Le santécois - Ville de Santec

Commentaires

Transcription

Le santécois - Ville de Santec
s
i
o
c
é
t
n
nteg
a
a
S
s
r
e
i
e
e
l
L
Ke
. 2015
N° 14- Juin
Editioanle
spéci
Travaux
Animations Estivales
enez glaz
cme
fête du sable et du vent
Le mot du Maire
Ces chiffres sont insupportables
pour nous Santécois, et sont
profondément injustes, d’autant plus
que depuis la suppression de la taxe
professionnelle, ce sont les impôts des
ménages qui constituent l’essentiel
des produits fiscaux perçus par la
C.C.P.L. pour un montant global de
5.644.000 €, répartis comme suit :
A travers la presse vous avez pu
prendre connaissance de 2 sujets qui
m’ont fait réagir, à savoir : le problème
d’urbanisme du Prat et la dotation
de compensation financière mise en
place à la C.C.P.L. il y a maintenant 15
ans. Je tiens à vous apporter quelques
précisions sur les deux sujets.
Tout d’abord sur le problème
financier lié à la C.C.P.L., vous
trouverez ci-dessous les termes exacts
de mon intervention au conseil
communautaire du 04 mars 2015 :
« Mesdames, Messieurs les élus,
Depuis l’an 2000, la dotation de
compensation financière a été
mise en place à la Communauté de
Communes du Pays Léonard en
faveur de ses 8 communes membres,
basée sur la taxe professionnelle
et figée, sauf accord de 3/5e de
ses membres.
Après 15 ans de fonctionnement, il me
semble logique et de mon devoir de
Maire de faire le point sur la manière
dont notre commune de SANTEC
est traitée depuis la mise en place de
cet outil.
En dehors des 2 grandes villes de
Saint Pol de Léon et Roscoff, et de
l’Ile de Batz, je tiens à porter à la
connaissance de tous, que SANTEC
a perçu :
• 432.000 € de moins que Sibiril,
• 491.000 € de moins que Plougoulm
• 746.000 € de moins que Mespaul
• 4 .218.000 € de moins que Plouénan
• S aint Pol de Léon
•R
oscoff
• S antec
•P
louénan
•P
lougoulm
• S ibiril
• I le de Batz
•M
espaul
40 %
25 %
10 %
8%
6%
5%
3%
2%
communes a été instaurée, SANTEC
percevait ce qu’elle méritait, puisque
la base de répartition ne reposait
que sur la taxe professionnelle, et
que nous étions bien pauvres en
la matière.
Ce qui me fait réagir aujourd’hui
c’est bien sûr le caractère figé de
cette délibération qui nécessite
l’accord de 3/5e des membres de la
C.C.P.L. pour être modifiée.
ET POURTANT, depuis 2011,
la fiscalité s’est modifiée
avec la suppression de la taxe
professionnelle et la part de plus
en plus importante (65/%) prise
par les taxes d’habitation dans les
recettes communautaires.
Vous comprendrez tous, je l’espère,
que nous attendons de notre
Communauté l’ajustement qui
s’impose pour qu’une certaine
justice soit rétablie et que notre
commune qui a toujours joué le
jeu communautaire, ne se sente pas
bafouée et ressente la solidarité qui
devrait s’imposer. »
E VO L U T I O N
DE
LA
POPULATION MUNICIPALE
Il est incontestable que lorsque la
règle de versement des dotations aux
Au sein de la C.C.P.L. de 1999 à 2012
(source I.N.S.E.E.)
1999
ET POURTANT, les populations
de nos communes ont évolué
depuis 1999, comme le démontre le
tableau ci-dessous :
2012
Evolution
en nombre
Evolution
en %
St Pol de Léon
7.092
6.711
- 381
- 5,3 %
Roscoff
3.549
3.515
- 34
-1%
Plouénan
2.379
2.484
+ 105
+ 4,4 %
Santec
2.134
2.328
+ 194
+9%
Plougoulm
1.629
1.782
+ 153
+9%
Sibiril
1.148
1.232
+ 84
+ 7,3 %
Mespaul
739
912
+ 173
+ 23,4 %
Ile de Batz
575
506
- 69
- 12 %
19.245
19.470
+ 225
+1%
C.C.P.L.
2
erig
Comment peut-on ne pas prendre
en compte nos arguments et
opposer une fin de non-recevoir à
la requête de notre commune qui
est de très, très loin la plus mal
dotée en terme de compensation
financière à la C.C.P.L ?
Si cette position avait été adoptée
au moment du dépôt de permis
de lotir, nous l’aurions comprise
et acceptée en toute logique, mais
3 ans et 10 mois après Xynthia et
après l’obtention de 6 permis, nous
ne pouvons pas comprendre.
Devrons-nous subir à l’infini et Au niveau de la commune nous
immuablement ce traitement, alors n’avons rien à nous reprocher en
que toutes les bases ont évolué, ayant suivi les avis des services
et continueront, évidemment de l’état et en ayant pris une
délibération, un mois après Xynthia,
à évoluer ?...
pour porter le niveau altimétrique
En tous les cas, en ce qui me du plancher des constructions
concerne, je suis fermement décidé de 5,30m à 5,60 m dans toutes les
à me battre pour faire reconsidérer zones à risque de notre commune.
les règles de répartition, en ayant la De plus, dès 2010, nous avons été
conviction de défendre une cause la seule commune du Finistère à
mandater un cabinet spécialisé
juste et si évidente.
(GEOMER) pour effectuer une
En ce qui concerne le problème étude sur le risque de submersion
d’urbanisme du Prat, je souhaite marine et l’état de nos défenses
vous apporter quelques précisions. côtières. Cette étude ponctuée
Tout d’abord, il convient de par une réunion publique en
remonter au P.L.U. validé en 2008, présence du directeur des services
préparé et bouclé par l’ancienne de la prévention des risques de la
équipe municipale qui plaçait D.D.T.M.E., s’est montrée plutôt
ce terrain, pourtant répertorié rassurante pour la sécurité des
inondable, en zone constructible. personnes sur la commune.
Malgré cela, l’État a approuvé ce
projet en validant le P.L.U. , tout Les conséquences de la décision,
comme il a donné en décembre pour le moins tardive de l’État,
2010 un avis favorable sans la seront assumées par qui ?
moindre réserve au dossier de
création d’un lotissement de 8 lots Notre commune, qui a eu une
alors que la tempête Xynthia avait attitude responsable au niveau de
sévi 10 mois auparavant et que ce la prévention des risques et qui n’a
terrain se trouvait dans une zone fait que suivre les avis des services
potentiellement dangereuse au de l’État, ne veut évidemment pas
niveau de notre plan de prévention être incriminée dans cette affaire et
mène une action juridique contre la
des risques de submersion marine.
décision tardive du Préfet.
Les 6 premiers permis de construire
ont été instruits et validés sans Je tenais à développer ces deux
problème par la D.D.T.M.E., donc dossiers importants pour notre
sous couvert du Préfet, qui, lui, commune, le plus précisément
dans
un
souci
a attendu le 18/12/2013 pour possible
prendre un arrêté d’interdiction de d’information et de transparence
construire pour les 2 derniers lots, envers vous.
sans discussion ni dialogue avec
la mairie, justifiant cette décision Je vous souhaite une bonne lecture
par un motif de sécurité publique de cette nouvelle édition et vous
en s’appuyant sur l’exemple et pourrez constater à travers nos
les conséquences dramatiques travaux et projets et à travers la vie
de Xynthia.
3
associative et les animations que
nous vivons sur une commune
dynamique et entreprenante.
Je vous souhaite à toutes et à tous
un bel été.
Le maire, Bernard LE PORS
Sommaire
Vie Communale Enfance-Jeunesse
Commerces Vie Associative
Vie Culturelle
Page bretonne
Chronique 2 Gwen
Animations
Informations utiles
p. 6 à 11
p. 12 à 14
p. 15
p. 16
p. 17 et 18
p. 19
p. 20
p. 21 et 22
p. 23
Rédaction du Santécois :
Tél : 02.98.29.74.65 - Fax : 02.98.29.79.12
[email protected] - www.santec.fr
Directeur de la publication :
Bernard Le Pors, Maire
Comité de rédaction :
Annie Prigent
Création graphique et mise en page :
Arnaud Michel - Tél : 06.24.56.23.13
[email protected] - www.artnoz.fr.
La rédaction remercie toutes les personnes
qui ont prêté leur concours à la réalisation
et à la distribution de ce bulletin.
Le bulletin municipal se trouve sur
le site de la commune dès parution.
