Study on Belgian Telecom - Economy

Commentaires

Transcription

Study on Belgian Telecom - Economy
Le Paysage télécom belge
Etude économique du secteur télécom belge - 1ère édition
12 Janvier, 2015
Arthur D. Little Benelux S.A. / N.V.
Avenue du Bourgetlaan 42
B - 1130 Brussels
Belgium
Telephone 32.2.761.72.00
Telefax
32.2.762.07.58
[email protected] adlittle.com
Reference: P14004116
Table des matières
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs
investissements
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
2
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
Les services télécoms font partie de notre quotidien
A la fin de 2013:
80%
des ménages belges ont une
connexion internet à haut débit
Et
61,5%
ont la télévision
des gens ont effectué un achat en ligne
au cours des 12 derniers mois, tandis que
14%
des revenus des entreprises belges
proviennent de l’e-commerce
numérique interactive
54%
65%
48%
des Belges utilisent l’internet mobile à haut débit et
68%
Environ
l’utilise pour regarder des vidéos
de la population belge utilise
l’internet quotidiennement
97%
des
entreprises Belges ont accès
à l’internet
52%
des belges ont
un compte sur les réseaux
sociaux
Source: SPF Economie, IBPT, Baromètre ICT 2014; ‘Our mobile planet report 2013’ par Google; ‘Global Digital Statistics 2014’ par We are Social; rapport Havas MMS 2014;
analyse Arthur D. Little
3
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
L’utilisation des services télécoms est en forte augmentation tandis que les prix
baissent
L’utilisation des télécoms est en forte hausse
Les prix des services télécoms diminuent
Base 100 en 2006,
Evolution de l’indice des prix à
la consommation
Voix mobile
SMS
Internet mobile
Milliards de minutes
+30%
Milliards de SMS
+86%
Milliards de Mb
+9,9
150
10,6
140
17,3
29,3
N’inclut pas les remises
sur les packs télécoms
13,3
134; Electricité
15,8
0,7
2009
2013
Voix fixe1
Milliards de minutes
-2%
2009
2013
Haut débit fixe
129; Services postaux
130
2013
2009
126; Gaz Naturel
120
117; Inflation
TV numérique
109; Transport ferroviaire
110
Millions de lignes
+22%
Millions d’utilisateurs
107; Services financiers
+87%
100
11,6
11,3
3,8
99; Parking
3,5
3,1
93; Services télécoms2
90
1,9
80
2009
2013
2009
2013
2009
2013
2006 2007 2008 2009 2010
2011 2012 2013
Source : Opérateurs, IBPT, SPF Economie; Analyse Arthur D. Little
1) Y compris VoIP, 2) Services Télécoms: téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet et packs de télécommunications sans remise
4
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
La part des services télécoms dans le budget des ménages a diminué légèrement
Evolution des dépenses des ménages belges
Moyenne des dépenses annuelles des ménages, en €
Pourcentage du portefeuille
35.430
0,1%
1,1%
3,0%
Part des services télécoms dans les
dépenses des ménages
100%
Services postaux
4,2%
5,0%
6,4%
7,7%
Appareils numériques et multimédias
Services télécoms
2
1
3,24%
2,96%
Santé
-0,29 pts
Vêtements et chaussures
12,1%
Fourniture, équipement ménagers et entretiens
15,2%
Culture, divertissement et sport
Transport
Nourriture, boissons et tabac
16,7%
Autres bien et services 3
Habitation, eau, électricité, gaz et autres carburants
2006
2012
28,7%
2012
Source : SPF Economie, Analyse Arthur D. Little
1)
2)
3)
Excepté les appareils téléphoniques
Y compris appareils téléphoniques et photos, radios, télévisions, ordinateurs
Y compris: Voyages, soins personnels et du corps, hôtels, restaurants et bars,
services financiers…
5
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
Les opérateurs fournissent une offre substantiellement meilleure générant 4 à 7 fois
plus de valeur pour le consommateur qui en obtient plus pour son argent
