Promenades aux jardins - Ville de Petit

Commentaires

Transcription

Promenades aux jardins - Ville de Petit
juin 2014
www.petit-quevilly.fr
en direct
de Petit-Quevilly
Promenades
aux jardins
www.petit-quevilly.fr
Pendant les vacances de printemps, les stages sportifs (athlétisme,
golf) ont connu un vif succès auprès des jeunes quevillais.
© Bruno Maurey
© Bruno Maurey
arrêt sur images
© Bruno Maurey
Jeudi 8 mai : 150 personnes assistent au gala du judo club
de Petit-Quevilly au stade Gambade. Les gagnants de la catégorie
benjamin sont récompensés !
Samedi 17 mai : Lucien et les Arpettes présentent le spectacle
“Le petit Youkou” à la bibliothèque. Succès assuré auprès des petits
et des plus grands !
Vendredi 9 mai : vernis
“Promenade”, à la cha
© Bruno Maurey
© Bruno Maurey
Mercredi 7 mai : inauguration du nouvel internat du lycée
professionnel Jean-Baptiste Colbert.
Lundi 5 mai : plantatio
rue Jacquard.
© Bruno Maurey
Mercredi 30 avril : le Secours populaire organise une chasse aux œufs
géante à la maison de l’enfance Jules-Verne.
Samedi 17 mai : concert pop-rock exceptionnel donné pour la sortie
de l’album de Philippe Écrepont à la bibliothèque François-Truffaut.
Samedi 17 mai : noces
à l’hôtel de ville.
Directeur de publication : Frédéric Sanchez
Rédacteur en Chef : Isabelle Roger
Rédaction : Annie Pétrel, Claire Alexandre (Pages 6-10-11)
Charte graphique et maquette : Séverine Eliot
Visuel de couverture : Bruno Maurey
Photogravure/impression : Imprimerie ETC INN
Nombre d’exemplaires : 12 500 - Commission paritaire en cours
Distribution : Mairie de Petit-Quevilly, 02 35 63 75 00
Le prochain numéro d’En Direct sera distribué à partir du 30 juin 2014.
En direct est imprimé avec des encres à base végétale, sur des papiers
partiellement recyclés ou issus de forêts gérées durablement.
© Bruno Maurey
EN DIRECT : bulletin municipal mensuel de la Ville de Petit-Quevilly
Mardi 20 mai, les enfants de l’école Pasteur découvrent l’informatique
lors des ateliers éducatifs.
Vendredi 23 mai, les é
par la cuisine centrale
édito
Chère Madame, Cher Monsieur,
dans la ville
4
© Bruno Maurey
vidéoprotection
chiffre du mois
résidence “New Cost” Primméa
en bref
ssage de l’exposition de Daniel Roger
apelle Saint-Julien.
info jeunesse
© Bruno Maurey
6
l’école Pasteur
cross des écoles
zoom
7
loisirs
10
promenades aux jardins
s de diamant de Janine et Pierre Grenier,
écoliers dégustent un “repas des îles” réalisé
e.
sommaire
© Jean-Pierre Sageot
on des bambous au pied de l’immeuble Logirep,
en bref
spectacle de marionnettes
exposition cap quevilly
aclpar
quoi de neuf à la bibliothèque
culture
12
Journée portes ouvertes
à l’EMMDT
à la découverte
13
© Bruno Maurey
du centre bébés du cœur
agenda du mois
14
info seniors
14
rencontre
16
En Direct a choisi dans ce numéro de valoriser les jardins
publics quevillais. Je m’en félicite.
En effet, au fil des années, l’équipe municipale a mené
à bien d’importants projets visant à améliorer le cadre
de vie et renforcer la place de la nature en ville.
Esplanades de la chapelle Saint-Julien et de l’église
Saint-Antoine, square Marcel-Paul, jardins du Cloître
et des Oiseaux : ces différentes réalisations ont embelli
la ville et contribuent à rendre plus agréable
le quotidien. De même, les aménagements résidentiels
du côté de Saint-Julien et plus récemment vers
la piscine, ont permis de créer de vastes espaces
végétalisés et fleuris appréciés de tous.
Parallèlement, de nouvelles façons de “gérer”
les espaces verts ont été développées. Il est impossible
aujourd’hui d’ignorer l’impact des produits phytosanitaires sur les nappes phréatiques et la biodiversité.
Ainsi, Petit-Quevilly est progressivement devenue plus
respectueuse de l’environnement et offre aujourd’hui
un cadre de vie plus “vert”.
J’espère que vous en profiterez pleinement durant l’été
qui arrive.