Ur gerig gant ar Maer
• 432.000 € nebeutoc’h eget da Sibirill,
• 4 91.000€
nebeutoc’h
eget
da Blougouloum
• 746.000 € nebeutoc’h eget da Vespaol
• 4 .218.000€
nebeutoc’h
eget
da Blouenan
a-viskoazh, ha ma tennfe he mad eus ar
genskoazell a zlefe bezañ anezhi. »
Ne c’haller ket nac’h e reseve SANTEG
ar pezh a zelleze pa oa bet lakaet warsav reolenn an debarzhadurioù d’ar
c’humunioù, peogwir e veze ingalet
an arc’hant hervez an taos micherel
hepken, ha gwall baour e oamp war
an dachenn-se.
Dic’houzañvus eo ar sifroù-se
evidomp-ni, Santegiz, ha direizh int
ken ez int, ken meur rak-se pa ouzer
ez eo tailhoù an tiegezhioù a ra ar braz
eus an arc’hant resevet gant K.K.B.L. Ar pezh a ra din sevel ma mouezh en
abaoe ma n’eus ket mui eus an taos deiz hiziv eo pegen SONNET eo an
Er c’hazetennoù ho peus gellet lenn micherel. 5.644.000 € a resev en holl, divizadeg-se he deus ezhomm eus
asant an 3/5vedenn eus izili K.K.B.L.
pennadoù diwar-benn 2 sujed o ingalet evel-henn :
evit bezañ kemmet.
deus roet c’hoant da respont din, da
40 %
lavaret eo : kudenn ar c’hêraozañ • Kastell-Paol
PADAL, abaoe 2011, ez eo bet cheñchet
25 %
er Prad hag an debarzhadur roet • Rosko reolennoù an tailhoù, gant an taos
10 %
gant K.K.B.L. evit kempouezañ • Santeg
micherel aet da get hag al lodenn
8%
an arc’hant abaoe pemzek vloaz • Plouenan
brasoc’h-bras (65 %) eus an taosoù6%
zo bremañ. Fellout a ra din reiñ • Plougouloum
annez e gounidoù ar Gumuniezh.
5%
un nebeud displegadennoù diwar- • Sibirill
• Enez-Vaz
3%
benn an daou sujed-se.
PADAL, cheñchet o deus poblañsoù
• Mespaol
2%
hor c’humunioù abaoe 1999, evel m’en
Da gentañ, ar gudenn arc’hant
liammet ouzh K.K.B.L. Kavout Emichañs e kompreno an holl diskouez an daolenn amañ dindan :
a reoc’h amañ dindan, rik-ha- ac’hanoc’h e c’hortozomp digant hor
rik, ar pezh am boa lavaret dirak C’humuniezh reizhañ an traoù evel zo EMDROADUR POBLAÑS AR
kuzul ar Gumuniezh d’ar 04 a viz dleet, adlakaat un tamm justis en traoù, C’HÊRIOÙ
hag ober diouzh ma n’em em gavo
Meurzh 2015 :
ket boufonet hor c’humun p’he deus E-barzh K.K.B.L. eus 1999 da 2012
« Itronezed
dilennadezed, graet diouzh reolennoù ar gumuniezh (hervez E.B.S.S.A.)
aotrounez dilennidi,
Emdroadur
Emdroadur
1999
2012
en niver
en %
Abaoe ar bloaz 2000 ez eus
lakaet war-sav un debarzhadur
da gempouezañ an arc’hant e
Kastell-Paol
7.092
6.711
- 381
- 5,3 %
Kumuniezh-kumunioù Bro Leon
evit an 8 kumun a zo ezel anezhi.
Rosko
3.549
3.515
- 34
-1%
Diazezet eo war an taos micherel ha
sonnet eo, nemet hag a-du e vefe an
Plouenan
2.379
2.484
+ 105
+ 4,4 %
3/5vedenn eus he izili evit cheñch
an dra-se.
Santeg
2.134
2.328
+ 194
+9%
15 vloaz zo ez a en-dro. Kavout a ran
ez eo poellek, hag ez eo ma dever
evel maer, ober ar poent war ar
pezh a zo bet graet d’hor c’humun
SANTEG abaoe m’eo bet lakaet an
debarzhadur-se da dalvezout.
Ma lezer a-gostez an 2 gêr vras a zo
eus Kastell-Paol ha Rosko, hag EnezVaz, fellout a ra din embann d’an
holl ez eus bet paeet da SANTEG :
Plougouloum
1.629
1.782
+ 153
+9%
Sibirill
1.148
1.232
+ 84
+ 7,3 %
Mespaol
739
912
+ 173
+ 23,4 %
Enez-Vaz
575
506
- 69
- 12 %
K.K.B.L.
19.245
19.470
+ 225
+1%
4
erig
Penaos e c’haller chom hep ober
van ouzh hon arguzennoù ha
nac’h krenn goulenn hor c’humun
a resev an nebeutañ, a-bell,
evit kempouezañ an arc’hant
e K.K.B.L. ?
Daoust ha ret e vo deomp gouzañv
e vefe graet kement-se deomp, hep
fin ebet, hep cheñchamant ebet,
p’eo cheñchet an holl ziazezoù, ha
pa gendalc’hint da cheñch, eveljust ?...
M’en dije divizet se d’ar mare
ma oa bet lakaet an aotre-lodañ
hor bije komprenet mat-tre, hag
asantet dezhañ hep diaester ebet,
met ober se 3 bloaz ha 10 miz warlerc’h Xynthia ha goude bezañ bet
6 aotre, se n’omp ket evit kompren.
Evit ar gumun n’hon eus netra da
rebech dimp-ni hon-unan : graet
hor boa diouzh alioù servijoù ar
Stad, ha graet hor boa un divizadeg
abalamour d’al live evit sevel tiez
da dremen eus 5,30 m da 5,60
Forzh penaos, evidon-me, mennet- m en holl dachennoù dañjerus
c’humun.
Ouzhpennstart on d’en em gannañ evit ma vo hor
adwelet ar reolennoù ingalañ, ha se, adalek 2010, e oamp bet ar
tremen sur on e tifennan ur gaoz gumun nemeti e Penn-ar-Bed o
c’houlenn servijoù ur c’habined
reizh hag anat pa ran se.
arbennikaet (GEOMER), dezhañ
Evit a sell ouzh kudenn ar d’ober ur studiadenn war ar riskl
c’hêraozañ er Prad, e karfen reiñ da vezañ beuzet gant ar mor ha
un nebeud displegadennoù deoc’h. war stad hon difennoù en aod.
Da gentañ, ret eo dont en-dro da Gant ar studiadenn-se, ha gant
SLK gwiriekaet e 2008, prientet an emvod foran a oa bet dirak
ha peurlipet gant skipailh kozh an rener ar servijoù da zizarbenn
ti-kêr. Ober a rae d’an dachenn- ar riskloù er RDTM, e oamp bet
se, renablet e-mesk an tachennoù frealzet evit a sell ouzh surentez
a c’hell bezañ beuzet koulskoude, an dud er gumun.
bezañ un dachenn da sevel tiez.
Daoust da se e oa bet aprouet ar Piv a gemero war e chouk
raktres-se gant ar Stad, peogwir dilerc’hioù diviz ar Stad, unan
he deus gwiriekaet SLK. Roet he diwezhat ma’z eus ?
doa ivez un ali a-du, hep mar na
marteze, gant an teuliad da grouiñ Fur eo bet hor c’humun evit a
ul lodennaoueg gant 8 lod, goude sell ouzh dizarbenn ar riskloù,
m’en doa graet ar barr-amzer ha n’he deus graet nemet heuliañ
Xynthia e reuz 10 miz a-raok, ha alioù servij ar Stad, setu ne fell
ma oa an dachenn-se en ul lec’h a ket dezhi e vefe tamallet tra dezhi
c’hellfe bezañ dañjerus hervez hor en afer-se. Emañ o tagañ diviz
steuñv da zizarbenn ar beuziñ gant diwezhat ar Prefed dirak al lezvarn.
ar mor.
Ar 6 aotre-sevel kentañ a oa
bet studiet ha gwiriekaet hep Fellout a rae din displegañ a-dreuz
diaester ebet gant R.D.T.M., da hag a-hed an daou deuliad
lavaret eo dindan aotrouniezh pouezus-se evit hor c’humun,
ar prefed. Padal, hennezh en doa reiñ an holl vunudoù deoc’h ha
gortozet betek an 18/12/2013 evit chom hep kuzhat netra ouzhoc’h.
ober un diferad da zifenn sevel
an 2 lod diwezhañ, hep na vefe Emichañs ho po plijadur pa
kaozeet tamm ebet gant an ti-kêr. lennoc’h ar c’hannadig nevez-mañ,
Displegañ a rae an diviz-se gant ha gellout a reoc’h gwelet, gant
un abeg surentez foran, hag eñ ha hol labourioù hag hor raktresoù,
kemer skouer diwar ar reuz a oa gant buhez ar c’hevredigezhioù
hag an abadennoù, emaomp o
bet gant Xynthia.
