890. Environ 65 de ses contes
et 5 romans ont été adaptés plusieurs fois et dans
plusieurs pays pour le cinéma et la télé.
L’œuvre de Maupassant est très diverse, mais ce
qu’on retrouve dans tout son écrit, c’est la présence
du fantastique, du pessimisme, et, avant tout, sa
maîtrise stylistique incroyable. Avec ses mots, il
peint des tableaux de synesthésies et permet au lecteur de voir et sentir tout qu’il raconte. Il explique
son devoir comme auteur réaliste de la manière suivante: « Le réaliste, s’il est un artiste, cherchera,
non pas à nous montrer la photographie banale de la
vie, mais à nous en donner la vision plus complète,
plus saisissante, plus probante que la réalité même.
»
Sources:
http://www.culturesfrance.com/adpf-publi/folio/
maupassant
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_de_Maupassant
(date de consultation: 17.01.09)
Le réaliste
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 103
Normandie
Gâteau aux pommes
Julia Kordes
Préparation: 15 minutes
Cuisson: 50 minutes
Pour la pâte:
200 g de farine
½ sachet de levure chimique
150 g sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel
2 œufs
4 cuillérées à soupe de beurre fondue
6 cuillérées à soupe de lait
5 pommes
Pour la crème:
80g de beurre
100g de sucre en poudre
1 œuf
tez dessus les lamelles de pommes restantes en corolle et enfournez le gâteau pendant 20mn.
Pendant ce temps, préparez la crème. Mélangez
le beurre fondu avec le sucre et l’œuf. À la fin des
20mn de cuisson, étalez ce mélange sur le gâteau et
enfournez à nouveau pendant 30mn. Attendez 20mn
avant de démouler le gâteau.
Commentaire:
Ce gâteau est relativement facile à faire. La recette suffit pour environ 8 à 10 personnes. Si vous
n’avez pas de moule à manquer vous pouvez utiliser aussi un moule normal. Mais dans ce cas faites
attention quand vous étalez la crème parce que la
pâte peut être encore fluide.
Bon appétit!
Préparation:
Préchauffez le four à 150° C. Beurrez et farinez
un moule à manquer. Tamisez la farine et la levure,
faites un puits au centre et ajoutez le sucre, le sucre
vanillé, les œufs, le sel, le beurre fondu et le lait.
Mélangez bien tout jusqu’à ce que la pâte soit bien
lisse et homogène.
Pelez les pommes et les découpez en lamelles.
Incorporez à la pâte 3 pommes en douceur. Puis,
versez la pâte dans le moule beurré et fariné. Met-
« Jour J »
Le débarquement allié en Normandie pendant la Seconde
Guerre Mondiale
Fares Kharboutli
Introduction
Le terme « Jour J » désigne le débarquement des
Alliés sur des plages normandes pendant la Seconde
Guerre mondiale, plus précisément le 6 juin 1944.
Le sens de la lettre « j » n’est pas vraiment clair.
On suppose qu’il ne signifie que « Jour » – c’est-àdire « Jour Jour » ou plus correctement « le jour
des jours », soit un jour décisif. L’expression vient
Page 104
du mot anglais « D-Day ». En plus de « Day Day »,
il existe d’autres expressions que certains historiens
favorisent: « Decision Day » (jour de décision),
« Debarkation Day » (jour de débarquement) ou
« Deliverance Day » (jour de délivrance). Mais par
contraste avec la première explication (« Jour
Jour »), toutes les autres ne peuvent pas être transposées de la langue anglaise à la langue française
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
en gardant l’abréviation « j ». C’est pourquoi cette
solution est la plus vraisemblable.
Le Jour J marque le déclenchement de l’opération Neptune qui est une partie de l’opération
Overlord. A l’origine, le débarquement avait été
prévu le 5 juin 1944, mais finalement on l’a repoussé
au 6 juin en raison des conditions météorologiques.
Chronolgie
Vers 22 heures, le 4 juin 1944, après avoir pris
connaissance du communiqué météorologique,
Dwight D. Eisenhower, le président américain, annonce l’irrévocable décision : le débarquement aura
lieu le 6 juin.
« Je n’aime pas cela, mais il me semble que nous
n’avons pas le choix…
Je suis
absolument persuadé que nous devons donner l’ordre… »
Dans la nuit du 5 juin au 6 juin une immense
armada approche les côtes françaises. Ce sont plus
de 2700 bateaux des types les plus variés et presque 700 navires de guerre, dont 23 croiseurs et cinq
navires de combat.
6 juin – le jour J: des bombardiers commencent
à larguer leurs bombes sur les plages choisies. Peu
de temps plus tard, des parachutistes et des groupes aéroportés sont largués ; il n’y a pas de réaction organisée des Allemands. De nombreux parachutistes se noient dans les marais à cause du poids
de leur équipement.
Le bilan
Le Tour de France - culturel et culinare
Au soir du 6 juin, 16 350 hommes avaient débarqué. Les pertes alliées s’élevaient à 10 300, dont un
tiers de morts.
Pertes matérielles :
2 navires de guerre
131 LCT (Landing Craft Tank)
117 LCA (Landing Craft Assault)
43 LCI (Landing Craft Infantry)
27 avions perdus et 63 endommagés
L’arrière-plan
Toutes les actions guerrières qui ont eu lieu entre juin et août 1944 en Normandie se sont résumées
par la « bataille de Normandie ». C’est l’une des
grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale sur
le théâtre européen. Elle a permis aux forces alliées
d’ouvrir un nouveau front en Europe face aux troupes allemandes. Le Jour J représente le point de départ de cette phase. La bataille de Normandie
s’achève entre le 19 (premières unités alliées traversant la Seine) et le 21 août (fermeture de la poche de Falaise), ouvrant la voie à la Libération de
Paris le 25 août. Certains historiens considèrent que
la bataille de Normandie ne prit fin que le 12 septembre avec la libération du Havre.
65 ans après, cette bataille reste la plus grande
opération logistique de débarquement: trois millions
de soldats principalement américains, britanniques,
canadiens mais aussi d’autres forces alliées (Armée
française, troupes polonaises, belges, tchécoslovaques, néerlandaises et norvégiennes) ont débarqué
en Normandie le jour J et les semaines suivantes.
Page 105
Normandie
Claude Monet et Giverny
Ingrid Scheutzow
Claude Monet (1840 - 1926) est le fondateur et
le plus grand maître de l’Impressionisme, qui est le
plus important mouvement artistique depuis la Renaissance. C’est un bouleversement total des formes, des principes et des conceptions. L’origine du
mot « impressionnisme » est décerné pendant l’exposition de 1874 devant la toile de Monet nommé
«Impression, soleil levant. L’essentiel n’est plus le
sujet, mais la façon dont ce sujet est ressenti par
l’artiste.
En 1880, Monet s’installe à Giverny en HauteNormandie, à 75 km de Paris. Il y achète une maison où il vit pendant 45 ans. Il transforme le potager normand qu’il a trouvé à son arrivée en un jardin floral et développe sa passion pour la botanique. Il crée un jardin constamment fleuri, du début
du printemps à la fin de l’automne.
Plus tard, il achète le terrain qui jouxte son jardin, avec une mare qui deviendra en quelques années le célèbre jardin de nénuphars. Il obtient le
Page 106
permis de dévier le cours du Ru vers sa propriété et
pour faire des travaux de terrassement. Il fait également construire un pont japonais en bois, qui donne
une impression de l’orient et qui est aussi un contraste avec les plantes aquatiques. Le pont du « Bassin aux nymphéas » établit un trait d’union entre
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
l’Orient et l’Occident. C’est comme une passerelle
entre deux civilisations qui se complètent.
Il travaille sans relâche pour devenir le plus
grand peintre de son siècle. Il fait quelques séjours
dans différentes villes et expose à Stockholm
(1897). D’autres expositions se succèdent. En 1900,
il retourne à Londres où il peint plus de 65 vues de
la Tamise et des bâtiments qu’il voit de la fenêtre
de sa chambre d’hôtel. Il participe aussi à l’Exposition Universelle de Paris.
Mais, au plus profond de son cœur, c’est son
jardin de Giverny. En dehors de la peinture, son
jardin est l’essentiel de ses préoccupations et il en
tire ses motifs à peindre. De son jardin, il y a plus
de cinq cents représentations éblouissantes. Il aime
particulièrement peindre la nature contrôlée: son
propre jardin, ses nymphéas, son étang et son pont.
Depuis toujours, il est attiré par les reflets de la
lumière sur l’eau et il réalise une série d’études sur
les nymphéas, où il atteint une grandeur étonnante
dans l’expression de la couleur et de la profondeur
des éléments.
Mais il se replie aussi sur son jardin pour échapper aux misères politiques. Il s’est engagé aux
côtés d Clemenceau
pour défendre le capitaine Dreyfus.
Pour lui, le remède
aux maux de la civilisation moderne, c’est de se
retremper dans la nature
qui est la source de création. Avec son art, il
cherche à donner une
impression de vie, de
mouvement, et en même
temps, de calme et de
sérénité.
Monet admire les
peintres japonais. Pour
Le Tour de France - culturel et culinare
lui, l’art français doit se régénérer au contact de la
nature et d’une civilisation japonaise.
À la fin de sa vie, il souffre d’une cataracte qui a
un impact croissant sur ses derniers tableaux.
Claude Monet s’éteint à Giverny le 6 décembre
1926.
Quarante ans plus tard, les jardins et la maison
sont légués par son fils à l’Académie des Beauxarts à Paris. On commence tout de suite avec les
premiers travaux de restauration.
En 1980, la propriété devient la « Fondation
Claude Monet ». Aujourd’hui tout est comme autrefois. On peut visiter la maison rose avec sa précieuse
collection d’estampes japonaises. À quelque pas de
la maison se trouve le vaste atelier des nymphéas.