Alexandre Dudouble
Frédéric Sanchez
Maire de Petit-Quevilly
© DR
© Bruno Maurey
dans la ville
Cadre de vie
Aménagements
La vidéoprotection
pour le bien-être de tous
Place des Chartreux
en travaux
Depuis quelques années, des caméras de vidéoprotection sont
visibles sur les espaces publics de la commune. Aux entrées de
ville, des panneaux indiquent leur existence. Tout récemment
de nouvelles caméras viennent d’être installées, rue MartialSpinneweber. Elles sont tournées vers la chapelle Saint-Julien.
Par leur présence, elles protègent les bâtiments communaux et
espaces publics. Les images sont diffusées dans le bureau de
la Police municipale et à l’hôtel de Police de Rouen. Seules les
personnes habilitées, formées et sensibilisées aux règles de mise
en œuvre d’un système de vidéoprotection, peuvent visionner les
images enregistrées. Ce dispositif ne se substitue pas aux forces
de Police, mais c’est un outil supplémentaire pour améliorer
le cadre de vie de tous les habitants.
Véritable entrée de ville, la place des Chartreux fait l’objet
d’un projet ambitieux. Ce site, de 3,5 hectares, situé pour les
2/3 sur le territoire de Petit-Quevilly deviendra, d’ici 2016, un
quartier résidentiel majeur.
Afin d’accueillir les 265 logements, les commerces et une
résidence étudiante, des travaux de voirie sont actuellement
réalisés. Il est, en effet, nécessaire de déplacer au préalable
les réseaux d’eau potable, d’assainissement et d’éclairage
public en vue des futures constructions. Ces travaux impactent
momentanément le trafic routier sur la place et le boulevard
du 11 Novembre. Un plan de déviation, établi selon les
différentes phases du chantier, est consultable en mairie et sur
www.petit-quevilly.fr rubrique cadre de vie/infos travaux.
chiffre du mois
4
© Bruno Maurey
1 560
C’est le nombre de kilos que pèsent les deux sculptures
végétales créés par les espaces verts de Petit-Quevilly au Jardin
des plantes de Rouen. À l’occasion du festival Graines de Jardin
autour du thème des 5 sens, les jardiniers quevillais ont choisi
de traduire en végétal celui du toucher. Jusqu’en août, vous
pourrez découvrir cette création et toucher
des orangers à 3 feuilles, des conifères à feuilles douces,
un arbre à perruque au feuillage duveteux et d’autres surprises !
Fleurir la Ville
FLEURIR
concours 2014
LA VILLE
inscription
du
1er mai
au
15 juin
en mairie, sur www.petit-quevilly.fr
Inscrivez-vous jusqu’au
ou chez les fleuristes
15 juin au concours
Fleurir la Ville, à l’accueil
de la mairie et chez les
fleuristes participant
(Artis’Flor, Courchand Fleurs
et la Marquise Fleurie).
Vous pouvez également vous inscrire en un clic
sur le site www.petit-quevilly.fr, à la rubrique “actu”
et remplir le bulletin. Que vous ayez un balcon
ou un jardin, enfilez vos gants et soyez créatifs !
La Marquise fleurie
Courchand fleurs
Artis’flore
© DR
www.petit-quevilly.fr
Logements
Du neuf jusqu’à 30 % moins cher
Petit-Quevilly innove encore en matière de logement et accueille une
petite révolution : la première résidence labellisée New cost. Elle s’appelle
“Pictura” et sera construite, à l’angle des rues de la République et Kennedy,
fin 2015. Son originalité réside dans le prix : jusqu’à 30 % moins cher que
le prix du marché ! Ce concept de résidences lancé par VINCI Construction
France est issu de deux années en recherche et développement.
Réservé aux primo-accédants, ce programme est composé de deux
bâtiments BBC. Pictura comporte 60 appartements, de 2 à 4 pièces, sur
3 étages. Ces logements fonctionnels et évolutifs offrent des prestations
de qualité. Chacun dispose d’un balcon, d’un vidéophone et d’un stationnement privatif.
Sans faire l’économie du confort, ces appartements sont conçus à coûts
maîtrisés. Pour ce faire, VINCI Construction France s’engage dans une
démarche d’achat responsable et signe des contrats d’exclusivité avec des
entreprises françaises de matériaux innovants. VINCI a également revu ses
honoraires, ses frais techniques, sa gestion de vente et sa communication...
et surtout négocie de très grandes quantités car ce concept est appelé à
largement se développer.
Pictura sera construite à un emplacement idéal, à deux pas du centre ville,
à côté de la plaine de jeux Kennedy, de la maison de l’enfance Jules-Verne
et de Seine-Innopolis. Sa proximité immédiate avec les commerces, une
crèche, des équipements scolaires et culturels et au pied du métrobus en
fait une résidence attractive.