5
chom en ur gumun hag a zo lusk
hag intrudu enni.
Un hañvezh kaer a hetan da bep
hini ac’hanoc’h.
Ar maer, Bernard LE PORS
Vie communale
Residence
Enez Glaz
La construction de nos 10 logements groupés au bourg n’est
plus à l’état de projet et se concrétise comme vous avez pu le
constater. Les terrassements et les réseaux sont achevés, de
même que la voirie provisoire. Maintenant, démarrent les
travaux de logements avec la pose des premières pierres.
Les logements seront terminés pour fin juin 2016 et livrés
à leurs locataires à compter du 01 septembre 2016.
La gestion de cet ensemble, destiné
prioritairement aux personnes âgées et à mobilité
rédu ite , ser a a s su rée pa r le L og is Breton.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés
lors de l’ouverture des dossiers de candidature.
6
7
Vie communale
Travaux
Aire de petanque
Le club de pétanque
(Générat ions Mouvement) se
déloca lise à la belle saison.
Avec la belle saison qui arrive, les
travaux de la résidence Enez Glaz
ont débuté et les allées de jeux
extérieures destinées à la pétanque
sont devenues impraticables.
La municipa lité a proposé un
nouvel emplacement place Saint
Jean d’Aulps (derrière la Mairie)
et cet espace vient d ’être créé
af in que les membres de cette
association puissent poursuivre
leurs activités à l’extérieur pendant
la période estivale et à l’automne.
L’emplacement est bien délimité et il
s’avérait nécessaire de créer un club
house et des sanitaires sur ce lieu
très agréable. Ce local actuellement
en cours d ’aménagement, sera
disponible prochainement pour le
grand plaisir des joueurs de pétanque
qui pourront s’y installer avant l’été.
Le nouveau local, sera également
mis à la disposition des associations
qu i sou ha itent orga n i ser de s
ma ni festat ions su r le site.
Merci aux membres de
« Générations Mouvement » pour
leur disponibilité et leur aide
lors des manifestations organisées
sur la commune.
Camping
Cette année, en dehors de l’entretien
habituel avant chaque saison,
quelques travaux d’embellissements
et d ’ invest issements ont
dû être programmés :
Devant l’accueil repeint, une
barrière automatique, nécessitant
un badge à puces, est mise en
place pour la saison. Un nouvel
a m é n a g e m e nt « p ay s a g e r »
v iend r a é gayer c e t te ent ré e
avec un jeu pour les enfants.
8
De nouveaux sanitaires « mobil »
sont installés au fond du camping
et seront retirés en fin de saison.
(r e n s e i g n e m e nt s pr at i qu e s
en dernière page dans
« s e r v i c e s mu n i c ip au x »)
Bibliothèque
Schéma directeur
du réseau
d’eaux pluviales
de la commune.
La commune souhaite numériser
tout le réseau des eaux pluviales
de Santec (dimensionnement, état,
direction). C’est la Société 3 C O de
Plurien, Côtes d’Armor, qui dirigera
l’opération. Le coût est estimé à
30.000 €, dont 60 % à 80 % peuvent
être subventionnés par l’Agence
de l’Eau et le Conseil Général.
Réseau
assainissement
Suite à l ’af faissement et à la
casse du réseau près de la
pompe de Kerabret, le Syndicat
de Plouéna n va procéder au
détournement de ce réseau (en
fonte, cette fois). La commune,
propriétaire du réseau pluvial,
va remblayer et renforcer par
un enrochement la sortie des
eaux dans les bassins du Prat.
Routes
L’aménagement de la bibliothèque
se poursuit : les ser v ices
techniques ont cassé le mur du
local rangement et installé un
comptoir pour l’accueil et des
placards de rangement. Cette
nouvelle configuration permet
de voir les personnes rentrer,
adhérents ou tout simplement
personnes de passage au point I.
Les étagères trop hautes pour
u ne v ue d ’ensemble ont été
déplacées pour laisser place aux
bacs de bandes dessinées, moins
haut s et plu s fonc t ion nels.
Après l’espace lecture qui rencontre
un vif succès auprès des parents
pour raconter des histoires à leurs
enfants et qui permet d’accueillir
dans de meilleures conditions les
écoles maternelles et les élèves
de primaire dans le cadre des
T.A.P., le nouvel agencement
offre un aspect plus convivial
et plus moderne. D’autant plus,
que le stock de livres a aussi
subi une cure de jeunesse.
Suite aux travaux sur les réseaux d’eau
potable et assainissement (Syndicat
de Plouénan) dans les quartiers de
Streat ar Mor, TraonMeur, Lenn
ar Barrès, Ty Pella, un bicouche
a été réalisé sur les routes .
9
La réfection de chaussée des rues
Park Traezh, Bergeronnettes,
Croix Celtique est terminée .
La voirie du lotissement
d u Ve n e c s e r a e f f e c t u é e e n
septembre (bordures et enrobé).
Vie communale
Ralentisseurs
à Keradennec
A la suite d ’une demande des
riverains, il a été décidé de placer
des ra lent isseu rs « coussi ns
berlinois » plutôt que des « plateaux
complets » sur toute la largeur de
la chaussée pour ne pas pénaliser
les cyclomoteurs, tracteurs, cars
scolaires, poids lourds. Quatre
coussins seront donc installés,
limitant la vitesse à 30 km/h, qui
permettront également de faire
décélérer les voitures en amont.
Modification de la circulation à Brenesquen
En raison de la dangerosité de la
sortie de la rue de Brenesquen sur
la départementale 75, la montée
près du Rendez-vous des chasseurs
va être mise « voie sans issue « et
sera réservée aux riverains. Il faudra
donc accéder à la rue de la Plaine par
le rond-point de la Fontaine (rondpoint « bateau » près du garage).
Un talus va obstruer la voie en
haut pour interdire la descente
de celle-ci, tout en préservant
un passage piétons et vélos.
•
Cette modification intervient
aprè s ac c ord de s r iver a i ns
concernés et du Conseil
Général au niveau de la D 75.
Décompactage des terrains de football
Eclairage public
à Keradennec
L’éclairage public a été installé
entre les 2 virages dangereux de
Streat Joly jusqu’au Médiantel.
La poursuite de l’extension de
Médiantel jusqu’à St Pol, près du
nouvel abri bus, est à l’étude.
Cale du Dossen
Da ns un souci de sécurité et
d’accessibilité de la plage et de
l’Ile de Sieck, et pour répondre
au problème de déchaussement
de la cale, nous avons procédé
à s on rema n iement complet
e t s o n a l l o n g e m e n t (5 m ) ,
aprè s accord de la D.D.T. M .
(Di rec t ion dépa r tement a le
des ter r itoi res et de la mer).
Ces travau x ont été ef fectués
p a r l a s o c i é t é E U ROV I A .
Prise de recharge
électrique
Pou r a nt ic iper et pré voi r le
développement des véhicu les
électriques, nous avons
dema ndé au SDEF (Sy nd ic at
dé pa r tement a l de l ’ énerg ie)
de mettre en place près de la
supérette, PROXI SUPER, près
du transformateur, une prise de
recharge pour voiture électrique.
Les 2 terrains de foot ont été
décompactés par l ’entreprise
Jo SIMON de Plouda niel.
Le ser vice technique de
la com mu ne a procédé au
rega rnissage en herbe de ces
deu x ter ra i ns en ut i l isa nt
du matériel loué à la v i l le de
Landiv isiau. Cette opération
s’est faite conjointement avec
Plougou l m d a ns le c ad re de
mut u a l i s at ion de m atér iel .