Devant la maison, les jardins sont reconstitués à
l’identique, c’est son œuvre fleurie. Comme Monet
le voulait, le jardin possède son propre calendrier
des floraisons. En avril par exemple, on y admire
des narcisses, tulipes, jacinthes, jonquilles, pensées
et beaucoup d’autres.
Aujourd’hui, le jardin est célèbre dans le monde
entier. De nombreux touristes viennent chaque été
d’Amérique et du Japon même.
Je vais terminer avec un mot d’Albert Kahn, qui
était un mécène et un passionné des œuvres de Monet: « On comprend mieux comment un tel jardinier devint un si grand peintre ».
Source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Monet
Claude Monet. Editions de la Martinière 2000
Klein, Jacques-Sylvain: La Normandie. Ed Ouest France 2007
Page 107
Normandie
Le Mont-Saint-Michel
Lisa Redies
Le Mont-Saint-Michel est une île rocheuse à un
kilomètre de la côte normande (voir photos de l’île
à droite). L’architecture médiévale et la fameuse
abbaye médiévale caractérisent le Mont Saint Michel.
Actuellement, il y a 12 moines dans l’abbaye et
quarante personnes qui vivent dans la commune.
Le Mont-Saint-Michel est sur la liste du patrimoine
culturel mondial de l’UNESCO depuis 1979. Chaque année, 3,5 millions visiteurs et 20 000 visiteurs
par jour pendant la saison estivale choisissent le
Mont Saint-Michel comme destination
L’histoire
D’après la légende, l’archange Saint Michel est
apparu à l’évêque Aubert d’Avranches en 708 et il
lui a demandé de construire une église sur l’île. Mais
l’évêque ne le fait que lorsque l’archange le marPage 108
que d’un trou au crâne. Ce crâne se trouve
aujourd’hui dans l’église de St.Gervais à Avranches.
Donc, entre 708 et 709 Aubert a fait construire
l’église en l’honneur de Saint Michel.
En 965, un groupe de moines bénédictins a fondé
l’abbaye et les siècles suivants, beaucoup de comtes et de rois ont financé l’architecture phénoménal
de l’abbaye. En 1017, la construction de l’abbaye
centrale était commencée et est terminée en 1520.
Au Moyen-Âge, l’abbaye a eu un destin fameux,
important et puissant pour beaucoup de pélerins
(voyez un photo du cimetière de l’abbaye page suivante).
Avec la réformation et la renaissance, les moines bénédictins ont abandonné l’abbaye. Pendant
la Révolution française, l’île a servi de prison et
portait le nom « Mont-Libre ». Entre 15.000 et
18.000 d’hommes ont été emprisonnés là. Suite à
cela, le Mont-Saint-Michel a perdu sa réputation
Le Tour de France - culturel et culinaire
Normandie
exceptionnelle et était considéré
comme une des prisons les plus
terribles de France. Beaucoup de
maisons sur l’île étaient en ruines et la population de la commune était très pauvre.
Mais depuis 1836, avec Victor Hugo et le romantisme, le
Mont est décrit dans des poèmes
et des textes littéraires et la réputation du Mont-Saint-Michel
s’est améliorée. En 1863, la prison est fermée et onze ans plus
tard, le Mont-Saint-Michel devenait Monument historique et
la reconstruction longue et coûteuse commençait. En 1879, la
digue, qui connecte l’île avec la
côte, est terminée.
Aspects interessants
- Dans le film « Le Seigneur des anneaux », la
forteresse de Minas-Tirith (modèle en bas) est inspirée par le Mont-Saint Michel
- Mike Oldfield a dédié un morceau de musique instrumental de 12 minutes au Mont-Saint-Michel
- On dit que le sangreal est enterré sur l’île
- Il y a même un jeu de société qui se joue sur
l’île
Sources:
- http://de.wikipedia.org/wiki/
Mont_Saint_Michel#Trivia
- http://en.wikipedia.org/wiki/Mont_Saint-Michel
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mont-SaintMichel
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 109
Nord Pas-de-Calais
Le carneval de Dunkerque devant
l’Hôtel de Ville
Le cap Blanc Nez
Le TER, le réseau des train exprèss
Vue d’Hellebrouck
Page 110
Le Tour de France - culturel et culinaire
Nord Pas-de-Calais
Dunkerque
Fares Kharboutli
1) Introduction
Le nom de Dunkerque provient du flamand
Duinkerk qui signifie « Eglise dans les dunes ». On
y parle un dialecte très particulier, avec des mots
empruntés aux marins et au flamand : le
dunkerquois.
La superficie de la ville est de 37,34km2. Le
nombre d’habitants s’élève à presque 70 000.
2) Dunkerque – où se trouve-t-elle?
Dunkerque est la sous-préfecture la plus au nord
de la France. La ville est située dans le département du Nord à 70km au nord-ouest de Lille. De
plus, Dunkerque est baignée par la mer du Nord.
On y trouve l’un des plus grands ports de France en
matière de tonnage.
Dunkerque appartient à la région naturelle du
Blootland, caractérisée par un paysage plat et ouvert
et la présence de nombreux canaux (notamment le
Canal Exutoire). Blootland est un nom flamand
(néerlandais) et signifie littéralement « Pays nu »
(par opposition au Houtland voisin). Le territoire
se trouve au niveau de la mer et même parfois à
quelques mètres au-dessous.
mie grâce à sa bonne situation géographique. La
pêche du hareng et du cabillaud, notamment, deviennent des secteurs d’activité très importants.
Mais le revers de la médaille est le fait qu’il y
avait de temps en temps de grandes disputes – plusieurs pouvoirs européens voulaient dominer la ville
qui a une très grande valeur stratégique. C’est pourquoi Dunkerque s’est trouvé sous l’autorité de la
Flandre, de la Bourgogne, des Pays-Bas et de l’Angleterre. Depuis 1662, Dunkerque appartient à la
France.
3) Une petite histoire de Dunkerque
La ville est mentionnée sur un document pour
la première fois au septième siècle. Par la suite Dunkerque devient une ville ayant une bonne écono-
Tour de Leughenaer
Le Tour de France - culturel et culinare
Phare de Dunkerque
Page 111
Nord Pas-de-Calais
En outre, la ville a été frappée par la Première et
la Seconde Guerre Mondiale. Chaque fois, les destructions étaient énormes, conséquences des bombardements. Mais l’événement guerrier le plus terrible était probablement la Bataille de Dunkerque
pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle s’est déroulée du 25 mai au 3 juin 1940. Environ 1,2 millions de soldats y participaient, et à peu près 20 000
hommes sont tombés sur le champ d’honneur.
4) Monuments et lieux touristiques
La Tour du Leughenaer (XVe siècle) ou « Tour
du menteur » : selon la légende, cette tour trompait
les navires croisant au large, au lieu de les conduire
en sécurité vers le port, elle les faisait échouer sur
les nombreux bancs de sable pour qu’ils soient ainsi
pillés.
Le phare de Dunkerque (ou phare de Risban)
est un phare côtier portuaire automatisé. Il est encore en service et peut être visité.
La digue du Braeck qui protège sur 10 kilomètres les installations industrielles, érigée en 1965,
est un haut lieu du tourisme industriel. Elle permet
une vision unique et très impressionnante sur le site
portuaire et industriel dunkerquois.
De plus, la Ville compte plus de 80 ponts. Pour
beaucoup de Dunkerquois ce sont de simples
moyens de traverser les nombreux canaux de la ville,
mais certains de ces ponts sont aussi des monuments
Carnaval de Dunkerque
historiques. Les touristes sont aussi attirés par les
ponts qui symbolisent le charme de cette ville portuaire.
5) Le carnaval de Dunkerque
Le carnaval de Dunkerque est l’événement annuel majeur de la ville. C’est un ensemble de festivités qui ont lieu dans l’agglomération dunkerquoise
de fin janvier à début avril. On distingue :
· les bandes : les carnavaleux défilent dans les
rues derrière la musique, conduite par un tambourmajor portant un uniforme napoléonien.
· les bals : les carnavaleux se retrouvent la nuit,
dans les grandes salles de l’agglomération, pour faire
la fête, en mêlant chansons carnavalesques et musique contemporaine. La majeur partie de ces bals
sont organisés par des associations philanthropiques.
Le carnaval de Dunkerque n’est pas une manifestation récente: en janvier 1676, des masques parcouraient déjà Dunkerque.
Digue de Braeck
Page 112
Le Tour de France - culturel et culinaire
Nord Pas-de-Calais
Le tunnel sous la Manche – l’Eurotunnel
Aurélien Vézard
Ce tunnel ferroviaire long de 50 kilomètres relie
la France à la Grande-Bretagne depuis le 6 mai 1994,
date de l’inauguration. La partie du tunnel qui se
trouve sous la Manche se situe entre Coquelles et
Folkestone – la distance entre les deux pays est à
cet endroit la plus courte : 33,5 kilomètres. Le tunnel a été construit à 50 mètres en-dessous du fond
de la mer, car elle n’est profonde que de 40 mètres
à cet endroit. Il accueille environ vingt millions de
passagers chaque année. En voiture, l’entrée du tunnel coûte entre 60 et 300 euros l’aller-retour selon
la période. De quai à quai, la traversé dure 37 minutes, alors qu’en ferry il faut une heure et demie.
Déjà à l’époque de Napoléon, un ingénieur français imagine un tunnel, suivi de nombreux autres
projets dont aucun ne sera réalisé. En 1880, on commence même à creuser un tunnel ferroviaire, mais
les Anglais ayant peur d’être envahi font arrêter les
travaux alors que deux kilomètres ont déjà été creusés de chaque côté. A la fin des années 80, Français
Le Tour de France - culturel et culinare
et Britanniques signent un accord pour la construction de « l’Eurotunnel » - projet gagnant parmi plusieurs autres.