Le « surplus mobile »
Le « surplus du consommateur fixe »
Comparaison des offres mobiles post-paid 2009-2013
>250-600 min
ET SMS illimités
ET 1-2 GB 3G/4G de data
(vitesse moyenne 21 Mbps)
+119€
150-400 min
OU 300-400 SMS
+ accès payant à 2G/3G
(vitesse moyenne 3 Mbps)
36€
2009
1.5-2x plus de minutes
SMS illimités
7x plus de vitesse
+ 0.5-2 GB 3G/4G
data mobile
20€
2013
Comparaison des offres fixes 2009-2013
Vitesse internet de 56 Mbps
ET TV partout
ET Homespot Wifi
ET Appels nationaux et EU
+171€
Vitesse internet de
11 Mbps
ET TV de base
ET Appels nationaux
67€
Excl TV
56€
Excl TV
2009
2013
5x plus de vitesse
+ out-of-home TV
et Internet
+ appels EU
Montant moyen facturé mensuellement, par utilisateur1
Source: Opérateurs, analyse Arthur D. Little
“Surplus consommateur”: volume télécom moyen 2013 au prix 2009, par
utilisateur1
(1)
Basé sur les revenus et l’usage réels
6
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
La productivité des entreprises et de l’administration est soutenue par les télécoms
Amélioration de la productivité des
entreprises et des employés
de la productivité
+15% Augmentation
pour les PMEs grâce aux télécoms:
+7% grâce à des réductions de
coûts (l’offre, le marketing,..)
+8% hausse des revenus
(segmentation des clients, zones
géographiques)
-7%
Réduction des coûts de transport
grâce aux services de
télécommunications (téléphone, mail,
vidéoconférences…)
Economies pour l’administration belge
50% de la population a été en contact avec les
autorités publiques via internet l’an dernier
Plus de 65% font immatriculer leur voiture via internet
et plus de 73% soumettent leur déclaration fiscale via
tax-on-web
80
% de le population
73
70
65
60
Tax-on-web
50
40
58%
Des employés effectuent 75% de leurs
tâches avec des appareils connectés
30
28
0
2005
Source : Cisco, Google, IDC, analyse Arthur D. Little
Enregistrements
électroniques des véhicules
21
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
Source : SPF Economie, Baromètre ICT 2013; Analyse Arthur D. Little
7
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
Augmentation continue des vitesses moyennes de connexion à l’internet à haut
débit et introduction de nouveaux services
Augmentation de la vitesse de
l’internet
Vitesse moyenne, Mbps
Contenu offert enrichi
Pouvant aller jusqu’à 80 chaines TV
Nouveaux services
Smart Home
Y compris applications premium
Internet fixe x5
Possibilité de regarder la TV en live et en
différé sur les appareils mobiles
Services de stockage Cloud
Internet fixe: vitesse moyenne, pondérée selon
le nombre d’utilisateurs avec un connexion
internet avec une certaine vitesse
Transformation de la box TV
Homespots WiFi et hotspots
Internet mobile x7
Disque dur intégré
PVR: Enregistrement
vidéo personnel
Internet mobile: vitesse moyenne des 3
opérateurs selon Commsquare
Offre replay: TV à la demande et en différé
Offre SIM multi avec cartes SIM
additionnelles pour tablettes incluses
dans le forfait
Source : Commsquare; Analyse Arthur D. Little
8
Table des matières
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs
investissements
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
9
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
Au niveau mondial, le secteur numérique connaît une forte croissance du chiffre
d’affaires sur l’ensemble des segments
Chiffre d’affaires de l’écosystème numérique par sous-secteur1
Milliards de $
Internet
+39%
2,900
82
Contenu
280
Logiciel et
services IT
371
Appareils
Equipement
Opérateurs
réseau
Croissance
2007-2013
3,127
92
283
3,106
102
263
414
399
3,372
127
275
3,959
212
286
4,028
286
+2%
501
500
+35%
1,316
1,322
+59%
208
205
191
-17%
+33%
3,702
166
285
830