Urbanisme
Permis de construire
• Philippe LE BRUN, carport et remise, rue du Jugant
• Hervé LE DU, maison individuelle, impasse des Fauvettes
• Stéphane CARRE, maison individuelle, rue des Mouettes
• Bertrand PRIME et Patricia CASTEL,
maison individuelle, rue de Ty Pella
• SCI BLEU VIRGINE, modification de la clôture, rue de Sieck
• Frédéric DUMORTIER et Marie DUMORTIER,
maison individuelle, chemin de Keradennec
• Gisèle HUGUENIN et Joëlle CHAUFFOURNIER,
maison individuelle, rue de Ty Douar Nevez
10
Déclaration de travaux
• Pierre HERRY, carport, rue de Méchouroux
• Alain ARGOUARCH, clôture, rue du Pouldu
• Sébastien RISPAL, clôture, rue de Pount ar C’Hantel
• Philippe GODEC, remplacement d’une porte de garage
par une baie vitrée, rue de Poulguéguen
• Daniel QUEAU, réfection de la toiture, rue du Theven Bras
• Marie Laure PENLANN, rénovation et extension, rue de poulguéguen
• Jacqueline GUILLOU, enrochement, rue du Theven Prat
• Yvon BERROU, escalier, rue de Pount ar C’Hantel
• François OLLIVIER, tunnel, rue du Pouldu
• Yann NGUYEN-GIA, travaux sur toiture, rue de Sieck
• Bernard HABASQUE, clôture, rue de Sieck,
• Jacques BORIES, pose d’un velux, rue du Pemp Hent,
• Julie MOAL, pose de 5 velux, rue de Korn Yar,
• Pierre LE ROUX, extension, rue de Croas an Tour
• TUCO ENERGIE, pose de panneaux photovoltaïques, rue des Lavoirs,
• Anne LE BOULCH, abri de jardin, rue de la Plaine
• TUCO ENERGIE, pose de panneaux photovoltaïques, rue des Lavoirs,
• Thierry PRIGENT, réfection de toiture, rue du Staol,
• Daniel QUEAU, réfection de la toiture, rue du Theven Bras
• Alexandre FAIDYE, clôture, lotissement du Venec
• Michel PLEIBER, abri de jardin, rue du Prat
• René EMPEREUR, véranda, rue de Korn Yar
• Jean COMBOT, pose d’une baie sur le pignon, rue de Sieck
• Olivier DELVIGNE, muret, lotissement du Venec
• Joseph BREZEL, clôture, rue du Pemp Hent
• Dominique COLIN, abri de jardin, rue Armor
• Eric GUERER, rénovation, rue de Kerbruzunec
• Christelle BROQUET, remplacer une fenêtre par
une baie vitrée, allée des Mésanges
• Catherine GUIVARCH, clôture, rue du Méantoul
• Yvon BIHAN, véranda, rue de Streat Joly,
• Anna MIOSSEC, clôture, allée des Mésanges
• Gilbert BERTEVAS, clôture, route du Theven Coz
• Sylvie L’ HEBRELLEC, ouverture d’une fenêtre, rue du Prat
• Jean Hervé SEITE, clôture, Traon Meur
• Michel CANAT, abri de jardin, rue de Sieck
• Eric PAUGAM, abri de jardin, rue de Keradennec
• David DECOSTER, clôture, lotissement du Venec
• Steve BENDELAC, remplacement et ajout de velux, rue de Keradennec
• Pascal GOURIOU, clôture, rue de Sieck
• Jean René JACQ, clôture, rue de la plaine
• Françoise CALVEZ, clôture, rue du Venec
• Jeanne ROLLAND, changement de menuisier, rue de Ty Nevez
• Ronan LE QUERE, abri de jardin, rue Du Pouldu
• Pierre GUIVARCH, clôture, rue de Ty Pella
• Ecole Notre Dame de Lourdes, réfection de la toiture
et changement de menuiserie, rue Armor
11
Enfance - Jeunesse
conseil municipal
enfants
Les nouveaux membres du Conseil
Municipal Enfants, élus le 16
octobre 2014 par leurs camarades,
ont participé à la vie publique de
la commune lors des cérémonies
officielles du 11 novembre et du 8
mai et travaillé sur divers projets.
La commission environnement
composée de Maïwenn ANNE,
Louis CAROFF, Naïs CORRE,
Fiona DROUART, Noa PAUL
et Nicolas
R E NAU D
• a élaboré des pancartes pour la
protection de certaines plantes
protégées qui seront implantées
à l’entrée du bois de Santec.
• a réalisé un livret de bonne
conduite sur le temps de cantine
scolaire afin que les enfants
puissent faire de ce temps de
pause méridienne un temps de
convivialité et de vivre ensemble.
La commission loisirs composée,
de Naomie BESNA R D, Briac
C A DIOU, C l a r a JAC OB ,
Mathéo LESAIGNOUX,
Yaël QU EM EN EU R et A l i x
RO H O U s ’e s t p e n c h é e s u r
l ’o r g a n i s a t i on d e c e r t a i n e s
animations sur la commune :
• L’après-midi pétanque, le 17 avril,
en partenariat avec le club des
aînés, afin de maintenir le lien
intergénérationnel.
Briac, Clara,
Nicolas et Naïs ont
été très efficaces
à la distribution
du goûter.
• L a j ou r né e d e s
enfants, le lundi 25
mai, en partenariat
avec le Cyclo Club
de Santec, ouverte à tous les
enfants de la commune et aux
familles. Ils ont parcouru 6 km
ou 10 km pour les plus sportifs
sur les routes de Santec. A l’issue
de cette balade les participants,
après avoir reçu un petit cadeau
des membres du Cyclo club,
ont pique-niqué. Après divers
jeux par équipes, la journée s’est
terminée à 16 h 30 par un goûter
of fer t par la municipa lité.
Pou r c lôt u rer l’a n né e , u ne
boum dont les recettes seront
reversées à une association
c a ritative sera orga nisée le
s a me d i 13 ju i n pro c ha i n .
Le Conseil Municipal Enfants
procédera également courant juin
à l’inauguration des nouveaux
jeux dans l’allée du bois de Santec,
choisis (par vote) en commission.
12
Temps Activités
Périscolaires
Après une a nnée de recu l
sur les nouveau x r y t hmes
scolaires, le bilan est positif.
Les enfants sont satisfaits des activités
proposées. Ils ont exprimé, cependant,
le souhait pour les années à venir de la
mise en place d’activités culturelles
plus reposantes et dans lesquelles
l’enfant serait libre de sa création.
Certaines activités comme le cinéma,
la prévention routière, la lecture de
contes à la bibliothèque, la culture
bretonne, la chorale, la relaxation
ont fait appel aux bénévoles que
nous tenons à remercier pour leur
implication dans ces activités.
Nous remercions également tous les
animateurs pour leur investissement
pendant toute l’année afin que
ces nouveaux Temps d’Activités
Périscolaires se déroulent dans
les mei l leures condit ions.
Le comité de pilotage a suggéré lors de la
dernière réunion de donner la possibilité
aux enfants du primaire de choisir entre
trois activités, par ordre de préférence,
sur cette dernière période de l’année.
Voici les nouvelles animations proposées
pour l’année scolaire prochaine : un
atelier de customisation de vêtements
(couture) et de bricolage. Toutes les
personnes ayant des compétences,
des savoir-faire dans ces domaines et
voulant les partager avec les enfants sont
les bienvenues. Les volontaires bénévoles
peuvent intervenir ponctuellement sur
une séance ou plusieurs selon leurs
disponibilités et seront toujours
accompagnés d'un animateur.
Vous pouvez vous faire connaître
directement à la mairie ou auprès de
Solenn HAMON au 06.80.06.40.39
L’ o r g a n i s a t i o n r e s t e r a l a
même pou r l ’a n procha i n :
• pour les enfants du primaire, les T.A.P.
auront lieu 2 fois par semaine de 15h
à 16h30 et pourront avoir lieu dans
différentes salles de la commune. Les
élèves de l’école Tanguy Prigent iront
en activité les mardis et vendredis,
et les élèves de l’école Notre Dame
de Lourdes, les lundis et jeudis.
• p our les enfants de maternelle,
les T.A.P. s'organiseront 4 fois
par semaine de 15h45 à 16h30
dans les locaux de chaque école.
Les dossiers d’inscription seront
remis dans les écoles courant juin.
Des carrés potagers et
un jardin partagé :
Des « carrés potagers » ont été mis
en place et installés par les services
techniques dans les 2 écoles. Ainsi,
dans le cadre de ces nouveaux temps, les
enfants de maternelle peuvent découvrir
les joies du jardinage et produire leurs
propres légumes. Ces tables, montées à
l’atelier, peuvent être déplacées et sont
accessibles à une douzaine d’enfants.
13
Un « jardin partagé » a
été également créé par les services
techniques, en délimitant par des
allées et des ganivelles un espace dédié,
principalement aux élèves de primaire,
encadrés par des bénévoles adultes. Une
équipe s'est déjà mise à l’œuvre et s’est
réunie le 7 mai dernier pour établir
un planning et définir un responsable
chaque semaine pour la bonne tenue
des lieux pendant l’été. Le jardin est
accessible à tous, même le week-end.
Le but de ce jardin est double, à
savoir, donner la chance aux enfants
de suivre une plante de la graine à
l’assiette mais aussi de permettre
des rencontres intergénérationnelles
autour d ’un projet commun.