Le tunnel a été construit dans la couche de craie
bleue à partir de deux puits, celui de Sangatte en
France et de Shakespeare Cliff en Angleterre. Il a
été creusé à la fois entre ces deux puits et vers les
terminaux français et anglais. Cela n’a été possible
que grâce aux tunneliers, de gigantesques taupes qui
pèsent plus de 1200 tonnes et qui transportent derrière eux un convoi de 250 mètres de long. Leur
tête est munie d’une broyeuse qui réduit la roche en
miettes et qui fait progresser les tunneliers à une
vitesse de cinq mètres par heure. En même-temps,
ils posent des plaques en béton, nommés voussoirs,
qui forment l’enveloppe du tunnel.
Enfin, le 1er décembre 1990 à midi les équipes
françaises et britanniques se rejoignent sous la Manche. Dix milles ouvriers et onze tunneliers ont travaillé jour et nuit pour venir à bout de ce tunnel qui
fut inauguré le 6 mai 1994 par la reine d’Angleterre
et François Mitterrand.
Il y a différentes sortes de trains qui empruntent
le tunnel. L’Eurostar transporte des passagers sur
les liaisons Paris-Londres et Bruxelles-Londres. Il
y également des trains de marchandises qui viennent d’un peu partout, mais dont il faut changer la
motrice quand ils atteignent Calais pour qu’ils puissent emprunter le tunnel. De plus, des navettes pouvant transporter jusqu’à 120 voitures et 12 autocars
font sans cesse des allers-retours entre Coquelles et
Folkestone. Parmi celles-ci, les navettes fret sont
réservées au poids lourds.
Comme à chaque frontière, il y a une douane qui
s’occupe du contrôle des véhicules. Il y a donc
aucune chance pour des clandestins d’atteindre l’Angleterre à bord de camions, car les douanes sont
munies d’un « Euro scan », sorte de scanner géant
Page 113
Nord Pas-de-Calais
dans lequel tout un camion peut être introduit, afin
de voir ce qu’il contient.
On compte trois tunnels dans le « Chunnel »,
comme il est aussi appelé en Angleterre. Vu de la
France, les trains allant vers l’Angleterre circulent
dans le tunnel gauche (tunnel sud) et ceux se dirigeant vers la France empruntent celui de droite (tunnel nord). Le tunnel central est une galerie de service, aussi utilisé en cas de secours. Les trois tunnels sont reliés par des rameaux de communication
qui sont disposés tous les 375 mètres. En cas de
travaux, les trains doivent être déviés de leur chemin. Ceci se fait grâce à des « cross-over » qui dévient la route des trains du tunnel nord vers le tunnel sud avant de les dévier à nouveau vers le tunnel
d’origine, et vis-versa. Au total, on en compte deux
construits sous la mer et deux aux entrées du tunnel. Tous les 250 mètres, on retrouve des rameaux
de pistonnement qui permettent à l’air de circuler
afin de ne pas freiner le train.
Le centre de contrôle ferroviaire, comparable à
une tour de contrôle d’un aéroport, permet aux contrôleurs de voir tout ce qu’il se passe dans le tunnel
à temps réel. Ainsi, ils peuvent veiller à ce que la
distance de sécurité de 150 mètres entre chaque train
soit respectée et que d’autres pannes soient détectées assez tôt.
En cas d’incendie, d’énormes ventilateurs, placés au niveau des puits de
Sangatte et Shakespeare Cliff, créent un
flux d’air afin d’éviter que les fumées et
les gaz ne stagnent dans le tunnel ferroviaire. Toute cette structure du tunnel a
sauvé la vie à 32 chauffeurs-routiers se
trouvant à bord d’une navette qui a prit
feu le 11 septembre 2008. Tous ont pu
quitter le train et la partie du tunnel touchée par l’incendie très rapidement.
L’origine du feu était probablement accidentelle, bien que de nombreuses personnes aient pensé à un attentat à cause
de la date. Le trafic ferroviaire sous la
Manche a du être arrêté pendant plusieurs
jours, ce qui a conduit à de grandes perPage 114
tes financières. Il faut ajouter que cela n’a pas été le
seul sinistre depuis l’ouverture, mais déjà le huitième, dont un autre important le 18 novembre 1996.
Ceci montre tout de même que le tunnel sous la
Manche est bel et bien sécurisé et qu’il ne faut pas
se faire de soucis quand on l’emprunte.
Pour conclure, nous pouvons dire que le
« Chunnel » est une construction très réussite et pratique qui offre enfin à la Grande-Bretagne une connexion ferroviaire vers le continent européen, qui
est bien plus rapide et efficace que le transport naval.
De plus, Eurotunnel a proposé de construire pour
l’année 2030 un second tunnel sous la Manche qui
serait pour une autoroute de 50 kilomètres de long.
Ce projet, estimé à plus de quatre milliards d’Euros,
est très onéreux, mais est probablement nécessaire
pour éviter une saturation des transports d’ici là.
Le Tour de France - culturel et culinaire
Nord Pas-de-Calais
Le picard
Pierre Pfeffer
Le picard, langue similaire au
français, est parlé dans le Nord-Pasde-Calais, en Picardie et dans certaines régions de la Belgique, c’est-àdire dans le nord de la France et le
territoire avoisinant. Bien que le
ch’timi, comme cette langue est aussi
appelée dans le Nord-Pas-de-Calais,
soit parlé par environ 500,000 personnes en France, il n’est pas officiellement reconnu comme langue régionale à part entière. La Constitution française reconnaît seulement le
français comme langue officielle.
Pourtant, le picard est, comme
d’autres langues parlées en France,
par exemple le breton, soutenu par
la Délégation Générale à la Langue
Française. Il est donc, même s’il n’est
pas enseigné à l’école, sujet à des
recherches dans certaines universités.
Le nom «ch’timi»a probablement
été créé pendant la Première Guerre
Mondiale, quand les soldats français
qui n’étaient pas originaires du Nord
se moquaient de leurs camarades
nordistes et les appelaient ainsi.
La différence la plus frappante
entre le picard et le français est qu’en
Picard on prononce les c (comme dans «c’est qui?»)
comme ch («ch’est qui?») et que les mots qui contiennent un dj comme dans jambe sont prononcés
avec un g ou un k (une gambe). De surcroît quelques terminaisons sont prononcées différemment
(comme par exemple moi, toi, lui devient mi, ti, li)
et il existe, comme dans chaque patois, quelque mots
de vocabulaire spéciaux (gourmet devient glou-bec
par exemple).
Donc une phrase complète en picard pourrait
ressembler à cela:
« Inlève tin capiot v’là un ch’ti qui passe. (Enlève ton chapeau voilà un Nordiste qui passe). »
Le fait que ces deux langues soient assez semblables, sauf quelques prononciations, qui quelquefois changent complètement le sens des mots entendus, aboutit facilement à des confusions graves
quand deux locuteurs de ces deux langues essayent
de communiquer.
Néanmoins, il est difficile de reconnaître le picard comme une langue propre, car cette langue est
fortement influencée par le français et est souvent
Le Tour de France - culturel et culinare
considérée comme une variation régionale du français. En fait, ce point de vue devient réalité à la
longue, le picard se confondant avec le français et
de plus en plus d’habitants du Nord sont seulement
capables de le comprendre, mais pas de le parler. Il
semble que même les gens du Nord, selon quelques
sondages récents, sont de moins en moins attachés
au picard, c’est pourquoi on peut dire qu’il est une
langue qui est menée à disparaître à long terme.
Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Picard
http://www.encyclopedie.picardie.fr/index.php/
Le_picard,_langue_d%27o%C3%AFl
http://www.nordmag.com/culture/patois/
patois.htm
http://www.encyclopedie.picardie.fr/images/a/af/
Le_domaine_linguisite_du_picard.jpg.jpg
Page 115
Nord Pas-de-Calais
Lille
Béatrice Portail
Cette ville située dans le Nord-Pas-de-Calais
compte 226 000 habitants. Avec les 85 communes
qui l’entourent, la métropole atteint 1,2 millions
d’habitants. Lille est la préfecture du département
du Nord et de la région Nord-Pas-de-Calais.
La cité fut fondée sur une île des marécages de
la vallée de la Deûle. C’est d’après le nom de cette
île qu’elle fut nommée.
Lille n’est pas seulement une des régions industrielles les plus anciennes d’Europe, en effet, elle
fut aussi un des lieux les plus industrialisés de tout
le continent. Devenue très tôt cité marchande, elle
fut une grande ville manufacturière dès le XVIe siècle.
Avec la révolution industrielle, les domaines du
textile et de la mécanique transformèrent la ville en
une grande capitale industrielle.
Les Trois Suisses:
Lorsque que le client le
plus important d’une entreprise de coton fit faillite,
celle-ci décida d’insérer
une annonce dans un journal parisien dans le but de
vendre son stock à bon
marché tout en proposant une livraison à domicile.
Voyant le succès de cette idée, le premier catalogue
de coton et de textile apparu en 1928. Dans cette
même année, 600 000 Français étaient déjà abonnés dans tout le pays. Beaucoup d’entrepreneurs
imitèrent cette stratégie commerciale. En 1932 apparu le catalogue «les Trois Suisses».
Auchan:
tours de Lille. D’autres filiales Auchan furent créées
à peine six ans plus tard. Depuis 1999, Auchan est
devenue une entreprise mondiale.
Mais le domaine du textile a quand même su se
remettre du déclin des années 1960. C’est aussi à
Roubaix que l’on trouve l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles.
