Orangerie du Luxembourg

Commentaires

Transcription

Orangerie du Luxembourg
Orangerie du Luxembourg
Vingt-quatre peintres exposeront des travaux sur leur perception de l’animal
avec des œuvres sur toile, en général de grand format :
- 10 invités
- 14 peintres de Face à l’Art.
- des artistes de l’atelier Pasnic dans un espace réservé aux œuvres sur
papier
Dix Peintres invités
Gilles Aillaud
Né à Paris (France) en 1928
Durant les années 1960, il a été associé à la figuration narrative. Pendant des
dizaines d'années, obstinément, il a peint dans des couleurs froides et sur de
grands formats des animaux en cage, symboles universellement reconnaissables
de l'aliénation humaine.
Pierre-Marie Brisson
Né à Orléans (France) en 1955, vit à Gallician (petite Camargue) et à Paris.
Fasciné par les peintures rupestres, il peint déjà à 14 ans et réalise sa première
exposition à 18 ans. Depuis ses œuvres ont fait le tour du monde : Europe,
Afrique, Japon et Amérique du Nord où il expose chaque année à New York, San
Francisco et Los Angeles.
Henri Cueco
Né en 1929 à Uzerche (France), vit et travaille en Corrèze.
Meutes
On me harcèle de questions sur mon chenil personnel. Les gens sont intarissables
sur les chiens mais je n'ai pas de chien. J'aime les photos de chiens ou les
peintures de chiens (Oudry par exemple).
J'aime leurs formes tendineuses, leur férocité du bout des dents, leurs langues
fumantes. J’aime aussi leur ductilité de mastic, leur nervosité, leur tension de
câbles, leur mécanique d'acier. (extrait de Cueco, cercle d'art 1995).
Patrice Giorda
Né à Lyon (France) en 1952, vit et travaille à Lyon.
Un tableau n'est pas une source lumineuse : la lumière qu'il renvoie, n'est qu'un
travail complexe sur la lumière qu'il reçoit – la lumière qui l'éclaire. (extrait de
Conférence n°1 1995).
3
Michel Haas
Né à Paris (France) en 1934, vit et travaille à Paris.
La beauté surgit aux frontières, quand s’affrontent des adversaires que rien ne
saurait réconcilier, le temps volatil, mortel ; l’espace immobile accablant. Pierre
Schneider
Olivier O. Olivier
Né à Paris (France) en 1931, vit et travaille à Paris.
« Olivier peint comme on s’éveille. Mais à la différence des amnésiques, il a fait
son marché dans le rêve. .. Il sait que de toutes façons, le pire des cauchemars
se termine par le réveil, alors que la plus belle des réalités débouche sur la
mort » André Ruellan
Jean-Pierre Pincemin
Né à Paris (France) en 1944, vit et travaille à Authon-La-Plaine.
Autodidacte, il débute sa carrière dans les années 60, l’abstraction caractérise
ses oeuvres. A partir de 1985, il étend ses sources d’inspiration et puise ses
motifs figuratifs dans le monde animal et végétal.
Jean-Paul Rebeyrolle
Né à Eymoutiers (France) en 1926, vit et travaille à Eymoutiers.
Il s'est imposé comme l'un des peintres majeurs dans l'art français du XXème
siècle. Son oeuvre puissante, violente mais généreuse est un appel à la liberté,
une révolte contre l'injustice, l'intolérance, l'asservissement de l'homme et de
la nature; un véritable témoignage de notre temps.
Christian Sabas
Né à Pointe-à-Pitre (France) en 1953, vit et travaille à Montreuil-sous-Bois.
« Le guadeloupéen, le peintre, le musicien, le furieux mélancolique a le regard
scrutateur d'un aventurier de l'âme. Sabas décrit un monde réel, chaotique et
douloureux. Il le voile légèrement d'un rêve d'irréalité qui le sauverait du
désastre. » Nathalie Mei (extrait de Fables contemporaine 2000).
Christian Sorg
Né à Paris (France) en 1941, vit et travaille à Paris, à Vézelay et à Calaceite
(Espagne).
« Dans la peinture de Christian Sorg, il y a quelque chose d'essentiel et de
primitif tracé sur la paroi". » Jean Frémon
4
Face à l’art
Quatorze peintres répondent à une commande d’ArtSenat. Chacun d’entre
eux présente un polyptyque d’une hauteur de cinq mètres pour animer le
grand mur de soixante mètres de l’Orangerie.
Nathalie Bibougou
Née à Paris (France) en 1969, vit et travaille à Paris.
Le Cerf, d’après Ronsard, est « mi-bête - mi-forêt », ses bois tombent et
repoussent chaque année comme pour les arbres leurs feuilles. La fascination
qu’il m’inspire réside aux confins du mythe et de la réalité. Réduit à un trophée
de chasse ou peint par Vélasquez et Courbet, son aura étrange l’inscrit depuis
toujours au rang des animaux emblématiques, déifiés, voir humanisés.
Hans Bouman
Né à Haarlem (Hollande) en 1951, vit et travaille à Paris.
Il s'est fait connaître par un travail rigoureux sur un thème presque unique : la
figure. Œuvres sombres, parfois austères, patiemment construites avec toute
sorte de matériaux, depuis quelques années des images issues de l'ordinateur se
glissent presque inaperçues dans son travail. Ainsi la matière réelle se mêle-telle à la "matière numérique".
Patrick Cornillet
Né à Nantes (France) en 1968, vit et travaille à Nantes.