Il reste à réaliser un abri pour
l e r a n g e m e nt d u m a t é r i e l .
Si de nouvelles personnes souhaitent
rejoindre le groupe de bénévoles,
prendre contact avec Solenn Hamon au
06.80.06.40.39 ou auprès de la mairie.
vend re d i 2 6 Ju i n 2 015 :
T e m p s f o r t d e s T . A . P.
Spectacle et présentation de photos des
différentes réalisations des enfants.
Enfance - Jeunesse
Animations jeunes
D e nou ve l le s a c t i v it é s p ou r
les jeunes de Santec.
L a municipa lité a obtenu
l'autorisation d'utiliser la salle
d'escalade de Perharidy. Dès cet
été cette activité sera poursuivie en
extérieur par Nicolas Le Hir, animateur
communal, grâce à l'achat de matériel
effectué par la mairie. La municipalité
a aussi fait l'acquisition de ballons de
Kinball, d'une slackline et divers jeux
pour augmenter l'offre d'activités afin
de permettre à tous les jeunes inscrits
à l’animation jeunesse ( à partir du
CM1 – 9/10 ans ) de s'épanouir au sein
de la commune. Des actions seront
également menées avec l’accueil de
loisirs pour les enfants de 6/8 ans.
La première semaine des vacances,
les enfants de Saint Jean d'Aulps
viennent nous voir. Les enfants
de Santec prof iteront de cette
occasion pou r pa r tager leu rs
activités avec nos amis jovanéciens.
Comme tous les ans un camp sera
organisé la dernière semaine de
juillet sur la presqu'île de Crozon.
Les enfants de la commune pourront
notamment pratiquer l'escalade
sur le site de la pointe de Pen Hir.
L'opération "tout le monde à la plage"
aura lieu le 11 juillet et le 25 juillet
sur la plage du Dossen. Les activités
sont gratuites et ouvertes à tous
(enfants, parents, touristes...). Ceci
est un bon moyen de se retrouver
en famille pour effectuer des activités
commune et se distraire. C'est aussi
la possibilité de s'initier à de nouvelles
activités comme le char à voile, le
surf, le beach volley, le beach soccer
et autres activités de plage. Le 11
juillet cette journée se fera avec la
collaboration de l'association "surf sans
frontière" qui permet aux personnes à
mobilité réduite de pratiquer le surf.
Le local jeunes a été transféré au
bourg, à l'école primaire Tanguy
Prigent, dans un souci de centraliser
les activités. Celui-ci est ouvert à tous
les jeunes (à partir du collège – 11 ans)
tous les samedis après- midi à partir de
14h. Pendant les vacances scolaires, il
convient de consulter les programmes
d'animation jeunesse disponibles en
mairie et à la bibliothèque. Les jeunes
sont toujours encadrés par Nicolas.
L’école de sports a dû s’adapter aux
nouveaux rythmes scolaires et de ce
fait supprimer les séances du mercredi
matin, en maintenant celles du samedi
matin. Ainsi une soixantaine d’enfants,
répartis en 3 groupes de 3 à 8 ans,
ont pu bénéficier des activités : éveil
moteur pour les plus jeunes et initiation
sportive pour les plus grands.
L’encadrement a été renforcé
par Maël LE YOUDEC, stagiaire
B . P. E P S , e t d e n o u v e a u x
parents. N’oublions pas l ’aide
précieuse de Clara et Camille !
Les inscriptions se feront comme
d ’ habitude lors du forum des
associations début septembre 2015.
14
Accueil de loisirs
de Santec « les
copains d’abord »
Les vacances d’été arrivent à grands
pas, l’équipe d’animation distribuera
le programme d’été début juin
via les écoles ou l’enverra par
mail aux autres enfants non
scolarisés sur la commune. Nous
savons d’ores et déjà, qu’il y aura des
activités nautiques, une semaine
thématique en lien avec le cirque
à Léon, mais aussi des sorties et
un séjour qui sera organisé pour
les enfants âgés de plus de 6 ans. Ce
séjour sur le thème de « l’aventure »,
se déroulera au camping du Dossen
du dimanche 20 au vendredi 24
juillet. Lors de cette semaine, des
activités en lien avec arbonambule
(grimpe dans les arbres), du surf,
char à voile, cerf-volant à traction
ainsi que des activités de découverte
de la faune et la f lore… seront
mises en place pour les enfants.
Nous vous informons aussi que vous
recevrez prochainement un courrier
concer na nt u ne mod i f ic at ion
de s déla i s d ’ i ns c r ipt ions . C e
nouveau règlement s’appliquera
dès cet été donc soyez vigilants.
Commerce
Guy PRIGENT, adjoint au maire, au nom de la municipalité,
s’est chargé d’accueillir avec plaisir les nouveaux commerçants,
tout en leur souhaitant la bienvenue et une belle réussite.
« BEACH BREAK » au Dossen
Ya nn NGU Y EN, orig ina ire de
Carantec et bien connu dans le
milieu des activités nautiques, a
repris le Roch Treas pour y installer
un nouveau concept de surfshop :
d’u n côté u ne bout ique, de
l’aut re u n ba r/re st au r a nt .
L a b out ique sp é c ia l i s é e d a ns
les pla nches et accessoires de
sports de glisse (planche à voile,
surf, sta nd up padd le) dev rait
faire le bonheur des adeptes de
ces spor ts, adu ltes et enfa nts,
nombreux sur le spot du Dossen.
Le bar/restaurant, avec vue sur
l’Ile de Sieck, est prêt à accueillir
la clientèle locale et les personnes
de passage dans une ambiance
con for t able, pou r u ne si mple
consommation ou une collation.
Kaëlig HAON et Yann
CASTELOT seront
rejoints pour la saison
de Thomas HEBERT,
jeu ne hav r a i s de 2 0
ans, l’un des meilleurs
compétiteurs en stand
up paddle du moment.
Une webcam installée
est mise à disposition
pour s’informer sur
l’é t at de l a mer e t
des va g ues . Heu re s
d ’ouverture : de 11 h
à 2 0 h , du m e rc r e d i
au
d i ma nc he
Pour
plus
de
renseignements :
w w w. b e a c h br e a kledossen.com ou
t é l . 0 2 . 9 8 . 67. 81. 47
« LES EMBRUNS » au Pouldu
D o t é d ’u n e m a g n i f i q u e v u e
imprenable sur la mer et l’Ile
de Batz , nul doute que Séverine
et Hamid, sauront trouver une
clientèle assidue à fréquenter le bar/
restaurant auquel ils ont redonné
une fraîcheur avec le bleu marin
et la jolie terrasse. Ils serviront
7 jours sur 7 pendant la saison
estivale, des plats du jour, moules
f rites, pétoncles, sa lades etc.
Hors saison, vous pourrez déguster
su r pl a c e ou emp or ter su r
commande un excellent couscous,
spécialité de Hamid, restaurateur
depuis 15 ans, qui après Paris et
les Cotes d’Armor a décidé de se
poser à Santec. Quant à Séverine,
elle est tombée sous le charme de
notre commune après plusieurs
a nnées passées au ca mping
du Dossen pour les vacances
Ils ont prév u des conférences,
des projec tions et quelques
15
a n i m at ion s mu sic a le s p ou r
d i s t r a i re le s S a nté c oi s e t le s
estivants qui ne vont pas tarder à
arriver pour profiter de la qualité
de v ie de not re bel le rég ion.
Vie Associative
Courir a santec
Le club Courir à Santec a organisé
dimanche 5 avril son inter-club
annuel qui a regroupé plus de 150
participants issus des différents
clubs de la région . Cette sortie a
permis de faire connaître à tous le
superbe patrimoine de la commune.
2 parcours étaient proposés : un 10 et
un 15km. Une 1ère partie commune
aux 2 itinéraires a emprunté les plages
du Pouldu et du Théven avant de
traverser le quartier de la Roche, pour
ensuite rejoindre le Meantoul où un
1er ravitaillement était proposé sur les
hauteurs et a permis à tous d'avoir un
splendide point de vue sur la région.
Les 2 itinéraires ont ensuite pris le
chemin de Keradennec et du Cheffren,
le parcours du 10km rentrant ensuite
directement au stade alors que les
amateurs de 15km continuaient
ve r s l e q u a r t i e r du L a b e r. Une fois la digue du Laber franchie
les coureurs contournaient ensuite
la poi nte de Perha r idy et ne
tarissaient pas d'éloges devant ces
paysages magnifiques mis en valeur
par une météo très ensoleillée.