La braderie de Lille:
Dans les années 1990, Lille se reconvertit au
secteur tertiaire. Cela permit à la région d’offrir un
visage plus centré sur le plan culturel. Effectivement, Lille fut nommée capitale européenne de la
culture en 2004.
La braderie de Lille est un bel exemple de manifestation culturelle parmi tant d’autres. Chaque premier weekend de septembre, la ville organise cet
événement où près de trois millions de visiteurs sont
accueillis chaque année. Cet évènement compte
parmi les plus grands rassemblements de France.
Cette manifestation populaire remonte au XIIe
siècle. D’une simple foire, elle se transforma en
vide-grenier pour finalement devenir le plus grand
marché aux puces d’Europe.
Sources
http://de.wikipedia.org/wiki/Auchan
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lille#Patrimoine_civil
http://fr.wikipedia.org/wiki/Braderie_de_Lille
Dörrenbach, H.P., Schulz, C. (2005):
Dienstleistungsstandort Nord-Pas-de-Calais:
Hoffnungsschimmer im Strukturwandel einer
Altindustrieregion. IN: Geographische
Rundschau, 57 (2005) 9, S. 12-18.
L’industrie textile fut
brusquement ralentie dans
les années 1960. Beaucoup
d’entreprises textiles furent
fermées et beaucoup de salariés licenciés. À partir
d’anciennes entreprises de
textile se développèrent
alors les grandes filiales
Auchan, Leroy-Merlin et Décathlon. Gérard Mulliez
fut l’entrepreneur qui créa Auchan en 1961. C’est
d’après le lieu de l’ancienne entreprise que fut nommée la nouvelle filiale. En effet, celle-ci était située
sur les «hauts champs» de Roubaix, dans les alenPage 116
Le Tour de France - culturel et culinaire
Nord Pas-de-Calais
Germinal
Herbert Hausmann
Nous écrivons l’an 1678. La guerre de Hollande
entre la France et Hollande était terminée par le traité
de Nimègue. Louis XIV s’était débarrassé de quelques enclaves et la frontière au nord de la France
était lissée. En suite le comté de Hainaut au sud des
Pays-Bas était partagé et aujourd’hui le Hainaut est
une région transfrontalière entre La France et la
Belgique. Au début ce partage a imposé des problèmes d’approvisionnement à l’industrie se développant de la nouvelle province de la France, parce que
les mines du charbon exploitées à ciel ouvert étaient
situées à l’autre côté de la frontière dans la région
de Mons au Pays-Bas autrichien, aujourd’hui en Belgique. Mais Jacques Désandrouins, un industriel,
était convaincu que le gisement houiller se continuait rn sous-sol et en 1734 on a trouvé le premier
gisement qu’on pouvait exploiter. À Anzin,
aujourd’hui une banlieue de Valencienne, à environ 20 kilomètres de la frontière belge, il a fondé la
compagnie des mines d’Anzin en 1757 et a commencé l’extraction du charbon à une profondeur
d’environ 200 mètres.
Émile Zola
La vie dure dans les corons au début du XIXe
siècle et les situations dans les mines sans sécurité
pour les ouvriers, qui étaient forcés travailler nuits
et jours pour gagner ses vie, la complète dépendance
de leur familles des patrons qui engrangeaient des
bénéfices énormes, sont le sujet d’un roman d’Émile
Zola, qui était apparu entre novembre 1885 et février 1886 dans le magazine « Gil Blas ». Zola y a
Page de titre de l’édition originale de 1885
Le Tour de France - culturel et culinare
Publicitée pour le roman du 25
novembre 1884
décrit le commencement de la vie politique et le
début des organisations des ouvriers pour imposer
leurs droits contre les patrons. Avant d’écrire il a
étudié exactement les situations pendant une visite
d’une mine de la compagnie des mines d’Anzin où
il a rencontré Émile Basly, qui s’était engagé comme
« galibot », cela veut dire jeune mineur, et qui est
devenu secrétaire du syndicat des mineurs et plus
tard le président. Émile Basly a inspiré Zola pour
sa figure principale Étienne Lantier, qui organise la
grève dans le roman.
Étienne Lantier est au chômage et cherche du
travail, il se fait embaucher aux mines de Montsou
où il fait la connaissance de la famille Maheu, une
famille de mineurs. Il tombe amoureux de Catherine, la jeune fille de Toussaint Maheu, qui est la
maitresse d’un mineur brutal Antoine Chaval. Intégré dans la vie des mineurs il a vite appris l’injustice de la vie dan les corons et commence à développer des idées révolutionnaires. Pendant une crise
économique, la compagnie des mines décide de baisser le salaire ce qui dégrade énormément la situation des mineurs. Lantier peut les convaincre de
lutter contre cette injustice et au lieu de s’enfoncer
dans la résignation, il organise un grève il leur fait
Page 117
Nord Pas-de-Calais
rêver d’une société plus juste. Confronté aux
ouvriers en grève les patrons prennent une position
très dure et refusent toute négociation. Les fronts
se durcissent et le mouvement éclate en violence,
quand les mineurs commencent à détruire les installations et attaquent les patrons bourgeois, qui
appellent les soldats au secours. Les mineurs défient les soldats jusque, jusqu’à ce que l’officier
donne l’ordre de tirer. Toussaint Maheu, chez qui
Étienne Lantier a pris pension, est tué. Les mineurs
reprennent le travail, mais Souvarine, un anarchiste,
sabote la mine et un grand accident arrive, beaucoup de mineurs meurent. Étienne Lantier, Catherine Maheu et son amant Antoine Chaval ont survécu dans la mine et sont bloqués dans une galerie.
Étienne Lantier tue Antoine qui l’a provoqué et
devient enfin l’amant de Catherine qui meurt dans
ses bras avant l’arrivée des sauveurs. Étienne part
pour Paris, mais il est convaincu, qu’un jour les
ouvriers triompheront de l’injustice.
Le titre « Germinal » signifie le septième mois
du calendrier de la République de la Révolution et
correspond à la période du 21 mars au 19 avril, le
premier mois du printemps. Zola a choisi ce titre
comme symbole car le printemps signifie le début
d’un développement et dont le mot révolutionnaire
signifie l’égalité des ouvriers, la fin positive de ce
développement.
Paris. Une adaptation allemande est réalisée en 1974
par Rainer Werner Fassbinder.
Il y a beaucoup de réalisations de ce sujet pour
le cinéma. En 1903, le réalisateur français Ferdinand Zecca a tourné le premier film de 15 minutes
sur ce sujet avec le titre « La grève » et deux ans
plus tard, en 1905, Lucien Nonguet a tiré le film
« Au pays noir ». En 1912, « Au pays ténèbres » est
apparu dans les cinémas.
La première adaptation moderne est le film
« Germinal » d’Yves Allégret réalisé en 1962, une
production française, italienne et hongroise avec
Jean Sorel comme Étienne Lantier. La plus connue
réalisation est l’adaptation franco-belge par Claude
Berri distribué en 1993 avec Gérard Depardieu
comme Toussaint Maheu, le musicien Renaud
Séchan, qui a joué Étienne Lantier, et Miou-Miou,
qui a joué la Maheude, la femme de Toussaint
Maheu. Ce film a gagné les Césars pour la meilleure
photographie et les meilleurs costumes en 1984.
Dans les catégories suivantes il était nommé :
meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur montage, meilleure musique, meilleurs
décors, meilleur son, Miou-Miou comme meilleure
actrice, Jean-Roger Milo comme meilleur second
rôle masculin, qui a joué Antoine Chaval, et Judith
Henry comme meilleur second rôle féminin, qui a
joué Catherine Maheu.
Les adaptions dramaturgiques
Déjà en 1885, quand le roman est publié, le sujet est dramatisé par Émile Zola lui-même et
William Busnach dans une pièce de cinq actes. Mais
il n’est pas avant 1888 que la pièce avait passé la
censure et est mise en scène avec grand succès dans
une banlieue de Paris et ensuite en Belgique et à
Page 118
Le Tour de France - culturel et culinaire
Nord Pas-de-Calais
La Quiche aux Endives – une spécialité du
Nord Pas de Calais
Kilian Spandler
Pour faire la cuisine typique pour le Nord Pas
de Calais, j’avais le choix entre différentes recettes. J’ai choisi la quiche aux endives car je suis
végétarien et toutes les autres recettes contenaient
de la viande.
A l’origine, la quiche était une
spécialité Lorraine. Le mot quiche
dérive du mot Alsacien « Küche »
qui veut dire tarte. Toutefois, la quiche aux endives est une quiche spéciale qui est typique pour le Nord.
Le fond consiste en pâte brisée pour
laquelle on mélange de la farine, du
beurre, de l’eau et une pincée de sel.
Au-dessus on met des rondelles d’endives qu’on a bien fait revenir, puis
qui sont couvertes par un mélange
d’œufs et de crème fraîche épicé
avec un peu de noix de muscade, du
poivre et du sel. On répend dessus
du fromage râpé et on fait cuire la
tarte pour 30 minutes au four.
Pour mettre la recette à l’épreuve,
j’ai invité six amis critiques. Comme
nous étions sept personnes affamées,
j’ai fait deux quiches. Au premier
tour, j’ai eu un petit problème avec
Le Tour de France - culturel et culinare
la pâte qui était très collante. Probablement, j’ai mis trop d’eau. Mais après
avoir ajouté un peu plus de farine, c’était
mieux. Une de mes amis m’a aimablement aidé à étaler la pâte dans le moule
et un autre à couper les endives. A la première dégustation, mes copains ont
trouvé la quiche très bonne, mais apparemment j’avais mis trop de poivre, donc
c’était un peu fort.