Pour plus d’informations sur la résidence Pictura, visitez le site :
www.primmea.com ou contactez le 0 800 710 730.
en bref
Contournement Est
Une exposition sur le projet de contournement Est
de Rouen se déroule jusqu’au 12 juillet dans le hall
de l’accueil de l’hôtel de ville. Le public peut
découvrir les étapes du projet, les cartes,
les caractéristiques techniques ainsi que les enjeux
environnementaux et humains.
www.liaisona28a13.com
Objets ou témoignages
sur 1914
Avez-vous des objets ou documents datant
de la Première guerre mondiale ? Les archives
municipales recherchent, des photographies,
cartes et tickets de rationnement, journaux,
artisanat de tranchée ou objets militaires.
Une exposition sera organisée en novembre
prochain sur “Petit-Quevilly entre 1914 et 1918”,
à la bibliothèque François-Truffaut. Les archives
recherchent également les familles des combattants
dont les noms figurent sur les monuments aux morts
de la commune.
N’hésitez pas à contacter les archives municipales
au 02 32 81 50 80 et [email protected]
ou la bibliothèque François-Truffaut au
02 35 72 58 00. Les objets seront enregistrés et
restitués à l’issue de l’exposition.
5
Patrimoine quevillais
1914-1918, cent ans après
Les écoles font leur cross
A l’occasion du centenaire de la guerre 14-18, une classe de
l’école Pasteur, s’associe aux archives de la ville pour présenter
une exposition hommage.
Il y a 100 ans, des milliers de français se sont battus pour leur
pays, leur ville, leur famille. Au cimetière de Petit-Quevilly,
un monument aux morts rend hommage à ces combattants
de l’ombre. Une classe de CM1-CM2, composée de 20 élèves,
a redonné vie à ces héros de guerre, en collaboration avec les
archives municipales.
Ils étaient plus de 500 à courir dans le parc des Chartreux et
sur la piste du stade Gambade, en mai dernier. “Ils” ce sont
les élèves de 6 écoles primaires de la ville : Pasteur, Picasso,
Chevreul, Joliot-Curie, Wallon et Saint-Just !
501 élèves exactement, du CE2 au CM2, qui se sont dépassés
pour participer à cet incontournable rendez-vous annuel. Les
premiers participants s’élancent vers 13 h 30 pour un parcours
adapté à leur âge : soit une épreuve de 1 500, 2 000 ou 2 600
mètres. 6 courses sont organisées par journée.
Le service des sports est présent. 8 éducateurs, diplômés d’Etat
installent le parcours, accueillent les enseignants et les élèves.
Ils courent toujours un premier tour avec les enfants afin de
canaliser leur énergie et de leur prodiguer des conseils sur le
souffle. Tout au long de la journée, leur rôle est d’encourager,
de valoriser chaque enfant !
Un devoir de mémoire pour les nouvelles générations
Le projet a immédiatement enthousiasmé la classe, ce travail
rattache les nouvelles générations. Les élèves de Virginie
Bonvallet se sont d’abord rendus au cimetière communal afin
de faire des recherches sur l’identité des poilus. Le groupe a
continué son travail aux archives départementales pour consulter
les registres de recensement. Enfin, la classe réalisera un portrait
écrit et dessiné de dix poilus, en s’inspirant des registres
militaires.
La guerre 14-18 s’expose à François Truffaut
Une exposition hommage sur la guerre 14-18 sera présentée en
novembre à la bibliothèque. L’installation se présente en deux
parties. D’un côté, un travail de recherche réalisé sur la ville
de Petit-Quevilly pendant les années 14-18, et de l’autre, les
portraits réalisés par les élèves de l’école Pasteur.
6
Sport
Une organisation rôdée
Car il ne s’agit pas de désigner des vainqueurs, mais de
récompenser le travail élaboré en classe. Un cycle de 6 à 8 séances
d’entraînement est prévu en collaboration avec l’éducateur sportif,
l’enseignant et les élèves. Le jour J, la course se termine par une
remise de médaille à chaque participant et un bon goûter !
Ce cross des écoles existe depuis 15 ans et a toujours le même
engouement auprès des élèves ! Il invite chacun à donner le
meilleur de soi-même et à vivre ce dépassement comme une
victoire.
© Bruno Maurey
© DR
info jeunesse
zoom
À l’approche de l’été, profitez du soleil pour redécouvrir la ville, côté nature !
Un vaste choix s’offre à vous : le square Marcel-Paul et son esplanade, les animaux du jardin
des Oiseaux, la tranquillité du jardin du Cloître, la biodiversité du parc des Chartreux.