N 'hésite z pa s à ven i r nous
rejoindre, sur le parking de la
forêt du Dossen, tous les mercredi
à 18h00 et dimanche à 9h30. contact :
[email protected]
16
Vie Culturelle
par par Jean Claude LE GOFF
FOUILLES ARCHEOLOGIQUES A ROC’H SANTEG
La fouille du site de Roc’h Santeg s’est
déroulée du mercredi 25 mars au mercredi 1
avril 2015 par un temps très médiocre…
SUR LE CHANTIER
er
Roc’h SANTEG
Plusieurs niveaux
LES DECOUVERTES
2 000 ans : Âge du Fer
tessons de poterie gauloise
10 000 ans Mésolithique
Silex : microlithes (fragments
de lamelles et restes de débitage)
50 000 ans
Néandertal
Silex : éclats ( paléolithique
moyen)
Le site de Roc’h Santeg a été signalé aux
services archéologiques compétents voici
quelque 30 années par Daniel Roué qui y
découvrit non seulement quelques fragments
de poteries gauloises mais aussi des silex
pouvant remonter à 10 000 ans et même plus…
A Roc’h Santeg, entre deux grands rochers
qui protègent le site, quelques mètres carrés de
vieux sol recèlent, mais pour combien de
temps, des vestiges dont la stratigraphie encore
intacte intéresse les scientifiques.
Comme la remontée des niveaux marins et
les fortes marées de cette année 2015
peuvent accélérer l’érosion littorale, la
richesse archéologique des 18 km du littoral
santécois a attiré l’attention du projet
Archéologie Littorale et Réchauffement
Terrestre animé par des chercheurs du CNRS
(Rennes et Nice).
Les contraintes des marées ont réduit le
temps de travail sur ce site d’accès difficile,
site qui abrite encore des sols habités il y a
2 000 ans par les Gaulois, et même 10 000
ans, voire plus de 50 000 ans alors que la
Manche n’était qu’une vaste plaine où
coulaient les eaux de la Seine …
LES FOUILLEURS : Université de Rennes 1 et CNRS : Pau Olmos-Benlloch, Txell Monros,
Loréna Audouard, Grégor Marchand, Nicolas Naudinot,
et Michel Le Goffic (archéologue départemental ER), Daniel Roué, François Le Gall (Plougasnou).
Société
Nationale
de
Sauvetage
en
Mer
En surface, les « Gaulois »…
Dans le carré de fouille,
possibilité d un trou de poteau
(époque gauloise).
Dans les couches profondes,
des silex d’au moins 50 000 ans
(homme de Néandertal).
A
SANTEC
18
bénévoles
11 sorties
en 2014
La SNSM a assuré le passage de l’équipe des fouilleurs.
17
Vie Culturelle
Association nationale d’enseignement personnalisé,
Au x i l ia déploie éga lement ses ac t iv ités da ns le
Finistère avec, depuis 85 ans, un objectif prioritaire :
l’insertion des personnes handicapées,
en détention ou en grande difficulté.
Auxilia se consacre à l’aide et à la
réinsertion des plus défavorisés par
la mise à niveau des connaissances.
Les grands malades en convalescence
isolée constituaient le premier public
lors de la création de la structure
en 1929, auxquelles sont venus
s’ajouter au fil des ans les personnes
en situation de handicap ou sous
main de Justice. Déclarée d’utilité
publique en 1953, Auxilia s’adresse
aujourd’hui à toutes les personnes qui
ont le projet d’améliorer leur situation
malgré des conditions de vie difficiles
qui restreignent temporairement
ou durablement leur activité.
Auxilia propose des formations
personnalisées et gratuites (hors
f ra is d ’ i nscr ipt ion) :
• d es rem ises à n iveau et des
apprentissages fondamentaux,
souvent indispensables ava nt
de s’engager dans un projet
• d es for mat ions d iplôma ntes,
du cer t i f icat de format ion
générale à l’entrée en Université
• des enseignements professionnels
(comptabilité, concours d’entrée aux
écoles d’Aide- soignant et auxiliaire
de puériculture, médico-social, petite
enfance) ou spécifiques (concours
administratifs, capacité en droit)
•
des initiations pour une
c u l t u r e p e r s o n n e l l e (a r t s ,
éle c t r ic ité , l a ng ue s).
Ces modules de formation, adaptés
au profil de chaque apprenant sur la
durée dans un climat de confiance
favorisant une bonne progression, ont
été récemment complétés par une série
de modules courts, orientés vers la
réinsertion rapide des publics fragiles.
Dans le cadre d’Auxilia, l’apprenant
est au centre de l ’équipe qu’il
constitue avec ses formateurs, ses
éducateurs, ses visiteurs ou ses
assistants sociaux. Les échanges
sont réguliers et adaptés à chaque
situation. A ce titre, Auxilia travaille
principalement en partenariat avec
les organismes publics ou associatifs
dédiés à ces publics en difficulté.
Les cours sont envoyés par la
poste, accompagnés d’un courrier
personnel permettant à l’apprenant
d ’e x pr i m e r s e s b e s oi n s e t à
l’enseignant d’adapter ses cours.
Les plus de 1000 enseignants bénévoles
d’Auxilia ne sont pas nécessairement
professeurs de formation. Ils disposent
d’une base de données nationale
(documents partagés) leur permettant
de construire le programme de cours
adapté à chaque apprenant (près de 3000
personnes bénéficient actuellement d’un
enseignement dispensé par Auxilia).
Auxilia est financé par trois sources
principales : la Taxe d’Apprentissage ;
les conventions avec l’Etat ou les
Collectivités Territoriales ; les dons.
Une quinzaine de bénévoles collaborent
déjà avec Auxilia dans le Finistère (dont
4 à Santec !). L’association recherche
des nouveaux bénévoles, notamment
des professeurs, pour accompagner les
besoins grandissants et les nouveaux
partenariats créés avec les acteurs
finistériens de l’insertion sociale.
Toutes les personnes intéressées par
l’engagement de l’association peuvent
visiter son site internet et proposer
du bénévolat ou des dons en ligne
par www.auxilia-formation.org ou
contacter ses services à cette adresse :
Auxilia – Formation & Amitié :
une nouvelle chance – 102, rue
d’Aguesseau 92100 BoulogneBillancourt - Tél. : 01.46.04.56.78
e-mail : [email protected]
ou Ph i l ipp e Vu a i l l at :
[email protected] ou
02 98 29 40 96 / 06 31 17 83 22
Les plus belles gratifications restent les témoignages souvent émouvants.
« Je remercie Au x i lia de m’avoir permis de m’aider à la construction de mon projet de réinser tion.
Vous avez été u n excel lent t rempl i n pou r me redon ner l ’espoi r que tout est encore possible… »
Christophe, apprenant
« J’espère que vous serez fière de moi. Comme moi, je peux l’être envers moi-même. J’ai réussi mon brevet
de justesse mais je l ’ai eu quand même. J’ai été fière de signer mon diplôme devant tout le monde. »
Isabelle, apprenant
« L es 13 a nnées passées à Au x i l ia ont été t rès g rat i f ia ntes pou r moi qu i espéra is cont r ibuer pou r
u ne pet ite pa r t à remet t re quelques-u ns de mes apprena nts su r les ra i ls. Cet enseig nement spécia l
a été une école de patience pour moi, en m’apprena nt les contraintes de l ’at tente, et m’a permis de
progresser sensiblement sur le plan pédagogique, grâce à la grande variété des niveaux rencontrés. »
Louis, professeur bénévole
18
E brezhoneg
par Yvonne OLLIVIER
Breizhiz hag al livioù :
Na pebezh abadenn !
A r mor a zo g la s, den ebet ne
z i slav a ro. A n del ioù er g we z ,
a l le t on , a n hou id i a z o g l a s
ivez, ar memes liv neuze hag an
oabl, pa ve z d i s olo a n a m z er,
war a n deiz, glas evel ma 'z eo
ba n n iel stereden net Eu ropa .
Pep tra hag a vefe glas pe wer da
dud Bro C' hall a zo glas dre ret
evit ar pezh a sell ouzh an natur;
zoken evit an dud: Ar re 'zo eus
tu Eva Joly a zo e rummad '' ar
Re C'hlas '' Pa 'z eo evit traoù all
ha n'o deus netra da welet gant
an natur e vez implijet '' gwer '',
daoust ma vefe r i k a n hevelep
l i v e g e t u n d e r v e n n c' h l a s .
Neu ze, n' hon eus ger ebet ev it
ober an diforc'h etre liv ar penn
s a l aden n h a g a n o a bl . M at , e
ga l leg ive z , ne 'z eu s ger ebet
k e n ne b e ut e v it d i forc' h a ñ a r
melen-aour diouzh ar ruz. Piv 'n
deus soñjet e ranker lavaret : liv
un aval orañjez, evit ar pezh a zo
melenruz ? Liv ar c'histinn-moc'h
a zo gell evit ar vrezhonegerien.