Alors au deuxième essai, j’ai bénéficié de mon expérience et j’ai mis moins
d’eau dans la pâte et moins de poivre
dans couverture. Le résultat était encore
plus apprécié, même s’il y avait quelques
critiqueurs qui trouvaient les endives trop
amères.
Moi-même, je pense que la quiche
aux endives est une idée formidable si on veut cuisiner pour plusieurs personnes. Pour l’accord, je conseille un vin rouge sec.
Page 119
Île de France
Saint-Mandé (Val de Marne)
La Seine-et-Marne est encore
un département rural
Château d’Ardenay
Les gares de banlieue font partie de la vie
quotidienne
Lac d’Enghien (Val d’Oise)
Paysage multi-ethnique à Alfortville (Val de Marne)
Page 120
Le Tour de France - culturel et culinaire
La Bastille
Herbert Hausmann
fossé de 25 mètres de largeur et huit mètres de profondeur.
La Bastille n’était pas conçue à l’origine pour
devenir une prison, mais sous le règne de Louis XI
on l’a utilisée comme cachot et on y a embastillé
les adversaires du roi. C’est le cardinal de Richelieu qui l’a transformée en prison d’État où les malfaiteurs/ criminels étaient emprisonnés sur lettre de
cachet, c’est-à-dire une lettre signée par le roi, qui
ordonnait l’emprisonnement d’une personne sur
l’ordre du roi. On y trouvait même des nobles et de
grands bourgeois car la Bastille était une prison plutôt confortable. Le premier prisonnier célèbre détenu dans la prison de la Bastille était son fondateur
Hugues Aubriot lui-même accusé d’impiété, parce
qu’il avait montré trop de clémence à l’égard der
Juifs de Paris. Le prisonnier le plus connu jusqu’à
aujourd’hui était l’écrivain et philosophe Donatien
Alphonse François, marquis de Sade, qui a passé
cinq ans et demi dans la Bastille. Il était accusé
d’avoir essayé d’intoxiquer deux prostituées pour
les soumettre à la pratique de quelques formes de
sexualité sadiques et avait été condamné à mort.
C’est seulement grâce à sa fuite en Italie qu’il a survécu. Sa belle-mère ayant obtenu que le jugement
soit changé en incarcération par lettre de cachet, le
marquis de Sade retourne en France en 1777, où il
retrouve la prison. Là, il a écrit un grand nombre de
ses romans avec de très petits caractères pour économiser le papier.
Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris a pris la
Bastille en cherchant des munitions pour leurs armes. Ainsi la prise du dernier bastion royal semble
s’être passée par accident. Un jour plus tard un entrepreneur privé Pierre-François Palloy a commencé
Au début du XIVième siècle, Paris était la ville la
plus peuplée d’Europe avec environ 200 000 habitants. Quand Charles V est monté sur le trône en
1364, la Guerre de Cent Ans battait son plein. Bien
qu’il ait réussi à récupérer quelques terres perdues,
la menace d’une destruction par les Anglais existait
en France. Il a fallu améliorer les fortifications que
le prévôt des marchands de Paris, Étienne Marcel,
avait déjà commencées en 1356. Quelques remparts
autour des quartiers situés au nord de la
Seine avaient été construits mais, les travaux s’étaient arrêtés après sa mort en 1358,
mais Charles V a ordonné la reprise de la
construction de l’enceinte. Les fortifications étaient telles que les projectiles de
l’époque ne pouvaient pas les détruire.
En 1358, 3000 personnes avec Étienne
Marcel à leur tête s’étaient révoltées contre le futur roi Charles V, qui était encore
mineur, et avaient envahi le Palais de la
Cité, palais du roi. Suite à ces émeutes Charles V avait fait construire un véritable château-fort et un arsenal destiné à défendre la
porte Saint-Antoine le côté est le plus vulnérable. Hugues Aubriot, prévôt de Paris
de l’époque a fait édifier un bâtiment de
huit tours, d’une longueur de 66 mètres et Miniature de la Bastille sculptée dans une
d’une largeur de 24 mètres entouré d’un pierre de la Bastille
Le Tour de France - culturel et culinaire
Page 121
Île de France
à démolir la Bastille et à la vendre pierre par pierre en province,
où elles sont devenues des objets
de piété et de culte. Mais la plus
grande partie de ces pierres était
utilisée pour construire le Pont de
la Concorde. Aujourd’hui il ne
reste rien de ce symbole de l’oppression. Il ne reste qu’une petite
pièce de la prison la plus connue
de France : la clé. Mais cette clé
ne se trouve pas en France. Le
marquis de la Fayette, une grande
personnalité de la Révolution française, l’a envoyée à George
Washington, le premier président
des Etats-Unis et aujourd’hui cette
clé se trouve dans l’ancienne résidence de George Washington au
Mont Vernon dans l’État de Virginie, qui est un musée maintenant.
Prise de la Bastille, par Jean-Pierre Houël
Georges Eugène Haussmann – la transformation de Paris
Aurélien Vézard
Haussmann occupa ce poste jusqu’en 1870 et durant cette période, il créa un vaste plan de rénovation pour transformer la ville de Paris en ce qu’elle
est aujourd’hui. Après avoir quitté ses fonctions sous
la pression des parlementaires avant la chute de
l’Empire, il fut élu député de la Corse de 1877 à
Georges Eugène Haussmann, né
le 27 mars 1809 à Paris, fut couramment nommé le « baron Haussmann ».
Sa carrière de haut-fonctionnaire débuta
comme sous-préfet d’Yssingeaux en
1832. Il fut successivement sous-préfet et préfet de nombreuses préfectures
avant d’être nommé préfet de la Seine
le 24 juin 1853 par Napoléon III, Président de la République à ce moment-là.
Page 122
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
décida de sauver la ville de Paris en
la modernisant, donc en changeant
complètement son visage, contrairement à son passé, dans lequel elle fut
toujours reconstruite sur elle-même.
De plus, Napoléon III, devenu empereur en 1852 à la suite d’un coup
d’état, était sous le charme de Londres - sa transformation due à la Révolution industrielle l’a pourvu de
grands parcs et de réseaux d’assainissements. Alors, il voulu suivre cet
exemple et faire de Paris une ville
aussi moderne.
1881. Puis, il se consacra à la rédaction de
ses mémoires avant de décéder à Paris en
1891.
Les transformations de Paris sous le
Second Empire sont aussi appelées les « travaux haussmanniens », car elles furent menées par Napoléon III et le préfet Haussmann. Il faut dire que ces travaux devenaient de plus en plus nécessaires, vu que
l’infrastructure du centre accueillait une population pauvre de plus en plus nombreuse,
ce qui ne cessa d’augmenter la densité dans
ces rues étroites aux maisons hautes qui
formaient ensemble un véritable nid de
maladies. Les classes riches s’enfuyaient
alors vers les faubourgs du nord et de l’ouest
pour échapper à cette paupérisation et densification du centre. C’est alors que l’on
Le plus grand problème existant pour la rénovation de Paris était le financement – environ 50 à 80
millions de francs par an étaient nécessaires pour
les opérations. Haussmann avait créé tout un système d’emprunts d’argent et de reventes de terrains
dont la Caisse des travaux de Paris fut l’outil privilégié. Mais le système se fissura avec le temps et en
1870, les emprunts massifs de la Caisse creusèrent
une dette qui s’éleva à 1,5 milliards de francs - un
problème qui sera résolu assez rapidement sous la
Troisième République.
Le déroulement des opérations commença par la
destruction de vingt mille maisons pour en construire
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 123
Île de France
quarante mille nouvelles entre 1852 et 1870. De
plus, les douze anciens arrondissements laissèrent
leur place à vingt nouveaux arrondissements, qui
allaient même recevoir leur propre mairie. Un réseau de grandes percées de 20 à 30 mètres fut créé,
lequel constitue encore aujourd’hui la structure du
tissu urbain parisien.
De 1854 à 1858, une croisée gigantesque fut
percée avec la construction de l’axe nord-sud, allant du boulevard de Sébastopol au boulevard SaintMichel, qui croise la rue de Rivoli, rue qui longe
les Tuileries. Le carrefour entre ces deux grands axes
traversant Paris s’appelle le Châtelet. De nombreux
autres axes furent aussi construits pour relier la première couronne de boulevards au centre. Les Halles furent aménagées et l’Ile de la Cité fut dans un
lisé, tout comme le réseau des égouts
de Paris, prolongé de 340 kilomètres.
De plus, les égouts ne se déversent plus
dans la Seine, mais loin en aval, ce qui
apporte beaucoup à l’image de Paris.
Ce qui changea aussi totalement le
visage de Paris fut la création de plusieurs parcs et bois, comme le bois de
Boulogne ou le bois de Vincennes.
Toute cette architecture monumentale fut souvent critiquée par différents
artistes et architectes. On reprocha par
exemple que l’élargissement des rues
n’aurait été qu’une arme d’un régime
autoritaire. Elles auraient servi à faciliter les mouvements de troupe et
premier temps rasée, puis réaménager, tout comme
ses ponts furent reconstruits.
D’autres grandes places aménagées par les travaux d’Haussmann sont la place de l’Etoile, la place
auraient permis de tirer au canon sur les foules en émeute.
Pourtant, il ne faut pas oublier que la transformation de Paris ne se base pas seulement
sur la structure de ses boulevards, mais bien
Léon-Blum, la place de la République et la place
de l’Alma.
Un projet important d’Haussmann était d’interconnecter les gares parisiennes. A la gare SaintLazare, la gare de l’Est et la gare Paris-Montparnasse s’ajoutèrent la gare de Lyon et la gare du
Nord, toutes deux construites sous Haussmann.
Les gares n’auront pas pu être reliées par des voies
ferrées, mais néanmoins, elles auront pu être connectées par les grands axes importants, tel le boulevard Haussmann.