938
432
1,076
229
225
205
212
1,199
1,249
1,362
1,439
1,471
1,107
1,190
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
Source: Thomson Reuters, Analyse Arthur D. Little
+215%
481
1,201
924
259
Exemples d’entreprises
1) Top 30 par catégorie de revenus en 2013
10
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
La croissance de l’écosystème numérique est forte dans toutes les régions du
monde, excepté en Europe
Chiffre d’affaires de l’écosystème numérique par région1,2
En milliard de $
Océanie
+39%
2,900
20
3,127
24
3,106
21
1,123
1,150
3,372
21
Croissance 2007-2013
3,702
27
1,409
3,959
26
4,028
24
+18%
Océanie
1,527
1,544
+57%
Asie
67
68
1,274
Asie
984
Amérique du Sud
34
30
36
1,145
1,257
1,237
1,368
1,566
1,692
Amérique du Nord
717
693
661
652
646
2007
2008
2009
2010
2011
Europe
Source: Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little
56
54
+102%
Amérique du Sud
1,786
+56%
Amérique du Nord
647
606
-16%
Europe
2012
2013
1)
2)
Top 30 par catégorie de revenus en 2013
Nationalité en fonction du siège social
11
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
Au niveau mondial, les opérateurs télécoms génèrent la grande majorité des
investissements, alors qu’ils ne bénéficient que d’un tiers de la valeur ajoutée
Investissement par sous-secteur1
Free cash flows par sous-secteur1
% des FCF de l’écosystème
% de l’investissement total de l’écosystème
+8 pts
-2 pt
+6 pts
-14 pts
68% 66%
30%
28%
28%
22%
22%
+2 pts
+2 pt
17%
19%
14%
+0 pt
-1 pts
-1 pt
+3 pt
6% 5%
4% 3%
2% 5%
Opérateurs Appareils Equipement Logiciel
réseau
Contenu
Internet
2% 2%
2007
2013
Source: Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little
+5 pts
- 6 pts
11%
10%
13%
6%
4%
Opérateurs Appareils Equipement Logiciel
réseau
2007
1)
11%
Contenu
Internet
2013
Top 30 par catégorie de revenus en 2013
12
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
La part des différents segments varie en fonction des régions; en Europe, la part des
télécoms est surreprésentée, alors que les autres segments sont sous-représentés
Chiffre d’affaires et capitalisation boursière des 30 acteurs clés par catégorie et par
nationalité1
Chiffre d’affaires – 2013
Capitalisation boursière – 2013
En milliard €
En milliard €
1,786
Internet
Contenu
Services IT
et logiciels
225
4,204
1,544
Opérateur
réseau
Contenu
403
350
Services IT
et logiciels
1,097
1,410
469
606
Equipements
télécom
917
184
853
Appareils
Internet
89
26
4
54
82
75
469
Amérique du Nord
527
Asie
Source: Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little
391
Europe
12
161
Appareils
0
936
199
Equipements
télécom
197
Opérateur
réseau
654
436
20
581
Amérique du Nord
Asie
824
102
127
8
0
81
506
Europe
1) Revenus des 30 acteurs clés en 2013 par catégorie et par segmentation géographique en
fonction du siège social
13
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
Les opérateurs télécoms belges génèrent 59% du chiffre d’affaires de l’écosystème, or
ils contribuent à 87% des investissements, 75% des emplois et 89% des taxes en 2013
Ecosystème numérique 2013 Chiffres d’affaires, Investissements, Emplois et Taxes
Chiffre d’affaires1
Investissements2
6%
7%
5%
0%
0%
12%
Emplois directs3
1%
3%
16%
0%
7%
5 joueurs OTT Internet
Taxes4
6%
5 fournisseurs de contenu
2%
1%
19%
5 fournisseurs d’appareils
4%
89%
87%
75%
5 vendeurs d’équipements
59%
5 opérateurs télécoms
Source : Trends Top, BelFirst, Rapports
Annuels, BNB Centrale des Bilans, analyse
Arthur D. Little
1)
Pour LG Electronics et Apple, le chiffre d’affaires Benelux au pro rata de la population 2)
belge. Les revenus de Facebook calculés sur base de l’EU ARPU. Les revenus
3)
d’Amazon calculés sur base du chiffre d’affaires en FR en comparant les visites du site