Liv ioù ar blev ne vezont
ket g welet er memes doare
t a m m e b e t . M a ne bl ij ke t a r
b l e v r o u s d 'u n t a d h a g a z o
p e l l o u z h a r g ê r, d a v a r e a r
c' ha n id ige z h, e z e o g wel lo c' h
lava ret dezha ñ er pel lgomz en
d e u s b l e v d u a r c' h r o u a d u r,
ra k pa vez lava ret '' br u n '' et
t a lv r u z e vel a r c' ha rote z . Ur
veleganez he deus blev melen.
Pebezh souezhadenn pa 'z eo bet
lavaret da Rozenn gant Channig :
'' O , peger c'hoant eo da baotrig !
Melen eo tout eveldout, ha
k o u l s k o u d e R o z e n n n'e o n a
sinaeg, na k la ñv, ta mm ebet.
Bez e c'heller dont da vezañ ruztan gant ar mezh, ha n'eo ket : ruz
e-giz un domatezenn. Dont a reer
da vezañ fuloret ruz ( ha ne ket du
eo ) Padal e c'heller bezañ du gant
an sec' hed pe an naon, ar pezh
a da lv e ga lleg, marnaonet evel
ur bleiz. Tu 'zo mont d 'an daou
lamm ruz (e–lec'h tric'hement)
Ur c' hoarzh glas a zo
melen e galleg.
D a z i w a l l 'z o , p a i m p l i j o m p
geriaoueg a l liv ioù . . . Pead ra
a zo da gol l e oremus !
Les Bretons et les couleurs :
quelle affaire !
Qu'elle soit vert émeraude ou bleu
azur, la mer est toujours '' glas ''
L es feu i l les da ns les a rbres, la
pelouse et même les colverts sont
bleus comme le ciel dégagé, de
la même couleur que le drapeau
étoi lé de l 'Un ion Eu ropéen ne.
Pour le bretonnant, tout ce qui,
s e r app or t a nt à la nat u re , e st
vert ou bleu, a la même couleur.
Même le s p er s on ne s du p a r t i
d 'Eva Joly, sont définies comme
'' Les Bleus '' et pour tant ce ne
sont pas des joueurs de foot !
Les bretonnants n'ont donc pas
d e m o t s p ou r d i f fé r e n c i e r l a
c ou leu r d 'u ne s a l ade de c el le
du c iel . L e s f r a nc i s a nt s n'ont
aucu n mot, non plus, pou r
désigner la cou leur du fruit de
l 'or a nger, n i du ma r ron n ier.
Les teintes de cheveu x ne sont
pa s perç ues de la même façon
dans les deux langues. Une brune
a des cheveu x noirs, mais pour
u n bre ton na nt , ave c l a même
prononciat ion, el le est aussi
rousse que '' Poi l de Ca rot te ''
de Jules Renard en 1894. Quelle
st upéfac t ion qua nd Cha nnig a
dit à la blonde Rozenn, que son
bébé était tout jaune comme sa
mère ! Ils n'étaient pourtant ni
d'origine chinoise, ni atteints de
jaunisse ou quelque autre ictère.
En roug issa nt, les bretonna nts
pren nent la cou leu r du feu et
non cel le de la tomate, et leu r
fureur rouge se traduit par une
colère noire ; i ls ont u ne fa i m
19
noire et non une faim de loup !
L'a l l u r e d 'u n e p e r s o n n e t r è s
pressée sera '' au double ga lop
rouge'' au lieu du triple galop.
Un rire bleu ou vert devient jaune
pou r tout f r a ncis a nt , à moi ns
qu' i l n'ut i lise u n bretonnisme,
mot inventé par Hervé Lossec et
ent ré da ns la la ng ue f ra nça ise
le 19 ma i 2015 (à 16h4 0 ...) et
récemment paru dans la nouvelle
édition du Petit Rober t 2016.
Les Bretons et les Fra nça is
n'ont décidément pas la même
perception des cou leurs ni
de s goût s non plu s peutê t r e . . . I l y a v r a i m e nt d e
quoi perdre son latin !
Les chroniques 2 gwens
En janvier 2015, nous mettons les
voiles pour réaliser un rêve partagé :
le tournage d’un documentaire
autour du monde. Nos carrières
professionnel les mises entre
parenthèses, nous partons à la
rencontre de personnes ordinaires
aux destins extraordinaires. Leur
point commun : avoir mené un
changement de vie radical. Nous
les rencontrerons alors même
que nous vivrons notre propre
changement de vie, sur la route...
Le projet
Gwenn et Gwendal : les “2 Gwens” c’est
nous. Deux amis originaires de Santec
et Roscoff, animés par le même désir
de découvertes et de rencontres. En
2015, nous avons décidé de faire un
break dans notre vie professionnelle
pour investir notre temps et notre
énergie dans un projet commun :
réaliser un documentaire de 52 minutes
au terme d’un voyage de 6 mois.
Amis et passionnés par l’image,
nous avons donc décidé de mettre
notre envie et nos compétences au
service d’un projet commun mêlant
voyages, rencontres, photo et vidéo.
L’idée d’un voyage documentaire
est venue nat u rel lement.
6 mois de voyage
Durant six mois, nous irons filmer ces
hommes et femmes qui ont décidé de
changer de cap pour réaliser un rêve,
fuir un conflit, vaincre une maladie
ou aider leur communauté... Au fur et
à mesure du voyage, nous partagerons
nos rencontres en cherchant à
comprendre comment ces personnes
ont franchi le pas, alors même que
nous vivrons, ensemble et sur la
route, notre propre changement.
Nous avons d’abord tracé notre
itinéraire prévisionnel en fonction des
régions du monde qui nous attiraient :
Amérique du Sud, Océanie, Asie
du Sud-Est... Nous avons ensuite
fait appel à tous nos contacts pour
trouver des personnes correspondant
à notre projet de documentaire.
Ayant reçu un grand nombre de
réponses, nous avons dû sélectionner
les histoires qui nous touchaient le
plus, ce qui nous a permis d’affiner
notre itinéraire : Pérou (Janvier
-fevrier 2015), Bolivie (février 2015),
Brésil (Mars 2015), Argentine
(Mars 2015), Chili (Avril 2015),
Nouvelle-Zélande (Mais 2015), Asie
du Sud-Est (Juin - Juillet 2015).
20
Un documentaire
Au terme de ce voyage nous réaliserons
un documentaire de 52 min.
Nous avons choisi de réaliser ce projet
sur nos fonds propres et sur notre
temps libre afin de rester maîtres de
nos envies et de nos choix créatifs.
A la fin du voyage, nous comptons
lancer une campagne de
crowdfunding afin de financer le
montage du documentaire final
et de le proposer à la diffusion en
France et en Grande Bretagne.
SUIVRE L’AVENTURE
Sur Facebook : www.facebook.com/
leschroniques2gwens
Le blog : www.leschroniques2gwens.com
Sur le blog nous souhaitons
partager nos rencontres, nos
interrogations, nos découvertes.
Nous espérons que nos aventures feront
voyager et donneront des idées...
Animations été 2015
Kermesses
des ecoles :
•1
4 juin : Ecole Notre
Dame de Lourdes
• 28 juin : Ecole Tanguy Prigent
Dimanche 14 Juin
le Cyclo-Club de SANTEC fête le
20eme anniversaire de sa création. Des
randonnées de 75 et 90 kms réunissant
les clubs voisins seront organisées.
Toutes les personnes ayant fait partie
du club depuis sa création, sont
cordialement invitées à 11h15 à la salle
polyvalente pour le pot de l’amitié.
Samedi 27 juin
FEU DE LA ST JEAN à 19 h 30
Place St Jean d’Aulps
(derrière la mairie)
Concert : Les Têtes Molles –
Goupil - Zogo
Organisé par le Comité des
Fêtes et Initiatives Santec
Dimanche 28 juin
Repas du pardon à 12h30
Cochon grillé ....