Les sportifs, les amoureux de la nature et les contemplatifs sont unanimes, chacun trouve
un parc à ses envies !
En Direct dresse la liste des jardins urbains à visiter sur la commune : suivez le guide...
© Bruno Maurey
Promenades
aux jardins
7
© Bruno Maurey
© Bruno Maurey
Promenades
aux jardins
Le parc des Chartreux
Le jardin des oiseaux
Le parc des Chartreux est un bois au cœur de la ville. Charmes,
chênes, bouleaux, châtaigniers, hêtres, tilleuls et érables
composent sa flore sans oublier d’autres esences rares
comme le copalme d’Amérique à l’écorce grise foncée ou le
tulipier de Virginie qui peut atteindre les 60 mètres.
Aujourd’hui, le parc couvre une superficie de 5,50 ha. Il
demeure le symbole d’une nature préservée, avec la présence d’oiseaux comme l’étourneau sansonet, le pinson, la
mésange bleue, le pic vert. Des écureuils y ont également
élu domicile. Cette faune et cette flore variées sont le signe
de la bonne santé du lieu et le fruit d’une gestion appropriée.
Ouvert toute l’année de 8 h à 22 h, il est également le rendez-vous des sportifs et promeneurs de Petit-Quevilly et
même de l’agglomération !
Ouvert à l’été 2013, en bordure du parc des Chartreux, ce
lieu familial est consacré à la nature ! Il abrite 200 animaux
des quatre coins du globe. Vous pourrez y voir l’Amazone
bleu du Brésil qui peut vivre jusqu’à 80 ans, la plus petite
caille du monde qui mesure 10 cm, la perruche Lutino d’Australie, appréciée pour sa beauté et son chant mélodieux.
Mais le visiteur peut également découvrir Saphir et Lolita,
les poneys Shetland, une chèvre naine (50 cm), les poules
de Gournay et de Crevecoeur, le canard de Duclair et l’oie
normande. Un vrai tour du monde sur plus de 2 200 m2 avec
bassins, volières, enclos ainsi qu’un espace de jeu à proximité pour faire une pause...
Le jardin est ouvert les mercredi, samedi, dimanche,
de 14 h à 18 h. Entrée libre
Renseignement au 06 11 48 34 23.
Le square Marcel-Paul
8
© Bruno Maurey
Ce square, parcelle du domaine de l’ancienne Chartreuse
Saint-Julien, a été totalement réaménagé. Il est rythmé
de promenades, d’allées, d’un boulodrome et de bacs
plantés. Une aire de jeux clôturée avec jardin de bosses
fait la joie des enfants. Sa conception est en cohérence
avec l’esprit de la place du 8 mai qui le prolonge.
Le jardin du Cloître
Une autre idée de balade…
Et si vous faisiez un détour par le Jardin des plantes de Rouen ? À deux
pas du Jardin du cloître de notre commune, il accueille jusqu’en août,
une création du service espaces verts de Petit-Quevilly, imaginée pour
le festival Graines de jardin. Sur le thème “le Jardin des cinq sens”,
le service a investi une parcelle de plus de 100 m2, avec bassin de
roches humides, bambous, graminées et une cinquantaine de plantes.
Vous pourrez toucher des orangers à 3 feuilles, des conifères à feuilles
douces, un arbre à perruque au feuillage duveteux... Des empreintes en
métal sont disposées sur le gazon, et deux mains, sculptures végétales
hautes de 3 mètres, animent cet espace à voir et à effleurer...
© Bruno Maurey
Le public a découvert ce nouveau jardin, rue du général
Foy, en septembre dernier. Aménagé sur le site de l’ancienne Chartreuse du XVIIe siècle, il déploie ses 11 000 m2
et évoque l’atmosphère du monastère. Entièrement restaurés, les murs d’enceinte laissent apparaître des vestiges
que le promeneur peut désormais contempler. Le déambulatoire est rythmé par 24 lutrins d’acier correspondant aux
24 heures de la vie d’un moine.
Un passage mène vers la rue Victor-Hugo et le petit jardin
de la cellule d’un moine.
La pommeraie, les fleurs d’ornement, les plantes médicinales et les 600 m2 de prairies fleuries sont une invitation
à une jolie promenade à l’esprit médiéval...
© Bruno Maurey
© Bruno Maurey
zoom
© Bruno Maurey
Pensez au vélo !
Se balader à pied c’est bien, mais pourquoi pas à vélo ? 12 kilomètres
de voies cyclables complètent le plan Agglo vélo de la CREA et maillent
le réseau routier de la ville. Il est agréable de pédaler en toute sécurité
sur les pistes et en empruntant des rues en zone 30.
