Out Front This Week - USW Local 1-423

Commentaires

Transcription

Out Front This Week - USW Local 1-423
Out Front This Week
Week of January 1, 2008
LOUISIANA PACIFIC BUYS STAKE IN BRAZILIAN MILL
Louisiana-Pacific Corp. has agreed to purchase a 75% stake in Masisa's wood panel mill, located in Ponta Grossa,
Brazil. L-P may eventually take complete ownership of the mill, which is capable of producing a million square feet
annually.
"The Brazilian assets will help us continue to satisfy the growing need for structural panels in South America to support
much needed affordable housing in the region," explained Rick Olszewski, president of LP South America.
HOPPER FIRE AT RUSTAD SAWMILL
On Christmas Eve, a fire at Canfor's Rustad Sawmill had firefighters on-scene for a prolonged battle. In spite of the heat
and flames, however, Prince George Fire Rescue Service officials called the fire "routine".
The fire was detected in the hog fuel bin, a 25-metre tall waste wood hopper where fires frequently occur, said deputy fire
chief John Lane. The fire was contained to a small area of the garage, but fire-fighters had difficulty putting it out. Its
origin was traced to a pile of rubbish but no details were released as to how it ignited.
There were no estimates as to damage to the mill and it was reported in the Prince George Citizen that no one was
injured in the fire.
P&T MILL SALE TO INTERFOR GOES AHEAD
Pope & Talbot Inc. (P&T) has scrapped a planned auction of its lumber business after competing bidders failed to step up
to top International Forest Products Ltd.'s (Interfor’s) $69 million offer. P&T has set a Jan. 7 court date to seek approval of
the sale to Interfor from the U.S. Bankruptcy Court, according to court papers filed by the company.
After more than 150 years in business, Pope & Talbot sought court protection from creditors in Canada in October and
the United States in November. The company says it has been affected by the slowdown in the U.S. housing market and
tough credit conditions.
"Time is of the essence with respect to the approval of the sale," Pope & Talbot attorneys wrote in court papers that
outlined the effort to sell the lumber business. Banks led by Wells Fargo Financial Corp. and Cerberus Capital
Management's Ableco Finance lending arm required that Pope & Talbot auction its lumber assets by Dec. 20, or face
trouble on its bankruptcy financing.
The company’s recent filings say that the lack of competing bids makes the planned auction unnecessary. Instead, P&T
moved to get the Interfor sale approved by Jan. 8 and closed by the end of January. Pope & Talbot still has a major
business to sell, its pulp operation, which was originally slated for sale in mid-January.
TEMBEC ANNOUNCES RESTRUCTURING PLAN
On December 19, 2007, Tembec Inc. announced today a proposed recapitalization transaction that includes: conversion
of US $1.2 billion of Tembec's debt into new equity; implementation of a new 4-year term loan of US $250 million to US
$300 million (final amount to be determined by Tembec) to provide additional liquidity; reduction of Tembec's annual
interest expense by approximately $67 million; business as usual for employees, trade creditors and customers.
Implementation of the Recapitalization is expected to occur by the end of February 2008.
United Steelworkers Wood Council ■ Phone: 604.683.1117 ■ Fax: 604.688.6416 ■ Email: [email protected]
cope 343
sru/sl
SUR LA SCÈNE
Semaine du 1 janvier 2008
LOUISIANA PACIFIC ACQUIERT UNE PARTICIPATION DANS UNE USINE
BRÉSILIENNE
Louisiana-Pacific Corp. a convenu d’acheter 75 % de participation dans l’usine de panneaux de bois Masisa située à Ponta Grossa, au
Brésil. Louisiana-Pacific pourrait éventuellement devenir propriétaire unique de l’usine qui est capable de produire un million de pieds
carrés par année.
« Les actifs brésiliens nous aideront à continuer de répondre au besoin croissant de panneaux de construction en Amérique du Sud
pour la construction de logements abordables indispensables dans la région », a expliqué Rick Olszewski, président de LouisianaPacific en Amérique du Sud.
INCENDIE À LA SCIERIE RUSTAD
La veille de Noël, les pompiers ont dû se rendre à la scierie Rustad de Canfor pour combattre un incendie. Malgré la chaleur et les
flammes, les dirigeants du service d’évacuation de Prince George ont qualifié l’incendie de « routinier ».
L'incendie s'est déclaré dans un compartiment de combustible de déchets de bois, une trémie de déchets ligneux de 25 mètres de
haut où des incendies se produisent souvent, a déclaré le chef adjoint du service d'incendie, John Lane. L'incendie a été limité à une
petite partie du garage, mais les pompiers ont eu de la difficulté à l’éteindre. Un tas de rebuts serait à l'origine de l'incendie, mais
aucun détail n’a été donné quant à la façon dont il a pris feu.
Aucune estimation des dommages causés à la scierie n’a été rapportée et, selon le Prince George Citizen, personne n’a été blessé
dans l’incendie.
P&T VEND SON USINE À INTERFOR
Pope & Talbot Inc. (P&T) a annulé la vente aux enchères prévue de son usine de bois du fait que les entreprises concurrentes n'ont
pas surpassé l'offre de 69 millions de dollars de International Forest Products Ltd. (Interfor). P&T a établi au 7 janvier la date pour
demander au tribunal américain de la faillite d’approuver la vente à Interfor, selon les documents juridiques qu’a déposés la
compagnie.
Après plus de 150 ans d’activité, Pope & Talbot a demandé la protection de la loi sur les faillites au Canada en octobre dernier et aux
États-Unis en novembre. La compagnie a déclaré être touchée par le ralentissement du marché américain de l'habitation et de strictes
conditions de crédit.
« Le délai fixé pour l'approbation de la vente est crucial », ont déclaré les avocats de Pope & Talbot dans les documents juridiques qui
décrivent les efforts déployés pour vendre l’usine de bois. Les banques dirigées par Wells Fargo Financial Corp. et l'organisme
prêteur, Ableco Finance de Cerberus Capital Management, ont exigé que Pope & Talbot vende ses actifs forestiers aux enchères d'ici
le 20 décembre, sinon la compagnie aurait de la difficulté à financer sa faillite.
Selon les documents que la compagnie a déposés récemment, la vente aux enchères prévue s’est avérée inutile en raison de
l'absence d'offres concurrentielles. La compagnie a plutôt décidé d’aller de l’avant et de faire approuver la vente à Interfor d’ici le
8 janvier et de conclure la vente d’ici la fin de janvier. Pope & Talbot a une autre importante entreprise à vendre, soit son usine de
pâtes et papier, dont la mise en vente avait à l’origine été prévue à la mi‑janvier.
TEMBEC ANNONCE SON PLAN DE RESTRUCTURATION
Le 19 décembre 2007, Tembec Inc. a annoncé un projet de restructuration qui comprend la conversion de 1,2 milliard de dollars
américains de sa dette en nouvelles actions; l'application d’un nouveau prêt à terme de 250 à 300 millions de dollars américains sur
4 ans (Tembec doit déterminer le montant définitif) qui lui procurera des liquidités supplémentaires; la réduction des dépenses
annuelles de Tembec en intérêts d'environ 67 millions de dollars; la poursuite des activités habituelles pour les employés, les
fournisseurs et les clients. La mise en œuvre du plan de restructuration est prévue pour la fin de février 2008.
cope 343
sru/sl