Salle polyvalente
Organisé par la paroisse
Du 3 juillet au
30 juillet
Exposition peintures à
la bibliothèque
Elèves de Nicole RYAN
Vendredi 10 juillet
Marché à 17 h avec animation
Place Poulgueguen – Dossen
Samedi 11 juillet
A 21 h à la chapelle du Dossen
Concert chants et guitare
Samedi 11 juillet
« Tout le monde à la plage »
Plage du Dossen
Diverses activités : jeux, surf,
beach volley, beach soccer
en partenariat avec SURF
SANS FRONTIERE
Gratuit, tout public, personnes
à mobilité réduite
Lundi 13 juillet
Repas concert à 20 h 30
Les marins des Abers
Réservation : 02.98.29.74.65
Feu d'artifice à 11 h au Dossen
Vendredi 17 juillet
A la Chapelle du Dossen à 21 h 00
Concert Mouez Rosko
Vendredi 17 juillet
Marché à 17 h – Animation
Pot de l’estivant
Place Poulgueguen – Dossen
Vendredi 24 juillet
Marché à 17 h avec animation
Place Poulgueguen - Dossen
Samedi 25 juillet
« Tout le monde à la plage »
Diverses activités : jeux, surf,
beach volley, beach soccer
Gratuit, tout public
Samedi 25 juillet
A la bibliothèque à 16 h 30
Causerie : Histoires de l’Aber
Par Jean Claude LE GOFF
Vendredi 31 juillet
Marché à 17 h avec animation
Place Poulgueguen – Dossen
Dimanche 2 août
De 10 h à 18 h30, salle omnisports
Marché artisanal &
Produits du Terroir
organisé par l’Association
BEVAÑ (Vivre en breton)
Bien-Etre et Vivre Avec une
maladie Ñeurologique
Samedi 18 juillet
A 14 h 30 à la cale du Theven
Visite commentée du
site archéologique de
Roc’h Kroum *
Par Jean Claude LE GOFF
et Daniel ROUE
(*) prévoir chaussures adaptées
à la marche sur l’estran
21
Lundi 3 août
A 14 h 30 à la cale du Theven
Comment pêchaient
nos ancêtres
Visite commentée d’une pêcherie*
Par Daniel ROUE
Animations été 2015
Vendredi 7 août
Marché à 17 h avec animation
Place Poulgueguen – Dossen
Samedi 8 août
A 14 h 30 à la cale du Theven
Visite commentée du site
archéologique de Roc’h Kroum*
Par Jean Claude LE GOFF
et Daniel ROUE
(*) prévoir chaussures adaptées
à la marche sur l’estran
Vendredi 14 août
Marché à 17 h – Animation
– Pot de l’estivant
Place Poulgueguen – Dossen
Samedi 15 et
dimanche 16 août
Tournoi de beach volley
plage du Dossen
(3 x 3, ouvert à tous)
Samedi à 20 h : repas crabes (10,- €)
suivi d’un concert par GOUPIL
Le cirque a leon - programmation été 2015
Sous chapiteau au Dossen – Spectacles entrée libre
(excepté le 31 juillet) - Tout Public
Du 6 juillet au 21 août :
stages de cirque à la semaine, du
lundi au vendredi de 14h à 17h, à
partir de 6 ans, 75€/semaine.
Jeudi 9 juillet 20h30 :
Cie Arbalète avec le spectacle "Le
chant des crevettes". Chansons
rigolotes mimées (durée : 1h15).
Jeudi 16 juillet 21h :
"Le Cri du Léon" opus 4.
Par les élèves confirmés de
l’école du Cirque à Léon.
Jeudi 23 juillet 20h30 :
Joël Cudennec avec le spectacle
"Voyage". Dans la lignée des
contes d’autrefois que l’on écoute
autour du feu de cheminée, Joël
Cudennec s’inspire, cette fois,
des textes de Blaise Cendrars et
Sylvain Tesson (durée 50 min).
Jeudi 30 juillet 21h :
"Le Cri du Léon" opus 4.
Par les élèves confirmés de
l’école du Cirque à Léon.
Vendredi 21 août
Marché à 17 h avec animation
Place Poulgueguen - Dossen
Samedi 22 août
A la bibliothèque à 16 h 30
Causerie : Naufrages sur
les côtes léonardes
Par Jean Claude LE GOFF
Vendredi 28 août
Marché à 17 h avec animation
Place Poulgueguen - Dossen
22
Vendredi 31 juillet 21h :
Soirée musique du monde
avec "Stookat" aux influences
brésiliennes et "Blue Grass" aux
traditions croisées américaine et
irlandaise (musique portée à l’écran
par le film O’Brother). Entrée 2€
Jeudi 6 août 20h30 :
Soirée match d'improvisation
avec la Drim Tim de Morlaix et
les équipes bretonnes invitées
Jeudi 13 août 21h :
"Le Cri du Léon" opus 4.
Par les élèves confirmés de
l’école du Cirque à Léon.
Jeudi 20 août 20h30 :
Erwan Madec avec le spectacle "La
fontaine des fables" (Durée 1h15)
22/23 août :
Chapiteau des fanfares. Festival
de musique et cirque.
Contact : 06 73 47 92 64 [email protected]
Informations utiles
Proxi Super
Ouverture 7jrs/7 à partir du dimanche 12 juillet
jusqu'au samedi 29 août inclus.
Du lundi au samedi
8h30-13h00 / 15h00-20h00
Le dimanche
9h00-13h00 / 17h00-20h00
De plus, votre magasin PROXI modernise son enseigne.
De nouvelles couleurs plus modernes et plus attrayantes orneront
la façade du magasin courant juin.
Naissance
horaires ete
des services
municipaux
Mairie :
de 8 h 30 à 12 h 00
de 13 h 30 à 17 h 00
Tél. 02.98.29.74.65
fermé le jeudi après-midi
et le samedi matin
Bibliothèque/Point I:
de 10 h 00 à 12 h 00
de 16 h 00 à 18 h 00
Tél.02.98.29.76.60
du lundi au samedi
Etat Civil
• Simon BODILIS LE LUC, né le 1er novembre, fils de Mathieu et Kristen, Traon Meur
• Corentin GUIVARCH, né le 10 novembre, fils d’Anthony et Laura, lotissement du Venec
• Jessy TANGUY, née le 27 décembre, fille de Patricia, 413, rue du pemp hent
• Lola COMBOT, née le 02 janvier, fille de Nicolas et Valérie, 476, rue de Pount ar C’Hantel
• Bastien LADCHE, né le 10 janvier, fils de Marc et Anne Sophie, 138, rue du Guerzit
• Mona LE GRAND, née le 20 janvier, fille de Sylvain et Amandine, 1221, route de la Fontaine
• Elise QUIMERCH, née le 28 janvier, fille de Stéphane et Marie, 191, rue de Kerbruzunec
• Hugo LE BOT, né le 03 février 2015, fils de Franck et Justine, 178, rue de Kergunuec
• Bleuenn BAUDOUX GALLIC, née le 10 avril, fille de Simon et Elodie, 51, rue de Ty Nevez
• Bérénice LE DUFF, née le 13 avril, fille de Fabien et Anne-Laure, 8, rue de Kerabret
• Salomé NICOL, née le 20 avril, fille de Frédéric et Lydie, 119, rue de Kerabret
• Katell MIOSSEC, née le 6 mai, fille de Franck et Anna, 226, allée des mésanges
Mariage
• Christophe LE GALL et Céline LEVADOUX, le 28 mars
• Yann AUDREN de KERDREL et Albane DANGUY des DESERTS, le 25 avril
Décès
• Yvette MORGANT née QUIMERCH, 81 ans, 545, rue de Kerabret
• Olivier KERBOAS, 64 ans, 155, rue de perrugant
• Yves QUIMERCH, 67 ans, 364, rue de la Plaine
• Marie Claude CORRE née ROUDAUT, 65 ans, 140, ruelle des pluviers
• Alain KERDILES, 65 ans, 91, rue du Pemp Hent
• Geneviève LARRIEU née JACCHETTA, 75 ans, 332, rue du Prat
• Adrien LE BORGNE, 86 ans, 117, rue des Chardonnerets
• André MEUDIC, 85 ans, 70 impasse des pêcheurs
• Michelle NENA née BARS, 70 ans, 349, rue de Méchouroux
• François FAGOT, 75 ans, 279, rue de Méchouroux Pella
• Yvette CREIGNOU née CASTEL, 85 ans, 264, rue du Gulf Stream
• Marguerite MEUDIC née ROBIN, 86 ans, 70 impasse des Pêcheurs
• Jeanne LE TOQUIN née PRIGENT, 84 ans, 347, rue du Pemp Hent
• Lilian KERDILES, 42 ans, 91, rue du pemp Hent
• Jean Yves GODEC, 86 ans, 133, rue De Pount ar C’Hantel
23
Agence Postale :
de 9 h 00 à 11 h 45
Tél.02.98.29.70.09
du lundi au samedi
Camping Municipal :
ouverture du 13 juin au 13
septembre inclus
Tél.02.98.29.75.34
accueil de 9 h 00 à 12 h 00
de 17 h 00 à 20 h 00
du lundi au dimanche

Documents pareils