Un changement important pour Paris fut la
modernisation des équipements publics. Ainsi, un
nouveau système d’alimentation en eau fut réaPage 124
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
plus sur l’établissement de réseaux modernes en
sous-sol, l’installation d’un mobilier urbain efficace
en surface et l’harmonisation de l’architecture le
long de rues nouvelles.
D’autres personnes proclament les effets démographiques et sociaux des opérations d’urbanisme
menées par Haussmann. Dans l’immeuble parisien
« pré-haussmannien », toutes les classes sociales se
côtoyaient, ce qui n’est plus le cas depuis les rénovations qui ont entraîné une hausse des loyers.
Aujourd’hui, on retrouve d’un côté les bureaux et
les quartiers bourgeois au centre et à l’ouest de Paris, et d’un autre côté, ce sont les habitats les plus
pauvres et les activités industrielles qui marquent
l’est et la périphérie.
Pour finir, il faut dire que Haussmann a bénéficié du régime autoritaire de Napoléon III, qui lui a
permis de faire de tels changements radicaux dans
la ville de Paris. Ceux-ci n’auraient certainement
pas été possibles à une autre époque. Durant cette
période, la ville était paralysée pendant près de vingt
ans à cause des travaux, ce qui a beaucoup dérangé
les habitants. Aujourd’hui, on retrouve encore beaucoup d’esthétique haussmannienne dans les rues de
Paris. Certaines villes de banlieues comme Issy-lesMoulineaux construisent même des quartiers
haussmanniens, qui ne sont que des pastiches, mais
qui démontrent que le grand public parisien a
aujourd’hui une vision positive de l’héritage
haussmannien.
Le Palais Bourbon
Siège de l’Assemblée nationale
Fares Kharboutli
Le palais Bourbon est le bâtiment qui abrite
l’Assemblée nationale française.
Il est situé sur la rive gauche de la Seine, entre le pont de la Concorde et de la place de la
Concorde.
Le Tour de France - culturel et culinare
L’histoire
Le palais Bourbon a été construit pour Louise
Françoise de Bourbon, Mademoiselle de Nantes, fille
légitime de Louis XIV.
Les travaux commencent en 1722. Les architectes se succèdent et c’est Jacques V Gabriel qui achèvera les travaux en 1728.
Devenu propriété du Prince
de Condé, le palais connaît
de nouveaux travaux en
1764, le bâtiment est
agrandi dans le style du
Grand Trianon de Versailles.
De 1827 à 1832, le palais subit de nouvelles transformations. L’intérieur du
palais prend sa physionomie actuelle. Un hémicycle
est édifié. Quelques autres
modifications sont encore
apportées afin de l’agrandir.
En1843, l’Hôtel de
Lassay est relié au palais par
une grande salle des fêtes.
Au XXe siècle, les combles sont aménagées afin
d’obtenir plus d’espaces de
travail, on a rajouté une
« cité Assemblée natioPage 125
Île de France
nale » ayant une surface au sol de 124 000 m². Cette
cité comprend : le palais Bourbon, trois immeubles
réservés aux bureaux des députés et de leurs collaborateurs.
Depuis 1795, le palais Bourbon a accueilli toutes les Chambres basses des parlements français.
Avec deux exceptions:
- de 1871 à 1879, suite aux émeutes de la Commune de Paris, la Chambre basse s’installe au château de Versailles
- pendant la Seconde guerre mondiale, suite à
l’invasion allemande, le gouvernement s’installe à
Bordeaux puis à Vichy.
Explication: La Chambre basse est l’une des
deux assemblées. Elle exerce conjointement le pouvoir législatif avec la Chambre haute, mais a souvent plus d’influence. Elle représente le peuple au
sein d’un Parlement bicaméral.
La Chambre des Députés qui siège au Palais
Bourbon a au cours de l’histoire porté des noms
différents :
· de 1795 à 1799 : elle portait le nom de Conseil
des Cinq-Cents
· de 1799 à 1814 : Corps législatif
· de 1814 à 1815 : Chambre des députés des départements
· de juin à juillet 1815 : Chambre des représentants
· de 1815 à 1830 : Chambre des députés des départements
· de 1830 à1848 : Chambre des députés
· lors de la
Deuxième République : Assemblée nationale
· pendant le Second Empire : Corps
législatif
· pendant la Troisième République :
Chambre des députés
· c’est en 1946
qu’elle prend son nom
actuel d’Assemblée
nationale
tours. Elle est sans doute l’organe législatif le plus
important de la Cinquième République.
Le président de l’Assemblée nationale
Les séances de l’Assemblée nationale sont dirigées par le président de l’Assemblée nationale qui
est le quatrième personnage de l’État derrière le président de la République, le Premier ministre et le
président du Sénat.
Le président de l’Assemblée, actuellement Bernard Accoyer, joue un rôle important. Il nomme trois
des neufs membres du Conseil constitutionnel, le
président de la République doit le consulter avant
d’exercer certains pouvoirs constitutionnels. Le président de l’Assemblée peut aussi, en commun accord avec le Bureau, modifier le règlement et le
mode de fonctionnement de l’Assemblée nationale.
Son rôle principal, lors des séances, est de présider, d’assurer que le règlement soit respecté ainsi
que le temps de parole. Il joue aussi un rôle de médiateur. C’est lui qui ouvre, lève et suspend les séances. Lui seul décide qui pourra prendre la parole et
dans quel ordre.
Les collections de l’Assemblée nationale
L’Assemblée nationale abrite une très précieuse
bibliothèque décorée par Eugène Delacroix au XIXè
siècle. Parmi toutes ses richesses on trouve par
exemple les minutes du procès de Jeanne d’Arc et
des manuscrits de Jean-Jacques Rousseau.
L’Assemblée nationale, la Chambre
basse du Parlement
français, compte 577
députés, élus au suffrage universel direct
au scrutin uninominal
majoritaire à deux
Page 126
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
Montmartre
Ramona Baur
par Paris en 1860. Montmartre
est situé dans le 18e arrondissement de la capitale, sur la rive
droite de la Seine. La « Butte
Montmartre », la colline sur laquelle se trouve le quartier, a une
hauteur de 130 mètres et est le
monticule le plus élevé de Paris.
On peut soit prendre un funiculaire soit un escalier de 222 marches pour y accéder.
2. Histoire
1. Informations générales
Montmartre est une ancienne commune française du département de la Seine qui était annexée
Sacré-Cœur, la basilique
Le Tour de France - culturel et culinare
Montmartre fut longtemps un
petit village hors de Paris. Il
existe deux thèses en ce qui concerne son nom. Selon la première, on pourrait penser que
« Montmartre » vient de « Mons Martis », le mont
de Mars, car à l’époque romaine un temple dédié à
Mars , le dieu de la guerre, s’y dressait. Selon la
seconde thèse, le nom viendrait de « mont du mar-
Sacré-Cœur, le chœur
Page 127
Île de France
tyre », en allusion au patron et premier évêque de
Paris, Saint Denis, qui mourut comme martyre.
Pendant la Révolution française, lors du
découpement de la France en communes et départements, Montmartre devint une commune de la
Seine. Cette commune fût divisée en deux parties
par l’enceinte de Thiers (une muraille de pierres),
construite de 1840 à 1845. En 1860, la plus grande
partie de la commune qui se trouvait à l’intérieur
de l’enceinte, fût annexée à Paris et devint alors un
arrondissement alors que la plus petite partie fût
rattachée à la commune de Saint-Ouen.
Au XIXe et XXe siècle, Montmartre fût un centre très important pour artistes et peintres tels que
Pissaro, Steinlen, Van Gogh, Modigliane et Picasso.
Surnommées « la grosse meringue » par les Parisiens, l’église est construite dans un style romanobyzentin. On y trouve quatre coupoles et un dôme
central. Le plafond de l’abside est orné de la plus
grande mosaique de France de Luc-Olivier Merson.
La basilique abrite aussi « la Savoyarde », qui, avec
un diamètre de trois mètres et un poids de 18835
kg, est la plus grosse cloche de France.
a) Église Saint-Pierre de Montmartre
La plus ancienne de Paris, l’église Saint-Pierre
de Montmartre, fût construite au XIIè pour l’abbaye
bénédictine, fondée par l’épouse de Louis VI, Adèle
de Savoie et consacrée en 1147 par le Pape Eugène
III.
3. Haut-lieu religieux parisien
Montmartre a toujours été un lieu de
culte, d’abord pour les
druides à l’époque gauloise, puis pour les Romains qui y firent
construire des temples
dédiés à Mars et à Mercure.
a)
La basilique du Sacré-Cœur
de Montmartre :
Le Sacré-Coeur est,
avec plus de dix millions de pèlerins et visiteurs chaque année, le
Église Saint-Pierre
monument le plus visité de France après
Notre-Dame de Paris. Il fut construit à la suite de
la défaite française de 1871 en hommage aux citoyens tombés pendant la guerre franco prussienne.
Terminée en 1914, d’après les plans de l’architecte
Paul Abadie, la basilique ne fût consacrée qu’en
1919.
Page 128
Place du Tertre
4. La vie à Montmartre
a) Place du Tertre
A quelques mètres de
l’église Saint-Pierre et du Sacré-Cœur, se trouve la célèbre
place du Tertre qui accueille
de nombreux peintres et caricaturistes et qui est un haut lieu
du tourisme.
b) Espace Dalì
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
- Le cancan était à l’origine une danse pour
couple et fut inventé au début du XIXe siècle. A
cette époque là, les femmes portaient des culottes
fendues sous leurs jupons. De nos jours, le cancan
est une attraction touristique. Il est dansé par des
femmes seules et en rangée, face au public. Les culottes ne sont plus fendues mais fermées.