belge. Les revenus de Google mise en échelle pour la marge du revendeur
4)
Moyenne annuelle en termes d’ETP
Y compris estimation pour les productions propres, y compris l’estimation
pour la Google Data Center expansion investissements 2013-2014
Taxes d’entreprises, excepté les licences pour acteurs télécoms14
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
Investir 1 euro dans les nouveaux réseaux très haut débit (fixe et mobile) génère 3
euros de PIB, ce qui engendre 1,5 euros de recettes fiscales et sociales
Effet multiplicateur des investissements télécoms sur l’économie et les revenus
de l’état belge
Exemples d’effets
induits sur l’économie
En milliard €, cumulé de 2013 à 2022
PIB Belge en 2022:
Gain de temps et de
productivité pour les
entreprises
45,4% de prélèvements
obligatoires sur le PIB
+0,65pts à +0,83pts
Gain de temps et
amélioration de
l’expérience client
15-19
7-9
6-7
Investissements des
télécoms dans les nouveaux
réseaux très haut débit (fixes
et mobiles)
Création
cumulée
du PIB en
Belgique
∑(2013 – 2022)
Taxes
obligatoires
Emergence de
nouveaux secteurs
d’activités et de
nouveaux acteurs
En plus, les opérateurs
investissent €13-14 milliard
pendant la même période
en IT, services, réseau
existant… avec un effet
multiplicateur de 1,5 à 13
Source : Akamai, IDATE, Arthur D. Little Ericsson Chalmers university of technology « Socioeconomic effects of broadband speeds », Eurostat « Taxation trends in
the European Union », Etno Agenda for Europe , analyse Arthur D. Little
15
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
En outre, les opérateurs belges ont maintenu leur niveau d'emploi stable
(les 5 principaux opérateurs télécom employaient >28.000 ETP en 2013)
Evolution de l’emploi en Belgique1
Base 100 en 2009
101
102
100
100
98
96
94
94
92
Opérateurs télécoms
+1%
Distributeurs d’eau
+ 0%
Réseau ferroviaire
- 6%
Réseau d’autoroutes
- 6%
Gaz et électricité
- 10%
Services postaux
- 18%
90
90
88
86
84
Les 5 principaux opérateurs
en Belgique employaient
>28.000 ETP en 2013
82
82
80
2009
2010
Source : BNB, Rapport Annuels, analyse Arthur D. Little
2011
2012
1)
2013
Opérateurs télécoms: Base Company, Belgacom, Mobistar, Telenet et Voo; Distributeurs d’eau:
Watergroep, Société Wallonne des eaux, TMWV, Antwerpse waterwerken, Vivaque; réseau ferroviaire:
Infrabel; Réseau d’autoroutes: Wegen en Verkeer; Gaz et electricité: Electrabel, Elia, EDF Luminus;
16
Serives postaux: Bpost
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
Les opérateurs télécoms contribuent fortement à la croissance du PIB belge,
contrairement aux “GAFAM1”
Part de marché de la valeur ajoutée en Belgique qui
contribue au PIB national2,3 - 2013
Valeur injectée par les télécoms dans l’économie
En milliard €
45 Milliard €
7%
15%
21%
100%
3 Mrd€ d’autres charges (marketing,
commissions de distribution…) à leurs
fournisseurs
6,6 Mrd€ aux actionnaires privés
9,5 Mrd€ à l’Etat en taxes (hors TVA),
impôts, licences et dividendes
9%
21%
22%
14%
Opérateurs
9,7 Mrd€ dans le déploiement,
l’amélioration et maintenance des
réseaux télécoms
GAFAM
10,2 Mrd€ en charges salariales
directes et indirectes
6,2 Mrd€ en contributions TVA nettes
>90% de la valeur ajoutée réalisée en Belgique par les
“GAFAM(1)” ne contribue pas à la croissance du PIB Belge
2007 - 2013
Source : Rapport annuels, TrendsTop, BelFirst, BNB Centrale des Bilans,
analyse Arthur D. Little
1)
2)
3)
Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft
Publication de l’estimation de la part de marché de la valeur ajoutée. L’estimation est basée
sur l’efficacité des acteurs Internet en Belgique
17
Le PIB est la somme de la valeur ajoutée recensée en Belgique