La peinture est un médium parmi d’autres pour réaliser des images. Les thèmes
abordés ; animaux, corps humain, objets, sont des prétextes pour peindre. L’un
est au service des autres et vice versa ; la finalité est d’obtenir, dans une image
peinte, un mélange homogène de réalité (le sujet) et d’artificiel (la peinture).
Marie-Hélène Fabra
Née à Genève (Suisse) en 1961, vit et travaille à Paris.
Son travail plutôt solitaire est un portrait du monde qui l’entoure, un portrait pas
toujours idyllique, jamais objectif et d’une certaine façon, engagé. Pour cela elle
n’hésite pas à faire référence à des formes qui ne se prétendent pas
artistiques : BD, romans-photo, affiches publicitaires.
Augusto Foldi
Né à Naples (Italie) en 1955, vit et travaille à Malakoff.
Sa peinture se nourrit une double réflexion portant sur les Origines et la valeur
réelle de l'engagement entretenues par l'art, la philosophie et la rue.
5
Solange Galazzo
Née à Tunis (Tunisie) en 1957, vit et travaille à Suresnes.
Elle aime citer Lao-Tseu : « De toutes choses, l’envers est l’obscur. Toutes
choses tendent vers la lumière et le flux de force leur donne l’harmonie. » La
nature, même dans ses aspects les plus violents et apparemment
incompréhensibles, semble exprimer une logique essentielle qui nous relie à une
harmonie supérieure, quelque chose comme une clarté, une lumière intemporelle.
Fadia Haddad
Née à Beyrouth (Liban) en 1961, vit et travaille à Paris.
La peinture, trace d’une réalité, poétique parallèle au monde. Quête troublante
des grands signes essentiels, qui sont à la fois sa vérité et celle de l’univers.
Fred Kleinberg
Né à Paris (France) en 1966, vit et travaille à Paris.
Les personnages de sa peinture se dévorent. L’intégrité du corps est en
permanence menacée, les enveloppes se déchirent, la pâte picturale se
transforme en une masse qui arrête et fascine. La déchéance humaine se traduit
ici par la nécessité de quitter cette seconde peau que sont les habits afin de
survivre.
Franck Longelin
Né à Boulogne-sur-Mer (France) en 1956, vit et travaille à Boulogne-sur-Mer.
Artiste voyou : il déclare obtenir « cette pâte noirâtre en mélangeant mémoire,
culpabilité et gravité, l’exacte complémentaire des « roses bonbons » de l’oubli
et de l’innocente feinte… »
Todd Narbey
Né à Timaru, (Nouvelle-Zélande) en 1970, vit et travaille à Pantin.
Sa peinture à la base est une réflexion sur son environnement. Il s’imprègne des
images qui l’entourent, les réfléchis et après les ré-invente dans sa peinture.
Certaines images, comme les animaux qu’il a vus en voyageant en Afrique,
reviennent continuellement.
Emmanuelle Renard
Née à Paris (France) en 1963, vit et travaille à Paris.
Ses créatures, personnages ou animaux, personnages et animaux ou autres
montages anatomiques se refusent à la parole. C’est que cet univers ne se fait
pas à partir de thèmes mais d’obsessions qui ont pour centre la chair humaine,
les pulsions qui l’animent et la minent.
6
Antoni Ros Blasco
Né à Barcelone (Espagne) en 1950, vit et travaille à Paris.
Ce qui l’intéresse dans l’art de tous les temps et qui donne élan à son activité de
peintre, c’est qu’il touche à une certaine réalité de la vie et de l’être humain, à
laquelle on ne peut échapper.
Catherine Stoessel
Née à Montmorency (France) en 1959, vit et travaille à Ronai.
L’Orangerie : « Bon, il est certain que le mur est immense, grand par la hauteur
et aussi la longueur. Oui, il faut agir, agir sans craindre, faire sans effet. Oui, les
animaux doivent être sauvés, (les hommes aussi bien sûr, mais cela va de soi)
normalement ! Certains d’entre eux, des insectes vont grimper le long du mur.
D’autres seront cloués au sol… répartition des gènes…La verticalité se
prolongera dans leurs pattes, l’horizontalité se prolongera dans leurs ailes… »
Alexandra Vassilikian
Née à Bucarest (Roumanie) en 1946, vit et travaille à Montreuil-sous-Bois.
Elle retrouve, d’abord et surtout, cette souffrance animale dont nous avons,
enfin, pris conscience ces derniers temps, puis la somptueuse beauté de la chair
mise à nu, car il suffit de regarder les étals des poissonniers ou, à la limite, la
Grande raie de Chardin – viande, muscles, tendons, entrailles, nerfs – comme
matière picturale, on ne peut pas faire mieux. La beauté dans l’horreur : son
sujet.
Atelier Pasnic (atelier de gravure)
L'atelier Pasnic a été créé en 1978 par Pascal Gauvard et Nicolas du Mesnil du
Buisson. Inspirés de la technique du carborandum, inventée par Henri Goetz et
enseignée par Dick Dadérian, puis grâce à l'amitié de James Coignard et Max
Papart, ils ont pu ouvrir cette technique à de nombreux artistes : Michel Haas,
Matta, Sicilia, Barcelo, Kijno, Pincemin, Messagier....
Des œuvres de jeunes artistes accompagneront une exposition qui rendra
compte d'une activité continue d'édition : Brisson, Hagege, Narbey, Renard,
Hervé Di Rosa, Segui, Tello...
7

Documents pareils