- Même durant l’occupation, le Moulin Rouge
connut un très grand succès et était bien apprécié
par les soldats allemands, aussi.
Il existe encore des quartiers « dépaysant »
comme le boulevard Barbès où on trouve surtout
une population originaire du Maghreb ou Château
Rouge avec ses habitants originaires d’Afrique
Noire qui donnent un caractère interculturel à Montmartre.
C’est dans la Rue Lépic qu’habite Amélie Poulain, le personnage principal du film « Le fabuleux
destin d’Amélie Poulain », réalisé par Jean-Pierre
Jeunet en 2001 avec Audrey Tautou dans le rôleprincipal.
Sources:
L’espace Dalì est un musée qui expose des
œuvres uniques de l’artiste surréaliste Salvador Dalì
(1904-1989), surtout des sculptures (comme par
exemple la Venus spatiale) et des gravures.
c) Le Moulin Rouge
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Fichier:Arrondissements-de-Paris.png
http://fr.wikipedia.org/wiki/
18e_arrondissement_de_Paris
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Basilique_du_Sacr%C3%A9C%C5%93ur_(Paris)
http://fr.wikipedia.org/wiki/SaintPierre_de_Montmartre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Place_du_Tertre
http://fr.wikipedia.org/wiki/
Salvador_Dal%C3%AD
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cancan
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moulin_Rouge
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_Lepic
Le célèbre Moulin Rouge se trouve au pied de
la butte Montmartre et est probablement le cabaret parisien le plus célèbre. Il fût fondé en 1889
par Joseph Oller et Charles Zidler.
Il dispose d’une longue tradition:
Le Tour de France - culturel et culinare
Page 129
Île de France
Chocolat Menier
Julia Kordes
Le Chocolat
Menier était fondé
en 1816 par Jean
Antoine Brutus
Menier à Paris. Au
début, il n’a pas
produit le chocolat
dans la forme
d’aujourd’hui. Il a
utilisé le cacao
pour des poudres
pharmaceutiques.
L’entreprise de
Menier s’est agrandie avec une grande vitesse. Puis,
J.A.B. Menier a décidé en 1825 d’acheter un ancien moulin à blé sur la Marne à Noisiel. Dans ce
temps Noisiel était un petit village avec moins de
200 habitants dans la périphérie de Paris.
ce développement l’usine produit environ 125.000
tonnes de chocolat avec 2000 employés. A l’exposition universelle de 1878, le Chocolat Menier a reçu
7 médailles d’or et un grand prix pour la qualité de
ses produits.
Après la mort d’Emile Justin en 1881, la troisième génération des Meniers entre dans l’empire
avec trois frères, Henri, Gaston et Albert. Un an plus
tard « Henri installe un nouveau système qui améliore le refroidissement des tablettes de chocolat
avant le démoulage »2
En 1893, les Meniers ont commencé la première
campagne de communication de masse. Cette campagne est encore connue de nos jours. C’est une
image avec une petite fille qui écrit les mots « Chocolat Menier » sur un mur avec un petit carré de
chocolat. Après la première affiche, suivent des cartes postales, des plaques émaillées, des vignettes
chromo, des puzzles, des éventails et des calendriers.
Dans les années 1830, Menier a modernisé l’ancien moulin qui devenait la première usine pour la
production de poudre cacao en masse en France.
En 1836, Jean Antoine Brutus Menier a produit
ses premières tablettes de chocolat en France. Sa
première tablette de chocolat a eu six barres semicylindriques, et était enveloppée du célèbre papier
jaune. Le succès de la fabrication de chocolat menait l’entreprise dès 1842 à devenir plus grande. En
1853, Chocolat Menier produit déjà 4000 tonnes
chaque année.
De 1867 à 188,1 l’empire du chocolat est né sous
la main d’Emile-Justin Menier le fils de Jean Antoine Brutus Menier. « Il a fait entrer le chocolat
dans l’ère de la consommation de masse et créer la
première chaine de production industrielle. »1 En
même temps Menier achète les ressources nécessaires pour contrôler la chaîne du cacao. A cause de
Dès les années 1900, Menier présente plusieurs
création de nouveaux chocolats avec un grand succès. « La Maison Menier détient un quasi monopole
avec le « chocolat des ménages » » 3.
Pendant la première guerre mondiale commence
le déclin du Chocolat Menier avec des problèmes
d’argent.
Après la mort de Gaston Menier en 1934 et puis
le début de la deuxième guerre mondiale, les problèmes de la Maison Menier deviennent plus grands.
Hubert et Antoine Menier essaient de sauver l’entreprise avec une nouvelle campagne de communication avec un livre pour enfants. Mais ils n’ont pas
eu de chance à cause de la forte concurrence et perdent une part du marché. En 1960, après la mort
d’Hubert Menier l’entreprise n’a plus que 250 employés. Elle en comptait 2000 dans le vieux bon
temps. Puis, Chocolat Menier a été racheté par Ca-
Page 130
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
cao Barry. Dans les années suivantes Chocolat
Menier est revenue au groupe Perrier, puis Rowntree
et enfin en 1988 Chocolat Menier est une part de
Nestlé.
Finalement, Nestlé a son siège dans le bâtiment
principal de l’ancienne usine de Menier à Noisiel.
Aujourd’hui, se trouve là aussi le musée du Chocolat Menier avec les tours guidés.
Sources :
www.chococlic.com/chocolatiers/grands-noms/
menier.php
www.prodimarques.com/sagas_marques/menier/
menier.php
www.chococlic.com/chocolatiers/grands-noms/
menier.php
www.en.wikipedia.org/wiki/Menier_Chocolate
Cœur de Paris: Le Forum des Halles
Patricia Lang
Situé sur la rive droite, dans le centre de Paris,
on trouve le Forum des Halles. Lieu de commerce
et de loisirs, le Forum abrite à la fois une gare, une
piscine, un jardin, de nombreuses salles de cinéma...
On peut voir pourquoi on appelle le Forum aussi
« le cœur » de la capitale française.
C’est dès 1135 qu’il y a, presque le site actuel
du Forum, un marché énorme. Une cinquantaine
d’années plus tard, Philippe II y fait construire les
deux premières « Halles » qui vont loger une partie
du marché. Très rapidement, le marché s’élargit. Ce
n’est qu’à partir du XVI è siècle que cet
grandissement devient la raison pour laquelle on
Le Tour de France - culturel et culinare
entreprend une réorganisation complète du marché.
Les Halles seront reconstruites jusqu’à 1640. Quelques dizaines d’années plus tard, les Halles se sont
étendues encore de telle façon qu’on décide de transformer le cimetière des Innocents, situé près des
Halles, en marché aux fleurs, fruits et légumes pour
avoir plus de place.
Sous Napoléon III, les Halles sont modernisées
de nouveau. Victor Baltard remporte le concours
d’architecte pour cette tâche. Comme Napoléon l’ordonne : faire « des parapluies » et utiliser « Du fer,
rien que du fer! », Baltard propose de faire construire dix pavillons, édifiés avec seulement deux
Page 131
Île de France
ments publics. Tout le centre est, grâce à son architecture, ouvert à la lumière naturelle.
Après la fin du siècle, en 2004, on décide de nouveau la rénovation nouvelle du quartier et du forum. Trois ans plus tard deux architectes français,
Patrick Berger et Jacques Anziutti, gagnent le concours international. Le projet en réalisation est
appellé « carreau des Halles » et remplacera l’actuel Forum. Le début des travaux est prévu pour
2010.
Les Halles de Baltard en 1872
Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Halles_de_Paris
matériaux principaux: le verre et la fonte. Les Halhttp://www.forumdeshalles.com/vue/
les de Baltard deviennent un projet coûteux qui sera
InitActuDetail.do?id=154
copié partout en Europe. Chaque halle est dédiée à
http://www.insecula.com/musee/M0104.html/
une spécialité. Toutes les nourritures et beaucoup
(date de consultation: 28.01.09)
d’autres choses trouvent une place dans les nouvelles halles.
Après un siècle presque sans modification, au milieu du XXème siècle, on se
rend compte que la population et le pouvoir d’achat ont augmenté pendant les
dernières années, les anciennes Halles ne
peuvent plus satisfaire aux besoins modernes. On décide de transférer le marché des Halles à Rungis, en banlieue parisienne. Le marché déménage en 1963,
et dans les années suivantes les Halles
seront démolies peu à peu. Seuls deux
pavillons seront conservés et reconstruits, l’un au Japon, l’autre à Nogentsur-Marne.
Parmi des nombreux projets pour le
site, c’est un centre commercial, appellé
« Le Forum », qui sera finalement réalisé, prenant la place de l’ancien marché. Modèle du projet en réalisation
L’inauguration du forum de commerce
et de loisirs se passe en 1979. Au cours
des années suivantes, on y construit des hôtels, des
bureaux, une station RER et les jardins fameux.
L’auteur Emile Zola a décrit les anciennes halles comme « le ventre de Paris » dans son livre portant le même titre. Aujourd’hui, on parle du Forum
comme le « cœur » de la ville, site de superlatifs
dans plusieurs domaines, ville souterraine avec plusieurs étages: On y trouve, par exemple, la plus
grande gare souterraine du monde avec des lignes
de RER, de métro, de bus etc., passage pour quelques 100 000 voyageurs par jour. Le Forum même
est le centre commercial le plus fréquenté à Paris, à
peu près 41 millions de clients y font du shopping
par an. De plus, il y a la piscine la plus fréquentée
de Paris, tout en bas du Forum, et un jardin de plus
France soir, 5 septembre 1979
de quatre hectares ainsi que de nombreux équipePage 132
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
Versailles
Béatrice Portail
Le château de Versailles en 1722
Au début du XVIIe siècle, Versailles n’était
qu’un petit village situé au pied d’une colline et
entouré de marécages et de grandes forts riches en
gibier.