Table des matières
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs
investissements
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
18
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements
Malgré la baisse des revenus et des marges, les investissements des opérateurs
restent élevés, soulevant la question de la viabilité à moyen terme
Evolution du chiffre d’affaires, des investissements et des cash flows des
opérateurs télécoms belges1,2
En pourcentage du chiffre d’affaires
7,2
7,3
7,5
7,9
8,0
7,8
7,7
Chiffre d’affaires
Investissements
Cash Flow3
34%
27%
14%
16%
28%
25%
15%
17%
2007
2008
2009
Source: Rapport annuels, Operateurs, analyse Arthur D. Little
2010
22%
22%
23%
15%
20%
18%
2011
2012
1)
2)
3)
2013
Base Company, Belgacom, Mobistar, Telenet et VOO
VOO n’est pas inclus en 2007 et 2008 en raison de l’indisponibilité des données
Cash Flow = EBITDA - Investissement
19
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements
Les opérateurs télécoms ont développé des réseaux performants et investissent
dans les réseaux de demain
Couverture Internet à haut débit fixe
Couverture Internet Mobile
Couverture en % de la population
Couverture en % de la population
100%
100%
90%
90%
Couverture internet à haut
débit (≥30 Mbps)
80%
70%
3G extérieur
3G Intérieur
80%
70%
4G
60%
60%
50%
50%
40%
40%
30%
30%
Couverture Wifi
Homespot/hotspot
20%
20%
10%
10%
0%
0%
2008
2009
2010
2011
2012
2013
H1 2014
2008
2009
2010
2011
2012
2013
H1 2014
Source : Opérateurs, IBPT, European Commission (Broadband coverage in Europe reports), analyse Arthur D. Little
20
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements
La Belgique est leader au niveau de la couverture Internet fixe à haut débit de
nouvelle génération et elle rattrape son retard avec la 4G
Couverture Internet fixe à haut débit
Accès à l’internet à haut débit nouvelle génération en 2013,
en % des ménages
Téléphonie mobile: Couverture 4G
Couverture extérieure en % de la population
100%
100%
SE
90%
PT
80%
80%
CH
70%
NO
BE
60%
60%
UK
FR
50%
DE
40%
40%
30%
IT
20%
20%
10%
0%
0%
MT
BE
NL
LT
LU
LV
PT
DK
UK
CY
HU
NO
DE
EE
SI
FI
SE
AT
BG
RO
ES
CZ
EU
27
IS
SK
IE
PL
FR
HR
EL
IT
3
Q1
11
Q2
11
Q3
11
Q4
11
Q1
12
Q2
12
Q3
12
Q4
12
Q1
13
Q2
13
Q3
13
Q4
13
Q1
14
Q2
14
Source : European Commission digital agenda, Exane, analyse Arthur D. Little
21
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs investissements
Le niveau d’investissement des télécoms en Belgique a atteint un nouveau record en
2013, surpassant les autres infrastructures de réseau
Investissement des télécoms en Belgique
Investissement des gestionnaires de réseaux
2007 – 2013, en milliard €1
Moyenne annuelle, 2009 – 2013 en milliard €2
1,8
1,8
1,6
1,6
1,5
1,3
1,4
1,2
2,0
1,2
1,0
1,5
1,4
1,1
1,1
1,0
1,0
0,8
0,8
0,7
0,6
0,5
0,4
0,2
0,0
0,0
2007
2008
2009
2010
2011
2012
Télécom
2013
Source : NBB, rapport annuels, Opérateurs, analyse Arthur D. Little
1)
2)
Réseau
ferré
Transmission Réseau
et distribution d’autoroutes
d’électricité
Excepté licences mobiles
Télécoms: Base Company, Belgacom, Mobistar, Telenet et Voo; Réseau ferré: Infrabel; Réseau
d’autoroutes: Wegen en Verkeer and Direction générale routes et batiments; Transmission et distribution
22
d’électricité: Elia, ORES, Tecteo, Régie de Wavre, AIESH, AIEG, Sibelga, Eandis et Infrax
Table des matières
1
Les télécoms sont au cœur de la société et de l’économie belge
2
Les télécoms sont le moteur de l’écosystème numérique
3
Malgré un environnement difficile, les opérateurs télécoms maintiennent leurs
investissements
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
23
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