Une fois la promenade terminée, vous pouvez aussi déposer votre bicyclette dans le parc à vélos de la CREA, rue Francois-Mitterrand, entre la
bibliothèque François-Truffaut et la station de métro Jean-Jaurès.
9
Rendez-vous
de la bibliothèque
A ne pas manquer la projection gratuite de films pour
enfants le mercredi 25 juin et le samedi 28 juin, à 15 h,
à la bibliothèque François-Truffaut.
en bref
Kermesses des écoles
À noter dans vos agendas, la date des kermesses :
Vendredi 6 juin, de 16 h à 18 h 30 : Robert-Desnos
Vendredi 13 juin, de 15 h 45 à 17 h 30 : Elsa-Triolet
Samedi 14 juin de 10 h à 15 h : Louis-Pasteur
Samedi 14 juin de 14 h à 17 h : Gérard-Philipe
Vendredi 20 juin de 13 h 30 à 17 h 30 : Chevreul
Samedi 21 juin de 10 h à 15 h : Jeanne-d’Arc
Samedi 21 juin de 13 h 30 à 17 h 30 : Jean-Jaurès
Samedi 21 juin de 11 h à 17 h : Louis-de-Saint-Just
Samedi 21 juin de 14 h à 17 h : Gabrielle-Méret
Vendredi 27 juin de 14 h à 16 h : Pablo-Picasso.
Sorties jeunes seniors
Jeudi 12 juin, 14 h
Visite du Robec
Centre d’histoire sociale de Rouen
Réservation avant le 2 juin (rdv à 13 h 15)
Jeudi 19 juin, 14 h
Visite d’Emmaüs
Centre Abbé-Pierre à Esteville
Réservation avant le 10 juin (rdv à 13 h)
Lundi 23 juin, 14 h
Visite du Jardin des oiseaux à Petit-Quevilly
Réservation avant le 16 juin (rdv à 14 h)
Jeudi 26 juin, 10 h 30
Cueillette et pique-nique
Ferme des Authieux à Clères
Réservation avant le 23 juin (rdv à 10 h 30)
Renseignements et inscriptions au 02 35 63 75 39.
10
loisirs
Exposition
Un vent de création souffle
sur le Cap Quevilly
Du 3 au 20 juin, la bibliothèque ouvre ses portes à une exposition
mise en place par le Centre d’Arts Plastiques de Petit-Quevilly. Cette
association met ses adhérents à l’honneur. L’exposition, qui se veut
libre en matière de création, n’a pas de thème particulier, ni de moyen
artistique précis. Vous pourrez donc y découvrir des œuvres réalisées
au fusain, à l’aquarelle ou encore à l’huile. Dessins, peintures et
sculptures seront dévoilés à cette occasion. Un travail de création
réalisé par des adultes et certaines œuvres par des enfants. En effet,
les ateliers proposés par Cap Quevilly sont ouverts aux petits à partir
de 5 ans.
Une petite association avec de grands projets.
“Le Centre d’Arts Plastiques, n’a pas fini de vous surprendre puisqu’il
a d’ores et déjà comme projet d’organiser une grande exposition,
rassemblant une centaine d’œuvres. Cet événement exceptionnel sera
organisé en 2015 à l’Astrolabe”, nous annonce Patrick Fillatre, le
nouveau président de Cap Quevilly.
Fort de son succès, déjà 83 adhérents, l’association a mis en place
depuis maintenant deux ans, un atelier de livre d’artiste. Pour les
intéressés, le cours se déroule le lundi de 18 h à 20 h. Deux heures de
détente et de créativité pour découper, peindre et créer autour du livre.
Exposition Cap Quevilly, du 3 au 20 juin
Bibliothèque François Truffaut, entrée libre
Cap Quevilly, 13 rue Joseph Lebas, 07 71 16 31 74
© Bruno Maurey
Inscriptions au 02 35 72 58 00
© Bruno Maurey
© Bruno Maurey
Jeune public
Rendez-vous festif
Spectacle à la bibliothèque
Découvrez le Portugal !
En juin, la bibliothèque François-Truffaut présente deux rendezvous de marionnettes et théâtre d’ombres pour petits et grands.
Un lourd travail de préparation et de création a été demandé aux
agents de l’espace jeunesse pour proposer aux spectateurs un
véritable instant de magie. Ce spectacle familial et participatif
est une invitation à l’émerveillement et à la légèreté.
A la fin de la séance, les plus curieux seront conviés à manipuler
les poupées de chiffon accompagnés de nos deux marionnettistes
Maryon et Clémentine.