Avec sa grande passion pour la chasse, Louis
XIII fut à l’origine de la fondation du premier
chateau. En effet, le jeune roi fut souvent invité par
la famille de Gondi, propriétaire de Versailles, afin
de participer aux fameuses parties de chasse dans
les vastes forts.
C’est alors qu’en 1623, Louis XIII décida d’acheter un terrain d’environ 350 hectares réservés à la
chasse et sur lequel il y fit construire le premier
château. En 1632, il acheta la totalité du terrain à la
famille de Gondi, ainsi que leur manoir qu´il fit reconstruire et agrandir dans le style de Louis XIII.
Le jardin de Versailles
Le Tour de France - culturel et culinare
Après sa mort en 1643, Louis XIV poursuivit
les travaux de Versailles. Ayant de grands projets, il
décida en 1673 de détruire le vieux village.
À partir de 1678, l‘architecte Jules HardouinMansart fut nommé responsable des travaux
d’agrandissement du château. De 1678 à1684 fut
construite la Galerie des Glaces.
Entre 1661 et 1683, tous les peintres, sculpteurs,
décorateurs et menuisiers furent sous les ordres de
Charles Le Brun.
Le Nôtre se consacra essentiellement à l’aménagement des jardins de Versailles pour lesquels
Louis XIV avait de grandes ambitions. Il fallut construire une immense installation hydraulique avec
canaux, puits et fontaines afin d’accéder à la quantité d’eau voulue pour les 150 000 plantes semées
chaque années. Près de 3 000 arbres décoratifs
étaient plantés dans l’Orangerie. On y trouvait des
orangers, des arbustes de laurier roses, des arbres
de myrtes et de grenadine.
Le roi contrôlait lui-même le déroulement des
travaux et corrigea de nombreuses fois les plans de
réalisation par la même occasion.
Mais la progression des travaux fut souvent ralentie par les guerres dont Louis XIV devait d’abord
s’occuper.
Le Roi et sa cour s’installèrent le 6 Mai 1682
dans la nouvelle Résidence à Versailles. Deux ans
plus tard, on comptait encore 20 000 travailleurs à
Versailles.
Page 133
Île de France
À la mort de Louis XIV, on compta déjà une
population de 30 000 habitants. Le régent Philippe
d‘Orléans décida de transférer la cour de nouveau
à Paris. Alors que la population de Versailles diminuait de plus en plus, le jeune roi Louis XV à peine
âgé de 12 ans sauva la situation précaire de l‘ancienne résidence.
Sous le régne de Louis XV, Versailles fut encore agrandi. L‘Église Saint-Louis et l‘hôtel de la
Marine et des Affaires étrangères furent les deux
grandes nouveautés jusqu‘en 1759.
Le thétre de Versailles fut inauguré sous Louis
XVI.
Jusqu’à la Révolution de 1789, la cité augmenta
encore de 20 000 habitants. Puis la famille royale
fut forcée de retourner à Paris. La population diminua fortement et Versailles perdit alors son rôle de
capitale. Le château fut laissé à l‘abandon.
La Galerie des Glaces
Aujourd‘hui, la ville est devenue le principal centre de la banlieue ouest de Paris. Elle compte près
de 87 000 habitants.
Sources:
La chambre du roi
Reiseführer Michelin, Nordfrankreich, Umgebung
von Paris, 1.Auflage, 1997
http://fr.wikipedia.org/wiki/Versailles
Versailles aujourd’hui
Page 134
Le Tour de France - culturel et culinaire
Île de France
Julie Delpy
Evamaria Krause
Julie Delpy est une artiste très variée qui est née
le 21 Décembre 1969 à Paris. Elle n’est pas seulement connue comme actrice mais aussi comme scénariste, réalisatrice, compositeur et chanteuse.
Beaucoup de ses films se situent à Paris, comme
«Killing Zoe» (1994), «Le Loup-garou de Paris»
(1997), «Before Sunset» (2004) et récemment
«Deux jours à Paris» (2007). Dans ce dernier film,
Delpy a joué le premier rôle féminin, écrit le scénario et fait la mise en scène. En plus, la plupart des
interprètes sont ses amis.
Le Tour de France - culturel et culinare
Dans le film, la parisienne
Marion, qui vit aux Etats-Unis,
vient à Paris avec son petit ami
américain Jack. Jack est confronté
aux particularités françaises pleines de clichés et aussi avec beaucoup d’anciens amants de Marion.
La constellation des personnages ressemble à ses deux comédies romantiques «Before
Sunrise» (1995) et «Before
Sunset», dans lesquelles Delpy
joue la parisienne Céline qui incidemment rencontre un jeune
américain dans un train à Vienne,
passe la nuit avec lui et le revoit
dix ans plus tard à Paris. Delpy
dit que Céline est le personnage
qui lui ressemble le plus, surtout
parce qu’elle a écrit une grande
partie du scénario de «Before
Sunset». Delpy a été nominée
pour l’Oscar du Meilleur scénario adapté. Mais elle affirme aussi
qu’elle même n’est pas ainsi romantique. Elle est attirée par les
films de science-fiction et les
films d’horreur, et pourrait s’imaginer réaliser un film d’un de ces
genres à grand budget à l’occasion.
Comme ses parents sont comédiens, Delpy a commencé à tourner des films très tôt, à l’âge de
sept ans déjà. Jusqu’ici, elle a été
nominée trois fois pour le César:
en 1987 dans la catégorie Meilleur
espoir féminin pour «Mauvais
sang» et «La passion Béatrice» et
en 2008 pour le Meilleur scénario original pour
«Deux jours à Paris».
Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Julie_Delpy
http://en.wikipedia.org/wiki/Julie_Delpy
http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/c/a/
2004/11/04/DDGJR9KHTB1.DTL
http://www.cinematical.com/2007/07/29/interview-julie-delpy-talks-to-cinematical-aboutshooting-in-pa/
Page 135
Île de France
Claude Debussy
Pierre Pfeffer
Achille-Claude Debussy était un compositeur parisien qui appartenait au courant impressionniste.
Né en 1862 à SaintGermain-en-Laye, Debussy quitta Paris en
1867 pour partir chez sa
tante, Clémentine de
Bussy, qui vivait à Cannes, en 1870 pendant la guerre franco-allemande.
C’est là que Debussy entra véritablement, pour la
première fois, en contact avec la musique et où il
commença à apprendre à jouer du violon.
Le père de Claude Debussy, fait prisonnier pendant la guerre, fit la connaissance d’un musicien en
prison qui lui conseilla d’envoyer Claude chez sa
mère, Madame Mauté, une excellente pianiste, pour
y apprendre à jouer du piano. Debussy, n’allant pas
à l’école, fit des progrès à une telle vitesse qu’il
entra au Conservatoire en 1972, un an seulement
après avoir commencé à prendre des cours chez
Mme Mauté. Il y restera pendant dix années. Pendant ce temps, Debussy, élève doué mais pas trop
assidu, perfectionnait ses dons de pianiste et participait à quelques concours musicaux, mais n’a remporté qu’un seul premier prix.
Après le Conservatoire, Debussy fut engagé par
Mme von Meck, une veuve très riche, qui cherchait
un pianiste pour lui faire de la musique. Debussy
voyageait avec elle et ses enfants et visitait la Suisse,
Arcachon, où ils vivaient dans une villa magnifique, le sud de la France et l’Italie. C’est là, à Florence, que les premières compositions de Debussy
apparurent et furent même publiées. Après ce
voyage, Debussy rentra à Paris en 1880 pour finalement participer à une classe de composition. En
1881, Debussy repris ses voyages avec la famille
von Meck.
Les années suivantes, Debussy rencontra quelques compositeurs de l’époque, parmi lesquels Verdi
et Liszt.
C’est finalement en 1889, pendant l’exposition
universelle de Paris, que Debussy découvrit le
gamelan javanais, un ensemble percussionniste traditionnel de musique indonésienne, qui l’inspira
énormément et qui influença tant ses compositions,
qu’il aboutit finalement à développer son style
compositionnel unique et caractéristique.
Ses premières œuvres populaires et son premier
succès ne tardèrent guère. Composée en 1890, la
Page 136
Suite Bergamasque pour piano solo, dont le Clair
de Lune est encore très célèbre aujourd’hui, devint
un aboutissement énorme, autant que son Prélude à
l’après-midi d’un faune (1894), une œuvre pour orchestre qui est inspirée d’un poème de Stéphane
Mallarmé.
Entre 1894 et 1902 Debussy composa son unique opéra achevé: Pelléas et Mélisande. Méprisé
après la première, ce fut un grand succès musical et
commercial, qui permit à Debussy de vivre sans soucis pendant quelque temps.
La musique de Debussy, qui instaure l’impressionnisme musical, est en majeure partie influencée par des mélodies orientales et génère souvent
une atmosphère très délicate et comporte des rythmes complexes et des harmonies extraordinaires et
peu conventionnels pour l’époque. Au lieu d’élaborer une forme spéciale, elle se concentre sur les timbres et le son lui-même. Correspondant au fait que
ses pièces ont pour but d’évoquer une certaine impression aux auditeurs, elles portent souvent des titres indiquant déjà cette impression et donc guidant
l’auditeur (par exemple «Les sons et les parfums
tournent dans l’air du soir» ou «Jardins sous la
pluie»).
En 1910, un cancer fut constaté chez Debussy et
bien que son état de santé s’aggrave de plus en plus,
il entreprit un dernier voyage en Russie en 1913.
Achille-Claude Debussy mourut le 25 Mars
1918.
Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Debussy
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gamelan
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/
2/26/Traditional_indonesian_instruments02.jpg
Le Tour de France - culturel et culinaire