Etant donné la forte augmentation de la demande pour l’usage des services télécoms,
il est crucial de soutenir les efforts d’investissement des opérateurs télécoms
La consommation des services
télécoms augmente fortement
x 15
Volume d’internet mobile de 2009 à
2013
x 10
Nombre d’utilisateurs de l’internet fixe
à très haut débit (>30Mbps) de 2009 à
2013
La valeur offerte aux clients
augmente
x 4-7
Bonus digital: les opérateurs
fournissent une offre substantiellement
meilleure générant 4 à 7 fois plus de
valeur pour le consommateur qui en
obtient plus pour son argent
Les opérateurs ont néanmoins
maintenu leurs investissements dans
un environnement incertain
24%
Du CA des opérateurs a été investi en
2013
15-19
Le secteur télécom a un important effet
stimulant sur l’économie belge
milliards
€
De PIB cumulé seront créés entre
2013 et 2022 par les investissements
des opérateurs télécoms dans les
nouveaux réseaux THD
Source: IBPT, Opérateurs, analyse Arthur D. Little
24
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
Les cycles législatifs et réglementaires portant sur les télécoms ne sont pas
adaptés aux cycles d’investissements des télécoms
Alignement inapproprié entre la longueur des cycles économiques, technologiques,
réglementaires et fiscaux
Cycles
d’investissement1)
~15 ans
Cycles
technologiques
1994 : 2G
2004 : 3G
2012 : 4G
~10 ans
Cycles
Réglementaires
Européens
~5 ans
Cycles
Réglementaires
Belges
Cycles de la
législation belge
2002 : 1e package télécom
2007 : Roaming I, modifié en ‘09
2007 : 2e package télécom
2012 : Roaming II
2013: Projet de règlement CE
2014 : 3rd Telecom Package
Analyse du marché par les régulateurs
~3 ans
2005-2014 : Nouvelle loi télécom avec des modifications annuelles
2012 : Loi télécom
2012 : Augmentation de la TVA sur la TV numérique
2013 : Taxe régionale et municipale Wallonne sur les mâts GSM
~1 an
Source : opérateurs, BIPT, European Commission, Thomson 1)
Reuters, Moniteur Belge, analyse Arthur D. Little
Moyenne des années nécessaires pour amortir les actifs télécoms. Calculé sur base de l’inverse du
retour sur le capital de Mobistar, Belgacom et Telenet. Source ThomsonOne
NB: Pour les cycles technologiques, attribution des licences en Belgique
25
4
Pour un « New Deal Numérique » stimulant les investissements télécoms
Pour un “New Deal Numérique” stimulant les investissements télécoms
1
Garantir la prévisibilité réglementaire pour assurer la visibilité nécessaire aux
investissements
2
Mettre en place les mécanismes fiscaux et financiers incitatifs (réduction de la
sur-fiscalité) pour stimuler les investissements privés dans des réseaux à très
haut-débit
3
Etablir l’équité réglementaire et fiscale entre les acteurs de l’écosystème
numérique
4
Consolider la confiance dans les réseaux à l’heure du numérique
5
Stimuler le développement des filières numériques par l’impulsion des pouvoirs
publics
26
Contact details
As the world’s first consultancy, Arthur D. Little
has been at the forefront of innovation for more
than 125 years. We are acknowledged as a
thought leader in linking strategy, technology
and innovation. Our consultants consistently
develop enduring next generation solutions to
master our clients' business complexity and to
deliver sustainable results suited to the
economic reality of each of our clients.
Contact:
Gregory Pankert
Partner, Brussels
Mobile: +32 473 997 227
Email: [email protected]
Arthur D. Little has offices in the most important
business cities around the world. We are proud
to serve many of the Fortune 500 companies
globally, in addition to other leading firms and
public sector organizations.
For further information please visit
www.adlittle.com
Copyright © Arthur D. Little 2014. All rights
reserved.
27