Mercredi 18 juin 15 h 30 : 4 ans et plus / 16 h 30 : 0-3ans
Samedi 21 juin 10 h 30 : 4 ans et plus / 11 h 30 : 0-3ans
L’ACLPAR, association culturelle et de loisirs des portugais de
l’agglomération rouennaise, organise une fête sportive, ouverte
à tous, dimanche 8 juin, de 9 h à 16 h, au stade Gambade. Au
programme : tournoi de football, pétanque portugaise, course
en sac, danse folklorique et dégustation de spécialités du pays.
Créée en 1974, l’association compte aujourd’hui plus de 120
adhérents. Elle dispose d’un groupe folklorique composé d’une
trentaine d’enfants et d’adultes. L’association organise des
soirées dansantes et des soirées Fado. De nombreux artistes
Portugais reconnus, dont le chanteur Tony Carreira, sont déjà
venus à l’ACLPAR.
Inscription gratuite au 02 35 72 58 00
Renseignements au 06 14 55 12 49
quoi de neuf à la biblio ?
jeunesse
La princesse
qui dit non !
Tristan Pichard,
Daphné Hong
Milan jeunesse, 2014
Voici une princesse pas très
aimable, qui dit non à tout !
Mais ce mauvais trait de
caractère pourrait bien lui être
utile lorsqu’un dragon décide
de la kidnapper... Illustrations
chatoyantes et pleines de peps !
adulte
Maquillage :
50 leçons pour un
make-up frais et
tendance en 10 minutes
Boris Entrup
Vigot, 2014
Boris Entrup, maquilleur professionnel spécialiste, propose cinquante
tendances de maquillage rapides
à réaliser, du plus naturel au plus
sophistiqué.
DVD
Ma maman
est en Amérique,
elle a rencontré
Buffalo Bill
Marc Boréal, Thibaut Chatel
Studiocanal, 2014
Jean rentre en CP. Il doit indiquer
la profession de sa mère mais ne
la connaît pas. Il invente. Pourtant,
elle lui envoie des cartes postales
d’Amérique, d’Espagne, d’Afrique que
lui lit en secret Michèle, sa voisine.
musique
Entre
les lignes
Danakil
Baco records,
2014
3e album pour le groupe de
reggae parisien. De quoi
mettre de la bonne humeur
pour l’été !
11
© Bruno Maurey
© Bruno
DR Maurey
culture
Portes ouvertes
Entrez dans les coulisses de l’École Municipale de Musique,
de Danse et de Théâtre !
Des cours originaux
Comment se déroule un cours de théâtre ? Quel instrument
choisir parmi les cuivres ? Pour le savoir, rendez-vous aux portes
ouvertes de l’école municipale de musique, de danse et de
théâtre, samedi 7 juin, de 14 h à 18 h. L’année précédente, plus
de 300 personnes s’étaient retrouvées dans l’établissement pour
poser des questions aux professeurs et découvrir les différentes
disciplines...
“Le but est de proposer un après-midi convivial et pédagogique”
précise Sébastien Langlois, directeur de l’EMMDT. “Nous
souhaitons cette découverte comme un cheminement : le public
circule dans les couloirs, pousse les portes des classes pour
essayer un instrument ou assister à un cours de danse” ajoute
Lucie Brière, directrice adjointe.
Attendue par les enseignants, cette journée est l’occasion
de se renseigner sur les différentes disciplines : musique,
instruments en cours individuels, pratiques collectives, danse,
théâtre, ateliers. Comme l’année précédente, l’après-midi est
ponctué de surprises avec des animations théâtrales, des airs
de l’atelier chansons, une présentation des petits ensembles
instrumentaux et un accueil secrétariat pour connaître les
modalités d’inscription.
Installée dans les locaux de la rue Gambetta depuis 1983,
l’école est une des rares de l’agglomération à proposer des
cours originaux comme le théâtre (pour enfants, adolescents
et adultes), les ateliers danse jazz et musique assistée par
ordinateur.
La journée du 7 juin se terminera, comme il se doit en musique,
avec un spectacle de danse présenté par les élèves de 5-7 ans
“les 4 petites saisons”, à 18 h 30, à l’Astrolabe (entrée libre
mais réservation souhaitée).
12
© Bruno Maurey
Journée portes ouvertes
Samedi 7 juin, de 14 h à 18 h
EMMDT, 150 bis, rue Gambetta
02 35 72 61 88
© Bruno Maurey
à la découverte
… du nouveau centre “Bébés du cœur”
Le 1er centre Bébés du cœur, exclusivement dédié aux tout-petits en Haute-Normandie, vient d’ouvrir rue
Joseph-Lebas. En Direct revient sur sa construction et ses missions.
200 bébés accueillis chaque année
© Bruno Maurey
Ce centre Bébés du cœur est un lieu d’accueil et d’aide à la
personne dédié aux tout-petits, de quelques jours à 18 mois, et
à l’accompagnement de leurs parents. Ceux-ci peuvent bénéficier
d’une aide tant alimentaire que matérielle.
Il permet également aux parents de trouver une écoute, des
conseils en pédiatrie et en diététique auprès de bénévoles
expérimentés et d’être orientés vers des professionnels
qualifiés (puéricultrices, sages-femmes, infirmières, pédiatres
et assistantes sociales).
© Bruno Maurey
Ce centre, situé rue Joseph-Lebas, est le fruit d’un partenariat
fructueux entre le groupe Vinci, la Matmut, la Ville, notre
députée Luce Pane et les Restos du cœur. 11 financeurs sont à
l’initiative du projet. Les Restos du cœur sont intervenus sur la
maîtrise d’ouvrage. Le groupe Vinci a assuré la construction en
collaboration avec les élèves de son centre de formation interne
CESAME, situé à Petit-Quevilly. La municipalité a mis à disposition
le terrain, en cœur de ville.
La maison d’accueil est conçue pour être conviviale, pratique et
facile d’accès. Son architecture contemporaine s’intègre dans
le quartier. Elle dispose d’un patio, notamment pour l’accueil
des poussettes. Les façades en
lames de bois accentuent le côté
chaleureux. Le rez-de-chaussée
lumineux accueille les personnes
en toute discrétion.
Un peu d’histoire…
Anciennement rue du commerce, la rue Joseph-Lebas a connu bien des modifications ! Le cinéma Excelsior ouvre, en 1913, dans une ancienne
salle de bals appelée “la Quevillaise”. Puis, en 1928, des bains-douches s’installent en face. En 1933, la Société Anonyme d’Habitations à
Bon Marché de Petit-Quevilly commande des immeubles modernes en briques rouges. Ces HBM sont encore visibles aujourd’hui.
En 1969, le cinéma Excelsior cède la place au théâtre Maxime-Gorki puis au théâtre de la Foudre qui accueille actuellement le Centre
Dramatique National.
Enfin, c’est en 2013 que deux anciennes maisons de briques sont détruites pour laisser place au centre Bébés du cœur...
13
Les musiques
actuelles
fêtent l’été
6 juin
Concert Voix estivales
Kermesse
Bibliothèque François-Truffaut
Entrée libre
21 juin
Concert musiques actuelles
concert de l’EMMDT
Théâtre de la Foudre, 20 h
Entrée libre sur réservation
de l’EMMDT
Bibliothèque François-Truffaut,
10 h 30
Entrée libre
Quatre
Ecole Triolet, 15 h 45/17 h 30
par les élèves de l’EMMDT
Chapelle Saint-Julien, 20 h
Entrée libre
14 juin
Kermesses
Ecole Desnos, 16 h/18 h 30
Ecole Pasteur, 10 h/15 h
Ecole Philipe, 14 h/17 h
7 juin
Portes ouvertes
15 juin
Compétition majorettes
Kermesse
Les quatre petites saisons
Stade Gambade, de 9 h à 16 h
Entrée libre
Kermesse
28 juin
Compétition roller
ROC
Salle Robespierre, de 10 h à 17 h
Petites séances
Bibliothèque, 15 h
concert de l’EMMDT
Salle Astrolabe, 20 h
Entrée libre
20 juin
Quatre
© Bruno Maurey
Ecole Picasso, 14 h/16 h
Sport et loisirs Jeanne d’Arc
Salle Wallon, de 14 h à 0 h
25 juin
Générations chansons
Spectacle chorégraphique
de l’EMMDT
Théâtre de la Foudre, 20 h
Entrée libre sur réservation
Petites séances
Projection de films
Bibliothèque, 15 h
Spectacle Hip Hop
Kermesse
de Douceur urbaine
Théâtre de la Foudre, 20 h 30
Entrée libre sur réservation
Ecole Chevreul, 13 h 30/17 h 30
info seniors
14
Kermesses
Bibliothèque François-Truffaut,
10 h 30 : 4 ans et plus,
11 h 30 : 0-3 ans
Entrée libre sur réservation
Bibliothèque François-Truffaut,
15 h 30 : 4 ans et plus,
16 h 30 : 0-3 ans
Entrée libre sur réservation
8 juin
Fête sportive de l’ACLPAR
Spectacle de danse
Théâtre d’ombres
et de marionnettes
18 juin
Théâtre d’ombres
et de marionnettes
concert de l’EMMDT
Salle Astrolabe, 18 h 30
Entrée libre sur réservation
spectacle EMMDT
Salle Astrolabe,
18 h 30 pour les cours enfants et ados,
20 h pour les cours adultes
Entrée libre
Spectacle chorégraphique
de l’EMMDT
Théâtre de la Foudre, 15 h
Entrée libre sur réservation
Ecole Jeanne d’Arc, 10 h/15 h
Ecole Jean-Jaurès, 13 h 30/17 h 30
Ecole Louis-de-Saint-Just, 11h/17 h
Ecole Méret, 14 h/17 h
Réveil Quevillais
Stade Gambade, de 9 h à 18 h
EMMDT, de 14 h à 18 h
Entrée libre
27 juin
Théâtre en folie
© Bruno Maurey
13 juin
Viva Musica
Toutes les sorties sont sur www.petit-quevilly.fr
© Bruno Maurey
Du 3 au 20 juin
Cap expose
© Bruno
DR Maurey
©
agenda du mois
Spectacle des élèves et professeurs de l’EMMDT
© Thinkstock
viva
musica
© Bruno Maurey
© Thinkstock
© Bruno Maurey
Concert de l’atelier musiques actuelles de l’EMMDT
Samedi 14 juin
Jeudi 26 juin
UNRPA
Réunion des adhérents
Salle Marcel-Paul,
14 h 30
Club de loisirs
Flaubert
Fête des pères
Restaurant Flaubert
UNRPA
Pétanque et collation
soupante
Parc des Chartreux, 13 h 30
© Thinkstock
Jeudi 5 juin
Ecole Municipale de Musique, Danse et Théâtre
Samedi 7 juin 14 h - 18 h
PORTES
OUVERTES
EMMDT
150 bis rue Gambetta
Renseignements
02 32 18 60 98
www.petit-quevilly.fr
15
rencontre
Alexandre Dudouble
© Bruno Maurey
39 ans
Alexandre a vécu à Petit-Quevilly jusqu’à ses 25 ans. Quant il courait, adolescent, au parc des Chartreux,
il n’imaginait pas l’évolution de cet îlot forestier. Aujourd’hui chargé de mission communication de
l’environnement et du développement durable à l’agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie,
il explique le sens de la biodiversité...
Après une maîtrise de sciences naturelles puis un Master en
communication scientifique Alexandre entre à l’AREHN en 2000.
De sa jeunesse sur la commune, il garde de nombreux souvenirs
amusants. Il courait au parc des Chartreux lors du cross des
écoles et passait en mobylette près de la Chartreuse, devenue
Jardin du cloître. “Aujourd’hui, ces lieux ont été modifiés !
Je reste surpris par le dynamisme de la Ville, son renouvellement
urbain permanent : c’est une évolution plaisante”.
En 2013, à la demande de la Ville, l’agence a travaillé sur
une série de préconisations pour faire cohabiter le public et
la biodiversité dans le parc des Chartreux. “Nous avons donné
des conseils à la Ville. À elle de faire vivre ce parc qui est en
fait une micro forêt avec sa faune et sa flore spécifiques et qui
doit être gérée comme telle. L’agence a effectué un diagnostic,
l’été dernier, qui a permis de recenser 16 espèces d’oiseaux
typiquement forestières : étourneau sansonnet, pinson,
mésange bleue, pic vert...
Le service des espaces verts a choisi de laisser s’installer des
zones sauvages, c’est-à-dire moins fréquentées, pour que la
végétation spontanée se réinstalle. Les agents ne tondent plus,
favorisant ainsi la pousse et le développement des jeunes arbres
(merisiers, charmes, châtaigniers). Ces espaces préservés du
bruit et du passage, constituent des refuges idéaux pour les
animaux. Ainsi, les oiseaux sont attirés par la présence des
insectes qui butinent eux-mêmes les fleurs et c’est toute une
chaîne alimentaire qui prend vit !
C’est en ce sens également que j’apprécie le Jardin du cloître.
C’est un signe de modernité d’avoir choisi de gérer l’eau en
surface avec un fossé infiltrant. Ces zones humides sont un
réservoir pour la biodiversité : on y trouve plus de plantes,
plus d’animaux comme les crapauds par exemple. Lorsqu’il
pleut abondamment, le fossé sert de stockage en évitant le
ruissellement sur la chaussée...
À Petit-Quevilly, il y en a pour tout le monde : des jardins
fréquentés par les promeneurs et des zones préservées pour
la faune et la flore !”

Documents pareils

Bruno Maurey - Ville de Petit

Bruno Maurey - Ville de Petit Directeur de publication : Frédéric Sanchez Rédacteur en Chef : Isabelle Roger Rédaction : Annie Pétrel Charte graphique et maquette : Séverine Eliot Photo de couverture : Bruno Maurey Photogravure...

Plus en détail